L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Palazzo Riario : Palais du Grand Officier Héraut

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Estrella.Luna



Inscrit le: 16 Juin 2016
Messages: 1666

MessagePosté le: Lun Aoû 07, 2017 10:05 pm    Sujet du message: Palazzo Riario : Palais du Grand Officier Héraut Répondre en citant


      *palazzo Riario




Un vent de fraîcheur plein d'énergie castillane venait de souffler entre les sept collines de Rome. Bien décidée à mener avec entrain la tâche colossale que lui avait confié le Grand Officier Héraut des Collèges Héraldiques Pontificaux, la petite dragonne Lancaster avait fait venir toute une armada de serviteur de son castel de San Marcos pour l'occasion et la petite troupe attendait sagement que la demoiselle tourne la lourde clé qu'elle portait en pendentif dans la serrure ouvragée des grilles du palais du Grand Officier Héraut, laissé inoccupé depuis le départ de son Eminence Aaron. Elle avait reçu mission de remettre les lieux en état pour pouvoir y loger notamment les Hérauts, Experts et Apprentis héraldiques pontificaux lors de leurs séjours à Rome et elle comptait bien mener le challenge à bien.

C'est donc dès les aurores que toute la vaillante armée envahit les lieux sous la houlette sans concession de l'infante. Si certains voyaient en elle sa jeunesse, d'autre son rang, certains le parti à marier ou encore tantôt l'effacée ou l’exubérante enfant, chacun en ce matin voyait se révéler un petit bout de femme à la fermeté des ordres bien ancrée dans la douceur des manières. Aucun n'aurait eu l'idée de discuter ce matin là un seul des ordres qui résonnaient sous les hauts plafonds. Mais si le travail demandé était éreintant, il était toujours énoncé avec un sourire et un regard exprimant une grande confiance en ceux à qui elle le confiait. Et puis comment râler quand la patronne du jour elle-même ne rechignait pas à mettre la main à la patte, aidant à retirer les grands draps poussiéreux des meubles pour faire l'inventaire du mobilier, à ouvrir en grand les innombrables fenêtres pour aérer le tout. Ainsi, le ménage battait son plein, moutons de saleté chassés avec entrain, boiseries astiquées d'une cire d'abeille aux odeurs de miel, vitraux retrouvant leur éclat sur les heures de soleil montant dans cette belle matinée. Estrella au milieu de tous, passait et contrôlait, donnant quelques consignes pour assurer un résultat impeccable, faisant l'inventaire des meubles, consignant le nombre de bougies et chandelles qu'il faudrait installer avant le soir, envoyant une servante acheter au marché du savon noir pour faire briller l'argenterie. Un vrai tourbillon qui se menait tambour battant jusqu'à déborder dans les rues et faire se retourner les passants, habitués en tant normal à ce palais fantôme toujours si paisible.

Quand vint l'après midi et après le premier repas servi dans les cuisines depuis bien longtemps, ce fut ensuite le bal des livraisons : fleurs à profusion, denrées alimentaires de toutes sortes, draps rapidement acheminés dans les appartements que les literies soient mises en place sans tarder, produits de soin, et toutes ses petites choses qui donnent vie à un lieu trop longtemps endormi. C'est qu'il fallait ne pas tarder. Elle tenait à ce que la surprise soit fin prête avant que les bruits de couloir du Vatican n'alertent le Grand Officier. Car à n'en pas douter, elle s'attendait à le voir sous peu débouler sur place afin de voir ce que sa petite protégée avait encore bien pu faire encore comme folie. Mais elle avait son aisance financière et cette remise à neuf était un cadeau qu'elle tenait à faire à ce tuteur qui l'avait prise sous son aile et l'avait toujours aidée avec discernement, sans concession mais toujours grande attention dans ses questionnements religieux et de vie. ainsi, le jour se couchant en ce beau mois d’août, les lumières des salons furent tous allumés et un jeune garçon de maison s'en fut dans les ruelles de Rome pour faire mander son Eminence Hull "en son Palais" pour pouvoir diner. La petite brunette s'installa dans le petit salon prévu pour l'entrevue, se permettant pour une fois un verre de vin léger pour se donner contenance et calmer la tension provoquée par sa crainte de savoir si l'attention serait appréciée ou si elle allait devoir subir une ire cardinalice bien sentie...

_________________


Dernière édition par Estrella.Luna le Ven Aoû 25, 2017 11:25 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 8782
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Lun Aoû 07, 2017 10:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et une ire cardinalice allait se faire savoir, et pas n'importe lequel.

En effet, ledit Cardinal entra dans le palais avec une surmultiplication de canards. Le quatuor s'envolait par ici et par là, lançant plumes et ailes de tous sens.


"Arnarion, Carloman, Diane, Fenice," fit-il, nommant les canards selon leurs noms, qui avaient été accordé selon la personne ayant fait le présent.

"Sedentarius!"

Et ils se posèrent en ligne, sous et débordant du siège qui lui avait été réservé par l'Infante. D'un air sévère, il dit :

"Devons-nous faire les présentations, mon Enfant?"
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estrella.Luna



Inscrit le: 16 Juin 2016
Messages: 1666

MessagePosté le: Lun Aoû 07, 2017 10:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avez vous déjà vu une envolée de jupons bruyante? Maintenant oui!

