L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Annonces] Eglise Aristotélicienne / Aristotelic Church
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 30, 31, 32 ... 61, 62, 63  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Sam Aoû 31, 2013 10:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:







    De l'organisation du Concile international Saint Nicolaïde.




    Comme nous l'avions annoncés dans notre discours d'été, nous avons décidés, avec le soutien de la Curie, d'organiser un concile international qui se tiendra à Rome. Ce concile aura pour but, non pas de discuter de sujets dogmatiques, mais de piloter la réforme du fonctionnement de l'Eglise dans un sens d'une plus grande simplification. Autrement dit, il s'agit de débattre et d'entériner une série de réformes qui ont pour but de simplifier la vie des fidèles et le travail tant des clercs que des fonctionnaires romains. L'Eglise doit savoir s'adapter aux contingences modernes pour garantir son efficacité.

    L'organisation du concile se fera en deux étapes.




    1° Election des représentants et débats internes.


    L'organisation de cette première étape sera, au sein de chaque AE, du ressort des Primats et des Vice-Primats, lesquels seront eux même sous la responsabilité des Cardinaux nationaux de chaque zone géodogmatique. En cas d'absence d'un Primat, le Cardinal national électeur se substituera à lui avec le concours des Vice-Primats. Le respect des délais devra être scrupuleux.


  • Les représentants :

    Chaque assemblée épiscopale désignera en son sein entre un et trois délégués au concile international, selon le nombre de paroisses de la primatie. Ceux-ci auront la responsabilité de représenter leur primatie durant les débats. Aussi, ils ne devront pas présenter leurs propres opinions mais se faire le relai des propositions faites par l'ensemble de l'assemblée.

    Pour se faire, sitôt après leur élection, les représentants seront chargés d'organiser un débat au sein de leur assemblée pour connaitre les propositions à faire lors du concile. Certains sujets seront imposés, les évêques étant libres d'en proposer de supplémentaires. Les Cardinaux nationaux et les Primats devront veiller à ce qu'il n'y ait pas de propositions hors-sujet.

    Les assemblées ont toute liberté pour choisir les archevêques ou les évêques de leur choix. Ceux-ci devront cependant être caractérisés par leur présence très active et régulière et par leur capacité à participer à un débat dans le calme et le respect.

    Les congrégations, tout comme les Ordres religieux réguliers, sont fortement incités à organiser pareil débat en leur sein et pourront, s'ils ont des propositions à formuler, disposer d'un représentant au concile. Leur désignation est du ressort des Chanceliers des congrégations et des Recteurs des ordres réguliers.


  • Les représentants des fidèles :

    Dans le même temps, chaque primatie organisera l'élection de un à trois délégués des fidèles au concile international, selon la taille du royaume. Un appel à candidature sera relayé dans tout les royaumes, puis, les candidats seront soumis à vote public dans toutes les gargotes du royaume. Les votes seront ensuite additionnés pour déterminer les élus.

    Tout fidèle résidant dans un royaume est éligible comme représentant des fidèles de celui-ci.



    2° Déroulement du concile international.


    L'organisation de la seconde étape sera sous la responsabilité du Camerlingue et de la Curie.


  • Déroulement du concile.

    Après la cérémonie d'ouverture, le concile débutera sous la présidence du Camerlingue, assisté de l'Archidiacre de Rome, et le haut patronage du Saint Père. La sécurité de l'évènement sera assuré par les Saintes Armées. L'ensemble des archevêques et évêques de l'Eglise pourront assister au concile. Toutefois, seuls les représentants des assemblée épiscopales, des congrégations, des ordres réguliers, et des fidèles, pourront y prendre la parole. Les débats seront organisés en fonction des sujets proposés préalablement par la Curie et les différentes assemblées. Chaque atelier sera présidé par un Cardinal Questeur.


  • Adoption des décisions

    A l'issue des débats, chaque proposition sera adoptée par un vote solennel de l'ensemble des évêques et des représentants laïcs. Le résultat final sera promulgué par le Camerlingue à l'issue des votes.


    Calendrier.


  • Etape 1 :
    - 1er septembre au 8 septembre : appel à candidature au sein des AE
    - 8 septembre au 15 septembre : élection des représentants
    - 15 septembre au 30 septembre : débats dans les AE, congrégations, ORR

    - 2 septembre au 16 septembre : appel à candidature des fidèles
    - 16 septembre au 30 septembre : élection des représentants des fidèles

  • Etape 2 :
    - 1er octobre : ouverture du concile
    - Durée prévisionnelle du concile : 1/2 mois




    Pour valoir ce que de droit,



    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael
    Camerlingue


    Fait à Rome, le XXXI jour d'août de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.








Citation:







    Dell'organizzazione del Consiglio internazionale San Nicolaïde.




    Come avevamo annunciato nel nostro discorso d'estate, abbiamo deciso, col sostegno della Curia, di organizzare un concilio internazionale che si terrà a Roma. Questo concilio avrà per scopo, non quello di discutere degli argomenti dogmatici, ma di pilotare la riforma del funzionamento della chiesa verso una più grande semplificazione. Diversamente detto, si tratta di dibattere e di interinare una serie di riforme che hanno per scopo semplificare la vita dei fedeli ed il lavoro tanto dei chierici che dei funzionari romani. La chiesa deve sapere adattarsi alle contigenze moderne per garantire la sua efficacia.

    L'organizzazione del Consiglio si farà in due tappe.




    1° Elezione dei rappresentanti e dibattiti interni.


    L'organizzazione di questa prima tappa sarà, in seno ad ogni AE, di competenza dei Primati e dei Vice-primati che saranno essi anche sotto la responsabilità dei Cardinali nazionali di ogni zona géodogmatica. In caso di assenza di un Primate, il Cardinale nazionale elettore si sostituirà a lui col concorso dei Vice-primati. Il rispetto dei termini dovrà essere scrupoloso.



  • I rappresentanti :

    Ogni assemblea episcopale designerà in suo seno da uno a tre delegati al concilio internazionale, in base al numero di parrocchie della primazia. Questi avranno la responsabilità di rappresentare la loro primazia durante i dibattimenti. Inoltre, non dovranno presentare le loro proprie opinioni ma farsi portatori delle proposte fatte dall'insieme dell'assemblea.

    Per fare ciò, subito dopo la loro elezione, i rappresentanti saranno incaricati di organizzare un dibattito in seno alla loro assemblea per conoscere le proposte da fare al momento del concilio. Alcuni argomenti saranno imposti, i vescovi sono liberi di proporne di supplementari. I Cardinali nazionali ed i Primati dovranno prestare attenzione a che non ci siano proposte fuori-argomento.

    Le assemblee hanno ogni libertà nello scegliere gli arcivescovi o i vescovi di loro preferenza. Questi dovranno tuttavia essere caratterizzati per la loro presenza molto attiva e regolare e per la loro capacità a partecipare ad un dibattito nella calma ed il rispetto.

    Le congregazioni, così come tutti gli Ordini religiosi regolari, sono caldamente incitati ad organizzare allo stesso modo un dibattito in loro seno e potranno, se hanno delle proposte da formulare, disporre di un rappresentante al concilio. La loro designazione è di responsabilità dei Cancellieri delle congregazioni e dei Rettori degli ordini regolari.



  • I rappresentanti dei fedeli :

    Allo stesso tempo, ogni primazia organizzerà l'elezione da uno a tre delegati dei fedeli al concilio internazionale, in base alla grandezza del regno. Una bando per la candidatura sarà presentato in tutti i regni, poi, i candidati saranno sottoposti a voto pubblico in tutte le taverne del regno. I voti saranno addizionati poi per determinare gli eletti.


  • Tutti i fedeli risiedenti in un regno sono eleggibili come rappresentante dei fedeli del suddetto regno.




    2° Svolgimento del concilio internazionale.


    L'organizzazione della seconda tappa sarà sotto la responsabilità del Camerlengo e della Curia.



  • Svolgimento del Concilio.

    Dopo la cerimonia di apertura, il concilio esordirà sotto la presidenza del Camerlingue, assistito dell'Archidiacono di Roma, e l'alto patronato del Santo Padre. La sicurezza dell'evento sarà assicurata dalle Sante Armate. L'insieme degli arcivescovi e vescovi della chiesa potrà assistere al concilio. Tuttavia, solo i rappresentanti dell'assemblea episcopale, delle congregazioni, degli ordini regolari, e dei fedeli, potranno prendere la parola. I dibattimenti saranno organizzati in funzione degli argomenti proposti innanzitutto dal Curia e dalle differenti assemblee. Ogni gruppo di lavoro sarà presieduto da un Cardinale Questore.


  • Adozione delle decisioni

    Al termine del dibattito, ogni proposta sarà adottata con un voto formale di tutti i vescovi e laici rappresentanti. Il risultato finale sarà promulgata dal Camerlengo dopo il voto.




  • Calendario.



  • Etape 1 :
    - 1 settembre al 8 settembre : appello alle candidature in seno alle AE
    - 8 settembre al 15 settembre : elezione dei rappresentanti
    - 15 settembre al 30 settembre: dibattiti nelle AE, Congregazioni, ORR

    - 2 settembre al 16 settembre : appello alle candidature dei fedeli
    - 16 settembre al 30 settembre : elezione dei rappresentanti dei fedeli


  • Tappa 2 :
    - 1 ottobre : apertura del Concilio
    - Durata provvisoria del Concilio : 1/2 mesi




    Per esercitare tale diritto,


    Tibère de Plantagenêt, detto Rehael
    Camerlengo


    Fatto a Roma, il XXXI giorno di Agosto dell'anno di grazia MCDLXI de nostro Signore.









Citation:







    The organisation of the International Synod of Saint Nicolaïde.




    As we announced in our speech was, we decided, with the support of the Curia, to organise an international synod to be held in Rome. This Synod will aim, not to discuss dogmatic subjects, but to steer the reform of the functioning of the Church in a sense of greater simplification. In other words, it is to discuss and endorse a series of reforms that aim to simplify the life of the faithful and work as clerks as Roman officials. The Church must adapt to modern contingencies to ensure its effectiveness.

