L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Index - archives] Annonce et levée d'excommunication
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Chancellerie Pontificale – Pontificia Cancellariae – Papal Chancellery -> Textes et discours officiels – Official texts and speeches
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 11:51 am    Sujet du message: [Index - archives] Annonce et levée d'excommunication Répondre en citant

Post made after http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=8039

1456

Citation:
Nous, Guillaume de Lorgol, cardinal camerlingue de la sainte église de Rome par la Grâce du Tout-Puissant et de SS le Pape Eugène cinquième,

A l'universalité des fidèles,


Excommunions le sieur pepe_kaly;

Ad majorem Dei gloriam.

Faict à Rome, ce sixième jour du mois de mars de l'an de grâce MCDLVI.



Citation:
Nous, Guillaume de Lorgol, cardinal camerlingue de la sainte église de Rome par la Grâce du Tout-Puissant et de SS le Pape Eugène cinquième,

A l'universalité des fidèles,


Excommunions le sieur Gesuado pour acte manifeste d'apostasie;

Ad majorem Dei gloriam.

Faict à Rome, ce dix-septième jour du mois de mars de l'an de grâce MCDLVI.



Citation:
Nous, Guillaume de Lorgol, cardinal camerlingue de la sainte église de Rome par la Grâce du Tout-Puissant et de SS le Pape Eugène cinquième,

A l'universalité des fidèles,


Levons l'anathème sur ceux des membres du groupuscule dict de la Compagnie des Lucioles qui ont participé à la croisade;

Ad majorem Dei gloriam.

Faict à Rome, ce vingt-cinquième jour du mois d'avril de l'an de grâce MCDLVI.

[
_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 11:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

1457

Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'Excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Attendu que ledict Edoras a été jugé coupable de faux et usage de faux, tentative de corruption du clergé et mensonge manifeste,
    Attendu que le coupable a accepté son jugement ;
    Je prononce à ce jour son excommunication.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le IIème jour du mois de Novembre, de l’an MCDLVII de la saincte eglise aristotélicienne






[
_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 12:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1458

Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Annonce que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté des baptisés, lesdicts

    Beauziac, Benestar, Entela, Lokmar, Niria, Tenae, Yeuxbleus et Korame

    Voient à ce jour levée leur excommunication.

    Cette décision faisant suite du verdict prononcé par l'Officialité diocésaine de Cambrai sous la présidence de Son Eminence, Monseigneur Vincent Diftain.

    Au terme de longs mois de procédure, il nous apparaît, eu égard à l'excellent comportement des personnes mentionnées ci dessus, que rien ne faisait plus obstacle à leur plein rétablissement dans leurs droits.;



    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIème du mois Mars, de l’an MCDLVIII de la saincte eglise aristotélicienne








Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Jugement contre Horvy dict le gros



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, duc de Montforzh, cardinal chancelier de la congrégation de la Saincte Inquisition par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Attendu qu'a comparu par devant l'inquisiteur, Monseigneur Odoacre de Corynthe, Horvy dict le gros, pour apostasie, faute d'hérésie, insulte envers les membres du clergé et envers la Saincte Eglise Aristotélicienne;

    Attendu que le même a par trois fois refusé d'abjurer alors qu'il lui a été par trois fois fait la demande;

    Attendu qu'il fut donc reconnu pertinax, c'est à dire obstiné dans les crimes dont il a été reconnu coupable, à savoir ceux d'insultes envers la Sainte Eglise, de velléité de création d'une Église berrichonne dissidente rebelle à son évêque et donc à Rome, d'être un hérésiarque et un schismatique, d'avoir moqué la Congrégation de la Sainte Inquisition, ses membres ainsi que l’épiscopat, d'avoir usurpé en conscience le titre de Monseigneur, et commis en conscience des erreurs concernant son enseignement pastoral et d'avoir blasphémé le nom de Christos et enfin d'avoir soumis en conscience le Sacerdoce à l'Empire;

    Attendu, d'autre part, qu'un collège de cardinaux, étrangers à l'affaire, a été constitué en vue de statuer sur la peine
    Que celui-ci, après en avoir délibéré, a conclu qu'il devrait s'appliquer les peines suivantes:

    - Excuses publiques envers SE Verty et excommunication.
    - Qu'en cas de refus des excuses il soit livré au bras séculier.

    Attendu d'autre part que le coupable ne peut satisfaire à l'obligation d'excuses publiques car mort par éradication il lui est impossible de paraitre en public, décès constaté par le collège, seule la peine d'excommunication s'applique donc, à la date de la reconnaissance de sa culpabilité.

    Par ces motifs

    - HORVY DICT LE GROS EST EXCOMMUNIE à compté de la date de reconnaissance de sa culpabilité, soit le vingt-deuxiéme jours de Mars 1458;
    - en application du droit canonique, le mariage de celui-ci étant donc dissout "de facto", à la date du vingt-deuxième jour de mars de l'an 1458 de la Saincte Eglise Aristotélicienne, son ex épouse aura la possibilité de se remarier après une période de pénitence.



    Fait et scellé à Rome le VIIème du mois d'Avril, de l’an MCDLVIII de la saincte église aristotélicienne

    Pour le collège, composé de, SE Apocas suppléé par SE Ivrel, SE Lior Asteras d'Ozora et SE Sériella






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Constatant que le dénommé Sancte a fuit lâchement son procès et n'a pas su profiter des mois qui suivirent pour retrouver la raison.
    Constatant que se cache derrière un prétendu théologien un vrai brigand.
    Constatant que le mal a pris possession de son esprit creux au point de lui faire croire, qu'il est amiral et qu'il sert Dieu, alors qu'il n'est rien et ne sert que des brigand.
    Constatant son refus d'abjurer
    Ce dernier est jugé obstiné, fauteur d'hérésie et l'interdit qui le frappait est commué en excommunication.

    Cette mesure ayant effet à la date de la présente
    Toute personne le soutenant dans son œuvre de faute d'hérésie, de tentative d'hérésie.
    Toute personne s'associant à lui dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant ses directives sera excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.
    Cette excommunication entrainant, de fait:
    la mise sous interdit;
    la dissolution du mariage
    plainte auprès de l'hérauderie
    mise à l'index
    et demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.
    Les clercs de Guyenne auront pour mission de veiller à l'application de cette arrêt en communicant les noms des personnes concernées à la congrégation de la Saincte Inquisition.

    Puisse Dieu avoir Pitié d'un simple brigand


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait en Guyenne le XIéme du mois de Juin, de l’an MCDLVIII de la Saincte Eglise aristotélicienne






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Constatant que le dénommé Delfius se revendique du titre de curé de façon indue.
    Constatant qu'il n'a jamais demandé à être prêtre ni fait aucune démarche pour le devenir auprès de l'église.
    Constatant qu'il n'est pas ordonné.
    Qu'il a été nommé par un faux évêque , d surcroit excommunié.
    Constatant que le mal a pris possession de son esprit creux au point de lui faire croire, qu'il est curé et prêtre.
    Constatant son obstination au sens canonique.
    Ce dernier est jugé obstiné, fauteur d'hérésie et excommunié.
    Cette mesure ayant effet à la date de la présente
    Toute personne le soutenant dans son œuvre de faute d'hérésie, de tentative d'hérésie.
    Toute personne s'associant à lui dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant ses directives sera excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.
    Cette excommunication entrainant, de fait:
    la mise sous interdit;
    la dissolution du mariage
    plainte auprès de l'hérauderie
    mise à l'index
    et demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.

    Puisse Dieu avoir Pitié de lui


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Craon le IIIéme du mois de Juillet, de l’an MCDLVIII de la Saincte Eglise aristotélicienne





Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Mise à l'index



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Constatant que nul n'eut le courage de profiter du temps de grâce accordée par l'église dans sa grande clémence.
    Confirme la mise à l'index des personnes dont les noms suivent.
    Ces dernières n'ont pas su profiter de la clémence de l'Église et se sont rendues coupables de faute d'hérésie, d'apostat ou d'hérésie.
    Elles se sont d'elles mêmes excommuniées en soutenant des personnes déjà excommuniées et ce latae sententiae , par la commission du fait.
    De fait,
    Toute personne soutenant ces excommuniés dans leur œuvre de faute d'hérésie,
    Toute personne s'associant à eux dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant leurs directives sera excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.
    Cette excommunication entrainant, de fait:
    la mise sous interdit;
    la dissolution du mariage
    plainte auprès de l'hérauderie
    mise à l'index
    et demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.


    Calyce.
    Cunegonde_lanaine
    Eloman
    Edwald
    Klervia
    Salebete
    Aleanore
    Viktoriya
    Luciedeclairvaux
    Leandre
    Finam
    Darius
    197856
    Richy84
    Maleus
    Stradivarius
    Ryllas
    Karolinger
    Ozane
    Xollir
    Abraxes
    Linon
    Aloara
    Judael
    Edern
    Letiti


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Angers le XIVème du mois de Septembre, de l’an MCDLVIII de la Saincte Eglise aristotélicienne





Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    Eloman

    Voit à ce jour levée son excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il lui soit permis de retrouver la grace.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIIème du mois d'Octobre de l’an MCDLVIII de la saincte eglise aristotélicienne






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    Xollir

    Voit à ce jour levée son excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il lui soit permis de retrouver la grace.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIIème du mois d'Octobre de l’an MCDLVIII de la saincte eglise aristotélicienne






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    Aloara

    Voit à ce jour levée son excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il lui soit permis de retrouver la grace.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIIème du mois d'Octobre de l’an MCDLVIII de la saincte eglise aristotélicienne






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    Aleanore

    Voit à ce jour levée son excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il lui soit permis de retrouver la grace. Faisant suite aux nombreux témoignages en sa faveur et à sa conduite lors de sa première convocation.
    Notant que la susnommée eut pu être absoute plus tôt si elle avait pris la peine de joindre un clerc.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIIème du mois d'Octobre de l’an MCDLVIII de la saincte eglise aristotélicienne






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    Richy84, Maleus, Stradivarius

    Voient à ce jour levée leur excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il leur soit permis de retrouver la grâce.
    Y ajoutant qu'il appert que ces trois malheureux soldats croyaient servir leur duché et combattre une cause juste alors qu'ils n'étaient qu'utilisés aux fins personnelles et vaniteuses de leur chef et qu'ils n'ont pas eu connaissance de la réalité des ordres qui leur étaient donnés ne pouvant s'y soustraire.
    Notant que les susnommés auraient pu être absouts plus tôt s'ils avaient pris la peine de joindre un clerc.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIVème du mois d'Octobre de l’an MCDLVIII de la Saincte Eglise aristotélicienne






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication



    Moi, Tebaldo Foscari disent Heldor, cardinal-Patriarche d'Aquileia, Archevêque des Venezie, Cardinal Inquisiteur pour les terres italique, Père Général de l'Ordre de Saint Dominique, pour grâce de Dieu, devant au Tres haut, sous le regard d'Aristote et au nom de notre mère sainte l'église,

    en constatant que dénommée Monik il a décidé de répudier son baptême aristotélicien et d'embrasser foi spinoziste.
    Considérées :
    - Les épreuves fournissez-lui
    - Les aveux écoutés
    - Les Témoignages déposés

    En conformité :
    - Alle tu lis du Droit Canonique, Livre IV (Su la Justice de l'Église) et à de l'Établi parmi l'Église Aristotélicienne italienne et la Province de Terre de Travail,
    Cette dernière est jugée coupable du délit d'apostasie donc est frappée de décret d'excommunication.

    Cette mesure ayant effet à donnée du présent.
    Chaque personne que la soutient dans son oeuvre soit imputée de tentative d'héresie.
    Chaque personne qui s'associe à elle en listes, groupes, association etc soit imputée de tentative d'héresie.
    Chaque personne qui obéit ou en second lieu ses directives sera excommuniée des latae sententiae, dans autres mots de

    simple commission du fait.
    Cette excommunication qui traîne, de fait :
    la messe en intedetto ;
    la dissolution de l'eventuel mariage ;
    déplacement de chaque je titre nobiliaire à elle eventuellement concédé de l'Héraldique Impériale ou du Règne de Deux Sicilie;
    la messe à l'index
    et demande de messe dans la liste des ennemis de la part de n'importe quel armée de la foi comme parasite et non désirée.
    Le clergé du Règne des Deux Sicilie aura épelle de veiller à l'application de cette sentence en communiquant les noms des personnes intéressées à la congrégation de la Sainte Inquisition.

    Qu'il puisse Dieu avoir de la pitié de son âme


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    (b) fait en Rome le jour IX du mois de décembre, de l'an MCDLVIII du Saint Eglise Aristotélicienne. [/b]

    S.B.E. Frater Tebaldus Cardinalem Foscari
    Elector et Inquisitor Italicus
    Patriarca Aquielaie
    Archepiscopus Venetiarum
    Pater Generalem Ordo Sancti Dominici





Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication



    Moi, Tebaldo Foscari disent Heldor, cardinal-Patriarche d'Aquileia, Archevêque des Venezie,

    Cardinal Inquisiteur pour les terres italiche, Père Général de l'Ordre de Saint Dominique, pour grâce de Dieu,

    devant au Tres haut, sous le regard d'Aristote et au nom de notre mère sainte l'église,



    en constatant que le dénommé Messerbracco il ne s'est pas présenté de le sien sponte à défendre ses

    déclarations contre le Dogme Aristotélicien et le Saint Chiesa Aristotélicienne.
    Considérées :
    - les épreuves montrées et articulées du Greffier, dans la personne de Mons. Spiridione Q. Percival du Grifondoro,

    Évêque de Gaeta ;
    - l'absence, pour sa sa décision, du prévenu.

    En conformité :
    - Aux lois du Droit Canonique, du Livre IV (Su la Justice de l'Église) et à de l'Établi entre l'Église

    Aristotélicienne Italienne et la Province de Terre de Travail,
    Ce j'achève est jugé obstiné, partisan d'héresie apostat donc est frappé de décret d'excommunication.

    Cette mesure ayant effet à donnée du présent.
    Chaque personne que le soutient dans son oeuvre soit imputée de tentative d'héresie.
    Chaque personne qui s'associe à lui en listes, groupes, association etc soit imputée de tentative d'héresie.
    Chaque personne qui obéit ou en second lieu ses directives sera excommuniée des latae sententiae, dans autres mots

    de la simple commission du fait.
    Cette excommunication qui traîne, de fait :
    la mise en interdit ;
    la dissolution de l'eventuel mariage ;
    déplacement diogni je titre nobiliaire à lui eventuellement concédé de l'Héraldique Impériale ou du Règne des Deux

    Sicilie ;
    la mise à l'index
    et demande de messe dans la liste des ennemis de la part de n'importe quel armée de la foi comme parasite et non

    désiré.
    Le clergé du Règne des Deux Sicilie aura épelle de veiller à l'application de cette sentence communiquant les noms

    des personnes intéressées à la congrégation de la Sainte Inquisition.

    Qu'il puisse Dieu avoir de la pitié de son âme


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    fait en Rome le jour IX du mois de décembre, de l'an MCDLVIII du Saint Chiesa Aristotélicienne.

    S.B.E. Frater Tebaldus Cardinalem Foscari
    Elector et Inquisitor Italicus
    Patriarca Aquielaie
    Archepiscopus Venetiarum
    Pater Generalem Ordo Sancti Dominici






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Suspension de l'excommunication



    Moi, Tebaldo Foscari dit Heldor il randello, Cardinal Electeur et Inquisiteur Italic, Cardinal-patriarche de Aquileia, Mgr de le Venezie, Père Général de l'Ordre de Saint Dominique, par la grâce de Dieu, avant le Très-Haut, sous les yeux d'Aristote et au nom de Notre Sainte Mère l'Église,


    Rappelez-vous que, dans son immense générosité l’Eglise Aristotélicienne est d'accord pour rouvrir dans ses bras au ses enfants une fois perdu et restaure leur ainsi dans la Communauté aristotélicienne.
    Ainsi, après qu'ils se sont repentis et sincèrement ses excuses.
    Qui se sont rétractés, et sont changés pour d'autres, le pardon est reçu d'eux.
    Ce qui est pour tout homme et toute femme de bonne volonté qui peuvent venir à nous et de trouver les chemins de la vertu.

    Je remarque que

    Les membres de la Compagnie Mano Nera

    voient à ce jour suspendu leur excommunication.

    Cette décision reflète la volonté de l'église qui leur a permis de trouver la grâce
    Après un long processus de contrôle par la présente loi est suspendue sur l'excommunication des membres de Mano Neara, excommunié en Janvier AD, dans le cours jusqu'à la fin de la pénitence ordonnée par un tribunal spécialement convoquée pour statuer sur cette question.
    La pénitence, étant donné les crimes contre la foi, contre l'Eglise et contre les hommes commis par l'accusé dans le passé, se présente comme suit:

    - paiement de 5000 ducats à la République de Siena à titre de remboursement des dommages symbolique causés par une guerre;
    - le paiement de 2.000 ducats à la République de Florence à titre de remboursement de jeton pour les dommages subis en temps de guerre, mais avait renoncé à Florence, dans le processus, au remboursement de Siena, le même montant sera payé pour le billet directement à Siena.
    - excuses de la part du commandant de la Main Noire, dans la personne des accusés et ceux qui sont directement responsables de l'agression, si elle est encore vivante dans les places publiques de la mairie et sur les places des républiques concernées par leurs attaques;
    - Confession des membres de la Main Noire qui sont encore actifs.
    - Serment d'allégeance au dogme d'Aristote et de son Eglise.

