L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Le prieuré mâconnais
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mondor



Inscrit le: 24 Mai 2015
Messages: 86
Localisation: Honfleur (Rouen)

MessagePosté le: Mer Déc 13, 2017 9:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En pèlerinage à Rome, le Premier Archidiacre de la Province Ecclésiastique de Rouen vint assister à la messe romaine en mémoire de la défunte reine de France. Il avait pu constater que c'était une pieuse femme qui aimait profondément l'Eglise. Il joignit sa voix à celle du cardinal dans la prière du Pardon.

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

_________________
Premier Archidiacre de Rouen
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Pie de Valence
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 4469
Localisation: Mâcon/Lyon

MessagePosté le: Ven Déc 15, 2017 5:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La prière dite, l'archevêque enchaîna.

Aujourd’hui, nous sommes tous dans l’affliction parce que Nous avons tous perdu, non seulement notre souveraine, la Mère de notre nation, mais aussi et avant tout, une personne vertueuse, digne de confiance, éprise de paix, de justice et d’amour ; une personne vraiment aristotélicienne dans l’âme et qui mérite amplement l’hommage que nous lui rendons car elle avait véritablement compris le sens de notre présence sur Terre et gagné, bien que non-sacrée, par son seul charisme, le titre envié de Très-Aristotélicienne Reine de France.

Je sais que beaucoup d’entre vous ressentent une profonde injustice à cause des circonstances particulières de sa mort, je sais que beaucoup se demandent pourquoi Dieu rend possible cette horreur sans nom : laisser mourir une femme quelques heures après avoir transmis à la vie… et ils doutent comme ont pu douter les fidèles de Christos quand ils l’ont vu crucifié et mort sur la croix.
Pourtant, il ne faut pas douter car Dieu a rappelé à Lui notre sœur Keyfeya comme il a rappelé à Lui Christos, parce qu’il a considéré que sa mission sur Terre était achevée.


Citation:
Christos mourut après des heures d’agonie (…).
Alors, du ciel, un grand rayon de lumière transperça les nuages sombres et menaçants et vint auréoler le corps de Christos. Sans que ne disparaisse ce halos de clarté, les cieux se mirent à gronder, et soudain des éclairs terrifiants vinrent frapper la terre comme pour la punir d’avoir laissé perpétrer ce crime atroce… Dans un effroyable déchaînement de violence des éléments, une pluie battante se mit à son tour à tomber, chassant les Romains de la colline des condamnés et imbibant le sol, comme pour le laver du sang de Christos ; ce sang que l’on vit bientôt ruisseler de la butte, mêlé à celui des deux autres condamnés, à leur sueur et à leurs larmes.
Mais après un moment, la nature s’apaisa, la pluie cessa, les éclairs s’arrêtèrent, les grondements du tonnerre se turent et les nuages s’écartèrent, vaincus par le rayon de lumière, grandissant, dont le flot inondait maintenant la colline.
C’est alors que nous vîmes apparaître, dans ce halo bienfaiteur, une nuée d’anges célestes. Tous descendaient du ciel avec grâce, volant au dessus de l’éminence. Ils prirent le corps du messie, guide et miroir de la divinité, et le hissèrent jusqu’aux cieux, l’emmenant rejoindre le trône de Dieu.


Oui, c’est en état de grâce qu’il l’a rappelée à Lui, car il a permis que l’enfant qu’elle portait naisse, vive et soit comme la Lumière d’un nouveau flambeau, une nouvelle promesse de joie et d’espérance malgré l’affliction de tous, un relais vers un plus long avenir, un portrait-vivant de la Reine défunte, sa trace à jamais laissée en héritage à l'humanité.



Et, tandis que l’archevêque parlait, en silence et très lentement, à la manière de l’aube qui se lève, les acolytes de la cathédrale allumèrent les cierges des candélabres, rendant progressivement à l’édifice sa clarté et faisant reculer la pénombre.

