L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Offices publiques hebdomadaires
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Basilique Saint Titus - St.Titus Basilica - Sankt-Titus-Basilika - La Basilica di San Tito -> Chapelle Saint Nicolas V
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Feu Elmoron



Inscrit le: 29 Mai 2006
Messages: 4018

MessagePosté le: Dim Sep 02, 2007 9:20 am    Sujet du message: [RP] Offices publiques hebdomadaires Répondre en citant

Dimanche 02 septembre 1455

Thomiste (Ivrel, lorgol) :
lecture commentée de Saint Thomas

Balisé RP par Kad


Dernière édition par Feu Elmoron le Mar Sep 04, 2007 11:39 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ivrel
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 3868
Localisation: HRP et RP : Clermont

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 1:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ivrel (pas ivre Wink ), qui s'était rendue tard à Rome ce jour, car sa haquenée deferrée avait du être amenée au maréchal-ferrant ce qui l'avait retardée, entra dans la basilique et se dirigea vers la chapelle Saint Nicolas V, elle avait vu l'annonce d'un office célébré par les cisterciens et voulait y assister, mais elle fut à son arrivée en ce lieu surprise de voir que son nom y était accolé Shocked

Elle maugréa tout bas :


aie, aie, aie, il faut que l'on fasse quelques chose, les fidèles doivent se demander ce qui se passe, pourquoi l'office n'a pas eu lieu, les pauvres ils sont repartis en leur logis sans avoir pu entendre l'office dominical !
Tout ça parce qu'il y a eu confusion ! C'était pas au tour des cisterciens mais des Thomistes ! bon je vais mettre une petit affichette pour que les fidèles venus assister aux matines la trouvent demain


Puis elle rédigea un parchemin qu'elle plaça en évidence à l'entrée de la chapelle et alla demander à un garde qui somnolait dans le couloir voisin de bien vouloir annoncer ceci sur la place d'Aristote "dès potron-jacquet" (à l'aube).

Citation:
Chers fidèles, veuillez excuser le retard de l'office célébré par les membres de l'Ordre Thomiste, mais un empêchement ne m'a pas permis d'arriver tôt à la Basilique ce jour, aussi si vous le voulez bien, je vous propose de remettre la célébration à demain.

_________________
http://img155.imageshack.us/img155/6285/bannireivrel11qm1.gif
http://img24.imageshack.us/img24/5776/ubaldog.gif
QSLP vivant dans le luxe, le calme et la volupté... CHUT !
Evêque de Tyr, ex-évêque de Clermont et cardinal émerite
Co-fondatrice de la Manufacture du Luern
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lorgol
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 3720

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[HRP/ Navré du retard mais quelques petits problèmes d'accès à internet ces deux derniers jours. En fait, pas d'accès du tout. Bref, je suggère qu'on fasse comme si nous étions dimanche, et que le RP se déroule normalement (abstraction faite du post précédent d'Ivrel). Merci de votre compréhension et de votre participation. /HRP]


Les rayons solaires, en ce beau dimanche de septembre, venaient frapper l'autel de la basilique, flot de lumière divine qui irradiait dans toute la nef. De chatoyantes poussières en suspension dans l'air faisaient un ballet onirique, et tout dans ces lieux incitait à la méditation.

Les fidèles romains, le clergé et les prélats se réunissaient sur le parvis, alors que le bourdon sonnait à la volée, conviant Rome la millénaire à se recueillir...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lorgol
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 3720

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 8:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les fidèles ayant pris place, Ivrel et Lorgol firent leur entrée dans la nef depuis la sacristie. Revêtus du pourpre cardinalice et d'un pas mesuré, ils montèrent derrière l'autel alors que le choeur entonnait un retentissant sanctus.

Lorgol leva les bras vers les cieux...


Au nom du Créateur, d'Aristote et de Christos.

Que la paix soit sur vos couches.

AMEN.

Ayant observé quelques instants de silence, Lorgol prit de nouveau la parole.

Hum…

Il est ces mots que son éminence Aaron rappelait il y a peu, et dont je suis très modestement l’auteur :

"Tout pouvoir est de nature divine, aussi est-il naturel que les clercs, qui sont ceux des hommes qui ont la connaissance la plus étendue des principes de la foy, sont ceux qui peuvent le mieux régner dans le respect de l’essence même de l’autorité politique."