    The organisation of the council will be in two stages.




    1° Election of Representatives and internal debates.


    The organisation of this first step will be, within each AE, the responsibility of the Primates and Vice Primates, which are themselves the responsibility of each national Cardinals géodogmatique area. In the absence of a Primate, Cardinal national voter will replace it with the assistance of Vice Primates. Timeliness must be scrupulous.


  • The Representatives:

    Each Episcopal Assembly shall appoint its members from one to three delegates to the International synod, according to the number of parishes in the primacy. They have the responsibility to represent their primacy in debates. Also, they should not have their own opinions but to relay the proposals made by the whole assembly.

    To do so, immediately after their election, the representatives will be responsible for organizing a debate within their congregation to know to make proposals at the Council. Some topics will be imposed, the bishops are free to propose additional. National Cardinals and Primates should ensure that there is no off-topic proposals.

    Meetings are free to choose the archbishops and bishops of their choice. However, they must be characterized by very active and regular presence and their ability to participate in a debate in the quiet and respect.

    Congregations, as well as regular religious orders, are strongly encouraged to organize such debate within them and may, if they have any proposals, have a representative on the council. Their appointment is the responsibility of Chancellors and Rectors of the congregations of regular orders.


  • Representatives of the faithful

    At the same time, each primacy organise the election of one to three delegates to the International synod of the faithful, according to the size of the kingdom. A call for applications will be relayed throughout the kingdoms, then the candidate will be subject to public vote in all the taverns of the kingdom. The votes will then be added to determine the elect.

    All the faithful living in a kingdom are eligible to represent the faithful of it.



    2° Conduct of international council.


    The organisation of the second stage will be the responsibility of the Camerlengo and the Curia.


  • Course of the council.

    After the opening ceremony, the council will begin under the chairmanship of Camerlengo, assisted by the Archdeacon of Rome, and the patronage of the Holy Father. The safety of the event will be provided by the Sacred Hosts. All archbishops and bishops of the Church will attend the council. However, only representatives of the Episcopal Assembly, congregations, regular orders, and the faithful will be able to speak. The debates will be organised according to the topics proposed previously by the Curia and the various assemblies. Each workshop will be chaired by Cardinal Quaestor.


  • Adoption of decisions

    Following the discussions, each proposal will be adopted by a formal vote of all bishops and lay representatives. The end result will be promulgated by the Camerlengo after the vote.


    Schedule.


  • Stage 1 :
    - September 1 to September 8: call for applications within AE
    - September 8 - September 15: Election of Representatives
    - September 15 to September 30: debates in AE, congregations, ORR

    - September 2 - September 16: Call for the faithful
    - September 16 to September 30: the election of representatives of the faithful

  • Stage 2 :
    - October 1: opening of the Council
    - Expected duration of the council: 1/2 months




    To assert that right,



    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael
    Camerlingue


    Done at Rome, XXXI day of August in the year of MCDLXI grace of our Lord.








Citation:





    De la organización del Concilio Internacional de San Nicolaïde




    Tal y como habíamos anunciado en nuestro discurso en verano hemos decidido organizar un concilio internacional que se celebrará en Roma con la colaboración de la Curia. El objetivo de este Concilio no es discutir sobre temas relacionados con el dogma , sino para impulsar la reforma del funcionamiento de la Iglesia para lograr una mayor simplificación . Es decir, se trata de debatir y aprobar una serie de reformas que tengan por objeto simplificar la vida de los fieles y el trabajo tanto de los curas como de los funcionarios romanos. La Iglesia tiene que adaptarse a las contingencias modernas para garantizar su eficacia.

    La organización del Concilio se realizará en dos etapas.




    1 Elección de Representantes y debates internos.


    La organización de este primer paso se llevará a cabo dentro de cada AE bajo la responsabilidad de los Primados y los Viceprimados , los cuales estarán bajo la responsabilidad de los Cardenales nacionales de cada zona geodogmática.


    En caso de ausencia de un Primado, el Cardenal elector nacional lo sustituirá con la asistencia de los Viceprimados. La puntualidad deberá ser escrupulosa.


  • Representantes:

    Cada Asamblea Episcopal nombrará entre sus miembros de uno a tres delegados al Concilio Internacional , de acuerdo con el número de parroquias en la primacía . Ellos tendrán la responsabilidad de representar a su primacía en los debates . Además, no deben exponer sus propias opiniones sino transmitir las propuestas de toda la asamblea .

    Para ello, inmediatamente después de su elección, los representantes serán los responsables de la organización de un debate dentro de su congregación para hacer propuestas al Concilio. Se impondrán algunos de los temas , los obispos son libres de proponer otros adicionales. Los Cardenales Nacionales y los Primados deben asegurarse de que no hay ninguna propuesta fuera de tema.


    Las asambleas son libres de elegir los arzobispos y obispos de su elección. Sin embargo, deben estar caracterizadas por una presencia muy activa y regular y mostrar capacidad de participar en un debate con tranquilidad y respeto .

    Congregaciones , así como las órdenes religiosas regulares, se recomienda encarecidamente a organizar este debate dentro de ellas y podrá, si tienen alguna propuesta , tener un representante en el consejo. Su nombramiento es responsabilidad de Cancilleres y Rectores de las congregaciones de las órdenes regulares.

    A las congregaciones y a las Órdenes religiosas regulares se les recomienda encarecidamente organizar debates en su seno y podrán, si tienen propuestas que que formular, disponer de un representante en el Concilio. Su nombramiento es competencia de los Cancilleres de las congregaciones y de los Rectores de las órdenes regulares.


  • Los representantes de los fieles

    Al mismo tiempo, cada Primacía debe organizar la elección de uno a tres delegados para el Consejo Internacional de los fieles de acuerdo con el tamaño del reino. La convocatoria será publicada en todo el reino y el candidato se someterá a votación del público en todas las tabernas del reino. Los votos se sumarán para determinar quienes serán los elegidos.

    Todos los fieles que viven en un reino pueden ser elegidos para representar a los fieles de la misma.



    2 Actas del Concilio Internacional .


    La organización de la segunda etapa será responsabilidad del Camarlengo y la Curia.


  • Desarrollo del concilio.

    Después de la ceremonia de apertura el Concilio comenzará, bajo la presidencia del Camarlengo , asistida por el archidiácono de Roma, y ​​el patrocinio del Santo Padre. La seguridad del evento estará a cargo de los Santos Ejércitos . Todos los arzobispos y obispos de la Iglesia van a asistir al concilio, sin embargo , sólo los representantes de la Asamblea Episcopal, congregaciones , órdenes regulares y los fieles podrán hablar . Los debates se organizarán de acuerdo a los temas propuestos previamente por la Curia y las distintas asambleas . Cada taller estará presidido por el Cardenal Cuestor .


  • Adopción de decisiones

    Tras los debates cada propuesta será sometida a una votación formal de todos los obispos y representantes laicos . El resultado final será promulgado por el Camarlengo tras la votación.


    Calendario .


  • Etapa 1 :
    - Agosto 26 a 2 de septiembre: convocatoria dentro de AE
    Septiembre 2 a 7 de septiembre: Elección de Representantes
    - 7 DE SEPTIEMBRE al 30 de septiembre debates en AE , congregaciones, ORR

    Septiembre 2 hasta 16 de septiembre: Convocatoria de los fieles
    - 16 septiembre-30 septiembre : la elección de los representantes de los fieles

  • Etapa 2 :
    - 01 de octubre : la apertura del Consejo
    - Duración prevista del consejo : 1/2 meses




    Para hacer valer este derecho ,
    Tiberio Plantagenet dict Rehael
    Camarlengo


    Hecho en Roma, XXXI día del mes de agosto del año de gracia MCDLXI de nuestro Señor.








Code:
[quote]
[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]




[color=#FFCC00][size=20][b]De l'organisation du Concile international Saint Nicolaïde.[/b][/size][/color]




[color=black][b][i]Comme nous l'avions annoncés dans notre discours d'été, nous avons décidés, avec le soutien de la Curie, d'organiser un concile international qui se tiendra à Rome. Ce concile aura pour but, non pas de discuter de sujets dogmatiques, mais de piloter la réforme du fonctionnement de l'Eglise dans un sens d'une plus grande simplification. Autrement dit, il s'agit de débattre et d'entériner une série de réformes qui ont pour but de simplifier la vie des fidèles et le travail tant des clercs que des fonctionnaires romains. L'Eglise doit savoir s'adapter aux contingences modernes pour garantir son efficacité.

L'organisation du concile se fera en deux étapes.[/b][/i][/color]



[size=15][b][color=#FFCC00][u]1° Election des représentants et débats internes.[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i]L'organisation de cette première étape sera, au sein de chaque AE, du ressort des Primats et des Vice-Primats, lesquels seront eux même sous la responsabilité des Cardinaux nationaux de chaque zone géodogmatique. En cas d'absence d'un Primat, le Cardinal national électeur se substituera à lui avec le concours des Vice-Primats. Le respect des délais devra être scrupuleux.


[*] Les représentants :

Chaque assemblée épiscopale désignera en son sein entre un et trois délégués au concile international, selon le nombre de paroisses de la primatie. Ceux-ci auront la responsabilité de représenter leur primatie durant les débats. Aussi, ils ne devront pas présenter leurs propres opinions mais se faire le relai des propositions faites par l'ensemble de l'assemblée.

Pour se faire, sitôt après leur élection, les représentants seront chargés d'organiser un débat au sein de leur assemblée pour connaitre les propositions à faire lors du concile. Certains sujets seront imposés, les évêques étant libres d'en proposer de supplémentaires. Les Cardinaux nationaux et les Primats devront veiller à ce qu'il n'y ait pas de propositions hors-sujet.

Les assemblées ont toute liberté pour choisir les archevêques ou les évêques de leur choix. Ceux-ci devront cependant être caractérisés par leur présence très active et régulière et par leur capacité à participer à un débat dans le calme et le respect.

