L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Église Saint-Yves-des-Bretons
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hansson



Inscrit le: 28 Avr 2019
Messages: 9

MessagePosté le: Mar Mai 07, 2019 10:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un homme arrive finalement. Il est vêtu de pourpre donc Hansson se jette à genoux et répond, d'une voix claire ou pointe un accent de l'extrême nord.

Votre Eminence, c'est bien moi. Vos êtes trop bon d'avoir accepter de me recevoir en ce saint lieu. Je suis votre serviteur à jamais.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 773

MessagePosté le: Mer Mai 08, 2019 12:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La canne laissée appuyée sur son bras invalide, le vieillard aida Hansson à se relever.

Mon fils, telle est ma mission du berger. Il se doit de former d'autres bergers qui lui succéderont dans sa charge une fois le temps venu.

À nouveau, il prit appui sur sa canne avec le regard dirigé vers l'homme désirant devenir prêtre.

Racontez-moi votre périple, ce qui vous a poussé aujourd'hui à prendre cet engagement auprès du Seigneur.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hansson



Inscrit le: 28 Avr 2019
Messages: 9

MessagePosté le: Ven Mai 10, 2019 12:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hansson prit son temps pour réfléchir à la question du Prélat. Puis il dit.

- J'ai longtemps été un simple habitant de Helsingor. On avait un évêque qui s'appelait Plyspeter. Mais il a du se rendre chez les moines, je sais pas trop pourquoi... la maladie peut-être je sais plus.
En tout cas, il est plus là. Une demoiselle de chez nous à reprit sa place à la cure, mais elle veut pas être évêque. Ca implique trop de responsabilités et elle n'a pas le temps.
Donc on a discuté avec la mairesse et d'autres habitants et ils m'ont proposé de le faire. Je suis un bon aristotélicien, qui va à la messe deux fois par semaine. La demoiselle m'a laissé sa place à la cure et les habitants me fournissent à prix rabaissés la nourriture qu'il me faut*.
La seconde étape est l'ordination. C'est le Père Marthain qui m'a apprit ces choses là. Il m'a été recommandé par l'un des habitants de Helsingor. Et ledit père m'a envoyé vers vous pour l'ordination.

Je suis désolé, j'ai pas eu "d'éclair" qui m'a poussé à être ordonné. J'espère que c'est pas problématique.
Mais j'ai la volonté de bien faire et de m'engager dans cette voie. Faut juste qu'on m'y guide un peu et après je guiderai les autres chez moi.




* Pour passer les niveaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 773

MessagePosté le: Sam Mai 11, 2019 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le vieil homme resta silencieusement à l'écoute de Hansson qui lui expliquait plus en détails les raisons de sa soudaine vocation, chaque appel avait sa singularité et une raison beaucoup plus profonde. Quand il lui demanda si cela posait problème, le cardinal fit d'abord non de la tête, s'exprimant ensuite par les mots :

Il n'y a pas de vocation plus importante que d'autres, mon fils. Toutes se valent. Parfois elle peut avoir un rapport plus particulier à soi, dans le sens où elle paraît telle une réponse soudaine tant attendue, et en d'autres circonstances comme la votre, la vocation a une visée plus collective. Elle peut faire penser à Christos, n'a t-il pas été celui qui a donné sa vie simplement pour le salut du Monde entier ? Le sacerdoce est pareil, un sacrifice honorable au profit de la multitude. Vous semblez l'avoir compris.

Alors, vous êtes réellement prêt.


Il fit un très court silence, balayant du regard l'intérieur de l'église avant de reprendre.

Devons nous attendre Père Marthain pour commencer ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marthain



Inscrit le: 06 Avr 2016
Messages: 144

MessagePosté le: Lun Mai 13, 2019 2:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fait son entrée à ce moment là, le bougre !

Votre Eminence, me voici lorsque vous me cherchez.

Salue respectueusement le prélat avant de se tourner vers le Danois.

Bonjour, cher ami ! C'est un plaisir de vous revoir. Je suis content que vous ayez décidé de vous faire ordonner, finalement.


