L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Un mariage à la Spartiate
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Basilique Saint Titus - St.Titus Basilica - Sankt-Titus-Basilika - La Basilica di San Tito -> Chapelle Saint Nicolas V
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Arnarion
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Fév 2015
Messages: 4615
Localisation: Marche d'Ancône

MessagePosté le: Sam Mar 17, 2018 4:27 pm    Sujet du message: [RP] Un mariage à la Spartiate Répondre en citant

[Mariage d'Alexandre de Sparte et d'Eloan de Montbazon-Navailles]

Un mariage avait été annoncé. Si la capitale du Monde n'était pas celle des amoureux que les dramaturges des siècles passés et futurs avaient octroyé à la cité de Florence, elle était tout de même la Ville éternelle, celle où tout commençait et où tout finissait. Aussi de Liège, des frontières septentrionales de l'Empire jusqu'à la Ville sainte, un cortège de joyeuseté se mit en branle fin de gagner le portique vénérable de la jeune et non moins splendide Basilique Saint-Titus.

A l'intérieur, avait été affretée la chapelle Saint Nicolas V, Pape réformateur de vénérée mémoire. Les murs avaient été recouverts de draps de laine frappés aux armes de Liège et qui descendaient jusqu'au sol. Sur l'autel, qui avait été habillé de soie blanche dentellée, trônait un simple crucifix en or sans fioritures.

Il était donc venu le moment pour les invités, de faire leur entrée.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Greenwarrior



Inscrit le: 03 Aoû 2009
Messages: 4

MessagePosté le: Sam Mar 17, 2018 6:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et Green fit la sienne, donnant le bras à sa plus belle oeuvre et en toute modestie, il en était fier.
Du fait de son titre de chevalier, il avait voulu revêtir son armure mais elles... Oui, avec un S, l'en avaient dissuadé.
Bon bon soit. Il décida alors de se parer d'habits classiques mais néanmoins de bonne facture.
Pour les couleurs tout ça nous verrons plus tard.

Et puis comme un pacte, il avait un bout de ruban jaune. La symbolique était connue de certains.


Ma douce prunelle, tu es bien belle.

Et il était parfaitement honnête dans ses propos même si ces derniers étaient fort modeste en comparaison à la réalité.
Car oui, messieurs-dames, c'était bel et bien le mariage d'Eloan et Alexandre, il n'empêchait qu'il se trouvait en fort agréable compagnie.


Et pas de coup dans les valseuses hein... comme je n'ai absolument pas d'arme dissimulée dans ma botte.

Il lui fit un clin d'oeil complice en pénétrant dans l'édifice. Ils semblaient être les premiers. Le mariage avait il été annulé? Non les cloches sonnaient fort.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandre.M.de.Sparte



Inscrit le: 28 Fév 2018
Messages: 8

MessagePosté le: Sam Mar 17, 2018 8:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alexandre qui n'avait plus de grandes fonctions politiques, mais une juridique, celle d'un des trois juges suprêmes de Franche-Comté, avait nettement plus de temps pour s'entrainer.

La Garde Palatine avait été convié pour assister leur seigneur à se battre à l'épée. Donc chaque jour l'entrainement pouvait durer entre quatre et huit heures. Il faisait ça depuis quelques semaines. L'entrainement d'Alexandre lui faisait grandement du bien comme dans le temps qu'il était qu'un officier de Sa Majesté Impériale, son père, maintenant défunt.

Il y avait aussi un intérêt de taille à s'entrainer autant pendant quelques semaines avant le mariage. La mariée sentirait nettement mieux les émotions octroyées par le Dragon, le chef des draconets Spartes. Pauvre elle ou wow elle.

Fidèle à son habitude dans la Demeure de Dieu, il ne portait aucune armure ni arme. Pour lui, ca aurait été un profond blasphème. Par contre, la garde extérieure était partiellement assurée par des Gardes Palatins qui eux, étaient armés et très, trop, bien équipés.

C'est dans une chemise blanche, de belle étoffe, décorée de fils d'or, dont les armoiries sont brodées, et d'autres vêtements, qu'il attend que sa fiancée, sa famille, ses amis et autres arrivent.