    Il est également recommandé que la Sainte Église doit garantir, par les archevêques de Florence et Siena, en examinant la rédaction des traités de coopération entre les républiques de Florence et de Siena avec la Compagnie Mano Nera.

    Le paiement de la restitution ne fait pas partie de la pénitence que les modalités et le calendrier des paiements sont laissées à la discrétion des représentants des parties impliquées.

    Pour ne pas avoir respecté les dates d'ouverture de la procédure, doivent être reconnues, par cette cour a suspendu,les personnes suivantes:

    elvezioduccio, lauretta1976 et lady_marghe
    qu'ils pourraient bien prouver pour leur initiative, d'être réadmis dans le giron des enfants de la Sainte Eglise.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    rédigé à Rome le 16 Décembre de l'année MCDLVIII de la Sainte Eglise Aristotélicienne





_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223


Dernière édition par Jeanne_lefebvre le Sam Jan 03, 2015 12:06 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 12:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1459
Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication et retrait de l'Index



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquis.
    D'autre part, il appert, après enquête par turbe, que la majorité des gens mis à l'index, se trouvaient en état d'excommunication « latae sententiae » après avoir été victimes de tromperie de la part de meneurs hérétiques et fauteurs d'hérésie.
    Le pardon leur est aussi acquis.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.
    Qu'après entretien avec la nouvelle élus par le peuple d'Anjou, Salebète, la congrégation de la Saincte Inquisitioon souhaite laisser aux hommes et femmes concernées la possibilité de revoir la lumière.

    Par ces motifs, annonce que

    Salebete, Calyce, Cunegonde_lanaine, Edwald, Klervia, Viktoriya, Luciedeclairvaux, Leandre Darius, Ryllas, Ozane, Abraxes, Linon, Judael, Edern, Letiti

    Voient à ce jour levée leur excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il leur soit permis de retrouver la grâce.
    Ces gens là n'ont cru que servir leur duché, alors qu'ils n'étaient qu'utilisés aux fins personnelles et vaniteuses de certains.
    Notant que les susnommés auraient pu être absouts plus tôt s'ils avaient pris la peine de joindre un clerc.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le X du mois de Janvier MDLVIX de la Saincte Eglise aristotélicienne





Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Nous, Tebaldo Foscari dit Heldor le trique, Cardinal Électeur et Inquisiteur Italique, Patriarche Métropolite d'Aquileia, Archevêque des Venezie, Père Général de l'ordre de Saint Dominique, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Nous annonçons que

    les membres de la Compagnie dénommée Mano Nera

    Voient à ce jour levée leur excommunication.

    Cette décision qu'il suit la volonté de l'église que je leur sois permis de retrouver la grâce. Ils ont longtemps été soumis et procès juste a exécuté la pénitence assignée il de la cour et ils ont prêté serment de fidélité après au Dogme Aristotélicien avoir commis fautes d'interprétation du mot des Saints Prophètes Aristote et Joshua Christos et avoir remué guerre aux Républiques de Sienne et de Florence.
    Ils seront soumis aux contrôles de toute façon et il demande conseil la nomination d'un chapelain que tu soignes leurs âmes et tu les guides ailleurs le long de la correcte.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIème du mois de janvier de l’an MCDLIX de la Saincte Eglise aristotélicienne





Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Mise à l'index



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Constatant leur apostasie avérée;
    Confirme la mise à l'index des personnes dont les noms suivent.
    Ces dernières n'ont pas su profiter de la clémence de l'Église et se sont rendues coupables de faute d'hérésie, d'apostat ou d'hérésie.
    Elles se sont d'elles mêmes excommuniées en soutenant des personnes déjà excommuniées et ce latae sententiae , par la commission du fait.
    De fait,
    Toute personne soutenant ces excommuniés dans leur œuvre de faute d'hérésie,
    Toute personne s'associant à eux dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant leurs directives sera excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.
    Cette excommunication entrainant, de fait:
    la mise sous interdit;
    la dissolution du mariage
    plainte auprès de l'hérauderie
    mise à l'index
    et demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.


    Hermine Hanke dicte H1H1
    Epsonstylus
    Lothilde



    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XXVème du mois de Janvier, de l’an MCDLVIX de la Saincte Eglise aristotélicienne




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    Otto Karolinger

    Voit à ce jour levée son excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il lui soit permis de retrouver la grâce.
    Y ajoutant que pour les six mois à compter de ce jour, la hiérarchie épiscopale sera chargée de veiller au juste repentir de ce dernier afin qu'il ne sombre pas de nouveau dans l'ignominie.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le VIIIème du mois de mars de l’an MCDLVIX de la saincte eglise aristotélicienne




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication



    Moi, Tebaldo Foscari disent Heldor, cardinal-Patriarche d'Aquileia, Archevêque des Venezie, Cardinal Inquisiteur pour les terres italique, Père Général de l'Ordre de Saint Dominique, pour grâce de Dieu, devant au Tres haut, sous le regard d'Aristote et au nom de notre mère sainte l'église,

    en constatant que dénommée Giobatta il a décidé de répudier son baptême aristotélicien et d'embrasser foi spinoziste.
    Considérées :
    - les preuves montrées et vous articulées par l'officier Judiciaire dans la personne de P., Berardo de' Montemayor, Procureur Ecclésiastique de l'archidiocèse Florentin;

    - l'absence, pour sienne propre décision, de l'accusé;

    - l'éloignement intentionnel de la terre siège de ce procédé.

    En conformité :
    - Alle tu lis du Droit Canonique, Livre IV (Su la Justice de l'Église) et à de l'Établi parmi l'Église Aristotélicienne italienne et le Duché de Milan,

    Ce dernier est jugé partisan obstiné d'hérésie il apostasie, donc il est frappé par décret d'excommunication.

    Cette mesure ayant effet à donnée du présent.
    Chaque personne que la soutient dans son oeuvre soit imputée de tentative d'héresie.
    Chaque personne qui s'associe à elle en listes, groupes, association etc soit imputée de tentative d'héresie.
    Chaque personne qui obéit ou en second lieu ses directives sera excommuniée des latae sententiae, dans autres mots de

    simple commission du fait.
    Cette excommunication qui traîne, de fait :
    la messe en intedetto ;
    la dissolution de l'eventuel mariage ;
    déplacement de chaque je titre nobiliaire à elle eventuellement concédé de l'Héraldique Impériale ou du Règne de Deux Sicilie;
    la messe à l'index
    et demande de messe dans la liste des ennemis de la part de n'importe quel armée de la foi comme parasite et non désirée.
    Le clergé du Duché de Milan aura épelle de veiller à l'application de cette sentence en communiquant les noms des personnes intéressées à la congrégation de la Sainte Inquisition.

    Qu'il puisse Dieu avoir de la pitié de son âme


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    (b) fait en Rome le jour X du mois de mars, de l'an MCDLIX du Saint Eglise Aristotélicienne. [/b]






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication



    Moi, Tebaldo Foscari disent Heldor, cardinal-Patriarche d'Aquileia, Archevêque des Venezie, Cardinal Inquisiteur pour les terres italique, Père Général de l'Ordre de Saint Dominique, pour grâce de Dieu, devant au Tres haut, sous le regard d'Aristote et au nom de notre mère sainte l'église,

    en constatant que dénommée Bernadette78 il a décidé de répudier son baptême aristotélicien et d'embrasser foi spinoziste.
    Considérées :
    - les preuves montrées et vous articulées par l'officier Judiciaire dans la personne de P., Berardo de' Montemayor, Procureur Ecclésiastique de l'archidiocèse Florentin;

    - l'absence, pour sienne propre décision, de l'accusé;

    - l'éloignement intentionnel de la terre siège de ce procédé.

    En conformité :
    - Alle tu lis du Droit Canonique, Livre IV (Su la Justice de l'Église) et à de l'Établi parmi l'Église Aristotélicienne italienne et le Duché de Milan,

    Ce dernier est jugé partisan obstiné d'hérésie il apostasie, donc il est frappé par décret d'excommunication.

    Cette mesure ayant effet à donnée du présent.
    Chaque personne que la soutient dans son oeuvre soit imputée de tentative d'héresie.
    Chaque personne qui s'associe à elle en listes, groupes, association etc soit imputée de tentative d'héresie.
    Chaque personne qui obéit ou en second lieu ses directives sera excommuniée des latae sententiae, dans autres mots de

    simple commission du fait.
    Cette excommunication qui traîne, de fait :
    la messe en intedetto ;
    la dissolution de l'eventuel mariage ;
    déplacement de chaque je titre nobiliaire à elle eventuellement concédé de l'Héraldique Impériale ou du Règne de Deux Sicilie;
    la messe à l'index
    et demande de messe dans la liste des ennemis de la part de n'importe quel armée de la foi comme parasite et non désirée.
    Le clergé du Duché de Milan aura épelle de veiller à l'application de cette sentence en communiquant les noms des personnes intéressées à la congrégation de la Sainte Inquisition.

    Qu'il puisse Dieu avoir de la pitié de son âme


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    (b) fait en Rome le jour X du mois de mars, de l'an MCDLIX du Saint Eglise Aristotélicienne. [/b]





Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlongue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Constatant que les appels répétés de l'Église par la voix de la Nonciature Apostolique sont restés sans réponse,
    Constatant que le Comte Amael Sanche de Toulouse c'est vu mis en garde à de nombreuses reprises par des clercs habilités,
    Constatant que le Comte Amael Sanche de Toulouse renie le Droit Canon de la Sainte Église en rompant le Concordat d'Amistat,
    Constatant enfin son refus de se rétracter,

    Ce dernier est jugé obstiné, apostat et fauteur d'hérésie. L'interdit qui le frappait jusque la est commué en excommunication latae sentencia.

    Cette mesure ayant effet à la date de la présente,
    Toute personne le soutenant dans son œuvre de faute d'hérésie, de tentative d'hérésie ;
    Toute personne s'associant à lui dans des listes, groupes, association etc. ;
    Toute personne obéissant ou suivant ses directives ;
    subira l'excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.

    Cette excommunication entrainant, de fait :
    La mise sous interdit ;
    La dissolution d'un éventuel mariage ;
    La mise à l'Index ;
    La demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.

    Les clercs de Toulouse auront pour mission de veiller à l'application de cette arrêt en communicant les noms des personnes concernées à la congrégation de la Sainte Inquisition.



    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIème du mois d'Avril de l’an MCDLVIX de la saincte eglise aristotélicienne




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Suite à la requête de Monseigneur Ijarkor, laquelle a été examinée, après visa des pièces et des minutes des entretiens qu'il fut déposé ayant décidé d'y faire droit;

    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    - Dame Athena_Glaukopis
    - Messire Gotetdeb
    - Messire Natale Adriano di Foscari Widmann d'Ibelin
    - Messire Hector Eribert Livius Isidore ORPHEE


    Voient à ce jour levée leur excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il leur soit permis de retrouver la grâce.
    Y ajoutant que pour les six mois à compter de ce jour, la hiérarchie épiscopale sera chargée de veiller au juste repentir de ces derniers afin qu'ils ne sombrent pas de nouveau dans l'ignominie.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XXVIIIème du mois de mai de l’an MCDLVIX de la saincte eglise aristotélicienne




Citation:




    Congregation of the Holy Inquisition
    Announcement of excommunication


    We Father Syrus younger mortimer Roman Cardinal, Bishop of Worcester and Father Koolike Frankopan, Bishop of Llanelwy (St. Asaph), Bishop vice-primate & High inquisitor of England, Scotland and Ireland of England, Scotland and Ireland, by the grace of God, before the Most High, under the sight of Aristotle and in the name of our Holy Mother Church

    For the continous act of apostasy of a faithul one against the teachings and guidance of the the holy mother church decide following:

    Excommunication of Billyjoebob

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    “Whereas I gave you my love, you were diverted from Me, preferring to listen to the words of the creature to which I did not give a name. You preferred rather to give yourselves up to material pleasures than to return grace to me.”

    Like so many before him he discovered the sin of apostasy, the teachings of our holy mother church must be protected



    Done in rome at the XIII day of July in the year of MCDLVIX our Lord



Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication et de mise à l'index



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Attendu que le brigand nommé Sancte est excommunié depuis plusieurs mois et sans qu’il soit besoin d’étudier plus avant les autres chefs d’accusation.
    Sans qu’il soit besoin notamment de savoir par quelles basses manœuvres, soudoiment, intimidation, intrigues ou autres tricheries il a pu se faire porter à la tête du conseil Ducal de Guyenne.
    Constatant que ce n’est pas le peuple qui élit le Duc, puisque ce dernier n’élit que le conseil.
    Que le pourcentage de voix donné à la liste de dont Sancte est issu n’est pas représentatif de la volonté d’un peuple.
    Aucun grief n’est retenu contre le peuple de Guyenne.

    Attendu que les conseillers élus ont choisi un obstiné excommunié pour chef, en toute connaissance de cause et sans qu’ils ne puissent apporter la moindre justification à leur geste.
    Ceux-ci sont frappés d’excommunication à ce jour
    Je prononce l’excommunication et la mise à l’index des personnes dont les noms suivent.

    Asophie
    Anne_love
    Maylis
    Leandredecastelcerf
    Gnia
    Montalembert
    Fantomas...
    Balthier
    Orandin


    Elles se sont d'elles mêmes excommuniées en soutenant des personnes déjà excommuniées et ce latae sententiae, par la commission du fait.

    De fait,
    Toute personne soutenant ces excommuniés dans leur œuvre de faute d'hérésie,
    Toute personne s'associant à eux dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant leurs directives sera excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.
    Cette excommunication entrainant, de fait:
    la mise sous interdit;
    la dissolution du mariage
    plainte auprès de l'hérauderie
    mise à l'index
    et demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.

    Attendu que les dénommés Mylène_Cœur_tendre et Watto se sont désolidarisés de cet vil conseil en démissionnant qu’ils soient mis hors de cause loués pour leur courage et bénis.

    De plus:
    Précisons que toute personne portant allégeance à Sancte sera excommuniée.
    Que toute personne le reconnaissant comme vassal subira la même sanction.
    Que cet interdit est étendu aux personnes de son conseil.
    Que s’il gardent des vassaux, ces derniers seront excommuniés sous quinze jours
    Que si des suzerains les conversent comme vassaux ils seront excommuniés.

    L’inquisition charge l’archevéché de Bordeaux
    De porter aux registres les mariages dissouds par excommunication
    De fournir à la Saincte Inquisition la liste des suzerains et Vassaux potentiels de membre du conseil
    De porter plaint auprès de l’hérauderie pour non respect des devoir de la noblesse.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le IVème du mois de Aout, de l’an MCDLIX de la Saincte Eglise aristotélicienne




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication et de mise à l'index, rectificatif.



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Attendu que le brigand nommé Sancte est excommunié depuis plusieurs mois et sans qu’il soit besoin d’étudier plus avant les autres chefs d’accusation.
    Sans qu’il soit besoin notamment de savoir par quelles basses manœuvres, soudoiment, intimidation, intrigues ou autres tricheries il a pu se faire porter à la tête du conseil Ducal de Guyenne.
    Constatant que ce n’est pas le peuple qui elit le Duc, puisque ce dernier n’élit que le conseil.
    Que le pourcentage de voix donné à la liste de dont Sancte est issu n’est pas représentatif de la volonté d’un peuple.
    Aucun grief n’est retenu contre le peuple de Guyenne.

    Attendu que les conseillés élus ont choisi un obstiné excommunié pour chef, en toute connaissance de cause et sans qu’ils ne puissent apporter la moindre justification à leur geste.
    Ceux-ci sont frappés d’excommunication à ce jour
    Je prononce l’excommunication et la mise à l’index des personnes dont les noms suivent.

    Asophie
    Anne_love
    Leandredecastelcerf
    Gnia
    Montalembert
    Fantomas...
    Mylene_coeur_tendre
    Balthier.
    Orandin


    Elles se sont d'elles mêmes excommuniées en soutenant des personnes déjà excommuniées et ce latae sententiae , par la commission du fait.

    De fait,
    Toute personne soutenant ces excommuniés dans leur œuvre de faute d'hérésie,
    Toute personne s'associant à eux dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant leurs directives sera excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.
    Cette excommunication entrainant, de fait:
    la mise sous interdit;
    la dissolution du mariage
    plainte auprès de l'hérauderie
    mise à l'index
    et demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.

    Attendu que les dénommés Mylène_Cœur_tendre et Watto se sont désolidarisés de cet vil conseil en démissionnant que Watto soit mis hors de cause et loué pour son courage et béni.
    Mylène_coeur_tendre se voit juste frappée d'interdit conservatoire en attendant une décision définitive à son encontre.

    De plus:
    Précisons que toute personne portant allégeance à Sancte sera excommuniée.
    Que toute personne le reconnaissant comme vassal subira la même sanction.
    Que cet interdit est étendu aux personnes de son conseil.
    Que s’il gardent des vassaux, ces derniers seront excommuniés sous quinze jours
    Que si des suzerains les conversent comme vassaux ils seront excommuniés.

    L’inquisition charge archevêché de Bordeaux
    De porter aux registres les mariages dissous par excommunication
    De fournir à la Saincte Inquisition la liste des suzerains et Vassaux potentiels de membre du conseil
    De porter plaint auprès de l’hérauderie pour non respect des devoir de la noblesse.

