L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Questions for the Pontifical Legists
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Chancellerie Pontificale – Pontificia Cancellariae – Papal Chancellery
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Charles_antoine



Inscrit le: 05 Aoû 2013
Messages: 551
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Jeu Sep 27, 2018 3:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il écouta Elvyna, tentant de ne pas juger ses "réflexions", même si la petite moue désaprobatrice qui s'était affichée sur son visage trahissait de manière flagrante l'échec de cette tentative. Mais elle laissa rapidement place à un sourire qui se voulait compatissant. Ainsi donc, nul abus de raclette : elle était grosse comme Catherine.

J'aurai donc quelques réponses pour vous, mais pas toutes les réponses. Vous avez en face de vous le Consul des légistes, et non le héraut de Savoie ou de l'Empire.
Et je avouerai humblement que les subtilités héraldiques ne sont pas ma spécialité et que j'ai en cela quelques lacunes. Mais si vous les connaissez et savez m'exposer les règles vous concernant pour ce qui est de la légitimité de votre enfant à venir, nous pourrons y réfléchir ensemble.

Ce que je peux donc vous dire... Votre enfant à naître, que votre mariage soit dissous ou non sera Créature de Dieu. La faute des parents ne peut en aucun cas rejaillir sur l'enfant, qui naît vierge de tout péché. La question de la légitimité et d'héritage n'est une question ni théologique, ni canonique. Elle relève des règles de la hérauderie dont dépendent vos terres. En ce cas l'Eglise Aristotélicienne et Romaine ne peut se prononcer sur la légitimité ou non d'un enfant. Elle ne peut statuer que sur le fait qu'il soit né ou non au sein d'un couple uni par le sacrement du mariage.

Pour la garde de l'enfant, cela sera à convenir probablement entre vous, votre époux et l'évêque qui prendra en charge votre dissolution de mariage.
Si cette dissolution est fait d'un commun accord, ou si elle est motivée par un abandon notoire du domicile, il existe une procédure dite "simplifiée" - en cela que l'autre procédure peut rapidement se transformer en chemin de croix et en tribunal où les plus abjectes instincts et imperfections des pauvres êtres que nous sommes peuvent être mis à nu - qui vous permettrait de résoudre votre... problème assez rapidement.


Il avait beaucoup parlé et espérait avoir été compréhensible, à défaut d'être totalement compréhensif.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elvyna



Inscrit le: 20 Avr 2017
Messages: 1559
Localisation: Annecy

MessagePosté le: Jeu Sep 27, 2018 6:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle remarqua furtivement son expression, et baissa son regard sur ses chausses, n'osant plus le regarder. Elle écouta attentivement ses paroles en contemplant ses pieds.

- Je vous remercie pour vos réponses. J'ai.. vraiment besoin d'aller me confesser. Que le Très Haut vous garde.

Elle se releva tant bien que mal, les jambes légèrement tremblantes après avoir reçu les réponses qu'elle attendait. Elle le salua poliment et prit congé.
_________________

Prefect of the City of Rome - Prefect of the Office of Registers and Sacraments
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Felipe...



Inscrit le: 10 Mar 2020
Messages: 274
Localisation: Rome & Kingdom of Castilla

MessagePosté le: Ven Juin 05, 2020 3:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Welcome to the office of the Papal Legists!



    Do not despair, dear visitor, the offices of the Holy See can be numerous, large or small, and be lost in the most remote corridors of the Chancellery. But everything has its function and is at the service of the clergy and the Roman faithful. If you have come this far, congratulations! But do you know what you really want? Here a little help:


    I. What is the College of Papal Legists?

    The Office of the College of Pontifical Legists is a Roman dicastery in charge of monitoring canon law. It is composed of a chamber: the College of Pontifical Legists who watches, studies, comments, discusses and advises on canon law. This is an Assembly gathering canonists from all horizons whose competence was considered essential for the Holy Church. The Office is dependent on the Pontifical Chancery and is established as "College of the Pontifical Legists".


