L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Torre della Scimmia

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
SE Richard
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Sep 2015
Messages: 2718
Localisation: France & Rome

MessagePosté le: Ven Déc 29, 2017 1:55 pm    Sujet du message: [RP] Torre della Scimmia Répondre en citant

Citation:

                            Torre della Scimmia




La Tour est située dans le Rione du Champ de Mars. Au Moyen Âge, on comptait à Rome jusqu’à trois cents tours qui, ajoutées aux clochers des nombreuses églises, formaient un profil épineux remarquable mettant l’accent sur la verticalité de la ville. Dans la Via dei Portoghesi, à proximité de la place Navone, on peut admirer la Torre dei Frangipane, plus connue sous le nom de Torre della Scimmia (la tour du singe). Le palais était habité par un noble qui avait un seul fils et un singe. Un jour, l’animal prit l’enfant et monta au sommet de la tour. Désespéré, le père confia ses prières à la Vierge Marie et le singe redescendit pour rapporter l’enfant dans son petit lit. La foule cria alors au miracle et, pour témoigner de la grâce reçue, le père décida qu’à partir de ce jour une lampe resterait toujours allumée au sommet de la tour.



The Tower is located in the Rione of the Champ of Mars. In the Middle Ages, there were up to three hundred towers in Rome which, added to the steeples of the many churches, formed a remarkable thorny profile emphasizing the verticality of the city. In Via dei Portoghesi, near Piazza Navona, you can admire the Torre dei Frangipane, better known as Torre della Scimmia (Monkey Tower). The palace was inhabited by a noble who had a single son and a monkey. One day, the animal took the child and climbed to the top of the tower. Desperate, the father entrusted his prayers to the Virgin Mary and the monkey came down to bring the child back to his little bed. The crowd then shouted at the miracle, and to testify to the grace received, the father decided that from this day on, a lamp would always be lit at the top of the tower.



La Torre è localizzata nel Rione del Campo di Marzo. Al Medioevo, si contava a Roma fino a tre centesime torri che, aggiunte ai campanili delle numerose chiese, formavano un profilo spinoso notevole che mette l'accento sulla verticalità della città. Nella Via dei Portoghesi, vicino al posto Navone, si può ammirare il Torre dei Frangipane, più conosciuta sotto il nome di Torre della Scimmia, la torre della scimmia. Il palazzo era abitato da un nobile che aveva un solo figlio ed una scimmia. Un giorno, l'animale prese il bambino e salì alla cima dalla torre. Esasperato, il padre confidò le sue preghiere alla Vergine Marie e la scimmia ridiscensse per riportare il bambino nel suo piccolo letto. La folla gridò allora al miracolo e, per manifestare della grazia promossa, il padre decise che a partire da questo giorno una lampada resterebbe accesa sempre alla cima della torre.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ellysabeth



Inscrit le: 15 Fév 2019
Messages: 7
Localisation: Alençon

MessagePosté le: Dim Fév 17, 2019 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    La voiture progressait jusque Rome, depuis les terres pointant au domaine royale Alençonnais. Nulle escorte clamant l’appartenance à la lignée de Cetzes, tel avait été le souhait de la jeune femme. La présence suffisante d’un homme d’arme suivant le coche rassurait toute fois, au vu du long voyage entamé. Ellysabeth passait le temps entre quelques somnolences, lectures de ces ouvrages qu’elle affectionnait tant, et prières durant ces heures qu’elle suivait d’ordinaire scrupuleusement. Si la venue à Rome semblait banale pour certains, sans intérêt pour d’autres, le Pinson voyait l’opportunité d’être au plus proche de la maison mère de la foy, au plus proche de la papauté et de ses Hommes. Et plus encore, Richard.

    Par la fenêtre, la résidence se profilait dans une grandeur majestueuse, affirmant sa place. Attentif, le regard tente d’englober chaque détail pour les graver en mémoire, souvenir impérissable de cette première visite. Première, qui ne serait la dernière, elle y veillerait.