    Annule et remplace le précédent Edit.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le Vème du mois de Aout, de l’an MCDLIX de la Saincte Eglise aristotélicienne




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Suite à la requête de Son éminence Verty de Montfort, laquelle a été examinée, après visa des pièces et des minutes des entretiens qu'il fut déposé ayant décidé d'y faire droit;
    Suite à la demande du père Lohengrin de Listernois
    Suite à l'entretien avec la dame Agnès de Saint Just;

    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne.
    Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    - Dame Agnès de Saint Just dicte Gnia

    Voit à ce jour levée son excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il lui soit permis de retrouver la grâce.
    Y ajoutant que pour les six mois à compter de ce jour, son confesseur sera chargée de veiller au juste repentir de cette dernière.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XIIème du mois de Septembre de l’an MCDLVIX de la saincte eglise aristotélicienne




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d’excommunication



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Suite à la requête de Monsieur de Bordeaux, laquelle a été examinée, après visa des pièces et des minutes des entretiens qu'il fut déposé ayant décidé d'y faire droit;
    Suite à la demande du père Lohengrin de Listernois

    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne.
    Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    - Leandre de Castelcerf

    Voit à ce jour levée son excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il lui soit permis de retrouver la grâce.
    Y ajoutant que pour les six mois à compter de ce jour, l'archevêque de Bordeaux sera chargé de veiller au juste repentir de cette dernière.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XXème du mois de Septembre de l’an MCDLVIX de la saincte eglise aristotélicienne




Citation:


    Sentenza di Scomunica
    Monsignor Gantzo è condannato alla Scomunica


    Noi, S.E. Cardinal Raniero Borgia, detto "Quarion" Barone di Sacile,Cardinal-Arcivescovo di Ravenna, Cardinal Camerlengo di Roma,
    Vice Cancelliere per la Congregazione degli Affari del Secolo, Cardinale Inquisitore, Decretiamo:


    Dopo attenta visione della Sentenza riportata qui di seguito emessa dal Consiglio Giuridico della Guardia Episcopale Italiana, avendo seguito e ascoltato ogni partecipante al Processo, dopo aver accolto i testimoni e le prove portate.

    Citation:



    Fortezza Motarde d'Ascalon
    Caserma di San Michele Arcangelo
    XVIII ottobre 1459


    A nome del Consiglio Giuridico della Guardia Episcopale italica, riunitosi a partire dallo scorso XXIII settembre per giudicare il comportamento di mons. Gantzo Feanor Draculesti, viceprefetto della GE e vidame di Ravenna, per la violazione dell'art. 8.2 del Diritto Canonico vigente relativo alle Sante Armate (diserzione dal proprio posto in tempi di pace), comunico ufficialmente a Vostra Eminenza l'emissione del verdetto:

    il Consiglio Giuridico si è pronunciato in favore della scomunica per 4 voti a 1, secondo quanto previsto dall'art. 8.3.

    Pertanto chiediamo a Voi, Camerlengo, di ratificare a approvare il nostro verdetto presso la Curia.


    Per il Consiglio Giuridico
    Mons. Arcadia "Arcanine" Pucci Guerra
    Primo Magistrato italico




    Dopo aver esposto il nostro personale giudizio:
    Il Monsignore si è macchiato di una colpa forse tra le più gravi, ha ambito a posizioni di rilievo mostrandosi desideroso e bramoso di ricevere potere, per poi dopo averle ottenute liberarsi della divisa abbandonando i suoi soldati disertando e fuggendo senza rivelare a nessuno le proprie intenzioni, lasciando così molti reparti senza guida e allo sbando, egli ha così infangato tutto il corpo delle Sante Armate, oltre alla Guardia Episcopale tutta e in particolare quella Italiana.

    Per questi motivi decretiamo la validità della Sentenza emessa dal Consiglio Giuridico sigillando personalmente e ratificando la Scomunica per il Monsignore in questione.
    Da oggi egli sarà considerato espulso non solo dalle Sante Armate e ogni loro ramo o sezione, ma sarà esplulso dalla Santa Madre Chiesa Aristotelica e dalla comunità dei fedeli, il suo Matrimonio sarà dunque cancellato in automatico i figli resi illegittimi, perderà ogni incarico all'interno della comunità aristotelica secolare quanto regolare.




    Possa Aristotele sanificarne l'animo da questa fiamma crudele che ne ha allontanato l'animo dalla retta via, volgendolo a lidi migliori e più giusti.

    Scritto e ratificato a Roma, il ventottesimo giorno del decimo mese dell'Anno di Grazia MCDLIX

    S.E. Rev.ma Cardinal Raniero Borgia detto "Quarion
    Cardinal-Arcivescovo di Ravenna
    Cardinal Camerlengo di Roma
    Cardinale Romano Elettore
    Vice Cancelliere per gli Affari del Secolo
    Cardinale Inquisitore


_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 12:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1460

Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d’excommunication



    Moi, Verty de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Bourges, baronne de Bréal-Montforzh, cardinal vice-chancelier de la congrégation de la Saincte Inquisition par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,,


    Constatant des attaques régulières et répétée envers l’église Aristotélicienne et son Dogme ;
    Le refus de toute ou partie du Dogme qualifiant l’hérésie ;
    Le suspect est en l’espèce hérétique.


    Santiagoriccardo est jugé hérétique, et fauteur d'hérésie. Son excommunication est prononcée.

    Cette mesure ayant effet à la date de la présente,
    Toute personne le soutenant dans son œuvre de faute d'hérésie, de tentative d'hérésie ;
    Toute personne s'associant à lui dans des listes, groupes, association etc. ;
    Toute personne obéissant ou suivant ses directives ;
    Subira l'excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.

    Cette excommunication entrainant, de fait :
    La mise sous interdit ;
    La dissolution d'un éventuel mariage ;
    La mise à l'Index ;
    La demande de mise en ennemi de toute armée de la Foy en tant que nuisible.

    Les clercs auront pour mission de veiller à l'application de cette arrêt en communicant les noms des personnes concernées à la congrégation de la Sainte Inquisition.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le neuf du mois de janvier de l’an MCDLX de la saincte église aristotélicienne






Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication et de mise à l'index de Princedusud



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Attendu que l'ex vicaire du diocèse et ex curé de Chinon, dénommé Princedusud, après avoir trahit ses serments de baptême et d'ordination en ordonnant que l'on agisse contre l'église et ses représentants, a été frappé d'interdit jusqu'à son éventuel repenti.
    Attendu qu'il a été démis de ses charges de Vicaire et de Curé
    Attendu cependant qu' au lieu de se repentir ce dernier officie en violation du droit canon de l'Eglise aristotélicienne

    Celui-ci est à ce jour excommunié etmis à l'index avec les nuisibles et autres excommuniés.

    De fait,
    Toute personne soutenant des excommuniés dans leur œuvre de faute d'hérésie,
    Toute personne s'associant à eux dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant leurs directives sera excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.
    Cette excommunication entrainant, de fait:
    la mise sous interdit;
    la dissolution du mariage
    plainte auprès de l'hérauderie
    mise à l'index
    et demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.

    Puissent les fidèles de Touraine ne pas se laisser abuser, tout sacrement effectué par ce dernier n'aura aucune valeur.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XXIXème du mois de Mai, de l’an MCDLX de la Saincte Eglise aristotélicienne




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Convocation devant le tribunal inquisitorial



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Convoque devant le tribunal inquisitorial les dénommés

    Eusaias
    Falco
    Gnia
    Enguerand de vaisnau
    Scopolie

    Ces derniers devront comparaîtra pour fraude et tentative de fraude sur les sacrements
    Tentative de corruption et corruption sur la personne de clercs
    Tentative d'usurpation de rang.
    Crime de foy et apostasie
    Hérésie et faute d’hérésie

    Ils sont dès ce jour frappés d'interdit à titre conservatoire, cette sanction pouvant être levée à l'issue du procès si ces derniers peuvent se disculper des charges pesant sur eux.
    Dans le cas de Scopolie, la congragation constate qu’il est frappé d’excommunication laetae sententiae, un prêtre ne pouvant ignorer les conséquences de la commission du fait.

    Les suspects ont quinze jours pour se présenter devant le tribunal de l’inquisition en place d’Aristote.
    Durant ce temps de grâce ils pourront faire acte de repentir.
    Passé ce délai ils seront poursuivis
    Ajoutant que par défaut ils seront jugés par contumace.

    Toute personne convaincue de les aider dans leurs manœuvres pourra se voir traduit devant le même tribunal.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XXIIème du mois de Juin de l’an MCDLX de la Saincte Eglise aristotélicienne




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d'excommunication


    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Après avoir entendu le dénommé Sancte et recueilli son abjuration en ces termes

    «J'atteste devant vous avoir commis un grave péché d'orgueil en pensant que je pouvais Réformer l'Église en me soustrayant à sa fondamentale unité prônée non sans raison par Aristote. Je confesse devant Dieu avoir plongé nombre d'hommes et de femmes dans un abîme de mort, de souffrances, et de tourments qu'ils ne méritaient pas en les incluant dans un combat qui comme toutes les luttes vaines, n'aurait pas du être de cette façon mené. Car je compte comme un bienfait de Dieu, qu'Il m'ait ainsi humilié, afin que j'apprenne les effets de Sa justice.

    Et c'est parce que celui qui s'humilie, Dieu l'élève, que je sollicite humblement à travers vous, céans, le pardon pour mes écarts passés. »


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que

    Sancte

    Voit à ce jour levé son excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il lui soit permis de retrouver la grâce.

    Cependant afin que Sancte soit conscient pleinement de la réalité des choses, nous l’obligeons à suivre l’enseignement d’un séminaire.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le XXIIème du mois de Juin de l’an MCDLX de la Saincte Eglise aristotélicienne




Citation:



    Congregazione della Santa Inquisizione
    Avviso di scomunica



    Noi, frà Tebaldo Foscari dicono Heldor, Cardinale Elettore ed Inquisitore Italico. Primate delle Venezie, Patriarca di Aquileia, Padre Generale dell'Ordine di San Domenico, per grazia di Dio, dinanzi all'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele ed in nome della nostra madre santa la chiesa,


    constatando che il denominato Vespasiano ha deciso di ignorare l'offerta del Santo Padre e della Curia Romana riguardo la sua conversione alla fede aristotelica, per poter ristabilire la pace ed il dialogo tra la Chiesa Aristotelica e il Governo della Serenissima.

    Considerate:
    - le continue azioni atte a destabilizzare il rapporto tra la Serenissima Repubblica e la Santa Chiesa Aristotelica;
    - l'aver ignorato l'articolo II.4 del Concordato tra la Santa Chiesa Aristotelica e la Serenissima Repubblica;

    In conformità:
    -Alle leggi del Diritto Canonico, Libro IV ( Sulla Giustizia della Chiesa ) e al Concordato tra la Chiesa Aristotelica italiana e la Serenissima Repubblica di Venezia.

    Quest'ultimo è giudicato ostinato fautore d'eresia, quindi viene colpito da decreto di scomunica.

    Questa misura avente effetto alla data della presente.
    Ogni persona che lo sostiene nella sua opera sia imputata di d'eresia.
    Ogni persona che si associa a lui in liste, gruppi, associazione ecc sia imputato di di eresia.
    Ogni persona che obbedisce o secondo le sue direttive sarà scomunicata latae sententiae, in altre parole dalla semplice commissione del fatto.
    Questa scomunica che trascina, di fatto:
    la messa in interdetto;
    la dissoluzione dell'eventuale matrimonio;
    rimozione di ogni titolo nobiliare a lui eventualmente concesso dall'Araldica Imperiale, Veneziana o del Regno delle Due Sicilie;
    la messa all'indice
    e richiesta di messa nella lista dei nemici da parte di qualsiasi esercito della fede come parassita ed indesiderata.
    Il clero della Serenissima Repubblica avrà il compito di vegliare all'applicazione di questa sentenza communicando nei nomi delle persone interessate alla congregazione della Santa Inquisizione.

    Possa Dio aver pietà della sua anima


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    fatto in Roma il giorno XII del mese di luglio, dell'anno MCDLX della Santa Chiesa Aristotelica.




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Avis d'excommunication et de mise à l'index



    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Attendu que par lâcheté autant que par orgueil les suspects appelés à comparaitre par devant le tribunal de la Saincte inquisition n'ont pas eu le courage ni la décence de s'y présenter.
    Attendu qu'ils avouent de ce fait leurs crimes odieux contre l'Eglise, leur Roy et contre la vraie Foy.
    Attendu qu'ils y étaient convoqués pour répondre de fraude et tentative de fraude sur les sacrements
    Tentative de corruption et corruption sur la personne de clercs
    Tentative d'usurpation de rang.
    Crime de foy et apostasie
    Hérésie et faute d’hérésie


    Eusaias
    Falco
    Gnia
    Enguerand de vaisnau
    Scopolie


    Sont à ce jour excommuniés.
    Ce qui signifie qu'ils sont exclus de la communauté des fidèles pour ceux qui sont baptisés et qu'ils ne peuvent y entrer par le baptême pour ceux qui ne le sont pas.
    Que toute participation à un sacrement leur est interdite.
    Que leur mariage sera dissout pour ceux qui étaient mariés.

    De fait,
    Toute personne soutenant des excommuniés dans leur œuvre de faute d'hérésie,
    Toute personne s'associant à eux dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant leurs directives sera excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait.
    Cette excommunication entrainant, de fait:
    la mise sous interdit;
    la dissolution du mariage
    plainte auprès de l'hérauderie
    mise à l'index
    et demande de mise en ennemi de toute armée de la foy en tant que nuisible.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le IIème du mois d'Août, de l’an MCDLX de la Saincte Eglise aristotélicienne




Citation:




    Congregazione della Santa Inquisizione
    Rimozione di scomunica



    Noi, Raniero Borgia detto "Quarion, Cardinale Camerlengo, Cardinal-Arcivescovo di Ravenna, Duca Imperiale di Bologna, Barone di Sacile, Cardinal Cancelliere della Congregazione degli Affari del Secolo, per la grazia di Dio,
    dinnanzi l'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele e a nome della nostra Santa Madre Chiesa,


    In seguito a maggiore accertamenti della Santissima Inquisizione sono modificate le disposizioni riguardanti la bolla Pugna Haeresis che riguardano le due fanciulle: Berenix e Rga;

    Ricordiamo che nella sua immensa magnanimità la Chiesa Aristotelica accetta di riaccettare tra le sue braccia le sue figlie smarrite reintegrandole così nella comunità aristotelica o se non battezzate ridonando loro la possibilità di ricevere i santissimi sacramenti connessi alla Santissima Madre Chiesa Aristotelica.
    Questo dopo che si è appurata la non volontà delle azioni delle due seguenti fanciulle riguardanti la difesa armata del falso Doge Veneziano Vespasiano, eretico condannato e colpito da anatema.

    Berenix incapace di conoscere la reale forma di malvagità insita nelle parole di un eretico malvagio e corrotto dal Senza Nome si è fatta plagiare e costretta da costui ha imbracciato sassi e pensando di colpire storni e tordi ha difeso l'eretico, costei non ha colpe tanto quanto non può un innocente bambino averne, la colpa è del Senza Nome che ha obnubilato la mente di Caronte portandolo a irretire una povera bambina, mandandola in battaglia e facendole ricevere colpe non sue.
    Dichiariamo inoltre la assoluta volontà di vedere i genitori al più presto, potendo così accertare quanto la famiglia segua la bambina, in quanto non abbiamo ricevuto alcuna missiva dai genitori quando qualsiasi genitore sarebbe accorso a chiedere spiegazioni in caso di scomunica della propria bambina.
    Questo dovrà avvenire entro e non oltre a giorni 5 a partire da oggi, presso i giardini della Curia.



    Rga fanciulla greca sbadata e forse carente di attenzione alla ricerca di lavoro ha trovato un posto nella gendarmeria, non accorgendosi che i suoi commilitoni erano in realtà difensori di un eretico, costei dovrebbe forse informarsi delle condizioni di un paese prima di intraprendere viaggi, rischiando così la vita e l'anima.
    Dichiariamo pertanto la volontà di ricevere dalla stessa una missiva contenente una chiara spiegazione di questa sua leggerezza entro e non oltre 3 giorni a partire da oggi.


    Così sia per ogni uomo e donna di buona volontà capace di venire a noi e ritrovare il cammino della virtù.

    Annunciamo che

    - Berenix e Rga

    vedranno da oggi rimossa la scomunica.

    Questa decisione segue la volontà della chiesa di permetter al fedele di ritrovare la grazia.
    Aggiungendo che per i prossimi sei mesi da oggi stesso, la gerarchia episcopale tutta avrà la responsabilità di vegliare sulla bambina e capire come essa cresce.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fatto a Roma il IX giorno del mese di Agosto dell’anno MCDLX dalla Santa Chiesa Aristotelica.




