L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Création d'une confrérie.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Diffusion de la Foi - Evangelization of Peoples - Verbreitung des Glaubens -
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Père Vauvout



Inscrit le: 13 Jan 2015
Messages: 1325

MessagePosté le: Jeu Sep 15, 2016 4:23 pm    Sujet du message: Création d'une confrérie. Répondre en citant

Bonjour.

Je vous communique la charte d'une confrérie qui vient d'être créée en Béarn. Cet organisation est inédite car non prévue par le Canon — il ne s'agit pas véritablement d'un ordre — , aussi, si vous avez des commentaires à faire, je suis preneur.



Citation:
Charte de création d’une confrérie dite de Gaston Fébus.

Nous, Sébastien-Louis Vauvout, monseigneur évêque de Tarbes, à la demande et à l’initiative de César « Andom » de Louvelle & Passy, accordons la présente charte établissant la confrérie Gaston Fébus.

Art. 1 — But
. La confrérie Gaston Fébus a pour but de défendre et développer l’aristotélisme tel que prôné par la sainte Église aristotélicienne & romaine. Les membres de la confrérie, fidèles, milites ou clercs de l’Église, devront donc :

    — rédiger et proposer au Saint-Office une hagiographie de Gaston Fébus ;
    — mener une vie empreinte de l’amitié aristotélicienne et la plus vertueuse possible, notamment en s’appuyant sur les valeurs du Partage, du Labeur, du Savoir & de la Foy ;
    — assister autant que possible le clergé présent en Béarn, voire l’intégrer.


Art. 2 — Siège. La confrérie Gaston Fébus a son siège à Orthez, en l’église ou une de ses dépendances.

Art.3 — Composition. Tout Béarnais fidèle de l’Église aristotélicienne & romaine peut intégrer la confrérie après accord de l’abbat. Les clercs de l'Église, ordonnés ou non, peuvent également l'intégrer après autorisation de l'évêque de Tarbes. Les prélats de l'Église aristotélicienne & romaine ne peuvent en être membre.

Art.4 — Direction
.

    A) —La confrérie Gaston Fébus est dirigée par un clerc, ordonné ou non, portant le titre « d’abbat ». Les confrères, réunis en chapitre, présentent, après un vote à la majorité simple, un des leurs à l’évêque de Tarbes qui confirmera ou non son élection. L’abbat peut-être révoqué par le chapitre ou l’évêque. Le vicaire diocésain ou l'archidiacre du diocèse de Tarbes ne peuvent être abbat.
    B) — Le chapitre de la confrérie se réunit au moins trois fois dans l’année, sur convocation de l’abbat. Les décisions qui y sont prises s’imposent à tous les confrères, y compris l’abbat.



Art. 5 — Du statut judiciaire et des recours administratifs.

    A)— Les décisions prises par l’abbat ou le chapitre de la confrérie sont susceptibles de recours auprès de l’évêque de Tarbes. Si la décision est d’ordre uniquement interne à la confrérie, seuls les confrères peuvent déposer un recours. Tout Béarnais peut déposer un recours à l’évêque dans le cas où la décision à des conséquences d’ordre externe à la seule confrérie.
    B)— Les membres de la confrérie dépendent de la justice du comté du Béarn, sauf disposition concordataire différente, pour des faits relatifs à la sphère temporelle. Les faits relatifs à la vie interne de la confrérie et à la sphère spirituelles dépendent quant à eux des juridictions de la sainte Inquisition.

_________________
Sébastien-Louis Vauvout, cardinal national suffragant, archevêque d'Auch, scripteur du Saint-Office

Si je vous oublie, envoyez-moi un message privé !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 8108
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Jeu Sep 15, 2016 6:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Chancelier fit la lecture.

"Mon fils, cher frère, merci de m'avoir apporté ceci.

