L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] La fin des haricaillavets (oui c'est une blague nulle)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Les Collèges Héraldiques pontificaux – The Pontifical College of Heraldry -> Accueil des collèges héraldiques pontificaux – Welcome of Pontifical Colleges of Heraldry
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Arambour



Inscrit le: 06 Juil 2017
Messages: 4

MessagePosté le: Jeu Juil 06, 2017 7:50 pm    Sujet du message: [RP] La fin des haricaillavets (oui c'est une blague nulle) Répondre en citant

Paris était loin. Mais Rome était excessivement loin. Elle avait donc du s'organiser au mieux afin que le Béarn puisse être géré pendant sa longue et interminable absence. Cette fois, elle ne ferait pas dans la dentelle, car elle n'avait malheureusement pas de temps à perdre. Quoi qu'Irène non plus, connaissant quelque peu la gamine. Adoncques, elle se présenta, présenta sa petite accompagnatrice, et entra promptement dans le vif du sujet :

-Bonjour. Arambour Licors, & Calcédoine Irène. Nous venons pour la succession de la Vicomtesse de Ladispoli, Rozenn Caillavet.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 9182
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Jeu Juil 06, 2017 8:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Grand Officier Héraut alla voir des dames qui demandaient sa présence.

"Le Bonsèr, que puis-je pour vous...?"
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arambour



Inscrit le: 06 Juil 2017
Messages: 4

MessagePosté le: Jeu Juil 06, 2017 8:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rome était loin, mais avait l’incommensurable avantage d'être plus réactive que Paris. C'en était heureux. Elle s'inclina donc légèrement à l'arrivée de celui qu'elle reconnu comme étant cardinal de par sa vêture, et elle reprit :

-Bonsoir Eminence. Je suis Arambour, tutrice des filles de la Vicomtesse de Ladispoli, & voici Calcédoine Irène, la cadette. Qu'elle savait héritière des terres romaines.

-Je m'en viens à vous car je me dois de vous informer que la Vicomtesse a rejoint le Très Haut il y a de cela environ quinze jours. J'aurai donc aimé connaître les modalités de sa succession.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 9182
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Jeu Juil 06, 2017 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Cardinal fronca les sourcils.

"Avez-vous un certificat de décès, un témoin fiable (RP de mort), ou autre chose déclarant la mort de ladite vassale pontificale...?"
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arambour



Inscrit le: 06 Juil 2017
Messages: 4

MessagePosté le: Jeu Juil 06, 2017 9:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Licors fit de même et :

-J'espère être un témoin fiable Eminence. J'ai moi même découvert ma suzeraine, que je pensais paisiblement endormie dans son bureau... Nous manquons de clercs dans le diocèse de Tarbes, & je ne pouvais demander cela au diacre d'Orthez, le filleul de ma suzeraine. Adoncques la cérémonie s'est tenue sur mes terres, à Louvie, afin qu'elle puisse rejoindre celui qu'elle a servi tant d'années. Comme preuve écrite, si l'on peut dire, je n'ai guère plus que l'absence de son nom sur les registres de douanes béarnais.

[HRP : j'ai demandé au JD nouvel intendant commanditaire de Tarbes, qui a répondu que son personnage n'était pas encore habilité à faire ce type de cérémonie. Il n'y a donc pas eu de RP rédigé, mais RP parlant, Rozenn a bien été enterrée à Louvie.]
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 9182
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Jeu Juil 06, 2017 11:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Cardinal prit une pose durant un moment.

"Je... ahem... Veuillez m'accorder un moment." fit-il.

Après tout, il avait bien aimé la spéciale Rozenn. Elle lui avait aussi donné de précieux conseils à ses débuts dans les Collèges Héraldriques de Rome.

Il fit une pause durant un instant de plus, recommandant l'âme de Rozenn au Très Haut. Il pria ainsi, son dos tourné vers Arambour.


"Bon, alors... je ferai vérifier tout ceci. Nous aurons besoin de la présence de la descendance pour l'ouverture du testament. De plus, nous aurons besoin de la présence d'un témoin héraldrique, à savoir L'Officier Héraut dans ce cas."

