L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Lettre de créances de l'Ambassadeur de France

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Congrégation des Affaires du Siècle - External Affairs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Louis-Appollon



Inscrit le: 23 Oct 2014
Messages: 337

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2016 2:30 pm    Sujet du message: [RP] Lettre de créances de l'Ambassadeur de France Répondre en citant

Car oui, le Roi de France avait décidé de dépêcher désormais un Ambassadeur près le Siège Apostolique. Il n'était pas encore dit quelle était la signification symbolique de ce geste, mais il allait dans le sens d'une volonté de dialogue constant et en ligne directe entre Rome et Paris.

C'est que les sujets de flou persistaient, parmi lesquels la loyauté temporelle des membres du clergé, la reconnaissance de la puissance temporelle du Pape sur les Etats Pontificaux et le statut exact de ces derniers par rapport à l'Eglise Romaine en tant qu'entité spirituelle... des conceptions de principes, certes, mais qui n'allaient pas sans enjeux très terre-à-terre.

Pour mener à bien cette délicate mission, Lanfeust avait dépêché son propre aumônier, la panthère, Louis-Appollon de Castelviray... bref, l'un de ses proches... signe de l'importance qu'il entendait donner à la charge ainsi créée.

Le jeune homme se rendit donc à la congrégation des affaires du siècle, muni de ses lettres de créances, et demanda à être reçu en audience par le chancelier de ladite congrégation afin de faire reconnaître symboliquement son statut sur le territoire des Etats pontificaux... en attendant une improbable réception officielle par le Saint-Père, bien que ce fut la tradition.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eloin
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 3867
Localisation: Au plus près de Lui...

MessagePosté le: Sam Mai 14, 2016 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un des nombreux pages chargés d'accueillir les visiteurs dans les différents palais de Rome, se porta à la rencontre de l'émissaire royal. Après avoir ouï le nom et la raison de la venue du jeune homme, le page hocha la teste et l'invita à patienter dans un des fauteuils à haut dossier se trouvant dans l'aula, grande pièce dans laquelle entraient tous les diplomates et membres du personnel de la congrégation.

Le bruit d'une canne martelant régulièrement le sol dallé du rez-de-chaussée brisa peu après le silence de l'aula, et l'abbesse parut, dans une robe d'un rouge profond, rappelant cette pourpre cardinalice qu'elle arborait désormais avec un peu plus d'assurance. Une guimpe entourant son cou et dissimulant ses cheveux grisonnants complétait le tout.
S'appuyant sur sa canne, la moniale inclina légèrement le buste face à son visiteur, et luy tendit sa main, dont le seul bijou était l'anneau que portaient tous les cardinaux. Elle avait un peu plus de mal avec ce rituel qui luy rappelait le baise-main connu dans sa jeunesse, mais il fallait bien se plier aux convenances.


Le bon jour à vous, Vostre Excellence, soyez le bienvenu. Je suys Eloin Bellecour, Archevesque de Bordeaux & Vice-Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, entre autres charges ecclésiastiques. C'est moy qui vais vous recevoir, si cela vous agrée...
_________________
RIP 02.1467
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis-Appollon



Inscrit le: 23 Oct 2014
Messages: 337

MessagePosté le: Dim Mai 15, 2016 10:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Comme toujours quand il était en mission au Vatican, Louis-Appollon portait des vêtements caractéristiques de sa qualité ecclésiastique. Aujourd'hui, il s'agissait d'une robe de velours léger noire qui s'arrêtait juste au dessus des chevilles avec une ceinture de cuir brun, le tout recouvert d'un mantelet tout aussi noir que la robe.

A l'arrivée du cardinal, il se leva et mit le genou à terre pour embrasser l'anneau tendu. Cette dévotion particulière appliquées aux demoiselles d'âge nubile aurait probablement été considérées comme totalement exagérée... voire désespérée, ou encore ridicule. Mais bizarrement, appliqué à un cardinal, le geste, aussi grandiloquent soit-il, était habituel. Probablement parce que la signification en était toute différente.

Eminence...