Citation:




    Congregazione della Santa Inquisizione
    Avviso di Scomunica



    Noi, Raniero Borgia detto "Quarion, Cardinale Camerlengo, Cardinal-Arcivescovo di Ravenna, Duca Imperiale di Bologna, Barone di Sacile, Cardinal Cancelliere della Congregazione degli Affari del Secolo, per la grazia di Dio,
    dinnanzi l'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele e a nome della nostra Santa Madre Chiesa,


    prendendo in considerazione la lettera inviata per chiedere perdono per gli atti compiuti in favore dell'eretico Vespasiano e per farne ammenda,

    considerando inoltre il reale comportamento e la continuazione di contrasto e opposizione alla Santa Chiesa Aristotelica, alle diffuse maldicenze e diffamazioni alle ostentate critiche mosse non costruttivamente ma per demolire e distruggere i cardini della Santa Madre Chiesa, spergiurando dunque sulla precedente abiura e rinnegando le parole vergate per il Sacro Collegio e il Santo Padre,

    In conformità:
    - Alle leggi del Diritto Canonico, Libro IV (Sulla Giustizia della Chiesa)


    dichiariamo


    la Contessa Bianca Maria "Scila II" Visconti in Sforza scomunicata e colpita da Anatema o Scomunica in Effige.



    Possa Dio aver pietà della sua anima

    Ad Claram et Sanctam Veritatem


    fatto in Roma il giorno XII del mese di agosto dell'anno MCDLX della Santa Chiesa Aristotelica.





Citation:




    Congregazione della Santa Inquisizione
    Commutazione da Anatema a Scomunica



    Noi, Raniero Borgia detto "Quarion, Cardinale Camerlengo, Cardinal-Arcivescovo di Ravenna, Duca Imperiale di Bologna, Barone di Sacile, Cardinal Cancelliere della Congregazione degli Affari del Secolo, per la grazia di Dio,
    dinnanzi l'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele e a nome della nostra Santa Madre Chiesa,


    In seguito a maggiori accertamenti della Santissima Inquisizione sono modificate le disposizioni riguardanti la bolla Pugna Haeresis che riguardano: Gherlinde, Mes.3, ScilaII, kiarkornell;

    Nella sua immensa magnanimità la Chiesa Aristotelica accetta di fare un ulteriore ed ultimo tentativo per cercare di far tornare tra le sue braccia i suoi figli smarriti riducendo quindi la pena a loro inflitta da Anatema a Scomunica.
    Questo dopo aver appurato la volontà degli stessi a compiere un cammino di redenzione, ribadendo di non aver mutato la loro fede in Dio nonostante l'essersi lasciati tentare dalla Creatura Senza Nome.

    Costoro dovranno recarsi presso i Giardini di Roma e chiedere udienza con la Nostra persona,
    in seguito al suddetto colloquio decideremo il cammino migliore affinchè queste anime possano riappacificarsi con l'Altissimo e la Santa Chiesa e prenderemo in esame la possibilità di rimuovere la Scomunica.

    Sia reso noto però che se costoro ricadranno nuovamente in errori di tale entità si renderanno responsabili dell'inevitabile termine di ogni possibile perdono da parte della Santa Madre Chiesa.


    Così sia per ogni uomo e donna di buona volontà capace di venire a noi e ritrovare il cammino della virtù.

    Annunciamo che

    - Gherlinde, Mes.3, ScilaII, kiarkornell

    vedranno da oggi rimossa l' Anatema, pur permanendo per loro lo status di scomunicati.

    Questa decisione segue la volontà della chiesa di permetter al fedele di compiere un cammino assistito per ritrovare la grazia.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fatto a Roma il XXIII giorno del mese di Agosto dell’anno MCDLX dalla Santa Chiesa Aristotelica.




Citation:




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Levée d'excommunication


    Moi, Verty de Montfort-Toxandrie, cardinal-archevêque suffragant de Rennes, vicomtesse de Bréal-Montforzh, cardinal vice-chancelier de la congrégation de la Saincte Inquisition par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Après avoir entendu les dénommés Eusaias de Blanc Combaz et Agnès Adélaïde de Saint Just et de Blanc Combaz, ayant recueilli leur abjuration en ces termes

    « Nous admettons.
    Que nous avons sciemment contesté la nature divine de Sa Majesté Vonafred en ne reconnaissant pas son statut de Roy sacré par la Très Sainte Eglise Aristotélicienne.
    Que nous avons dupé le clerc Scopolie de Saint Just pour obtenir faux sacrement.
    Que nous avons usurpé le titre glorieux de Roy de France.
    Que nous avons menés dans l'erreur nos frères et soeurs aristotéliciens en les conduisant sur les chemins de la guerre et de la dissidence.

    Nous comprenons.
    Que par ces actes et choix, avons commis faute d'hérésie.
    Que nous avons parjuré notre foi.
    Que nous avons fauté contre le Très Hauct et Sa Très Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine.
    Que nous avons troublé l'unité aristotélicienne par nos fautes.
    Que nos fautes ont rejailli sur nombre d'innocents et les ont sali.

    Nous expions nos fautes.
    Par la présente, nous nous repentons sincèrement et implorons le pardon de celui que nous avons offensé.
    Réaffirmons notre volonté de cheminer sur la voie de la Vertu.
    Emettons le désir véritable et sincère de recouvrer le giron de la Communauté des fidèles.
    Affirmons, sous le regard du Très Hauct, et d'Aristote et Christos ses prophète, que nous rejetons l'hérésie et souhaitons sauver nos âmes.

    Nous croyons.
    En l'action divine.
    En la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine. Une et indivisible.
    En la communion de Saints.
    En la rémission des pêchés.
    En la vie Eternelle.
    Amen.


    Que le Très Hauct soit témoin de la sincérité de nos paroles et qu'il abatte sur nous son courroux si nous venions à les faire mentir.»


    Rappelle que dans son immense magnanimité l’Eglise Aristotélicienne accepte de rouvrir ses bras à ses enfants un instant égarés les réintégrant ainsi à la communauté Aristotélicienne. Ainsi après qu'ils se soient repentis et sincèrement excusés, pour certains. Qu'ils aient abjuré et se soient amendés pour d'autres, le pardon leur est acquit.
    Qu'il en soit ainsi pour tout homme et toute femme de bonne volonté capable de venir à nous et de retrouver les chemins de la Vertu.

    Annonce que Eusaias de Blanc Combaz et Agnès Adélaïde de Saint Just et de Blanc Combaz

    Voit à ce jour levé leur excommunication.

    Cette décision faisant suite à la volonté de l'église qu'il leur soit permis de retrouver la grâce.

    Cependant afin que Eusaias de Blanc Combaz et Agnès Adélaïde de Saint Just et de Blanc Combaz
    soient conscient pleinement de la portée de leur acte, nous leur imposerons une conduite exemplaire dans les six mois à venir et nommons : Angelyque de la Mirandole comme garante de leur bonne conduite.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome le Vème du mois de novembre de l’an MCDLX de la Saincte Eglise Aristotélicienne





_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 12:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1461

Citation:


Congrégation de la Sainte Inquisition
Avis d'excommunication

Moi, Naudeas de Vandimion, Vicomtesse de Beaumont du Roure, Dame d'Aumes, d'Apremont et de la Rochette, Préfet à la Congrégation de la Sainte Inquisition Francaise, Missus Inquisitionis, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

Constatant des attaques régulières et répétée envers l’église Aristotélicienne et son Dogme, 
Le refus de toute ou partie du Dogme qualifiant l’hérésie,  
La suspecte est en l’espèce hérétique. 


Musartine est jugée hérétique, et fauteur d'hérésie. Son excommunication est prononcée. 

Cette mesure ayant effet à la date de la présente, 
Toute personne la soutenant dans son œuvre de faute d'hérésie, de tentative d'hérésie ; 
Toute personne s'associant à elle dans des listes, groupes, association etc. ; 
Toute personne obéissant ou suivant ses directives ; 
Subira l'excommuniée latae sententiae, autrement dit par la simple commission du fait. 

Cette excommunication entraînant, de fait : 
La mise sous interdit ; 
La dissolution d'un éventuel mariage ; 
La mise à l'Index ; 
La demande de mise en ennemi de toute armée de la Foy en tant que nuisible. 

Les clercs auront pour mission de veiller à l'application de cette arrêt en communicant les noms des personnes concernées à la congrégation de la Sainte Inquisition. 


Ad Claram et Sanctam Veritatem 

Fait à Rome le dix sept du mois de janvier de l’an MCDLXI de la sainte église aristotélicienne 

[
Citation:



    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Excommunication du conseil de régence illégitime de Bourgogne



    Nous, Vincent Diftain d'Embussy, Cardinal Romain, Chancelier de la Congrégation de la Sainte Inquisition, Grand Inquisiteur par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Annonçons que :


    Considérant que le prétendu conseil de régence bourguignon s'est mis au service de l'anti-roy Eusaias, et que la fausse régente Aryanha a prêtée serment a l'Anti-roy,

    Considérant que la prise du château de Dijon par des serviteurs de l'Anti-roy hérétique et anathème a été faite dans le but de soumettre les bourguignons aristotéliciens au joug illégale et illégitime de l'hérésie,

    Considérant la mise en procès de plusieurs aristotéliciens, dont des clercs, tout simplement pour avoir respecté les valeurs aristotéliciennes, constituant en cela une immixtion dans la sphère spirituelle, et empêchant lesdits clercs d'exercer leur ministère,


    La Curie Romaine constate l'excommunication du faux conseil ducal bourguignon et de ses membres suivants, et les déclare parjures au Très-Haut et à leur baptême :

    - Aryanha
    - Dnapo
    - Olivier1er
    - Antonio
    - Miss.
    - Theodomir.
    - Arthur_pendragon
    - Charles_dubois
    - Niall Adriah
    - Trisken



    Si d'aventure certains membres de cette liste n'ont jamais reçus le saint sacrement du baptême, l'excommunication ne s'applique naturellement pas à eux, mais le baptême leur sera définitivement interdit.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome, le samedi second jour du mois de février de l'an de grâce 1461.



Citation:



    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Excommunication des membres des armées nommées "La Vache Folle III", "La Veuve Noire", "Le Griffon Champenois" et "Compagnie d'Artus"



    Nous, Vincent Diftain d'Embussy, Cardinal Romain, Chancelier de la Congrégation de la Sainte Inquisition, Grand Inquisiteur par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Annonçons que :


    Cette nuit, les armées royales, aux ordres du suppôt de la créature sans nom Eusaias, ont attaqué les Saintes Armées stationnées défensivement dans la campagne dijonnaise.

    Les Saintes Armées, venues à l'appel du Conseil légitime de Bourgogne, renversé par des félons à la solde de l'anti roi Eusaias, ont repoussé victorieusement cette pathétique attaque.

    En profitons pour féliciter l'ensemble des soldats des Saintes Armées pour leur brillante résistance et cette victoire éclatante.


    Considérant que les armées qui se sont attaquées aux Saintes Armées sont à la solde de l'anathémisé Eusaias.

    Considérant le fait lui même de s'attaquer aux Sainte Armées et donc, par voie de conséquence, à La Sainte Eglise Aristotélicienne elle même.


    Par conséquent, la Sainte Curie Romaine proclame l'excommunication des quatre commandants qui dirigeaient cette nuit les armées nommées "La Vache Folle III", "La Veuve Noire", "Le Griffon Champenois" et "Compagnie d'Artus", ainsi que les membres de ces quatre armées.

    Sont donc excommuniés, entre autres :
    - Angelyque de la Mirandole
    - Maxdph
    - Amorri



    Si d'aventure certains membres de ces armées n'ont jamais reçu le saint sacrement du baptême, l'excommunication ne s'applique naturellement pas à eux, mais le baptême leur sera définitivement interdit.

    Les personnes en ce jour excommuniées, trompées par Eusaias et ses sbires, conscientes désormais de leur erreur, peuvent décider de quitter les armées d'Eusaias et rejoindre les Saintes Armées. Ce qui leur vaudra la levée de leur excommunication.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome, le mercredi sixième jour du mois de février de l'an de grâce 1461.



Citation:




    Congregazione della Santa Inquisizione
    Rimozione di scomunica



    Noi, Raniero Borgia detto "Quarion, Cardinale Camerlengo, Cardinal-Arcivescovo di Pisa, Duca Imperiale di Bologna, Cardinal Cancelliere della Congregazione degli Affari del Secolo, Cardinale Inquisitore, per la grazia di Dio,
    dinnanzi l'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele e a nome della nostra Santa Madre Chiesa,


    In seguito al lungo colloquio condotto dalla nostra persona e dall'attuale Vice Cancelliere della Santa Inquisizione, S.Em. Heldor, appurato il pentimento e la disponibilità di scusarsi della Contessa Scilaii, apprezzando il suo impegno nella partecipazione alla Crociata contro l'Anti-re francese;

    Ricordiamo che nella sua immensa magnanimità la Chiesa Aristotelica accetta di riaccettare tra le sue braccia la sua figlia smarrita reintegrandola così nella comunità aristotelica.
    Questo dopo che ella si è pentita.
    Dopo che ella sia sinceramente cambiato, il perdono è concesso.
    Così sia per ogni uomo e donna di buona volontà capace di venire a noi e ritrovare il cammino della virtù.

    Annunciamo che

    - la Contessa Scilaii

    vedrà da oggi rimossa la scomunica.

    Questa decisione segue la volontà della chiesa di permetter al fedele di ritrovare la grazia.
    Aggiungendo che per i prossimi sei mesi da oggi stesso, la gerarchia episcopale Veneziana avrà la responsabilità di vegliare sulla pentita in modo tale che ella non ricada negli stessi errori.
    Dovrà inoltre provvedere a pubblicare pubbliche scuse nei confronti della Santa Chiesa Aristotelica per le sue parole fraintendibili pronunciate in occasione della Crociata contro l'eretico Vespasiano, entro 30 giorni dalla data odierna.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fatto a Roma il XIV giorno del mese di Febbraio dell’anno MCDLXI dalla Santa Chiesa Aristotelica.




Citation:




    Congregazione della Santa Inquisizione
    Rimozione di scomunica ed anatema



    Noi, Raniero Borgia detto "Quarion, Cardinale Camerlengo, Cardinal-Arcivescovo di Pisa, Duca Imperiale di Bologna, Cardinal Cancelliere della Congregazione degli Affari del Secolo, Cardinale Inquisitore, per la grazia di Dio,
    dinnanzi l'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele e a nome della nostra Santa Madre Chiesa,


    In seguito agli accertamenti sul caso,

    Annunciamo che

    - Toth

    vedrà da oggi rimossa la scomunica e l'anatema.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fatto a Roma il XVI giorno del mese di Febbraio dell’anno MCDLXI dalla Santa Chiesa Aristotelica.




vincent.diftain a écrit:



    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Excommunication des usurpateurs de charges épiscopales



    Nous, Vincent Diftain d'Embussy, Cardinal Romain, Chancelier de la Congrégation de la Sainte Inquisition, Grand Inquisiteur par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Annonçons que :


    Considérant l'usurpation d'un trône épiscopal par un clerc, sans que celui ci ait été élu et nommé par l'autorité compétente de Notre Sainte Eglise, à savoir l'Assemblée Episcopale Française.

    Considérant que cette usurpation est faite par la force des armes de l'anathémisé Eusaias.

    Considérant que ces faits sont hérétiques et schismatiques.

    La Curie Romaine a prononcé l'excommunication des clercs hérétiques et schismatiques suivants, et les déclare parjures au Très-Haut, à leur baptême et à leur ordination sacerdotale :

    - Waleran_Jr, usurpateur de l'Evéché de Nevers, en date du 15 février 1461
    - Orcus, usurpateur de l'Archevéché de Sens, en date du 20 mars 1461
    - Verhena, usurpatrice de l'Evéché du Mans, en date du 1er mars 1461.




    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome, le mercredi dixième jour du mois d'avril de l'an de grâce 1461.



Citation:

Adversus Ecclesiam schismaticus


Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de le Somme Pontife de notre Sainte Mère Église,

déclarons l'Église Latine de Jerusalem schismatique et pas reconnue par la Sainte Église Aristotélicienne.[/b][/color]
Nous frappons avec excommunication et anathème Don_Pio, apres avoir proclamé si même Patriarche de cette nouvelle Église dont c'est le fondateur, il a été aussi soumis précédemment au procédé d'inquisition pour crimes plusieurs et manques au DC et au Dogme, en montrant une âme mensongère et corrompue et donc reconnu coupable.

Selon la bulle papale, In medio stat Virtus, stipulée le dixième huitième de février dans l'an de grâce MCDLVIII, que discipline l'administration de la Justice de l'Église condamne ipso facto tous les membres de l'Église Latine de Jerusalem pour l'excommunication épiscopale.
Le décret présent a effet immédiat.

Quiconque ait contribué ou il contribuera à l'institution et prosélytisme de cette nouvelle Église, il sera frappé par excommunication..
Si tels schismatiques et corrompus continueront avec le prosélytisme au service de l'Église susdite, en continuant dans manière hostile vis-à-vis de la Sainte Romaine Église, nous serions obligés à imposer un anathème contre transgresseur quelconque.
Elle ne sera pas annoncée seulement de l'Église militante ici sur la terre, mais aussi annoncée par le corps mystique de l'Église, c'est-à-dire de l'Église triomphante, de la communauté des Saints. À celui-ci ils suivront les condamnations justes et inflexibles et aussi la mort.