Il salut les invités actuellement arrivés.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elvyna



Inscrit le: 20 Avr 2017
Messages: 1160
Localisation: Annecy

MessagePosté le: Sam Mar 17, 2018 8:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Riddermark fût invitée au mariage de son suzerain. Enfin, il ne manquerait plus qu'elle ne le soit pas pour voir. Il allait en entendre parler longtemps si cela n'avait pas été le cas. Il espérait que cette fois, la mariée dise enfin oui, elle n'allait pas acheter un présent pour tous ses mariages ratés. Elle s'était rendue à son Palazzetto quelques jours avant et s'était préparée minutieusement avant de se rendre au mariage. Elle s'y rendit encore seule, pour ne pas changer. Elle en prenait l'habitude avec le temps. Elle devrait finir par payer une personne pour l'accompagner, elle ferait peut être une annonce, elle paresserait moins pour une idiote.

Elle se rendit en coche, même si le trajet n'était pas bien long, mais elle était en robe, et celle ci était lourde à porter. Elle en descendit et passa le parvis pour entrer. Elle se signa et remarqua qu'il n'y avait encore pas grand monde d'arrivée. Elle remarqua son tonton Green et sa fille et fila les saluer.


- Mon oncle, demoiselle comment vous portez vous?

Certes, avec tous les chichis qu'elle faisait, il allait surement grimacer, mais cela devait-être ainsi dans ce lieu.
Puis elle salua son suzerain qui était également là, en attente de sa fiancée et futur épouse.




[Edit, croisement avec le poste de JD Alexandre]
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sybille



Inscrit le: 09 Fév 2018
Messages: 3

MessagePosté le: Sam Mar 17, 2018 9:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La demoiselle toute contente pour une fois d'avoir son père adoré avec elle, cela fut un choix d'Anastasia qui ne voulait pas y participer. Toujours mal à l'aise mais quand même présente quand elle a vu son cavalier en face d'elle. C'est donc une fille tout sourire qui est au bras d'un vieux barbu.

Et pour une fois elle fit l'effort en se mettant en robe.




Une fois à l'intérieur, son regard se posa sur tout ce qu'elle pu comme si elle n'était pas à sa place. Et puis ici c'était plus impressionnant qu'à la cérémonie de Besançon. Mais même si elle est là pour des personnes qu'elle ne connait ni d'Adam, ni d'Eve. Son regard se pose sur son père et sourit, elle est là pour lui. Puis se tourne quand elle entend quelqu'un leur parler et que cette voix n'est pas inconnue.

Bonjour, ça va et vous même?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Greenwarrior



Inscrit le: 03 Aoû 2009
Messages: 4

MessagePosté le: Sam Mar 17, 2018 9:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'était pas vieux. Du moins pas tant que ça. Dans la seconde jeunesse. Celle des braves qui avaient survécu.
En plus sa fille tout sourire trichait, il le savait pour avoir passé des heures, assis en soutien quand elle voulait apprendre à marcher avec les talons. Ils s'étaient installés et sans gêne, se pencha contre son épaule.


Alors? Chausses ou bottes?

tel père, telle fille non? Quoi que non. Il ne fallait pas mettre de balafre sur son visage.
Il se demandait aussi si elle avait sa dague du coup. Et sa réflexion fut interrompue pas Elvy qui avait une facon étrange de lui parler. Il se retourna au même moment et au même rythme que sa prunelle.


El...vy? Mais... c'est quoi cette robe? Tu arrives à te déplacer dans les allées avec?

Il s'en amusait puis, Sybille ayant déjà demandé de ses nouvelles, apporta réponse à son tour.

En parfaite compagnie avec une jeune demoiselle que j'adore, cela ne peut qu'aller.

Un petit échange de regard avec sa fille. Il souriait.

Ton père n'est pas là? Toi aussi tu caches des armes là dessous?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
thibaud.