Dit-il en ayant parfaitement reconnu son interlocutrice. Il observait suffisamment la vie romaine pour avoir une idée assez précise de qui était qui.

C'est moi qui vous remercie de me recevoir.


Répondit-il pour signaler qu'il ne voyait aucun objection à être reçu par elle. Néanmoins, il entendait que sa relation avec les Affaires du Siècle ne se limite pas aux prélats français... il voulait pouvoir appréhender les sensibilités de toutes les composantes géographiques de l'Eglise.

Il se releva et attendit qu'on lui indique s'ils restaient là, ou s'il devait suivre l'Archevêque de Bordeaux quelque part...

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Della



Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 170

MessagePosté le: Mer Mai 25, 2016 8:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les couloirs ici devaient être aussi nombreux et aussi longs que ceux de Seignelay. La différence était qu'ici, elle se perdait tandis que chez elle, elle pouvait se promener les yeux fermés tant elle connaissait les fameux dédales.

Attachée désormais à l'Aumonier ou plutôt au bureau des Relations avec le Saint Siège pour seconder l'Aumonier du Roi, Della trouva enfin la bonne destination : celle où était reçus les gens comme eux.
Là, elle constata avoir rater le début de l'échange, en un mot comme en cent : elle était à la bourre ! Hum. Elle allait rattraper tout ça, évidemment avec quelques sourires, quelques paroles bien choisies et surtout une grande humilité. Cela ne serait guère difficile...Sauf que...sauf que devant Louis Appolon qui pliait le genou, se trouvait Mère Eloin. Et Mère Eloin, pour Della, c'était un peu la figure maternelle sévère. Pourquoi ? Aucune idée mais cela avait toujours été ainsi, en son for intérieur. Cette femme, Mère Eloin, impressionnait la Renarde Noire comme vraiment très peu de personnes pouvaient réussir à le faire. D'ailleurs, y en avait-il une autre...? Il faudrait réfléchir à cela plus tard parce que là, y avait le feu au lac !

Alors, lorsque l'Aumonier du Roi se releva, Della s'inclina à son tour devant Mère Eloin. Et c'est avec une toute petite voix qu'elle dit :

Eminence, le bonjour vous va. Est-ce que seulement l'Eminence se rappelait de cette toute petite chose qu'était Della ? Bof...Della de Volvent, Attachée d'Ambassade auprès du Saint Siège. Gloups.
_________________
Baronne de Lagosanto
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eloin
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 3867
Localisation: Au plus près de Lui...

MessagePosté le: Mer Juin 01, 2016 2:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une nouvelle arrivée attira l'oeil de la moniale, qui esquissa un fin sourire en voyant celle qui se joignait à eux. Della, elle la connaissait, et l'estimait, car elle faisait partie de cette petite poignée de nobles français qui n'avaient point hésité à défendre la Vraye Foy lors du schisme mené par Eusaïs, quand tant d'autres s'étaient contentés d'attendre que les choses se calment...

D'un hochement de teste accompagnant son sourire, l'abbesse salua la Renarde, sincèrement heureuse de voir que le roy avait non seulement pris la peine de nommer deux interlocuteurs à destination de l'Eglise, mais qu'en sus, ces derniers n'avaient point hésité à prendre la route pour rejoindre les palais romains de la Nonciature.

Faisant un signe à un page qui se tenait à la disposition des membres de la Congrégation, attendant les ordres dans une alcôve, elle luy manda des rafraîchissements, avant d'inviter les deux jeunes gens à s'asseoir dans des fauteuils rembourrés de velours, mis à disposition des visiteurs. Installés en demy-cercle face à une large croisée à meneaux, ils permettaient aux visiteurs de profiter de la vue sur un jardin aménagé à la mode italienne, et dont les premières fleurs composaient une mosaïque de couleurs.

Une foys qu'ils furent installés, la pourprée entama la discussion.


Je devrai pouvoir nous obtenir un salon où nous pourrons discuter loin de certaines oreilles un peu trop... curieuses... Mais je dois attendre l'aval de Son Eminence Fenice, le chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, et celle-ci est actuellement souffrante.

