L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Palazzo Doria-Pamphilj su Campo Marzio a Roma
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Neirin
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 06 Déc 2018
Messages: 893

MessagePosté le: Dim Déc 01, 2019 9:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout respirait le luxe, l'élégance et le raffinement. Il n'y avait rien de m'as tu vu, mais un ensemble d'élément disposé avec un grand goût, et dont l'homme faisait intégralement partie. Son ami Mortemer y aurait vu un Elfe, et sans conteste un de leur Roi.
Bienvenue dans mon Palazzo.
C'est un plaisir et un honneur.

Il avait apprécié la harpe, puis s'assit sur invitation. Un jeune homme lui avait apporté de quoi boire et manger, tout une fois de plus indiqué le goût, le raffinement et le soin du détails. D'instinct, il aimait cet homme.
C'est très gentil d'avoir pu accepter mon invitation. J'espère que vous vous êtes un peu établi à Rome ? La ville éternelle respire la religiosité et vous pouvez marcher pour toujours dans les rues et toujours découvrir quelque chose de nouveau.

J'aime beaucoup Rome, et les villes italiennes en général, le peuple y est si vivant et chaque rue y contient une histoire.
Mais je découvre des choses nouvelles chaque jour, que ce soit dans l'œuvre de Dieu ou de celle des hommes.
J'hésite à devenir sculpteur, en distraction. La peinture, la sculpture, les émaux, ou vitraux, l'art et le raffinement sont des choses qui distinguent notre Eglise des barbares réformistes.


Prend le Bordeaux, se calle en arrière, déshabillant du regard Kalixtus.
Je sculpterais votre Gisant. je vous prierais donc de me laisser la grâce et le temps d'apprendre mon art. Buvons à une vie que je vous souhaites longue, nous avons tant de chose encore à faire.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 3502

MessagePosté le: Lun Déc 02, 2019 2:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

      Ante diem III. Kalendas Decembres anno Domini MCDLXVII
      Kalixtus - Neirin

      Kalixtus a écouté très attentivement le Français. Il sourit, il était très heureux que Neirin ait regardé avec beaucoup d'appréciation les œuvres d'art présentes ici et là. Lui-même a dessiné le sujet de l'art et a ainsi atteint un point important dans la vie de Kalixtus. Je crois, d'une part, que c'est vrai - l'art distingue les cultures. Je ne peux pas juger si les barbares sont meilleurs ou pires que nous. Mais je sais que je m'intéresse beaucoup aux arts. Sculptures du passé. De l'artisanat et, bien sûr, des peintures. Je peins beaucoup trop rarement moi-même. Je ne pratique pas la harpe aussi fort que je le devrais. Ma mère était très en colère et me disait de répéter les leçons. Mais mon esprit m'emporte souvent et la musique est la clé d'une imagination exacerbée. Un instrument peut conduire une personne à la plus haute connaissance de l'épiphanie et ainsi ouvrir une porte à Dieu.

      A cet égard, un art qui plaît à Dieu est une expression de piété et d'amour pour Dieu. C'est la même chose avec la bonne nourriture et le bon vin. L'art de cuisiner et l'art de vivre. J'apprécie dans l'humilité et non dans l'excès. Il ne faut pas abuser du plaisir.
      Kalixtus dégusté d'un pepperoni farci au fromage. Il aimait tous ces délicieux antipasti. Les Grecs et les Espagnols étaient aussi bons dans cette cuisine. La cuisine allemande ne savait malheureusement pas du tout de telles choses. Mais il n'a jamais mangé de cuisine allemande de toute façon. Son goût a toujours été méditerranéen.

      Comme vous pouvez l'imaginer, je suis curieux. Quels sont vos projets pour l'avenir proche ? Je suis sûr qu'un homme aussi engagé, intelligent et séduisant sait comment utiliser les avantages de Rome et de son administration pour mettre en œuvre des plans.

      Kalixtus buvait du vin et l'appréciait avec un enthousiasme évident. Il agita le calice et regarda les belles arches sacrées qu'un vin de la meilleure qualité produisait sur le verre - les larmes de vin, comme on les appelait.


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Neirin
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 06 Déc 2018
Messages: 893

MessagePosté le: Lun Déc 02, 2019 8:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'écoute avec grand intérêt.