Ad Majorem Dei Gloriam

Rédigé à Rome dans le XV jour du V mois de l'an de grâce MCDLXI de Notre-Seigneur

Pour le Collège des Cardinaux, Son Eminence Raniero Borgia dit "Quarion", Cardinal Camerlingue,





Citation:





    Congregazione della Santa Inquisizione
    Rimozione della scomunica



    Noi, S.Em. Carlotta Isabel Kali_ Borgia, Cardinale Inquisitore, per la grazia di Dio, dinnanzi l'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele e a nome della nostra Santa Madre Chiesa,

    In seguito alle richieste della suddetta, la quale è stata esaminata, dopo l'approvazione di parti e verbali delle riunioni a cui ha preso parte, e dopo il cammino di redenzione seguito dal Cardinal Spadalfieri, ascoltando anche il suo parere positivo, la domanda è stata accolta;

    Ricordiamo che nella sua immensa magnanimità la Chiesa Aristotelica accetta di riaccettare tra le sue braccia i suoi figli smarriti reintegrandoli così nella comunità aristotelica.
    Così sia per ogni uomo e donna di buona volontà capace di venire a noi e ritrovare il cammino della virtù.

    Annunciamo che a

    Bernardette78

    vedrà da oggi rimossa la sentenza di scomunica che la colpiva.

    Questa decisione segue la volontà della chiesa di permetter al fedele di ritrovare la grazia.

    Ricordiamo comunque che la suddetta Madonna Bernardette sarà sottoposta ad un periodo di osservazione delle proprie opere, terrene e spirituali, ad opera di Sua Eminenza Federico Edoardo Borgia e del clero tutto per accertarsi che ella si sia effettivamente riportata sul sentiero della fede aristotelica, oltre ad un pellegrinaggio fino al monastero di Fornovo o alla Repubblica di Siena ove si confesserà con il Cardinale Federico Edoardo Borgia.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fatto a Roma il XXVI giorno del mese di Luglio dell’anno MCDLXI dalla Santa Chiesa Aristotelica.



    Ratifica del Concistoro Italofono
    SE Monsignor Tacuma de' Giustiniani Borgia
    cardinale nazionale elettore
    Arcivescovo di Genova
    Conte imperiale di Monferrato




    Sua Eminenza Federico Edoardo Borgia
    Cardinale Nazionale Suffragante



    S.E. Profeta Pucci Guerra
    cardinale nazionale Emerito




Citation:





    Congregazione della Santa Inquisizione
    Rimozione della scomunica



    Noi, S.Em. Federico Edoardo Borgia detto "Federico_il_rosso", Cardinale Inquisitore, per la grazia di Dio, dinnanzi l'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele e a nome della nostra Santa Madre Chiesa,

    In seguito alle richieste della suddetta, la quale è stata esaminata, dopo l'approvazione di parti e verbali delle riunioni a cui ha preso parte, e dopo il cammino di redenzione seguito dal Cardinal Spadalfieri, ascoltando anche il suo parere positivo, la domanda è stata accolta;

    Ricordiamo che nella sua immensa magnanimità la Chiesa Aristotelica accetta di riaccettare tra le sue braccia i suoi figli smarriti reintegrandoli così nella comunità aristotelica.
    Così sia per ogni uomo e donna di buona volontà capace di venire a noi e ritrovare il cammino della virtù.

    Annunciamo che a

    Christe

    vedrà da oggi rimossa la sentenza di scomunica che la colpiva.

    Questa decisione segue la volontà della chiesa di permetter al fedele di ritrovare la grazia.

    Ricordiamo comunque che la suddetta Madonna Christe sarà sottoposta ad un periodo di osservazione delle proprie opere, terrene e spirituali, ad opera di Sua Eccellenza Samuele Borgia e del clero tutto per accertarsi che ella si sia effettivamente riportata sul sentiero della fede aristotelica, oltre ad un pellegrinaggio fino al monastero di Fornovo o alla Repubblica di Pisa ove si confesserà con l'Arcivescovo Samuele Borgia.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fatto a Roma il XIV giorno del mese di Settembre dell’anno MCDLXI dalla Santa Chiesa Aristotelica.

    S.Em. Federico Edoardo Borgia
    Cardinale Inquisitore Italico
    Cardinale Nazionale Suffragante



    Ratifica del Concistoro Italofono

    S.E. Tacuma de' Giustiniani Borgia
    cardinale nazionale Elettore



    S.E. Fenice Maria Helena Deversi-Aslan Borgia
    Cardinale Nazionale Suffragante



Citation:





    Congregazione della Santa Inquisizione
    Rimozione della scomunica



    Noi, S.Em. Federico Edoardo Borgia detto "Federico_il_rosso", Cardinale Inquisitore, per la grazia di Dio, dinnanzi l'Altissimo, sotto lo sguardo di Aristotele e a nome della nostra Santa Madre Chiesa,

    In seguito alle richieste del suddetto, il quale è stato esaminato, dopo l'approvazione di parti e verbali delle riunioni a cui ha preso parte, e dopo il cammino di redenzione, la domanda è stata accolta;

    Ricordiamo che nella sua immensa magnanimità la Chiesa Aristotelica accetta di riaccettare tra le sue braccia i suoi figli smarriti reintegrandoli così nella comunità aristotelica.
    Così sia per ogni uomo e donna di buona volontà capace di venire a noi e ritrovare il cammino della virtù.

    Annunciamo che a

    Nicola

    vedrà da oggi rimossa la sentenza di scomunica che lo colpiva.

    Questa decisione segue la volontà della chiesa di permetter al fedele di ritrovare la grazia.

    Ricordiamo comunque che il suddetto Nicola sarà sottoposto ad un periodo di osservazione delle proprie opere, terrene e spirituali, ad opera di Sua Eminenza Federico Edoardo Borgia e del clero tutto per accertarsi che ella si sia effettivamente riportata sul sentiero della fede aristotelica, oltre ad un pellegrinaggio fino al monastero di Fornovo o alla Repubblica di Siena ove si confesserà con l'Arcivescovo Federico Edoardo Borgia.

    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fatto a Roma il XVIII giorno del mese di Novembre dell’anno MCDLXI dalla Santa Chiesa Aristotelica.

    S.Em. Federico Edoardo Borgia
    Cardinale Inquisitore Italico
    Cardinale Nazionale Suffragante




Citation:


Congrégation de la Sainte Inquisition.

Nous, Son Eminence Aristokoles de Valyria, cardinal Inquisiteur de la zone francophone,

A la demande de Sa grâce Niall de Rivien duc de Montreal, nous CONFIRMONS lui avoir donné l’absolution et donc qu’il n’est plus excommunié et que plus aucune peine ecclésiastique n’est à notre connaissance encourue contre lui.

Il a donc réintégré pleinement la communauté des fidèles.





_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 12:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1462

Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Levée d'excommunication





    Nous, Son Éminence Arnault d'Azayes, Marquis d'Ancône, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Archevêque d'Arles, Vice-primat francophone du SRING, Premier vice-primat français, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Chancelier de la congrégation de l'Inquisition,




      Après délibération de la curie et audition par la missa Marie Clarence de la Rochefoucauld-Mirandole, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la levée de l'excommunication de Margot d'Euphor Pendragon, dicte Miss. Eu égard à la longueur de la procédure, indépendante de notre volonté, lui infligeons comme seule pénitence le don d'une dizaine de pains aux nécessiteux de la paroisse de son choix en collaboration avec un clerc ou un tribun.




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le vingt-septième jour du mois de mai de l'an d'Horace MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------

Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Levée d'excommunication





    Nous, Son Éminence Arnault d'Azayes, Marquis d'Ancône, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Archevêque d'Arles, Vice-primat francophone du SRING, Premier vice-primat français, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Chancelier de la congrégation de l'Inquisition,




      Après délibération de la curie et audition par la missa Jeanne Quelfalas Lefebvre, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la levée de l'excommunication d'Arthur Pendragon. Afin de lui faire prendre pleinement conscience de l'ardu rôle de l'Église, lui infligeons comme pénitence de se mettre à la disposition de l'archevêque de Rouen pour une durée de trois mois à compter de l'élection du prélat sur la cathèdre rouennaise..




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le vingt-neuvième jour du mois de mai de l'an d'Horace MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------
Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Levée d'excommunication





    Nous, Son Éminence Arnault d'Azayes, Marquis d'Ancône, Seigneur d'Eyguières, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Archevêque d'Arles, Vice-primat francophone du SRING, Premier vice-primat français, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Chancelier de la congrégation de l'Inquisition,




      Après procès en réhabilitation mené par SE Tibère de Plantagenêt et consultation du sacré-collège, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la levée de l'excommunication d'Aryanha Farnezze. Lui infligeons comme pénitence une mise à disposition de sa personne à la congrégation des Saintes-Armées pendant une durée de trois mois.



    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le troisième jour du mois de juin de l'an d'Horace MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------

Citation:





    Excommunication de Verty et Clodeweck



    Au nom de Sa Sainteté Innocent VIII, Souverain Pontife de l’Église Aristotélicienne et Romaine, Nous, Cardinaux réunis en Sacré-Collège, après consultation du Pape, avons arrête ce qui suit :


    Après avoir accordé à Clodeweck et Verty un procès en bonne et due forme, après avoir entendu les conclusions des juges de ce tribunal, après avoir avoir longuement débattu et prié pour entendre les conseils du Ciel, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons l'excommunication de Clodeweck et Verty de Montfort pour les motifs suivants : infractions diverses et multiples au Droit Canon et aux règlements intérieurs de différentes instances ecclésiastiques, abus de pouvoir et utilisation de la Sainte Inquisition à leurs propres fins, diffamation et mensonge à l'encontre de certains prélats et hérésie. Toutes les actions par eux commises entre la fin du procès et ce verdict extraordinaire et définitif concourent grandement à nous confirmer leur totale et unilatérale mise au ban de la communauté des fidèles. Nous les exhortons à changer dès à présent d'attitude de manière radicale et à entreprendre une pénitence à la hauteur de leurs péchés afin que le Très-Haut, dans Sa grande magnanimité, daigne leur pardonner.


    Rome, le VII juillet de l'an de grâce MCDLXII


    Pour le Collège des Cardinaux,
    S.Em. Alessandro III de' Montemayor-Borgia, Camerlingue



[/
Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Levée d'excommunication





    Nous, Son Éminence Arnault d'Azaye, Marquis d'Ancône, Seigneur d'Eyguières, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Archevêque de Bourges, Primat français, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Chancelier de la congrégation de l'Inquisition et d'Archdiacre de Rome,




      Au nom du Sacré-Collège et après débat et délibération d'icelui, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la réintégration de la Vicomtesse Sophie de Terrides à la communauté des fidèles. Selon les mêmes modalités, et afin d'offrir à la vicomtesse l'occasion de remercier Dieu de Sa clémence tout en démontrant l'étendue de son repentir, infligeons la pénitence suivante à la réintégrée :
      * Confession auprès du clerc de son choix ;
      * Tour des paroisses de Guyenne et prière dans chacune d'entre elles ;
      * Mise à disposition de l'abbaye de Sainte-Illinda durant un mois.




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le dix-septième jour du mois de novembre de l'an d'Horace MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------
_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Post made after http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=8612

Citation:



    Adversus Apostasiam Pertinacem


    Nous, Aaron de Nagan, cardinal-archevêque de Reims & camerlingue, & nous cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne & Romaine, réunis en Sacré Collège par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, & sous le regard d’Aristote, au nom du Souverain Pontife de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Avons ordonné & frappé, & par notre présent édit perpétuel & définitif, statuons, ordonnons & frappons d’anathème le groupuscule des faux moines de l’abbaye de Tastevin ayant ostensiblement & définitivement rompu les derniers liens qui pouvaient encore les unir à la Sainte Eglise de Dieu.

    Devant l’inacceptable mépris exprimé par cette communauté schismatique, & envers l’Eglise de Dieu & envers la communauté des fidèles, & devant le divorce consommé par l’officialisation de la croyance hérétique du « tastevinsime », c’est avec justesse et pleine légitimité que nous mettons définitivement au ban de l’Eglise ces personnes sorties du cloaque immonde de la bête sans nom.

    Ainsi, après le décret « De Haeresis damnatione », nous confirmons l’excommunication & frappons d’anathème les faux moines Pouss31, Isaac_cash, Sark, Telemakhos, Theophraste & Varigny. Par cette décision, qu’ils se voient privés à jamais du paradis solaire, de la communion des saints & de la communauté aristotélicienne.

    Face à cette immonde hérésie, tout fidèle cautionnant ostensiblement, ou contribuant, de quelque manière que ce soit, à l’expansion ou au développement de l’hérésie schismatique du tastevinisme, se verrait lui-même frappé de censure et encourrait l’excommunication épiscopale. Toute entreprise visant à pourvoir aux besoins de l’abbaye se verrait punie de la même manière par la Sainte Institution.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le quatrième du mois de mai, le lundi, de l’an de grâce MCDLVII de notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Doyen, Camerlingue.



    Adversus Apostasiam Pertinacem : Face à l'apostasie obstinée





Citation:


    Excommunication latae sentenciae d'Otto von Karolinger


    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal et Doyen du Sacré Collège, Archevêque de Césarée, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

    Avons statué et frappé, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et frappons d'excommunication épiscopale Otto von Karolinger pour l'usurpation du trône épiscopal d'Angers. La consécration épiscopale relevant de la seule autorité pontificale, déléguée à l'assemblée épiscopale française et le sieur Otto von Karolinger n'ayant point été élu par cette dernière, son acte d'usurpation est caractérisé de schismatique et ispo facto, comme contraire au Droit Canonique régissant l'Institution de Dieu sur Terre.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XXIX de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur




    Aaron de Nagan, Cardinal,
    Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.




Citation:


    Excommunication latae sentenciae d'Eloïse de Guérande


    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

    Avons statué et frappé, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et frappons d'excommunication épiscopale Eloïse de Guérande pour l'usurpation du trône épiscopal d'Angers. La consécration épiscopale relevant de la seule autorité pontificale, déléguée à l'assemblée épiscopale française et la dame Eloïse de Guérande n'ayant point été élue par cette dernière, son acte d'usurpation est caractérisé de schismatique et ispo facto, comme contraire au Droit Canonique régissant l'Institution de Dieu sur Terre.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le VIII de juillet de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur






Citation:

    Pagus Andecavus Schismaticus Anathema


    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom du Souverain Pontife de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Frappons d’anathème le groupuscule dit de l'Eglise Angeviniste, ainsi que de manière ad nominem le sieur Aurélien de Penthièvre. Cet infâme cloporte a commis le pire crime qui puisse exister en imposant à l'Anjou un schisme, en rejetant Dieu et sa Sainte Eglise, et en créant une fausse Eglise dont le seul but est de servir la Bête Sans Nom et de lui asservir son peuple.

    Nous exhortons les fidèles et leurs guides temporels à se rassembler et s'unir pour oeuvrer à la mise au pas prochaine de cette vermine, et proclamons notre plein soutien au peuple angevin dans cette difficile épreuve.

    Nous rappellons que tout individu apportant son soutien à Aurélien de Penthièvre ou à l'Eglise Angeviniste, de quelque manière que ce soit, sera frappé ipso facto d'excommunication.

    Les Justes seront recompensés et honorés durant des générations, tandis que les hérétiques seront chassés et traqués impitoyablement.

    Ad Majorem Dei Gloriam


    Fait à Rome le XI juillet de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur



Citation:






    Pagus Andecavus Schismaticus Anathema


    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,


    Constatons que le régent d'Anjou, l'apostat hérétique Finam, et son conseil, ont ordonné l'expulsion des représentants de la Sainte Eglise Aristotélicienne du territoire Angevin.

    Contestons le fait que nous ayons refusé de rencontrer des représentants du Haut Conseil Angevin, mais confirmons que nous refusions seulement de rencontrer l'apostat hérétique Finam.

    Constatons que l'Anjou a attaqué le Maine, qui est toujours notre allié dans le cadre de la Croisade contre l'église dite angeviniste, pris la ville de Mayenne, avant de la perdre, grâce en soit rendu au Très Haut, fort rapidement.

    Constatons que l'Anjou menace également son voisin la Touraine, autre allié de la Sainte Eglise Aristotélicienne dans cette même croisade.

    Constatons enfin que les autorités angevines ont procédé à l'enlèvement de 2 soldats des Saintes Armées, qui étaient en Touraine, pour les mettre en prison.

    Condamnons donc le Haut Conseil Angevin, qui poursuit ainsi la funeste politique d'Aurélien de Penthièvre, et frappons ses membres d'Anathème.

    Nous rappellons que tout individu, ou régnant, apportant son soutien au Haut Conseil Angevin dans ses prétentions guerrières et anti aristotélicienne, sera frappé ipso facto d'excommunication.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XX du mois de Septembre de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux, Son Eminence Vincent Diftain d'Embussy, Archidiacre de Rome.


Citation:

Pugna Haeresis


Noi, Cardinali della Santa Chiesa Aristotelica e Romana, riuniti nel Sacro Collegio per la grazia di Dio, davanti all’Altissimo, e sotto gli occhi di Aristotele, a nome del Sommo Pontefice dalla nostra Santa Madre Chiesa,

La comunità dei fedeli del cosiddetto Marianesimo, guidata da Soemia_, autoproclamata sacerdotessa, nonostante i diversi avvertimenti formali e i ripetuti solleciti a rinunciare alle proprie intenzioni, compiuto un atto di natura eretica e negando l'autorità della Sacra Curia, così come quella dell'Assemblea dei Vescovi Italici, e in egual modo l'autorità del Papa delegato al Sacro Collegio, colpiamo con scomunica chiunque avanzi la pretesa di essere fedele a questo sedicente culto, non solo chi sviluppa il succitato culto, ma anche chi partecipa alle cerimonie sia come credente che come semplice spettatore, chi vi esprime apprezzamento o vicinanza in qualsiasi modo, sia con parole che con opere.