Il fit une pause.

"J'aimerai aussi que la dépouille soit examinée par un clerc ou par un médecin attesté afin de faire un certificat de décès avec la raison de la mort. Ceal est important."
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arambour



Inscrit le: 06 Juil 2017
Messages: 4

MessagePosté le: Mer Juil 26, 2017 10:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle avait si bien enregistré les informations dans son esprit qu'elle en avait oublié de répondre. Elle sortit donc enfin de sa torpeur et :

-Oh. La seule présence de Calcédoine Irène, que je sais héritière de la vicomté de Ladispoli, ne suffit donc point à l'ouverture du testament ? Si la présence de Cuichelle Constance est également nécessaire, serait-il possible d'envisager d'ouvrir ce testament en France plutôt qu'à Rome* s'il vous plaît ?

Elle fit ensuite une grimace en entendant la suite :

-C'est que... Ma suzeraine a déjà été enterrée Éminence... Avec la chaleur, je ne pouvais laisser son corps trop longtemps hors de terre & comme je vous le disais, nous manquons de clercs en Béarn, ce qui m'a contraint à des funérailles en très petit comité sur mes terres de Louvie. N'y a-t-il donc aucun autre moyen de faire ce certificat ?

*(sur le forum 1 ou 2 et pas ici ^^)
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 9182
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Mer Juil 26, 2017 10:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Cardinal hocha la tête.

"Nous pouvons aller ailleurs, comme ans un domaine privé si cela vous plaît. La descendance est requise normalement; puisque normalement seul l'héritage par primogéniture est faite.

Concernant le corps, et bien, sûrement un médecin (érudit de médecine) a examiné le corps avant l'enterrement et pourrait certifier la mort médicalement...? Ce document serait pour nos registres.
"
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estrella.Luna
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Juin 2016
Messages: 2119

MessagePosté le: Mer Oct 25, 2017 11:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En raison des soucis de santé du cardinal qui avait forcé ce dernier à prendre congé pour se reposer, la petite infante avait reçu la charge de la part du préfet de prendre en main le volet généalogique du collège des hérauts. C'est donc avec le lourd dossier en cours qu'elle vint pousser la porte du bureau où se tenait les discussions. Elle savait que ce qu'elle avait à annoncer ne serait pas aisé à entendre mais il ne servait à rien de faire durer les choses où les délais se verraient dépassés et les terres retourneraient de facto au domaine pontifical.

- Buenas dias. Je suis la nouvelle héraut généalogiste et je viens voir avec vous afin que ce dossier puisse avancer rapidement, car les délais commencent à devenir préoccupants. Je viens d'être nommée et je vous ai placé en priorité sur mon emploi du temps. Je vois donc ici que vous êtes venue déclarer le regretté décès de la vicomtesse de Ladispoli. Afin de gagner en clareté, je vais vous mettre en devant de mes différentes explications les textes de l'Ordonnance de Saint Thanos Apôtre correspondante.

- Can. 33 : Le processus de succession est initié par la mort ou la disparition de plus de quatre mois du noble pontifical. : Il nous faut donc ici, afin de pouvoir lancer le processus de succession les éléments de preuve tangibles et officiels permettant d'acter le décès de la vicomtesse. Au regard du Droit Canon, un décès doit, pour être acté, être confirmé par un certificat de décès réalisé par un médecin ou un clerc. Nous avons malheureusement trop souvent vu des cas de décès déclarés par des proches qui revenaient réclamer leur nom et leur famille. Je vous encourage donc à joindre le curé de votre paroisse, ou le cas échéant l'évêque ou le primat du lieu de résidence.

