L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Office de la cité - Annonces publiques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Chancellerie Pontificale – Pontificia Cancellariae – Papal Chancellery
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elvyna



Inscrit le: 20 Avr 2017
Messages: 1440
Localisation: Annecy

MessagePosté le: Mar Fév 26, 2019 5:27 pm    Sujet du message: Office de la cité - Annonces publiques Répondre en citant

Citation:


    Status Civitatis Romae
    Ius Civitas - Du droit de Cité



    De la Citoyenneté romaine



    I. Nature de la citoyenneté


    Article 1 : La citoyenneté romaine est le fait pour un individu, pour une famille ou pour un groupe, d'être reconnu officiellement comme citoyen romain, c'est-à-dire membre de la Communauté civique de Rome.

    Article 2: Pour être membre de la Communauté civique de Rome, il est nécessaire d'y habiter et d'en faire sa résidence principale (RP). Le fait d'avoir une résidence principale n'exclue pas la possibilité de cumuler d'autres résidences dans d'autres cités des Royaumes.

    Article 3 : Le citoyenneté romaine, en ce qu’elle constitue le peuple de Rome, est assujettie au Souverain Pontife. Tout citoyen de Rome est par conséquent sujet du Pape.


    II. Du droit de citoyenneté



    Article 4 : Pour être donnée, la citoyenneté doit d’abord faire l’objet d’une demande faite auprès de l’Office de la Cité, qui se charge d’enregistrer le nom au registre du recensement et de distribuer la reconnaissance de citoyenneté.

      Article 4.1 : La citoyenneté est reconnue à tout homme et femme aristotéliciens baptisés qui expriment leur volonté de demeurer en la Cité de Saint Titus.

      Article 4.2 : La citoyenneté est reconnue automatiquement aux Cardinaux de la Sainte Église.

      Article 4.3: La citoyenneté est reconnue automatiquement aux Préfets des congrégations composant le Saint-Siège.

      Article 4.4 :
      La citoyenneté est reconnue automatiquement aux nobles pontificaux de l’ordre sénatorial et de l’ordre équestre.

      Article 4.5 :
      La citoyenneté est reconnue automatiquement à toute famille aristotélicienne romaine reconnue par les Collèges héraldiques pontificaux et enregistrées au nobiliaire romain.


    Article 5 : Toute naissance au sein de foyers citoyens acquiert de fait la citoyenneté romaine.

    Article 6: Par largesse pontificale, certains aristotéliciens méritants mais résidant au-deça des murs de Rome ou dans des territoires étrangers, peuvent se voir reconnaitre comme citoyen romain. Leur statut est avant tout honorifique et ne s'accompagne que du privilège du Census.


    III. Des privilèges civiques



    Article 7 : Par largesse pontificale, le droit de citoyenneté est accompagné de privilèges civiques détaillés ci-après.

      Article 7.1 : Tout citoyen romain jouit du Ius Census, autrement dit le droit de propriété au sein de la Cité de Rome et ses faubourgs.

      Article 7.2 : Tout citoyen romain jouit du Ius Honorum, autrement dit le droit d’être élu édile. Il lui est ainsi permit d’être désigné par les autres citoyens pour siéger à l’Office de la Cité, sous acceptation du Préfet.

      Article 7.3 : Tout citoyen romain jouit du Ius Suffragi, autrement dit le droit de voter pour un autre citoyen afin de le porter à l’Office de la Cité.



    Article 8 : La citoyenneté étant héréditaire, tout citoyen romain, moyennant testament, est en droit de la léguer en même temps que ses biens à ses héritiers.


    IV. Des devoirs civiques


    Article 9 : Moyennant Ius Census, tout citoyen est soumis à un recensement annuel dont l’ouverture et la clôture est la prérogative du Préfet de la Cité.

    Article 10 : Tout citoyen doit se garder d’avoir un comportement portant atteinte aux mœurs aristotéliciennes et se doit d’agir avec civisme dans ses relations avec le peuples romain.

    Article 11 : Tout citoyen est soumis à la Loi d’Église et se doit d’observer les règles civiques inscrites dans les Statuts de la Ville de Rome.


    V. Des sanctions civiques


    Article 12 : Tout manquement aux devoirs ci-devant détaillés est passible de sanctions civiques allant d'une amende à une peine d'emprisonnement définie par le Tribunal de la Sainte Inquisition.

    Article 13 : Toute action mauvaise à l’encontre de la Sainte Église ou d’une quelconque autorité ecclésiastique est passible de la perte de citoyenneté

    Article 14 : Toute excommunication entraîne la perte du droit de Cité. Toutefois elle peut être recouverte une fois celle-ci levée.

