L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Modifications du Droit Canon
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Chancellerie Pontificale – Pontificia Cancellariae – Papal Chancellery -> Textes et discours officiels – Official texts and speeches
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Policarpo



Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 1272

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2018 5:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



    Romano Pontifici Eligendo
    Sur la vacance du Siège Apostolique et l'élection du Pontife Romain




    Liminaires

    L'élection du Souverain Pontife, qui, en tant que Successeur de Saint Titus à la Siège de Rome, est le Vicaire de Dieu sur terre, le Pasteur Suprême et le Chef visible de toute l'Église, a toujours fait l'objet d'une attention particulière, et précisément à cause de ce grave devoir, des dispositions ont été adoptées pour garantir la légitimité de l'élection et la liberté des électeurs.

    D'après la tradition de l'Église Romaine, le collège chargé de l'élection du Pontife doit être permanente et constitué de telle sorte qu'il puisse agir efficacement dès que le Siège Apostolique devient vacant. Puisque la nécessité d'un corps électoral pré-constitué et pas trop nombreux, qui peut être facilement et immédiatement convoqué, comme cela s'est parfois manifesté à des moments critiques pour l'Église et la papauté, il faut exclure que les électeurs du Pontife puissent être élus ou désigné pendant la vacance du Siège Apostolique.

    Nous croyons donc que nous devons procéder à la révision de certaines normes concernant l'élection du Pontife, afin qu'elles se conforment à la situation actuelle et correspondent au bien de l'Église, confirmant le principe que l'élection du Pontife Romain, selon l'ancienne tradition, est de compétence de l'Église de Rome, c'est-à-dire du Collège des Cardinaux, qui la représente.



    Partie I. La vacance du Siège Apostolique

    Can. 1 : La vacance du Siège Apostolique est la période où il n'y a pas de Pontife chargé d'occuper le Trône de Titus. La Sede Vacante dure jusqu'à l'élection d'un nouveau Pape.

    Can. 2 : Pendant la vacance du Siège Apostolique, le gouvernement de l'Église reste confié au Sacré Collège des Cardinaux pour la seule gestion des affaires ordinaires et urgentes, et pour la préparation de tout ce qui est nécessaire à l'élection du nouveau Pape.

    Can. 3 : Le Sacré Collège n'a donc aucune autorité ou juridiction dans cette période sur les questions dues au Pontife en fonction, sauf dans la mesure expressément autorisée par le Droit Canonique.

    Can. 4 : Tous les Cardinaux en charge des Dicastères et des Congrégations de la Curie Romaine restent en service, y compris le Cardinal Camerlingue et l'Archidiacre de Rome.

    Can. 5 : Le Cardinal Camerlingue est chargé de la soins et de l'administration des biens temporels et des droits du Saint-Siège. Il doit officiellement constater la mort du Pape et l'annoncer publiquement à l'universalité des fidèles.

    Can. 6 : Le Doyen du Sacré Collège est chargé de commencer l'organisation du Conclave. Il est également responsable des funérailles du défunt Pontife.


    Partie II. L'élection du Pontife Romain

    Can. 7 : Le droit d'élire le Pontife Romain appartient seulement aux Cardinaux de la Sainte Église Romaine en fonction au début de la vacance du Siège Apostolique.

    Can. 8 : Les Cardinaux créés après le début de la vacance du Siège Apostolique ne peuvent pas participer au Conclave. Ils n'ont donc aucun droit actif ou passif pendant l'élection.

    Can. 9 : Il est absolument exclu et interdit, sous peine d'excommunication latae sententiae, toute intervention de toute autre dignité ecclésiastique ou autorité laïque de quelque degré ou ordre que ce soit.

    Can. 10 : L'élection du Souverain Pontife doit avoir lieu dans le Conclave après sa fermeture et la prononciation de l'extra omnes. Le Conclave se tiendra seulement à Rome, près de la Tombe de Saint Titus.

    Can. 11 : Dans le conclave n'est pas autorisé la présence de personne à l'exception des Cardinaux votants.

    Can. 12 : Tous les Cardinaux participant au Conclave sont tenus au plus grand secret, sous peine d'excommunication latae sententiae.

    Can. 13 : Tous les Cardinaux, électeurs, suffragants ou émérites présents au Conclave ont le droit de vote.

    Can. 14 : Tous les Cardinaux participant au Conclave, à l'exception des émérites, sont automatiquement candidats. Il n'est en aucun cas possible de se retirer.

