L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Annonces de la Congrégation des Saintes Armées
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Saintes Armées - Holy Armies - Sante Armate - Heiligen Armeen - Santos Ejércitos - Heilige Legers -> Secrétariat - Secretariat - Segretariato - Sekretariat - Secretaría - Secretariaat
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6480
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Lun Avr 11, 2011 9:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    De la culpabilité de la Confédération Helvétique

    Moi MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, assisté de Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
    Au nom de la Délégation Aristotélicienne en charge de l'administration de l'avoyerie du Canton de Genève depuis le 28 janvier 1459,
    Souhaite dénoncer les attaques des armées hérétiques cautionnées par la Confédération Helvétique.


    Hier dimanche 10 avril 1459, jour de trêve dominicale, les armées hérétiques portant étendard de la Confédération Helvétique et assiégeant la nouvelle Genève Aristotélicienne ont attaqué sans vergogne les armées croisées, insultant de façon ignominieuse le Très Haut et toute la communauté aristotélicienne. Cet acte dont la portée est symbolique montre à quel point la Confédération Helvétique ne se cache même pas aux yeux du monde d'apporter une aide conséquente aux hérétiques en leur octroyant une reconnaissance officielle.

    La preuve que ces armées sont dirigées et composées d'hérétiques n'est plus à faire: leurs revendications sont publiques. De plus nous avons pu reconnaitre du haut des remparts certains individus dont l'absence de foi aristotélicienne n'est plus à démontrer: deux sicaires du groupuscule du Lion de Juda, les dénommés Zarathoustra et Raoulleglabre, un brigand notoire, le dénommé Cendres, et deux réformées, les dénommées Notwen et Tatoumi, font partie des troupes hérétiques qui ont hier terrassé le valeureux second du Commandeur de la Croisade, sieur Karl de Hasselt.

    Il est étonnant ici de voir que les dirigeants de la Confédération Helvétique n'ont vraisemblablement pas l'air d'avoir compris qu'ils ont plus à perdre en soutenant les hérétiques qu'en aidant les croisés dans leur mission. Le peuple helvète risque bien de se retrouver sous la menace d'un conflit généralisé à tous ses cantons, ce que l’Église Aristotélicienne déplorerait. De nombreux avertissements ont été faits aux aristotéliciens helvètes quant au danger camouflé que représente la réforme, qui n'est qu'une interprétation de l'aristotélisme faussée par l'influence du sans nom. Ces mises en garde peinent à se faire entendre, pourtant chaque jour la situation s'aggrave à cause de tous les malheureux dont l'esprit est confus et qui pensent qu'aider les hérétiques leur apportera la paix et la prospérité. Mais partout où les hérétiques sont parvenus à imposer leur vision erronée de la foi le peuple en a souffert.

    Il est à craindre que ce qui se déroule en Confédération Helvétique ne se propage aux provinces environnantes. Et à partir de ce moment là, les Saintes Armées ne seront plus en mesure de contenir la menace: des pillages auront lieu, des massacres décimeront les populations, l'économie en pâtira. Les fautifs seront multiples: d'un côté le mal originel que représentent les hérétiques, de l'autre les dirigeants aristotéliciens du temporel qui n'auront pas su voir ou entendre cette menace terrifiante et qui n'auront rien fait pour la stopper.

    Les Saintes Armées, même si elles perdent une bataille, n'abandonneront pas la lutte contre le fléau hérétique. La racine aristotélicienne a repris ses droits au sein même du terreau empoisonné qui a laissé proliférer l'engeance maléfique du sans nom. L'appel à la Croisade continue , les aristotéliciens du monde entier doivent poursuivre leur mobilisation et rejoindre les Armées Croisées. Les dirigeants du temporel doivent prendre leurs responsabilités: si cette menace n'est pas éradiquée jamais ils ne parviendront à faire avancer leurs provinces respectives!


    Fait à Genève le Lundi 11 Avril 1459,
    Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, et Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable suppléant.




Code:
[quote][list][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]

[size=18][b][color=orange]De la culpabilité de la Confédération Helvétique[/color][/b][/size]

[i]Moi MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, assisté de Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
Au nom de la Délégation Aristotélicienne en charge de l'administration de l'avoyerie du Canton de Genève depuis le 28 janvier 1459,
Souhaite dénoncer les attaques des armées hérétiques cautionnées par la Confédération Helvétique.[/i]

[b]Hier dimanche 10 avril 1459, jour de trêve dominicale, les armées hérétiques portant étendard de la Confédération Helvétique et assiégeant la nouvelle Genève Aristotélicienne ont attaqué sans vergogne les armées croisées, insultant de façon ignominieuse le Très Haut et toute la communauté aristotélicienne. Cet acte dont la portée est symbolique montre à quel point la Confédération Helvétique ne se cache même pas aux yeux du monde d'apporter une aide conséquente aux hérétiques en leur octroyant une reconnaissance officielle.

La preuve que ces armées sont dirigées et composées d'hérétiques n'est plus à faire: leurs revendications sont publiques. De plus nous avons pu reconnaitre du haut des remparts certains individus dont l'absence de foi aristotélicienne n'est plus à démontrer: deux sicaires du groupuscule du Lion de Juda, les dénommés Zarathoustra et Raoulleglabre, un brigand notoire, le dénommé Cendres, et deux réformées, les dénommées Notwen et Tatoumi, font partie des troupes hérétiques qui ont hier terrassé le valeureux second du Commandeur de la Croisade, sieur Karl de Hasselt.

Il est étonnant ici de voir que les dirigeants de la Confédération Helvétique n'ont vraisemblablement pas l'air d'avoir compris qu'ils ont plus à perdre en soutenant les hérétiques qu'en aidant les croisés dans leur mission. Le peuple helvète risque bien de se retrouver sous la menace d'un conflit généralisé à tous ses cantons, ce que l’Église Aristotélicienne déplorerait. De nombreux avertissements ont été faits aux aristotéliciens helvètes quant au danger camouflé que représente la réforme, qui n'est qu'une interprétation de l'aristotélisme faussée par l'influence du sans nom. Ces mises en garde peinent à se faire entendre, pourtant chaque jour la situation s'aggrave à cause de tous les malheureux dont l'esprit est confus et qui pensent qu'aider les hérétiques leur apportera la paix et la prospérité. Mais partout où les hérétiques sont parvenus à imposer leur vision erronée de la foi le peuple en a souffert.

Il est à craindre que ce qui se déroule en Confédération Helvétique ne se propage aux provinces environnantes. Et à partir de ce moment là, les Saintes Armées ne seront plus en mesure de contenir la menace: des pillages auront lieu, des massacres décimeront les populations, l'économie en pâtira. Les fautifs seront multiples: d'un côté le mal originel que représentent les hérétiques, de l'autre les dirigeants aristotéliciens du temporel qui n'auront pas su voir ou entendre cette menace terrifiante et qui n'auront rien fait pour la stopper.

Les Saintes Armées, même si elles perdent une bataille, n'abandonneront pas la lutte contre le fléau hérétique. La racine aristotélicienne a repris ses droits au sein même du terreau empoisonné qui a laissé proliférer l'engeance maléfique du sans nom. L'appel à la Croisade continue , les aristotéliciens du monde entier doivent poursuivre leur mobilisation et rejoindre les Armées Croisées. Les dirigeants du temporel doivent prendre leurs responsabilités: si cette menace n'est pas éradiquée jamais ils ne parviendront à faire avancer leurs provinces respectives![/b]

[i]Fait à Genève le Lundi 11 Avril 1459,
Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, et Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable suppléant. [/i]

[img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img][img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6480
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Mar Avr 12, 2011 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    Des relations entre le Périgord Angoumois et les Saintes Armées

    Moi MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, assisté de Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
    Au nom de la Délégation Aristotélicienne en charge de l'administration de l'avoyerie du Canton de Genève depuis le 28 janvier 1459,
    Souhaite apporter des précisions sur les relations entre le Périgord Angoumois et les Saintes Armées suite à l'entrevue entre Zarathousthra et la comtesse du Périgord Angoumois dame Brygh_ailean.


    Le Canton de Genève est dirigé depuis le 28 janvier 1459 par la Délégation Aristotélicienne mise en place par l’Église Aristotélicienne dans le cadre de la Croisade contre la Réforme et le Lion de Juda, ainsi seule cette délégation est habilitée à parler au nom de l'avoyerie du Canton de Genève.

    Or jamais cette délégation n'a lancé d'ultimatum au comté du Périgord Angoumois. La participation de ce Comté à la Croisade est incontestable et la Congrégation des Saintes Armées est toujours en relation étroite avec les armées arborant la bannière périgourdine stationnées à Genève.

    Le seule regret que la Congrégation des Saintes Armées a déclaré concerne le retrait de l'agrément périgourdin à l'armée La Dona dirigée par le capitaine Leyah, femme d'exception en qui nous avons entière confiance pour son dévouement à lutter contre les hérétiques et sa collaboration pleine et entière avec le commandement des Saintes Armées.

    Aucun autre reproche n'a été fait à destination du Périgord Angoumois.

    Puisse le Très Haut continuer à bénir les croisés laïcs du Périgord Angoumois pour leur participation à la Croisade!


    Fait à Genève le Mardi 12 Avril 1459,
    Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, et Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable suppléant.




Code:
[quote][list][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]

[size=18][b][color=orange]Des relations entre le Périgord Angoumois et les Saintes Armées[/color][/b][/size]

[i]Moi MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, assisté de Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
Au nom de la Délégation Aristotélicienne en charge de l'administration de l'avoyerie du Canton de Genève depuis le 28 janvier 1459,
Souhaite apporter des précisions sur les relations entre le Périgord Angoumois et les Saintes Armées suite à l'entrevue entre Zarathousthra et la comtesse du Périgord Angoumois dame Brygh_ailean.[/i]

[b]Le Canton de Genève est dirigé depuis le 28 janvier 1459 par la Délégation Aristotélicienne mise en place par l’Église Aristotélicienne dans le cadre de la Croisade contre la Réforme et le Lion de Juda, ainsi seule cette délégation est habilitée à parler au nom de l'avoyerie du Canton de Genève.

Or jamais cette délégation n'a lancé d'ultimatum au comté du Périgord Angoumois. La participation de ce Comté à la Croisade est incontestable et la Congrégation des Saintes Armées est toujours en relation étroite avec les armées arborant la bannière périgourdine stationnées à Genève.

