L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit CanonLien fonctionnel : Le Réseau
Lien fonctionnel : Le ParcheminLien fonctionnel : Les Registres
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bienheureux Girtan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Salle Trufaldinienne - Secondary room
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bender.B.Rodriguez
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2008
Messages: 2763
Localisation: Bourges

MessagePosté le: Dim Juin 10, 2012 8:24 pm    Sujet du message: Bienheureux Girtan Répondre en citant

Citation:


Citation:
Vita du bienheureux frère Girtan



Le coeur à l'écoute


I – La découverte de la Foi au Couvent Franciscain de Valence.

Ses premiers temps au Couvent de Valence, sont rythmés par l’enseignement scolastique. Les prières ferventes et son goût d’apprendre, élèveront peu à peu sa foi.

Il a 23 ans, tout juste jeune novice, il n'est pas trop tard pour découvrir la vie vertueuse. Avec de la volonté, il se reconstruit intérieurement, faisant fit de ses péchés d'enfance et d'immaturité, et avec l’appui des frères franciscains, il refonde la famille idéale, telle qu’il la conçoit spirituellement.

Sa dévotion au service sacerdotal, le goût des cérémonies ordonnées, et précises, font qu’on lui confie rapidement les clefs de l’intendance. Son goût pour avoir un vin de messe de qualité lui fait fréquenter les meilleurs chais. Ceux qui ont connu Girtan lui reconnaissent unanimement une prédilection pour le vin de Chinon… Il croise les Frères Jarkov, Bibineloden, Jcaest, Latan, Chevalier Saint Georges, Sashan, Timviking, Pouyss…et Frère Nico.

Frère Nicolaïde apprécie particulièrement chez Girtan cet esprit bouillonnant et fougueux, la capacité de synthèse, et ce charisme singulier, qui ont fait de Girtan, ce que l'on a connu, avec cet enthousiasme alimenté par la compassion et la piété. Girtan développait déjà, une ébauche de « sa Métaphysique », il voulait démontrer ainsi le mécanisme autodestructeur de la modernité, si elle est pas encadrée par une règle spirituelle.


Citation:
Oui nos actions aussi belles soient-elles, doivent être conduites dans le désintéressement total. N’oublions pas que la charité est un devoir, mais seule l’obole est sacrée ! N’attendons pas qu’un ami, un frère, nous demande de l’aider, mais soyons prévenants et anticipons sa demande, si cela est possible, l’action n’en sera que plus efficace ! La Fraternité est le seul ciment de notre volonté, qui noie la haine, lie les passions dans l’enthousiasme, et nous donne la sagesse de la liberté de nos pensées, dans tous nos actes !


Le franciscain Girtan, après un premier séjour à Tréguier où il officie en qualité de Bedeau, commence une formation de Diacre à Saint-pol de Léon, sous la férule de Frère Anguillerusée.

Le 8 janvier 1454, le frère Franciscain Girtan prend son bâton de pèlerin, pour aller éveiller la foi, dans la nouvelle contrée du comté du Limousin et de la Marche, à Rochechouart, où il fut intronisé Diacre par le Père Elmoron. Une amitié réelle s’installe entre les deux clercs.

Il passe par Angoulême, puis à Gien, toujours en éveillant la foi autour de lui. La dialectique et un charisme exceptionnel le font apprécier tant en taverne que sur la place publique. Il commence à prêcher, « L’amour, La foi et la Raison, Le cœur à l’écoute…. » L’archevêque de Tours, son éminence Bibineloden, reconnaît ce frère Franciscain. Depuis le Couvent de Valence et Tréguier, avait apprécié son amitié et sa compassion envers tous ceux qui l’abordaient.

Une nouvelle ville se crée dans la province de Tours : Vendôme ! Monseigneur Bibineloden fait appel naturellement à Girtan, pour construire l’église, et éveiller la foi des habitants, dans cette contrée naissante.

II - Vendôme, l’abbatiale Saint Martin de la Chlamyde

Monseigneur Bibineloden ordonne le Franciscain Girtan, et le fait Curé de Vendôme dans la foulée, le 27 avril 1454. Il démontrera une fois de plus que les valeurs Franciscaines apportent encore de nouvelles connaissances à la construction humaine. Le père Girtan trouvera dans cette fonction le plein exercice de son sacerdoce. Investi de sa foi, et armé de sa volonté, son dynamisme galvanise les nouveaux paroissiens.