Je me souviens d’un de mes vicaires qui m’interrogeait alors qu’il me servait de secrétaire à l’époque où ces lignes furent écrites. Il me demanda si cette formule devait être comprise au sens strict, ou bien comme une espèce de métaphore qui devait inciter le pouvoir temporel à adopter un comportement vertueux. Je devais lui rétorquer que bien évidemment, elle devait être comprise au sens strict.

En effet, chers frères et sœurs, si l’église universelle a vocation à établir son magistère spirituel sur toute la surface du monde, elle a également vocation à établir son magistère temporel. C’est dans sa nature, parce que c’est dans sa destination, et que la nature d’une chose réside précisément dans sa destination. Si le Créateur a choisi l’église comme dépositaire du message divin, c’est pas pour rien, et si Aristote nous dit que la perfection réside dans l’unité, c’est bien pour nous faire comprendre, entre autres, que la division des pouvoirs spirituels et temporels est une crétinerie contre-nature. Et cela nous apparaît d’autant plus clairement que ce même prophète a vu en songe la cité idéale, dont les rois sont de mystiques philosophes, autrement dit des membres du clergé.

Mais écoutons plutôt le verbe saint, et notamment ce qui ressort de l’hagiographie de notre très aimé Saint Thomas.

Citation:
Thomas se trouva donc au service du comte du Languedoc. Ce dernier venait chaque soir prendre conseil, soucieux qu’il était de conformer sa politique aux principes aristotéliciens, que Thomas semblait fort bien connaître.

Un beau jour, le seigneur vint lui annoncer sa volonté de guerroyer contre un comté voisin. « Ces pourceaux ont porté atteinte à mon honneur, je vais leur donner un bonne leçon », dit-il. Thomas exprima son désaccord en ces mots : « Monseigneur, vous ne pouvez faire couler le sang des fidèles pareillement, pour une question qui ne touche qu’à votre honneur ». Le comte fut mécontent, et demanda à Thomas quelle était la raison de ce démenti. Thomas lui répondit ainsi : « Avec tout le respect dû à votre rang, il faut que vous sachiez que votre glaive ne peut être sorti de son fourreau que sur injonction de l’église, au moins avec sa bénédiction ».

Le comte ne partageait nullement cette position, et le fit savoir ainsi : « Mais je suis un prince. En cela, je fais comme bon me semble. Tu m’avais dit tantôt qu’il fallait bien distinguer ce qui est de la sphère spirituelle, de ce qui est de la sphère temporelle, n’est-il pas ? Voilà bien, la guerre entre comtés, une chose qui échappe à l’esprit. Il n’y a rien de plus terrestre ». Thomas lui répondit : « Certes, Monseigneur. Mais cela ne signifie pas que les deux sphères soient sur un pied d'égalité. Tout pouvoir vient de Dieu par le peuple. L’autorité temporelle n’est autonome qu’autant qu’elle conserve ce principe en mémoire. Elle ne peut donc gouverner que dans le respect de la norme qui la fonde, par là même avec l’assentiment de l’église. Elle doit conformer ses actions aux opinions du clergé, et en particulier à celle de sa Sainteté le Pape, souverain de tous les souverains ».

Le comte n’appréciait que moyennement ces propos, et le fit savoir à Thomas : « Ce que tu dis est faux. Je tiens mon pouvoir du peuple, certes, mais avant tout du roy qui est mon suzerain. L’église n’a rien à voir là dedans. Je veux bien qu’elle me conseille, comme tu le fais, mais qu’elle m’impose, jamais ! Mortecouille ! ». Thomas ne se démontait point, et rétorqua au seigneur : « Le roy tient aussi son pouvoir de Dieu. Et comme le peuple ne fait qu’exaucer la volonté de Dieu en vous plaçant sur votre trône, votre pouvoir est de nature divine par le haut et par le bas. Le glaive que vous brandissez vous est confié par Dieu, certes pas directement, mais Dieu étant la cause première de toutes les causes et de tous les effets, nul doute qu’il est aussi la cause de votre autorité. Or, l’église étant dépositaire de la parole divine, vous devez lui obéir. C’est ainsi, à moins que vous ne vous rabaissiez à la condition de tyran ».

Le comte, dans sa colère, eut ces mots : « Et quand bien même je serais tyran ! Je doute que Dieu me foudroie sur l’instant ». Et Thomas de conclure : « Certes, non. Mais vous seriez précipité en enfer par le peuple révolté. Si un titulaire du pouvoir se fait tyran, l’église doit appeler celui qui lui a confié son pouvoir, c’est à dire le peuple, à se soulever contre lui et à cliquer sur l’option ‘prendre d’assaut le château’, autrement dit à accomplir la volonté de Dieu ».