Le seule regret que la Congrégation des Saintes Armées a déclaré concerne le retrait de l'agrément périgourdin à l'armée La Dona dirigée par le capitaine Leyah, femme d'exception en qui nous avons entière confiance pour son dévouement à lutter contre les hérétiques et sa collaboration pleine et entière avec le commandement des Saintes Armées.

Aucun autre reproche n'a été fait à destination du Périgord Angoumois.

Puisse le Très Haut continuer à bénir les croisés laïcs du Périgord Angoumois pour leur participation à la Croisade![/b]

[i]Fait à Genève le Mardi 12 Avril 1459,
Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, et Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable suppléant. [/i]

[img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img][img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6480
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 7:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    De l'affront helvète contre les croisés

    Moi MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, assisté de Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
    Au nom de la Délégation Aristotélicienne en charge de la gestion des croisés présents à Genève,
    Souhaite dénoncer les attaques contre les croisés des armées hérétiques portant étendard helvète.


    Cette fin de semaine a été désastreuse pour la foi aristotélicienne: trois armées, l'armée des Bocans dirigée par le capitaine Wahl, l'armée Edelweiss dirigée par le capitaine Cameliane et l'armée du Bonheur dirigée par le capitaine Cendres, ont attaqué les armées croisées installées à Genève dans le cadre de la Croisade contre les groupuscules hérétiques de la Réforme et du Lion de Juda.

    L'issue de cette bataille a été difficile pour les fidèles aristotéliciens qui sacrifient leur vie personnelle depuis plus de deux mois et demi pour défendre les valeurs aristotéliciennes en l'honneur du Très Haut. En effet l'armée Memento Domine Famulorum dirigée par le capitaine Namaycush, composée intégralement de croisés des Ordres Militaires et Religieux et de croisés laïcs, a été repoussée hors des murs de Genève, l'armée La Dona dirigée par la capitaine Leyah et l'armée Renaissance Aristotélicienne dirigée par le Capitaine Melian ont été dissoutes sur ordre de la Congrégation des Saintes Armées puisqu'elles étaient totalement inoffensives: la première servait de réserve et la seconde à administrer l'avoyerie, il fallait donc éviter des morts inutiles qui auraient eu lieu à cause des armées hérétiques.

    Cet affront, sous la bannière de la Confédération Helvétique est tout à fait incompréhensible et complètement irresponsable. D'une part parce que le fait que cette province ait décidé de se ranger totalement du côté des hérétiques aura des conséquences profondes dans ses relations internationales et dans son image dorénavant entachée de façon durable par une hérésie enracinée au sommet de son autorité: le Conseil Confédéré. D'autre part parce que la division entre les aristotéliciens et leur gouvernement vient de subir une montée en puissance sans précédent. Déjà par le passé les aristotéliciens souffraient d'un manque de protection de la part de son gouvernement vis-à-vis des hérétiques qui les accablaient, à partir de cette bataille ils vont devoir maintenant vivre dans une région où le gouvernement s'est lui-même proclamé comme étant hérétique dans sa majorité, ce qui n'augure rien de bon pour la sécurité des fidèles aristotéliciens.

    Depuis le début de cette Croisade, des hérétiques se plaisent à faire courir des rumeurs totalement infondées. Les croisés seraient là pour annexer la Confédération Helvétique, les croisés seraient là pour empêcher le peuple helvète de profiter de sa souveraineté, les croisés seraient là pour piller les cantons helvètes. Foutaises, mensonges, manipulations que tout ces discours inspirés par le sans nom. Trop nombreux sont les helvètes à se faire abuser par de telles paroles, cela est regrettable et je ne peux que renouveler l'objectif de la Croisade: lutter contre les hérétiques et les empêcher de prendre un pouvoir dont on sait ce qu'ils en feront. Certains hérétiques dont le verbe est vif proclament que la Croisade est terminée. Il n'en est rien bien entendu. Une bataille perdue ne signifie pas la fin de la Croisade: Genève n'a jamais été, n'est pas et ne sera pas l'épicentre de cette lutte pour la foi, bien naïfs ont été ceux qui l'ont cru, elle n'a été que le site temporaire de regroupement des troupes croisées.

    J'appelle le peuple helvète à se soulever contre tout dirigeant helvète apportant une aide quelconque aux hérétiques, qu'il soit avoyer ou conseiller fédéral. Il n'est pas un aristotélicien qui ne doive se laisser faire par cette main-mise du sans nom sur la Confédération Helvétique. Frères et soeurs aristotéliciens, femmes et hommes aristotéliciens, regroupez-vous, organisez-vous, contactez la Congrégation des Saintes Armées pour obtenir de l'aide, ne perdez pas espoir: la Croisade continuera tant que cela sera nécessaire! Le combat contre l'hérésie ne fait que commencer!

    Puisse le Très Haut éclairer les âmes assombries par l'influence du sans nom de Sa puissante force et leur montrer le chemin du Soleil!


    Fait à Genève le Lundi 18 Avril 1459,
    Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, et Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable suppléant.




Code:
[quote][list][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]

[size=18][b][color=orange]De l'affront helvète contre les croisés[/color][/b][/size]

[i]Moi MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, assisté de Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
Au nom de la Délégation Aristotélicienne en charge de la gestion des croisés présents à Genève,
Souhaite dénoncer les attaques contre les croisés des armées hérétiques portant étendard helvète.[/i]

[b]Cette fin de semaine a été désastreuse pour la foi aristotélicienne: trois armées, l'armée des Bocans dirigée par le capitaine Wahl, l'armée Edelweiss dirigée par le capitaine Cameliane et l'armée du Bonheur dirigée par le capitaine Cendres, ont attaqué les armées croisées installées à Genève dans le cadre de la Croisade contre les groupuscules hérétiques de la Réforme et du Lion de Juda.

L'issue de cette bataille a été difficile pour les fidèles aristotéliciens qui sacrifient leur vie personnelle depuis plus de deux mois et demi pour défendre les valeurs aristotéliciennes en l'honneur du Très Haut. En effet l'armée Memento Domine Famulorum dirigée par le capitaine Namaycush, composée intégralement de croisés des Ordres Militaires et Religieux et de croisés laïcs, a été repoussée hors des murs de Genève, l'armée La Dona dirigée par la capitaine Leyah et l'armée Renaissance Aristotélicienne dirigée par le Capitaine Melian ont été dissoutes sur ordre de la Congrégation des Saintes Armées puisqu'elles étaient totalement inoffensives: la première servait de réserve et la seconde à administrer l'avoyerie, il fallait donc éviter des morts inutiles qui auraient eu lieu à cause des armées hérétiques.

Cet affront, sous la bannière de la Confédération Helvétique est tout à fait incompréhensible et complètement irresponsable. D'une part parce que le fait que cette province ait décidé de se ranger totalement du côté des hérétiques aura des conséquences profondes dans ses relations internationales et dans son image dorénavant entachée de façon durable par une hérésie enracinée au sommet de son autorité: le Conseil Confédéré. D'autre part parce que la division entre les aristotéliciens et leur gouvernement vient de subir une montée en puissance sans précédent. Déjà par le passé les aristotéliciens souffraient d'un manque de protection de la part de son gouvernement vis-à-vis des hérétiques qui les accablaient, à partir de cette bataille ils vont devoir maintenant vivre dans une région où le gouvernement s'est lui-même proclamé comme étant hérétique dans sa majorité, ce qui n'augure rien de bon pour la sécurité des fidèles aristotéliciens.

Depuis le début de cette Croisade, des hérétiques se plaisent à faire courir des rumeurs totalement infondées. Les croisés seraient là pour annexer la Confédération Helvétique, les croisés seraient là pour empêcher le peuple helvète de profiter de sa souveraineté, les croisés seraient là pour piller les cantons helvètes. Foutaises, mensonges, manipulations que tout ces discours inspirés par le sans nom. Trop nombreux sont les helvètes à se faire abuser par de telles paroles, cela est regrettable et je ne peux que renouveler l'objectif de la Croisade: lutter contre les hérétiques et les empêcher de prendre un pouvoir dont on sait ce qu'ils en feront. Certains hérétiques dont le verbe est vif proclament que la Croisade est terminée. Il n'en est rien bien entendu. Une bataille perdue ne signifie pas la fin de la Croisade: Genève n'a jamais été, n'est pas et ne sera pas l'épicentre de cette lutte pour la foi, bien naïfs ont été ceux qui l'ont cru, elle n'a été que le site temporaire de regroupement des troupes croisées.

J'appelle le peuple helvète à se soulever contre tout dirigeant helvète apportant une aide quelconque aux hérétiques, qu'il soit avoyer ou conseiller fédéral. Il n'est pas un aristotélicien qui ne doive se laisser faire par cette main-mise du sans nom sur la Confédération Helvétique. Frères et soeurs aristotéliciens, femmes et hommes aristotéliciens, regroupez-vous, organisez-vous, contactez la Congrégation des Saintes Armées pour obtenir de l'aide, ne perdez pas espoir: la Croisade continuera tant que cela sera nécessaire! Le combat contre l'hérésie ne fait que commencer!

Puisse le Très Haut éclairer les âmes assombries par l'influence du sans nom de Sa puissante force et leur montrer le chemin du Soleil![/b]

[i]Fait à Genève le Lundi 18 Avril 1459,
Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, et Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable suppléant. [/i]

[img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img][img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6480
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Ven Avr 22, 2011 5:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    Des procès intentés par la Confédération Helvétique contre les Croisés

    Moi MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, assisté de Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
    Au nom de la Congrégation des Saintes Armées et de l’Église Aristotélicienne,
    Souhaite répondre à l'attaque juridique de la Confédération Helvétique contre les Croisés.


    Depuis hier jeudi 21 avril 1459, des procès sont intentés par différents Cantons de la Confédération Helvétique contre de nombreux Croisés présents sur son territoire sous couvert de lois martiales.