- Can. 34 : Pour que la procédure de succession soit lancée, il doit y avoir un arbre généalogique valide ou un testament enregistré aux collège héraldique pontifical et dans lequel la ligne de succession puisse être déduite. et Can. 36 : Le testament doit être déposé et enregistré auprès du Collège Héraldique Pontifical et doit clairement exposer, en plus de la volonté du noble, la ligne de succession et l'exécuteur testamentaire éventuel. : En l'état et après contrôle du testament, ce dernier ne mentionne pas la ligne de succession familiale, omettant notamment totalement l'ainée de la famille. De plus, Can. 32 : Conformément aux dispositions de la Constitutiones Sancti Olcovidii , sauf indication contraire dans la patente de noblesse, tout fief et tout titre accordé dans l'ordre équestre ne sont héritables que par le droit d'aînesse des descendants d'un noble Pontifical. et également dans le texte antérieur de la Constitutiones Sancti Olcovidii Article 35 : Sauf mention contraire lors de la concession au sein de l’Ordre Équestre, ou au trépas du porteur par ordonnance de la Chancellerie Pontificale, le fief et le titre attaché sont concédés de manière héréditaire par primogéniture uniquement. : cela rend la succession des terres à la cadette de ses enfants invalides car il est bien spécifié dans la patente que la succession serait faite "conformément aux lois édictées par Notre Sainte Mère l’Église".

En résumé, car la situation est en effet sûrement peu plaisante à entendre, je peux le comprendre mais je ne peux contourner les textes de loi, il nous faudrait en premier lieu rapidement un certificat de décès de la vicomtesse. Suite à cela nous pourrons lancer la procédure de succession, mais les documents en notre possession et les lois en vigueur verront alors l'enfant ainée considérée en héritière de ces terres.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estrella.Luna
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Juin 2016
Messages: 2119

MessagePosté le: Sam Déc 23, 2017 4:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



    Collèges Héraldiques Pontificaux
    Succession de la vicomtesse Rozenn Caillavet, vicomtesse de Ladispoli



    Nous Estrella Luna de Lancaster y Valyria, infante de Castille et Léon, Duchesse impériale de Westphalie, Vice Préfet, Héraut ès Généalogie et Experte en héraldique des Collèges Héraldiques Pontificaux, Pénitencier de la Sainte Inquisition, Professeur et consultante en langue hispanique du Séminaire inquisitorial international,

    En tant qu'Héraut es généalogie et sous la supervision du Grand Officier Héraut des Collèges Héraldiques Pontificaux,


    Faisons état de la situation dans la succession de la vicomtesse de Ladispoli.

    C'est avec peine que nous avons appris début juillet, le décès en juin de la vicomtesse Rozenn Caillavet. Suite à l'annonce de la tutrice des enfants, un certificat de décès a été demandé. Nonobstant ce dernier, et d'après l'Ordonnance de Saint Thanos Apôtre relative au droit de la famille et la succession héréditaire, chapitre IV. De la Succession Héréditaire, Can. 33 : "Le processus de succession est initié par la mort ou la disparition de plus de quatre mois du noble pontifical." Le processus peut être finalement actif depuis la mi octobre.

    De plus, d'après le Can. 34 : "Pour que la procédure de succession soit lancée, il doit y avoir un arbre généalogique valide ou un testament enregistré aux collège héraldique pontifical et dans lequel la ligne de succession puisse être déduite." et le Can. 36 : "Le testament doit être déposé et enregistré auprès du Collège Héraldique Pontifical et doit clairement exposer, en plus de la volonté du noble, la ligne de succession et l'exécuteur testamentaire éventuel." En l'état et après contrôle du testament, ce dernier ne mentionne pas la ligne de succession familiale, omettant notamment totalement l'ainée de la famille.

    De plus, d'après le Can. 32 : "Conformément aux dispositions de la Constitutiones Sancti Olcovidii , sauf indication contraire dans la patente de noblesse, tout fief et tout titre accordé dans l'ordre équestre ne sont héritables que par le droit d'aînesse des descendants d'un noble Pontifical". et également dans le texte antérieur de la Constitutiones Sancti Olcovidii Article 35 : "Sauf mention contraire lors de la concession au sein de l’Ordre Équestre, ou au trépas du porteur par ordonnance de la Chancellerie Pontificale, le fief et le titre attaché sont concédés de manière héréditaire par primogéniture uniquement." Cela rend la succession des terres à la cadette de ses enfants invalide car il est bien spécifié dans la patente que la succession serait faite "conformément aux lois édictées par Notre Sainte Mère l’Église".