Le comte en eut assez de discutailler, et saisit Thomas par le col, afin de le jeter hors de son château. « Tu n’es qu’un piètre conseiller. J’en trouverai un autre. Par ma foi, tu es un boulet ! ».

Et Thomas de se retrouver, un fois encore, dans l’errance.


AMEN.

Oh, chers frères et sœurs, en vérité je vous le dis avec Saint Thomas, Sa Sainteté le Pape est roi des rois, prince des princes, et souverain de tous les souverains.

Alors bon je vous vois venir, vous allez me demander pourquoi nous tolérons que le pouvoir temporel, qui revient fort naturellement au clergé, soit actuellement exercé par de simples laïcs. Et bien parce que la tempérance est également au nombre des vertus dont notre église fait la promotion. Le message dont nous sommes porteurs, lorsqu’il sera diffusé, compris, et intégré par l’universalité des hommes et des femmes, devrait selon nos calculs provoquer une illumination générale qui conduira les laïcs à remettre, de leur propre volonté, le pouvoir politique à l’église aristotélicienne. C’est aussi simple que cela.

Cela dit, je sens qu’une autre question vous brûle les lèvres, à savoir qu’en est-il lorsque les pouvoirs temporels, dont on accepte que pour le moment, et de manière transitoire qu’ils exercent l’autorité souveraine, manifestent un mépris coupable des principes de notre foy ? Dans cette hypothèse, alors il est bien entendu du rôle de l’église, ainsi que nous l’affirme Saint Thomas, d’en appeler au peuple pour qu’il renverse le tyran. Et pire, lorsqu’un prince, un comte ou un duc se met dans la tête de soutenir quelconque hérésie notoire, alors il est du rôle de ses pairs de prêter assistance à l’église pour lui botter le cul.

Pour la plus grande gloire du Créateur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ubaldo



Inscrit le: 19 Aoû 2006
Messages: 3219

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 9:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
alors il est du rôle de ses pairs de prêter assistance à l’église pour lui botter le cul.


Le Cardinal eut de la peine à retenir un "Olé" de joie... et baissa la tête pour prier...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Feu Elmoron



Inscrit le: 29 Mai 2006
Messages: 4018

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 9:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elmoron écoutait son frère, buvait ses paroles...constatant avec admiration comme les épreuves récentes qu'il avait traversées n'enlevaient en rien sa formidable et stimulante éloquence.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Motarde d'Ascalon



Inscrit le: 28 Sep 2006
Messages: 3369
Localisation: sur la lune ou le soleil, comme vous voulez l'important c'est que moi je sache ou je suis ;)

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 9:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Motarde qui assistait a l'office sourit en ecoutant le texte choisi par son eminence. Elle evait ecouté attentivement, texte qu'elle aurai pu calqué sur quelques uns de ses souvenirs, mais tout ceci etait tellement vrai. Mais lui etait idée que ca ne serai pas demain que le temporelle s'abaisserai a voir dans leur role un message divin, donné par Dieu pour servir Dieu et le peuple. Mais il n'etait aps permis de perdre espoir, parce que la foi viendrai un jour et elle se voulait jouet de cette foi.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
MyriamLaGrande
Excommunié


Inscrit le: 02 Aoû 2006
Messages: 321

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ayant entendu parlé de l'Office publique que se donnait par Lorgol et par son eminence Yvrel, Myriam s'y rendit pour se donner plus de force devant les derniers évènements.

Attentive, elle ne se permit même pas de penser quoique se soit mais plutôt de s'imprègner intérieurement des paroles dites, afin de grandir encore plus dans cette foi qu'elle avait toujours gardé en elle malgré les épreuves parfois injuste et parfois bien mérités.

C'est à la fin qu'elle commença à réfléchir, la laissant devant des images du passé. Il lui semblait avoir vécu et vu souvent des scènes semblables, mais elle sourit demandant à Aristote de toujours continuer à la guider sur la bonne voie.



Dernière édition par MyriamLaGrande le Mer Sep 05, 2007 2:10 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Père Pobelcourt



Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 1217
Localisation: Embrun ou NoirLac

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pobelcourt assistait à la messe. Il était assi dans le fond de la chapelle et écoutait attentivement.