    Étant entendu que les Croisés agissent sous les ordres de la Congrégation des Saintes Armées dans le cadre de la Croisade contre les groupuscules hérétiques de la Réforme et du Lion de Juda et que par conséquent leurs actes sont assumés par l’Église Aristotélicienne,

    Étant entendu que tout personne physique ou morale apportant une aide quelconque aux hérétiques se place de fait dans la position d'ennemi de la Foi aristotélicienne, toute personne se situant du côté de l'accusation portée contre les Croisés se désigne elle-même ennemie de la Foi,

    Étant entendu enfin que la grande majorité des élus et représentants juridiques helvètes cautionne cette attaque officielle contre la Croisade, et que cela démontre encore une fois que le pouvoir helvète est corrompu par le sans nom,

    Déclarons que:

    L’Église Aristotélicienne seule, en tant qu'institution d'inspiration divine, peut être accusée des agissements des Croisés. Etant l'unique représentante de la vraie Foy et de la Sainte Parole du Très Haut, elle est donc seule à avoir la charge et l’entière responsabilité de ses enfants croisés en son nom et pour la plus grande gloire du Très Haut. A ce titre, sieur Louis Vonafred de la Varenne Salmo Salar, Vicomte de Salignac, Baron de Segonzac et Landmeister de Saint Astier, est nommé par la Congrégation des Saintes Armées dès aujourd'hui Avocat Général de tous les Croisés mis en accusation par la Confédération Helvétique, tous cantons confondus.

    Rappelons par ailleurs que les helvètes aristotéliciens sont enjoints de se soulever contre les élus qui contribuent à aider les hérétiques et qui ne font absolument rien pour aider la Croisade. Ils sont également invités à rejoindre les rangs des Croisés afin d'accroitre la lutte contre les ennemis de la Foi, pour leur propre sécurité et pour l'amour que chaque homme et femme doit porter au Très Haut. Soulignons aussi encore une fois que tous ceux qui se mettront en travers de la lutte contre l'hérésie que leur vie et leur âme sont en danger, qu'ils sachent que les Croisés ne leur feront pas de cadeau.

    Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, descendent sur nous les miséricordes du Seigneur; et saisissez vous-même l’antique serpent, qui n’est autre que le sans nom, pour le précipiter enchaîné dans les abîmes, en sorte qu’il ne puisse plus jamais séduire les provinces de notre monde aristotélicien.

    Puisse le Très Haut guider vers la lumière de la Vérité les représentants de la Loi humaine!


    Fait à Genève le Vendredi 22 Avril 1459,
    Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, et Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable suppléant.




Code:
[quote][list][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]

[size=18][b][color=orange]Des procès intentés par la Confédération Helvétique contre les Croisés[/color][/b][/size]

[i]Moi MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, assisté de Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
Au nom de la Congrégation des Saintes Armées et de l’Église Aristotélicienne,
Souhaite répondre à l'attaque juridique de la Confédération Helvétique contre les Croisés.[/i]

[b]Depuis hier jeudi 21 avril 1459, des procès sont intentés par différents Cantons de la Confédération Helvétique contre de nombreux Croisés présents sur son territoire sous couvert de lois martiales.

Étant entendu que les Croisés agissent sous les ordres de la Congrégation des Saintes Armées dans le cadre de la Croisade contre les groupuscules hérétiques de la Réforme et du Lion de Juda et que par conséquent leurs actes sont assumés par l’Église Aristotélicienne,

Étant entendu que tout personne physique ou morale apportant une aide quelconque aux hérétiques se place de fait dans la position d'ennemi de la Foi aristotélicienne, toute personne se situant du côté de l'accusation portée contre les Croisés se désigne elle-même ennemie de la Foi,

Étant entendu enfin que la grande majorité des élus et représentants juridiques helvètes cautionne cette attaque officielle contre la Croisade, et que cela démontre encore une fois que le pouvoir helvète est corrompu par le sans nom,

Déclarons que:

L’Église Aristotélicienne seule, en tant qu'institution d'inspiration divine, peut être accusée des agissements des Croisés. Etant l'unique représentante de la vraie Foy et de la Sainte Parole du Très Haut, elle est donc seule à avoir la charge et l’entière responsabilité de ses enfants croisés en son nom et pour la plus grande gloire du Très Haut. A ce titre, sieur [color=red]Louis Vonafred de la Varenne Salmo Salar[/color], Vicomte de Salignac, Baron de Segonzac et Landmeister de Saint Astier, est nommé par la Congrégation des Saintes Armées dès aujourd'hui [color=red]Avocat Général de tous les Croisés[/color] mis en accusation par la Confédération Helvétique, tous cantons confondus.

Rappelons par ailleurs que les helvètes aristotéliciens sont enjoints de se soulever contre les élus qui contribuent à aider les hérétiques et qui ne font absolument rien pour aider la Croisade. Ils sont également invités à rejoindre les rangs des Croisés afin d'accroitre la lutte contre les ennemis de la Foi, pour leur propre sécurité et pour l'amour que chaque homme et femme doit porter au Très Haut. Soulignons aussi encore une fois que tous ceux qui se mettront en travers de la lutte contre l'hérésie que leur vie et leur âme sont en danger, qu'ils sachent que les Croisés ne leur feront pas de cadeau.

Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, descendent sur nous les miséricordes du Seigneur; et saisissez vous-même l’antique serpent, qui n’est autre que le sans nom, pour le précipiter enchaîné dans les abîmes, en sorte qu’il ne puisse plus jamais séduire les provinces de notre monde aristotélicien.

Puisse le Très Haut guider vers la lumière de la Vérité les représentants de la Loi humaine![/b]

[i]Fait à Genève le Vendredi 22 Avril 1459,
Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable, et Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable suppléant. [/i]

[img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img][img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6480
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Mer Mai 11, 2011 1:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    De la Croisade contre la Réforme et le Lion de Juda

    Nous,

    • MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable,
    • Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
    • Hobb Siegfried Von Korwald, Commandeur des Armées Croisées,
    • Karl de Hasselt, Second du Commandeur,
    • Melian de Ventoux, Grande Intendante des Croisés,

    Au nom de la Congrégation des Saintes Armées et de l’Église Aristotélicienne,

    Souhaitons informer le monde à propos de la Croisade contre la Réforme et le Lion de Juda qui se déroule depuis le mois de janvier 1459 sur le territoire de la Confédération Helvétique.


    Les rumeurs vont bon train, certainement à cause de la propagande des hérétiques que nous combattons depuis plus de trois mois maintenant et qui parviennent à obtenir audience auprès des élus du temporel de nombreuses provinces pourtant réputées aristotéliciennes. Nous souhaitons ici tout d'abord démentir certains fausses idées qui sont véhiculées:
    - La Croisade n'a pas pris fin avec la victoire des armées hérétiques portant étendard helvète contre les Saintes Armées à Genève. Bien au contraire cela n'a fait que renforcer la ferveur des Croisés et a permis de convaincre bon nombre d'aristotéliciens que rejoindre la lutte contre le sans nom était une évidence incontestable puisque la Provence, le Bourbonnais Auvergne, la Bourgogne, la Bretagne et plusieurs autres entités indépendantes ont accru leur soutien à la Croisade.
    - La Croisade n'a jamais eu pour objectif de réaliser des annexions territoriales en Confédération Helvétique. Il y a eu en effet un traité proposée par la Délégation Aristotélicienne à la Savoie, la Franche Comté et la Confédération Helvétique mais il a été refusé et abandonné. De plus ce traité comportait une clause instaurant une période pendant laquelle l'autorité de l’Église Aristotélicienne aurait été l'administratrice du Canton de Genève, il n'y avait donc aucun caractère permanent à ce traité. Cela n'était qu'une solution envisageable afin de permettre aux Saintes Armées de mener leur lutte contre le sans nom de façon efficace et non un moyen de s'octroyer un territoire. L'unique objectif de la Croisade est de dissoudre la Réforme et le Lion de Juda.
    - La Croisade est intégralement dirigée par la Congrégation des Saintes Armées, dont le représentant ultime est le Cardinal Connétable MrGroar Von Valendras, assisté de son suppléant Tibère de Plantagenet. Les Croisés sont sous les ordres de Hobb Siegfried Von Korwald, Commandeur, et de son suppléant Karl Von Hasselt. L'intendance est assurée par Melian de Ventoux. Toutes ces personnes sont des Hauts Dignitaires faisant partie intégrante de la Congrégation des Saintes Armées et sont officiellement mandatées pour les fonctions qu'elles occupent. Tous les Croisés alliés de caractère laïc sont sous les ordres de ces personnes.

    Bien que de nombreux nouveaux alliés contactent la Congrégation des Saintes Armées chaque semaine afin de rejoindre les rangs des Croisés, la lutte contre les hérétiques exige des Saintes Armées une mobilisation chaque jour croissante.
    C'est pourquoi nous demandons une nouvelle fois aux aristotéliciens du monde entier de se regrouper afin de nous rejoindre. Plus les Croisés seront nombreux et plus rapidement les hérétiques seront défaits.
    A ce propos, nous souhaitons néanmoins mettre certaines choses à plat. Participer à la Croisade en tant que laïc implique de respecter certaines règles:
    - Seule la Congrégation des Saintes Armées est habilitée à déclarer une troupe armée comme étant partie intégrante des forces croisées. Il est impératif que les autorités temporelles se renseignent en cas de doute auprès de la Congrégation afin de ne pas se faire abuser par certains profiteurs qui se déclarent eux-mêmes croisés alors qu'ils ne le sont pas. Nous pensons notamment ici aux troupes menées par le dénommé Albatrus qui se disent croisées alors qu'il n'en est rien.
    - Toute troupe déclarée croisée doit obéir au Commandeur des Armées Croisées ou à son suppléant, que ce soit en termes de déplacements, de tactique militaire et de communication publique.
    - Il est nécessaire que chaque entité laïque croisée indique à la Congrégation des Saintes Armées ses effectifs humains, ses moyens matériels et financiers, sa localisation et surtout le temps pendant laquelle elle pourra participer. Ceci afin d'éviter évidemment tout quiproquo pendant sa participation.

    Une aide matérielle ou financière sera également appréciée. A ce sujet aussi nous souhaitons sensibiliser les aristotéliciens. La Congrégation des Saintes Armées est amenée à faire de nombreuses dépenses, c'est d'ailleurs presque la seule Congrégation à avoir de telles dépenses. Seulement l’Église Aristotélicienne n'est pas une institutions qui dispose de ressources, quelles qu'elles soient: elle ne possède pas de mines d'or, elle ne prélève aucun impôt, elle ne pratique pas le pillage ni le brigandage. Seuls le sacrifice de ses soldats et les dons des aristotéliciens lui fournissent de quoi fonctionner. Tous ces sacrifices et ces dons sont bien entendu très bien accueillis, mais ils ne suffisent malheureusement pas. Les soldats sont exsangues, ils ont des impôts à payer, ils doivent se nourrir et renouveler leur équipement militaire, ils ont une famille à nourrir. Les donateurs font tout ce qu'ils peuvent mais la Congrégation ne peut décemment se permettre d'exiger plus. Aussi, nous demandons aux heureux aristotéliciens qui ont des moyens financiers ou matériels de se mettre en relation avec la Congrégation afin d'offrir leur générosité, pour la défense des valeurs aristotéliciennes.