Inscrit le: 18 Mar 2018
Messages: 3

MessagePosté le: Lun Mar 19, 2018 2:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le barbu était finalement libéré de ses fonctions de Franc Comte. Il retrouvait peu à peu sa bonne humeur et son sourire. Il sortait même de plus en plus souvent, que ce soit en taverne ou pour se présenter à des cérémonies. Et en parlant de cérémonies, le voilà inviter au mariage de sa cousine. Il était même le témoin de cette dernière. Alors certes, il ne la connaissait pas très bien mais il l’appréciait beaucoup. Elle était en quelque sorte la seule famille qui lui restait et il se sentait comme obliger de la protéger, bien qu’elle n’ait pas forcément besoin de protection.

Cependant, bien qu’il recommençait à sortir, il n’avait pas trouvé une compagne et comme pour le mariage de Yselda, sœur du marié du jour d’ailleurs, il avait lancé un appel pour se trouver une femme qui accepte de l’accompagner juste pour la journée. Les recherches avaient été plus compliquées que la dernière fois mais il finit par trouver : une jeune blonde, plus ou moins souriante, un beau décolleté d’après les rumeurs et surtout la fille d’un ex roi de France. C’était classe, il fallait bien l’avouer !

Il avait bien essayé d’avoir une toile la représentant mais en vain. Il allait donc la découvrir pour la première fois au mariage. Etant témoin, il n’allait probablement pas passé le plus clair de son temps à ses côtés mais pouvoir se pavaner aux côtés d’une belle femme, n’était pas pour déplaire au barbu. Ne voulant pas faire un long détour pour la ramener lui-même de France et ayant promis de s’occuper de son transport, il lui envoie une partie de ses gardes pour la ramener à la basilique. En attendant, il avait pris une grande chambre dans une auberge située pas loin de la basilique afin de se préparer et attendre l’arrivée de la blonde tranquillement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Basile



Inscrit le: 04 Aoû 2015
Messages: 10

MessagePosté le: Lun Mar 19, 2018 8:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lorsque le commandant avait reçu l'invitation du mariage, il avait d'abord cru à une erreur. Ou pire qu'on l'aurait confondu avec quelqu'un d'autre. Après tout il passait désormais plus de temps à faire prospérer Beaulieu loin du monde qu'à guerroyer dans la fureur du siècle. Néanmoins le nom de la mariée raviva sa mémoire familialle, entre deux lignages croisés, son cousinage avec les merveilles d'Ambroise, venait la maison de Montbazon Navailles.
Quant au marié il lui rappelait la Grande Guerre entre Empire ou France, rare moment ou il avait côtoyé des Sparte en leur faisant face visière baissée sur les plaines de Lorraine. Néanmoins ni en Empire ni à Rome sa vie était menacé, alors ce serait un peu comme une balade de santé qu'il se décida à mener.

Si le voyage se faisait tranquillement, en revanche la vue des gardes palatins lui rappelèrent ses vieilles habitudes : guettant les coins et recoins, analysant la configuration des lieux, et élaborant minutieusement le long de sa traversé de la Basilique tout les scénarios ou il devrait s'enfuir promptement. Les vieilles habitudes avaient après tout la vie tenace.
Cependant parvenu à la chapelle, ne connaissait ni la mariée, ni le marié, et d'ailleurs potentiellement pas grand monde, il se plaça en coin d'alcôve liturgique observant silencieusement l'alentour.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Avelenn



Inscrit le: 20 Mar 2018
Messages: 10

MessagePosté le: Mar Mar 20, 2018 2:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La jeune fille avait bien reçu l'invitation au mariage de son suzerain . Encore un ... Le dernier avait été un fiasco ce qui lui rappela le sien qui lui aussi avait été un fiasco pas pour elle mais pour celui qu'elle avait laissé devant l' autel, décidément son Suzerain avait pas de bol tout comme elle ... Aussi elle le matin de la noce , Blondie alla prier et allumé un cierge afin que son Suzerain est plus de chance dans cette prochaine union . Comme on dit jamais deux sans trois et là c'était bien la troisième tentative de son Suzerain donc à priori c'est la bonne. On va y croire et l’espérer pour lui.

La jeune fille était venue accompagné cette fois ci de SA brune, sa brunette n'était autre que la soeur de son brun qui était son prétendant depuis des mois à présent . Comme il était occupé loin , très très loin pour une mission top secret... Il n'avait rien pu lui et elle avait compris à son silence que c'était une mission importante de ce fait les questions avaient cessé. Blondie demanda à sa soeur de l'accompagner . C'est ainsi que les deux damoiselles firent le trajet ensemble .