Les congrégations, tout comme les Ordres religieux réguliers, sont fortement incités à organiser pareil débat en leur sein et pourront, s'ils ont des propositions à formuler, disposer d'un représentant au concile. Leur désignation est du ressort des Chanceliers des congrégations et des Recteurs des ordres réguliers.


[*] Les représentants des fidèles :

Dans le même temps, chaque primatie organisera l'élection de un à trois délégués des fidèles au concile international, selon la taille du royaume. Un appel à candidature sera relayé dans tout les royaumes, puis, les candidats seront soumis à vote public dans toutes les gargotes du royaume. Les votes seront ensuite additionnés pour déterminer les élus.

Tout fidèle résidant dans un royaume est éligible comme représentant des fidèles de celui-ci. [/b][/i][/color]



[size=15][b][color=#FFCC00][u]2° Déroulement du concile international.[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i]L'organisation de la seconde étape sera sous la responsabilité du Camerlingue et de la Curie.


[*] Déroulement du concile.

Après la cérémonie d'ouverture, le concile débutera sous la présidence du Camerlingue, assisté de l'Archidiacre de Rome, et le haut patronage du Saint Père. La sécurité de l'évènement sera assuré par les Saintes Armées. L'ensemble des archevêques et évêques de l'Eglise pourront assister au concile. Toutefois, seuls les représentants des assemblée épiscopales, des congrégations, des ordres réguliers, et des fidèles, pourront y prendre la parole. Les débats seront organisés en fonction des sujets proposés préalablement par la Curie et les différentes assemblées. Chaque atelier sera présidé par un Cardinal Questeur.


[*] Adoption des décisions

A l'issue des débats, chaque proposition sera adoptée par un vote solennel de l'ensemble des évêques et des représentants laïcs. Le résultat final sera promulgué par le Camerlingue à l'issue des votes.[/b][/i][/color]


[size=15][b][color=#FFCC00][u]Calendrier.[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i][*]Etape 1 :
- 1er septembre au 8 septembre : appel à candidature au sein des AE
- 8 septembre au 15 septembre : élection des représentants
- 15 septembre au 30 septembre : débats dans les AE, congrégations, ORR

- 2 septembre au 16 septembre : appel à candidature des fidèles
- 16 septembre au 30 septembre : élection des représentants des fidèles

[*]Etape 2 :
- 1er octobre : ouverture du concile
- Durée prévisionnelle du concile : 1/2 mois




Pour valoir ce que de droit,



Tibère de Plantagenêt, dict Rehael
Camerlingue


Fait à Rome, le XXXI jour d'août de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur. [/b][/i][/color]


[img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img][img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img]

[/list]

[/quote]


Code:
[quote]
[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]




[color=#FFCC00][size=20][b]Dell'organizzazione del Consiglio internazionale San Nicolaïde.[/b][/size][/color]




[color=black][b][i]Come avevamo annunciato nel nostro discorso d'estate, abbiamo deciso, col sostegno della Curia, di organizzare un concilio internazionale che si terrà a Roma. Questo concilio avrà per scopo, non quello di discutere degli argomenti dogmatici, ma di pilotare la riforma del funzionamento della chiesa verso una più grande semplificazione. Diversamente detto, si tratta di dibattere e di interinare una serie di riforme che hanno per scopo semplificare la vita dei fedeli ed il lavoro tanto dei chierici che dei funzionari romani. La chiesa deve sapere adattarsi alle contigenze moderne per garantire la sua efficacia.

L'organizzazione del Consiglio si farà in due tappe.[/i][/b][/color]



[size=15][b][color=#FFCC00][u]1° Elezione dei rappresentanti e dibattiti interni.[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i]L'organizzazione di questa prima tappa sarà, in seno ad ogni AE, di competenza dei Primati e dei Vice-primati che saranno essi anche sotto la responsabilità dei Cardinali nazionali di ogni zona géodogmatica. In caso di assenza di un Primate, il Cardinale nazionale elettore si sostituirà a lui col concorso dei Vice-primati. Il rispetto dei termini dovrà essere scrupoloso.


[/i][/b][/color]
[*] I rappresentanti :

Ogni assemblea episcopale designerà in suo seno da uno a tre delegati al concilio internazionale, in base al numero di parrocchie della primazia. Questi avranno la responsabilità di rappresentare la loro primazia durante i dibattimenti. Inoltre, non dovranno presentare le loro proprie opinioni ma farsi portatori delle proposte fatte dall'insieme dell'assemblea.

Per fare ciò, subito dopo la loro elezione, i rappresentanti saranno incaricati di organizzare un dibattito in seno alla loro assemblea per conoscere le proposte da fare al momento del concilio. Alcuni argomenti saranno imposti, i vescovi sono liberi di proporne di supplementari. I Cardinali nazionali ed i Primati dovranno prestare attenzione a che non ci siano proposte fuori-argomento.

Le assemblee hanno ogni libertà nello scegliere gli arcivescovi o i vescovi di loro preferenza. Questi dovranno tuttavia essere caratterizzati per la loro presenza molto attiva e regolare e per la loro capacità a partecipare ad un dibattito nella calma ed il rispetto.

Le congregazioni, così come tutti gli Ordini religiosi regolari, sono caldamente incitati ad organizzare allo stesso modo un dibattito in loro seno e potranno, se hanno delle proposte da formulare, disporre di un rappresentante al concilio. La loro designazione è di responsabilità dei Cancellieri delle congregazioni e dei Rettori degli ordini regolari.



[*]I rappresentanti dei fedeli :

Allo stesso tempo, ogni primazia organizzerà l'elezione da uno a tre delegati dei fedeli al concilio internazionale, in base alla grandezza del regno. Una bando per la candidatura sarà presentato in tutti i regni, poi, i candidati saranno sottoposti a voto pubblico in tutte le taverne del regno. I voti saranno addizionati poi per determinare gli eletti.


[*]Tutti i fedeli risiedenti in un regno sono eleggibili come rappresentante dei fedeli del suddetto regno.




[size=15][b][color=#FFCC00][u]2° Svolgimento del concilio internazionale.[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i]L'organizzazione della seconda tappa sarà sotto la responsabilità del Camerlengo e della Curia.


[/i][/b][/color]
[*][color=black][b][i]Svolgimento del Concilio.

Dopo la cerimonia di apertura, il concilio esordirà sotto la presidenza del Camerlingue, assistito dell'Archidiacono di Roma, e l'alto patronato del Santo Padre. La sicurezza dell'evento sarà assicurata dalle Sante Armate. L'insieme degli arcivescovi e vescovi della chiesa potrà assistere al concilio. Tuttavia, solo i rappresentanti dell'assemblea episcopale, delle congregazioni, degli ordini regolari, e dei fedeli, potranno prendere la parola. I dibattimenti saranno organizzati in funzione degli argomenti proposti innanzitutto dal Curia e dalle differenti assemblee. Ogni gruppo di lavoro sarà presieduto da un Cardinale Questore.

[/i][/b][/color]
[*][color=black][b][i]Adozione delle decisioni

Al termine del dibattito, ogni proposta sarà adottata con un voto formale di tutti i vescovi e laici rappresentanti. Il risultato finale sarà promulgata dal Camerlengo dopo il voto.[/i][/b][/color]
[*]


[size=15][b][color=#FFCC00][u]Calendario.[/u][/color][/b][/size]



[*][color=black][b][i]Etape 1 :
- 1 settembre al 8 settembre : appello alle candidature in seno alle AE
- 8 settembre al 15 settembre : elezione dei rappresentanti
- 15  settembre al 30 settembre: dibattiti nelle AE, Congregazioni, ORR

- 2 settembre al 16 settembre : appello alle candidature dei fedeli
- 16 settembre al 30 settembre : elezione dei rappresentanti dei fedeli

[/i][/b][/color]
[*][color=black][b][i]Tappa 2 :
- 1 ottobre : apertura del Concilio
- Durata provvisoria del Concilio : 1/2 mesi




Per esercitare tale diritto,


Tibère de Plantagenêt, detto Rehael
Camerlengo


Fatto a Roma, il XXXI giorno di Agosto dell'anno di grazia MCDLXI de nostro Signore.[/i][/b][/color]
[*]


[img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img][img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img]

[/list]
[/quote]


Code:
[quote]
[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]




[color=#FFCC00][size=20][b]The organisation of the International Synod of Saint Nicolaïde.[/b][/size][/color]




[color=black][b][i]As we announced in our speech was, we decided, with the support of the Curia, to organise an international synod to be held in Rome. This Synod will aim, not to discuss dogmatic subjects, but to steer the reform of the functioning of the Church in a sense of greater simplification. In other words, it is to discuss and endorse a series of reforms that aim to simplify the life of the faithful and work as clerks as Roman officials. The Church must adapt to modern contingencies to ensure its effectiveness.

The organisation of the council will be in two stages.[/b][/i][/color]



[size=15][b][color=#FFCC00][u]1° Election of Representatives and internal debates.[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i]The organisation of this first step will be, within each AE, the responsibility of the Primates and Vice Primates, which are themselves the responsibility of each national Cardinals géodogmatique area. In the absence of a Primate, Cardinal national voter will replace it with the assistance of Vice Primates. Timeliness must be scrupulous.


[*] The Representatives:

Each Episcopal Assembly shall appoint its members from one to three delegates to the International synod, according to the number of parishes in the primacy. They have the responsibility to represent their primacy in debates. Also, they should not have their own opinions but to relay the proposals made by the whole assembly.

To do so, immediately after their election, the representatives will be responsible for organizing a debate within their congregation to know to make proposals at the Council. Some topics will be imposed, the bishops are free to propose additional. National Cardinals and Primates should ensure that there is no off-topic proposals.

Meetings are free to choose the archbishops and bishops of their choice. However, they must be characterized by very active and regular presence and their ability to participate in a debate in the quiet and respect.

