L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit CanonLien fonctionnel : Le Réseau
Lien fonctionnel : Le ParcheminLien fonctionnel : Les Registres
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Hospice Sainct Georges
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 5602

MessagePosté le: Dim Oct 05, 2008 3:52 pm    Sujet du message: [RP] Hospice Sainct Georges Répondre en citant

Un bâtiment tout juste rénové. L'hospice Sainct Georges, hommage à l'Archange de l'Amitié, car c'était bien de cela qu'il était question en ce lieu. Tandis que l'Hostellerie de Narbonnaise offrait gîte et couvert aux voyageurs, cet hospice s'occuperait pour sa part des malades, des blessés, des nécessiteux. Ainsi, Rome se trouvait pourvue de tous le nécessaire en ces faubourgs pour le bien de toutes et tous, de tout rang, de tous horizons.



A droite de l'entrée [A], se trouvait la salle des Provisions [F], la pièce réservée au personnel du lieu, et la salle de réunion qui permettrait de faire face à toutes les situations, et tout au fond un passage de service [B]. A gauche, la grande salle [C] avec sa Chapelle [D], dédiée à Saint Georges, peut être un jour sanctifiée, mais cela était-il possible pour un tel lieu ? En attendant, elle ne servait guère aux offices, mais à la prière individuelle, offrant réconfort à tout un chacun.

Avançant, l'on se trouvait dans la cour, pourvue d'un lavoir [P], d'un puits [O] et d'une chaire [M], qui permettrait à un éminent clerc de passage de faire de saintes lectures aux fidèles du lieu, personnel et malades, qui se verraient alors installés sur des bancs pour ce faire, si le temps le permettait, la grande salle se prêtant également à ce type de manifestations religieuses.



A gauche de la cour, un petit réfectoire [G] pour les malades et blessés dont le cas n'était pas trop grave et leur permettait de se déplacer. Puis trois salles formaient l'angle [H]. L'on y trouvait des cellules individuelles avec un lit chacune afin de pouvoir accueillir les malades dans les meilleures conditions possible d'hygiène et d'intimité. Il y avait un total de vingt-huit places réparties entre les trois pièces : douze cellules pour la plus grande, huit pour les deux autres. Pour l'instant, seule une petite serait ouverte, les autres suivraient si besoin. Chaque cellule, faite de bois simple, sans ornement, pouvait être surveillée depuis un chemin de bois, permettant de garder un œil sur les patients durant des rondes assurées par le personnel médical, et d'intervenir au plus vite le cas échéant.



Entre deux salles de soin se trouvaient la cuisine [K]. Un chemin [I] permettait d'accéder à un jardin qui, plus que d'agrément, servait également à la culture de plantes médicinales. Se trouvait enfin une apothicairerie [L] afin de concevoir les remèdes, les onguents, les décoctions.


Le personnel se composerait dans l'état actuel des choses de deux médicastres, dame Melian de Ventoux et messire Antoineleroy, d'un infirmière, dame Honorinae. La sécurité serait assurée par messire Chevalier Acar de Ventoux.



[Images issues du Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle, tome 6, Hôtel-Dieu, de M. Eugène Viollet-le-Duc, 1856.]

Balisé RP par Kad
_________________

Chevalier Sénateur d'Isenduil, Chevalier Préfet en charge des GE Fr-All-Esp-Ang, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 5602

MessagePosté le: Dim Oct 05, 2008 3:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Melian était à l'ouvrage. Elle terminait de faire les lits, tranquillement. Ce projet était son bébé, son œuvre. L'idée lui était venue il y a bien longtemps, et elle avait fait restaurer ce bâtiment abandonné dans cet espoir. Puis, ayant reçu les encouragements de Son Eminence Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, elle s'était décidée à le mettre en œuvre.

Elle avait hésité pour le nom, ne souhaitant en aucune façon froisser une autorité ecclésiatique quelle qu'elle soit. Elle avait seulement voulu rendre hommage à cet Archange qui serait à l'évidence le mieux placé pour veiller sur ce lieu.

Elle avait demandé de l'aide à ses amis et son époux pour ce projet, et ils avaient tous dis oui immédiatement, à sa grande joie.

Une fois qu'elle eut terminé, elle alla ouvrir la porte, puis placarda un affichage.



