L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Messe] Pâques c'est familial

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Diocèse IP d'Agathopolis
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tymothé de Nivellus



Inscrit le: 22 Nov 2017
Messages: 2004
Localisation: Archevêque métropolitain de Lyon

MessagePosté le: Lun Avr 22, 2019 11:38 am    Sujet du message: [Messe] Pâques c'est familial Répondre en citant

- Dimanche 22 avril 1467 - RP long de 3 jours max



Tymothé était arrivé à la Cathédrale, Félicien son petit sacristain avait tout préparé la veille, il était jeune mais très assidu dans ses missions, l'église était préparée de manière à accueillir de nombreux fidèles pour pour ce moment de fête et de bonheur familial. Tymothé s'était placé à l'entré de l'église afin de pouvoir accueillir tous les fidèles qui souhaitent être présent pour ce moment solennelle. De plus en plus de fidèles arrivaient et Tymothé avait demandé au petit Félicien d'aller faire sonner les cloches.


_________________

Père Tymothé de Nivellus | Vice-primat Archevêque métropolitain de Narbonne | Baron de Montfort en Lyonnais-Dauphiné | Préfet des Chapelles | Président du Symposium de France | Conseiller Spécial du CESE
"J'peux pas vous dire comment jouer, mais putain n'oubliez pas qu'on est au Moyen-Âge et qu'il s'arrêtera en 1492!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tymothé de Nivellus



Inscrit le: 22 Nov 2017
Messages: 2004
Localisation: Archevêque métropolitain de Lyon

MessagePosté le: Lun Avr 22, 2019 11:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tymothé était content de voir qu'il y avait de plus en plus de monde. Il saluât chacun des fidèles et visiteurs.


" Bonjour, soyez les Bienvenus dans la Maison de Dieu ! Et c'est toujours avec plaisir que de voir nos chers fidèles ", les franches poignées de mains pour saluer les nouveaux Fidèles qu'il ne connaît pas encore.

- 10 heures ... La Cérémonie va commencer …

Il suit les nombreux Fidèles qui pour la plupart se sont déjà installés et traverse l'imposante nef centrale pour se rendre vers l'autel en faisant sa génuflexion tout en se signant et en disant " Au nom de Dieu et de tous les Saints Amen " !

Après s'être posée derrière le lutrin, il s'adresse directement aux Fidèles et leur dit :[/i] Veuillez vous lever, Chers Paroissiens. Merci Tous se lèvent et elle s'adresse à nouveau à eux Prononçons tous ensemble et religieusement la " Demande du Pardon "

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.


Il leur accorde un léger temps de méditations puis ajoute :

Je vous invite à vous asseoir

Tous s'installent confortablement

Mes Chers Amis, Fidèles, et Paroissiens de partout, je tiens à vous remercier pour votre fidélité pour votre fréquentation au Confessionnal. Vous ne pouvez imaginer le bien que vous vous faites en le quittant avec l'âme pure.
Les prières que je prononce intérieurement tout en vous écoutant avant de vous donner l'Absolution, font que vos péchés sont effacés.
Je vous rappelle que je confesse quasiment tous les jours.
Si vous aviez la moindre encombre, si vous n'aviez pas la conscience tranquille, n'hésitez pas à me contacter et je ferai le nécessaire pour vous aider.
Ne négligez jamais vos dons car si généreux soient-ils, vous en serez mille fois remerciés par Dieu qui a toujours son attention fixée sur nous. Ne l'oubliez pas !
Si Dieu nous a donné tout son Amour, il n'attend qu'une chose bien normale et qui pourtant se résume à peu d'effort : C'est que nous l'aimions aussi car l'amour est également lié au respect.



Il va réciter le Credo et tous vont suivre.

[center][/center]

(hrp: copier/coller le crédo):
[spoiler]Je crois en Dieu, le Très Haut tout puissant.
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de notre mort.
Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoins le Soleil ou l'attendait Aristote à la droite du Très Haut.

Je crois en l'Action Divine,
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible,
En la communion des Saints,
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
[/spoiler]

Arrive le moment de célébrer le Sacrement d'Eucharistie. Il procède comme il se doit aux rites du partage du pain et du vin ... Monseigneur Tymothé invite tous les fidèles à se rapprocher de lui afin de communier tous ensemble[/i]

[center][/center]

Je vous invite à venir partager le pain qui nous est vital. Nous le devons aussi à Dieu Mes Frères.