    II. What can we do for you?

    The Assembly of Pontifical Legists shall:

    • Write any modification, withdrawal and addition of canon law after exclusive request of the Sacred College of Cardinals and rigorously following their minutes before submitting them to the Curia;

    • Carry out a study on all or part of the canon law which would require an explanation or a correction, and to propose solutions;

    • Provide any assistance and advice to an external applicant, including the members of the Holy Curia, the Roman Congregations, the Episcopal Assemblies as well as any faithful who have questions about canon law.


    Enter our office, we have lamprey pie and a bunch of boring and incomprehensible laws for most of the mortals!




Citation:





    Bienvenue au Bureau des Légistes Pontificaux!



    Ne désespérez pas, cher visiteur, les bureaux du Saint-Siège peuvent être nombreux, grands ou petits, et être perdus dans les couloirs les plus reculés de la Chancellerie. Mais tout a sa fonction et est au service des clercs et des fidèles romains. Si vous en êtes arrivé là, félicitations ! Mais savez-vous ce que vous voulez vraiment ? Voici une petite aide :


    I. Qu’est-ce que le Collège des Légistes Pontificaux

    L'Office du Collège des légistes pontificaux est un dicastère romain en charge de veille sur le droit canon. Il est composé d'une chambre : le Collège des légistes pontificaux qui veille, étudie, commente, discute et apporte conseil en matière de droit canon. Celle-ci est une Assemblée regroupant les canonistes de toute horizon dont la compétence a été jugée essentielle pour la Sainte Eglise. L'Office dépend de la Chancellerie Pontificale et est établi comme « Collèges des légistes Pontificaux ».


    II Que pouvons-nous faire pour vous ?

    L'Assemblée des légistes pontificaux se donne pour mission de:

    • Rédiger toute modification, mise à jour, retrait et ajout du droit canon après requête exclusive du Sacré-collège des cardinaux et suivant de manière rigoureuse leurs minutes, avant de les soumettre à la Curie;

    • Apporter une étude sur tout ou parti du droit canon qui nécessiterait une explicitation ou une correction, et de proposer des solutions;

    • Apporter toute aide et conseil à un demandeur externe, incluant les membres de la Sainte curie, des Congrégations romaines, des Assemblées épiscopales ainsi que tout fidèle ayant un questionnement en matière de droit canon.


    Entrez dans notre bureau, nous avons des macarons et beaucoup de lois ennuyeuses et incompréhensibles pour la plupart des mortels!




Citation:





    ¡Bienvenido a la oficina de los Legistas Pontificios!



    No desespere, querido visitante, las oficinas de la Santa Sede pueden ser numerosas, grandes o pequeñas, y estar perdidas en los pasillos más recónditos de la Cancillería. Pero todo tiene su función y está al servicio de los clérigos y los fieles romanos. Si ha llegado hasta aquí, ¡enhorabuena!, pero ¿sabe usted qué quiere realmente? Aquí una pequeña ayuda:


    I. ¿Qué es el colegio de los Legistas Pontificios?

    La Oficina del Colegio de Legistas Pontificios es un dicasterio romano encargado de velar por el derecho canónico. Se compone de una cámara: el Colegio de Legistas Pontificios que observa, estudia, comenta, discute y asesora sobre derecho canónico. Esta es una asamblea de canonistas de todos los horizontes cuya competencia se ha considerado esencial para la Santa Iglesia. La Oficina depende de la Cancillería Pontificia y se establece como "Colegios de legistas pontificios".


    II. ¿Qué podemos hacer por usted?

    La Asamblea de Legistas Pontificios tiene la misión de:

    • Redactar cualquier modificación, actualización, retiro y adición de la ley canónica después de una solicitud exclusiva del Sacro Colegio Cardenalicio y seguir estrictamente sus actas, antes de enviarlas a la Curia;

    • Aportar un estudio sobre todo o parte del derecho canónico que requiera una explicación o una corrección, así como proponer soluciones;

    • Proporcionar cualquier ayuda y consejo a un solicitante externo, incluidos los miembros de la Sagrada Curia, las Congregaciones romanas, las Asambleas Episcopales, así como cualquier fiel que tenga preguntas sobre el derecho canónico.