    Devant l’entrée, Ellysabeth retire ses gants légers, ceux qu’elle s’avisait seulement au printemps venu. Les jours meilleurs, oubliant les neiges tombées précipitamment, rendaient les déplacements plus abordables. Dans une inspiration, elle brise le silence, se faisant connaître à qui de droit.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SE Richard
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Sep 2015
Messages: 2718
Localisation: France & Rome

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 2:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Richard, à l'emploi du temps chargé, effectuait des allers-retours fréquemment de Rome jusqu'à ses terres champenoises, où il y exerçait la fonction de bailli, fonction qui en demandait beaucoup, comme celle de Cardinal Vice-Chancelier. C'est en un après-midi peu mouvementé qu'il en profita pour regagner sa résidence secondaire, sise dans le Rione du Champ de Mars, le temps d'un repos mérité. Les jours se suivaient et ne se ressemblaient pas. La vieillesse quant à elle arrivait peu à peu mais n'était pas sur le point de se manifester sur cet homme d'église à l'énergie débordante, qui ne manquait cependant pas de prendre du bon temps, lorsqu'il le pouvait. Hommes & femmes s’apprêtaient au ménage de la Tour de Richard afin de garantir, toujours, une salubrité remarquable. Les jardiniers se donnaient, eux aussi, à cœur joie au travers de leurs fonctions respectives. Le maître des lieux, à la vesture empourprée, était aimé de ses valets & domestiques et cela se voyait. Il ne manquait pas de leur offrir des présents, de temps en temps et s'octroyait le loisir de dialoguer avec ces derniers. Quel homme bon, ce Richard, dira-t-on. Au sommet de la Tour, les portes de son bureau vinrent trembler sous les coups de son garde à la carrure impressionnante. La plume et l'encrier laissés de côté, Richard salua son cerbère et le laissa entrer.

- « Votre Éminence. Mes respects. Une personne souhaite vous rencontrer. Il s'agit d'Elly... » dit-il, ne pouvant finir sa phrase, coupé par Richard.

- « Ellysabeth de Cetzes. Oui, je sais. C'est la seule personne à qui j'ai envoyé une invitation à venir me rencontrer. » déclara-t-il.

- « Merci, mon brave, tu peux me l'envoyer. Fait en sorte de ne pas la perdre, hein. Et puis, ne lui fait pas peur... » ordonna-t-il en rigolant quelque peu, mais pas tant que ça, connaissant la machine de guerre.

Sa garde rapprochée était donc descendue jusqu'aux portes d'entrées, dans le but d'aller réceptionner Ellysabeth, qui patientait sagement. La sentinelle inclina la tête envers elle et lui indiqua de le suivre, dans un silence total, laissant libre cours aux chansonnettes des oiseaux environnants.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ellysabeth



Inscrit le: 15 Fév 2019
Messages: 7
Localisation: Alençon

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Aux portes de la Tour, Ellysabeth happe le moindre détail de la bâtisse au sein du regard franc, et fier. Curieuse, une main vient s’enticher de la fraicheur préservée par le mur, alors qu’aux portes, on l’invitait à entrer. Délogée de sa contemplation, elle foula d’un pas relativement lent les pierres de l’espace. Protectrice des arts, intéressée des splendeurs et des travaux grandioses, elle ne peut qu’apprécier les lieux. Hâtant le pas de celui perdu du garde, elle est escortée jusqu’au-devant d’un dit bureau, surplombant les lieux. Là, elle délaisse le mantel qui la préservait du froid, dévoilant l’éternelle toilette aux couleurs des Cetzes qu’elle s’applique à porter à chaque apparition. L’homme frappe pour elle, et lui ouvre le chemin.

    Mains jointes sous la poitrine, elle oublie un instant la roideur qui l’étreint. L’œil, vif et jeune se pâme d’une étincelle somme toute relative à la joie. Celle, d’une âme retrouvée et qu’il ne restait qu’à pleinement découvrir.


    - Les peintures sur nos royales terres ne vous font pas honneur, Éminence.

    Lâché, le phrasé se ponctue d’un sourire – bien que faible – et d’une révérence appliquée. Impeccable, et maîtrisée.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SE Richard
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Sep 2015
Messages: 2718
Localisation: France & Rome

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 6:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, Richard avait reçu au préalable un courrier émanant de cette jeune fille, de la lignée royale des De Cetzes elle aussi, désireuse d'en connaitre un peu plus sur ce religieux, tout comme lui, sur elle. Selon ses dires, il s'agissait d'une femme de foy & emprise d'un attachement pour Rome. Cela tombait à pic ; Richard allait la recevoir, en la cité Éternelle, au cours d'une entrevue, particulièrement attendue. Il fit un signe de la main à destination du garde pour qu'il reprenne ses activités et dans un même temps, invita la jeune femme à prendre un siège, en un salon offrant une vue imprenable sur Rome & ses faubourgs. Il lui répondit, instantanément.