    Pour finir, nous souhaitons mettre en garde le monde contre un certain nombre d'individus ouvertement hérétiques sinon apportant un soutien effectif aux hérétiques:
    - Wahl, Cameliane et Cendres en tant que capitaines d'armées agressant les croisés en dépit de toute logique aristotélicienne
    - Zarathoustra en tant que rédacteur corrompu à la KAP
    - Cromwell, Izaac en tant qu'hérétiques dirigeants du Lion de Juda
    - Medso, en tant que belliqueux et anticlérical farouche
    - Meliandulys et Kirkwood en tant qu'opposants visiblement pro-hérétiques.
    Une prudence extrême doit être observée vis-à-vis de ces individus qui cherchent à semer le trouble dans les esprits afin de faire avancer l'hérésie.
    Une grande propagande, visant à convaincre que la liberté de culte est la meilleure solution, sévit aussi dans les Royaumes. Qu'il soit su que si une tolérance est parfois pratiquée vis-à-vis de cultes hétérodoxes pratiqués dans l'ombre, l’Église Aristotélicienne ne saurait laisser les humains se perdre dans des croyances fausses qui mènent le plus souvent vers l'erreur du sans nom. C'est pourquoi lutter contre la liberté de culte totale est nécessaire et vitale pour l'âme de tous.

    Puisse le Très Haut donner la force à ceux qui le peuvent de rejoindre les rangs des Croisés!


    Fait à Genève le Mercredi 10 Mai 1459,
    Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable.




Code:
[quote][list][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]

[size=18][b][color=orange]De la Croisade contre la Réforme et le Lion de Juda[/color][/b][/size]

[i]Nous,

[list][*]MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable,
[*]Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
[*]Hobb Siegfried Von Korwald, Commandeur des Armées Croisées,
[*]Karl de Hasselt, Second du Commandeur,
[*]Melian de Ventoux, Grande Intendante des Croisés,[/list]
Au nom de la Congrégation des Saintes Armées et de l’Église Aristotélicienne,

Souhaitons informer le monde à propos de la Croisade contre la Réforme et le Lion de Juda qui se déroule depuis le mois de janvier 1459 sur le territoire de la Confédération Helvétique.[/i]

[b]Les rumeurs vont bon train, certainement à cause de la propagande des hérétiques que nous combattons depuis plus de trois mois maintenant et qui parviennent à obtenir audience auprès des élus du temporel de nombreuses provinces pourtant réputées aristotéliciennes. Nous souhaitons ici tout d'abord démentir certains fausses idées qui sont véhiculées:
- La Croisade n'a pas pris fin avec la victoire des armées hérétiques portant étendard helvète contre les Saintes Armées à Genève. Bien au contraire cela n'a fait que renforcer la ferveur des Croisés et a permis de convaincre bon nombre d'aristotéliciens que rejoindre la lutte contre le sans nom était une évidence incontestable puisque la Provence, le Bourbonnais Auvergne, la Bourgogne, la Bretagne et plusieurs autres entités indépendantes ont accru leur soutien à la Croisade.
- La Croisade n'a jamais eu pour objectif de réaliser des annexions territoriales en Confédération Helvétique. Il y a eu en effet un traité proposée par la Délégation Aristotélicienne à la Savoie, la Franche Comté et la Confédération Helvétique mais il a été refusé et abandonné. De plus ce traité comportait une clause instaurant une période pendant laquelle l'autorité de l’Église Aristotélicienne aurait été l'administratrice du Canton de Genève, il n'y avait donc aucun caractère permanent à ce traité. Cela n'était qu'une solution envisageable afin de permettre aux Saintes Armées de mener leur lutte contre le sans nom de façon efficace et non un moyen de s'octroyer un territoire. L'unique objectif de la Croisade est de dissoudre la Réforme et le Lion de Juda.
- La Croisade est intégralement dirigée par la Congrégation des Saintes Armées, dont le représentant ultime est le Cardinal Connétable MrGroar Von Valendras, assisté de son suppléant Tibère de Plantagenet. Les Croisés sont sous les ordres de Hobb Siegfried Von Korwald, Commandeur, et de son suppléant Karl Von Hasselt. L'intendance est assurée par Melian de Ventoux. Toutes ces personnes sont des Hauts Dignitaires faisant partie intégrante de la Congrégation des Saintes Armées et sont officiellement mandatées pour les fonctions qu'elles occupent. Tous les Croisés alliés de caractère laïc sont sous les ordres de ces personnes.

Bien que de nombreux nouveaux alliés contactent la Congrégation des Saintes Armées chaque semaine afin de rejoindre les rangs des Croisés, la lutte contre les hérétiques exige des Saintes Armées une mobilisation chaque jour croissante.
C'est pourquoi nous demandons une nouvelle fois aux aristotéliciens du monde entier de se regrouper afin de nous rejoindre. Plus les Croisés seront nombreux et plus rapidement les hérétiques seront défaits.
A ce propos, nous souhaitons néanmoins mettre certaines choses à plat. Participer à la Croisade en tant que laïc implique de respecter certaines règles:
- Seule la Congrégation des Saintes Armées est habilitée à déclarer une troupe armée comme étant partie intégrante des forces croisées. Il est impératif que les autorités temporelles se renseignent en cas de doute auprès de la Congrégation afin de ne pas se faire abuser par certains profiteurs qui se déclarent eux-mêmes croisés alors qu'ils ne le sont pas. Nous pensons notamment ici aux troupes menées par le dénommé Albatrus qui se disent croisées alors qu'il n'en est rien.
- Toute troupe déclarée croisée doit obéir au Commandeur des Armées Croisées ou à son suppléant, que ce soit en termes de déplacements, de tactique militaire et de communication publique.
- Il est nécessaire que chaque entité laïque croisée indique à la Congrégation des Saintes Armées ses effectifs humains, ses moyens matériels et financiers, sa localisation et surtout le temps pendant laquelle elle pourra participer. Ceci afin d'éviter évidemment tout quiproquo pendant sa participation.

Une aide matérielle ou financière sera également appréciée. A ce sujet aussi nous souhaitons sensibiliser les aristotéliciens. La Congrégation des Saintes Armées est amenée à faire de nombreuses dépenses, c'est d'ailleurs presque la seule Congrégation à avoir de telles dépenses. Seulement l’Église Aristotélicienne n'est pas une institutions qui dispose de ressources, quelles qu'elles soient: elle ne possède pas de mines d'or, elle ne prélève aucun impôt, elle ne pratique pas le pillage ni le brigandage. Seuls le sacrifice de ses soldats et les dons des aristotéliciens lui fournissent de quoi fonctionner. Tous ces sacrifices et ces dons sont bien entendu très bien accueillis, mais ils ne suffisent malheureusement pas. Les soldats sont exsangues, ils ont des impôts à payer, ils doivent se nourrir et renouveler leur équipement militaire, ils ont une famille à nourrir. Les donateurs font tout ce qu'ils peuvent mais la Congrégation ne peut décemment se permettre d'exiger plus. Aussi, nous demandons aux heureux aristotéliciens qui ont des moyens financiers ou matériels de se mettre en relation avec la Congrégation afin d'offrir leur générosité, pour la défense des valeurs aristotéliciennes.

Pour finir, nous souhaitons mettre en garde le monde contre un certain nombre d'individus ouvertement hérétiques sinon apportant un soutien effectif aux hérétiques:
- Wahl, Cameliane et Cendres en tant que capitaines d'armées agressant les croisés en dépit de toute logique aristotélicienne
- Zarathoustra en tant que rédacteur corrompu à la KAP
- Cromwell, Izaac en tant qu'hérétiques dirigeants du Lion de Juda
- Medso, en tant que belliqueux et anticlérical farouche
- Meliandulys et Kirkwood en tant qu'opposants visiblement pro-hérétiques.
Une prudence extrême doit être observée vis-à-vis de ces individus qui cherchent à semer le trouble dans les esprits afin de faire avancer l'hérésie.
Une grande propagande, visant à convaincre que la liberté de culte est la meilleure solution, sévit aussi dans les Royaumes. Qu'il soit su que si une tolérance est parfois pratiquée vis-à-vis de cultes hétérodoxes pratiqués dans l'ombre, l’Église Aristotélicienne ne saurait laisser les humains se perdre dans des croyances fausses qui mènent le plus souvent vers l'erreur du sans nom. C'est pourquoi lutter contre la liberté de culte totale est nécessaire et vitale pour l'âme de tous.

Puisse le Très Haut donner la force à ceux qui le peuvent de rejoindre les rangs des Croisés![/b]

[i]Fait à Genève le Mercredi 10 Mai 1459,
Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable. [/i]

[img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img][img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6480
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2011 8:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    Du communiqué du Canton de Schwyz

    Nous,

    • MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable,
    • Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
    • Hobb Siegfried Von Korwald, Commandeur des Armées Croisées,
    • Karl de Hasselt, Second du Commandeur,
    • Melian de Ventoux, Grande Intendante des Croisés,

    Au nom de la Congrégation des Saintes Armées et de l’Église Aristotélicienne,

    Souhaitons répondre aux déclarations du Canton de Schwyz .


    La Croisade qui a lieu depuis le 27 janvier 1459 sur le territoire de la Confédération Helvétique n'est pas une guerre entre Rome et cette province, mais une lutte de la foi aristotélicienne contre l'hérésie qui règne en maitre aux commandes de cette province, que ce soit par la main-mise d'hérétiques sur des fonctions qui leur donnent des pouvoirs inconcevables pour des serviteurs du sans nom, que ce soit par la propagande qu'ils diffusent afin d'infléchir sur les décisions de dirigeants dans le but d'assouvir leur soif de destruction de la foi aristotélicienne, ou encore que ce soit par les armées qu'ils dirigent et qu'ils envoient combattre les aristotéliciens.

    Les helvètes aristotéliciens n'ont rien à craindre de la part des croisés, seuls les hérétiques et leurs partisans sont ciblés dans cette Croisade. Il n'y a jamais eu de déclaration de guerre de la part de Rome, mais uniquement un décret de Croisade. L'amalgame est trop souvent fait entre les concepts de guerre et de croisade: une guerre est un conflit entre autorités temporelles, une croisade est une lutte de la vraie foi contre l'erreur du sans nom. Et afin d'éviter que ne se reproduisent des drames comme ceux que nous avons connu en Béarn, en Savoie, en Confédération Helvétique et dans d'autres contrées encore ou les hérétiques ont œuvré pour le sans nom, il est impératif de poursuivre cette Croisade.