Sourit.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hansson



Inscrit le: 28 Avr 2019
Messages: 9

MessagePosté le: Lun Mai 13, 2019 9:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour les éclaircissements, Eminence. En effet, je me sens prêt à le devenir. Pour marthain, je pense que...

Le curé profite de ce moment pour arriver.

… il est là. On va pouvoir s'y mettre.
Merci d'être venu, prêtre Marthain.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 773

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2019 6:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La voix derrière lui le fit sursauter, le vieil homme se retourna.

Vous arrivez au juste moment, mon frère.

S'adressant aux deux hommes le prélat dit :

Prenez place, nous allons commencer.

Il s'avança jusqu'au petit jubé où l'attendait un acolyte tenant sa mitre et sa crosse, et le cardinal se para des attributs épiscopaux pendant que les enfants de choeur au plus près du choeur commencèrent à chanter le Ecce sacerdos magnus.

Ecce sacerdos magnus, qui in diebus suis, placuit Deo
et inventus est iustus.
Non est inventus similis illi, qui conservaret legem excelsis.

Voilà le grand prêtre
qui en ses jours a plu à Dieu.
Il ne s’est pas trouvé son semblable
pour conserver la loi du Très-Haut.

Passant du jubé à l'autel, le vieil homme se débarrassa de sa crosse pour purifier l'autel dans son ensemble par l'encens. De retour au contrebas de l'autel, il ploya l'échine dans la souffrance de ses vieux os en commençant à chantonner de sa voix grinçante, sans le moindre effort de la note juste.


Je m’approcherai de l’autel de Dieu.
De Dieu, la joie de ma
jeunesse.
Faites-moi justice, ô Dieu ; contre un peuple impie plaidez ma cause, de l’homme fourbe et pervers délivrez-moi.
Car vous êtes mon Dieu, et
mon refuge. Pourquoi me
repousser ? Pourquoi suis-je plein
de tristesse, tandis que l’ennemi
m’oppresse ?
Envoyez votre lumière et votre vérité ; elles me guideront, elles me conduiront à votre sainte demeure et vers vos tabernacles.
Et je m ’approcherai de
l’autel de Dieu, de Dieu, la joie de
ma jeunesse.
Et je vous louerai sur la harpe, Seigneur mon Dieu. Qu’as-tu, mon âme à défaillir, pourquoi gémir en moi ?
Espère en Dieu ; je le
louerai encore, le salut de ma face
et mon Dieu.
Gloire au Père et à ses Prophètes comme il était au commencement, maintenant et toujours : et dans les siècles des siècles. Amen.


Le brouillard de fumées s'étant dissipé, le vieux se redressa pour venir déposer le baiser rituel sur la table sacrée. Une fois encore les membres de son dos se froissèrent, alors qu'il poursuivit sur la suite du rite en se signant.

Au nom du Très-Haut, d'Aristote et de Christos. Que la Paix du Seigneur soit toujours avec vous.

Mes biens-aimés frères, nous voici réunis en ce jour pour l'ordination de notre frère...dit-il en hésitant sur le nom de l'ordinand, sa vieille mémoire lui faisait défaut tout d'un coup. Comment s'appelle t-il ? ...de notre frère Hansson qui a décidé de servir les saintes voies du Seigneur en propageant la foi parmi les siens. Aujourd'hui, nous venons pour l'accompagner dans la première étape de son ministère. Mais avant d'aller plus loin, reconnaissons ensemble que nous sommes pécheurs.

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints,
et à vous aussi, mes Amis,
parce que j'ai beaucoup péché,
en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
et vous, mes Amis,
de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
l'absolution et la rémission
de tous nos péchés.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hansson



Inscrit le: 28 Avr 2019
Messages: 9

MessagePosté le: Lun Mai 20, 2019 11:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hansson observait le prélat effectuer le rituel, il avait l'air d'être entouré d'une aura sacrée. Hansson le regardait avec admiration et même de la dévotion. Il ne remarque même pas le petit oubli du Cardinal à propos de son nom. Il n'était personne, ce n'était pas étonnant. Il récita les saintes paroles à la demande du prélat :

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints,
et à vous aussi, mes Amis,
parce que j'ai beaucoup péché,
en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
et vous, mes Amis,
de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
l'absolution et la rémission
de tous nos péchés.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 773

MessagePosté le: Mer Mai 22, 2019 2:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le silence de l'église fut remplacé par la voix du choeur chantant le Kyrie unanimement, les cardinal gardait les mains posées sur le ventre, son esprit étant resté dans la réflexion. Progressivement, la célébration rentrait dans la liturgie de l'ordination. Quand le silence reprit, le vieil homme s'installa sur le faldistoire à gauche de l'autel et prenant place, il dit :

Que Hansson approche pour recevoir l'ordination.