En attendant, Excellences, je suys heureuse de constater que le roy souhaite, par le biais de vostre nomination, renouer des relations régulières avec l'Eglise et ses représentants. Sa Majesté vous a-t-elle chargés de sujets de discussions particuliers ?


Le page revint sur ces entrefaites, portant un plateau dans une main, un guéridon dans l'autre. Il posa ce dernier devant eux, puys saisit sur le plateau trois gobelets en argent et plusieurs écuelles -en argent également- contenant chacune différentes sortes de douceurs sucrées. Après s'estre assuré que tout était convenablement disposé sur le guéridon, le page s'adressa aux trois personnes.

Son Eminence prendra-t-elle son habituelle tisane aux fruits sauvages ? Manda-t-il d'une voix pleine de déférence, avant de se tourner vers les émissaires royaux. Leurs Excellences ont-elles une préférence ? Nous avons toutes sortes de boissons : du vin de sauge, du vin d’anis, du vin de romarin, de la cervoise, des liqueurs, des tisanes, du cidre et de l'hypocras.

L'archevesque se contenta de hocher la teste en signe d'approbation, avant de laisser ses vis-à-vis faire leur choix.
_________________
RIP 02.1467
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Della



Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 170

MessagePosté le: Lun Juin 06, 2016 8:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce fut sur l'hypocras que Della jeta son dévolu non sans avoir remercié d'un signe de tête et d'un sourire quelque peu timide, Mère Eloin.

Hélas, elle ne pouvait vraiment répondre à la question pourtant primordiale posée par la Clerc...Est-ce que le Roi avait donné une ligne de conduite ? Elle aurait tellement souhaité pouvoir annoncer que le monarque désirait que son règne soit béni par le Pâpe ! Cela arriverait un jour, encore, elle en était persuadée. Le Très Haut ne pouvait être ignoré et même les affaires temporelles avaient besoin de Sa Bienveillance.

Alors, sagement, elle laissa la parole à Louis Appolon. Après tout, le chef, c'était lui, elle, elle n'était là qu'en aide...


Cet hypocras est délicieux.
_________________
Baronne de Lagosanto
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Della



Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 170

MessagePosté le: Mar Juin 21, 2016 8:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le flacon d'hypocras était maintenant vide et Della se demandait alors s'il fallait entamer le cidre lorsque son regard fut attiré par une mignonne araignée qui entamait le délicat ouvrage du tissage de toile, là, dans le coin. Toujours fascinante l'observation de ces bestioles...
_________________
Baronne de Lagosanto
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis-Appollon



Inscrit le: 23 Oct 2014
Messages: 337

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2016 12:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

En terme de bénédiction, c'était mal parti pour la pauvre Della... un courrier du Louvre venait d'être déposé dans les mains de l'ambassadeur, qui le lit sans montrer le moindre signe de stupéfaction sinon, une légère perte de couleur au niveau du visage... avant de laisser sa collègue en prendre connaissance... il ne voyait nulle raison d'en cacher le contenu à la Vice-Chancelière.

Eminence, le Roy nous fait savoir son courroux. En contact épistolaire avec Son Eminence le Cardinal d'Azayes, il avait demandé que l'Archevêque de Tours cesse ses accointances ouvertes avec le traître Basile de Pelamourgue... et alors que ce dernier défie plus avant la Couronne de France, mettant en péril l'intégrité voulue par Dieu du peuple français, Monseigneur Scolopius apporte un soutien de plus en plus scandaleux et visible au félon!

Je vous laisse lire, les termes sont clairs!


Boum!


Citation:
[center][/center]

    [center]Lanfeust de Troy, Par la Grâce de Dieu, Roy de France,[/center]



    A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
    Salut,


    Depuis le début des velléités indépendantistes du clan Pélamourgue en Touraine, la France n'a pu que constater avec lassitude que les réactions de Rome n'ont pas été à la hauteur concernant l'Archevêque de Tours.