Secondo la bolla papale In medio stat Virtus, stipulata il decimo ottavo di febbraio nell'anno di grazia MCDLVIII che disciplina l’amministrazione della Giustizia della Chiesa condanna ipso facto la comunità eretica per la scomunica episcopale.
Il presente decreto ha effetto immediato.

Chiunque venga accusato di apologia o abbia contribuito in qualsiasi modo all'espansione, al radicamento, alla propaganda, all’appoggio o allo sviluppo dell’eresia del sedicente culto Mariano, verrà colpito da scomunica.
Se tali eretici continueranno con il proselitismo, affermando se stessi come l'autorità del Papa, noi saremmo obbligati a imporre un anatema contro qualsiasi trasgressore.
Non sarà solamente bandita dalla Chiesa militante qui sulla terra, ma anche bandita dal corpo mistico della Chiesa, cioè della Chiesa trionfante, della comunità dei Santi. A questo seguiranno le giuste e inflessibili condanne e anche la morte.


Ad Majorem Dei Gloriam

Redatto a Roma nel VIII giorno del II mese dell’anno di grazia MCDLIX di Nostro Signore

Per il Collegio dei Cardinali, Sua Eminenza Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlengo,
Cardinale Cancelliere della Congregazione della Santa Inquisizione



    Sua Eminenza Cardinal Raniero Borgia detto "Quarion"
    Cardinale Romano Elettore
    Vice Cancelliere della Congregazione Dell'Inquisizione





    Pugna Haeresis : Battere l'Eresia


    Citation:
    Consistoire Pontifical Francophone

    Communication du Consistoire



    Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, annonçons le verdict proposé quant à la demande d’excommunication de Anna Perenna van Ansel

    Après visa des documents et auditions ;

    Attendu que les dérives de la suspecte sont avérées ;
    Attendu que le décès est constaté ;
    Attendu que nul ne peux décider de la mort à la place du Très Haut ;
    Attendu qu’en l’espèce le décès est intervenu par suicide réussi, la suspecte par ce geste à clairement manifesté son rejet de toute ou partie du Dogme Aristotélicien ;
    Que c’est donc en état d’apostasie et donc d’excommunication latae sentencia, que la suspecte se sera présentée pour être jugée par notre créateur ;
    Attendu qu’il ne nous appartient pas de juger en sa place, le Consistoire ne peut que constater qu’Anna Perenna Van Ansel est morte en état d’excommunication.

    Cette excommunication ne pouvant être levée, du fait de son décès, qui la rend obstinée, elle ne peut être enterrée en terre consacrée.

    Fait à Rome le huit juin 1459, de la Sainte Eglise Aristotélicienne.
    Pour le Consistoire Pontifical francophone,
    Au nom de S.E Verty de Montfort-Toxandrie, Cardinal Electeur



Citation:

Pugna Haeresis


Nous, Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, réunis dans le Sacré Collège pour la grâce de Dieu, devant le Trée Haut, et sous les yeux d'Aristote, au nom de le Faîte Pontife de notre Sainte Mère Église,

Le groupe, guidé par Vespasiano, ancien Doge Lieutenant Spinozista de la Sereine République de Venise, malgré les différents avertissements formels et les répétés prompts à renoncer aux propres intentions, achevé un acte de nature hérétiqueet en niant l'autorité du Sacré Curia comme celle-là de l'assemblée des Évêques Italiques, et en egual manière l'autorité du Pape délégué au Sacré Collège heurtons avec excommunication et anathèmequiconque ait contribué à l'élection de Vespasiano à Doge Lieutenant, malgré il ne fût pas en possession du autorizasion du Patriarche et Primat des Venezie, quiconque ait participé à la prise de Padova, quiconque ait défendu et aidé Vespasiano à maintenir sa chaise à trône dogale et se soit opposé les armées de l'Église et qui à elle sont allié, non seulement mais aussi qui vous exprime appréciation ou proximité pour n'importe quoi, soit avec des mots qui avec des oeuvres.

Selon la bulle papale In medio stat Virtus, stipulée le dixième huitième de février dans l'an de grâce MCDLVIII qu'il discipline l'administration de la Justice de l'Église il condamneipso factole groupe hérétique pour l'excommunication épiscopale.
Le décret présent a effet immédiat.

Quiconque ait contribué pour n'importe quoi à l'élection au Siège Dogale et à son entretien de la part de Vespasiano, à la propagande au-delà des limites de la tolérance de la foi Spinoziste, à l'appui ou au développement de l'hérésie de la soi-disant Vespasiano, il sera heurté de escommunicazion.
Si tels hérétiques continuent avec le prosélytisme au service de le susdit Vespasiano, en continuant à je donnai de manière hostile vis-à-vis de la Sainte Romaine Église, nous serions obligés à imposer un anathème contre transgresseur quelconque.
Elle ne sera pas annoncée seulement de l'Église militante ici sur la terre, mais aussi annoncée par le corps mystique de l'Église, c'est-à-dire de l'Église triomphante, de la communauté des Saints. À celui-ci ils suivront les condamnations justes et inflexibles et aussi la mort.


Ad Majorem Dei Gloriam

Rédigé à Rome dans le VI jour du VIII mois de l'an de grâce MCDLX de Notre Seigneur

Pour le Collège des Cardinaux, Sua Eminenza Raniero Borgia dit "Quarion" Cardinal Camerlengue,



    S.E. Cardinal Frà Tebaldo Foscari detto "Heldor"
    Cardinal Inquisiteur
    Primat delle Venezie





    Pugna Haeresis : Battre l'hérésie





Citation:




Pugna Haeresis - Annexe -


Le décret d'excommunication "Pugna Haeresis" concerne quiconque a soutenu avec des mots et actions l'oeuvre de Vespasiano en s'opposant la Sainte Romaine Église, il vaut à dire:

  • Vespasiano
  • Berengario
  • Caronte
  • Odinoeye
  • Odino
  • Berenix
  • Vitt96
  • Christe
  • Gilbertino
  • Rga
  • Waltraute
  • Myrna
  • Luisella
  • Carcarodon
  • Malahy
  • Vsevolod
  • Williamvee
  • Pirata83
  • Gwenn
  • Slachter
  • Liv
  • Yseut
  • Sedici
  • Trapper
  • Isabella_beatrice
  • Katerina87
  • Martha_corey



Peintures des preuves

http://i.imgur.com/lzx3i.png
http://i.imgur.com/f9oOB.png
http://i.imgur.com/Z3mCz.png

En outre viennent excommuniés et heurté par anathème:



  • Mes.3: Pour avoir tâché de passer l'armée à un fidèle de l'hérétique Vespasiano, avant de le défaire et prêté service en Gendarmerie pendant le Dogat du même
    http://i.imgur.com/rkHzv.png
    http://i.imgur.com/YoCIm.png

  • Gherlinde: Pour avoir ouvert en qualité de Pubblic Ministère les procès contre les hommes des Saintes Armées et eux allié et avoir embauché gendarmes à la défense de Venise et du Doge hérétique
    http://i.imgur.com/7rWGC.png

  • Nicola:Pour avoir émis scélérat sentences contres les hommes des Saintes Armées, en particolar manière contre le Maître de l'ordre Allié de l'Église, la Stola D'Oro, Fly della Carmagnola,en ne le rendant pas ainsi possible à combattre au secours du Trés Haut
    http://i.imgur.com/W6xC6.png
    Il pourra rentrer entre les bras de la foi seul en remboursant entièrement le dommage infligé Au Sir Fly Du Carmagnola et en les remettant dans les mains du Patriarche d'Aquilea et Primat des Venezie ou de son vicaire pour les pouvoir racheter.

  • Kiakornell: Pour avoir été repérée défendre la capital, contrairement à la demande de la Très sainte Église, qu'il demandait aux Nobles d'apporter aide aux Saintes Armées.
    http://imageshack.us/photo/my-images/338/kiakornell.png/
    http://i.imgur.com/YoCIm.png

  • Toth:Pour avoir fait mauvaises plaisanteries de l'Église dans le moment dans lequel la même a demandé le soutien des nobles, en alléguant excuses sur ses conditions de santé amplement démenties par sa présence dans les discussions de place, il a en outre menti à l'Église en disant d'être empêché à envoyer sa femme car il était à son chevet, quand les peintures montrent qu'elle était à la défense de Venise.

    L'Église ne hearte pas avec excommunication chaque noble que n'a pas montré appui public et soutien mais ceux qui il sons fait et ils se font mauvaises plaisanteries de la même.
    Il se rend remarqué de toute façon que les nobles qui ne sont pas intervenus seront appelés à en donner explication publiquement et ils pourront être objet d'enquêtes inquisitoriales.

  • Mister_ics: Pour être un partisan de l'hérétique Vespasiano en tentant inutilement de fomenter une guerre de la part de Milano au soutien de l'hérétique.
    Inspiré par la Créature Sans Nom il s'est mis quel révolutionnaire premier contre l'empire et puis aussi contre la Sainte Église dont on définissait croyant.


Pour les accadimenti qui ont comporté la prise de Padoue et pour attitudes hostiles à la Sainte Église,

ils sont heartés par excommunication aussi et anathème
:

  • Gianlupo
  • Cherri
  • Messerbracco
  • Arim
  • Amarilli
  • Dago
  • Loki






Les membres de ces listes viennent d'aujourd'hui excommuniés et hearté par Anathème.
Ceci signifie qui qui est baptisé il est exclu par la communauté des fidèles et qui il n'est pas il est interdit du recevoir le Sacrement du Baptême.
À eux la participation est interdite au type quelconque de Sacrement salvateur.
À ceux qui sont épousés ils seront dissous les mariages.
Les susdits sont énumérés dans le calcul des ennemis de l'Église, et seul par la suite à un long chemin de purification et rédemption ils pourront demander l'entrée de nouveau dans la communauté Aristotélicienne.
L'anathème dit aussi "Bûcher en effigie" et pu été enlevé seulement à travers un chemin lourd de rédemption prescrit par un Cardinal Inquisiteur.

Chaque personne qu'il les soutient dans la propre oeuvre je sois inculpée de d'hérésie.
Chaque personne qu'il s'associe à eux en listes, groupes, association soit inculpée etc de d'hérésie.
Chaque personne qu'il obéit ou il agit selon les propres directives latae sententiae elle sera excommuniée, en autres mots de la commission simple du fait.
Cette excommunication traîne, de fait:
la messe en interdit;
la dissolution du mariage éventuel;
déplacement de chaque titre nobiliaire à eux éventuellement accordé par l'héraldique Impériale, Vénitienne ou du Royaume des Deux Sicilie;
la messe à l'index et demande de messe dans la liste des ennemis de la part de n'importe quel armée de la foi comme parasites et indesiderates.
Le clergé de la Sereine République ou des provincie ecclésiastiques ceux-ci se rassiéront où il aura le devoir de veiller à l'application de cette sentence en communiquant les noms des gens intéressés à la Congrégation de la Sainte Inquisition.

Ce groupe est un exemple de corruption, en obéissant à celui qui est inspiré par la Créature Sans Nom, en se les rebellant à la Sainte Mère Église. Et nous comme juste que je sois nous appelons ce groupe: Traîtres et ennemis de la vraie Foi.

Rédigé à Rome le VI jour du VIII mois de l'an de grâce MCDLX de notre Seigneur.

[b]Pour la Congrégation du Très saint Inquisition


S.E. Raniero Borgia dit "Quarion" Cardinal Camerlengue,
Cardinal Inquisiteur




    Son E. Rev.ma Frà Tebaldo Foscari
    Cardinal Inquisiteur




_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam Jan 03, 2015 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Post made after http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=8612

Citation:




    Révocation de Aranykorona de la charge de Cardinal Electeur des Balcans


    Nous, Raniero Borgia dict "Quarion" Cardinal Camerlingue, Cardinal Romain Electeur, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Archeveque de Pisa,
    par la grâce du Très-Haut et sous le regard de nos prophètes, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège, révoquons :



    Aranykorona de la charge de Cardinal Electeur des Balcans

    Telle décision a été prise pour le comportement atroce du Cardinal vis-à-vis de l'Église tout, de ses fidèles et de son Assemblée Épiscopale.
    Il sera Excommunié par l'Église en outre Aristotélicien Latae Sententia pour crimes et abus commis dans sa carrière.


    Ad Majorem Dei Gloriam




    Fait et scellé à Rome, le IX jour du XII mois de l'an de grâce MCDLX de notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.


Citation:





    Décision du tribunal religieux tenu à Saint-Michel-Archange



    Aaron de Nagan, Cardinal, Doyen du Sacré-Collège et Archichancelier du Siège Apostolique, Archevêque de Césarée, devant le Très-Haut et sous le regard d'Aristote, au nom du Collège des Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


    Alors que nous nous apprêtions à signer l’acte officiel annonçant la levée de l’excommunication frappant le sieur Eusaias Blanc-Combaz, nouvellement élu entre temps Roi de France, quelle ne fut pas notre peine d’entendre qu’il reconnaissait deux jours plus tôt le sieur Falco comme « duc » de Touraine. Pourtant, ce dernier voyait son hérésie confirmée par le tribunal cardinalice dépêché à Tours plusieurs jours avant cette reconnaissance. Les faits étaient clairs : le sieur Falco, après avoir reconnu publiquement appartenir à la Réforme, refusait ensuite d'abjurer sa foi réformée, comme le lui proposait la Sainte Église Aristotélicienne pour lui permettre d'intégrer la communauté des fidèles. Cette reconnaissance royale allait donc à l’encontre de tous les principes, et surtout, contre la précédente repentance d’Eusaias Blanc-Combaz.

    Considérant cette dernière action de légitimation du pouvoir du sieur Falco, il apparaissait dès lors impossible de constater un retour dans le giron aristotélicien du sieur Eusaias Blanc-Combaz, celui-ci ayant certes fait un pas en avant, mais venant d'en faire trois en arrière.

    L’Église conçoit mal cet égarement de l’homme qui vient d’être placé sur le trône de France alors que son prédécesseur avait justement été frappé d’interdit pour avoir reconnu comme « duc » le sieur Falco. Le signal de la Sainte Église était donc clair.

    Dés lors, il apparaît aux yeux de l’Église comme impossible de procéder au sacre du sieur Eusaias Blanc-Combaz tant que cette reconnaissance ne sera pas cassée, ni cette erreur abjurée, puisque ledit Eusaias reste en l’état excommunié, la sentence du tribunal tenu à Saint Michel Archange à Paris demeurant en suspens. L’Église, quant à elle, reste encore prête à pardonner...

    Rappelons que tout fidèle, qu’il soit roi ou baron, est tenu de respecter les principes élémentaires de la religion aristotélicienne. Celle-ci défend de prendre pour vassal un hérétique, ou de se placer comme vassal d’un seigneur qui le serait. Eusaias Blanc-Combaz, aspirant à redevenir fidèle de l’Église Aristotélicienne, ne peut donc accepter le serment du sieur Falco, ni le reconnaître corollairement comme duc de Touraine. Et cela, en dehors de toute considération de l'ordre temporel ou d'une quelconque ingérence dans celui-ci. Il s'agit purement et simplement de discipline aristotélicienne. En outre, considérant la charge à laquelle aspire le sieur Eusaias de Blanc-Combaz, il apparaît tout bonnement impensable, pour un futur et potentiel « Roi Très Aristotélicien », « Lieutenant de Dieu sur Terre », de placer une portion de son peuple sous la gouvernance reconnue d’un hérétique, par ailleurs fidèle de la Réforme.

    Invitons tous nobles et futurs comtes du Royaume de France, fidèles de l’Église Aristotélicienne, à prendre conscience de l’acte qu’il pourrait perpétrer en prêtant hommage à un homme coupable d’hérésie.


    Meurtri et blessé au cœur,



    Pour le Sacré-Collège :

    Aaron de Nagan,
    Cardinal et archichancelier du Siège Apostolique.




    Rome, le XI décembre de l'an de grâce MCDLX


[Attention de prendre en considération le problème de temporalité qui a corseté le RP de la réhabilitation débuté avant le résultat des élections, et celui de la reconnaissance de Falco par Eusaias survenu alors que le RP du tribunal n'était pas encore terminé, engendrant un problème majeur de synchronisation des actions qui empêchait l’Église, par soucis de cohérence, de réagir sur ce dernier événement sans avoir terminé le procès en réhabilitation]


Citation:



    Eusaias Super Anathemus Pugna Haeresis



    Par sa bulle du 5 janvier, Sa Sainteté le Pape Innocent VIII, notre Très Saint Père, représentant du Très-Haut sur Terre, a reconnu officiellement Eusaias de Blanc-Combas comme Anti-Roy et Sicaire démoniaque au service du Sans-Nom, lui déniant tout droit à régner sur le peuple aristotélicien du Très Aristotélicien Royaume de France.

    Par conséquent, la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine se refuse à reconnaitre à Eusaias de Blanc-Combaz un quelconque pouvoir et ne reconnait aucune de ses décisions ni aucun de ses actes comme ayant une quelconque valeur. De fait, tout aristotélicien ayant un devoir contractuel, quel qu'il soit, avec Eusaias, s'en trouve désormais libéré. A contrario, toute personne lui apportant son concours le fera de sa propre volonté en se mettant en situation de parjure envers son serment de baptême.