Une fois prête elles se rendirent à la Basilique , tout en se frayant un chemin pour entrer elles saluèrent les personnes présentent . Blondie salua son Suzerain comme il se devait puis elle entra avec sa brune dans la Basilique et prit place . Son regard se balada un peu partout et machinalement elle lissa un pan de sa robe .



[Katarina]

Comment ne pas céder ? De toute manière, Katarina cédait toujours au demande de SA blonde. Peu importe ce que c’était, elle n’arrivais jamais à lui refusée quoi que se soit. Peut-être parce qu’elles étaient toute les deux complètement folle ? Suffisait de voir leur missive entre ses deux là ! Et surtout la demande en mariage que la brune lui avait fait dans une missive. Bon, pour déconner bien entendu, car les deux adoraient plaisanter et jouer de mauvais tours au jumeau de la brune.

Le mariage du Suzeraine de sa sœur… Au début, elle avait refusée, mais après mainte et mainte demande, séduction, petit mot d’amour et j’en passe, la brune avait céder. Elle c’était donc préparer, cherchant quoi mettre et au final, elle ce décida d’y aller en armure. Sans arme toutefois, car dans une église, porter une arme ne se faisait pas du tout. Mais n’allez pas croire qu’elle est pas capable de foutre quelqu’un à terre hein, le combat rapprocher sans arme, elle sais aussi faire.

Bref, elle pris place au côté de sa Blonde, après avoir saluer les personnes présente. Elle se pencha un peu vers Avelenn afin de pouvoir lui parler à voix basse. Pas besoin d’y aller franco, sa résonne ici en plus
.

J’espère que ton Suzerain aura de la chance. Les mariages sa marche jamais longtemps pour certaine personne. Surtout si tes pas compatible des le départ avec ta moitié… bon je veux pas lui porter la poisse, alors je lui souhaite bonne chance dans son unions… Mais sa, pas question de lui dire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lilly.



Inscrit le: 19 Mar 2018
Messages: 3
Localisation: France

MessagePosté le: Mer Mar 21, 2018 4:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La blonde avait accepté une invitation, sans connaitre la personne qui l'a lancé. Sans savoir ce qui l'attendait. Elle avait eu en retour un courrier pour lui dire qu'il ferait venir des gardes et carrosse pour la faire escorter jusqu'au lieu du mariage. L'empire, cela faisait deux fois qu'elle y allait. Deux fois pour des mariages. Huuum pas ce qu'il y'a de plus gai pour la blondie au fond.

Elle fit préparer quelques malles et fit charger le tout pour son transport. Elle remarqua qu'il avait malgré fait correctement le nécessaire. Heureusement. Faut pas pousser, elle accompagne un illustre inconnu sur un coup de tête puérile. Comprends bien la réaction de son entourage par la suite. Elle encaissa le coup moralement et se dit que l'alcool sur place dégrisera peut être son humeur maussade.

Espérons qu'elle y croise Sa Noisette, parait que son suzerain qui se marie. Ça serait un point de repère pour la blondie. Le voyage fut un peu long et elle trouva le temps tout aussi long. Une fois sur place, on lui indiqua une auberge, le comtois était là et l'attendait. Elle avait pour le coup, juste revêtue une tenue simple pour le transport. Une robe de saison, de tous les jours, qui marqué sa silhouette mais pas trop. Une robe plus adéquate pour la journée serait passée, avant de se rendre à la Basilique.

Elle suivit les indications et se retrouva face à une porte. Et là ... le doute. Après tout, elle ne savait pas ou plus à quoi il pouvait bien ressembler. Et, si il était moche comme un poux, s'il était difforme, boiteux, poilu, borgne ... pire encore, un nain. Elle avait le don de ne garder en mémoire que certaines choses et là pour le coup, elle n'avait rien retenu. De toute, elle avait décidé de s'embarquer dans cette aventure plus que douteuse, donc soit une Troy et assume.