    ¡Entre a nuestro despacho, tenemos paella y un montón de leyes aburridas e incomprensibles para la mayoría de los mortales!



_________________

Secretary of His Holiness | Consul of the Pontifical College of Legists | Apostolic Nuncio to the Crown of Castilla y León
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Ellyrius



Inscrit le: 09 Juil 2009
Messages: 182
Localisation: Perdu dans les couloirs de la Pontifica Universitas Studiorum Aristoteliorum... AU SECOURS !!!!!!!

MessagePosté le: Ven Aoû 28, 2020 5:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas très sûr d'être au bon endroit, Ellyrius se présenta à la porte de l'office des légistes. Un peu hésitant, il finit par prendre la parole.

Bien le bonjour ! Je suis le Père Ellyrius, Curé de Poitiers, et membre de l'Ordre Lescurien.

J'ai une question juridique, mais pas forcément en lien avec le droit canon proprement dit.... Enfin je vous la pose, au cas où...

Un noble de chez moi, le Poitou, souhaite nous faire don d'une de ses terres pour que mon ordre puisse bâtir un prieuré.

Mais ni lui ni moi ne savons quelle forme doit prendre ce don. Il ne s'agit pas d'un anoblissement, parce que le but n'est pas que moi je devienne propriétaire de ces terres mais bien l'Eglise. Mais il détient ces terres dans le cadre vassalique et ne les confie, habituellement qu'à des vassaux.

Existe-t-il des précédant et comment devons nous procéder pour fonder ce prieuré ?

Merci de votre aide.

_________________

Amor Fati !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ellyrius



Inscrit le: 09 Juil 2009
Messages: 182
Localisation: Perdu dans les couloirs de la Pontifica Universitas Studiorum Aristoteliorum... AU SECOURS !!!!!!!

MessagePosté le: Sam Aoû 29, 2020 10:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour compléter ma question, si il n'existe pa de précédents, je pensais m'inspirer des charte rédiger avant la renaissance des royaumes. Cela pourrait donner cela :

Citation:
Charte de la fondation du prieuré Lescurien de La Grainetière.

Tandis que nous sommes dans cette vie, et que possédant encore un corps, nous avons le moyen de faire des bonnes œuvres, il est nécessaire que nous nous privions pour Dieu d’une partie de nos biens, afin qu’avec joie nous soyons reçus par Lui dans la vie future.

C’est pourquoi, au nom de Dieu, moi, Noélia Nativité, baronne des Herbiers, pour la rédemption de mon âme et celle de tous mes parents, de ceux qui m’ont précédé et de ceux qui me suivront, je donne à Dieu, à l’Ordre Lescurien et aux moines qui y servent le Seigneur, le monastère de La Grainetière et la Seigneurie de La Barotière avec toutes ses dépendances, terres en cultures et terres en friches, près, vignes et moulins.

Tout ce qui est ci-dessus énuméré, je le donne et l’abandonne comme un fief ainsi que moi-même je l’ai possédé. Et pour toutes ces terres, je me prive de toutes les taxes coutumière ; je veux dire : des droits de justice, de ceux de pâture en forêt, de ceux de chasse, de ceux de réglementation, et de ceux d’imposer des corvées. Afin que dorénavant ne puisse plus résider sur cette terre ni mes officiers de justice, ni mes gardes forestiers, ni mes valets de chiens, ni même mes chiens.

Les Gens d’Eglise ne pouvant porter les armes, j’exonère l’abbaye des devoirs vassaliques normalement attachés à ces terres mais prie les prieurs ou pères abbé de La Grainetière de nous assurer, à moi et à mes héritiers, leurs conseils avec loyauté. Enfin je demande que ma famille soit associée aux prières quotidiennes de ce prieuré, qu’une messe solennelle annuelle soit dites pour le repos de nos âmes et que moi et ma parentèle soyons enterrées dans la chapelle ou l’abbatiale, aussi près du chœur que le respect et la dévotion le permettent.