    La Sainte Eglise Aristotélicienne regrette profondément qu'a aucun moment, Eusaias n'ait accepté de saisir la main de multiples fois tendu par l'Eglise, et qu'il ait préféré s'enfermer dans une spirale d'attaques contre l'aristotélisme, se rendant par là indigne du rang qu'il prétendait avoir.

    Non content d'avoir été excommunié pour son comportement à l'encontre du Roy Sacré Vonafred de Salmo Salar, Eusais le fol a choisi de s'associer à l'hérétique Falco, réformé et brigand notoire dont la liste des exactions n'est plus à faire.

    Non content d'avoir fait mettre aux fers le Primat de France, le pieux et pacifique Navigius de Carrenza, et d'avoir fait menacer de mort le doyen des cardinaux, Son Éminence Aaron de Nagan, il a pris la décision d'autoriser les hérésies en royaume de France tout en prétendant usurper les prérogatives de l’Église.

    Eusaias s'est ainsi rendu a nos grand dam coupable à la fois d'excommunication, d'apostasie, de schisme et d'hérésie.

    En ce jour, alors qu'a nouveau le Saint Père lui proposait d'abjurer ses fautes, Eusaias a décidé d'ajouter à cette longue liste le fait de répandre la mort envers ceux qu'il considérait prétendument comme ses sujets - en s'attaquant au peuple bourguignon qui à choisi, à travers son Duc légitime Alexandre Olund, de refuser de prêter allégeance à un anti-roy mécréant - et son intention de se faire sacrer de manière illégale par quelques sbires illégitimes.

    Il devient donc évident qu'Eusaias n'a jamais eu l'intention de discuter avec les représentants de l'Eglise, comme en témoigne son refus d'accepter la médiation proposée par l'Empereur du Saint Empire Romain Germanique, et que son intention est d'apporter l'hérésie en Royaume de France. Il est désormais du devoir de l'Eglise de protéger les aristotéliciens.

    Aussi, dans la continuité de l'annonce de notre Très Saint Père et en réponse à l'ensemble ces actes, la Sainte Église Aristotélicienne se voit contrainte de frapper en ce jour Eusaias de Blanc-Combas d'anathème. L'anathème est l'excommunication dite «majeure», excluant l’intéressé de manière définitive tant de l’Église militante, d’ici-bas, que du corps mystique de l’Église, à savoir de l’Église Triomphante, auprès de Dieu.

    Qu'il soit su que toute personne se mettant au service actif ou passif du Sicaire démoniaque où lui prêtant quelconque serment sera ipso facto frappé d'excommunication. Nous invitions d'ailleurs les personnes en plein doute quant à la meilleure marche à suivre à prendre contact avec leur évêque ou l’administration ecclésiastique.

    Nous appelons en ce jour tous les aristotéliciens de France à s'unir et se rassembler afin de lutter, par tous les moyens à leur disposition, y compris par les armes, contre l'Anti-roi, dans le cadre de la Guerre Sainte visant à empêcher définitivement cet individu de nuire. Le faux règne d'Eusaias le fol ne durera qu'un temps, là ou l’Église, elle, est éternelle.

    Dans les tout prochains jours, la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine annoncera les prochaines initiatives visant à soutenir les Justes contre les affres de la Bête Sans Nom.



    Ad Majorem Dei Gloriam



    Fait et scellé à Rome, le XII jour du premier mois de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.


Citation:




    Révocation de Koolike101 de la charge de Cardinal et sa Excommunication pour schisme et apostasie


    Nous, Raniero Borgia dict "Quarion" Cardinal Camerlingue, Cardinal Romain Electeur, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Archeveque de Pisa,
    par la grâce du Très-Haut et sous le regard de nos prophètes, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège, révoquons :



    Koolike101 de la charge de Cardinal de l'eglise aristocelienne

    Telle décision a été prise pour le comportement atroce du Cardinal vis-à-vis de l'Église tout, de ses fidèles et de son Assemblée Épiscopale.
    Il sera Excommunié par l'Église en outre Aristotélicien Latae Sententia pour crimes et abus commis dans sa carrière, pour schisme et apostasie.


    Ad Majorem Dei Gloriam




    Fait et scellé à Rome, le XXIIX jour du I mois de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.



Citation:
Adversus Ecclesiam schismaticam


Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de le Somme Pontife de notre Sainte Mère Église,

déclarons l'Église Réformée de Styrie schismatique et pas reconnue par la Sainte Église Aristotélicienne.
Nous frappons avec excommunication et anathème Adam Fugger il est le protecteur.
Il est également été préalablement soumis à l'Inquisition pour crimes contre DC et Dogma, montrant âme fausse et corrompue, et donc coupable.
Selon la bulle papale, In medio stat Virtus, stipulée le dixième huitième de février dans l'an de grâce MCDLVIII, que discipline l'administration de la Justice de l'Église condamne ipso facto tous les membres de l'Église Réformée de Styrie pour l'excommunication épiscopale.
Le décret présent a effet immédiat.

Quiconque ait contribué ou il contribuera à l'institution et prosélytisme de cette nouvelle Église, il sera frappé par excommunication..
Si tels schismatiques et corrompus continueront avec le prosélytisme au service de l'Église susdite, en continuant dans manière hostile vis-à-vis de la Sainte Romaine Église, nous serions obligés à imposer un anathème contre transgresseur quelconque.
Elle ne sera pas annoncée seulement de l'Église militante ici sur la terre, mais aussi annoncée par le corps mystique de l'Église, c'est-à-dire de l'Église triomphante, de la communauté des Saints. À celui-ci ils suivront les condamnations justes et inflexibles et aussi la mort.


Ad Majorem Dei Gloriam

Rédigé à Rome dans le XXVI jour du II mois de l'an de grâce MCDLXII de Notre-Seigneur


Citation:
Excommunication de Charlotine et Anne de Breuil

Nous Alessandro III de' Montemayor Borgia dict "Giarru sans Terre", Duc de Camerino, Vicomte d'Arcola et Sant'Antioco,
Cardinal Camerlingue,Chancelier de la Congrégation de la Diffusion de la Foi, Cardinal-prêtre de Saint Paolo en Laterano, Cardinal-évêque en partibus de Tripoli, Préfet de la Préfecture à l'enseignement Aristotélicien par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,


Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons l'excommunication de Charlotine et Anne de Breuil.


Ad Majorem Dei Gloriam

Fait à Rome le IV de mai de l’an de grâce MCDLXII de Notre Seigneur


Citation:
Excommunication de Verty et Clodeweck



Au nom de Sa Sainteté Innocent VIII, Souverain Pontife de l’Église Aristotélicienne et Romaine, Nous, Cardinaux réunis en Sacré-Collège, après consultation du Pape, avons arrête ce qui suit :

Après avoir accordé à Clodeweck et Verty un procès en bonne et due forme, après avoir entendu les conclusions des juges de ce tribunal, après avoir avoir longuement débattu et prié pour entendre les conseils du Ciel, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons l'excommunication de Clodeweck et Verty de Montfort pour les motifs suivants : infractions diverses et multiples au Droit Canon et aux règlements intérieurs de différentes instances ecclésiastiques, abus de pouvoir et utilisation de la Sainte Inquisition à leurs propres fins, diffamation et mensonge à l'encontre de certains prélats et hérésie. Toutes les actions par eux commises entre la fin du procès et ce verdict extraordinaire et définitif concourent grandement à nous confirmer leur totale et unilatérale mise au ban de la communauté des fidèles. Nous les exhortons à changer dès à présent d'attitude de manière radicale et à entreprendre une pénitence à la hauteur de leurs péchés afin que le Très-Haut, dans Sa grande magnanimité, daigne leur pardonner.


Rome, le VII juillet de l'an de grâce MCDLXII


Pour le Collège des Cardinaux,
S.Em. Alessandro III de' Montemayor-Borgia, Camerlingue


Citation:




    « Que votre fidélité soit celle des enfants envers leurs parents ou je serai aussi sévère que les parents envers leurs enfants. »
    I-1-VIII-7



    Au nom de la sainte curie romaine,
    Au nom de l'assemblée des évêques de France,
    Nous, SE Arnault d'Azayes, Grand-Inquisiteur et premier vice-primat de France,



      Condamnons avec la plus grande fermeté la prise de la cathédrale de Nevers par l'armée Bovem Demens IV ;

      Constatons qu'Angelyque de la Mirandole, déjà excommuniée, est désormais apostat, jetons l'opprobre sur cette femme coupable d'un acte d'une gravité dont elle ne mesure peut-être pas les conséquences ;

      Indiquons que la prétendue évêque de Nevers Verty est excommuniée par la volonté du pape ; tous les sacrements par elle administrés sont de facto illégitimes, illicites et infructueux ;

      Rappelons que Nevers dispose d'une évêque légitime, Lladrane de Hasselt, qui reste la seule évêque pouvant administrer les sacrements de manière licite, légale et fructueuse ;

      Appelons tous les fidèles aristotéliciens à se détourner de l'excommuniée usurpatrice Verty et à ne collaborer avec elle en aucune manière ;

      Exhortons les autorités bourguignonnes à reconsidérer l'utilité et la sagesse de l'instauration d'une excommuniée sur un trône épiscopal ;

      Restons à disposition de tout un chacun pour toute question ou souhait de médiation.


    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le treizième jour du mois d'août de l'an d'Horace MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------

Citation:




    Ad claram veritatem
    Clarification de la situation des excommunications en Bourgogne





    De nous, Aaron de Nagan, Archichancelier du Siège Apostolique, Légiste pontifical et Légat primatial à Autun,
    Et de nous, Arnault d'Azayes, Chancelier de l'Inquisition, Légiste pontifical et Premier vice-primat de France,
    À tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
    Salut et vérité.




      Désireux de rendre l'Église de Dieu toujours plus accessible aux fidèles, maillon le plus élémentaire et le plus vital de notre Sainte-Institution, conscient des complexités et des subtilités de certaines notions ainsi que des difficultés de compréhension de la situation des différentes excommunications en Bourgogne, nous, cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne, Universelle et Romaine, avons souhaité clarifier la situation en quatre points.


      • Premièrement, l'annonce de feu le Grand-Inquisiteur Vincent Diftain datée du 6 février 1461 nous semble à l'origine des incompréhensions et confusions actuelles. Nous enjoignons les lecteurs de notre annonce à relire celle de feu SE Diftain.
        Indiquons que cette annonce faisait état de l'excommunication de différentes personnes : trois furent excommuniées de manière nominative et un nombre indéfini déclaré comme excommunié (ce que certains appellent à défaut « de manière non-nominative »). Cette différence est fondamentale.

      • Deuxièmement, des annonces supplémentaires ont acté l'excommunication d'autres personnes dans le cadre des événements en Bourgogne : celle du 2 février 1461, celle du 3 février 1461 et celle du 10 avril 1461. Toutes les excommunications prononcées par le truchement de ces annonces furent nominatives, comme une simple relecture des textes le prouve.

      • Troisièmement, indiquons que l'Église n'a jamais considéré que le péché d'un suiveur était équivalent à celui d'un meneur. Ainsi, la procédure de réintégration concernant un fidèle excommunié de manière officielle par l'Eglise (chef d'armée, membre du conseil, etc.) est différente de celle concernant un fidèle s'étant excommunié par ses actes. Rappelons à toute fin utile que l'excommunication est l'état automatique dans lequel se trouve le fidèle qui a péché gravement. Lorsque ce péché a une portée symbolique et publique (exemple : s'attaquer aux Saintes-Armées), l'Église communique officiellement sur ces excommunications et produit un acte administratif qui reprend les noms de ces individus pécheurs.
        Comme nous l'indiquions dans son annonce du 13 janvier 1462, une simple confession auprès d'un clerc aristotélicien et l'accomplissement de la pénitence prononcée par celui-ci suffit à ce que le fidèle excommunié et qui n'a pas fait l'objet d'une annonce nominative soit réintégré dans la communauté des fidèles, sans aucun contrôle ni validation quelconque de l'Inquisition ou de la curie.

      • Quatrièmement, indiquons enfin que la procédure concernant les excommuniés de manière nominative est quant à elle plus complexe étant donné la plus grande responsabilité de ces fidèles dans les troubles bourguignons : il s'agira au cas par cas d'une audience privée ou d'un procès public. Dans les deux cas, invitons les derniers excommuniés non encore réintégrés à prendre contact avec nous pour entamer la procédure. Rappelons que de nombreux fidèles excommuniés suite aux troubles bourguignons ont déjà été réintégrés ou sont en voie de l'être. À terme, nous souhaitons que tous le soient.



      Espérant que ces quatre points apporteront apaisement et compréhension aux fidèles désireux d'ouvrir leur cœur à la volonté divine, nous restons tous deux à l'entière disposition de tous les fidèles et croyants.




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le vingt-sixième jour du mois d'août de l'an de grâce MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.


---------------------------------

Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Excommunication





    Nous, Son Éminence Arnault d'Azayes, Archidiacre de Rome, Marquis d'Ancône, Seigneur d'Eyguières, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Archevêque d'Arles, Premier vice-primat français, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Chancelier de la congrégation de l'Inquisition,




      Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons l'excommunication de Sparkx et Dalur.




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le vingt-sixième jour du mois d'août de l'an d'Horace MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------

Citation:




    Multa remittuntur ei peccata quia dilexit multum
    Réintégration d'Angelyque de la Mirandole






    Au nom de la Sainte et Vénérable Curie,
    Nous, Son Éminence Arnault d'Azayes, Archidiacre de Rome, Marquis d'Ancône, Seigneur d'Eyguières, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Archevêque d'Arles, Premier vice-primat français, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Chancelier de la congrégation de l'Inquisition et au nom du Sacré-Collège des Cardinaux,




      Après audition de Sa Seigneurie Angelyque de la Mirandole en procès public puis en audience privée, après délibération et vote au sein du Sacré-Collège, avons statué et déclaré, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et déclarons, conformément à la décision des cardinaux dont nous nous faisons la voix, la levée de l'excommunication de Sa Seigneurie Angelyque de la Mirandole.


      Le sens de la vie est l'amitié et l'Église ne fermera jamais Ses bras à ceux qui demandent le pardon, malgré les doutes qui peuvent l'habiter. Sa Seigneurie ayant reconnu oralement et par écrit avoir commis de graves péchés et erreurs parmi lesquels d'avoir combattu les Saintes Armées en opposition aux lois de l'Église, de s'être rendue coupable de blasphème et d'avoir chassé de son siège épiscopal l'évêque de Nevers, et puisqu'elle a fait acte de contrition, aucun obstacle ne peut s'opposer à sa réintégration au sein de l’Église Aristotélicienne, Universelle et Romaine. En conséquence de quoi, afin de se racheter aux yeux du Très-Haut et de l’Église toute entière, et comme preuve de son engagement sur la voie de la contrition sincère, avons décidé ce qui suit :

      • Angelyque de la Mirandole se confessera à nous personnellement ;
      • Angelyque de la Mirandole se mettra à la disposition du chancelier de la congrégation de l'Inquisition durant quatre mois à compter de la publication de cet avis ;
      • Angelyque de la Mirandole permettra aux clercs romains présents en Bourgogne de disposer d'un lieu de paix : elle octroiera une seigneurie issue de ses terres au bénéfice des diocèse d'Autun et de Nevers ;
      • Angelyque de la Mirandole renouvellera sa foi en l’Église Aristotélicienne, Universelle et Romaine et en l'autorité ecclésiastique en envoyant au Souverain Pontife une lettre d'obéissance et en le soignant ;
      • Angelyque de la Mirandole prouvera son humilité en portant durant un mois la robe de bure qu'elle arborait durant son procès.



      Nul ne pourra ainsi nier le pouvoir infini et ineffable de pardon de l’Église de Dieu. Engageons chaque fidèle à faire preuve de tolérance à l'égard des repentis et de tempérance à l'égard de sentiments hostiles qu'ils pourraient ressentir.





    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le cinquième jour du mois d'octobre de l'an de grâce MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------

Citation:
Excommunication de Pirathouse de Montemayor



Nous Alessandro III de' Montemayor Borgia dict "Giarru sans Terre", Duc de Camerino, Marquis de Saluzzo, Vicomte d'Arcola et Sant'Antioco, Baron de Garessio et Cortina d'Ampezzo,
Cardinal Camerlingue,Chancelier de la Congrégation de la Diffusion de la Foi, Cardinal-prêtre de Saint Paolo en Laterano, Cardinal-évêque en partibus de Tripoli, Préfet de la Préfecture à l'enseignement Aristotélicien par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,



Au nom des cardinaux réunis en sacré collège, excommunions le sire Pirathouse de Montemayor. Indiquons en outre que tout fidèle suivant cet excommunié dans ses actions sera excommunié latae sententiae.



Ad Majorem Dei Gloriam


Fait à Rome le III jour du mois de novembre de l’an de grâce MCDLXII de Notre Seigneur


Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Levée d'excommunication





    Nous, Son Éminence Arnault d'Azaye, Marquis d'Ancône, Seigneur d'Eyguières, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Archevêque de Bourges, Primat français, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Chancelier de la congrégation de l'Inquisition et d'Archdiacre de Rome,




      Au nom du Sacré-Collège et après débat et délibération d'icelui, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la réintégration de la Vicomtesse Sophie de Terrides à la communauté des fidèles. Selon les mêmes modalités, et afin d'offrir à la vicomtesse l'occasion de remercier Dieu de Sa clémence tout en démontrant l'étendue de son repentir, infligeons la pénitence suivante à la réintégrée :
      * Confession auprès du clerc de son choix ;
      * Tour des paroisses de Guyenne et prière dans chacune d'entre elles ;
      * Mise à disposition de l'abbaye de Sainte-Illinda durant un mois.