Nombreux sont les Fidèles qui vont vers lui ... Tous regagnent leur place et il leur donne le temps de se recueillir.

L'Archevêque reprend ensuite la parole


Mes Frères, en ce Jour Saint, je demanderai à notre Sacristain Félicien (PnJ) de bien vouloir vous lire un texte de notre LIVRE DES VERTUS. J'espère que vous le lisez régulièrement comme je vous l'ai déjà conseillé. Ne perdez jamais de vue que s'en inspirer, vous éloigne à coup sûr du péché !

[spoiler]
Citation:
Vita de Christos - Chapitre 16

C’était un moment atroce ! Quand je suis tombé sur la rue et que les gardes m’ont poussé à coup de sandale, j’étais si bouleversé par ce qui venait de se dérouler sous mon regard d’enfant que je n’ai pas senti la dureté du pavé ou celle des semelles. Les confidences de Christos prenaient tout leur sens, et je saisissais enfin toute l’immensité de l’Histoire de cet homme.

Je me relevais en pleurant et je parcourrais les chemins, ne sachant plus où aller… Les badauds m’observaient curieusement, certains apitoyés, d’autres amusés. Quand soudain, j’entendis la sonorité d’une trompette romaine... Instinctivement, je me suis guidé au bruit et mes pas me menèrent sur une grande place.

La cohorte de légionnaire était assemblée autour de Christos, Ponce et le Grand prêtre païen en tête, à cheval. Tous montaient, d’un train lent, vers la colline des condamnés… Ils étaient suivis par une foule de plus en plus grande, dont la clameur emplissait les ruelles et montaient vers le ciel.

Rien ne pouvait arrêter le convoi, pas même les cris de Natchiatchia et des apôtres…

Avec Christos, on emmenait aussi deux autres condamnés pour spéculation, qui se nommaient Black et Decker. Ceux-là devaient être écartelés.

La montée fut pénible, épuisante, surtout par ce jour chaud et lourd. Le soleil irradiait la nature et la ville en la recouvrant d’une chape de malaise et de tension. Mais cela n’empêchait pas la foule de monter et de pleurer la mort prochaine de celui qu’elle commençait à aimer.

Pierre Ponce et le grand prêtre païen, eux qui ne se fatiguaient pas, car ils étaient à cheval, atteignirent bientôt le sommet de la colline. Voyant la foule s’amasser, ils décidèrent que la peine pour avoir troublé l’ordre de la cité et pour avoir prêché contre la croyance des prêtres impies se devait d’être exemplaire.

Christos fut fouetté pendant plus d’une heure par les gardes, mais jamais aucun cri n’échappa de sa bouche. Il endurait les pires souffrances avec un air calme et serein.

Alors, les bourreaux raillèrent sa foi et insultèrent Dieu, espérant déchaîner sa colère. Mais jamais il ne répondit, même quand ils le ceinturèrent de cordes qu’ils tendirent avec des poulies selon les vœux du grand prêtre.
Christos restait de marbre devant la cruauté des hommes, seul dans sa souffrance et sa peine, mais soutenu par la foi en Dieu. Son visage ne fut jamais aussi beau qu’à ce moment là. Son angoisse était passé et il ne restait sur ses traits que les expressions d’un profond amour et d’une grande paix intérieure.

Les romains et les païens décidèrent donc de passer aux choses sérieuses. Ils ordonnèrent alors que la crucifixion ait lieu.

On cloua Christos sur une grande croix de bois que l’on hissa ensuite sur la colline. Et Christos se retrouva là haut, dominant les autres humains… Tel un agneau, il avait été sacrifié sur l’autel de l’ordre établi parce qu’il remettait en cause la société de l’époque et ses fausses valeurs.

Christos mourut après des heures d’agonie… agonie pendant laquelle il priait le Très Haut et regardait les hommes écrasés au sol. C’est le soir seulement, alors que l’air fraîchissait et que le ciel s’assombrissait, qu’il rendit l’âme dans un soupir.

Alors, du ciel, un grand rayon de lumière transperça les nuages sombres et menaçants et vint auréoler le corps de Christos. Sans que ne disparaisse ce halos de clarté, les cieux se mirent à gronder, et soudain des éclairs terrifiants vinrent frapper la terre comme pour la punir d’avoir laissé perpétrer ce crime atroce… Dans un effroyable déchaînement de violence des éléments, une pluie battante se mit à son tour à tomber, chassant les Romains de la colline des condamnés et imbibant le sol, comme pour le laver du sang de Christos ; ce sang que l’on vit bientôt ruisseler de la butte, mêlé à celui des deux autres condamnés, à leur sueur et à leurs larmes.