« - Vous dites cela car mon portrait n'y figure pas, c'est ça ? Asseyez-vous, pour commencer. »
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ellysabeth



Inscrit le: 15 Fév 2019
Messages: 7
Localisation: Alençon

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    A Henry, oncle, elle serait venue imposer un baiser à la joue. A Richard, bien que cousin de par le sang que partageait Marie & Jean, elle joua la bienséance à laquelle il avait tout droit de par son rang et son statut. Invitée à prendre place, elle y répond par sa présence, posant les mains sur un genou.

    - Parce qu’il a perdu de la couleur et sa vivacité, pas autrement.

    Un instant, le regard passe outre et se perd sur Rome. Mélancolie lancinante et pourtant bouleversante en son for intérieur, Ellysabeth se plaît à rêver l’Italie sous les jours du Printemps, croisant les âmes artistiques et dévouées aux courbes d’un pinceau, à ses balades menant à Florence. Mais ici, siège de sa Sainteté, de plus grands avenirs se dessinent. Spirituels et pieux.

    - Merci, de me recevoir. C’est un privilège que d’être ici.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SE Richard
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Sep 2015
Messages: 2718
Localisation: France & Rome

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 7:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un instant, il en profita pour ajuster son col et observa, à l'identique de son invité, la vue romaine qui laissait à désirer.

« - Avez-vous fait bonne route jusqu'ici ? Je puis dire que vous êtes chanceuse. Bon nombres de personnes se sont trompées avant de réussir à trouver la bonne adresse. Rome, le labyrinthe sans fin porte bien son nom. »

Laconique.

« - Un verre ? »
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ellysabeth



Inscrit le: 15 Fév 2019
Messages: 7
Localisation: Alençon

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 7:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant


    - Et bien, oui. Quoi que depuis l’Alençon le chemin est relativement long. Mais rien ne nous aura déloger du chemin à emprunter.

    Long, inconfortable, et parfois même incertain au vu du nombre d’arrêts.

    - S’il vous plait, oui.

    Plaisir que celui d’un verre échangé, Ellysabeth ne refusait que peu. Ou jamais.

    - Il y a longtemps, que l’on ne vous a pas vu à la cité Cetzoise.

    L’art de se lancer dans le vif du sujet. Elle n’était pas de celles qui tournent autour du pot, ou qui dissimulaient leur attentions.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SE Richard
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Sep 2015
Messages: 2718
Localisation: France & Rome

MessagePosté le: Mar Fév 19, 2019 6:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Richard, confortablement installé dans son fauteuil, prépara des infusions & des viennoiseries, le temps de cette rencontre.

« - Bien. Cela est rassurant. Les routes ne sont pas toujours sûres, malheureusement. Les joyeux brigands se font un malin plaisir à fouiller les poches des passants. »

Et de servir un verre à Ellysabeth.

« - Menthe citronnée. Je ne suis pas venu depuis la disparition de mon demi-frère Philippe. Je ne sais d'ailleurs où il se retranche & s'il reviendra à nous un jour. »

Une gorgée, puis deux furent avalées.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ellysabeth



Inscrit le: 15 Fév 2019
Messages: 7
Localisation: Alençon

MessagePosté le: Jeu Fév 21, 2019 2:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Au verre déposé, elle incline le minois pour remerciement.

    - Je prie pour son âme, chaque jour. Tout comme je prie pour beaucoup d’autres choses. Il y avait en votre père, un petit quelque chose qui me faisait croire qu’il vivrait au travers de chacun de nous, Cetzes. Mais la maison se meurt peu à peu.

    Menthe citronnée portée aux lèves, elle en tire une gorgée, avant de garder le godet en main.

    - Avez-vous toujours su que vous voudriez vous dévouer corps et âme à Rome ? Êtes-vous heureux, Éminence ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SE Richard
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Sep 2015
Messages: 2718
Localisation: France & Rome

MessagePosté le: Jeu Fév 21, 2019 4:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il posa son verre & fixa ses prunelles sur celles de la jeune De Cetzes.

« - Il m'arrive de penser à lui, quelques fois quand bien même je ne le porte pas dans mon cœur. Nous avons toujours eu quelques divergences, du fait que je sois, je cite ; le "bâtard" de Feu Sa Majesté. Peut-être que je n'étais qu'un pion aux yeux du Prince Philippe mais quoiqu'il en soit, je ne l'ai jamais envié & je me porte très bien à l'heure actuelle. Comme vous l'évoquez si bien, la maison royale n'est plus du tout ce qu'elle était. Je me rappelle ces bons moments passés aux joutes & notamment dans les grands jardins. C'était le bon temps. La seule chose que je ne pouvais reprocher à Philippe était son dévouement. »

Le Cardinal croqua dans une pomme.