Congregations, as well as regular religious orders, are strongly encouraged to organize such debate within them and may, if they have any proposals, have a representative on the council. Their appointment is the responsibility of Chancellors and Rectors of the congregations of regular orders.


[*] Representatives of the faithful

At the same time, each primacy organise the election of one to three delegates to the International synod of the faithful, according to the size of the kingdom. A call for applications will be relayed throughout the kingdoms, then the candidate will be subject to public vote in all the taverns of the kingdom. The votes will then be added to determine the elect.

All the faithful living in a kingdom are eligible to represent the faithful of it. [/b][/i][/color]



[size=15][b][color=#FFCC00][u]2° Conduct of international council. [/u] [/color] [/b] [/size]


[color=black][b][i] The organisation of the second stage will be the responsibility of the Camerlengo and the Curia.


[*] Course of the council.

After the opening ceremony, the council will begin under the chairmanship of Camerlengo, assisted by the Archdeacon of Rome, and the patronage of the Holy Father. The safety of the event will be provided by the Sacred Hosts. All archbishops and bishops of the Church will attend the council. However, only representatives of the Episcopal Assembly, congregations, regular orders, and the faithful will be able to speak. The debates will be organised according to the topics proposed previously by the Curia and the various assemblies. Each workshop will be chaired by Cardinal Quaestor.


[*] Adoption of decisions

Following the discussions, each proposal will be adopted by a formal vote of all bishops and lay representatives. The end result will be promulgated by the Camerlengo after the vote.[/b][/i][/color]


[size=15][b][color=#FFCC00][u]Schedule.[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i][*]Stage 1 :
- September 1 to September 8: call for applications within AE
- September 8 - September 15: Election of Representatives
- September 15 to September 30: debates in AE, congregations, ORR

- September 2 - September 16: Call for the faithful
- September 16 to September 30: the election of representatives of the faithful

[*]Stage 2 :
- October 1: opening of the Council
- Expected duration of the council: 1/2 months




To assert that right,



Tibère de Plantagenêt, dict Rehael
Camerlingue


Done at Rome, XXXI day of August in the year of MCDLXI grace of our Lord.[/b][/i][/color]


[img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img][img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img]

[/list]

[/quote]


Code:
[quote]
[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]


[color=#FFCC00][size=20][b]De la organización del Concilio Internacional de San Nicolaïde[/b][/size][/color]




[color=black][b][i]Tal y como habíamos anunciado en nuestro discurso en verano hemos decidido organizar un concilio internacional que se celebrará en Roma con la colaboración de la Curia. El objetivo de este Concilio no es discutir sobre temas relacionados con el dogma , sino para impulsar la reforma del funcionamiento de la Iglesia para lograr una mayor simplificación . Es decir, se trata de debatir y aprobar una serie de reformas que tengan por objeto simplificar la vida de los fieles y el trabajo tanto de los curas como de los funcionarios romanos. La Iglesia tiene que adaptarse a las contingencias modernas para garantizar su eficacia.

La organización del Concilio se realizará en dos etapas.[/b][/i][/color]



[size=15][b][color=#FFCC00][u]1 Elección de Representantes y debates internos.[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i]La organización de este primer paso se llevará a cabo  dentro de cada AE bajo la responsabilidad de los Primados y los Viceprimados , los cuales estarán bajo la responsabilidad de los Cardenales nacionales de cada zona geodogmática.


En caso de ausencia de un Primado, el Cardenal elector nacional lo sustituirá con la asistencia de los Viceprimados. La puntualidad deberá ser escrupulosa.


[*] Representantes:

Cada Asamblea Episcopal nombrará entre sus miembros de uno a tres delegados al Concilio Internacional , de acuerdo con el número de parroquias en la primacía . Ellos tendrán la responsabilidad de representar a su primacía en los debates . Además, no deben exponer sus propias opiniones sino transmitir las propuestas de toda la asamblea .

Para ello, inmediatamente después de su elección, los representantes serán los responsables de la organización de un debate dentro de su congregación para hacer propuestas al Concilio. Se impondrán algunos de los temas , los obispos son libres de proponer otros adicionales. Los Cardenales Nacionales y los Primados deben asegurarse de que no hay ninguna propuesta fuera de tema.


Las asambleas son libres de elegir los arzobispos y obispos de su elección. Sin embargo, deben estar caracterizadas por una presencia muy activa y regular y mostrar capacidad de participar en un debate con  tranquilidad y respeto .

Congregaciones , así como las órdenes religiosas regulares, se recomienda encarecidamente a organizar este debate dentro de ellas y podrá, si tienen alguna propuesta , tener un representante en el consejo. Su nombramiento es responsabilidad de Cancilleres y Rectores de las congregaciones de las órdenes regulares.

A las congregaciones y a las Órdenes religiosas regulares se les recomienda encarecidamente organizar debates en su seno y podrán, si tienen propuestas que que formular, disponer de un representante en el Concilio. Su nombramiento es competencia de los Cancilleres de las congregaciones y de los Rectores de las órdenes regulares.


[*] Los representantes de los fieles

Al mismo tiempo, cada Primacía debe organizar la elección de uno a tres delegados para el Consejo Internacional de los fieles de acuerdo con el tamaño del reino. La convocatoria será publicada en todo el reino y el candidato se someterá a votación del público en todas las tabernas del reino. Los votos se sumarán para determinar quienes serán los elegidos.

Todos los fieles que viven en un reino pueden ser elegidos para representar a los fieles de la misma.[/b][/i][/color]



[size=15][b][color=#FFCC00][u]2 Actas del Concilio Internacional .[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i]La organización de la segunda etapa será responsabilidad del Camarlengo y la Curia.


[*] Desarrollo del concilio.

Después de la ceremonia de apertura el Concilio comenzará, bajo la presidencia del Camarlengo , asistida por el archidiácono de Roma, y ​​el patrocinio del Santo Padre. La seguridad del evento estará a cargo de los Santos Ejércitos . Todos los arzobispos y obispos de la Iglesia van a asistir al concilio, sin embargo , sólo los representantes de la Asamblea Episcopal, congregaciones , órdenes regulares y los fieles podrán hablar . Los debates se organizarán de acuerdo a los temas propuestos previamente por la Curia y las distintas asambleas . Cada taller estará presidido por el Cardenal Cuestor .


[*] Adopción de decisiones

Tras los debates cada propuesta será sometida a una votación formal de todos los obispos y representantes laicos . El resultado final será promulgado por el Camarlengo tras la votación.[/b][/i][/color]


[size=15][b][color=#FFCC00][u]Calendario .[/u][/color][/b][/size]


[color=black][b][i][*]Etapa 1 :
- Agosto 26 a 2 de septiembre: convocatoria dentro de AE
Septiembre 2 a 7 de septiembre: Elección de Representantes
- 7 DE SEPTIEMBRE al 30 de septiembre debates en AE , congregaciones, ORR

Septiembre 2 hasta 16 de septiembre: Convocatoria de los fieles
- 16 septiembre-30 septiembre : la elección de los representantes de los fieles

[*]Etapa 2 :
- 01 de octubre : la apertura del Consejo
- Duración prevista del consejo : 1/2 meses




Para hacer valer este derecho ,
Tiberio Plantagenet dict Rehael
Camarlengo


Hecho en Roma, XXXI día del mes de agosto del año de gracia MCDLXI  de nuestro Señor.[/b][/i][/color]


[img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img][img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img]

[/list]

[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
uriel



Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 3721

MessagePosté le: Sam Sep 07, 2013 7:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
    Mise en place du Concile Saint Nicolaïde
    Appel aux candidatures des fidèles



    A l'universalité des Fidèles du Royaume de France, du Grand-Duché de Bretagne, Du Marquisat des Alpes Orientales et du SRING francophone,


    Ayant pour but de réformer le fonctionnement de l'Eglise, le Concile international Saint Nicolaïde sera organisé en octobre de cette année mil quatre-cents soixante-et-un.
    Il a été décidé que si les clercs pouvaient avoir droit de cité, la parole devait également être donnée aux fidèles.
    Ainsi, conformément aux directives données par Son Eminence Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, notre Camerlingue, un appel à candidature est lancé dès à présent aux fidèles des Royaumes afin de pouvoir participer à ce concile.

    Lesdites candidatures seront à envoyer en place d'Aristote*, celles-ci devront comporter le nom du fidèle (In Gratebus et Res Parendo), sa ville de résidence et les renseignements sur son baptême (date de baptême, lieu et officiant).

      Chaque royaume pourra avoir entre un et trois délégués au concile international, selon le nombre de paroisses du Royaume.
      Donc :
        Pour le Grand Duché de Bretagne : 1 représentant
        Pour le Royaume de France : 3 représentants
        Pour le Sring francophone et le Marquisat des Alpes Orientales : 2 représentants


      La limite du dépôt des candidatures est le 16 septembre 1461 à 8 heures du matin.

      Après validation et acceptation des candidatures, un vote sera lancé.


    Rédigé et scellé à Rome le quatrième de septembre de l'an de grâce 1461,
    Au nom du Consistoire Pontifical francophone,
    Son Éminence Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Électeur.





    PS : http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=562981#562981


Code:
[quote][img]http://img694.imageshack.us/img694/2596/consistoirefr.png[/img][list][b][size=18][color=gold]Mise en place du Concile Saint Nicolaïde[/color][/size]
[color=gold]Appel aux candidatures des fidèles[/color][/b]


[b][i]A l'universalité des Fidèles du Royaume de France, du Grand-Duché de Bretagne, Du Marquisat des Alpes Orientales et du SRING francophone,[/i][/b]


[i]Ayant pour but de réformer le fonctionnement de l'Eglise, le Concile international Saint Nicolaïde sera organisé en octobre de cette année mil quatre-cents soixante-et-un.
Il a été décidé que si les clercs pouvaient avoir droit de cité, la parole devait également être donnée aux fidèles.
Ainsi, conformément aux directives données par Son Eminence Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, notre Camerlingue, un appel à candidature est lancé dès à présent aux fidèles des Royaumes afin de pouvoir participer à ce concile.