    Enfin, le testament de la vicomtesse a été rédigé en date du 20 mai 1465 et l'arbre généalogique a été mis à jour à la demande de la noble en date du 15 juin 1465.

    En résumé, la procédure de succession a été officiellement considérée comme lancée activement en octobre de cette année, mais les documents en notre possession et les lois en vigueur rendent le testament de la vicomtesse caduque. Le testament est donc omis en faveur de l'arbre généalogique mis à jour à la requête de la feue noble après le dépot de son testament appuyé par les lois canoniques.

    Sans retour malgré les demandes répétées en juillet et octobre de fournir les documents nécessaires à une éventuelle étude plus avant de la situation, en raison d'un testament invalide en contradiction avec l'arbre généalogique familial enregistré à Rome, en raison des délais courant de la succession en cours, les collèges héraldiques romains demandent à l'ainée de la vicomtesse, Constance Cuichelle Caillavet, de se présenter au collège sous 15 jours, soit jusqu'au sept janvier MCDLXVI inclus, pour venir présenter serment ou renoncer à son titre ou le fief de Ladispoli retournera par voie de déshérence au domaine pontifical.


    Ad Maiorem Dei Gloriam


    Rédigé, signé et scellé à Rome le vingt troisième jour du douzième mois de l’an de grâce MCDLXV de Notre Seigneur,






_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estrella.Luna
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Juin 2016
Messages: 2119

MessagePosté le: Mer Jan 10, 2018 1:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



    Collèges Héraldiques Pontificaux
    Succession de la vicomtesse Rozenn Caillavet, vicomtesse de Ladispoli



    Nous Estrella Luna de Lancaster y Valyria, infante de Castille et Léon, Duchesse impériale de Westphalie, Vice Préfet, Héraut ès Généalogie et Experte en héraldique des Collèges Héraldiques Pontificaux, Pénitencier de la Sainte Inquisition, Professeur et consultante en langue hispanique du Séminaire inquisitorial international,

    En tant qu'Héraut es généalogie et avec l'approbation du Grand-Officier Héraut des Collèges Héraldiques Pontificaux,


    Sommes contrainte de statuer dans le cas traitant de la succession de la vicomtesse de Ladispoli.

    En date du 23 décembre 1465, une première annonce a été publiée par nos soins afin d'informer sur ce dossier, d'en expliquer tenants et aboutissants et d'alerter les récipiendaires de la situation non conforme et des possibilités de recours de la famille. Il a été ainsi précisé que :

    "Sans retour malgré les demandes répétées en juillet et octobre de fournir les documents nécessaires à une éventuelle étude plus avant de la situation, en raison d'un testament invalide en contradiction avec l'arbre généalogique familial enregistré à Rome, en raison des délais courant de la succession en cours, les collèges héraldiques romains demandent à l'ainée de la vicomtesse, Constance Cuichelle Caillavet, de se présenter au collège sous 15 jours, soit jusqu'au sept janvier MCDLXVI inclus, pour venir présenter serment ou renoncer à son titre ou le fief de Ladispoli retournera par voie de déshérence au domaine pontifical."

    Cependant, malgré le délai accordé et prolongé de deux jours en raison de la période des fêtes hivernales, malgré le courrier personnellement adressé à la descendante de la vicomtesse, nul contact n'a été pris auprès du collège des Arbalétriers, nous permettant de poursuivre la procédure de succession. Pour cette raison, et conformément à l'annonce précédemment faite, en accord et avec la validation unanime du collège des Arbalétriers, le fief de Ladispoli retournera par voie de déshérence au domaine pontifical en ce jour du 9 janvier 1466.


    Ad Maiorem Dei Gloriam


    Rédigé, signé et scellé à Rome le neuvième jour du premier mois de l’an de grâce MCDLXVI de Notre Seigneur,




    Estrella Luna de Lancaster y Valyria,
    Héraut ès Généalogie et Vice-Préfet.




    En témoin et avec approbation,



    Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin,
    Grand-Officier Héraut des Collèges Héraldique Pontificaux.




_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Les Collèges Héraldiques pontificaux – The Pontifical College of Heraldry -> Accueil des collèges héraldiques pontificaux – Welcome of Pontifical Colleges of Heraldry Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com