    Aujourd'hui, malgré les promesses du Primat de France, l'Archevêque de Tours poursuit son aide envers les ennemis de la France et soutient par les mots et les actes ceux qui cherchent à corrompre le Duché de Touraine.

    Rome n'a pas compris que les relations avec la France reposaient sur un juste équilibre entre temporel et spirituel.
    Rome n'a pas compris que les abus du passé ont conduit à un schisme sans précédent au sein du Royaume de France.

    La France ne peut plus supporter que Rome, à travers ses évêques, bafoue son autorité et ses loys.

    Aussi Nous déclarons que Nous ne reconnaissons plus Scolopius comme Archevêque légitime de Tours et le déclarons Ennemi de la France.
    Il ne pourra ainsi bénéficier d'aucune protection au sein du Royaume de part sa fonction.


    De plus Nous annonçons que Rome a 48 heures pour prendre une décision de révocation de l'Archevêque de Tours, sans quoi la France prendra les mesures suivantes :

    - Rupture des relations diplomatiques entre Paris et Rome.
    - Etude avec le Domaine Royal pour étendre l'Ordonnance du Mans en son sein.
    - Etude avec les Grands Feudataires du Royaume de France pour revoir et durcir la dite ordonnance.

    Si Rome ne comprend pas, par les mots, que la France se sent insultée et blessée devant son inaction, Rome comprendra peut être par les actes.


    Par le Peuple et pour le Peuple.


    Ecrit et scellé le vingt huitième jour du moi de juin de l'an mil quatre cent soixante quatre.





_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Della



Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 170

MessagePosté le: Lun Aoû 29, 2016 11:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Beaucoup plus tard...

Entrée discrète mais elle est là.

Bonjour. Dit-elle.

Je suis Della de Volvent et je voudrais communiquer une annonce émanant des Ambassades Royales.
J'aimerais aussi être reçue par la ou les personnes avec qui je pourrais enfin entrer en relation dans le cadre de la charge qui m'échoit.


Sourire amical et regard insistant parce que quand même hein...

Citation:

[center]
[/center]
De nous, Hersent d'Ar Sparfel, Grand ambassadeur royal de France

A tous présents et à venir, nous statuons et arrêtons ce qui s'ensuit

Salutations et paix,


Annonçons que nous suspendons à la fonction d'Ambassadeur royal auprès du Saint Siège , Son Excellence Louis Apollon de Castelviray*.
Annonçons que Son Excellence Della de Volvent* assurera pleinement la délégation auprès du Saint Siège à Rome.

Nous lui souhaitons la meilleure réussite dans sa nouvelle fonction.


Faict au Louvre, le vingt-euvième jour du moy d'août de l'an de grasce mil quatre cent soixante quatre








* Louis_appollon/ * Della

_________________
Baronne de Lagosanto
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eloin
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 3867
Localisation: Au plus près de Lui...

MessagePosté le: Jeu Sep 01, 2016 8:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le mesme page que la foys précédente accueillit l'ambassadrice, la fit asseoir dans un des fauteuils après avoir consulté l'annonce qu'elle brandissait comme sauf-conduit, et fila avertir qui de droit au seing de la Congrégation...

... Qui n'était autre que la bordelaise, comme la dernière foys, puisque la Chancelière luy avait laissé le soin de recevoir les hôtes francophones. Se portant au devant de Della de son pas lent mais décidé, marqué du rythme régulier de sa canne au pommeau ouvragé, l'abbesse la salua d'un respectueux hochement de teste et d'un bref sourire, avant de prendre place à ses côtés.

Le page s'enquit de ce qu'elles souhaitaient boire et se retira une foys la commande faite, après quoi Eloin se tourna vers son interlocutrice.


Soyez de nouveau la bienvenue Excellence, et félicitations pour cette responsabilité qui vous est, cette foys, pleinement accordée ! Déclara-t-elle en faisant finement allusion au statut de vice-ambassadrice, qui luy avait été accordé lors du précédent règne.