Lesdites candidatures seront à envoyer [url=http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=562981#562981]en place d'Aristote[/url]*, celles-ci devront comporter le nom du fidèle (In Gratebus et Res Parendo), sa ville de résidence et les renseignements sur son baptême (date de baptême, lieu et officiant).

[list]Chaque royaume pourra avoir entre un et trois délégués au concile international, selon le nombre de paroisses du Royaume.
Donc : [list]Pour le Grand Duché de Bretagne : 1 représentant
Pour le Royaume de France : 3 représentants
Pour le Sring francophone et le Marquisat des Alpes Orientales : 2 représentants[/list]

La limite du dépôt des candidatures est le 16 septembre 1461 à 8 heures du matin.

Après validation et acceptation des candidatures, un vote sera lancé.[/list]

Rédigé et scellé à Rome le quatrième de septembre de l'an de grâce 1461,
[b]Au nom du Consistoire Pontifical francophone,
Son Éminence Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Électeur.[/b][/i]

[img]https://imageshack.com/scaled/large/594/k3ie.png[/img]


[size=8]PS : http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=562981#562981[/size]
[/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aaron
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 07 Mar 2006
Messages: 13196
Localisation: Castelli Romani

MessagePosté le: Dim Sep 08, 2013 10:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    ........

    Du caractère sacré et perpétuel du baptême
    Texte théologique et canonique sur les fondements du sacrement du baptême





    Le baptême est le premier des sacrements qu’un fidèle reçoit dans sa vie. Il infuse l’état de
    grâce pour la première fois dans l’âme du baptisé et efface, comme nous l’enseigne Christos,
    les péchés qui ont été commis avant l’obtention du sacrement baptismal. Par ce rite, il devient
    un fidèle aristotélicien. Ainsi nous est relaté les actes et paroles de Christos dans sa Vita au
    chapitre XII :


      « Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion : "Par la grâce
      de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie". Et Christos
      plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion
      de cette eau en chuchotant ces paroles : "Seigneur, daigne laver cet homme de ses
      péchés, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très
      Haut. Amen". »

    Le baptême apparaît donc comme une nouvelle naissance. Il fait renaître en Dieu celui qui
    le reçoit, quelle que soit les actions perpétrées ou les paroles prononcées. Son âme est lavée,
    devenue immaculée. Recevoir le baptême aristotélicien c’est entrer dans la Communauté
    Aristotélicienne que forme l’Église de Dieu sur Terre. C’est le premier pas vers le Salut de
    l’âme au Paradis solaire qui est le domaine du Très-Haut. Car c’est par le baptême que l’on
    reçoit la grâce. Et la grâce aide à la sanctification du fidèle. Ce lien de communication et de
    communion avec Dieu permet à la foi du fidèle d’être vivifié, d’imprégner sa vie des valeurs
    spirituelles et des vertus aristotéliciennes. C’est là l’efficacité réelle du sacrement du baptême
    qui sème la graine sanctifiante menant au Salut. Comme l’on dit les Prophètes dont le message
    continue d’être diffusé par l’Église, « le Très-Haut sauve et sanctifie les hommes au
    travers des sacrements qui sont les moyens les plus sûrs, mais non les seuls, d’accéder au
    Salut ».

    Mais si l’on entre dans la vie aristotélicienne par le baptême comme notre naissance nous fait
    entrer dans la vie terrestre, cela suppose qu’il y ait une possibilité de mort. Se pose donc la
    question de la solubilité du baptême. Car il est dit au chapitre XII de la Vita du prophète
    Christos :


      « Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il
      nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit: " Mes
      apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos
      péchés. À vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur
      qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit
      l’essence". »

    Cependant Christos affirme également que, comme le mariage, le baptême est un engagement
    à vie. Ces paroles rapportées dans le chapitre XIII de sa Vita apparaissent dés lors de prime à
    bord contradictoires :


      « Lorsque deux êtres s’aiment d’un amour pur et qu’ils souhaitent perpétuer notre
      espèce par la procréation, Dieu leur permet, par le sacrement du mariage, de vivre leur
      amour. Cet amour si pur, vécu dans la vertu, glorifie Dieu, parce qu’Il est amour et que
      l’amour que les humains partagent est le plus bel hommage qui puisse lui être fait.
      Mais, comme le baptême, le mariage est un engagement à vie, aussi, Natchiatchia,
      choisis judicieusement, car une foi que tu auras épousé Yhonny, vous ne pourrez plus
      vous y soustraire »
      .

    Il devient alors nécessairement important de nous interroger sur les fondements de la vie en
    tant que fidèle aristotélicien. C’est avant tout comme nous l’avons dit la recherche du Salut
    dans le Paradis Solaire et l’amour de Dieu pour Lui-même. Ainsi apparaît-il que la vie
    aristotélicienne n’est pas uniquement la vie terrestre telle qu’on l’entend au sens physique du
    terme, mais la vie dans le temps et l’éternité des Cieux.

    Ainsi qu’est-ce que la mort aristotélicienne ? C’est la damnation, se détourner de Dieu, mourir
    aux yeux du Très-Haut, privé de Sa vision béatifique et de l’amour de nos frères en l’Église.
    La seule vraie mort pour un aristotélicien, c’est l’enfer lunaire. De la sorte, lorsque Christos
    dit que le baptême est un engagement à vie, il parle de toute notre vie, tant terrestre que
    céleste. Or, un damné est mort spirituellement. Son sacrement de baptême comme tous les
    sacrements qu’il a pu recevoir ne lui sont plus d’aucune utilité puisque le lien qui le liait à
    Dieu et par lequel il participait à Sa grâce lui est perdu. Ainsi est le vrai sens des paroles de
    Christos qui nous disait d’être digne sur terre de notre baptême au risque qu’il nous soit
    enlevé dans l’éternité, occasionnant souffrances et peines pour toujours.

    C’est ainsi que l’on en vient à dire que les sacrements, qui sont des « dons infiniment gracieux
    et gratuits du Tout-Puissant envers la race humaine, sont éternels et perpétuels ». Ipso facto,
    cette miséricorde infinie du Très-Haut nous amène à affirmer que le baptême est un sacrement
    indissoluble, car seul lien perpétuel et continu qui le lie à Dieu et lui permet d’accéder, hors
    du péché, aux grâces sanctifiantes dont Il est la source. Car seul le péché rompt le lien qui
    nous unit à Dieu. Et comme l’obtention de l’ensemble des sacrements aristotéliciens est
    subordonnée à l’existence du rite baptismal, sans baptême, point de confession possible et
    donc de sacrement de pénitence qui en découle. Le baptême dissous, le fidèle excommunié
    serait donc définitivement condamné à l’enfer sélénite, contraint à l’impossibilité de recevoir
    le sacrement de pénitence faisant suite à la confession de ses péchés.

    Or Dieu étant pardon et amour, il ne saurait-être concevable qu’Il condamne à l’éternité des
    enfers les fidèles potentiellement contrits. Par ailleurs, l’Église, dans Sa coutume et Son
    ministère a déjà à de nombreuses reprises ouvert les bras à ceux qui se tournent vers Elle et
    Lui demandant humblement, contrits et pénitents, l’absolution de leurs péchés et la
    réintégration de leurs corps et de leurs âmes dans la communion de l’Église et des fidèles dans
    l’espoir du Paradis Solaire et des grâces salvatrices du Très-Haut. Aussi, comme le sacrement
    du pardon et subordonné à la réception du sacrement du baptême, nous en venons à constater
    que le sacrement du baptême ne peut-être dissous, faute de quoi, un fidèle excommunié de
    pourrait jamais réintégrer la communauté des fidèles. D’autre part, si le baptême pouvait être
    dissout à chaque péché mortel commis par un baptisé, alors la confession serait parfaitement
    inutile et il suffirait au fidèle de demander à nouveau le baptême pour obtenir le pardon.
    Christos ayant institué la confession qui pardonne les péchés, aucun péché ne peut donc
    résister à une confession vraie et sincère car la puissance de pardon de Dieu est comme Lui-
    même : infinie. L’existence seule de la confession confirme par elle-même l’explication de
    l’apparente contradiction dans les paroles de Christos : la confession restaure l’état de grâce
    d’un baptisé tombé dans le péché et ré-infuse la grâce du baptême dans son âme, le faisant à
    nouveau vivre aux yeux de Dieu, et revivifiant en lui les vertus théologales de Foi, de Charité
    et d’Espérance.

    Pour le peuple de Dieu,


    Aaron de Nagan,
    archevêque de Césarée.

    Aristokolès de Valyria,
    évêque de Agen.


    Avec la participation de Tibère de Plantagenêt, archevêque de Rouen, Aymé von Frayner-
    Embussy, archevêque d’Arles, doyen du Séminaire de Provence, légiste pontifical et
    théologue auprès de la Congrégation du Saint-Office, Aegon de Valyria, évêque d’Autun,
    légiste pontifical et scripteur auprès de la Congrégation du Saint-Office, Pie de Valence,
    évêque de Langres, légiste pontifical et scripteur auprès de la Congrégation du Saint-Office,
    Overnas de Chypre, archevêque de Malines.

    ________________________________


    Texte théologique et dogmatique sur les fondements du sacrement du baptême.
    Donné et entériné à Rome par le Sacré-Collège sous le pontificat du Très Saint Père Innocent
    VIII le huitième du mois de septembre, le dimanche, de l'an de grâce MCDLXI.

    Publié et cacheté Son Éminence Aaron de Nagan, Archichancelier du Siège-Apostolique, le
    huitième jour du mois de septembre, le dimanche, de l'an de grâce MCDLXI.




_________________

Patriarche in Partibus d'Alexandrie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Jeu Sep 19, 2013 10:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:








    Nomination de son Eminence Fenice à la charge de Vice-Chancelier de la Congregation des Affaires du Siècle.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque métropolitain de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,




    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Eminence Fenice à la fonction de Vice-Chancelier de la Congregation des Affaires du Siècle.