Mais après un moment, la nature s’apaisa, la pluie cessa, les éclairs s’arrêtèrent, les grondements du tonnerre se turent et les nuages s’écartèrent, vaincus par le rayon de lumière, grandissant, dont le flot inondait maintenant la colline.

C’est alors que nous vîmes apparaître, dans ce halos bienfaiteur, une nuée d’anges célestes. Tous descendaient du ciel avec grâce, volant au dessus de l’éminence. Ils prirent le corps du messie, guide et miroir de la divinité, et le hissèrent jusqu’aux cieux, l’emmenant rejoindre le trône de Dieu.
__________

[/spoiler]

Félicien lit le texte

Tymothé reprend la parole en remerciant la Mairesse pour sa si belle lecture

Si au cours de l’année, il y a une occasion que nous nous réjouissons de fêter tout particulièrement, c’est très certainement la fête de Pâques !
Rien ne doit être trop beau pour faire de cette fête une fête grandiose.
Nous apparaissons devant notre Seigneur glorieux dans nos habits les plus festifs.
Notre cœur s’élève vers le Divin Ressuscité dans des cantiques exaltants.
C’est la principale fête de l’année.
Pourquoi ? Parce qu’il y a plus d’un millénaire, mes Frères, que Christos voua sa vie pour nous montrer le chemin du Paradis.
N’oubliez pas que sous le règne de Pierre Ponce, il a été trahi pas Daju et qu’après s’être retrouvé dans les geôles, il s’est sacrifié afin de nous sauver.
C’est ainsi qu’il a rejoint le Paradis Solaire ou l'attendait Aristote à la droite du Très Haut.
Notre Sauveur a ainsi réduit la mort à l'impuissance et a mis en lumière la vie et l'immortalité !
Ne nous a-t-il pas, par cet acte de bravoure fourni la preuve éclatante de pouvoir nous délivrer du péché et de ses conséquences destructrices ?
Par cette action nous sommes aussi devenus les cohéritiers des bénédictions divines et éternelles.
Le Sauveur ressuscité est le Dieu de notre salut !
Ne l’oubliez jamais et aimez le !
Sa vie et sa mort nous apportent le salut.
Sa résurrection nous l’atteste avec éclat.
Dieu soit loué Mes Frères !


Cette belle messe était presque sur le point de se terminer. Mais l'Archevêque reprit la parole pour leur faire part d'un sentiment chaleureux.


Chers Fidèles, Chers Paroissiens, mes chers amis. Permettez-moi tout d'abord de vous adresser tous mes remerciements pour l'accueil que vous m'avez accorder ainsi qu'à mes enfants. Agathopolis est dans mon coeur à jamais par votre bonté!

Je fais tout ce que je peux pour vous et vous savez bien que vous pourrez toujours compter sur moi.

Nous fêtons Pâques ... Je ne sais pas si vous passerez ces joyeuses fêtes en Famille ou entre Amis, mais toujours est-il que je vous souhaite de vivre de superbes Fêtes de Pâques dans l'Amour et avec un esprit d'étroite communion. Profitez-en bien car le dur labeur que vous exercez tous nécessite un repos bien mérité.

Je vais vous demander de patienter un peu avant de quitter notre Sainte Eglise car j'ai une petite surprise à vous faire.


Il fit un petit signe à Félicien qui prend une corbeille et offre à chacune des Fidèles présentes tout en leur disant :Joyeuses Fêtes de Pâques Chère Dame. permettez moi de vous offrir la fleur de l'Amour

[center][/center]

Tymothé prit l'autre corbeille et commença à distribuer à chaque Maman présente avec son enfant un mignon petit lapin.

[center][/center]

Une fois la distribution des roses et des cadeaux terminée, elle reprend la parole pour leur dire en se signant


[center]Dieu vous aime !
Allez en paix mes Très Chers Frères.
[/center]

[center][/center]
_________________

Père Tymothé de Nivellus | Vice-primat Archevêque métropolitain de Narbonne | Baron de Montfort en Lyonnais-Dauphiné | Préfet des Chapelles | Président du Symposium de France | Conseiller Spécial du CESE
"J'peux pas vous dire comment jouer, mais putain n'oubliez pas qu'on est au Moyen-Âge et qu'il s'arrêtera en 1492!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Diocèse IP d'Agathopolis Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com