Il le laissa venir jusqu'à lui avant de reprendre.

Avec l'aide du Seigneur, des Prophètes et des saints-apôtres, nous te choisissons comme prêtre.

Très court silence, et reprise sur un ton solennel.

Fils bien-aimé, avant d'être ordonné prêtre, il convient que tu déclares devant cette assemblée ton intention de recevoir cette charge en te posant la première série de questions.

Veux-tu devenir prêtre, collaborateur des évêques dans le sacerdoce, pour servir et guider le peuple de Dieu sous la conduite de l'Action Divine ?
Veux-tu accomplir fidèlement le ministère de la Parole, c'est-à-dire annoncer le Livre des Vertus et répandre la Foi Aristotélicienne ?
Veux-tu célébrer avec foi les mystères des prophètes, selon la Tradition de l'Église, pour la louange de Dieu et la sanctification du peuple aristotélicien ?
Veux-tu, de jour en jour, t'unir davantage à Christos qui par son sacrifice nous a montré la voie du Salut, et avec lui te consacrer à Dieu pour le salut des hommes ?

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ode



Inscrit le: 01 Sep 2018
Messages: 951
Localisation: Tréguier

MessagePosté le: Mar Juil 16, 2019 4:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

          Mardi 16 juillet 1467
          Sacrement de Baptême de
          Aelais d'Orbieux


Un grand jour, pour Ael, pour Odinette, pour la communauté Aristotélicienne!
Un jour de fête!
La jeune Mère est arrivée de bonne heure et de bonne humeur ce matin là pour préparer l'Eglise.
Monseigneur L'Aconit a répondu favorablement à sa demande, pour le plus grand plaisir des deux jeunes femmes.
Ses Eminences Cathelineau et Iaudas l'ont autorisé à profiter de l'endroit magnifique, pour son plus grand bonheur, Saint Yves étant le Saint Patron de Tréguier, ville de la jeune Kerloc'h.
Alors , ce matin là, elle décore l'endroit de fleurs odorantes laissant les parfums se diffuser au sein du lieu Saint.

Sur l'autel est disposé un magnifique bouquet de couleur blanche.
Au sol, dans l'allée centrale des pots de fleurs déposés de façon régulière.
Tout est prêt, les fleurs sont là, l'ambiance agréable quand elle demande à ce que soit joué une mélodie douce pour la faire patienter.

Ode va à son tour se préparer pour la cérémonie, puis une fois vêtue , elle fait sonner les cloches de Saint Yves.





Puis doucement, elle vient se placer sur le parvis de l'Eglise pour attendre la future baptisée et ceux que cette dernière aura convié.
Un sourire ravi aux lippes, la jeune Mère est sincèrement heureuse en cette journée ensoleillée au rythme d'un Adagio.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aelais.



Inscrit le: 07 Juil 2019
Messages: 27

MessagePosté le: Mar Juil 16, 2019 4:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est avec une grande émotion qu'elle se préparait à recevoir le sacrement du baptême. Sans la ténacité de Mère Ode.. son professeur au séminaire Saint Benoît , l'accord de son éminence Cathelineau, ainsi que celui de Monseigneur L_aconit cette cérémonie n'aurait jamais vue le jour. A tout jamais, elle leur en resterait redevable.

Sans le sacrement sacré elle ne pouvait guère avancer, elle pouvait dire adieu à sa licence, à son ordination.
Sans le sacrement du baptême, elle resterait une simple croyante ne pouvant pas faire partie de la grande famille des Aristotéliciens et au jour de son jugement dernier son âme impure ne pourrait reposer dans la Paix éternelle au paradis Solaire. C'était en songeant à tout cela qu'elle s'apprêta le cœur joyeux au fond de sa cellule.