Elle toqua et attendit en dansant sur ses pieds, domestique chargé comme des mules juste derrière elle. Au dernier moment avant qu'il n'ouvre la porte, elle fit passer celui qui tient les malles devant elle, pour cacher son effroi s'il ne ressemble à rien. Soyons prévoyant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mary_lisa.



Inscrit le: 22 Mar 2018
Messages: 1

MessagePosté le: Jeu Mar 22, 2018 10:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un mariage, encore un. Décidément la fratrie Sparte ne l’épargnait pas. Mais si elle avait accepté de venir à celui de l’Impérieuse, elle ne pouvait à présent plus se défiler pour celui de son Suzerain. Enfin, elle aurait pu dire qu’il avait épuisé son quota, mais… Alexandre était décidé à l’harceler et clairement elle n’était pas d’humeur à supporter ça. Alors… Une fois encore elle avait capitulé et au mariage elle serait.
L’avantage était que grâce au mariage d’Yselda peu de temps avant, la Comtesse de Dinant n’avait pas quitté ses terres. Après avoir passé quelques jours auprès de son père pour une mise au point, c’est seule qu’elle avait continué son exil. Au fil des mois son mal s’était accentué, propagé, si bien qu’aujourd’hui elle n’avait plus la main mise sur son dédoublement de personnalité. Geneviève et Mary-Lisa ne cessaient de s’assembler et se dissocier sans qu’elle ne puisse le contrôler. Alors l’isolement, une fois encore, avait été de mise. Si cela lui fut bénéfique ou non, pour l’heure on ne saurait le dire. Il faudrait attendre son retour à la capitale Française pour jauger son efficacité.

Quoi qu’il en soit, elle s’appliqua du mieux qu’elle pu pour chasser Mary-Lisa quelques heures de son esprit, et laisser Geneviève reprendre le contrôle pour assurer le masque de la Comtesse durant toute la cérémonie. Si tôt celle-ci finit et son devoir accomplit, elle retournerait plusieurs jours à son exil.

C’est vêtu d’émeraude, cheveux sagement relevés, et la dextre uniquement habillé du symbole du dragon qu’elle ne quittait jamais, que la Normande se présenta pour rendre honneur au Suzerain.
L’apercevant de loin, elle lui fit simplement un petit hochement de tête, posant sur lui un regard appuyé. Il la connaissait suffisamment pour lire dans ses azurs : « Ne te plante pas Sparte ». Car il fallait bien l’avoué, s’il y en avait un bien capable de tout gâcher à la dernière seconde c’était bien Alexandre.

Se plaçant dans un coin discrètement, nullement décidé à se mêler au commun des mortels, l’ombre se contentait de garder son regard posé sur le Suzerain s’assurant à distance qu’aucun impair ne serait commit. C’était tout de même un joli paradoxe. Elle était décidée à l’empêcher de faire la moindre connerie qui empêcherait ce mariage d’être fait, alors que lui avait contribué sans se gêner à faire exploser ses fiançailles quelques semaines à peine avant le grand jour. Sa bonté la tuera. Enfin si l’alcool, les drogues, les herbes, les MST, les lames, et tout le reste ne l’ont pas fait avant.


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Childericdesparte



Inscrit le: 13 Aoû 2017
Messages: 10

MessagePosté le: Jeu Mar 22, 2018 11:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Eloan et Alexandre.
Non, franchement, il fallait les suivre ces deux là.
Nous rappelons que nous étions témoin du mariage mort dans l’œuf de notre jumeau quelques temps plus tôt. Et que notre amie Eloan avait mis des lustres à se trouver quelqu'un.
Jamais nous n'aurions pu songer qu'un jour, ces deux là termineraient mariés. Nous avions d'ailleurs encore du mal à le croire, mais enfin, s'ils avaient trouvé là les bon compromis, alors nous souhaiterions bientôt la bienvenue à notre amie Eloan dans la famille.

Elle serait notre belle sœur, nous ne savions pas si nous devions en rire ou en pleurer, mais ce qui semblait certain, c'est qu'une émotion s'emparait de nous pour ce jour.