    Can. 15 : L'élection n'a lieu que lorsque l'un des candidats obtient les deux tiers des suffrages exprimés.


    Partie III. L'acceptation et la proclamation du nouveau Pontife

    Can. 16 : L'élection ayant eu lieu canoniquement, le Doyen du Sacré Collège doit demander le consentement de l'élu en ces termes : « Acceptasne electionem de te canonice factam in Summum Pontificem? » C'est la tradition que l'élu refuse deux fois avant d'accepter. Après que le consentement a été donné, il lui demande: « Quo nomine vis vocari? » L'élu répondra avec le nom pontifical.

    Can. 17 : Après l'acceptation, l'élu est immédiatement évêque de l'Eglise de Rome et en même temps vrai Pape et chef de la communauté de croyants; il acquiert en acte et peut exercer le pouvoir plein et absolu sur l'Eglise universelle.

    Can. 18 : Donc, les Cardinaux s'avancent pour rendre hommage au Souverain Pontife nouvellement élu et faire acte d'obéissance. Puis on rend grâces à Dieu; après quoi, le Cardinal Camerlingue annonce au peuple, dans l'attente le nom du nouveau Pontife qui, aussitôt après, donne la bénédiction apostolique Urbi et Orbi.

    Can. 19 : Le Conclave, ainsi que la Sede Vacante, prend fin après que le nouveau Pontife a été élu et a donné son consentement à son élection

    Can. 20 : Le Souverain Pontife est couronné par le Cardinal Camerlingue ou l’Archidiacre de Rome et, dans un délai convenable, prend possession de la Cathedra de Rome.



    Bulle pontificale sur la vacance du Siège Apostolique et l'élection du Pontife Romain,
    Donné et entériné à Rome par le Sacré-Collège des cardinaux sous le pontificat du Très Saint Père Innocent VIII le XI jour du mois de mai, le vendredi, de l'an de grâce MCDLVXI



_________________
His Excellency the Most Reverend Monsignor
Prof. Dr. theol. Policarpo von Wittelsbach
Bishop of Würzburg
Archabbot of the Abbey of Heiligenbronn
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Policarpo



Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 1272

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2018 5:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Publication des Statuts de l'Assemblée Épiscopale de Bretagne



    Nous, Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, à titre de Cardinal-Archidiacre de Rome,
    Au nom des Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne rassemblés dans le Sacré-Collège, devant le Tout Puissant et sous le regard d'Aristote, par le grâce de Dieu et du Pape Innocent VIII,



      Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la publication des Statuts de l'Assemblée Épiscopale de Bretagne, approuvés par les évêques bretons et entérinés par le Sacré-Collège.

      Les Statuts précités sont donc pleinement conformes au Dogme et au Droit Canon et ont pleine valeur à partir du moment de cette publication.
      La nouvelle publication sera disponible dans les salles de l'Assemblée Épiscopale de Bretagne ainsi qu'en annexe à la suite de cette annonce.



    Ad Maiorem Dei Gloriam



    Pour le Sacré-Collège des Cardinaux,
    Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, Cardinal-Archidiacre de Rome.




    Donné à Rome le XXIII jour du V mois de l'An de Grâce MCDLXVI.




Citation:


    Statuts de l'Iliz Breizh

    Règles régissant l'organisation de la Primatie Bretonne et de ses assemblées

      Conformément au Livre 2 Partie I du Codex Iuris Canonici de la Sainte Église Aristotélicienne, Universelle et Romaine, nommé « Regimini secularis ecclesiae », est établie la Primatie de Bretagne , ayant autorité sur tous les archidiocèses, diocèses et paroisses présents en tout ou en partie sur les terres du Grand Duché de Bretagne.
      Afin d'accorder le fonctionnement et la direction de la Primatie de Betagne à la Réforme de Sa Sainteté le Pape Innocent VIII tout en restant dans le cadre du Droit Canon et du Dogme ainsi qu'à la coutume et aux spécificités de l’Église de Bretagne, nous, évêques et archevêques bretons, avons débattu et établi le règlement suivant.
      Depuis sa création, et si elle a toujours été dirigée par l'assemblée des évêques de Bretagne, appelée « Kambre an Eskebed » ou Chambre des Évêques, l'Iliz Breizh s'est vue dotée d'une assemblée regroupant l'ensemble du clergé breton, appelée « Emovd ar c'hloareged » ou Chambre des Clercs, qui a pour but d'être une force de conseil et de proposition.
      Les deux assemblées se réunissent Res Parendo au siège de la primatie de Bretagne, à Saint Méloir des Ondes (Sant Meleg).