Votre Confrérie n'a pas le droit de célébrer de sacrements internement, sauf si celle-ci applique pour faire ouvrir une chapelle et qu'un aumônier est désigné. Mais seul l’aumônier pourrait officier.

Naturellement, les membres de la confrérie ayant l'autorisation du prélat du diocèse, soit vous, pourrons célébrer des sacrements s'ils sont clerc non-ordonné ou ordonné. Les sacrements seront célébrés dans les lieux consacrés de votre diocèse, même si une chapelle est ouverte dans la confrérie. J'espère que vous comprenez donc les nuances que je vous spécifie verbalement. Au besoin, je vous ferai une annonce pour vous.

Aimeriez-vous passer à une procédure d'ouverture de chapelle pour votre confrérie? Après tout, cela relève aussi de ma Congrégation.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Père Vauvout



Inscrit le: 13 Jan 2015
Messages: 1325

MessagePosté le: Jeu Sep 15, 2016 6:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci votre Éminence, je transmettrai vos remarques à l’abbat, mais comme vous me le proposez, j’accepterai volontiers un acte écrit.

Pour ce qui est de la chapelle, je pense qu’une demande sera effectuée, mais je ne peux en faire la demande moi-même, n’étant pas membre de la dite confrérie. Je ne fais que valider le choix de l’abbat par le chapitre et à servir de « juridiction » d’appel.

_________________
Sébastien-Louis Vauvout, cardinal national suffragant, archevêque d'Auch, scripteur du Saint-Office

Si je vous oublie, envoyez-moi un message privé !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 8108
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Jeu Sep 15, 2016 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Et l'Abbat serait ce... César?"
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Père Vauvout



Inscrit le: 13 Jan 2015
Messages: 1325

MessagePosté le: Jeu Sep 15, 2016 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait votre Éminence. Il a été anciennement diacre et passe actuellement une licence de théologie en vue d'être ensuite ordonné. Ah, et j'allais oublier : il a été déclaré traître à la couronne pour avoir déclaré l'indépendance de la Navarre. J'avais d'ailleurs envisagé de demander son excommunication à l'époque.
_________________
Sébastien-Louis Vauvout, cardinal national suffragant, archevêque d'Auch, scripteur du Saint-Office

Si je vous oublie, envoyez-moi un message privé !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 8108
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Jeu Sep 15, 2016 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Cardinal hocha la tête.

"Je vous fais confiance pour garder un œil sur la Confrérie si jamais il y a quoi que ce soit. Je serai disponible pour répondre à vos questions et inquiétudes si jamais vous en avez. Cette confrérie est fort unique en son genre et m'intrigue beaucoup."

Il rit
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
acar



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 3095

MessagePosté le: Ven Sep 16, 2016 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Venant de ce personnage, ne devrions-nous nous inquiester ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maric_



Inscrit le: 13 Jan 2015
Messages: 926

MessagePosté le: Ven Sep 16, 2016 10:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Non il souhaite cela dépendra des points de vues asseoir la culture Aristotélicienne au sein du Béarn et pourquoi réussir à convaincre ses voisins afin de lutter contre les idées néfastes de la réforme ou de l'église Aristotélicienne réformé de France mené par Asphodelle.
_________________
"Soyez une personne qui encourage les autres. Le monde est déjà plein de critiques"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
acar



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 3095

MessagePosté le: Ven Sep 16, 2016 10:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salutations, mon fresre.

Esperons que cette vision, que vous nous exposez, est la mesme que la vision propre d'Andom.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Père Vauvout



Inscrit le: 13 Jan 2015
Messages: 1325

MessagePosté le: Ven Sep 16, 2016 10:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien, vu mes démêlées avec lui lorsqu'il a été comte, je n'ai pas l'intention de le laisser sans gardien. De toute façon, vu les statuts de la confrérie, s'il fait une faute, il pourra passer devant la Pénitencerie, surtout lorsqu'il sera prêtre. Et puis, rien n'empêche le duc de Terni a intégrer la confrérie dit l'évêque en souriant.
_________________
Sébastien-Louis Vauvout, cardinal national suffragant, archevêque d'Auch, scripteur du Saint-Office

Si je vous oublie, envoyez-moi un message privé !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
acar



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 3095

MessagePosté le: Ven Sep 16, 2016 11:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Iscelui ne put s'empescher de rire, à son tour...