« - Hum. Feu mon père me prédisait politicien & feue ma mère soldat. J'ai peut-être la carrure d'un homme politique mais surtout pas celle d'un combattant, du moins, je ne pense pas. Lorsque j'ai été placé dans un couvent, à mon enfance, j'ai tout de suite su que la lecture des saints était faite pour moi & j'ai hautement aimé me recueillir, implorer le Très-Haut et admirer les religieux célébrer des messes et diverses autres cérémonies. Quand je vois ce que je fais aujourd'hui & qui je suis, je peux me dire que je suis fier et mes proches peuvent l'être aussi. Cardinal-Évêque, c'est un long chemin que j'ai du parcourir avant d'endosser cette tenue unique, mythique & rarissime. Avoir sa place au sein du cercle très fermé des cardinaux de notre Sainte Église est bien la chose que je n'aurai jamais imaginé. J'ai la foy. »
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ellysabeth



Inscrit le: 15 Fév 2019
Messages: 7
Localisation: Alençon

MessagePosté le: Dim Fév 24, 2019 1:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Elle n’avait pas imaginé un seul instant quelle avait pu être la jeunesse de Richard. Si elle était membre de la Maison Royale de Cetzes, elle n’était pas touchée aussi directement que lui par certains enjeux. Elle n’était pas fille du Roi, simplement nièce. Et sans doute était-ce assez ainsi. Femme, elle avait d’autres devoirs, impliquant la fierté du nom, la descendance et le bon mariage. Elle était l’Ambassadrice des siens, du vestige d’une lignée dynastique qui mourrait à petit feu. Et si, enfant, elle n’avait pas eût le loisir de connaître la cité Cetzes à son paroxysme comme le contait le Cardinale, elle avait à cœur de lui redonner vie.

    - Bientôt, cette année tout au moins, des joutes auront lieux dans la Cité. Et, même si je ne suis point aussi importante que votre frère, que vous, ou bien ceux ayant fait tant vivre notre maison, j’ai à cœur de redonner quelques dorures aux nôtres. Les jardins sont en réfection, mais cela ne sera suffisant, quoi que les beaux jours arrivent.

    La terre choisit pour abriter la Cité Cetzoise n’était pas la meilleure à son goût. Si elle rendait hommages aux terres Toulousaines sur lesquels le Roi avait vécu, elle ne trouvait en la Comtesse des lieux, rien qui vibrait suffisamment pour prétendre à la renommer de la Maison Royale. Stricte, réactionnaire, et sévère, Ellysabeth ne laissait jamais rien au hasard.

    - Les Saintes Lectures apportent quelque chose, en effet. C’est pourquoi j’ai ouvert un Oratoire, possédant quelques vélins, un exemplaire du livre des vertus et le Missel de notre foy. Si je ne peux être aussi proche que vous de notre religion, j’entends bien la faire respecter assez.
    Viendrez-vous ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SE Richard
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Sep 2015
Messages: 2718
Localisation: France & Rome

MessagePosté le: Jeu Fév 28, 2019 5:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Richard écoutait sagement l'intervention d'Ellysabeth & cela lui faisait rappeler qu'il n'était plus tout jeune, que moult choses étaient derrière lui et ce depuis un certain temps. Cette interlocutrice qui n'était autre qu'une De Cetzes, montrait une certaine motivation à l'égard de cette famille royale en déclin, battant de l'aile, cependant toujours présente.

« - Je souligne votre détermination à faire renaître notre famille. C'est une très bonne chose. C'est un lourd défi, même, mais audacieux. L'important est de rester soi-même, sachez-le, quelque soit la situation. Donc vous êtes certes la plus jeune de notre famille mais vous en faites partie, et c'est tout ce qui compte. Vous n'avez pas à vous justifier et surtout pas devant moi. Vous apprendrez à me connaitre, vous verrez que je ne suis pas très méchant... »

Il n'adressa aucun sourire et se contenta de prendre une gorgée de tisane.

« - Je vous conseillerai bien de vous enrôler dans l'Eglise, mais je gage que votre choix est fait, n'est-ce pas ? »
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com