    Partie I. L'Assemblée Épiscopale de Bretagne - Kambre an Eskebed

    De sa composition

    Article 1. L'Assemblée des Evêques de Bretagne, ou Kambre an Eskebed (Chambre des Évêques), ou « AEB », est composée de membres de droit de membres consultants et de membres invités.

    Article 2. Les membres de droit ayant la parole et le droit de vote sont :
    - l'archevêque de Rennes et l'évêque de Nantes ;
    - les (arch)évêques In Partibus ayant leur résidence principale (I.G. In Gratebus) sur le territoire de la Primatie de Bretagne;
    - les archevêques émérites de Rennes et évêques émérites de Nantes;
    - les cardinaux romains ou nationaux ayant leur résidence principale (I.G. In Gratebus) sur le territoire de la Primatie de Bretagne;
    - les recteurs d'ordres religieux romains ayant une attache territoriale dans le Grand Duché de Bretagne;
    - les grands maîtres d'ordres militaires religieux résidant dans le Grand Duché de Bretagne.

    Article 3. Les membres consultants ayant la parole mais pas le droit de vote sont :
    - les anciens archevêques émérites de Rennes et évêques émérites de Nantes;
    - les cardinaux romains ou nationaux ayant leur résidence principale (i.G. In Gratebus) hors du territoire de la Primatie de Bretagne;
    - Les membres de la Nonciature Apostolique assignés au territoire de la Primatie de Bretagne

    Article 4. Les membres invités sont choisis par l'AEB sur proposition d'un membre de droit.

    Article 5. En cas de décès d'un évêque ou d'un archevêque breton, le siège qu'il occupait est déclaré vacant sitôt l'inhumation ordonnée par le Primat, ou par la Curie si le défunt est également cardinal.


    De son fonctionnement

    Article 6. Les décisions sont prises par vote à la majorité simple des votants.

    Article 7. Tous les membres de l'AEB peuvent participer aux débats, mais seuls les membres de droit peuvent lancer une consultation et voter.

    Article 8. Le vote doit toujours être précédé d'une période de débat d'un minimum de cinq jours. Il doit en outre être ouvert pendant une période de trois jours.

      Article 8.1 Le vote peut être lancé immédiatement en accord avec le primat, sur sa décision ou dans les cas prévus dans les procédures d'urgence.

      Article 8.2. Le vote devra toujours comporter une possibilité de voter blanc ainsi qu'une possibilité de voter contre.

      Article 8.3. Les cas suivants autorisent la procédure d'urgence :
      • Absence* non déclarée du Primat et du Vice-Primat pendant deux semaines ;
      • Conflit armé impliquant des paroisses bretonnes ;
      • Révocation d'un membre de l'AEB sur demande de l'Inquisition.

        *par absence est entendue la non-participation aux débats de l'AEB pendant un mois ou la retraite spirituelle non déclarée.


    De la Primatie

    Article 9. Le Primat est élu par les membres de l’AEB selon le scrutin normal. Il a un mandat de quatre mois.

    Article 10. Tout candidat à la primatie devra fournir un curriculum vitæ complet et un programme. Il devra également être membre de droit depuis plus de trois mois.

    Article 11. Le Primat doit nommer de un à deux vices-primats en mentionnant leur ordre de priorité. Il peut les choisir et les révoquer comme bon lui semble. Ils forment l’équipe primatiale, au sein de laquelle il peut inclure discrétionnairement d’autres membres de l’AEB.

    Article 12. En cas d’absence, le Primat est suppléé par un vice-primat selon l’ordre de priorité. Le vice-primat obtient alors tous les pouvoirs dévolus au Primat jusqu’au retour de celui-ci.

    Article 13. Les membres de l’équipe primatiale veilleront à annoncer leurs absences afin de permettre le bon fonctionnement de l’AEB.

    Article 14. Le Primat dispose d’un mandat tacite et permanent lui conférant tous les pouvoirs dont dispose l’AEB. Il peut donc prendre des décrets de manière unilatérale. Ces décrets peuvent à leur tour être annulés par l’AEB, la procédure d’annulation ayant un effet suspensif.