Monseigneur, je dois vous avouer que je me mesfie grandement de cette homme. Néanmoins, vous sachant peu loin de lui, à veiller, ceci me rassure fortement.
J'observerai donc cette confresrie d'un oeil lointain puisque je sais vos deux yeux, fonctionner !

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maric_



Inscrit le: 13 Jan 2015
Messages: 926

MessagePosté le: Ven Sep 16, 2016 11:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et disons que moi aussi je manquerais pas de le tenir à l'oeil puisque je suis son professeur au séminaire de Noirlac.
_________________
"Soyez une personne qui encourage les autres. Le monde est déjà plein de critiques"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 8108
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Dim Sep 18, 2016 12:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hull sourit.

"Je laisse donc vos vigilances au travail.
Et puis, s'il y a quoi que ce soit, vous saurez où me trouver.
"

Sans parler du fait qu'il allait visiter la confrérie dans quelques temps, historie de garder lui aussi en perspective le projet.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Andom



Inscrit le: 29 Oct 2006
Messages: 41

MessagePosté le: Lun Sep 19, 2016 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et César, sachant être l'objet d'une discussion au sein de la congrégation pour la diffusion de la Foy, de s'y rendre à son tour.

" Votre Éminence, Messeigneurs,

La confrérie s'inspire des "abbayes laïques" qui étaient des communautés laborieuses et religieuses existant autrefois en Béarn, et notamment à l'époque de feu le vicomte Gaston Fébus dont elle tient son nom. Il s'agit d'un projet que je souhaite depuis fort longtemps remettre au goût du jour, aussi bien pour ramener la religion au centre des villages que pour être utile au quotidien des fidèles et promouvoir la culture et l'histoire du Béarn. Les premiers projets vont être mis en œuvre dès ce mois de septembre : une réunion publique à Orthez avec les fidèles de la paroisse au sujet des travaux de la nouvelle église, construction que la mairie a désiré confier à la confrérie naissante ; organisation d'une "Maison commune" ou les fidèles seront en mesure de trouver aides et soutiens dans leurs projets personnels, conseils et informations dans leurs démarches et appuis éventuels dans leurs procès temporels, afin que nul ne soit démuni face à la justice des hommes ; recrutement de toutes les compétences volontaires à l'exception des militaires, afin que chacun puisse utiliser ses capacités au profit de la communauté ; écriture d'un texte relatant la vie édifiantes, les sagesses et les hauts faits de Gaston Fébus afin de le soumettre au jugement de l'Église, seule capable de trancher une question qui ressort parfois depuis deux ans : était-il un saint ?