    Les négociations entre Rome et une quelconque assemblée d'hérétiques ne peut être concevable, tant ces derniers ont fait preuve de fourberie envers les régnants temporels et spirituels de ce monde et de manipulations envers les esprits des hommes et femmes de tous peuples. Les hérétiques sèment le trouble dans les âmes en prêchant une liberté de culte qui ne peut que mener à l'erreur, cette volonté de leur part ne sert qu'à instaurer un contexte nourricier pour leurs idées fallacieuses afin d'accroitre encore plus leur pouvoir sur les esprits. Il n'est pas pensable de négocier avec des êtres qui, sous couvert de procès inéquitables et totalement impartiaux, s'apprêtent à mettre à mort des aristotéliciens sous prétextes qu'ils essayent de montrer leur amour envers le Très Haut.

    Nous enjoignons le Canton de Schwyz, ainsi que tous les autres cantons de la Confédération Helvétique, à enfin faire preuve d'aristotélisme et à en finir avec ces hérésies que sont la Réforme et le Lion de Juda. Les armées hérétiques doivent être démantelées, les dirigeants pro hérétiques en exercice doivent être mis aux arrêts: les partisans du sans nom doivent ne plus pouvoir exercer leur influence maléfique et destructrice sur les esprits. Si le peuple helvète ne se prend pas en main et se laisser couler lentement mais sûrement du côté sombre de la lune, alors les Saintes Armées continueront sans relâche à protéger les aristotéliciens de cette menace, car ce sont bien les hérétiques qui sont une menace et non les Saintes Armées.

    Puisse le Très Haut apporter Sa lumière aux âmes égarées!


    Fait à Genève le Mercredi 18 Mai 1459,
    Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable.




Code:
[quote][list][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]

[size=18][b][color=orange]Du communiqué du Canton de Schwyz[/color][/b][/size]

[i]Nous,

[list][*]MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable,
[*]Tibère de Plantagenet dict Rehael, Cardinal Connétable Suppléant,
[*]Hobb Siegfried Von Korwald, Commandeur des Armées Croisées,
[*]Karl de Hasselt, Second du Commandeur,
[*]Melian de Ventoux, Grande Intendante des Croisés,[/list]
Au nom de la Congrégation des Saintes Armées et de l’Église Aristotélicienne,

Souhaitons répondre aux [url=http://i56.tinypic.com/qy70pz.png]déclarations du Canton de Schwyz[/url] .[/i]

[b]La Croisade qui a lieu depuis le 27 janvier 1459 sur le territoire de la Confédération Helvétique n'est pas une guerre entre Rome et cette province, mais une lutte de la foi aristotélicienne contre l'hérésie qui règne en maitre aux commandes de cette province, que ce soit par la main-mise d'hérétiques sur des fonctions qui leur donnent des pouvoirs inconcevables pour des serviteurs du sans nom, que ce soit par la propagande qu'ils diffusent afin d'infléchir sur les décisions de dirigeants dans le but d'assouvir leur soif de destruction de la foi aristotélicienne, ou encore que ce soit par les armées qu'ils dirigent et qu'ils envoient combattre les aristotéliciens.

Les helvètes aristotéliciens n'ont rien à craindre de la part des croisés, seuls les hérétiques et leurs partisans sont ciblés dans cette Croisade. Il n'y a jamais eu de déclaration de guerre de la part de Rome, mais uniquement un décret de Croisade. L'amalgame est trop souvent fait entre les concepts de guerre et de croisade: une guerre est un conflit entre autorités temporelles, une croisade est une lutte de la vraie foi contre l'erreur du sans nom. Et afin d'éviter que ne se reproduisent des drames comme ceux que nous avons connu en Béarn, en Savoie, en Confédération Helvétique et dans d'autres contrées encore ou les hérétiques ont œuvré pour le sans nom, il est impératif de poursuivre cette Croisade.

Les négociations entre Rome et une quelconque assemblée d'hérétiques ne peut être concevable, tant ces derniers ont fait preuve de fourberie envers les régnants temporels et spirituels de ce monde et de manipulations envers les esprits des hommes et femmes de tous peuples. Les hérétiques sèment le trouble dans les âmes en prêchant une liberté de culte qui ne peut que mener à l'erreur, cette volonté de leur part ne sert qu'à instaurer un contexte nourricier pour leurs idées fallacieuses afin d'accroitre encore plus leur pouvoir sur les esprits. Il n'est pas pensable de négocier avec des êtres qui, sous couvert de procès inéquitables et totalement impartiaux, s'apprêtent à mettre à mort des aristotéliciens sous prétextes qu'ils essayent de montrer leur amour envers le Très Haut.

Nous enjoignons le Canton de Schwyz, ainsi que tous les autres cantons de la Confédération Helvétique, à enfin faire preuve d'aristotélisme et à en finir avec ces hérésies que sont la Réforme et le Lion de Juda. Les armées hérétiques doivent être démantelées, les dirigeants pro hérétiques en exercice doivent être mis aux arrêts: les partisans du sans nom doivent ne plus pouvoir exercer leur influence maléfique et destructrice sur les esprits. Si le peuple helvète ne se prend pas en main et se laisser couler lentement mais sûrement du côté sombre de la lune, alors les Saintes Armées continueront sans relâche à protéger les aristotéliciens de cette menace, car ce sont bien les hérétiques qui sont une menace et non les Saintes Armées.

Puisse le Très Haut apporter Sa lumière aux âmes égarées![/b]

[i]Fait à Genève le Mercredi 18 Mai 1459,
Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable. [/i]

[img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img][img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6480
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Mar Mai 24, 2011 2:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Du commandement de la Croisade

Moi MrGroar Von valendras, Cardinal Connétable en charge de la Congrégation des Saintes Armées de l'Église Aristotélicienne, déclare comme officielles les changements effectués dans le commandement de la Croisade:

Dans le cadre de la mobilisation générale des Saintes Armées en Croisade contre la Réforme Aristotélicienne et le Lion de Juda, sont nommées ces représentants aux postes suivants:

# Commandeur des Saintes Armées mobilisées: sieur Karl06

Il a pour responsabilités de:
- Représenter les Saintes Armées auprès des diverses institutions officielles concernées par la Croisade
- Déterminer les tactiques à employer pour mettre en œuvre les directives données par le Haut Conseil des Saintes Armées, notamment en ce qui concerne la formation et la direction des armées
- S'assurer que les ordres transmis par le Haut Conseil des Saintes Armées sont bien transmis par les Hauts Dignitaires concernés et que ces ordres sont exécutés
- Coordonner les actions sur le terrain

# Second du Commandeur des Saintes Armées mobilisées: sieur Makcimus.

Il a pour responsabilités de:
- Seconder le Commandeur en cas de défaillance de ce dernier
- Assurer les missions que le Commandeur lui demande d'effectuer

# Grande Intendante des Saintes Armées mobilisées: dame Melian

Elle a pour responsabilités de:
- Recenser les besoins qu'ont les Saintes Armées mobilisées et les moyens dont elles disposent
- Coordonner l'acheminement et la distribution de l'approvisionnement des Saintes Armées mobilisées


Que cela soit su et effectué!

Fait à Chambéry le mardi 24 mai 1459,
Par MrGroar Von valendras, Cardinal Connétable.




Code:
[quote][img]http://img198.imageshack.us/img198/9011/csa.png[/img]

[color=orange][size=18][b]Du commandement de la Croisade[/b][/size][/color]

[i]Moi MrGroar Von valendras, Cardinal Connétable en charge de la Congrégation des Saintes Armées de l'Église Aristotélicienne, déclare comme officielles les changements effectués dans le commandement de la Croisade:[/i]

[b]Dans le cadre de la mobilisation générale des Saintes Armées en Croisade contre la Réforme Aristotélicienne et le Lion de Juda, sont nommées ces représentants aux postes suivants:

[color=darkred]# Commandeur des Saintes Armées mobilisées:[/color] sieur [color=blue]Karl06[/color]

Il a pour responsabilités de:
- Représenter les Saintes Armées auprès des diverses institutions officielles concernées par la Croisade
- Déterminer les tactiques à employer pour mettre en œuvre les directives données par le Haut Conseil des Saintes Armées, notamment en ce qui concerne la formation et la direction des armées
- S'assurer que les ordres transmis par le Haut Conseil des Saintes Armées sont bien transmis par les Hauts Dignitaires concernés et que ces ordres sont exécutés
- Coordonner les actions sur le terrain

[color=darkred]# Second du Commandeur des Saintes Armées mobilisées:[/color] sieur [color=blue]Makcimus.[/color]

Il a pour responsabilités de:
- Seconder le Commandeur en cas de défaillance de ce dernier
- Assurer les missions que le Commandeur lui demande d'effectuer

[color=darkred]# Grande Intendante des Saintes Armées mobilisées:[/color] dame [color=blue]Melian[/color]

Elle a pour responsabilités de:
- Recenser les besoins qu'ont les Saintes Armées mobilisées et les moyens dont  elles disposent
- Coordonner l'acheminement et la distribution de l'approvisionnement des Saintes Armées mobilisées[/b]

[i]Que cela soit su et effectué!

Fait à Chambéry le mardi 24 mai 1459,
Par MrGroar Von valendras, Cardinal Connétable.[/i]

[img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img][img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 6094

MessagePosté le: Lun Déc 10, 2012 2:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:

    CONVENTION ENTRE LA COURONNE DE FRANCE & LES ORDRES MILITARO-RELIGIEUX


    La Couronne de France et la Congrégation des Saintes Armées, soucieuses de collaborer activement dans la défense de la Vraie Foi en Royaume de France ont décidé de s'accorder sur la reconnaissance des Ordres Militaro-Religieux, bras armé de la Très Sainte Eglise.

    Ainsi, pour la plus grande gloire du Très-Haut et la paix et la prospérité de la France, fille aînée de la Très Sainte Eglise, a été décidé ce que suit.



    I) Des Ordres Militaro-Religieux visés

    S'agissant d'une reconnaissance ayant ds conséquences sur l'ensemble du Royaume de France, cette convention concerne uniquement les Ordres Militaro-Religieux signalés comme comptant en leurs rangs des sujets de France et ayant des activités sur le territoire français, soit l'Ordre de Saint-Jacques-de-l'Epée dit de Santiago, l'Ordre des Chevaliers Francs, l'Ordre du Temple de Salomon et l'Ordre Teutonique.