    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome, le XIX jour de septembre de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.




Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mirceadino
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Déc 2009
Messages: 2121
Localisation: 1 High Street, Solar Paradise (since 22.11.1461)

MessagePosté le: Ven Sep 27, 2013 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:




    Nomination de S.E. Statler à la charge de Cardinal-Primat de l'ESPC

    Nous, Mircea von Hohenzollern, dict Mirceadino, cardinal-évêque d'Abila Lysaniae, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième, au nom des cardinaux réunis dans le Sacré Collège et du Consistoire Pontifical Anglophone,

    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Éminence Statler Kirkcudbright à la fonction de cardinal suffragant anglophone et de cardinal-primat du Consistoire Pontifical Anglophone. Ceci suivit sa décision de démissionner de sa charge de chancelier du Saint Office et de cardinal romain électeur. Nous lui donc remercions pour son travail au sein de la Congrégation.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome, le XXVII jour de septembre de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.



Code:
[quote][list]

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]

[size=18][color=#FFCC00][b]Nomination de S.E. Statler à la charge de Cardinal-Primat de l'ESPC[/b][/color][/size]

[b]Nous, Mircea von Hohenzollern, dict Mirceadino, cardinal-évêque d'Abila Lysaniae, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième, au nom des cardinaux réunis dans le Sacré Collège et du Consistoire Pontifical Anglophone,[/b]

Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Éminence [color=#FFCC00][b]Statler Kirkcudbright[/b][/color] à la fonction de [color=#FFCC00][b]cardinal suffragant anglophone[/b][/color] et de [color=#FFCC00][b]cardinal-primat du Consistoire Pontifical Anglophone[/b][/color]. Ceci suivit sa décision de démissionner de sa charge de chancelier du Saint Office et de cardinal romain électeur. Nous lui donc remercions pour son travail au sein de la Congrégation.

[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Fait à Rome, le XXVII jour de septembre de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur. [/b]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img856.imageshack.us/img856/4813/jaune.png[/img]

[/list][/quote]
Citation:




    Appointment of S.E. Statler at the office of Cardinal-Primate of the ESPC

    We, Mircea von Hohenzollern, aka Mirceadino, cardinal-bishop of Abila Lysaniae, by the grace of God and of His Holiness Innocent the Eighth, behalf the cardinals gathered in the Sacred College and of the English-Speaking Pontifical Consistory,

    Have decreed and ordained, and by our present perpetual and final edict, we say, decree and ordain the appointment of His Eminence Statler Kirkcudbright at the office of English-speaking suffragan cardinal and of cardinal-primate of the English-Speaking Pontifical Consistory. This follows his decision to resign from his office of chancellor ofthe Holy Office and of Roman elector cardinal. We are thanking him for all his work within the Congregation.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Made at Rome, on the XXVII day of September the year of grace MCDLXI of our Lord.



Code:
[quote][list]

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]

[size=18][color=#FFCC00][b]Appointment of S.E. Statler at the office of Cardinal-Primate of the ESPC[/b][/color][/size]

[b]We, Mircea von Hohenzollern, aka Mirceadino, cardinal-bishop of Abila Lysaniae, by the grace of God and of His Holiness Innocent the Eighth, behalf the cardinals gathered in the Sacred College and of the English-Speaking Pontifical Consistory,[/b]

Have decreed and ordained, and by our present perpetual and final edict, we say, decree and ordain the appointment of His Eminence [color=#FFCC00][b]Statler Kirkcudbright[/b][/color] at the office of [color=#FFCC00][b]English-speaking suffragan cardinal[/b][/color] and of [color=#FFCC00][b]cardinal-primate of the English-Speaking Pontifical Consistory[/b][/color]. This follows his decision to resign from his office of chancellor ofthe Holy Office and of Roman elector cardinal. We are thanking him for all his work within the Congregation.

[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Made at Rome, on the XXVII day of September the year of grace MCDLXI of our Lord. [/b]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img856.imageshack.us/img856/4813/jaune.png[/img]

[/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Jeu Oct 03, 2013 11:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Nomination de Bushiro au rang d’Evêque in Partibus d'Abaradira



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,




    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de Monseigneur Bushiro, ancien Archevêque d'Auch, au trône épiscopal in Partibus d'Abaradira pour services rendu à la grandeur de l'Église.



    Ad Majorem Dei Gloriam


    Fait à Rome le 1er Octobre, de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Lun Oct 14, 2013 5:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Elévation de Sir.Johnny au rang de Cardinal National Suffragant.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom de Sa Sainteté Innocent le Huitième,




    Créons MonseigneurJean Leonard De La Roche, Archevêque métropolitain de Florence, Cardinal National Suffrant de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine
    en tant que représentant de la Zone Géodogmatique Italophone, auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique. Nous l'invitons à revêtir le pourpre et à rejoindre le Sacré-Collège.



    Ad Majorem Dei Gloriam


    Fait à Rome le XIII jour du mois d'octobre de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur









Code:
[quote]
[list][img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]



[size=18][color=#FFCC00][b]Elévation de Sir.Johnny au rang de Cardinal National Suffragant.[/b][/color][/size]



[color=black][b]Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom de Sa Sainteté Innocent le Huitième,[/b][/color]



Créons Monseigneur[color=#FFCC00][b]Jean Leonard De La Roche[/b][/color], Archevêque métropolitain de Florence, [color=#FFCC00][b]Cardinal National Suffrant[/b][/color] de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine
en tant que représentant de la [i]Zone Géodogmatique Italophone[/i], auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique. Nous l'invitons à revêtir le pourpre et à rejoindre le Sacré-Collège.



[color=black][i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]


[b]Fait à Rome le XIII jour du mois d'octobre de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur [/b] [/color]


[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img]

[/list]

[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Dim Nov 03, 2013 11:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    Nomination de Navigius di Carrenza au poste d’évêque in Partibus de Caesariana


    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,



    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de Monseigneur Navigius di Carrenza, ancien Archevêque de Tours, au trône épiscopal in Partibus de Caesariana pour services rendu à la grandeur de l'Église.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le 3 novembre, de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur




Code:
[quote][img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]

[list][size=18][color=#FFCC00][b]Nomination de Navigius di Carrenza au poste d’évêque in Partibus de Caesariana[/b][/color][/size]


[b]Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,[/b]


Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de [color=#FFCC00][b]Monseigneur Navigius di Carrenza[/b][/color], ancien Archevêque de Tours, au trône épiscopal in Partibus de [color=#FFCC00][b]Caesariana[/b][/color] pour services rendu à la grandeur de l'Église.


[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam [/b][/i]

[b]Fait à Rome le 3 novembre, de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur [/b]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img] [/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Dim Nov 17, 2013 12:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:








    Nomination de son Eminence Adso à la charge de Cardinal Electeur du Consistoire Pontifical Francophone.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,




    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Eminence Adso à la fonction de Cardinal Electeur du Consistoire Pontifical Francophone., en remplacement de Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'ch.



    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome, le XVI jour de novembre de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.






Code:
[quote]

[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]




[size=18][color=#FFCC00][b]Nomination de son Eminence Adso à la charge de Cardinal Electeur du Consistoire Pontifical Francophone.[/b][/color][/size]



[b]Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième, [/b]



[i]Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Eminence [color=#FFCC00][b]Adso[/b][/color] à la fonction de [color=#FFCC00][b]Cardinal Electeur du Consistoire Pontifical Francophone.[/b][/color], en remplacement de Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'ch.[/i]



[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Fait à Rome, le XVI jour de novembre de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur. [/b]


[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img]

[/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Ven Jan 10, 2014 10:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:








    Elevation de Monseigneur Aristokolès de Valyria à la pourpre cardinalice et nomination à la charge de Chancelier du Saint Office.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,




    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons l'élévation de Monseigneur Aristokolès au rang de Cardinal romain, et sa nomination à la fonction de Chancelier du Saint Office.. Son Eminence Aristokolès de Valyria est par conséquent invité à revêtir le pourpre cardinalice et à rejoindre le Sacré Collège.



    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome, le dixième jour de janvier de l'an de grâce MCDLXII de notre Seigneur.






Code:
[quote]

[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]




[size=18][color=#FFCC00][b]Elevation de Monseigneur Aristokolès de Valyria à la pourpre cardinalice et nomination à la charge de Chancelier du Saint Office.[/b][/color][/size]



[b]Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième, [/b]



[i]Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons l'élévation de Monseigneur Aristokolès au rang de Cardinal romain, et sa nomination à la fonction de [color=#FFCC00][b]Chancelier du Saint Office.[/b][/color]. Son Eminence Aristokolès de Valyria est par conséquent invité à revêtir le pourpre cardinalice et à rejoindre le Sacré Collège. [/i]



[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Fait à Rome, le dixième jour de janvier de l'an de grâce MCDLXII de notre Seigneur. [/b]


[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img]

[/list][/quote]


Citation:








    Nomination de Son Eminence Sir.Johnny à la charge de Vice-Chancelier du Saint Office.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,




    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Eminence Sir.Johnny à la fonction de Vice-Chancelier du Saint Office..



    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome, le dixième jour de janvier de l'an de grâce MCDLXII de notre Seigneur.





Code:
[quote]

[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]




[size=18][color=#FFCC00][b]Nomination de Son Eminence Sir.Johnny à la charge de Vice-Chancelier du Saint Office.[/b][/color][/size]



[b]Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième, [/b]



[i]Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Eminence Sir.Johnny à la fonction de [color=#FFCC00][b]Vice-Chancelier du Saint Office.[/b][/color]. [/i]



[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Fait à Rome, le dixième jour de janvier de l'an de grâce MCDLXII de notre Seigneur. [/b]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img]

[/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Ven Jan 10, 2014 10:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:








    Annonce du décès de Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'ch.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,




    Faisons annonce officielle de la mort de Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'ch, ancien Cardinal National Electeur francophone.