Alors, dictes-moy : vous a-t-on chargé d'évoquer des sujets particuliers, ou cela viendra-t-il en fonction des souhaits de Sa Majesté la Reyne ?
_________________
RIP 02.1467
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Della



Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 170

MessagePosté le: Ven Sep 02, 2016 3:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il ne fallut pas longtemps pour que Mère Eloin fasse son apparition, toujours avec cette bienveillance qui lui était coutumière et à laquelle Della était sensible.

De même, la Renarde sourit à Mère Eloin.


Eminence, bonjour. Je vous remercie pour vos félicitations. J'ai à coeur de tenir cette charge afin que Rome et la Couronne avance d'un bon pas dans leurs relations. Vous devinez certainement comme cela peut être important pour moi. Oui, la Fidèle Aristotélicienne Romaine et Royaliste continuait à rêver de ce jour où Paris et Rome seraient à nouveau soeurs, où le monarque serait couronné par un Clerc, où le siège de Grand Aumonier ne serait plus vide, où la Reine donnerait l'exemple aux sujets du Royaume...
Elle soupira doucement dans un petit sourire. Ce jour viendrait, elle le savait, il ne pouvait en être autrement. Mais il y avait du travail...Elle était là pour ça, aidée par la prière et sa Foi infaillible.


Je n'ai guère eu l'occasion d'être active sous le règne de feu Lanfeust, Louis Appolon semblait tenir toutes les rennes. Même fine allusion au fait qu'elle avait été mise proprement sur le carreau.

Et d'enchaîner : Sa Majesté a été très sensible aux félicitations des Evêques de France, elle m'a chargée de leur faire savoir ainsi que de rappeler que sa Foi était grande. Je rédigerai un courrier dans ce sens. Sa Majesté m'a assuré également qu'elle accepterait une entrevue avec l'Assemblée des Evêques. Voilà, l'officiel était dit.

Ensuite, un peu plus bas, en aparté :
Si je peux me permettre, Eminence, personnellement, je ne raterais pas cette perche tendue.
_________________
Baronne de Lagosanto
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eloin
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 3867
Localisation: Au plus près de Lui...

MessagePosté le: Dim Sep 04, 2016 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'abbesse hocha la teste en oyant l'ambassadrice évoquer son souhait de voir les relations entre Rome et la Couronne s'améliorer. En devenant vice-chancelière de la CAS, elle nourrissait l'espoir de pouvoir faire avancer les choses, si les représentants du trône de France partageaient le mesme point de vue...

Je le devine d'autant mieux que je partage ce souhait, Excellence. Déclara-t-elle simplement, avant de sourire à la remarque sur son prédécesseur.

Le retour du page leur apportant leurs rafraîchissements la dispensa de répondre au sujet de l’Aumônier Royal, et elle haussa un sourcil approbateur en oyant la suite.


Je suys ravie d'apprendre que Sa Majesté semble désireuse de permettre une réouverture des discussions avec l'Assemblée des Evesques de France.

Et de hocher la teste à la précision apportée à voix basse, avant de répondre sur le mesme ton.

Il ne faut point laisser échapper cette occasion qui nous est offerte, en effet ! Nous sommes actuellement en cours de vote pour élire le prochain Primat de France, mais je vais transmettre cette heureuse nouvelle à l'équipe primatiale actuelle avec plaisir.
_________________
RIP 02.1467
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Della



Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 170

MessagePosté le: Jeu Sep 08, 2016 7:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le rafraîchissement pris, Della acquiesça d'un signe de tête aux paroles de Mère Eloin.
Les deux femmes partageaient les mêmes rêves et caressaient les mêmes espoirs, était-ce un Signe du Ciel Bienveillant ? Leurs aspirations seraient-elles rencontrées un jour, bientôt, plus tard ? Dieu seul le savait !


Puisse le Très Haut guider le choix des Clercs...
Et de hocher à nouveau du chef lorsque Mère Eloin avertit qu'elle allait parler de cette perche tendue.

Puissiez-vous être entendue !
_________________
Baronne de Lagosanto
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Congrégation des Affaires du Siècle - External Affairs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com