HRP : je ne crois pas compter Ivrel et Lorgol dans ma famille cistercienne Confused
_________________
Mgr. Philippe Orier Bellecour
Prêtre de la Saincte Église Aristotélicienne
Dignitaire Cistercien ad vitam
Ex-Recteur Cistercien
Ex-Archevêque Métropolitain d'Embrun
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Arilan



Inscrit le: 26 Nov 2006
Messages: 4468
Localisation: Dauphiné

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 10:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arilan qui était venu assister à l'office, qu'il n'aurait manqué pour rien au monde rien que pour assister à une messe dite par Son Eminence Lorgol ou Ivrel, écouta les paroles du cardinal, mieux il les intégra complètement car ces paroles étaient l'exact illustration de ce qu'il pensait. Il ne fut donc pas déçu d'entendre cet office et se dit que le verbe divin avait été particulièrement bien soigné chez Son Eminence Lorgol tellement ses paroles étaient emplies de bon sens, logique et vertus.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
anguillerusee
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 9549
Localisation: Archeveque IP de Carthage

MessagePosté le: Lun Sep 03, 2007 11:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Camelingue était content que sa proposition de renouveau de cérémonies à Rome commence par un exposé de ce brio. Une bonne idée
_________________

Angus Cardinal Portzmoguer, Archeveque In partibus de Carthage
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Yahoo Messenger MSN Messenger
Feu Elmoron



Inscrit le: 29 Mai 2006
Messages: 4018

MessagePosté le: Mar Sep 04, 2007 11:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Père Pobelcourt a écrit:

HRP : je ne crois pas compter Ivrel et Lorgol dans ma famille cistercienne Confused


(corrigé ^^)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Meleagant
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 30 Mai 2006
Messages: 2036
Localisation: Vienne

MessagePosté le: Mar Sep 04, 2007 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le prélat ne pu qu'acquiescer aux propos - certes peu orthodoxes - de Lorgol. Le message était là et c'était le principal.
Il avait souvent eu vent de la verve de ce Lorgol mais n'avait jamais eu l'occasion de l'entendre.
Un office édifiant...

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ivrel
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 3868
Localisation: HRP et RP : Clermont

MessagePosté le: Mer Sep 05, 2007 1:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ivrel écouta avec attention les propos de son frère thomiste, elle sourit en voyant que sa verve était toujours aussi vive.

Puis elle pris la parole à sa suite.


Mes biens chers frères et soeurs, oui il est vrai que la connaissance permet la sagesse et nous donne l'autorité bienveillante d'un guide.

Mais n'oublions pas non plus le premier paragraphe de notre texte le plus ancien, le CREDO :

Citation:
Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.


Quel enseignement en tirons-nous ?

Dieu est le juge suprême, nous essayons bien sur d'atteindre sa perfection, c'est le but de tout homme ou femme aristotélicien, mais le chemin est long et ardu !

Oui, nous les garants de la foi, nous sommes surement mieux à même de guider les hommes de pouvoir, nous connaissons la modération qui nous guide sur le chemin des vertus.

Oui, lorsqu'un tenant du pouvoir temporel s'égare nous avons le devoir de le ramener sur le bon chemin, tel un parent qui guide son enfant.

Mais n'oublions pas non plus que nous ne pouvons qu'éduquer, nous ne devons en aucun cas devenir des tyrans, nous devons leur laisser aussi le libre arbitre, comme Dieu le fait envers nous les hommes.

Nous avons le rôle d'un parent spirituel, nous devons guider nos frères et soeurs sur la voie divine. Nous pouvons parfois être amenés à sévir, mais il est de loin préférable d'éveiller la conscience de nos frères à la vertu.

Je vous invite maintenant mes frères à reprendre après moi l'intégralité du CREDO pour finir cette célébration.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

_________________
http://img155.imageshack.us/img155/6285/bannireivrel11qm1.gif
http://img24.imageshack.us/img24/5776/ubaldog.gif
QSLP vivant dans le luxe, le calme et la volupté... CHUT !
Evêque de Tyr, ex-évêque de Clermont et cardinal émerite
Co-fondatrice de la Manufacture du Luern
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arilan



Inscrit le: 26 Nov 2006
Messages: 4468
Localisation: Dauphiné

MessagePosté le: Mer Sep 05, 2007 2:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arilan écouta le cardinal Ivrel qui dit des paroles pleines de sens et répéta en coeur avec le reste de l'assemblée le Credo.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Basilique Saint Titus - St.Titus Basilica - Sankt-Titus-Basilika - La Basilica di San Tito -> Chapelle Saint Nicolas V Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com