    Article 15. Le Primat peut être destitué par une motion de censure. Cette motion s’applique obligatoirement à l’ensemble de l’équipe primatiale. Elle se déroule selon le scrutin normal.

    De la nomination et de la révocation des évêques bretons

    Article 16. L'Assemblée Épiscopale de Bretagne nomme et révoque l'Archevêque de Rennes et l'évêque de Nantes.

    Article 17. Le Primat annonce la vacance ou la fin de mandat de la charge d'archevêque suffragant de Rennes, ou de celle d'évêque suffragant de Nantes, au sein de l'AEB en place d'Aristote et en gargote bretonne, et lance un appel à candidature de sept jours afin de pourvoir à ces charges.

    Article 17.1. Seul un prêtre théologien étant pasteur de la foi et ayant exercé pendant au moins trois mois en Bretagne une charge lui conférant le pouvoir de célébrer et d’octroyer divers sacrements aristotéliciens peut postuler à la charge d'Archevêque de Rennes ou d’Évêques de Nantes. En outre, tout candidat doit être titulaire d’une licence ès théologie obtenue dans un séminaire primaire reconnu par la Préfecture à l'Enseignement Aristotélicien ou apporter la preuve qu'il est en passe de l'obtenir dans un délai de 3 mois.

    Article 18. Les candidats doivent se faire connaître auprès du Primat avec un CV et une lettre de motivation. Le Primat peut écarter des candidatures farfelues ou inadaptées mais il doit le signaler à l'AEB.

    Article 19. Le primat collecte les candidatures et lance le vote aussi vite que possible pour que l'élection se déroule dans de bonnes conditions au sein de l'AEB.

    Article 20. Un évêque ou archevêque n’est libéré de ses fonctions que suite à une démission ou à la fin de son mandat.

    De la propositions à la Curie des évêques In Partibus résidant dans la Primatie de Bretagne.

    Article 21. Le choix de suggérer un évêque In Partibus ou un autre se fait sur proposition d'un membre de droit de l'AEB.

    Article 22. L'élection se fait par consultation de l'AEB selon le scrutin normal.

    Partie II. L'Assemblée du Clergé de Bretagne - Emovd ar c'hloareged

    De sa composition

    Article 1. L'Assemblée du Clergé de Bretagne, ou Emovd ar c'hloareged (Chambre des Clercs), est composée de membres de droit et de membres invités.

    Article 2. Les membres de droit sont :
    - les clercs dépendant de l'Iliz Breizh, quels que soient leur statut ou leur charge, sans distinction ;

    Article 3. Les membres invités, qui ont seulement un avis consultatif, sont :
    - les clercs et laïcs choisis par la Chambre des Clercs sur proposition d'un membre de droit ;
    - les membres des conseils diocésains de Rennes et Nantes.
    - les cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne, Universelle et Romaine ;
    - les recteurs et les membres d'ordres religieux romains ayant leur résidence principale (i.e. In Gratebus) en Bretagne ;
    - les grands maîtres et les membres d'ordres militaires religieux ayant leur résidence principale (i.e. In Gratebus) en Bretagne.

    De son fonctionnement

    Article 4. La Chambre des Clercs débat des relations entre l’Église de Bretagne et les autorités temporelles bretonnes, en particulier :
    - elle veille aux relations avec les autres assemblées géo-dogmatiques ecclésiastiques, en restant pieuse fille de l'église romaine ;
    - elle veille à transmettre et proposer aux congrégations romaines toute initiative, action ou personne pouvant concourir à la réalisation de leur mission ;
    - elle jouit également des compétences établies par le Droit Canon de manière générale qui ne seraient prévues par ce texte.

    Article 5. Les décisions sont prises par vote à la majorité simple des votants.

    Article 6. Tous les membres de la Chambre des Clercs peuvent participer aux débats, mais seuls les membres de droit peuvent lancer une consultation et voter.

    Article 7. Le vote doit toujours être précédé d'une période de débat d'un minimum de cinq jours. Il doit en outre être ouvert pendant une période de huit jours.

      Article 7.1 Le vote peut être lancé immédiatement et le délai de vote raccourci à trois jours en cas d'urgence et en accord avec le primat.

      Article 7.2. Le vote devra toujours comporter une possibilité de voter blanc ainsi qu'une possibilité de voter contre.


