L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] C'est pas moi ! C'est lui !!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ArianaAnthea Del Casalièr
Mme pipi de Rome - Rome's Restroom Miss


Inscrit le: 06 Juil 2011
Messages: 4096

MessagePosté le: Mer Sep 21, 2016 1:10 pm    Sujet du message: [RP] C'est pas moi ! C'est lui !! Répondre en citant

[Faubourgs de la Cité Éternelle, fin septembre 1464]

Ce jour, elle s'était éveillée fort tôt, son fils ayant réclamé à cor et à cri et ce dès le jour à peine levé..., qu'on le nourrisse. C'est donc après avoir allaité l'enfant, changé ses langes puis l'avoir confié à sa nourrice qui elle dormait encore...qu'elle avait gagné la cuisine en baillant tout son soûl. Après avoir grignoté tout en terminant sa nuit, elle s'était rendue dans la pièce dévolue au bain, s'était lavée et finalement apprêtée pour une journée qui lui paraîtrait sans doute fort longue. Les enfants embrassés et confiés à leur chère Anna, et elle prenait le chemin de la si belle Cité proprement dite. Puisqu'elle était franchement en avance, elle avait tenu à marcher ce qui ne plut que moyennement à Aubernard qu'elle entendait grommeler quelques pas derrière elle. mais de cela, elle se fichait. Elle avait tant de choses en tête que les états d'âme de son garde était le cadet de ses soucis. La longueur du trajet lui parut un instant et elle se surprit à penser que pour une fois elle n'avait aucune envie d'aller s'enterrer dans les si beaux bureaux de la Congrégation. Elle soupira, tourna la tête afin de regarder la campagne, loin, si loin là-bas, puis se tança et acheva son chemin afin de se présenter à la garde comme chaque jour. La vérification faite elle fut autorisée à pénétrer et se dirigea donc vers ce qui ressemblait de plus en plus à son deuxième...troisième...? chez elle.


[Palais abritant les bureaux de la Très Sainte Inquisition]

Déjà des heures qu'elle était là et elle n'arrivait pas à œuvrer. De fait, elle ne faisait que soupirer et chaque fois qu'elle tentait de se mettre au travail, son esprit s'évadait vers d'autres lieux et elle n'avançait pas. Quand, enfin, elle sembla y arriver, elle se rendit compte que son dossier en cours n'était pas dans son bureau...Elle chercha, retourna tout, pensant qu'elle avait peut-être rangé le dit dossier ailleurs mais force fut de constater que non...Elle rumine, se traitant de sotte à avoir ainsi perdu autant de temps puis se lève et sort de la pièce afin de gagner le bureau de son supérieur. Elle frappe à l'huis, une fois, puis deux et n'obtenant aucune réponse se résout à le pousser. Comme elle s'y attendait, tout est ordonné et elle ne doute pas qu'elle pourra trouver son bonheur, si bonheur y est. Elle débute donc sa recherche, soulevant ici, déplaçant là, pour finir par s’intéresser à une petite console sise dans un coin de la pièce. Sur celle-ci, un buste qui l'intrigue...Elle se penche d'un côté puis de l'autre, s'extasiant sur la beauté du visage, la courbe du menton, la bouche si bien rendue qu'elle donnerait presque envie qu'on y pose les lèvres...Elle rougit en réalisant ses pensées et secoue la tête pour ne plus penser à ces manques dont on ne parle pas. Or, son simple geste, si banal en soi, libère sa longue chevelure de sa résille qu'elle avait dû mal disposer dans son semi-réveil du matin. Elle s'apprête à se recoiffer, lève les bras dans ce but et...voit une grosse chose non identifiée pour l'instant pendre le long de son bras. Sans réfléchir, elle pousse un cri et se met à battre des ailes comme prise de panique à la vue de cette horreur qui ne veut pas la lâcher ! Tant est si bien que dans ces gestes brusques, la pauvre bête abandonne le combat et tombe au sol...en même temps que le si bel Apollon qu'elle a, dans sa terreur, heurté de l'un de ses bras. Un autre cri mais d'effroi, cette fois, et elle constate avec embarras le désastre...La statue n'est plus et le sol de marbre du bureau laisse entrevoir un enfoncement qu'elle aura bien du mal à réussir à cacher...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com