    II) De la collaboration militaire

    1) Des modalités
    La collaboration militaire passera par la négociation de textes propres à chaque Ordre Militaro-Religieux et respectueux de leurs statuts; elle sera menée entre la Connétablie de Rome et l'Ordre visé d'une part et la Connétablie de France et les Grandes Ecuries de France d'autre part.


    2) De la représentation
    Les Ordres Militaro-Religieux reconnus seront représentés au sein de la Connétablie de France par les délégués de la Connétablie de Rome, en ce compris les délégués des Ordres Militaro-Religieux.



    III) Des droits accordés

    1) De la reconnaissance héraldique

    * Conditions
    La Couronne de France reconnaît la chevalerie issue des Ordres Militaro-Religieux aux conditions suivantes :
    - validation formelle des adoubements réalisés au sein des ordres par la Sainte Curie Romaine via le Connétable de Rome
    - transmission des patentes à la Hérauderie de France
    - tenue stricte d'un registre des chevaliers et d'un armorial par ordre disponible à Paris et à Rome
    - fourniture des ornements spécifiques des ordres
    Etant entendu que le lien sera assuré par le Chevalier-Sénateur de l'Office d'Isenduil et le Porte-Etendard des Saintes Armées.
    * Conséquences
    Une telle reconnaissance implique que les chevaliers des Ordres Militaro-Religieux bénéficient des droits et des devoirs de la noblesse étrangère reconnue sur le sol du Royaume de France, notamment le droit de contracter mariage avec un noble français, le droit et l'obligation d'arborer des armes conjointes, le droit de participer à des tournois de la Ligue des Joutes et le devoir de se conformer au savoir-vivre noblement. Les chevaliers également issus de noblesse étrangère non reconnue par la Couronne de France ne pourront prétendre à voir cette noblesse reconnue par la Hérauderie de France et à être identifiés comme en étant issus.
    Elle implique la reconnaissance des ornements spécifiques aux Ordres Militaro-Religieux et la protection de l'usage d'iceux sur le territoire du Royaume de France.
    Elle n'implique pas la création d'ornements spécifiques délivrés par la Hérauderie de France, ni la réalisation d'armes, de listels et de matrices de sceaux.


    2) De l'implantation de commanderies

    L'alleu n'est pas reconnu sur le territoire du Royaume de France. Tout octroi d'un fief suppose un serment réciproque établissant donc un lien personnel. Ainsi l'implantation d'une commanderie au bénéfice d'un ne pourra se faire qu'en terre non fieffée.

    En Domaine Royal, il est autorisé une commanderie principale et unique par Ordre Militaro-Religieux sur l'une des provinces le composant, avec :
    * validation finale du Grand Ecuyer de France disposant en la matière d'un droit de veto
    * accord formel du Roi de France
    * consultation de la province-cible

    En provinces vassales, la question relève strictement du feudataire, la médiation étant assurée par le Grand Ecuyer de France.



    IV) De la validité et de la vie du présent traité

    1) Le présent traité annule et remplace les dispositions relatives aux Ordres Militaro-Religieux prévues par le Concordat de Paris daté du quatre juillet mille quatre cent cinquante-cinq en son annexe sixième.

    2) Toute volonté de reconnaissance ou toute exclusion d'un nouvel Ordre Militaro-Religieux par la Très Sainte Eglise ouvre la voie à une révision du présent texte.

    3) Le non-respect d'une des clauses par l'un des cosignataires entraîne la suspension immédiate du présent traité et réunion sera convoquée pour discuter des suites à donner.

    4) Le traité peut être unilatéralement dénoncé, à charge pour le dénonciateur de motiver sa décision dans une missive remise sous pli scellé à l'autre partie. Suite à la réception réunion sera là aussi convoque].



Citation:

    Lexicographie

    La Couronne de France est le symbole de l'autorité royale, perpétuelle et pérenne. (coutume royale)

    Les Ordres Militaro-Religieux sont des ordres religieux à branche militaire au service exclusif de la Sainte Eglise et reconnus par elle; leur allégeance prime et unique les lie à Sa Sainteté le Pape et par délégation à la Sainte Curie romaine. (Droit canon relatif aux Saintes Armées)



Citation:

    Addendum

    Les chevaliers issus des Ordres Militaro-Religieux déjà recensés comme tels par la Très Sainte Eglise seront reconnus à la condition expresse que soient fournies des patentes de confirmation édictés par l'ordre et validé par la Sainte Curie romaine via le Connétable de Rome; patentes faisant état de l'identité du chevalier, de celui qui l'a adoubé et des éventuels témoins, de la date et du lieu de la cérémonie.


    Donné à Paris, le seize septembre de l'an de grâce MCDLX.


    Pour le Royaume de France :





    Guillaume de Jeneffe,
    Grand Escuyer de France




    Roi d'Armes de France



    Pour la Très Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine et la Congrégation des Saintes Armées :

    Tibère de Plantagenêt
    Archidiacre de Rome, Connétable des Saintes Armées





Citation:

    CONFIRMATION & RECONDUCTION DE LA RECONNAISSANCE DES CHEVALIERS DE L'OFFICE MILITAIRE D'ISENDUIL DE L'ORDRE DE L'ETOILE D'ARISTOTE PAR LA COURONNE DE FRANCE


    La Couronne de France et la Congrégation des Saintes Armées, soucieuses de renforcer des liens plongeant leurs racines dans une longue histoire commune se sont entendues afin de confirmer et reconduire la reconnaissance sur le territoire du Royaume de France de la noblesse des chevaliers de l'Office Militaire d'Isenduil de l'Ordre de l'Etoile d'Aristote. Les dispositions relatives à cette reconnaissance prévues par l'annexe sixième du Concordat de Paris daté du quatre juillet mille quatre cent cinquante-cinq se voient dans ce but confirmées et précisées.


    Ainsi :

    I. Lesdits chevaliers bénéficient comme ils bénéficiaient déjà des droits et des devoirs de la noblesse étrangère reconnue sur le sol du Royaume de France, notamment le droit de contracter mariage avec un noble français, le droit et l'obligation d'arborer des armes conjointes, le droit de participer à des tournois de la Ligue des Joutes et le devoir de se conformer au savoir-vivre noblement.

    II. Les chevaliers d'Isenduil également issus de noblesse étrangère non reconnue par la Couronne de France ne peuvent pour autant prétendre à voir cette noblesse reconnue par la Hérauderie de France et à être identifiés comme en étant issus.

    III. L'Office Militaire d'Isenduil s'engage à mettre à disposition un registre et un armorial de ses chevaliers ainsi qu'une liste de ses ornements et à transmettre copie des patentes d'adoubement.

    IV. Le lien entre l'Office Militaire d'Isenduil sous autorité du Connétable de Rome et la Hérauderie de France sera assuré pour le premier par le Chevalier-Sénateur de l'Office et pour le second, par le Roi d'Armes de France.

    V. Les ornements spécifiques à l'Office Militaire sont reconnus et protégés sur le territoire du Royaume de France.

    VI. Nul ornement spécifique ne sera en revanche créé par la Hérauderie de France.

    VII. Nul blason, nul listel, nul matrice de sceaux ne seront délivrés par la Hérauderie de France aux chevaliers d'Isenduil, sauf si ceux-ci sont également de noblesse française.



    Donné à Paris, le dix-septième septembre de l'an de grâce MCDLX.


    Pour le Royaume de France :






    Roi d'Armes de France



    Pour la Très Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine et la Congrégation des Saintes Armées :

    Tibère de Plantagenêt
    Archidiacre de Rome, Connétable des Saintes Armées



_________________

Chevalier Sénateur de l'Ordre d'Isenduil, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 6094

MessagePosté le: Jeu Avr 10, 2014 5:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:






    Statuts de la Marine Pontificale.



    Préambule :


    La Marine Pontificale est partie intégrante de la Congrégation des Saintes Armées. Elle regroupe l'ensemble des navires appartenant à la Sainte Eglise Aristotélicienne, leurs équipages et les services maritimes de la congrégation. Tout membre de la Marine Pontificale est par conséquent, de facto, membre de Congrégation des Saintes Armées, et est tenu de porter un signe distinctif. La double-appartenance à la Marine Pontificale et à la Garde Pontificale, à un Ordre Militaro-Religieux, ou à la Garde Episcole, est autorisée. Elle ne l'est toutefois pas avec une armée temporelle. Seul un fidèle aristotélicien peut être membre de la Marine Pontificale.
    La Marine Pontificale est dirigée par l’Amiral Pontifical, au nom et sous l'autorité du Cardinal Connétable de Rome. Le Cardinal Connétable peut prendre toute décision qu'il juge utile au bon fonctionnement de la Marine Pontificale.


    I. L'Amiral Pontifical :

    Il est nommé et révoqué par le Cardinal Connétable de Rome et ne doit rendre de comptes qu'à ce dernier. Sa nomination n'est effective qu'après sa prestation de serment.
    Il doit organiser et coordonner les forces navales.
    Il est chargé de recruter des capitaines et d'acquérir des bateaux.
    Il donne l'autorisation de battre le pavillon Pontificale après validation préalable du Cardinal Connétable de Rome.
    Il est chargé de prendre contact avec le monde temporel pour l'accès au port.
    Il négocie les traités liés à la Marine Pontificale avec les provinces temporelles, et signe ceux-ci après signature préalable du Cardinal Connétable.


    II. Les Vice-Amiraux Pontificaux :

    Ils sont nommés par le Cardinal Connétable de Rome et l'Amiral Pontifical, sur proposition de ce dernier. Sa nomination n'est effective qu'après sa prestation de serment.
    Ils sont chargés d'organiser la Marine Pontificale dans une zone bien définie. Ces zones sont définies par le Cardinal Connétable après consultation de l'Amiral Pontifical.
    Ils agissent sous l'autorité de l'Amiral Pontifical à qui ils doivent rendre régulièrement des comptes. Ils représentent la Marine Pontificale dans les provinces qui leurs sont désignés.


    III. Pavillon Pontifical :



    Seul le Cardinal Connétable de Rome et l'Amiral Pontifical peuvent autoriser le port du Pavillon Pontifical.
    Le Pavillon Pontificale est inattaquable. Porter atteinte à un navire battant le Pavillon Pontificale, au même titre qu'à une armée sainte, entraine une excommunication et sera considéré comme une attaque contre la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine.
    Tout acte de piratage de la part d'un navire battant le Pavillon Pontifical entrainera la perte de ce dernier.