En ce qui me concerne, je pense que mon histoire et mes actes passés durant mes règnes à la tête du Béarn prouvent ma fidélité totale et entière envers Rome et ses prélats. Je suis arrivé en Béarn il y a trois ans avec l'unique objectif d'y devenir prêtre. Lorsque Flex abdiqua après que se soient lancées contre lui une guerre civile, une guerre contre l'Armagnac et une guerre contre le royaume de France, je fus élu à sa succession, ce qui n'avait jamais été mon ambition première et ruina pour longtemps, très longtemps, mes intentions de carrière religieuse. Malgré l'immense violence des évènements, des insultes, des menaces et de ce que je considérai comme des trahisons envers le Béarn, le seul et unique procès que j'autorisa mon procureur à lancer fut celui d'un Béarnais ayant insulté l'évêque de Tarbes de l'époque, monseigneur Sidney. Revenant au pouvoir sous le règne de Angélyque, j'ai passé deux mois à exhorter cette dernière et ses feudataires à renoncer à leur édit sur la prétendue "Liberté de conscience des provinces", que le Béarn n'a jamais ratifié, comme la plupart des inepties françaises. Durant cette fin de règne d'Angélyque, l'idée d'une croisade contre elle germait dans bien des esprits suite à son comportement, et je fus de ceux qui s'y préparaient activement pour servir l'Église si besoin était - c'est d'ailleurs la raison pour laquelle la France m'imposa une nouvelle guerre dont je ne désirais pas puisqu'elle ne pouvait avoir pour seule conséquence que la ruine de tout ce qui avait été entrepris durant les mois précédents, ce qui fut le cas. Enfin, lorsque je brûlais toutes les lois partiales du Béarn, le seul texte que je refusa de toucher fut le Concordat sainte Ophélia, qu'au contraire j'ai tenté d'appliquer autant que possible tout comme j'ai tenté de promouvoir au maximum les carrières ecclésiastiques. Mon parcours a donc toujours été celui d'un fidèle aristotélicien convaincu et jusqu'au-boutiste, puisque cela m'a souvent apporté plus de désagréments que de confort, ce dont je n'ai aucun regret puisque je pense avoir toujours été juste et en règle avec ma conscience - choses dont j'aurai l'occasion de reparler avec monseigneur Vauvout ici présent lorsque je serai reçu en confession à l'issue de mon séminaire avec monseigneur Michalak ici présent.

Aujourd'hui, j'estime pouvoir enfin me retirer de la vie politique, et d'autres béarnais d'ailleurs sont largement en mesure de reprendre le panache politique qui fut le mien. Je suis donc en mesure de retrouver le chemin qui devait être le mien au départ, celui de la religion. J'ai en effet toujours refusé de rentrer en religion tant que mon "sacerdoce" temporel avait lieu, afin de ne pas causer d'ennui à l'Église, mais j'ai toujours dit que j'y viendrai dès que je le pourrai.

Monseigneur Vauvout, en tant que témoin direct de la plupart des évènements dont j'ai parlé, et monseigneur Michalak, en tant que témoin lointain, je vous laisse seuls juges de la véracité de mes dires. Je suis d'ailleurs en mesure de tout prouver, à l'exception de ce qui s'est dit dans les salons des feudataires de France, puisque les archives de ces réunions ne sont pas consultables, ce qui est fort dommage puisque ce qui s'y trouve serait extrêmement édifiant et révélateur. "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
acar



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 3095

MessagePosté le: Mar Sep 20, 2016 11:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le duc de Terni fut surprit de l'arrivée d'Andom... Ainsi, iscelui prit la parole, palabrant sur l'histoire de cette confresrie mais encore de sa propre vie.
Et Acar dut reconnaistre qu'il ne connaissait que peu cet homme, en vesrité.

Ce qu'il connaissait de lui, il l'avait entendu, de ci de là, au travers de ses voyages loin du Béarn. Et là, en peu de temps, Acar en apprenait cent fois plus...


Salutations et paix sur vous, messire Coms Andom.

Nous vous remercions d'estre venu parmi nous pour nous esclairer sur cette confresrie à venir, mais esgalement sur vous-mesme.
Pour estre le plus sincesre, j'avoue, avant que vous ne preniez la parole, que j'avais une crainte, peut-estre injustifiée, de vous voir à la teste de cette confresrie.


Néanmoins, vos paroles sont sages mais ne refleste point la realité. En effect vous dictes que faisant de la politique, vous ne pouviez vous consacrer plus avant en la religion. Hors vous voici, ce jour, dans une liste d'election comtale, en seconde position.

N'est-ce pas encore incompatible, tout au moins contradictoire, selon vous ?

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Diffusion de la Foi - Evangelization of Peoples - Verbreitung des Glaubens - Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com