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée etonnée à Rome le dix-septième jour du mois de novembre de l'an d'Horace MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------
_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jeanne_lefebvre



Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 1313
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun Jan 05, 2015 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    S.E. Don Roger de Gràcia,
    Cardenal Elector Hispánico,
    Miembro del Sacro Colegio Cardenalicio,
    Primado de la Iglesia Hispánica,
    Arzobispo de Tarragona.


    Excomunión de Yunna de Guzmán y Astarribadebirra


    Nos, Cardenales de la Santa Iglesia Aristotélicienne y Romano, reunimos en Consagrado Órgano Colegiado, delante del Altísimo y bajo la mirada de Aristóteles, anunciamos;


    • La excomunión de Doña Yunna de Guzmán y Astarribadebirra y la desterramos de la comunidad de los fieles por haber cometido;


    Apostasía, la interesada ha rechazado la verdadera fe por su matrimonio con un infiel.

    Ad Majorem Dei Gloriam.

    Hecho en Roma el décimo octavo día del octavo mes del año de gracia MCDLVIII de Nuestro Señor pr Su Eminencia Dom Roger de Gràcia, Cardenal Nacional Elector, Primado de los Reinos Hispánicos y Arzobispo de Tarragona por la Gracia de Dios.




Citation:




    S.E. Carolum Borja,
    Cardenal Romano Elector,
    Inquisidor de la Fe.


    Excomunión de Maelei Gorgias d´Argenson


    Nos, Su Eminencia Carolum Borja, Cardenal Romano de las Iglesias Renacientes, Inquisidor de la Fe, Gran Oficial de la Orden del mérito de la Estrella de Aristóteles, por la gracia del Altísimo, y bajo la atenta mirada de nuestros Profetas, en nombre de la Santa Madre Iglesia, anunciamos:


    Que dadas las pruebas concluyentes presentadas en contra de la señora Maelei, quien contrajo matrimonio prohibido el cuarto día del mes de mayo del presente año, con Stibi90 , quien no comparte nuestras creencias Aristotélicas; siendo tales actos contrarios a nuestro Dogma y Leyes, además de no haber un arrepentimiento sincero y dado que se niega a romper ese vínculo herético que ofende a Dios, no tenemos más remedio que dictar sentencia, y por lo tanto oficializamos:


    • La excomunión de Doña Maelei Gorgias d´Argenson, a la que la desterramos de la comunidad de fieles por haber cometido Apostasía - la interesada ha rechazado la verdadera fe por su matrimonio con un infiel.-


    Otrosi anunciamos, que en caso de un verdadero arrepentimiento sería reconsiderado el perdón y su acogida en la comunidad de fieles.

    Ad Majorem Dei Gloriam.


    Hecho en Roma el decimosexto día del séptimo mes del año de Gracia de MCDLIX de Nuestro Señor.




Citation:




    S.E. Carolum Borja,
    Cardenal Romano Elector,
    Inquisidor de la Fe.


    Excomunión de Divea Campeador


    Nos, Su Eminencia Carolum Borja, Cardenal Romano de las Iglesias Renacientes, Inquisidor de la Fe, Gran Oficial de la Orden del mérito de la Estrella de Aristóteles, III Conde de Alba de Tormes; por la gracia del Altísimo, y bajo la atenta mirada de nuestros Profetas, en nombre de la Santa Madre Iglesia, anunciamos:


    Que dados los testimonios y pruebas concluyentes presentadas en contra de la señora Divea Campeador, quien contrajo matrimonio prohibido por rito Averroista, el primer día del mes de agosto del presente año, con Kalgalanos de Peñalber , quien no comparte nuestras creencias Aristotélicas; siendo tales actos contrarios a nuestro Dogma y Leyes, no tenemos más remedio que dictar sentencia, y por lo tanto oficializamos:


    • La excomunión de Doña Divea Campeador, a la que la desterramos de la comunidad de fieles por haber cometido Apostasía - la interesada ha rechazado la verdadera fe por su matrimonio con un infiel.-


    Otrosi anunciamos, que en caso de un verdadero arrepentimiento sería reconsiderado el perdón y su acogida en la comunidad de fieles.

    Ad Majorem Dei Gloriam.



    Hecho en Roma el décimo cuarto día de Octubre del año de Gracia de MCDLIX de Nuestro Señor.



Citation:




SENTENCIA



De la situación de Cata46 en clero aristotélico.



Nos, Eduardo de Laguna, Cardenal de Santo Domingo del Borgo, Primado de la Iglesia Hispánica y Arzobispo de Valencia, en representación del Consistorio Pontifical Hispánico, concluimos que:


    + El Sr. Cata46, hasta ahora vicario en la diócesis de Lérida, ha violado reiteradamente y de forma grave el juramento de triple obediencia.

    + Que la conducta de escasa ejemplaridad del Sr. Cata46 es del todo incompatible con la vida pastoral.

    + Que el Sr. Cata46 ha quebrantado los votos establecidos en el Código de Derecho Canónico.




Por todo ello, expulsamos al Sr. Cata46 del clero aristotélico. Todos los sacramentos realizados a partir de este momento por el antiguo vicario, quedarán inmediatamente anulados.

Esta sentencia entrará en vigor en el momento de su publicación.



Hecho en Roma el cuarto día del quinto mes del Año de Gracia de Nuestro Señor de MCDLX.



_________________
Deviens Thomiste ! http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=14223
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Mer Jan 07, 2015 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:




    Ad claram veritatem
    Clarification du statut d'Adriah de la Croix de Bramafan





    De nous, Aaron de Nagan, Archichancelier du Siège Apostolique, Légiste pontifical et Légat primatial à Autun,
    Et de nous, Arnault d'Azayes, Chancelier de l'Inquisition, Légiste pontifical et Primat de France,
    À tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
    Salut et vérité.




      Désireux de rendre l'Église de Dieu toujours plus accessible aux fidèles, maillon le plus élémentaire et le plus vital de notre Sainte-Institution, conscient des complexités et des subtilités de certaines notions et avertis d'une polémique quant au statut de l'ancienne franc-comtesse Adriah de la Croix de Bramafan, prenons la plume pour clarifier ledit statut.


      Dame Adriah de la Croix de Bramafan a été excommuniée par le Grand-Inquisiteur de l'époque. Or il se trouve qu'à cette époque ladite dame n'était pas baptisée : son excommunication équivalait donc à un interdit, à savoir l'impossibilité de recevoir un sacrement. Cet interdit et a été levé par le même Grand-Inquisiteur plusieurs mois plus tard. Dame Adriah a alors été en mesure de recevoir le sacrement du baptême, ce qu'elle a fait récemment. Conformément au texte théologique et canonique Du caractère sacré et perpétuel du baptême, le baptême reçu fut pleinement valide, licite et fructueux, et a lavé dame Adriah de tous les péchés commis précédemment. Elle est donc pleinement et entièrement membre de la communauté des fidèles aristotéliciens.


      Espérant que ces précisions apporteront apaisement et compréhension aux fidèles désireux d'ouvrir leur cœur à la volonté divine, nous restons tous deux à l'entière disposition de tous les fidèles et croyants.




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer nos sceaux à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le septième jour du mois de janvier de l'an de grâce MCDLXIII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.


---------------------------------
Code:
[quote]
[list][img]http://img24.imageshack.us/img24/4475/aarondenaganchancell6.png[/img][img]http://img11.hostingpics.net/pics/817994CSIentete.png[/img]


[color=#FFCC00][b][i][size=20]Ad claram veritatem[/size][/i]
[size=16]Clarification du statut d'Adriah de la Croix de Bramafan[/size][/b][/color]




[color=black][b]De nous, Aaron de Nagan, Archichancelier du Siège Apostolique, Légiste pontifical et Légat primatial à Autun,
Et de nous, Arnault d'Azayes, Chancelier de l'Inquisition, Légiste pontifical et Primat de France,
À tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
Salut et vérité.[/b]



[list]Désireux de rendre l'Église de Dieu toujours plus accessible aux fidèles, maillon le plus élémentaire et le plus vital de notre Sainte-Institution, conscient des complexités et des subtilités de certaines notions et avertis d'une polémique quant au statut de l'ancienne franc-comtesse Adriah de la Croix de Bramafan, prenons la plume pour clarifier ledit statut.


Dame Adriah de la Croix de Bramafan a été [url=http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=522550&_ga=1.82503958.1647334316.1372774902#522550]excommuniée[/url] par le Grand-Inquisiteur de l'époque. Or il se trouve qu'à cette époque ladite dame n'était pas baptisée : son excommunication équivalait donc à un interdit, à savoir l'impossibilité de recevoir un sacrement. Cet interdit et a été [url=http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=561990#561990]levé[/url] par le même Grand-Inquisiteur plusieurs mois plus tard. Dame Adriah a alors été en mesure de recevoir le sacrement du baptême, ce qu'elle a fait récemment. Conformément au texte théologique et canonique [i][url=http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=41898]Du caractère sacré et perpétuel du baptême[/url][/i], le baptême reçu fut pleinement valide, licite et fructueux, et a lavé dame Adriah de tous les péchés commis précédemment. Elle est donc pleinement et entièrement membre de la communauté des fidèles aristotéliciens.


Espérant que ces précisions apporteront apaisement et compréhension aux fidèles désireux d'ouvrir leur cœur à la volonté divine, nous restons tous deux à l'entière disposition de tous les fidèles et croyants.[/list]



En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer nos sceaux à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le septième jour du mois de janvier de l'an de grâce MCDLXIII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
[/color]
[/list]
[/quote][color=transparent]---------------------------------[/color][img]http://img15.hostingpics.net/pics/297025AAjaune.png[/img]

_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2015 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Réintégration d'Antonio Licors





    Nous, Son Éminence Arnault d'Azaye, Marquis d'Ancône, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Camerlingue, Archevêque de Bourges, Primat français, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Chancelier de la congrégation de l'Inquisition,




      Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la réintégration de Sa Grâce Antonio Licors à la communauté des fidèles. Infligeons à Sa Grâce la pénitence suivante : confession au clerc de son choix, jeune d'une semaine (pain et eau uniquement, sauf raisons médicales), tour des églises de son diocèse et prière d'une heure dans chacune d'entre elles, face contre terre.




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le huitième jour du mois de février de l'an d'Horace MCDLXIII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------
_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2015 11:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Excomunión





    Nos, Su Eminencia Arnault d'Azayes, Marqués d'Ancône, Cardenal romano elector de la parroquia de Saint Ripolin des Anges, Camerlengo, Arzobispo de Bourges, Primado francés, legislador pontifical, Canciller de Cyril Kad Cardenal d'Azayes,
    En calidad de Cancilelr e la congregación de la Inquisición,




      Hemos instituido y constatado, mediante nuestro presente edicto perpetuo y definitivo, instituimos y constatamos la excomunión de las siguientes personas:

      Astaroth_14
      Asdrubal
      Mikumiku
      Ferrante


      Estas personas han sido encontrados culpables de herejía luego de su juicio justo. Puedan encontrar el camino de regreso a la virtud, y dejar a la Criatura sin Nombre. El Señor nunca va a olvidarlos, y sus cardenales nunca cerrarán sus brazos si deciden reconciliares con la Iglesia.



    Por lo cual, para que sea algo establecido y firme para siempre, hemos hecho poner y sellar con nuestro sello este presente anuncio hecho por Nos en Roma el IX día del II mes del año de Horacio MCDLXIII, bajo el pontificado de SS Innocentius VIII.
---------------------------------
_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Sam Fév 28, 2015 8:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:




    Fiat justicia pereat mundus
    Reintegración





    Nos, Su Eminencia Arnault d'Azayes, Marqués d'Ancône, Cardenal romano elector de la parroquia de Saint Ripolin des Anges, Camerlengo, Arzobispo de Bourges, Primado francés, legislador pontifical, Canciller de Cyril Kad Cardenal d'Azayes,
    En calidad de Cancilelr e la congregación de la Inquisición,




      Hemos instituido y ordenado, mediante nuestro presente edicto perpetuo y definitivo, instituir y ordenar la reintegración de Yunna de Guzmán a la comunidad de los fieles aristotélicos, revocándose su excomunión y aplicándose la penitencia de rezar 50 credos aristotélicos, y ayunar en soledad por 10 días en Abbatia Trium Fontium ad Aquas Salvias, para luego servir al altísimo como diaconisa.

      Así quedarán lavada toda culpa, tras recibir el sacramento de la confesión.



    Por lo cual, para que sea algo establecido y firme para siempre, hemos hecho poner y sellar con nuestro sello este presente anuncio hecho por Nos en Roma el XXVIII día del II mes del año de Horacio MCDLXIII, bajo el pontificado de SS Innocentius VIII.
---------------------------------
_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Mar Avr 21, 2015 9:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Reintegration of Adam Fugger


    We, the Cardinals of the Holy Aristotelian Church gathered in the Sacred College, in the name of Pope Innocent VIII and under the gaze of Aristotle,


    Have ruled and ordered, and by our present perpetual and definitive edict, declare, rule and order the reintegration of MAdam Fugger to the community of the faithfuls. After studying his repentance, debating and voting, we decided that time was come for the Church to open its arms again to the penitent who will, as final penance, confess himself to the primate of the SRING, put himself to disposition to the Primacy of SRING for one month and pray one hour in each church of his diocese.


    Given in Rome on the XIX day of April in the year of our Lord MCDLXIII




    For the Sacred College of Cardinals,
    Arnault d'Azayes,
    Cardinal Camerlengo




Citation:





    Wiederaufnahme von Adam Fugger


    Wir, die Kardinäle der Heiligen Aristotelischen Kirche, vereint im Heiligen Kollegium, im Namen des Heiligen Vaters Innocent VIII und unter dem Blicke Aristoteles

    haben mit diesem unbefristeten Edikt folgendes erlassen und angeordnet: Die Wiederaufnahme von Adam Fugger in die Gemeinschaft der Rechtgläubigen. Nach der Prüfung seine Reue, Beratung und Abstimmung hierüber, entschieden wir, dass die Zeit gekommen sei, dass die Heilige Mutter Kirche ihre Arme wieder öffnet für den Büßer, der als abschließende Buße eine Stunde in jeder Kirche der Diözese Salzburg beten, beim Primas des SRING die Beichte ablegen, und diesem für die Dauer von einem Monat zur Verfügung stehen wird, so dieser seine Hilfe anfordert.


    Gegeben zu Rom am 19. Tag des Monats April im Jahre der Gnade MCDLXIII




    Für das Heilige Kollegium der Kardinäle
    Arnault d'Azayes
    Kardinal Camerlengo




Code:
[quote]
[list] [img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]



[size=18] [color=#FFCC00] [b]Reintegration of Adam Fugger[/b] [/color] [/size]


[b] We, the Cardinals of the Holy Aristotelian Church gathered in the Sacred College, in the name of Pope Innocent VIII and under the gaze of Aristotle, [/b]


Have ruled and ordered, and by our present perpetual and definitive edict, declare, rule and order the reintegration of [b][color=#FFCC00]MAdam Fugger[/color][/b] to the community of the faithfuls. After studying his repentance, debating and voting, we decided that time was come for the Church to open its arms again to the penitent who will, as final penance, confess himself to the primate of the SRING, put himself to disposition to the Primacy of SRING for one month and pray one hour in each church of his diocese.


Given in Rome on the XIX day of April in the year of our Lord MCDLXIII


[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img]

For the Sacred College of Cardinals,
Arnault d'Azayes,
Cardinal Camerlengo [/list]

[/quote]

[quote]
[list] [img]http://img11.hostingpics.net/pics/148483Vatican200.png[/img]



[size=18] [color=#FFCC00] [b]Wiederaufnahme von Adam Fugger[/b] [/color] [/size]


[b]Wir, die Kardinäle der Heiligen Aristotelischen Kirche, vereint im Heiligen Kollegium, im Namen des Heiligen Vaters Innocent VIII und unter dem Blicke Aristoteles[/b]

haben mit diesem unbefristeten Edikt folgendes erlassen und angeordnet: Die Wiederaufnahme von Adam Fugger in die Gemeinschaft der Rechtgläubigen. Nach der Prüfung seine Reue, Beratung und Abstimmung hierüber, entschieden wir, dass die Zeit gekommen sei, dass die Heilige Mutter Kirche ihre Arme wieder öffnet für den Büßer, der als abschließende Buße eine Stunde in jeder Kirche der Diözese Salzburg beten, beim Primas des SRING die Beichte ablegen, und diesem für die Dauer von einem Monat zur Verfügung stehen wird, so dieser seine Hilfe anfordert.


Gegeben zu Rom am 19. Tag des Monats April im Jahre der Gnade MCDLXIII


[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img]

Für das Heilige Kollegium der Kardinäle
Arnault d'Azayes
Kardinal Camerlengo [/list]

[/quote]

_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Chancellerie Pontificale – Pontificia Cancellariae – Papal Chancellery -> Textes et discours officiels – Official texts and speeches Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com