    La Curie éplorée par la perte de l'un de ses frères décrète un deuil de trois jours en sa mémoire et demande aux clercs de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne de réserver une prière pour le défunt Cardinal. Les funérailles de Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'ch se dérouleront le 13 janvier en la Basilique Saint Titus de Rome.


    Nos prières désormais se tournent vers l'âme de notre frère que nous recommandons à Dieu afin qu'il goûte aux grâces solaires et éternelles.




    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome, le dixième jour de janvier de l'an de grâce MCDLXII de notre Seigneur.






Code:
[quote]

[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]




[size=18][color=#FFCC00][b]Annonce du décès de Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'ch.[/b][/color][/size]



[b]Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième, [/b]



[i]Faisons annonce officielle de la mort de Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'ch, ancien Cardinal National Electeur francophone.


La Curie éplorée par la perte de l'un de ses frères décrète un deuil de trois jours en sa mémoire et demande aux clercs de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne de réserver une prière pour le défunt Cardinal. Les funérailles de Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'ch se dérouleront le 13 janvier en la Basilique Saint Titus de Rome.


Nos prières désormais se tournent vers l'âme de notre frère que nous recommandons à Dieu afin qu'il goûte aux grâces solaires et éternelles. [/i]



[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Fait à Rome, le dixième jour de janvier de l'an de grâce MCDLXII de notre Seigneur. [/b]


[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img]

[/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aaron
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 07 Mar 2006
Messages: 13196
Localisation: Castelli Romani

MessagePosté le: Lun Jan 13, 2014 7:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



    A l’universalité des fidèles,
    Aux peuples et aux nations,
    Aux fidèles de France,



    Par sa dernière annonce, la hérauderie de France laisse entendre que Rome aurait dû
    apporter des réponses à certaines questions concernant les excommunications survenues
    durant le règne d’Eusaias Blanc-Combaz. Or, pour qu’il y ait réponse, il faudrait avant tout
    qu’il y ait question. Certains se sont donnés la peine de le faire et ont obtenu réponse, d’autres
    n'ont entrepris aucune démarche. Si ces derniers s'en trouvent marris, ils ne peuvent s’en
    prendre qu’à eux-même puisque nous avions à chaque courrier public invité « les personnes
    en plein doute quant à la meilleure marche à suivre à prendre contact avec leur évêque ou
    l’administration ecclésiastique ».

    Mais puisque cette affaire de bon sens prend de plus en plus une ampleur démesurée, nous
    avons décidé d’apporter quelques éclaircissements afin de faire taire certaines langues se
    croyant plus compétentes qu'elles ne le sont réellement dans le domaine ecclésiastique et
    canonique :

    Rappelons que l’excommunication, si elle est une peine de la justice ecclésiastique, est avant
    tout un état : celui du fidèle qui se trouve hors de la communauté aristotélicienne. Cette
    situation est le résultat de ses actes. Il existe différents types d’excommunications dont l’une
    des plus connue est celle nommée latae sentencia. C’est l’excommunication qui survient par
    le simple fait de l’action, c'est-à-dire qu’il n’y a besoin ni de débat, ni de jugement pour
    reconnaître le caractère hérétique ou blasphématoire de l’acte. Nous pourrions apparenter cela
    au « flagrant délit ». Les autres excommunications nécessitent un jugement. Mais encore, les
    excommunications déclarées à la fin de ces jugements ne sont pas pour autant des peines,
    mais plutôt la simple reconnaissance d’un état. L’Église constate donc l’excommunication
    plus qu’Elle ne l’inflige. Par son jugement, Elle estime que le fidèle incriminé s’est rendu
    coupable de blasphème ou d’hérésie et que ces actes, déclarés et jugés comme tels, l’ont fait
    choir dans l’état d’excommunication. En d’autres mots, l’excommunication est comme
    préexistante au jugement de l’Église qui ne fait que la reconnaître.

    Il n’est donc pas rare que des fidèles sombrent dans l’état d’excommunication sans que jamais
    l’Église ne produise d’acte juridique affirmant que tel homme ou telle femme est
    excommunié. Un homme qui tue son épouse et maquille le crime en accident est de facto
    excommunié, même sans jugement ou acte de l’Église. Aux yeux de Dieu et de l’Église
    triomphante, il s’est rendu coupable d’un crime à valeur spirituelle. Il est donc mis hors de la
    communauté. Et s’il continue de participer à la vie spirituelle comme si de rien n’était, il le
    fait de manière illicite et aggrave son cas. Seules la pénitence et la confession pourront le faire
    revenir au sein de l’Église, sans que là aussi, l’Institution ecclésiastique ne produise un
    quelconque document attestant d’une excommunication ou de sa levée.

    Pourquoi dès lors l’Église « frappe-t-elle d’excommunication » certains fidèles et produit-elle
    des actes juridiques officiels mentionnant que tel ou tel fidèle est excommunié ? Tout
    simplement à titre d’exemple et par mesure conservatoire pour les fidèles. Si l’Église prône et
    exalte le comportement de certains fidèles en en faisant des « Saints », Elle désigne également
    du doigt les comportements délictueux au regard de la doctrine. Elle balise ainsi le chemin de
    la vertu avec les bonnes et les mauvaises actions, les modèles à suivre et à ne pas suivre.
    Voilà pourquoi, souvent, à la fin des lettres apostoliques publiées par le Sacré-Collège des
    Cardinaux, il est indiqué que tel ou tel comportement entraînerait une excommunication.
    Beaucoup y voient une menace, alors qu’il s’agit davantage d’une indication. Si la mère dit à
    son enfant que parler la bouche pleine risque de le faire postillonner, ce n’est pas là une
    menace, mais un avertissement. Mais plutôt que de remettre ses comportements en question,
    beaucoup n’hésitent pas à crier à l’intimidation. De la vanité mêlée d’orgueil sans doute !

    Conséquemment à tout ce que nous venons de dire, tout fidèle qui se trouverait dans un état
    de questionnement profond, inquiet pour le Salut de son âme car coupable de comportement
    délictueux, ou potentiellement reconnu comme tel, est invité à prendre contact avec l’autorité
    ecclésiastique et à se confesser auprès de son desservant. Rappelons néanmoins qu’on ne
    pèche que lorsqu’on a conscience de pécher. Prenons un exemple typique : si un vassal ignore
    si son seigneur est excommunié, il n’est pas en état de pécher et n’est donc pas en situation
    d’excommunication. L’Église a ainsi volontairement mis en garde de manière générale le
    peuple de France en indiquant que tout noble qui prêterait allégeance à un homme
    excommunié, serait de facto excommunié. Elle n’a pas tenu de liste, Elle n’a pas récolté dans
    le secret les noms des fidèles contrevenants : Elle les laisse face à Dieu et à leurs actes, au
    même titre que dans notre exemple précédent, le mari assassin. Aux fidèles pécheurs de
    demander de leur propre initiative l'absolution pour se laver de leur péché et éviter ainsi
    l’enfer sélénite.

    Par contre, tous ceux qui ont été reconnus excommuniés par l’Église, ou, selon la
    terminologie habituelle, « frappés d’excommunication », doivent se présenter auprès de la
    Sainte Inquisition ou leur évêque qui leur indiquera la marche à suivre. L'autorité chargée de
    l'affaire invitera ensuite les personnes incriminées à se présenter devant le collège cardinalice,
    ou son délégué, qui jugera de la levée ou non de cette infamie selon les marques de sincérité
    exprimées. Puisqu’ils ont été publiquement accusés et montrés comme mauvais exemple, il
    est pour l’Église indispensable de permettre aux fidèles de regagner leur place au sein de la
    communauté en exprimant eux-aussi publiquement leur repentir.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Pour le Sacré-Collège des Cardinaux,



    Aaron de Nagan, Cardinal,
    Archichancelier du Siège Apostolique.



    Donné à Rome le XIII du mois de janvier, le lundi, de l'an de grâce MCDLXII





Code:

[quote]
[list]
[i]
A l’universalité des fidèles,
Aux peuples et aux nations,
Aux fidèles de France,



Par sa dernière annonce, la hérauderie de France laisse entendre que Rome aurait dû
apporter des réponses à certaines questions concernant les excommunications survenues
durant le règne d’Eusaias Blanc-Combaz. Or, pour qu’il y ait réponse, il faudrait avant tout
qu’il y ait question. Certains se sont donnés la peine de le faire et ont obtenu réponse, d’autres
n'ont entrepris aucune démarche. Si ces derniers s'en trouvent marris, ils ne peuvent s’en
prendre qu’à eux-même puisque nous avions à chaque courrier public invité « les personnes
en plein doute quant à la meilleure marche à suivre à prendre contact avec leur évêque ou
l’administration ecclésiastique ».

Mais puisque cette affaire de bon sens prend de plus en plus une ampleur démesurée, nous
avons décidé d’apporter quelques éclaircissements afin de faire taire certaines langues se
croyant plus compétentes qu'elles ne le sont réellement dans le domaine ecclésiastique et
canonique :

Rappelons que l’excommunication, si elle est une peine de la justice ecclésiastique, est avant
tout un état : celui du fidèle qui se trouve hors de la communauté aristotélicienne. Cette
situation est le résultat de ses actes. Il existe différents types d’excommunications dont l’une
des plus connue est celle nommée latae sentencia. C’est l’excommunication qui survient par
le simple fait de l’action, c'est-à-dire qu’il n’y a besoin ni de débat, ni de jugement pour
reconnaître le caractère hérétique ou blasphématoire de l’acte. Nous pourrions apparenter cela
au « flagrant délit ». Les autres excommunications nécessitent un jugement. Mais encore, les
excommunications déclarées à la fin de ces jugements ne sont pas pour autant des peines,
mais plutôt la simple reconnaissance d’un état. L’Église constate donc l’excommunication
plus qu’Elle ne l’inflige. Par son jugement, Elle estime que le fidèle incriminé s’est rendu
coupable de blasphème ou d’hérésie et que ces actes, déclarés et jugés comme tels, l’ont fait
choir dans l’état d’excommunication. En d’autres mots, l’excommunication est comme
préexistante au jugement de l’Église qui ne fait que la reconnaître.