Elle lissa les plis de satin blanc de sa robe confectionnée pour cette grande occasion par un de ses amis tisserand , elle ajusta la ceinture autour de sa taille tout en souriant en songeant au plus difficile qui l'attendait : La discipline de ses cheveux rebelles. Elle qui aimait que le vent ébouriffe sa longue chevelure ondulée, rencontrait des difficultés pour les dompter ! Elle finit par les enfermer dans un filet orné de perles blanches, elle termina par l'ajustement de ses gants blancs, sans oublier d'enrouler à son poignet la seule richesse qu'elle possédait, le plus incroyable des chapelets offerts par son Eminence Tully. Elle finit par se mirer dans l'eau de la cuvette posée sur son écritoire, jugeant du résultat.


Enfin elle quitta sa cellule pour rejoindre en toute hâte son professeur à Rome. Elle lui murmura quand elle arriva sur le parvis
Heureusement que tu m'as donné le plan, je me serais égarée dans ce Haut lieu sacré. Mère très chère mère, il n'y a pas d'invités, où aurais-je été les chercher ? Dans les cryptes ou dans les cimeterres..Il n'y a que Monseigneur Neirin qui me fait un grand honneur en acceptant d'être mon Parrain.

Elle lui prit le bras, pour regagner ensemble l'autel sans douter un instant que Mère Ode l'aura arrangé avec gout et grâce.

_________________

Ita fiat, quia scriptum est ! Qu'il en soit ainsi, puisque c'est écrit !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ode



Inscrit le: 01 Sep 2018
Messages: 951
Localisation: Tréguier

MessagePosté le: Mar Juil 16, 2019 4:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Aelais a tout d'un ange vêtue de cette manière, la jeune femme est non seulement élégante, mais elle est également gracieuse, Ode sourit largement en la voyant s'approcher habillée de cette superbe robe blanche, la pureté à l'état pur, le diamant brut, la timidité et pourtant la grand sociabilité.
En quelques jours, les deux jeunes femmes ont eu le temps d'apprendre à se connaître, à se jauger, à se tester, mais surtout à s'apprécier tout comme Monseigneur Voisin de cellule comme Ael se plait à le nommer. Monseigneur Neïrin qui lui aussi de par sa sympathie, sa grande empathie, ses connaissances, sa non timidité a su éveiller dans le coeur de des jeunes femmes une amitié sincère.

Alors au murmure d'Ael, Ode sourit amusée et dépose sa main sur celle de la jeune femme qui vient de se glisser sur son avant bras. Un rire léger à son aveu, la jeune mère lui répond franchement:


Je suis persuadée, qu'ils sont parmi nous, ou plutôt que du Paradis Solaire, ils vous regardent fièrement.
Je sais que vous les aimez tant et je suis sûre et certaine même si je ne les ai jamais rencontré qu'ils vous aiment infiniment également.
Alors c'est avec eux en pensées que nous allons entrer dans l'Eglise, Ma Fille.


Un sourire bienveillant, une main douce et encourageante.
Leurs pas s'unissent alors qu'elles entrent dans le lieu Saint, Ode s'émerveille toujours des vitraux et de l'architecture de l'endroit, elle aime Rome, elle y passe beaucoup de temps, même si souvent elle le fait discrètement.
Monseigneur Neïrin ne devrait plus tarder à se pointer, elle l'imagine arriver et se fait des images amusantes en son esprit ce qui la fait étirer ses lèvres jusqu'aux oreilles, elle ajoute tendrement:


Vous voyez!
Nous y sommes.
Enfin!
Il faut toujours garder espoir.


Puis elle lui confie amicalement.

C'est un grand honneur pour moi, que je sois l'officiante de votre entrée dans la communauté.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Neirin



Inscrit le: 06 Déc 2018
Messages: 249

MessagePosté le: Mar Juil 16, 2019 4:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les rejoints rapidement, bien qu'il aurait bien pris le temps de visiter un peu

Lui tend le bras qu'elle prend.. N'est pas sur que ça fasse pas plus père ou époux que Parrain, mais se laisse guider à la guider.


Le plaisir est partagé ma filleule. Je vous mêne à l'autel?