Le père Girtan n’aura de cesse de démontrer la bienfaisance de la générosité, du partage et du pardon. Les Vendômois ont encore à l'esprit les pains à 2 écus et la viande à 7 écus. Ses écrits conservés dans l’église de Vendôme, mais aussi à la bibliothèque du Couvent Franciscain*, témoignent non seulement de la ferveur qui l’anime à mettre en pratique les vertus cardinales. Celles-ci constituant le corpus aristotélicien en général, et propres à l'Ordre Franciscain en particulier : L’amour, la Fraternité, le Cœur à l’écoute, le Pardon…. présentent bien l’essence même de « La métaphysique », que le Père Girtan rédige, alors qu’il est Chapelain du Chapitre au Couvent Franciscain de Bruz.

Citation:

« La paix n’est pas aussi simple que le cœur ne l’imagine, mais elle est plus simple que la raison ne l’établit. Devant cet enchevêtrement des problèmes existenciels, nous sommes tentés de nous dire : "la paix dépend de mains plus expertes que les nôtres..." Certes la paix a besoin de politiciens et d’économistes, mais elle est aussi entre les mains de nous tous, elle passe par mille petits gestes de la vie quotidienne. Chaque jour, par notre manière de vivre avec les autres, nous choisissons pour ou contre la paix ».


III - De la confession

Le père Girtan, dans sa charge de Chapelain aura a confesser les novices, préparer les cérémonies d'intégration et aider les jeunes moines au mieux. Ces charges il les a menées avec beaucoup de conviction, transmettant à ces générations de franciscains, des promotions de choix. Ses préceptes et enseignements sont encore dans nos coeurs. Ses valeurs morales, empreintes de piété, nous poussent encore et toujours à plus de charité, de tolérance et de fraternité, telle qu'il nous les a léguées : "L'Ordre par dessus tout" c'est cet Amour qui l'animait profondément, c'était un état permanent au-delà du ludique.

Citation:
Pour un confesseur, il doit être tout d'abord totalement "détaché" du temporel, pour pouvoir être "libre et objectif", et pour accueillir fraternellement celui qui vient le coeur et l'âme chargés.... (un peu comme le père qui accueille son fils prodigue)....

Il faut avoir l'esprit ouvert à toutes les faiblesses ou bassesses dont l'esprit humain peut être tenté d'accomplir...sans laisser transparaître ses propres réactions ou idées. Ce n'est pas le confesseur qui "juge", il est "l'instrument" de communication avec le Très-Haut, et le "réceptacle" du repentir du confessé...

En fonction du ressenti sur la scincérité du repentir exprimé, le confesseur peut apprécier le degré de gravité de la faute avec mansuétude, par rapport à nos faiblesses et de la propension aux tentations de l'esprit humain....

Les expiations "sont proposées" et non imposées, chacun restant libre d'exécuter ou de ne pas exécuter la sanction demandée pour l'absolution des fautes. Le Très-Haut est seul juge car le confesseur peut lui aussi commettre par trop de zèle, une faute par orgueil, vanité ou simple méchanceté en infligeant une trop lourde punition pour absoudre les péchés confessés...

Ouvert, Magnanime, empreint de compassion, le confesseur se doit d'être juste et loyal dans son analyse du degré de la faute, pour ne pas tomber dans l'excès ! N'oublions pas en définitive, que le confesseur n'est pas "le juge", mais il doit écouter à la fois les péchés confessés, mais aussi son coeur, c'est là le travail délicat du confesseur car il doit passer les paroles de son vis à vis, par le "tamis" de son Coeur. La compassion doit être un guide, et l'enthousiasme le moteur, quant à la proposition des sanctions demandées en absolution des fautes avouées, elle sera appréciée selon le degré de sincérité du repentir...


IV - Son oeuvre

Grand professeur, théologien prolifique, il laisse en nos écoles de nombreux parchemins qui nous propulsent sans cesse vers le chemin du divin. Affable et d'une humeur toujours égale, le frère Girtan rejoint la béatitude de notre Gardien, Saint Nicolaïde, le 8 février 1455, suite à une longue maladie bien temporelle...

Il nous laisse de nombreux écrits capitaux tant pour les frères et soeurs franciscains que pour tous les membres de l'église aristotélicienne. Ils ont été offerts aux fidèles, il ne leur reste qu'à vivre. Aussi longuement que le souvenir du Bienheureux Girtan le fera.

On peut retrouver une grande partie de ces écrits au couvent franciscain de Bruz. Les moines copistes travaillent actuellement à en faire des copies à offrir à la grande bibliothèque romaine.


___
* Le couvent s'appelait à l'époque de Valence, depuis devenu Bruz.

Fait à Montmirail par un froid décembre 1455
Grâce à l'immense contribution de soeur Monica
Par les moines copistes de l'abbaye St-Louis


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Salle Trufaldinienne - Secondary room Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com