Par barbares, je ne désignais pas des civilisations supérieurs ou inférieur, mais des gens qui ne savent apprécier le beau.
Mon expérience à la harpe, ou à la flute et à la viole est limité, je suis conteur et il m'arrive de jouer pour mettre des ambiances, et plus rarement pour des bals. Je me met un peu à l'orgue ces temps ci, j'en ai acheté un trés beau pour la cathédrale de Poitiers. je n'ai heureusement pas besoin de musique pour avoir une imagination exacerbée.


Sourit

je ne connais rien à la peinture, même si je sais dessiner un peu, et je ne passe pas assez de temps pour explorer suffisamment cuisine et boisson, mais assurément, il faudra que je m'y mette pour m'acclimater à Rome.
Je n'ai pas encore de goût de luxe, mais ça viendra surement un jour.


Comme vous pouvez l'imaginer, je suis curieux. Quels sont vos projets pour l'avenir proche ? Je suis sûr qu'un homme aussi engagé, intelligent et séduisant sait comment utiliser les avantages de Rome et de son administration pour mettre en œuvre des plans.

Sur un ton taquin..

Vous me croyez déja assez romain pour avoir un plan? je ne suis pas sur que ça soit le bon mot, j'ai plutôt des visions.

Goûte aux anti-pasti

Humm délicieux, on y prendrais vite goût.

Ma premiére vision est celle d'une eglise capable de surpasser la couronne en terme d'organisation et d'efficacité. Notre structure est théoriquement bien supérieur je le pense, mais elle ne sait pas assez communiquer en interne et en externe, il y a d'un coté des gens qui ne demandent qu'a s'investir au sein de l'Eglise et de l'autre des gens qui ont des besoins, mais ils ne savent pas toujours se rencontrer et s'adapter. Je ne parle pas de moi, mais par exemple un homme vient de se presenter à Rome concernant un projet sur le Saint Graal. Le projet etait commun avec ode, pas presente, il ne connait pas les codes, qui va aller s'occuper de son cas? . Un autre homme veut se battre pour l'Eglise et sa foi, mais n'est pas prêt à rejoindre les Saintes-Armées, une jeune soeur cherche un protecteur hors de l'Eglise par manque de projet etc..
L'AEF s'occupe essentiellement et c'est un rôle important je l'admet, de trouver des Evêques et de les nommer, mais au delà, elle trouve pas sa place et beaucoups n'y vont plus, et les diocèses pour certains deviennent abandonné .
Mais changer tout cela n'est pas une vision à court termes, d'autant que je n'ai fait que l'effleurer, mais je viens aussi pour cela.


A plus court termes, je compte passer ma formation d'Inquisiteur cardinal, je souhaite devenir le nouvel Archiexorcist, avoir acces et gérer l'index, faire revivre les franciscains laissé à l'abandon par SE REHAEL, le rénover , créer 3 nouvelles licences
Licence d'Histoire Religieuse (et accessoirement devenir l'Historien de l'Eglise)
Licence de Métaphysique et de pataphysique
Licence de philosophie politique et morale
j'ai déja avancé, et j'y travaille. peut être faire revivre aussi le musée, et je suis trés ouvert. Et bien sur devenir Théologien.
je suis actuellement aussi Vice prefet des chapelles, mais plus pour aider, ce n'est pas assez stimulant pour moi.

j'ai également pour projets local de reprendre le contrôle et la main des régions du Poitou, du limousin, du PA et de Guyenne qui se détourne de l'Eglise, et en tant que Cardinal Inquisiteur me spécialiser dans les schisme , hérésie, culte païen et divers, mais également druidisme, ou les cultes bénéfiques comme ceux des saints que je veux développer.
je combat d'ailleurs un culte de Bélial actuellement en Poitou actuellement.
Voila sommairement mes pistes, mais il reste de la place, je dors peux et je mange frugalement.
J'espére ne pas avoir été trops bavard?


Boit un peu de vin, et le savoure.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Neirin
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 06 Déc 2018
Messages: 893

MessagePosté le: Mar Déc 03, 2019 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'écoute avec grand intérêt.