Taquin


Il est encore le temps de fuir.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aelais.



Inscrit le: 07 Juil 2019
Messages: 27

MessagePosté le: Mar Juil 16, 2019 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle sourit à la jeune femme qui la menait au bon endroit. C'est vrai qu'avant d'être ordonnée, professeur, nonce apostolique et Ael en oubliait surement qu' Ode était une jeune femme, ouverte d'esprit..Elle aurait de la peine si elles devaient se séparer..
Elle sentit sa main se poser sur la sienne, et tétanisée par le trac d'être en cette belle église pour cette belle journée..Sa timidité maladive reprenant le dessus..Elle bredouilla :


Mère Ode, je ne mérite pas tant d'honneur, qui suis-je pour recevoir tout cela ?

Elle leva les yeux aux ciel, en pensant à ces chers défunts..Elle ne les nommera pas tous mais certains avait laissé une empreinte indélébile dans la vie d'Ael. Elle acquiesça aux dires d'Ode et en fermant les yeux :

Oui ma mère, entrons en pensées dans l'Eglise je suis sure qu'ils m'accompagnent.

Elle les rouvrit et sourit :


Oui enfin nous y sommes, tout cela grâce à vous et à Son Eminence Cathelineau, sans lui rien n'aurait été possible. Je ne le remercierai jamais assez.

A sa remarque :
Que nenni c'est moi qui suis honorée que ce soit vous qui procédiez au sacrement.[/i]

Elle sentit son futur Parrain, à ses côtés
J'aurais du mal à fuir vous à gauche et Ode à ma droite, comment prendre mes jambes à mon cou entre vous deux.
Allons allons restons sérieux sinon je finirai par éclater de rire et ce n'est ni le lieu, ni le moment.

Puis doucement en frissonnant elle lui dit :
Ne ressentez vous pas comme une présence près de nous ?
_________________

Ita fiat, quia scriptum est ! Qu'il en soit ainsi, puisque c'est écrit !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ode



Inscrit le: 01 Sep 2018
Messages: 951
Localisation: Tréguier

MessagePosté le: Mar Juil 16, 2019 5:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ode se veut rassurante, elle connaît assez Ael pour savoir que venir jusqu'ici, dans ce lieu, qu'elle ne connait pas de surcroît, doit engendrer une forme d'angoisse qui toutefois doit être prestement balayée par l'arrivée de Neïrin qui déjà la taquine, la jeune Kerloc'h retient un rire à les entendant converser.
Il est vrai que pour le coup, Aelais est bien encadrée, difficile de s'enfuir à toute jambe et de toutes façons il en est hors de question, elle tient grandement à ce sacrement!
C'est qu'elles en ont fait des pieds et des mains pour y parvenir, Monseigneur Neïrin les a soutenu, guider parfois, amusée souvent mais ces trois là ont eu largement l'occasion de partager sur différents sujets et l'Amitié Aristotélicienne les unit fortement.


Demat Monseigneur, c'est que vous êtes ponctuel!

A son tour de le taquiner gentiment avant de les inviter à prendre place sur le premier banc, non loin de l'autel, non loin du baptistère.
Hors de question de faire une cérémonie à l'arrache, à la va vite, NON!
Ce jour est tant attendu, tant désiré, si cher aux voeux d'Ael, qu'Ode prendra le temps nécessaire sans l'allonger à outrance, juste ce qu'il faut pour que l'événement soit peut-être inoubliable pour la future baptisée.
D'un geste délicat de la main, elle indique le banc.


Si vous voulez bien prendre place.
Je vais me rendre à l'autel et quand vous serez prête vous me ferez signe.
Dieu a choisi l'Homme pour être ses enfants, alors vous avez autant le droit qu'une autre d'être présente ici même , en ce lieu saint , aux côtés de votre futur parrain et moi-même.


Puis un regard à Neïrin, amusée elle lui murmure:

Ravie de vous revoir aussi, vous me donnerez votre certificat de baptême?

Un sourire taquin avant d'aller prendre place à l'autel, un sourire aux lèvres, son regard posé amicalement sur Aelais, guettant le signe.
C'est qu'elle aussi a le trac hein!

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 2 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com