    Rédigé et proposé par Son Éminence Cathelineau Botherel de Canihuel, Primat de Bretagne, Evêque In Partibus d'Acropolis.
    Débattu et voté par l'Assemblée Épiscopale de Bretagne sous le pontificat du Très Saint Père Innoncent VIII, le douzième jour du mois de mai, le samedi, de l'An de Grâce MCDLXVI.
    Sanctionné et entériné par le Sacré-Collège des Cardinaux, sous le pontificat du Très Saint Père Innoncent VIII, le vingt-deuxième jour du mois de mai, le vendredi, de l'An de Grâce MCDLXVI.
    Publié par Son Éminence Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, Cardinal-Archidiacre de Rome, le vingt-troisième jour du mois de mai, le vendredi, de l'An de Grâce MCDLXVI.

---------------------------------------------
_________________
His Excellency the Most Reverend Monsignor
Prof. Dr. theol. Policarpo von Wittelsbach
Bishop of Würzburg
Archabbot of the Abbey of Heiligenbronn
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Policarpo



Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 1272

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2018 5:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    ........
    De Sanctae Sedis summo administratione
    Pontifical Bull « The Supreme Government of the Church »
    - Sequel -






    Book 5: The Higher Institutions of the Church



    5.1. The Congregation of the Holy Office and the Causes of Saints



    Preamble

      The Congregation of the Holy Office and the Causes of Saints is the bastion of the Dogma of the Holy Aristotelian Church. It produces and analyzes dogmatic texts to augment and enrich the collection of sacred texts for the entire Church, deciding which texts enter the Index (a list of prohibited works) and which people can be considered Blessed or Saint due to their exemplary lives. The theologians of the Congregation can also be called to give an opinion on part or all the Dogma. Lastly, the Congregation organizes the canonizations of the people recognizes as Saints.



    Structure and Offices of the Congregation of the Holy Office and the Causes of Saints

      Article 1: The Congregation of the Holy Office and the Causes of Saints is composed of two Offices - the Saint Office and the Office of the pickle Saint Theodule.

      Article 2: The Saint Office is composed by the French, Italian and International Scriptoriums, in which the important texts regarding the general Church and the life of saints are discussed and written, and by the Coterie of Theologians, in which the theologians reunite to debate and decide on the approval of the texts brought before them, taking into account its dogmatic importance and consistency.

      Article 3: The Office of the pickle Saint Theodule deals with the reconnaissance of the relics of the Saints and is composed by the Antechamber, in which every faithful can request a relic of the a Saint to be recognized, and the High Council, in which the veracity and the importance of the relic is acknowledged.


    Hierarchy of the Congregation of the Holy Office

      Article 4: The hierarchy of the Congregation is established as follows:

      • The Cardinal Chancellors of the Congregation of the Holy Office;
      • The Prefect of the Congregation of the Holy Office;
      • The Vice-Prefects of the Offices of the Congregation of the Holy Office;
      • The theologians and heuristics of the Congregation of the Holy Office;
      • The writers of the Saint Office of the Congregation of the Holy Office;
      • Any other necessary hierarchy, validated in the internal statutes of the Office in question, by one of the two Congregational Cardinals.


    The Congregational Cardinals and the Salon "Bienheureuse Wilgeforte"

      Article 5: The Congregation of the Holy Office is directed by a Chancellor and a Vice-Chancellor. They are both Cardinal Roman Electors, designated by their peers gathered in the Curia.

      Article 6: The Chancellor, together with the Vice-Chancellor, guarantees the proper functioning of the Congregation, coordinating and assigning duties among its members. The Chancellors divide the duties of the Congregation between themselves. In case of disagreement, the Chancellor has the primacy over the Vice-Chancellor.

      Article 7: The Chancellor may exceptionally appoint a person as an honorary member of the Congregation. This person holds an consultative position as a recognition of his past services to the Congregation. An honorary member takes part in the discussions inside the Salon "Bienheureuse Wilgeforte".

      Article 8: The Chancellor, the Vice-Chancellor, the Prefect and the Honorary Members form the High Council of the Congregation and meet in the Salon "Bienheureuse Wilgeforte". It is a meeting place for the officials to coordinate the proper management of the Congregation and its Offices.


    Prefect of the Congregation of the Saint Office

      Article 9: The two Offices of the Congregation are led by a single Prefect. The Prefect is appointed by the Chancellors after having discussed the candidates within the Salon "Bienheureuse Wilgeforte".

      Article 10: The Prefect must respect strict prerequisites, to ensure the proper functioning and the completion of his/her assigned tasks. He/She must be a baptized faithful who possesses a theology license.