_________________

Chevalier Sénateur d'Isenduil, Chevalier Préfet en charge des GE Fr-All-Esp-Ang, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
antoineleroy



Inscrit le: 23 Mar 2007
Messages: 83
Localisation: Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue

MessagePosté le: Dim Oct 05, 2008 5:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Après avoir été prié pour Monseigneur Kreuz, le médicastre prit le chemin indiqué dans la missive de Dame Melian de Ventoux. Il parcourut les faubourgs de Rome, saluant au passage quelques personnes et s'émerveillant devant les beaux batiments qui jonchaient les ruelles.

Il était enfin arrivé, devant lui un lieux rénové, le fameux hospice Sainct Georges dont Dame Melian lui avait parlé, cette idée folle qu'elle souhaitait mettre en oeuvre rejoignant l'utopie d'Antoineleroy qui espère mettre en place dans chaque Comté/Duché des hospices afin de prodiguer des soins à toute personne en ayant besoin, pauvre ou riche. Peu-importe dans ces lieux-ci la richesse, chaque personne est égale face à la maladie...

Devant la porte, le Capitaine d'Auch observa l'affiche placardée, puis il entra dans ce lieux tout neuf


" Dame Melian de Ventoux? "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 5602

MessagePosté le: Dim Oct 05, 2008 6:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

" Dame Melian de Ventoux? "

S'entendant appeler alors qu'elle était au puits dans la cour, ayant laissé la porte ouverte pour permettre à tout un chacun de rentrer dans ce lieu où il n'y avait rien à voler, elle posa son seau et s'en fut pour la porte. Elle vit messire Antoineleroy, et alla l'accueillir.


Bien le bonjour Capitaine ! Je vous en prie entrez donc ! Ceci est vostre lieu comme le mien, en bons utopistes que nous sommes.
_________________

Chevalier Sénateur d'Isenduil, Chevalier Préfet en charge des GE Fr-All-Esp-Ang, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
acar



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 3025

MessagePosté le: Dim Oct 05, 2008 7:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Asrrivant, il observa l'immense hospice, refaist de novelletés et donnant ensvie de le visiter... Chose rare en ce temps ou la vermine courrait les draps, en grande multitude.

Il asccrocha son destrier au premier anneau puis frappa plusieurs fois à l'huis de la magnifique porte de bon bois
... Petit vent lui frottait le cou et cela asnnoncait vilain temps...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 5602

MessagePosté le: Dim Oct 05, 2008 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A peine messire Antoineleroy arriva-t-il, que son époux fit de mesme. Elle s'approcha, et alla embrasser son aimé.

Eh bien je n'ai pas besoin de vous présenter messires. Capitaine, mon époux va veiller à la sécurité du lieu, tandis que nous œuvrerons à la médecine. Les environs sont peu susrs ma foy, aussi ai-je misé sur la personne en laquelle j'ai une confiance aveugle.

Mais entrez donc messires entrez !

_________________

Chevalier Sénateur d'Isenduil, Chevalier Préfet en charge des GE Fr-All-Esp-Ang, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
antoineleroy



Inscrit le: 23 Mar 2007
Messages: 83
Localisation: Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue

MessagePosté le: Dim Oct 05, 2008 11:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Capitaine fut heureux de voir Dame Melian resplendissante... Il la salua chaleureusement puis sourit bêtement

" L'utopie nous apporte de beaux locaux en tout cas... Vous avez du vous erreinter à la tâche! Vous auriez du m'appeler pour les travaux. "

Il aurait continué de parlé pendant longtemps si Sieur Acar de Ventoux n'était pas arrivé. Génuflexion oblige...

" Bonjour Monseigneur! "

Se retournant vers Dame melian

" Avec votre époux je gage que le lieux sera sur... "

Il rit puis entra en la suivant
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
acar



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 3025

MessagePosté le: Dim Oct 05, 2008 11:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Enstrant, il fust ravi de voir aussi messire Antoineleroy, vieil ami depuis fort longtemps...

Mon ami, comme je suis heureux de vostre utopie, à tout deux... C'est ainsi que les bonnes choses arrivent, en resvant.

Pour l'heure, prenons position !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 5602

MessagePosté le: Lun Oct 06, 2008 11:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Melian prit le bras de son époux, et invita ses messieurs à la suivre en la découverte du bâtiment.