Par barbares, je ne désignais pas des civilisations supérieurs ou inférieur, mais des gens qui ne savent apprécier le beau.
Mon expérience à la harpe, ou à la flute et à la viole est limité, je suis conteur et il m'arrive de jouer pour mettre des ambiances, et plus rarement pour des bals. Je me met un peu à l'orgue ces temps ci, j'en ai acheté un trés beau pour la cathédrale de Poitiers. je n'ai heureusement pas besoin de musique pour avoir une imagination exacerbée.


Sourit

je ne connais rien à la peinture, même si je sais dessiner un peu, et je ne passe pas assez de temps pour explorer suffisamment cuisine et boisson, mais assurément, il faudra que je m'y mette pour m'acclimater à Rome.
Je n'ai pas encore de goût de luxe, mais ça viendra surement un jour.


Comme vous pouvez l'imaginer, je suis curieux. Quels sont vos projets pour l'avenir proche ? Je suis sûr qu'un homme aussi engagé, intelligent et séduisant sait comment utiliser les avantages de Rome et de son administration pour mettre en œuvre des plans.

Sur un ton taquin..

Vous me croyez déja assez romain pour avoir un plan? je ne suis pas sur que ça soit le bon mot, j'ai plutôt des visions.

Goûte aux anti-pasti

Humm délicieux, on y prendrais vite goût.

Ma premiére vision est celle d'une eglise capable de surpasser la couronne en terme d'organisation et d'efficacité. Notre structure est théoriquement bien supérieur je le pense, mais elle ne sait pas assez communiquer en interne et en externe, il y a d'un coté des gens qui ne demandent qu'a s'investir au sein de l'Eglise et de l'autre des gens qui ont des besoins, mais ils ne savent pas toujours se rencontrer et s'adapter. Je ne parle pas de moi, mais par exemple un homme vient de se presenter à Rome concernant un projet sur le Saint Graal. Le projet etait commun avec ode, pas presente, il ne connait pas les codes, qui va aller s'occuper de son cas? . Un autre homme veut se battre pour l'Eglise et sa foi, mais n'est pas prêt à rejoindre les Saintes-Armées, une jeune soeur cherche un protecteur hors de l'Eglise par manque de projet etc..
L'AEF s'occupe essentiellement et c'est un rôle important je l'admet, de trouver des Evêques et de les nommer, mais au delà, elle trouve pas sa place et beaucoups n'y vont plus, et les diocèses pour certains deviennent abandonné .
Mais changer tout cela n'est pas une vision à court termes, d'autant que je n'ai fait que l'effleurer, mais je viens aussi pour cela.


A plus court termes, je compte passer ma formation d'Inquisiteur cardinal, je souhaite devenir le nouvel Archiexorcist, avoir acces et gérer l'index, faire revivre les franciscains laissé à l'abandon par SE REHAEL, le rénover , créer 3 nouvelles licences
Licence d'Histoire Religieuse (et accessoirement devenir l'Historien de l'Eglise)
Licence de Métaphysique et de pataphysique
Licence de philosophie politique et morale
j'ai déja avancé, et j'y travaille. peut être faire revivre aussi le musée, et je suis trés ouvert. Et bien sur devenir Théologien.
je suis actuellement aussi Vice prefet des chapelles, mais plus pour aider, ce n'est pas assez stimulant pour moi.

j'ai également pour projets local de reprendre le contrôle et la main des régions du Poitou, du limousin, du PA et de Guyenne qui se détourne de l'Eglise, et en tant que Cardinal Inquisiteur me spécialiser dans les schisme , hérésie, culte païen et divers, mais également druidisme, ou les cultes bénéfiques comme ceux des saints que je veux développer.
je combat d'ailleurs un culte de Bélial actuellement en Poitou actuellement.
Voila sommairement mes pistes, mais il reste de la place, je dors peux et je mange frugalement.
J'espére ne pas avoir été trops bavard?


Boit un peu de vin, et le savoure.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 3502

MessagePosté le: Ven Déc 06, 2019 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

      Ante diem III. Kalendas Decembres anno Domini MCDLXVII
      Kalixtus - Neirin

      Kalixtus sourit. C'était la première fois qu'il entendait Neirin parler avec passion et il l'aimait beaucoup. Un cardinal a besoin de passion, d'énergie s'il veut faire quelque chose.