Si quelqu’un parmi mes héritiers, qu’il soit de notre famille ou qu’il lui soit étranger, mû par un conseil du Sans-Nom, voulait diminuer ou enfreindre tout à fait, cette charte de notre donation établie légitimement par l’autorité de Dieu Tout-Puissant, d’Aristote et Christos ses deux prophètes, par celle de Saint Michel Archange de la justice et de tous les habitants du Paradis solaire, par celle des prêtres, des diacres, et de tous les hommes et femmes de la religion aristotéliciennes, qu’il soit excommunié, anathématisé, maudit, et que pour toujours il soit enfermé aux enfers lunaires, à moins qu’il ne vienne à faire satisfaction et qu’il ne répare qu’il aurait osé faire de mal.

Amen

J’ai scellé de mon sceau cette charte et demandé à mon seigneur, le comte du Poitou, à Dame Klementien héraut du Poitou, au Cardinal Neirin, évêque de Poitier et au Révérend Père Ellyrius, mandataire de l’Ordre Lescurien de ratifier avec moi cette présente charte et de la confirmer de leur autorité.


Pensez vous que cela recevable ?
_________________

Amor Fati !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Felipe...



Inscrit le: 10 Mar 2020
Messages: 274
Localisation: Rome & Kingdom of Castilla

MessagePosté le: Sam Aoû 29, 2020 1:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lorsque la porte du bureau a été ouverte, Felipe a laissé le document qu'il était en train de rédiger et s'est levé pour recevoir le nouveau venu. Il n'avait pas besoin de regarder son visage, il pouvait reconnaître cet accent breton n'importe où.

Bonjour Père Ellyrius, bienvenue dans mon bureau - Puis le jeune prêtre a écouté la demande et a réfléchi un peu avant de parler - En fait, comme vous l'avez dit, cela ne relève pas de ma compétence, car nous sommes ici chargés d'enquêter et de comprendre le droit canonique, en fait cela semble plus relever de l'héraldique romaine et donc de Son Éminence Endymion, en ce qui concerne la matière héraldique et les droits vassaux, ou de la congrégation de la diffusion de la foi, avec le cardinal Kalixtus, si l'on se réfère aux droits, obligations et à la structure des Ordres religieux.

Cependant, bien que je ne puisse pas vous donner une réponse professionnelle, mon point de vue est que la donation de l'usufruit à perpétuité de la terre serait suffisante, quel que soit le seigneur féodal de ces terres, ou autrement, quelque chose de similaire au document que je viens de lire, tant que cette cession de terre n'implique pas une dette de l'Église envers le pouvoir temporel étranger ; nous ne jurons que fidélité et obéissance au Saint-Père, tant en matière spirituelle que terrestre.

_________________

Secretary of His Holiness | Consul of the Pontifical College of Legists | Apostolic Nuncio to the Crown of Castilla y León
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Ellyrius



Inscrit le: 09 Juil 2009
Messages: 182
Localisation: Perdu dans les couloirs de la Pontifica Universitas Studiorum Aristoteliorum... AU SECOURS !!!!!!!

MessagePosté le: Sam Aoû 29, 2020 2:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ellyrius sourit en voyant arriver Felipe. Il écouta attentivement sa réponse.

Merci de votre réponse Don Felipe. J'aurais dû penser à poser la question à l'héraulderie.... j'y vais de ce pas.

Merci de votre analyse. l'idée est bien que le futur prieur ou abbé ne soit pas l'homme lige du Baron des Herbiers, ni que ce soit moi intuitu personæ qui reçoive ces terres mais bien l'Eglise et pour un usage libre.

_________________

Amor Fati !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 4596

MessagePosté le: Dim Oct 11, 2020 11:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant



      Visit of a friend

      Kalixtus was unemployed. That was of course wrong. But it turned out that he no longer had to carry out certain activities, which was gratifying. Because in this way he finally had the opportunity to do something he had wanted to do for a long time but had never found the opportunity. A visit with Felipe. One of his favourite students. Of course, he now has a lot to do. He was one of the busy bees in the great Rome. But Rome is unfortunately a place where you rarely hear any praise. Kalixtus mission refers to exactly this. He wants to stay in touch and make an impact in one way or another.