Vous savez Capitaine, je chéris depuis longtemps l'idée d'un tel lieu, avant mesme mon entrée en l'Ordre des Chevaliers Francs à dire vrai. Aussi, en ayant vu la bastisse délabrée alors que nous traversions les faubourgs pour venir à Rome lorsque la cas de mon époux fut examiné de près, je me suis renseignée, et comme elle n'appartenait plus à personne, je l'ai rachetée à la cité pour une bouchée de pain, trop contents qu'ils étaient de se débarrasser de ces ruines encombrantes. Puis avec l'aide d'ouvriers, nous avons lentement rendu à ce lieu ses pierres, ses charpentes.

Le résultat dépasse mes espérances. Veillons à présent à ce que son usage soit au moins l'égal de nos souhaits.


Elle leur fit faire le tour, laissant son époux s'attarder à regarder quels points pourraient poser problèmes pour la sécurité. Puis elle les emmena dans la salle de réunion.


Ici nous discuterons tous ensemble si cas de crise venait à se faire jour, comme une épidémie ou autre menace. Le personnel entier sera informé. Je tiens que toutes et tous agissions de concert.

Avez-vous des questions ou des remarques d'ores et déjà messires ?

_________________

Chevalier Sénateur d'Isenduil, Chevalier Préfet en charge des GE Fr-All-Esp-Ang, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
acar



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 3025

MessagePosté le: Mar Oct 07, 2008 12:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour l'heure, je ne vois que bonne choses, et ainsi je laisse la parole à mon ami Antoineleroy, qui est plus à propos tout comme vous, ma mie, pour la pestilence et la vermine.

Pour ma part, j'assurerai vostre sécurité intra muros et je vais despecher queslques hommes, pour m'aisder à cette tasche.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
antoineleroy



Inscrit le: 23 Mar 2007
Messages: 83
Localisation: Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue

MessagePosté le: Mer Oct 08, 2008 10:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Capitaine écoutait et buvait les paroles de Dame Melian de Ventoux, hochant la tête à ses dires

" J'espère qu'ils sont heureux de l'avoir vendu vu ce que le lieux est devenu... "

Il sourit puis entra dans la salle de réunion en suivant Sieur Acar et Dame Melian

" Des remarques? Houlaaa que neni! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nainainus



Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 1229

MessagePosté le: Mer Oct 08, 2008 11:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un homme se presenta à la porte de ce batiment. Depuis la rue, il ne semblait pas imposant réellement, mais sa facade etait bien propre et le panneau indiquant qu'il s'agissait d'un Hospice l'avait intrigué.

Toc Toc Toc
, fit Nainainus.

Il patienta dans l'attente d'une réponse.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Melian



Inscrit le: 05 Juin 2007
Messages: 5602

MessagePosté le: Mer Oct 08, 2008 1:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien dès lors que vous aurez remarques ou questions, n'hésitez pas à les formuler surtout.

Puis, entendant frapper, Melian s'excusa auprès de ses messires.

Ne bougez pas je vais voir qui nous rend visite. A moins que la curiosité ne vous incite à me suivre.

Elle s'en fut donc pour la porte qu'elle ouvrit, souriante comme toujours.

Bien le bonjour messire, soyez le bienvenu en l'Hospice Sainct Georges. Entrez je vous en prie, en quoi pouvons-nous vous aider ?
_________________

Chevalier Sénateur d'Isenduil, Chevalier Préfet en charge des GE Fr-All-Esp-Ang, Second de l'OCF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SoeurHonorinae



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 2

MessagePosté le: Sam Oct 11, 2008 7:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Honorinae arrive enfin, guidant la mule qui tire la charrette, pleine à craquer (la charrette, pas la mule) de toutes les fournitures dont l'hospice aura besoin.

- Me voici ! Quel chemin pour venir ! J'ai cru que je n'y parviendrais jamais !
_________________


Dernière édition par SoeurHonorinae le Dim Oct 19, 2008 12:27 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nainainus



Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 1229

MessagePosté le: Sam Oct 11, 2008 8:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nainainus entra dans l'hospice, il trouve l'intérieur sobre et rénové accueillant.

Ma soeur, je venais voir ce qui se passait ici, je n'étais pas au courant qu'il y avait un hospice ici.

Je suis le frère Nainainus, diacre de Genève et professeur de séminaire.

Hum, si vous voulez ma sœur, je pourrais vous proposer mes services pour enseigner un peu le dogme à vos malades ou vous aider quelques temps. Je suis obligé de rester à Rome quelques temps et aider les personnes dans le besoin est une des choses qui me semble le plus important sur terre.



Nainainus regarda les quelques malades puis posa son regard sur la femme qui l'avait accueilli.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com