      Mon cher ami, une tâche importante me vient à l'esprit et je voudrais vous demander de m'aider. L'université a un besoin urgent de personnes de langue maternelle française pour m'aider à traduire le séminaire. Cette tâche importante est centrale et importante. Je serais également très heureux si vous deveniez actif en permanence. En tant qu'enseignante. Je crois que c'est une tâche très gratifiante à laquelle nous, cardinaux, devons nous dévouer. L'enseignement, la catéchèse doivent être enseignés par nous d'une manière complète et impeccable. C'est pourquoi j'ai fondé cette université. C'est le cœur de la catéchèse.

      J'espère que vous partagez ce point de vue avec moi ?


      Kalixtus buvait du vin et dégustait une olive farcie, marinée à l'ail et aux herbes. Il lécha l'huile de ses doigts et regarda Neirin sourire. J'espère que l'ail ne vous dérange pas. L'ail est l'une des grandes plantes médicinales mystérieuses - aussi efficace que l'ortie. Si nous faisons confiance à Sainte Hildegarde de Bingen. J'apprécie beaucoup ses enseignements. La nature est la porte d'entrée vers les mystères de Dieu. Par conséquent, l'enseignement tel que je l'interprète est toujours très pratique. J'aimerais encourager les théologiens à orienter le regard du livre vers la nature. Ici, autour de nous, nous voyons la vraie beauté de la création de Dieu. La théologie est une recherche de Dieu. Il est important de dédier une vie entière à cette recherche.


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yuri00



Inscrit le: 15 Sep 2015
Messages: 1222
Localisation: Where God and the Church says to me

MessagePosté le: Sam Jan 18, 2020 4:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cardinal Alessandro Anguissola Della Scala received an invitation from the personal segretary of Cardinal Kalixtus, Vice Chancellor of the CDF.
The Patriarch of Venice ask for a meeting to present to his brother Cardinal a very smart Bishop who turn out to be a good buy for the Congregation.

With Bishop Ettore, Alessandro present himself to the door at the Palazzo.

_________________
Father Alessandro Anguissola Della Scala
On the way of redemption
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ettore_Asburgo_D'Argovia



Inscrit le: 28 Nov 2018
Messages: 321
Localisation: Verona

MessagePosté le: Sam Jan 18, 2020 5:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bishop Ettore Asburgo D'Argovia wears a black cassock with amaranth red piping and buttons.
He observes the majesty of Roman architecture while being ecstatic.

After standing by the Cardinal side, Ettore present himself at the door of the Palazzo.

_________________

Aka Yobteivos ex Sovietboy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 3502

MessagePosté le: Sam Jan 18, 2020 9:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant


      There he was and wandered through the garden - tenderly stroking the leaves of the evergreen trees, caressing his ancient olive tree that stood in the garden and under which he placed a cast-iron bench. He stayed here daily when he was in Rome. Here he listened to God, here he took the world as it should be surrounded by plants, spices, fragrances, the birds and from here he could look over the roofs of Rome and listen to the church bells. Here was the centre of spiritual meditation. But the Cardinal would not receive his guests in his garden, even if it was a pleasant place with comfortable 15 degrees and a lukewarm sun. No, he would sit in the centre of the arcades that surrounded his palazzo. In the courtyard which was dominated by cypresses and shady small lemon trees. But the centre was the pretty splashing fountain made of marble that provided a pleasant climate, especially in summer. The cardinal, dressed in several layers of blood-red robes made of silk and Venetian damask, sat on the parapet of the fountain, listened to the wind through the columned arcades and the splashing of the water in the fountain. What was missing was the typical chirping of migrating birds, which would not return until the following months.

      The Cardinal's white, hip-length hair was openly coiffed, and much of it was over his shoulder and back in a long, silky cascade like snow-capped mountains that let their glaciers flow down into the valley. The object of desire were two statues he was looking at. They were part of his extensive art collection and it was no coincidence that he brought the larger-than-life statues together here. While one came from central Italy, the other was from Egypt - made of Egyptian granite and white marble. The Emperor Hadrian and Antinous. Kalixtus lost himself in the sight of these two men and their history. Here with him they were together. The story behind these statues is also a story of tragedy and love. A memorial. He arranged the statues in such a way that the younger and supposedly weaker Antinous here, already worshipped as a god, looks upon the stronger and older Emperor Hadrian, protecting him. Their hands almost touched... A young acolyte, who was in no way inferior to Antinous beauty, whispered to him that his guests had arrived. Kalixtus nodded to him and made him understand that he should bring them to him. For the moment that remained, he would still be alone and look into the faces of those faces as if through a mirror of the past, which spoke to him and told of a life that had passed almost 1400 years ago. But their history lives - they are not forgotten.