      Article 11: The Prefect cooperate with the Chancellors and their subordinates in order to ensure the proper functioning of the Congregation and of his/her respective Offices.


    Vice-Prefects of the Congregation of the Saint Office

      Article 12: The Vice-Prefects are the auxiliaries of the Prefect and assist the Prefect in the exercise of his duties.

      Article 13: There is one Vice-Prefect for each Scriptorium and they are appointed by the Prefect, with the accordance of the Chancellors.

      Article 14: The Vice-Prefects decide on the priority of the documents to be discussed. He/She actively directs his/her writers in order to carry out the missions of the Office and reports to the Prefect the current situation of the multiple documents. The finished documents must then be sent to the Coterie of the Theologians.


    The Coterie of the Theologians

      Article 15: The Coterie is composed by the theologians, the Prefect, the Vice-Chancellor and the Chancellor in which they decide the validity, quality and consistency of the documents brought before them, coming from the Scriptoriums, after a debate.

        Article 15.1: The debate has a minimum duration of 7 days, followed by a vote of 5 days

      Article 16: The theologians are elected by the Coterie on proposal of the Chancellors or another theologian of the Congregation and a majority of the votes cast. Only can reach the rank of theologian a baptized faithful who holds a theology license on a Seminary recognized by the Prefecture of the Aristotelian Teaching, and which will be illustrated by their intellectual excellence or for their accomplished knowledge of the dogma of the Universal Roman and Aristotelian Church.

      Article 17: The theologians vow to maintain the integrity of the texts they have in their care at the cost of their lives and vow to keep in secret the deliberations of the Coterie of the Saint Office that have not been made public.

      Article 18: The theologians also have as duty to clarify every doubt of any faithful member regarding the dogma of the Aristotelian Church. The opinion of the theologian has official status and is deemed to be the position of the Church on the subject Aristotelian question. Only the Chancellors can revoke any clarification of the Dogma made by any theologian, if they consider it was erroneous.

      Article 19: Any theologian may submit to its peers an application against a text considered heretical, or constituting a clear risk to the integrity of the Universal Church. The text is blacklisted by a majority of votes cast in this direction.


    The Office of the pickle Saint Theodule

      Article 20: The Office is managed by the Prefect of the Congregation, assisted by the heuristics, in which they decide in the High Council the validity and veracity of the relics brought before them, taking into consideration the life of the saint to which the relic belongs to, after a debate.

        Article 20.1: The debate has a minimum duration of 7 days, followed by a vote of 5 days

        Article 20.2: The heuristics and the Prefect have voting power, as well as the Vice-Chancellor and the Chancellor


      Article 21: The heuristics are elected by the High Council on proposal of the Chancellor or another heuristic of the Congregation and a majority of the votes cast. Only can reach the rank of heuristic a baptized faithful who holds a theology license on a Seminary recognized by the Prefecture of the Aristotelian Teaching, and which will be illustrated by their intellectual excellence or for their accomplished knowledge of the dogma of the Universal Roman and Aristotelian Church.

      Article 22: The heuristics vow to maintain the integrity of the relics they have in their care at the cost of their lives and vow to keep in secret the deliberations of the High Council of Saint Theodule that have not been made public.

      Article 23: Every believer or member of the clergy may submit a relic for validation within the Office of the pickle Saint Theodule.


    The validation of texts

      Article 24: There are two types of texts. The minor texts are dogmatic and liturgical comments that are not intended to be integrated in the Aristotelian dogma. The major texts are translations of ancient Roman scrolls discovered since the era of renewal of faith, including hagiographies of the Ancients.

      Article 25: Every believer or member of the clergy may submit a text for validation within the Saint Office.

      Article 26: When the Coterie approves a document, the Chancellor of the Holy Office will transmit it to the Holy Curia for final validation in case of a major text or proclaim its validity if it is a minor text.


    The Blessed and the Saints

      Article 27: The Blessed status is granted to people who led an exemplary life and having done work of faith. This status is granted by the theologians of the Saint Office. They check if the hagiography proposed is consistent with the dogma and the Canon Law and if the candidate blessed actually led an exemplary life as an Aristotelian. This status is achieved through a process of beatification, according to the statutes and the organization of the Saint Office. The hagiography of a blessed is published in the dogma. It may possibly serve as a basis for canonization. The blessed are considered locally as a saint and are the object of a cult.

