L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

5.1: La Congrégation du Saint Office

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Le Droit Canon - The Canonic Law
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Policarpo



Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 1296

MessagePosté le: Jeu Déc 13, 2018 1:42 pm    Sujet du message: 5.1: La Congrégation du Saint Office Répondre en citant

Citation:


    ........
    De Sanctae Sedis summo administratione
    Bulle pontificale « Du gouvernement suprême du Saint-Siège ».
    - Suite -


    Livre 5 : Les Institutions Supérieures de l’Église



    5.1: La Congrégation du Saint Office

    Préambule

      La Congrégation du Saint-Office et les Causes des Saints sont le bastion du dogme de la Sainte Église Aristotélicienne. Il produit et analyse des textes dogmatiques pour développer et enrichir la collection de textes sacrés pour toute l'Église, il décide quels textes entrent dans l'Index (une liste d'œuvres interdites) et quels gens peuvent être considérés comme Bénis ou Saints en raison de leur vie exemplaire. Les théologiens de la Congrégation peuvent aussi être appelés à donner un avis sur tout ou une partie du dogme. Enfin, la Congrégation organise les canonisations des personnes reconnues comme Saints. Tout en conservant un lien particulier avec le Haut Conseil de Saint Théodule en charge des reliques.



      Structure et fonctions de la Congrégation du Saint-Office et des Causes des Saints


    Article 1: La Congrégation du Saint-Office et des Causes des Saints sont composées de deux Offices - le Bureau des Saints et le Bureau du Saint-Théodule.

    Article 2: Le Bureau des Saints est composé par les Scriptoriums français, italien et international, dans lesquels les textes importants concernant l'Église générale et la vie des saints sont discutés et écrits, et par le Cénacle des Théologiens, dans lequel ces derniers se réunissent pour débattre et décider de l'approbation des textes portés devant eux, en tenant compte de son importance et de sa cohérence dogmatique.

    Article 3: Le Bureau du Saint-Théodule traite de la reconnaissance des reliques des Saints et est composé par l'Antichambre, dans laquelle chaque fidèle peut demander une relique de la Sainte pour être reconnu, et le Haut Conseil, dans lequel la véracité et l'importance de la relique sont reconnues.

      Hiérarchie de la Congrégation du Saint-Office


    Article 4: La hiérarchie de la Congrégation est établie comme suit:

    Les cardinaux chanceliers de la Congrégation du Saint-Office;
    Le Préfet de la Congrégation du Saint-Office;
    Les vice-préfets des offices de la Congrégation du Saint-Office;
    Les théologiens et les heuristiques de la Congrégation du Saint-Office;
    Les scripteurs de la Congrégation du Saint-Office;
    Toute autre hiérarchie nécessaire, validée dans les statuts internes de l'Office en question, par l'un des deux cardinaux congrégationalistes.

      Les Cardinaux de la Congrégation et le Salon "Bienheureuse Wilgeforte"


    Article 5: La Congrégation du Saint-Office est dirigée par un chancelier et un vice-chancelier. Ils sont tous les deux cardinaux romains électeurs, désignés par leurs pairs réunis à la Curie.

    Article 6: Le chancelier, avec le vice-chancelier, garantit le bon fonctionnement de la Congrégation, en coordonnant et en assignant des devoirs parmi ses membres. Les chanceliers se partagent les devoirs de la Congrégation. En cas de désaccord, le chancelier a la primauté sur le vice-chancelier.

    Article 7: Le Chancelier peut exceptionnellement nommer une personne comme membre honoraire de la Congrégation. Cette personne occupe un poste consultatif en reconnaissance de ses services passés à la Congrégation. Un membre honoraire participe aux discussions du Salon "Bienheureuse Wilgeforte".

    Article 8: Le Chancelier, le Vice-chancelier, les Préfets et les Membres honoraires forment le Conseil supérieur de la Congrégation et se rencontrent au Salon "Bienheureuse Wilgeforte". C'est un lieu de rencontre pour les officiels afin de coordonner la bonne gestion de la Congrégation et de ses Bureaux.

      Préfets de la Congrégation du Saint Office


    Article 9: Les deux offices de la Congrégation sont dirigés par deux préfets. Les préfets sont nommés par les chanceliers après avoir discuté des candidats au sein du salon "Bienheureuse Wilgeforte".

    Article 10: Les préfets doivent respecter des prérequis stricts, pour assurer le bon fonctionnement et l'accomplissement des tâches qui lui sont confiées. Ils/elles doivent être un fidèle baptisé qui possède une licence de théologie.

    Article 11: Les Préfets coopèrent avec les Chanceliers et leurs subordonnés pour assurer le bon fonctionnement de la Congrégation et de ses Bureaux respectifs.

      Vice-préfets de la Congrégation du Saint Office


    Article 12: Les vice-préfets sont les auxiliaires du préfet et assistent le préfet dans l'exercice de ses fonctions.