Si nous n'avions pas rencontré notre épouse, Elsa d'Asceline, sans doute qu'Eloan aurait terminé à notre bras pour l'éternité. Notre ainée nous l'avait proposé un peu tard, le destin en avait décidé autrement et depuis un moment maintenant, nous nous étions fait une raison si bien que petit à petit, le prénom d'Eloan n'avait plus aucun autre sens que celui de l'amitié que nous avions pour elle. Même le charme s'était perdu.

Paré du même habit que celui pour le mariage d'Yselda, histoire de faire vite avec tous ces mariages qui se succédaient, nous arrivions accompagné de notre épouse, pour témoigner -encore- de cette cérémonie, songeant dans notre tête ce que nous allions pouvoir dire de notre jumeau lorsque ce serait à nous de parler.

Nous avions salué qui de droit, nous rapprochant de notre jumeau à partir du moment où il était arrivé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Johanara



Inscrit le: 23 Mai 2016
Messages: 2

MessagePosté le: Jeu Mar 22, 2018 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Préparations ambroisienne

La prime Ambroise se prélassait dans une eau tiède et parfumait, jetant de temps à autre un regard contrit à sa cousine.

Il est encore temps de me faire porter pâle. Eloan m'a à peine parlé de ce mariage, je n'ai aucune envie de m'y rendre. Et je crois que je n'aime pas beaucoup l'épousé. Partez sans moi.


Elle se plongea dans le baquet et fit la morte. Avec un peu de chance, Sacha la laisserait se noyer et elle échapperait à cette fâcheuse cérémonie.

Tout en faisant l'anguille, elle pensait à cette famille, vaste et plurielle, et se demanda qui viendrait aux noces. Elle avait toujours l'espoir d'y voir ressusciter les morts.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cesare.copona



Inscrit le: 07 Fév 2017
Messages: 6

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2018 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comment ne pas refuser de venir à un mariage où il n'aurait pas à officier? Ce n'est pas que le diacre qu'il était n'aimait pas donner des sacrements, mais après la tragique inexpliquée de la dernière cérémonie, où le marié de cette-ci était le marié, Cesare se demandait s'il n'était pas maudit pour célébrer des mariages voués à l'échec.

C'est ainsi qu'il partit pour Rome. Peut-être était-ce Besançon qui était sous de mauvais augures? Ce nonobstant, tout avait changé sauf le marié. Ainsi son vassal de Moha espérait qu'il connaisse l'union pour l'éternité. la belle chapelle Saint Nicolas V se dressait devant lui, émerveillée qu'il était comme à chacune de ses visites à Rome. Les cloches sonnaient et notre héro rentrait en la demeure de Dieu. Il y avait déjà trop de monde pour qu'il trouve en lui le courage de s'adonner aux mondanités pré-sacrement. Il saluerait d'aucuns d'entre eux après, sauf Elvyna qui était étrangement petite ce jour et qui donc n’apparaîtrait sans doute jamais dans son champ de vision, mais à son entrée il se dirigea vers le marié et son cousin, avec qui il resta un court instant avant de prendre place.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elsa.d.asceline



Inscrit le: 12 Juil 2015
Messages: 4

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2018 12:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Deuxième mariage pour ce mois de mars. Il était quasi impossible d'y échapper lorsqu'il s'agissait d'un événement familial. Je serais volontiers resté dans mon lit à dire vrai, non pas que je n'appréciais pas les futurs mariés, loin de là même mais entre le parlement, la maison, les enfants et le reste, je commençais à fatiguer alors que j'entamais déjà le sixième mois de ma grossesse.

J'avais d'ailleurs piquer du nez à plusieurs reprises dans le carrosse, profitant de l'épaule de mon mari. Louis et Éva ne nous ayant pas accompagnés, le voyage avait été calme et j'avais réussi à me reposer un peu entre l'une ou l'autre discussion.

Enfin arrivés, il m'avait guider à son bras jusqu'au-devant de la chapelle, j'avais été embrasser mon beau-frère avant de les laisser tous les deux pour rejoindre un des premiers bancs réservé à la famille. Comme toujours, il ne restait plus qu'à être patiente en attendant la mariée.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Basilique Saint Titus - St.Titus Basilica - Sankt-Titus-Basilika - La Basilica di San Tito -> Chapelle Saint Nicolas V Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com