    Article 15 : La perte de la citoyenneté n’est pas définitive et peut faire l’objet d’une révision à la demande du citoyen.

    Article 16 : Il revient à l’Office de la Cité conjointement avec l’Archichancelier du Saint-Siège, de décider de la perte de la citoyenneté ou de sa révision.



    Rédigé en l'Office de la Cité, promulgué au Palais de la Chancellerie et donné à Rome,
    par l'autorité civique réunie sous la direction de Monseigneur Elvyna von Riddermark, Praefectus Urbis le 19 novembre de l'année de Grasce MCDLXV, sous le titre de Status Civitatis Romae



    Elvyna Von Riddermark,
    Praefectus Urbis

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elvyna



Inscrit le: 20 Avr 2017
Messages: 1440
Localisation: Annecy

MessagePosté le: Mar Fév 26, 2019 5:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    Statut Civitatis Romae
    Ius Civitas - The Right of the City




Of Roman Citizenship



I. Nature of citizenship


Article 1 : Roman citizenship is the fact that an individual, a family or a group is officially recognized as a Roman citizen, i.e. a member of the Civic Community of Rome.

Article 2: To be a member of the Civic Community of Rome, it is necessary to live there and make it your principal residence (RP). The fact of having a principal residence does not exclude the possibility of accumulating other residences in other cities in the Kingdoms.

Article 3 : Roman citizenship, as the people of Rome, is subject to the Supreme Pontiff. Every citizen of Rome is therefore a subject of the Pope.


II. The right of citizenship



Article 4 : To be granted, citizenship must first be applied for by the City Office, which is responsible for registering the name in the census register and distributing the citizenship recognition.

    Article 4.1 : Citizenship is granted to all baptized Aristotelian men and women who express their desire to remain in the City of Saint Titus.


    Article 4.2 : Citizenship is automatically granted to the Cardinals of the Holy Church.

    Article 4.3: Citizenship is automatically granted to the Prefects of the congregations composing the Holy See.


    Article 4.4 :
    Citizenship is automatically granted to the pontifical nobles of the senatorial order and the equestrian order.


    Article 4.5 :
    Citizenship is automatically granted to any Aristotelian Roman family recognized by the Pontifical Heraldic Colleges and registered with the Roman nobility.
    .


Article 5 : Every birth in a citizen's home effectively acquires Roman citizenship.


Article 6: By pontifical largesse, some deserving Aristotelians residing within the walls of Rome or in foreign territories may be recognized as Roman citizens. Their status is above all honorary and is only accompanied by the privilege of the Census.


III. Civic privileges



Article 7 : By pontifical largesse, the right of citizenship is accompanied by civic privileges detailed below.

    Article 7.1 : Every Roman citizen enjoys the Ius Census, in other words the right of ownership within the City of Rome and its suburbs.

    Article 7.2 : Every Roman citizen enjoys the Ius Honorum, in other words the right to be elected edile. He is thus allowed to be appointed by the other citizens to sit on the City Office, under the acceptance of the Prefect.

    Article 7.3 : Every Roman citizen enjoys the Ius Suffragi, in other words the right to vote for another citizen in order to bring it to the City Office.

    Article 8 : As citizenship is hereditary, every Roman citizen, by will, is entitled to bequeath it at the same time as his property to his heirs.

    IV. Civic duties


    Article 9 : With Ius Census, every citizen is subject to an annual census, the opening and closing of which is the prerogative of the Prefect of the City.

    Article 10 : Every citizen must refrain from behaving in a manner that offends Aristotelian morals and must act in a civic manner in his relations with the Roman peoples.

    Article 11 : Every citizen is subject to the Law of the Church and must observe the civic rules enshrined in the Statutes of the City of Rome.


    V. Civic sanctions


    Article 12 : Any breach of the above detailed duties is punishable by civil penalties ranging from a fine to imprisonment as defined by the Holy Inquisition Court.

    Article 13 : Any wrong action against the Holy Church or any ecclesiastical authority is punishable by loss of citizenship.

    Article 14 : Any excommunication entails the loss of the right of Cite. However, it can be covered once it has been lifted.

    Article 15 : The loss of citizenship is not permanent and can be reviewed at the request of the citizen.

    Article 16 : It is up to the City Office, together with the Archchancellor of the Holy See, to decide on the loss of citizenship or its revision.


    Written in the City Office, promulgated at the Palace of the Chancellery and given in Rome,
    by the civic authority meeting under the direction of Bishop Elvyna von Riddermark, Praefectus Urbis on 19 November in the year of Grasce MCDLXV, under the title of Status Civitatis Romae



    Elvyna Von Riddermark,
    Praefectus Urbis

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Chancellerie Pontificale – Pontificia Cancellariae – Papal Chancellery Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com