    IV. Capitaines :

    Ils sont nommés par l'Amiral Pontifical après avoir prêtés serment.
    Ils sont responsables de leurs navires et de leurs équipages.
    Ils ne rendent de compte qu'aux Vice-Amiraux Pontificaux, ou à l'Amiral Pontifical.
    Ils sont chargés de transmettre toutes les informations qu'ils possèdent à l'Amirauté Pontificale.
    Ils bénéficieront des informations de l'Amirauté dans leurs missions.


    V. Serment de la Marine Pontificale :

    "Je jure de servir avec honneur et loyauté la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine,
    D'être au service de la Marine Pontificale, de la Congrégation des Saintes Armées, de mes supérieurs et du Saint-Siège.
    J'accepte et comprends la suprématie de mon engagement envers le Très-Haut et Ses Saintes Institutions au regard de tout autre engagement.
    Je jure de protéger la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, ses clercs, ses biens et ses lieux de culte.
    Je jure d'être respectueux du Dogme et du Droit Canon.
    Je jure de servir de mon mieux la cause et les idéaux du Bien en vivant dans le respect du Livre des Vertus.

    Par ce ce serment fait, je deviens et demeurerai membre de la Marine Pontificale."


    VI. Mission de la Marine Pontificale :

    La Marine pontificale assure la défense des valeurs et des intérêts de l’Eglise Aristotélicienne Romaine sur la Mer et sur les fleuves.
    Elle est chargée de combattre les hérétiques et les ennemis de l'Eglise.
    Elle peut escorter les clercs et les troupes de la Garde Episcopale et des Ordres Militaro-Religieux, en coordination avec la Garde Episcopale.
    Elle effectue des missions de renseignements pour la Congrégation des Saintes Armées.
    Elle peut combattre les différents pirates sur mer, sous réserve d'une collaboration active des marines locales.



    Fait à Rome le XXII du mois de septembre de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur


    Tibère de Plantagênet, dict Rehael
    Cardinal Camerlingue et Chancelier de la Congrégation des Saintes-Armées,
    Connétable de Rome.





Code:
[quote][list]

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/466944CSAentete.png[/img]



[b][size=18][u][i][color=indigo]Statuts de la Marine Pontificale.[/color][/i][/u][/size][/b]



[color=black][b]Préambule :[/b]


La Marine Pontificale est partie intégrante de la Congrégation des Saintes Armées. Elle regroupe l'ensemble des navires appartenant à la Sainte Eglise Aristotélicienne, leurs équipages et les services maritimes de la congrégation. Tout membre de la Marine Pontificale est par conséquent, de facto, membre de Congrégation des Saintes Armées, et est tenu de porter un signe distinctif. La double-appartenance à la Marine Pontificale et à la Garde Pontificale, à un Ordre Militaro-Religieux, ou à la Garde Episcole, est autorisée. Elle ne l'est toutefois pas avec une armée temporelle. Seul un fidèle aristotélicien peut être membre de la Marine Pontificale.
La Marine Pontificale est dirigée par l’Amiral Pontifical, au nom et sous l'autorité du Cardinal Connétable de Rome. Le Cardinal Connétable peut prendre toute décision qu'il juge utile au bon fonctionnement de la Marine Pontificale.


[b]I. L'Amiral Pontifical :[/b]

Il est nommé et révoqué par le Cardinal Connétable de Rome et ne doit rendre de comptes qu'à ce dernier. Sa nomination n'est effective qu'après sa prestation de serment.
Il doit organiser et coordonner les forces navales.
Il est chargé de recruter des capitaines et d'acquérir des bateaux.
Il donne l'autorisation de battre le pavillon Pontificale après validation préalable du Cardinal Connétable de Rome.
Il est chargé de prendre contact avec le monde temporel pour l'accès au port.
Il négocie les traités liés à la Marine Pontificale avec les provinces temporelles, et signe ceux-ci après signature préalable du Cardinal Connétable.


[b]II. Les Vice-Amiraux Pontificaux :[/b]

Ils sont nommés par le Cardinal Connétable de Rome et l'Amiral Pontifical, sur proposition de ce dernier. Sa nomination n'est effective qu'après sa prestation de serment.
Ils sont chargés d'organiser la Marine Pontificale dans une zone bien définie. Ces zones sont définies par le Cardinal Connétable après consultation de l'Amiral Pontifical.
Ils agissent sous l'autorité de l'Amiral Pontifical à qui ils doivent rendre régulièrement des comptes. Ils représentent la Marine Pontificale dans les provinces qui leurs sont désignés.


[b]III. Pavillon Pontifical :[/b]

[img]http://i74.servimg.com/u/f74/11/33/45/65/pavill10.png[/img]

Seul le Cardinal Connétable de Rome et l'Amiral Pontifical peuvent autoriser le port du Pavillon Pontifical.
Le Pavillon Pontificale est inattaquable. Porter atteinte à un navire battant le Pavillon Pontificale, au même titre qu'à une armée sainte, entraine une excommunication et sera considéré comme une attaque contre la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine.
Tout acte de piratage de la part d'un navire battant le Pavillon Pontifical entrainera la perte de ce dernier.


[b]IV. Capitaines :[/b]

Ils sont nommés par l'Amiral Pontifical après avoir prêtés serment.
Ils sont responsables de leurs navires et de leurs équipages.
Ils ne rendent de compte qu'aux Vice-Amiraux Pontificaux, ou à l'Amiral Pontifical.
Ils sont chargés de transmettre toutes les informations qu'ils possèdent à l'Amirauté Pontificale.
Ils bénéficieront des informations de l'Amirauté dans leurs missions.


[b]V. Serment de la Marine Pontificale :[/b]

"Je jure de servir avec honneur et loyauté la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine,
D'être au service de la Marine Pontificale, de la Congrégation des Saintes Armées, de mes supérieurs et du Saint-Siège.
J'accepte et comprends la suprématie de mon engagement envers le Très-Haut et Ses Saintes Institutions au regard de tout autre engagement.
Je jure de protéger la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, ses clercs, ses biens et ses lieux de culte.
Je jure d'être respectueux du Dogme et du Droit Canon.
Je jure de servir de mon mieux la cause et les idéaux du Bien en vivant dans le respect du Livre des Vertus.

Par ce ce serment fait, je deviens et demeurerai membre de la Marine Pontificale."


[b]VI. Mission de la Marine Pontificale :[/b]
 
La Marine pontificale assure la défense des valeurs et des intérêts de l’Eglise Aristotélicienne Romaine sur la Mer et sur les fleuves.
Elle est chargée de combattre les hérétiques et les ennemis de l'Eglise.
Elle peut escorter les clercs et les troupes de la Garde Episcopale et des Ordres Militaro-Religieux, en coordination avec la Garde Episcopale.
Elle effectue des missions de renseignements pour la Congrégation des Saintes Armées.
Elle peut combattre les différents pirates sur mer, sous réserve d'une collaboration active des marines locales.



[i]Fait à Rome le XXII du mois de septembre de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur[/i]


[i]Tibère de Plantagênet, dict Rehael
Cardinal Camerlingue et Chancelier de la Congrégation des Saintes-Armées,
Connétable de Rome.[/i][/color]


[img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img][/list][/quote]

_________________

Chevalier Sénateur de l'Ordre d'Isenduil, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eléanor de La Marche



Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 642

MessagePosté le: Ven Avr 10, 2015 4:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Invitation

Mariage entre un Chevalier Franc et une Santiago

Vous êtes tous invités à venir célébrer notre union.




http://forum2.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=18338199#18338199
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fuego2806



Inscrit le: 17 Avr 2014
Messages: 1161
Localisation: Treviso (Serenissima Repubblica di Venezia)

MessagePosté le: Jeu Nov 05, 2015 7:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:






    Statuto della Marina Pontificia.



    Preambolo :


    La Marina Pontificia è parte integrante della Congregazione delle Sante Armate. Essa comprende tutte le navi appartenenti alla Santa Chiesa aristotelica, i loro equipaggi ed i servizi marittimi della congregazione. Ogni membro della Marina Pontificia è quindi, di fatto, membro della Sacra Congregazione delle Sante Armate, ed è tenuto ad indossare un segno distintivo. è autorizzata la doppia appartenenza alla Marina Pontificia e alla Guardia Pontificia, o un ordine militare-religioso, o Guardia Episcopale. Non è tuttavia autorizzato a far parte di un esercito temporale. Solo un vero aristotelico può essere un membro della Marina Pontificia .
    La Marina Pontificia è gestita dall'Ammiraglio Pontificio, in nome e sotto l'autorità del cardinale Conestabile di Roma. Il cardinale Conestabile può adottare qualsiasi decisione che ritiene necessaria per il corretto funzionamento della Marina Pontificia.

    I. L'Ammiraglio Pontificio :

    Egli è nominato e revocato dal cardinale Conestabile di Roma che ne è responsabile in ultima istanza. La sua nomina è efficace solo dopo il suo giuramento. Deve organizzare e coordinare le forze navali.
    Egli è 'responsabile per il reclutamento di capitani e di acquisire navi.
    Egli ha il permesso di battere la bandiera Pontificia previa convalida del cardinale Conestabile di Roma.
    Egli è responsabile per contattare il mondo temporale per l'accesso ai porti.
    EgliNegozia i trattati tra la Marina Pontificia e le province temporali , e li firma previa controfirma del cardinale Conestabile.


    II. I Vice Ammiragli Pontifici :

    Essi sono nominati dal cardinale Conestabile di Roma e dall'Ammiraglio Pontificio, su proposta di quest'ultimo. La sua nomina è efficace solo dopo il suo giuramento.
    Essi sono responsabili dell'organizzazione della Marina Pontificia in un'area definita. Queste zone sono definite dal cardinale Conestabile, previa consultazione con l'Ammiraglio Pontificio.
    Essi agiscono sotto l'autorità dell'Ammiraglio Pontificio a cui devono riferire regolarmente. Essi rappresentano la Marina Pontificia nelle province a cui sono designati.