      The black robes he wore were only interrupted by a red cord and a golden pectoral. With the wide cloak of flowing silk he almost looked like a big black shadow breaking out of the fog. His alabaster-like, almost ageless skin contrasted the deep blackness. The white hair, which he had tied back strictly and woven into a French braid. Was divided by black bands. The plait hung down to his buttocks and divided his back in two.

      On his well-groomed hands he wore, unusually, only one ring - the cardinal ring. The long nails looked particularly finely sharpened. Kalixtus was extremely well-groomed and unusually simply dressed. Nevertheless, he had the ability to draw attention to himself as if he were a showcase. It must have been the aura that surrounded him or the perfume of bergamot and sandalwood that replaced the otherwise much darker, deep tones.

      He entered the office after knocking and behind him two acolytes followed him with a painting. A gift to Felipe, which he immediately spotted.

      Felipe, my dear friend. He approached him, smiled and gave him a kiss on each cheek, as it was customary in Kalixtus' homeland. How wonderful to see you in this smart new workroom. I have taken the liberty of bringing a little gift. As you can easily see, it is a painting. During my travels through Venice, Modena and Florence, I have, you know me, dedicated a little to my expensive art passion. When I saw this painting I knew that I had to give it to you. It is by a painter from Venice. Giovanni Bellini. Isn't it beautiful. Christos and his mother and of course St. John, the reason why I saw it immediately. It is a masterpiece. The guidance of the hands of the Saint holding and supporting Christos. The precise anatomy. It is of outstanding beauty. I think it suits you. Look, I know the love you have for our Prophet. He means a great deal to you. I feel the same way. When I look at this painting, I see grace, gratitude and humility. The maltreated prophet, his loving mother and John, who filled the foundations of our church with pillars and who received such a special, important task through Christos. The protection of the family.

      For me you belong to the family, Felipe. I would like to give you this. It would decorate this workroom very well.



    _________________
    Revenir en haut de page
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
    Felipe...



    Inscrit le: 10 Mar 2020
    Messages: 274
    Localisation: Rome & Kingdom of Castilla

    MessagePosté le: Mar Oct 13, 2020 5:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    The College of Legists was an important office in Rome, although its work was not very constant, since its members only met when a revision or reform of canon law was necessary. While these intense and long meetings were not being held, the prefect went to his office every morning and reviewed the messages that the faithful, priests and even bishops sent for brief consultations. The noise of the door opening made him look up while many people entered his office. It was rare to see Cardinal Kalixtus dressed in that black robe and cape, surely the habit of the Jesuit order, because he usually wore the cardinal red robes and other robes of intricate designs and expensive fabrics from the East. Felipe got up from his chair and after the cardinal's kisses, he genuflected and kissed his hand.

    Your Eminence, it is an honor to receive your visit in my humble office - the boy reddened because the table was full of books and rolled scrolls. - I appreciate your generosity, but it wasn't necessary...- He fell silent as he looked at the painting that the cardinal's servants had brought. - I'll be honest, I don't understand much about art, I only know when I like something or not. This painting is magnificent, it seems that both of us are looking the death of our Messiah. It shows us stillness, calm, and devastation after death. I don't know I should accept it, your eminence, it is extraordinarily beautiful. - Felipe was surprised by the cardinal's words. - I feel I am part of this great family of the Church, dear brother, since I was baptized and ordered as priest - he said, omitting the cardinal title. - But I'm sure your visit is not out of courtesy or to talk about art.
    _________________

    Secretary of His Holiness | Consul of the Pontifical College of Legists | Apostolic Nuncio to the Crown of Castilla y León
    Revenir en haut de page
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Chancellerie Pontificale – Pontificia Cancellariae – Papal Chancellery Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Aller à la page Précédente  1, 2, 3
    Page 3 sur 3

     
    Sauter vers:  
    Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com