      The Cardinal's right hand passed over his upper lip and remained there, lost in thought. The ruby-studded gold rings flashed through the light of the shining sun which directed its rays into the light-flooded inner courtyard, illuminating not only Kalixtus but also the statues and works of art surrounding him. For the patron of the arts, who was Kalixtus, but also collector and enthusiast, he himself was at some times a statue - in his homeland he was already regarded as an institution - as a bulwark against darkness, as hero and herald of the church. There is also already cult worship for him - people who call him the Light but also Death and a creature of hell and freak. In him the light of God is reflected and split up into good and evil in black in white in grey in colourful, in much and little ...

      Kalixtus' thoughts did not waste themselves on this triviality - he wished he had known Hadrian, he had known Aninous, experienced her love, her tenderness, affection and devotion - saw how deep such a love must be, that the emperor changed whole cities, even the faith for him, the boy. How deep a person must be able to feel, what is he willing to endure


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ettore_Asburgo_D'Argovia



Inscrit le: 28 Nov 2018
Messages: 321
Localisation: Verona

MessagePosté le: Dim Jan 19, 2020 6:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Under the amaranth zucchetto, the cerulean eyes of the Bishop scan the courtyard.
Thick, bushy eyebrows rise as the oval jaw opens: what magnificence!
Ettore stunned approaches the fountain and carefully observes the details.
The pose of the figures and the reflections of the water give the impression that they were made of flesh and bones.
Only the color of the white marble confirm their nature as immortal statues.
Suddenly the dream cease and the Monsignor notice the nobly dressed figure of the Roman Cardinal.
Ettore takes off his hat and, after kneeling to kiss the cardinal's ring, he introduces himself to the pious man.


“His Eminence, I’m Ettore Asburgo D’Argovia: Vice Primate of Venice, Bishop of Verona and Apostolic nuncio.
I am immensely grateful to meet you.”

_________________

Aka Yobteivos ex Sovietboy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yuri00



Inscrit le: 15 Sep 2015
Messages: 1222
Localisation: Where God and the Church says to me

MessagePosté le: Lun Jan 20, 2020 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alexander went to his brother Kalixtus together with the Bishop of Verona.
It was also the first time for him to enter the Kalixtus Palace.
How many legends, how many stories, how many rumors were there about that place.
Alexander walked almost carefree, those days were very difficult for him and he prayed that everything could be settled.

But now was not the time for worries or far greater problems than he was, now was the time to introduce his Vicar of the Patriarchate to his Chancellor.

After Ettore introduced himself, the Cardinal took the floor and said:


"Dear Eminence, I thank you with all my heart for having granted us an audience at your magnificent home."

Then, approaching Kalixtus, in reference to the two states, he whispered in his ear:

"I see that good taste never abandons you, brother."
_________________
Father Alessandro Anguissola Della Scala
On the way of redemption
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 3502

MessagePosté le: Mar Jan 21, 2020 4:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant


      The Cardinal was smiling to them. I am only a simple man compared to those around me. He smiled up to Ettore and then rose from the balustrade of the fountain that had carried him so far. He approached the two of them and kissed them on both cheeks as a greeting.

      Alessandro, we have far too seldom the opportunity for this private gathering. I should start a little soiree. Ettore, it's always nice to meet new faces. Rome has so many wonderful qualities, but you' re always terribly busy. I have made this little house a jewel of art and those who know me know that I have a great passion for stories. I hang on the lips of those great speakers of the past. I'm afraid I'm a passionate admirer of Aristotle and his contemporaries.

      But much more than that, I am a devotee of tragedy and at some, almost magical moments they come together.

      I'm sure educated people like you are, recognize these two sculptures? Perhaps you also know their history?
      Kalixtus looked expectantly into the eyes of his guests as he put his fingers over the arm of the snow-white Antinous and felt the incredible skill with which the master seemed to breathe life into the stone. One could feel the muscles that were stiff and cold under the stony skin. The eye is deceived but the senses rejoice. This was true art, but the real depth resides in the story behind it.