Il n’est donc pas rare que des fidèles sombrent dans l’état d’excommunication sans que jamais
l’Église ne produise d’acte juridique affirmant que tel homme ou telle femme est
excommunié. Un homme qui tue son épouse et maquille le crime en accident est de facto
excommunié, même sans jugement ou acte de l’Église. Aux yeux de Dieu et de l’Église
triomphante, il s’est rendu coupable d’un crime à valeur spirituelle. Il est donc mis hors de la
communauté. Et s’il continue de participer à la vie spirituelle comme si de rien n’était, il le
fait de manière illicite et aggrave son cas. Seules la pénitence et la confession pourront le faire
revenir au sein de l’Église, sans que là aussi, l’Institution ecclésiastique ne produise un
quelconque document attestant d’une excommunication ou de sa levée.

Pourquoi dès lors l’Église « frappe-t-elle d’excommunication » certains fidèles et produit-elle
des actes juridiques officiels mentionnant que tel ou tel fidèle est excommunié ? Tout
simplement à titre d’exemple et par mesure conservatoire pour les fidèles. Si l’Église prône et
exalte le comportement de certains fidèles en en faisant des « Saints », Elle désigne également
du doigt les comportements délictueux au regard de la doctrine. Elle balise ainsi le chemin de
la vertu avec les bonnes et les mauvaises actions, les modèles à suivre et à ne pas suivre.
Voilà pourquoi, souvent, à la fin des lettres apostoliques publiées par le Sacré-Collège des
Cardinaux, il est indiqué que tel ou tel comportement entraînerait une excommunication.
Beaucoup y voient une menace, alors qu’il s’agit davantage d’une indication. Si la mère dit à
son enfant que parler la bouche pleine risque de le faire postillonner, ce n’est pas là une
menace, mais un avertissement. Mais plutôt que de remettre ses comportements en question,
beaucoup n’hésitent pas à crier à l’intimidation. De la vanité mêlée d’orgueil sans doute !

Conséquemment à tout ce que nous venons de dire, tout fidèle qui se trouverait dans un état
de questionnement profond, inquiet pour le Salut de son âme car coupable de comportement
délictueux, ou potentiellement reconnu comme tel, est invité à prendre contact avec l’autorité
ecclésiastique et à se confesser auprès de son desservant. Rappelons néanmoins qu’on ne
pèche que lorsqu’on a conscience de pécher. Prenons un exemple typique : si un vassal ignore
si son seigneur est excommunié, il n’est pas en état de pécher et n’est donc pas en situation
d’excommunication. L’Église a ainsi volontairement mis en garde de manière générale le
peuple de France en indiquant que tout noble qui prêterait allégeance à un homme
excommunié, serait de facto excommunié. Elle n’a pas tenu de liste, Elle n’a pas récolté dans
le secret les noms des fidèles contrevenants : Elle les laisse face à Dieu et à leurs actes, au
même titre que dans notre exemple précédent, le mari assassin. Aux fidèles pécheurs de
demander de leur propre initiative l'absolution pour se laver de leur péché et éviter ainsi
l’enfer sélénite.

Par contre, tous ceux qui ont été reconnus excommuniés par l’Église, ou, selon la
terminologie habituelle, « frappés d’excommunication », doivent se présenter auprès de la
Sainte Inquisition ou leur évêque qui leur indiquera la marche à suivre. L'autorité chargée de
l'affaire invitera ensuite les personnes incriminées à se présenter devant le collège cardinalice,
ou son délégué, qui jugera de la levée ou non de cette infamie selon les marques de sincérité
exprimées. Puisqu’ils ont été publiquement accusés et montrés comme mauvais exemple, il
est pour l’Église indispensable de permettre aux fidèles de regagner leur place au sein de la
communauté en exprimant eux-aussi publiquement leur repentir.


Ad Majorem Dei Gloriam

Pour le Sacré-Collège des Cardinaux,

[img]http://img204.imageshack.us/img204/9382/signaturepngcopiejt9.png[/img]

Aaron de Nagan, Cardinal,
Archichancelier du Siège Apostolique.

[img]http://img841.imageshack.us/img841/4030/d7i0.png[/img]

Donné à Rome le XIII du mois de janvier, le lundi, de l'an de grâce MCDLXII

[/i]
[/list]
[/quote]

_________________

Patriarche in Partibus d'Alexandrie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Alessandro III giarru
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 04 Mar 2009
Messages: 6602
Localisation: Roma

MessagePosté le: Dim Jan 26, 2014 9:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:






    Nomination S.E. Federico Edoardo Borgia dict "Federico_il_Rosso" à la charge de Chancelier de la Congrégation de la Saint Inquisition,
    .




    Nous, Alessandro III de' Montemayor Borgia dict "Giarru sans Terre", Duc de Camerino et Vicomte d'Arcola, Cardinal Romain Électeur de Sainte Église Aristotélicienne Romain et Universel, Archidiacre de Rome, Chancelier de la Congrégation de la Diffusion de la Foi, Cardinal-prêtre de Saint Paolo en Laterano, Cardinal-évêque en partibus de Tripoli, Préfet de la Préfecture à l'enseignement Aristotélicien, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième

    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de Son Éminence Federico_il_Rosso, à la charge de Chancelier de la Congrégation de la Saint Inquisition .


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XXVI de décembre, le dimanche, de l’an de grâce MCDLXII de Notre Seigneur




    Pour le collège des Cardinaux, Alessandro III de' Montemayor Borgia,
    Archidiacre de Rome





Code:
[quote]
[list]

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]


[b][color=#FFCC00][size=18]Nomination S.E. Federico Edoardo Borgia dict "Federico_il_Rosso" à la charge de Chancelier de la Congrégation de la Saint Inquisition,
.[/size][/color][/b]



[color=black][b]Nous, Alessandro III de' Montemayor Borgia dict "Giarru sans Terre", Duc de Camerino et Vicomte d'Arcola, Cardinal Romain Électeur de Sainte Église Aristotélicienne Romain et Universel, Archidiacre de Rome, Chancelier de la Congrégation de la Diffusion de la Foi, Cardinal-prêtre de Saint Paolo en Laterano, Cardinal-évêque en partibus de Tripoli, Préfet de la Préfecture à l'enseignement Aristotélicien, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième[/b][/color]

Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de Son Éminence [color=#FFCC00][b]Federico_il_Rosso[/b][/color], à la charge de [color=#FFCC00][b]Chancelier de la Congrégation de la Saint Inquisition[/b][/color] .


[i]Ad Majorem Dei Gloriam

Fait à Rome le XXVI de décembre, le dimanche, de l’an de grâce MCDLXII de Notre Seigneur[/i]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://i1190.photobucket.com/albums/z453/Leongrande/giarrug.png[/img]

[b]Pour le collège des Cardinaux, Alessandro III de' Montemayor Borgia,
Archidiacre de Rome[/b]
[/list]
[/quote]

_________________

Father of the Church
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Mer Jan 29, 2014 1:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:








    Elevation de Monseigneur Aegon à la pourpre cardinalice et nomination à la charge de Cardinal National Suffragant du Consistoire Pontifical Francophone.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,




    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Eminence Aegon à la fonction de Cardinal Natioanl Suffragant du Consistoire Pontifical Francophone..Son Eminence Aegon est par conséquent invité à revêtir le pourpre cardinalice et à rejoindre le Sacré Collège.



    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome, le XXVIII jour de janvier de l'an de grâce MCDLXII de notre Seigneur.






Code:
[quote]

[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]




[size=18][color=#FFCC00][b]Elevation de Monseigneur Aegon à la pourpre cardinalice et nomination à la charge de Cardinal National Suffragant du Consistoire Pontifical Francophone.[/b][/color][/size]



[b]Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
Cardinal Camerlingue, Connétable de Rome, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Archevêque émérite de Rouen, Duc de Spolète, Vice Dominus Veteranus, Grand-Officier de l'Ordre de l'Étoile d'Aristote, Chancelier militaire et Chevalier de l'Office militaire de l'Etoile d'Aristote dict "Office d'Isenduil", Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième, [/b]



[i]Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Son Eminence [color=#FFCC00][b]Aegon[/b][/color] à la fonction de [color=#FFCC00][b]Cardinal Natioanl Suffragant du Consistoire Pontifical Francophone.[/b][/color].Son Eminence Aegon est par conséquent invité à revêtir le pourpre cardinalice et à rejoindre le Sacré Collège. [/i]



[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Fait à Rome, le XXVIII jour de janvier de l'an de grâce MCDLXII de notre Seigneur. [/b]


[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img]

[/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Mer Jan 29, 2014 2:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Habemus Sanctae Romanae Ecclesiae Cardinalem Camerarium


    Nous, Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le huitième,


    Faisons annonce de :


    L' élection de Son Eminence Alessandro III de Montemayor Borgia, Archidiacre de Rome, aux fonctions de Camerlingue de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


    Ad Majorem Dei Gloriam


    Faict à Rome le XXIX du mois de janvier de l’an de grâce MCDLXII de Notre Seigneur.



    Pour le Collège de Cardinaux, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael.




Code:
[quote]

[list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]

[size=18][color=#FFCC00][b]Habemus Sanctae Romanae Ecclesiae Cardinalem Camerarium[/b][/color][/size]


[i]Nous, Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le huitième,[/i]


[b]Faisons annonce de :[/b]


L' élection de Son Eminence [color=#FFCC00][b]Alessandro III de Montemayor Borgia[/b][/color], Archidiacre de Rome, aux fonctions de [color=#FFCC00][b]Camerlingue[/b][/color] de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam [/b][/i]


Faict à Rome le XXIX du mois de janvier de l’an de grâce MCDLXII de Notre Seigneur.

[list][img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img][/list]

[i]Pour le Collège de Cardinaux, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael.[/i]

[/list]
[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 30, 31, 32 ... 61, 62, 63  Suivante
Page 31 sur 63

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com