La lumière totalement rétablie dans une parfaite coordination juste à la fin de la lecture, l'archevêque invita à chanter avec ses chantres et lui-même,la prière du De Profundis appelant le Très-Haut à accueillir la Reine en son Paradis solaire avec bienveillance et miséricorde, ce sont il ne doutait pas, tant elle était morte, comme il venait de le dire, en état de grâce, ayant passé les dernières semaines de sa vie à se rapprocher très fortement de l'Eglise au point de vouloir négocier directement avec la Curie un Concordat, de légaliser à nouveau les Saintes-Armées au sein du Royaume et de confier la conduite de la messe de ses funérailles à Monseigneur Talona, l'un des archevêques les plus favorables aux armées épiscopales.


Citation:
Des profondeurs je crie vers toi, Très-Haut;
Afin que ma prière trouve grâce à Tes yeux.
Si tu retenais toutes les fautes, O Dieu,
Qui recevrait la Vie éternelle ?

Aussi, j'espère en Ton pardon et Ta miséricorde,
Car je te fus fidèle par-dessus tout.
J'espère en Toi de toute mon âme ;
J'espère et j'attends
Comme le veilleur guette l'aurore.

Près de Toi est l'amour ;
Près de Toi abonde le rachat.
Puisse-tu m'en juger digne
Et m'admettre en Ton paradis solaire.


Et il ajouta, comme pour donner foi à ses paroles, les derniers mots des Patriarches Oane et Anani Mhour qu'il lia en un seul texte

Citation:

Que vos larmes ne soient pas de tristesse mais de joie, car le Très Haut me fait le plus beau des cadeaux. Aimez Le et Il vous aimera. Adorez-Le et Il vous bénira. Vivez dans la vertu et Il vous accueillera à Ses côtés.
Ne me pleurez pas car là où je vais je serai un ange parmi les anges, ne détruisez pas ma dépouille car c’est un cadeau de Dieu, elle est matière et doit retourner à la matière.


A présent, mes amis, je vous invite, pour conclure cette cérémonie, à réaffirmer votre confiance au Très-Haut par la réaffirmation de votre foi et il entama la récitation du Credo



Puis, la prière dite, les chantres entonnèrent un , In Paradisum Angeli afin d'accompagner la sortie des fidèles et le retrait des prêtres.
_________________
"Le modernisme n'est ni une dérive, ni une horreur, ni une maladie honteuse. C'est le terreau de la rénovation de l'Eglise, la terreur des conservateurs, l'air pur qui vivifiera la foi" (Pie II de Valence)
"On n'est jamais dans le mensonge quand on prêche la paix et l'apaisement, toujours quand on prêche la haine d'autrui" (Pie II de Valence)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pie de Valence
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 4469
Localisation: Mâcon/Lyon

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2018 10:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y avait bien longtemps que le cardinal de Valence n'avait pas eu l'occasion de pouvoir se reposer dans sa demeure romaine, mais il en avait réellement besoin parce que, comme on le dit familièrement en France, il en avait plein de cul !
Entre des Langrois qui hurlent comme des gorets au voleur juste parce que l'AEF leur a enfin trouvé un évêque, ce qui les empêche de mettre la main sur l'argent du diocèse qu'ils comptaient bien récupérer avec la complicité du non-baptisé Selznak qui se voyait déjà évêque et l'Eglise qui rechigne à prendre des sanctions contre cette petite grenouille qui veut se faire plus forte qu'un boeuf, il était prêt de péter les plombs.
Il allait donc profiter des mois de répit qui s'offraient devant lui pour se mettre en semi-retraite et juste s'occuper de ses activités à Langres, suivre quelques formations et essayer de trouver un successeur à la cure de Lyon afin de pouvoir regagner sa ville natale de Mâcon.

_________________
"Le modernisme n'est ni une dérive, ni une horreur, ni une maladie honteuse. C'est le terreau de la rénovation de l'Eglise, la terreur des conservateurs, l'air pur qui vivifiera la foi" (Pie II de Valence)
"On n'est jamais dans le mensonge quand on prêche la paix et l'apaisement, toujours quand on prêche la haine d'autrui" (Pie II de Valence)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com