    III. Bandiera Pontificia :



    Solo il Cardinale Conestabile di Roma e l'Ammiraglio Pontificio possono consentire l'uso della Bandiera Pontificia.
    La Bandiera Pontificia è inattaccabile. Violare una nave battente la Bandiera Pontificia, alla stregua di un esercito santo, provoca una scomunica e sarà considerato come un attacco contro la Santa Chiesa Romana e aristotelica.
    Qualsiasi atto di pirateria da una nave battente bandiera Pontificia produce la perdita di quest'ultima.


    IV. Capitani :

    Essi sono nominati dall'Ammiraglio Pontificio e devono avere prestato giuramento.
    Essi sono responsabili per le loro navi e i loro equipaggi.
    Rendono conto allo stesso modo dei Vice Ammiragli Pontifici, o l'Ammiraglio Pontificio
    Essi sono responsabili per trasmettere tutte le informazioni in loro possesso presso l'Ammiragliato Pontificio.
    Essi beneficiano delle informazioni dell'Ammiragliato nelle loro missioni.


    V. Giuramento della Marina Pontificia :

    "Giuro di servire con onore e fedeltà la Santa Romana Chiesa aristotelica,
    di essere a servizio della Marina Pontificia, della Congregazione delle Sante Armate, dei miei superiori e della Santa Sede.
    Accetto e comprendo la supremazia del mio impegno per l'Onnipotente e le Sue Sante Istituzioni rispetto a qualsiasi altro impegno.
    Giuro di proteggere la Santa Romana Chiesa aristotelica, il suo clero, le sue proprietà e luoghi di culto.
    Giuro di essere rispettoso del dogma e del diritto canonico.
    Giuro di fare il mio meglio per servire la causa e gli ideali del buon vivere in conformità con il Libro delle Virtù.

    Con questo giuramento divento e rimarrò un membro della Marina Pontificia "


    VI. Missioni della Marina Pontificia :

    La Marina Pontificia difende i valori e gli interessi della Chiesa aristotelica Romana sui Mari e sui fiumi.
    E 'responsabile per la lotta contro gli eretici e i nemici della Chiesa.
    Può accompagnare i religiosi e le truppe della Guardia Episcopale e gli ordini militari-religiosi in coordinamento con la Guardia episcopale.
    Svolge missioni di informazioni per la Congregazione delle Sante Armate.
    Può combattere i diversi pirati in mare, in collaborazione attiva della marina locale.



    fatto a Roma il XXII settembre dell'anno di grazia di Nostro Signore MCDLXI


    Tiberio Plantageneto, detto Rehael
    Cardinale camerlengo e Cancelliere della Congregazione delle Sante Armate, Conestabile di Roma.





Code:
[quote][list]

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/466944CSAentete.png[/img]



[b][size=18][u][i][color=indigo]Statuto della Marina Pontificia.[/color][/i][/u][/size][/b]



[color=black][b]Preambolo :[/b]


La Marina Pontificia è parte integrante della Congregazione delle Sante Armate. Essa comprende tutte le navi appartenenti alla Santa Chiesa aristotelica, i loro equipaggi ed i servizi marittimi della congregazione. Ogni membro della  Marina Pontificia è quindi, di fatto, membro della Sacra Congregazione delle Sante Armate, ed è tenuto ad indossare un segno distintivo. è autorizzata la doppia appartenenza alla Marina Pontificia e alla Guardia Pontificia, o un ordine militare-religioso, o Guardia Episcopale. Non è tuttavia autorizzato a far parte di un esercito temporale. Solo un vero aristotelico può essere un membro della Marina Pontificia .
La Marina Pontificia è gestita dall'Ammiraglio Pontificio, in nome e sotto l'autorità del cardinale Conestabile  di Roma. Il cardinale Conestabile può adottare qualsiasi decisione che ritiene necessaria per il corretto funzionamento della Marina Pontificia.

[b]I. L'Ammiraglio Pontificio :[/b]

Egli è nominato e revocato dal cardinale Conestabile di Roma che ne è responsabile in ultima istanza. La sua nomina è efficace solo dopo il suo giuramento. Deve organizzare e coordinare le forze navali.
Egli è 'responsabile per il reclutamento di capitani e di acquisire navi.
Egli ha il permesso di battere la bandiera Pontificia previa convalida del cardinale Conestabile  di Roma.
Egli è responsabile per contattare il mondo temporale per l'accesso ai porti.
EgliNegozia i trattati tra la Marina Pontificia e le province temporali , e li firma previa controfirma del cardinale Conestabile.


[b]II. I Vice Ammiragli Pontifici :[/b]

Essi sono nominati dal cardinale Conestabile di Roma e dall'Ammiraglio Pontificio, su proposta di quest'ultimo. La sua nomina è efficace solo dopo il suo giuramento.
Essi sono responsabili dell'organizzazione della Marina Pontificia in un'area definita. Queste zone sono definite dal cardinale Conestabile, previa consultazione con l'Ammiraglio Pontificio.
Essi agiscono sotto l'autorità dell'Ammiraglio Pontificio  a cui devono riferire regolarmente. Essi rappresentano la Marina Pontificia nelle province a cui sono designati.


[b]III. Bandiera Pontificia :[/b]

[img]http://i74.servimg.com/u/f74/11/33/45/65/pavill10.png[/img]

Solo il Cardinale Conestabile di Roma e l'Ammiraglio Pontificio possono consentire l'uso della Bandiera Pontificia.
La Bandiera Pontificia è inattaccabile. Violare una nave battente la Bandiera Pontificia, alla stregua di un esercito santo, provoca una scomunica e sarà considerato come un attacco contro la Santa Chiesa Romana e aristotelica.
Qualsiasi atto di pirateria da una nave battente bandiera Pontificia produce la perdita di quest'ultima.


[b]IV. Capitani :[/b]

Essi sono nominati dall'Ammiraglio Pontificio e devono avere prestato giuramento.
Essi sono responsabili per le loro navi e i loro equipaggi.
Rendono conto allo stesso modo dei Vice Ammiragli Pontifici, o l'Ammiraglio Pontificio
Essi sono responsabili per trasmettere tutte le informazioni in loro possesso presso l'Ammiragliato Pontificio.
Essi beneficiano delle informazioni dell'Ammiragliato nelle loro missioni.


[b]V. Giuramento della Marina Pontificia :[/b]

"Giuro di servire con onore e fedeltà la Santa Romana Chiesa aristotelica,
di essere a servizio della Marina Pontificia, della Congregazione delle Sante Armate, dei miei superiori e della Santa Sede.
Accetto e comprendo la supremazia del mio impegno per l'Onnipotente e le Sue Sante Istituzioni rispetto a qualsiasi altro impegno.
Giuro di proteggere la Santa Romana Chiesa aristotelica, il suo clero, le sue proprietà e luoghi di culto.
Giuro di essere rispettoso del dogma e del diritto canonico.
Giuro di fare il mio meglio per servire la causa e gli ideali del buon vivere in conformità con il Libro delle Virtù.

Con questo giuramento divento e rimarrò un membro della Marina Pontificia  "


[b]VI. Missioni della Marina Pontificia :[/b]
 
La Marina Pontificia difende i valori e gli interessi della Chiesa aristotelica Romana sui Mari e sui fiumi.
E 'responsabile per la lotta contro gli eretici e i nemici della Chiesa.
Può accompagnare i religiosi e le truppe della Guardia Episcopale e gli ordini militari-religiosi in coordinamento con la Guardia episcopale.
Svolge missioni di informazioni per la Congregazione delle Sante Armate.
Può combattere i diversi pirati in mare, in collaborazione attiva della marina locale.



[i]fatto a Roma il XXII settembre dell'anno di grazia di Nostro Signore MCDLXI[/i]


[i] Tiberio Plantageneto, detto Rehael
Cardinale camerlengo e Cancelliere della Congregazione delle Sante Armate, Conestabile di Roma. [/i] [/color]

[img]http://img88.imageshack.us/img88/5903/csajoj4.png[/img][img]http://img18.imageshack.us/img18/6109/rehael2.png[/img][/list][/quote]

_________________

Visitate l'Abbazia Cistercense di Fornovo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 6094

MessagePosté le: Mar Déc 05, 2017 11:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Remise des insignes à Son Eminence le nouveau Cardinal Connétable


Au nom de la Congrégation des Saintes Armées,
Au nom de l'Office Militaire de l'Etoile d'Aristote dict Isenduil,

Nous, Melian de Ventoux, Chevalier Sénateur de l'Ordre de l’Étoile d'Aristote dict Isenduil, Second de l'Ordre des Chevaliers Francs, Duchesse de Terni, Comtesse Palatine de Saint-Jean de Latran, Baronne de Benac, d'Esparros & de Mun, Dame de Beost, Bellator Francus Dei,


    A l'ensemble des Chevaliers d'Isenduil et de son Conseil,
    Aux membres de la Congrégation des Saintes Armées,
    A la Sainte Curie,
    A l'universalité des fidèles Aristotéliciens,




Annonçons par la présente la remise des insignes d'Aragoth et d'Isenduil au nouveau Cardinal Connétable des Sanctes Armées, Son Eminence Rodrigo Manzanarez, lors d'une cérémonie exceptionnelle à la Chapelle Milites Dei de Rome qui se tiendra en le 6 du mois de décembre de cette année qui s'achève.



Faict à Rome le 5 décembre de l'an de grâce 1465.







Citation:
Intronization of His Eminence the new Cardinal Constable


In the name of the Congrégation of the Holy Armies,
In the name of the Military Office of the Aristotle star said Isenduil,

Us, Melian de Ventoux, Knight Senator of the Order of the Aristotle star said Isenduil, Second of the OCF, Duchess of Terni, Countess Palatine of Saint John Lateran , Baroness of Benac, of Esparros & Mun, Lady of Beost, Bellator Francus Dei,


    To all the Knights of Isenduil and His Council,
    To the members of the Congregation of the Holy Armies,
    To the Holy Curia,
    To the universality of the Aristotelician faithful,




Hereby announce the delivery the insignias of Aragoth and Isenduil to the new Cardinal Constable of the Holy Armies, His Eminence Rodrigo Manzanarez, during an exceptional ceremony at the Chapel Milites Dei of Rome whiwh will take place the 6th of the mounth of december of this finishing year.



Made in Rome the 5th day of decembre of the year of grace 1465.



_________________

Chevalier Sénateur de l'Ordre d'Isenduil, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Saintes Armées - Holy Armies - Sante Armate - Heiligen Armeen - Santos Ejércitos - Heilige Legers -> Secrétariat - Secretariat - Segretariato - Sekretariat - Secretaría - Secretariaat
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com