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ettore_Asburgo_D'Argovia



Inscrit le: 28 Nov 2018
Messages: 321
Localisation: Verona

MessagePosté le: Mar Jan 21, 2020 5:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"I read Aelius Spartianus' Vita Hadriani."

The monsignor replies smiling.

"The Emperor's love for young Antinous was deep and tormented.
So much so that Hadrian had the boy deified."


Ettore rub his shaved chin thoughtfully.

"The Emperor replaced the emptiness with a poorly tolerated deification even in the past times.
In general, one should love a person to understand God.
Do you agree with me, Eminences?"

_________________

Aka Yobteivos ex Sovietboy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yuri00



Inscrit le: 15 Sep 2015
Messages: 1222
Localisation: Where God and the Church says to me

MessagePosté le: Jeu Jan 23, 2020 2:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"A person must only love God to understand it..."

Alexander said lost in his thoughts.

"But yes, I also knew the history of these two statues. As prefect of museums it is my job to know the history of art."

Then, turning to Kalixtus, he said:

"As you can see, the good Bishop of Verona is highly educated on art. What do you think, Eminence?"
_________________
Father Alessandro Anguissola Della Scala
On the way of redemption
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 3502

MessagePosté le: Ven Jan 24, 2020 6:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant


      The Cardinal observed the two. Of course it was a pleasure for him to find out what kind of people they were from their words, their facial expressions and gestures. Over the years he had made it a habit of making these things out for himself. He had become careful. Ettore impressed him with a profound general knowledge that he had undoubtedly read. Kalixtus liked him immediately, because knowledge is the center of all being - at least for Kalixtus. Curiosity is a wonderful thing - some would call it a sin but it wasn't, it was a gift. Because only those who set out and expanded their knowledge will remain striving and successful throughout their lives.

      In the course of his own thoughts, he wiped aside what he wanted to say. They had not come to listen to lectures of an old man and they did not want to talk about love and certainly not about the past. This affection was his and he did not have to force it on anyone and bore young men with it. After all both men were polite enough to do him the favour and had answered him.

      Let us go into the house. There we can talk about the reason for your visit. Kalixtus advanced and led them past dozens of paintings, busts and statues until they arrived in a tasteful salon where an oval table was set. Plates with antipasti, bread and wine. Fruits mainly oranges and lemons from the Amalfi Coast. Everything was artfully and lovingly arranged. Of course, there were all kinds of table settings and flower, leaf and spice arrangements which both scented the room and delighted the eye. Nothing was left to the coincidence.

      When the Cardinal entered, he was given the chair and allowed the waiter to fill all three plates with a selection of the delicacies being offered. Meanwhile he poured the wine into crystal goblets engraved with a beautiful pattern. It was a French wine from Bordeaux, as the cardinal did not drink Italian wine.

      The cardinal crossed himself.

      Oremus

      Oculi omnium in te sperant, Domine, et tu das escam illorum in tempore opportuno.
      Aperis tu manum tuam, et imples omne animal benedictione. Amen


      After the grace he addressed the word to both of them - you do not visit me just out of politeness. What can I do for you in return.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ettore_Asburgo_D'Argovia



Inscrit le: 28 Nov 2018
Messages: 321
Localisation: Verona

MessagePosté le: Mar Jan 28, 2020 2:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

The monsignor hardly followed the cardinal because he would have liked to stop at each work of art to better admire it.
Finally he sat down at his table.
The scent of the culinary specialties was heady but Ettore prayed together with the two cardinals.


"Oculi omnium in te sperant, Domine, et tu das escam illorum in tempore opportuno.
Aperis tu manum tuam, et imples omne animal benedictione.
Amen"


The Bishop murmured in unison with the landlord.
So he tasted the wine which was much more alcoholic than the wines from the Veneto region.


"Venice is the queen of the Adriatic but the navel of the world is Rome.
How can I put my skills at the service of the Church?
I asked to my superior, Cardinal Anguissola Della Scala, and he replied that he knows a person capable of recognizing the value of people as much as the value of the works of human sensitivity."


The monsignor explained, lowering the chalice and tasting the delicacy.

"Your Eminence, can I ask you to evaluate me?"
_________________

Aka Yobteivos ex Sovietboy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com