      Article 28: A Saint is a blessed who has had a major impact on the overall development of the Faith during his lifetime or after his death. This status is obtained via a canonization process that differs depending on whether the saint is an Ancient or modern and is granted by the Cardinals who verify if its impact on the Church was very important and positive. If it is a modern saint, the opinion of the faithful is taken into account in the Aristotle's Square. If it is an Ancient, the canonization takes place directly under the Constitution and the organization of the Curia. The saint is an example to the faithful of the whole world and for all clerics. His thought and action are references recognized by all. Churches, chapels, pilgrimages and rituals can be dedicated to him.


    The Canonization process

      Article 29: Every believer or member of the clergy may propose a canonization of a blessed when at least three faithful Aristotelian can give evidence under oath of this person’s death. This blessed could not be an Ancient, since their canonization processes are defined by the Curia, as aforementioned.

      Article 30: The opening of the canonization process is subject to a strict formalism whose compliance is required, on pain of dismissal. The applications are sent to the Congregation of the Holy Office, and must necessarily be supported by a hagiography and one or more relics, elements that seek to justify the canonization of the person concerned.

        Article 30.1: An Hagiography consists of:
        • The religious life of the candidate for sainthood (or Vita), in a narrative style, and based on evidence to characterize the statute of the Saint of the Universal Church;
        • A synthesis of the candidate's thoughts for the canonization, illustrated with direct quotes;
        • A collection of comments made by the faithful or the clergy, and that highlight the uniqueness of the personality of the applicant;
        • A collection of edifying maxims uttered by the applicant in his lifetime;
        • A catalog of relics recognized by the Office of the pickle Saint Theodule that are associated with the applicant (in particular the location of his remains);
        • A gallery of its banners, shields, and avatars.


      Article 31: As stated before, the hagiography is subject to scrutiny by the Coterie of Theologians, both the form and substance and, when it is approved, the Chancellor of the Congregation is required to transmit the Curia the notice. If the Curia gives a favorable opinion, the Chancellor of the Congregation of the Holy Office shall declare open the canonization of the applicant on Aristotle's Square.

      Article 32: The canonization publicly takes place on Aristotle's Square. The hagiography is presented to the universality of the faithful and the clergy, who can freely comment. Seven days after the opening of the process of canonization, the Chancellor of the Congregation of the Holy Office submits the hagiography to the vote of the universality of the faithful and the clergy Aristotelian. The applicant is declared, after a further period of seven days, Saint of the Holy Universal Church if his/her hagiography gathers 70% of favorable opinions expressed.


    The recruitment within the Saint Office

      Article 33: Anyone who wishes to apply for a position in the Saint Office must go to the Antechamber. The candidate must submit a baptismal certificate, with study licenses of Seminars recognized by the Prefecture of the Aristotelian Teaching (if any), and follow the standard application used in the Office.

      Article 34: The application of the candidate is then discussed in the Salon "Bienheureuse Wilgeforte" and, if approved, he/she is appointed by the Chancellors of the Congregation.

      Article 35: All the members of the Congregation are encouraged to further explore the Dogma of the Holy Aristotelian Church, studying in the Seminars recognized by the Prefecture of the Aristotelian Teaching.


    The duty of secrecy

      Article 36: All discussions within the Salon "Bienheureuse Wilgeforte" shall be subject to the right of confidentiality and the duty of secrecy.

      Article 37: The members of the Congregation shall not divulge sensitive information in relation to their function.

      Article 38: All work within the Congregation must remain within the Salon "Bienheureuse Wilgeforte" or inside the walls of the concerned Office, until the information is publicly divulged.

      Article 39: The obligation of confidentiality is applied to anyone who has access to the Salon "Bienheureuse Wilgeforte", including Roman Cardinals. These articles are not applied to the discussions submitted to the Sacred College.




    Canonical text on « The Supreme Government of the Church »,
    Given and approved in Rome by the Sacred College during the pontificate of the Holy Father Innocent VIII, the IX day of the month of June, in the Year of our Lord MCDLXV.

    Published by His Eminence Nicolás Borja, XI day of the month of June, in the Year of our Lord MCDLXV.


_________________
His Excellency the Most Reverend Monsignor
Prof. Dr. theol. Policarpo von Wittelsbach
Bishop of Würzburg
Archabbot of the Abbey of Heiligenbronn
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Chancellerie Pontificale – Pontificia Cancellariae – Papal Chancellery -> Textes et discours officiels – Official texts and speeches Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com