    Article 13: Il y a un Vice-Préfet pour chaque Scriptorium et l'Office du Cornichon de St-Théodule, ils sont nommés par le Préfet de l’office avec l'accord des Chanceliers.

    Article 14: Les vice-préfets décident de la priorité des documents à discuter. Il/Elle dirige activement ses rédacteurs afin de mener à bien les missions de l'Office et rend compte au Préfet de la situation actuelle des multiples documents. Les documents finis doivent ensuite être envoyés au Cénacle des Théologiens.

      Le Cénacle des Théologiens


    Article 15: Le Cénacle est composé des théologiens, du préfet, du vice-chancelier et du chancelier, au sein desquels ils décident de la validité, de la qualité et de la cohérence des documents apportés, issus des scriptoriums, après un débat.

      Article 15.1: Le débat a une durée minimale de 7 jours, suivie d'un vote de 5 jours


    Article 16: Les théologiens sont élus par le Cénacle sur proposition du chancelier, du vice-chancelier ou d'un autre théologien de la Congrégation et à la majorité des suffrages exprimés. Seul peut accéder au rang de théologien un baptisé qui détient une licence de théologie dans un Séminaire reconnu par la Préfecture de l'Enseignement Aristotélicien, et qui sera illustré par son excellence intellectuelle ou par sa connaissance accomplie du dogme de l'Universel Romain et Aristotélicien Église.

      Artlice 16.1: Les Chanceliers et Vice-Chanceliers qui ne sont pas théologiens le deviennent d'office après publication de leurs nominations. Ils restent théologiens même s'ils quittent la Congrégation.


    Article 17: Les théologiens s'engagent à maintenir intacte l'intégrité des textes dont ils ont la garde au péril de leur vie et s'engagent à garder secrètes les délibérations du Cénacle du Saint Office qui n'ont pas été rendues publiques.

    Article 18: Les théologiens ont aussi le devoir de clarifier tous les doutes de tout fidèle sur le dogme de l'Église aristotélicienne. L'opinion du théologien a un statut officiel et est réputée être la position de l'Église sur la question aristotélicienne. Seuls le chancelier et le vice-chancelier peuvent révoquer toute clarification du dogme faite par un théologien, s'ils le jugent erroné.

    Article 19: Tout théologien peut soumettre à ses pairs une demande contre un texte considéré comme hérétique, ou constituant un risque évident pour l'intégrité de l'Église universelle. Le texte est mis sur liste noire à la majorité des voix exprimées dans cette direction.

      L'Office du cornichon Saint Théodule


    Article 20: L’office est dirigé par le Préfet, assisté des heuristiques, dans lequel ils décident au Conseil Supérieur de la validité et de la véracité des reliques portées devant eux, en tenant compte de la vie du saint à laquelle la relique appartient à, après un débat.

      Article 20.1: Le débat a une durée minimale de 7 jours, suivie d'un vote de 5 jours.

      Article 20.2: Les heuristiques et le préfet ont le droit de vote, ainsi que le vice-chancelier, le chancelier.


    Article 21: Les heuristiques sont élus par le Conseil Supérieur sur proposition du chancelier, du vice chancelier, du vice préfet ou d'un autre heuristique de la Congrégation et à la majorité des suffrages exprimés. Seuls peuvent atteindre le rang d'heuristique un fidèle baptisé titulaire d'une licence de théologie reconnue par la préfecture de l'enseignement aristotélicien dans un séminaire reconnu par son excellence intellectuelle ou par sa connaissance approfondie du dogme de l'universel romain et aristotélicien. Église.

    Article 22: Les heuristiques s'engagent à maintenir l'intégrité des reliques dont ils ont la garde au prix de leur vie et à garder secrets les délibérations du Haut Conseil de Saint Théodule qui n'ont pas été rendues publiques.

    Article 23: Tout croyant ou membre du clergé peut soumettre une relique à la validation auprès de l'Office du cornichon Saint Théodule.

      Bienheureux et Saints


    Article 24: Les Bienheureux et Saints diffèrent selon l'époque à laquelle ils ont vécu. Si ils ont vécu avant le renouveau de la foi, ils sont appelés "Anciens". Si ils ont vécu après le renouveau de la foi, ils sont appelés "Modernes."

    Article 25:Le statut de Bienheureux ancien est accordé aux personnes qui ont mené une vie exemplaire et accompli un travail de foi. Ce statut est accordé par les théologiens du Saint Office. Ils vérifient si l'hagiographie proposée est compatible avec le dogme et le droit canonique et si le candidat Bienheureux a réellement mené une vie exemplaire en tant qu'aristotélicien. L'hagiographie d'un bienheureux est publiée dans le dogme. Les Bienheureux sont considérés localement comme saint et sont l'objet d'un culte.