Alors que les volatiles envahissaient les lieux, c'est une demoiselle au regard pris d'une panique viscérale qui se mit à émettre un cri de terreur venu du fond des temps à la vue de l'armée canardesque du cardinal. Si celui ci avait toujours été amusé de la crainte que l'infante lui avait énoncé de cette engeance à plumes, il n'avait encore jamais celle là confrontée à sa pire phobie. Dans un mouvement rapide, Estrella s'empara donc sous le regard du cardinal de ses jupons pour s'en aller grimper sur le bureau du petit salon et sautiller d'un pied sur l'autre en tentant de chasser du bout de ses poulaines ses enfants à plume du Sans Nom, lachant un chapelet de mots forts grossiers en un castillan enflammé que la morale et le respect des chastes oreilles interdisent le conteur de vous relater.


- Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, @&#$! Votre Eminence, ce sont des ... des ..... hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!

Et ce qui devait arriver arriva : à vouloir jouer avec les nerfs d'une jeunette qui vient de passer une vingtaine de dures heures à la tache pour rénover à temps un palais tout entier, le cardinal vit la demoiselle, en pleine pâmoison sous l'émotion, perdre l'équilibre et lui tomber dans les bras, piouf, plus là!
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 8782
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Mer Aoû 09, 2017 4:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Curieusement, il observait la scène. Le jupon volait en l'air, les plumes aussi, et un Ô si mignon cri sortait non pas des canards; mais de la jeune demoiselle. Si jeune et innocente de cœur, la voilà perchée à tenter de repousser les canards. Anatidés qui, par leurs fonctions, étaient bien propres et élevés, tout de même.

Ils s'étaient placés en ligne, sous et débordant de la chaise qui avait probablement été désigné pour le Cardinal. S'approchant d'Estrella, elle s'était justement transformée en véritable dame en détresse : elle chutait librement vers le sol. Enfin, cela aurait été vrai s'il n'avait pas heureusement déjà été assez proche et assez large de carrure pour attraper une aussi petite chose. Enfin, demoiselle; ses pensées virèrent rapidement dans son cerveau, avant d'enregistrer qu'il avait une jeune femme, de 2 décennies et demi plus jeune que lui, affaissée dans ses grands bras. Il était, visiblement, aussi surpris.


"Allons, allons, ma fille, ils sont doux, tout comme nous le sommes en tempérament. Voyez, ils ne sont pas comme ceux de l'Archicanard. Il y en a même un offert par votre presque-frère et sa douce...!"
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estrella.Luna



Inscrit le: 16 Juin 2016
Messages: 1666

MessagePosté le: Mer Aoû 09, 2017 11:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au secours, à l'aide à l'assassin, aux démons, à .... à... à... Estrella était heureusement à moitié dans les vapes en raison du stress qui venait d'envahir son coeur, sinon ce serait à une petite furie en train de se battre becs et ongles dans les bras du cardinal que son Eminence Hull aurait du faire face. Depuis sa plus tendre enfance, l'infante voyait en l'engeance canardesque l'illustration de toute la vilainie de la Créature Sans Nom. Bagarreurs agressifs, hautains, elle les imaginait parés de tous les pires vices depuis que son ecclésiastique oncle avait voulu la forcer à les apprécier au point de l'en traumatiser. A trop vouloir bien faire, il avait terrorisé l'enfançon qui depuis le craignait inconsciemment et surtout était terrifiée des anatidés à leur vouer une véritable phobie. Heureusement, le choc de la surprise avait prostrée la demoiselle plutôt que de la rendre virulente, ce qui laissait au moins au pauvre prélat, surpris de la réaction, le temps de plaider sa cause, celle des pauvres canards et de tapoter maladroitement la menotte du paquet de jupons qu'il venait de sauver in extremis d'une chute rocambolesque.

- Ils... ils... ils ne sont pas doux! Regardez leurs petits yeux fixés sur moi, et ce bec menaçant, et ses ailes immenses... Pitié votre Eminence, je n'ai jamais supporté ces ... bidules, autrement que cuits! A croire que vaincre leur nature démoniaque nous octroie la récompense de déguster un met délicieux. Et... et... et vous dites que mon Carlito vous a offert un de ces... trucs? Mais, il est fou! Ca aurait pu le dévorer! Ils ne vous ont pas fait de mal au moins? Vous voulez que je fasse appeler la garde? Ou bien Prunelle? Je suis sure qu'elle saura prendre soin d'eux comme il se doit. Prunelle? Pruuuuuunnneeeeeeeellllllle! Ven a mamá!*

Et tandis qu'Estrella mettait prudemment la bure cardinalice entre elle et les caqueteurs, une démarche féline vint rejoindre sa maitresse, somptueux Savannah à la taille impressionnante qui ne quittait plus l'infante dans les rues de Rome pour éviter justement les attaques des bestioles palmées de son oncle. Le garde du corps à quatre pattes vint se lover ainsi dans les jupons de sa maitresse avec un regard fort peu amène pour les oiseaux et un sifflement menaçant d'avertissement. Pas touche à ma maitresse!


Code:
*Viens voir maman!

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com