      Article 25.1: Un Saint ancien est un Bienheureux ancien qui a eu un impact majeur sur le développement de la foi durant sa vie ou après sa mort. Ce statut est obtenu par un processus de canonisation qui diffère selon que le Saint est un Saint Local ou un Saint Universel. Après validation de l'hagiographie par le Cénacles des Théologiens, celle ci est transmise au Consistoire Pontifical compétent s'il s'agit d'un Saint Local ou à la Curie s'il s'agit d'un Saint Universel ou si le Consistoire ne fonctionne plus.


      Le processus de Canonisation d'un Bienheureux ou Saint moderne


    Article 26: Tout croyant ou membre du clergé peut proposer une canonisation d'un Bienheureux lorsqu'au moins trois fidèles aristotéliciens peuvent témoigner sous serment de la mort de cette personne.

    Article 27: L'ouverture du processus de canonisation est soumise à un formalisme strict dont la conformité est requise, sous peine de renvoi. Les candidatures sont envoyées à la Congrégation du Saint-Office, et doivent nécessairement être soutenues par une hagiographie et une ou plusieurs reliques, éléments qui cherchent à justifier la canonisation de la personne concernée.

    Article 27.1: Une hagiographie comprend:
    La vie religieuse du candidat à la sainteté (ou Vita), dans un style narratif, et basée sur des preuves pour caractériser le statut du Saint de l'Église universelle;
    Une synthèse de la pensée du postulant à la canonisation, illustrée de citations directes;
    Une collection de commentaires faits par les fidèles ou le clergé, et qui soulignent l'unicité de la personnalité du demandeur;
    Une collection de maximes édifiantes prononcées par le demandeur dans sa vie;
    Un catalogue de reliques reconnues par l'Office du Cornichon Saint Théodule associées au requérant (notamment l'emplacement de ses restes);
    Une galerie de ses bannières, boucliers et avatars.

    Article 28: L'hagiographie est soumise à un contrôle minutieux de la part du Cénacle des Théologiens, tant sur la forme que sur le fond et, une fois approuvée, le Chancelier de la Congrégation est tenu de transmettre la Curie. Si la Curie donne un avis favorable, le Chancelier de la Congrégation du Saint-Office déclare ouverte la canonisation du requérant sur la place d'Aristote.
    S'il s'agit d'un Bienheureux, l'hagiographie est alors publiée dans le dogme.

    Article 29: La canonisation a lieu publiquement sur la place d'Aristote. Il est obligatoire qu'un événement miraculeux soit reconnu pour que le Bienheureux puisse devenir un Saint. L'hagiographie est présentée à l'universalité des fidèles et du clergé, qui peuvent librement commenter. Sept jours après l'ouverture du processus de canonisation, le Chancelier de la Congrégation du Saint-Office soumet l'hagiographie au vote de l'universalité des fidèles et du clergé aristotélicien. Le requérant est déclaré, après une nouvelle période de sept jours, Saint de la Sainte Eglise Universelle si son hagiographie rassemble 70% d'opinions favorables exprimées.


      Le recrutement au sein du Saint Office


    Article 30: Toute personne souhaitant postuler à un poste au Saint Office doit se rendre à l'antichambre. Le candidat doit présenter un certificat de baptême, avec des licences d'étude de séminaires reconnus par la Préfecture de l'Enseignement Aristotélicien (le cas échéant), et suivre la demande standard utilisée dans le Bureau.

    Article 31: La candidature est ensuite discutée au Salon "Bienheureuse Wilgeforte" et, si elle est approuvée, le candidat est nommé par le Chancelier ou le Vice Chancelier de la Congrégation.

    Article 32: Tous les membres de la Congrégation sont encouragés à explorer plus avant le dogme de l'Église sacrée aristotélicienne, en étudiant dans les séminaires reconnus par la Préfecture de l'Enseignement Aristotélicien.

      Le devoir du secret


    Article 33: Toutes les discussions au sein du Salon "Bienheureuse Wilgeforte" sont soumises au droit à la confidentialité et au devoir de discrétion.

    Article 34: Les membres de la Congrégation ne doivent pas divulguer d'informations sensibles en relation avec leur fonction.

    Article 35: Tout travail au sein de la Congrégation doit rester dans le Salon "Bienheureuse Wilgeforte" ou à l'intérieur des murs de l'Office concerné, jusqu'à ce que l'information soit publiquement divulguée.

    Article 36: L'obligation de confidentialité est appliquée à toute personne ayant accès au Salon "Bienheureuse Wilgeforte", y compris les Cardinaux Romains. Ces articles ne sont pas appliqués aux discussions soumises au Sacré Collège.




    Texte canonique sur « Le gouvernement suprême du Saint-Siège »

    Publié par Son Éminence Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, Cardinal-Archidiacre de Rome, le deuxième jour du mois de décembre, le mercredi, de l'an de grâce MCDLXVI.



_________________
His Excellency the Most Reverend Monsignor Prof. Dr. theol. Policarpo von Wittelsbach
Bishop of Würzburg
Archabbot of the Abbey of Heiligenbronn
President and Prefect of the Roman Regular Chapter
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Le Droit Canon - The Canonic Law Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com