L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Procès de Amedee et Mini.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Tribunaux Ecclésiastiques Francophones -> Tribunal de l'Inquisition - Francophone
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Amédée de Habsbourg



Inscrit le: 28 Mar 2020
Messages: 8

MessagePosté le: Ven Juil 03, 2020 1:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

« – Sauver l’âme des fidèles est ma vocation, Eminence, c’est bien pour cela que je suis devenu prêtre. »

Il sourit au cardinal.

« – Je crains de devoir vous contredire : il y a un vide juridique dans les textes canoniques à propos de juger les infidèles, et je persiste à dire que l’Inquisition ne peut le faire. En effet, selon l’article 1 « Le Tribunal d’Inquisition est le tribunal religieux de première instance pour les crimes de foi et d’hérésie commis par les fidèles et les clercs de l’Église Aristotélicienne et Romaine. » Et il n’est pas prévu ailleurs qu’il puisse juger les infidèles. Il y a aussi l’article 55 qui dispose « Par délégation du Souverain Pontife, la Congrégation de la Sainte Inquisition est habilitée à mettre au ban tout personne en dehors de la communauté aristotélicienne reconnu coupable dans ses tribunaux. Sa juridiction étant universelle, elle ne se soumet pas aux limites territoriales diocésaines. » L’Inquisition peut mettre au ban toute personne en dehors de la communauté aristotélicienne, encore faut-il que la personne soit dans cette communauté au moment des faits. La logique est simple : on ne peut mettre en dehors quelqu’un qui s’y trouve déjà. Tout au plus, on peut l’empêcher d’entrer. »

Petite pause.

« – Depuis mille ans, on distingue toujours ce que l’homme accomplit en son nom propre de ce qu’il accomplit dans l’exercice de ses fonctions, en tant que représentant d’une institution. Cette distinction reste totalement applicable en l’espèce. J’ajoute aussi que ce serait très injuste d’être condamné pour un accord écrit n’existant pas alors que de nombreux autres ducs savoisiens ont signé des accords écrits avec les réformés sans pour autant être inquiétés.

Mais bref. Comme je vous l’ai dit, oui, j’ai eu un échange avec l’avoyère de Genève, qui était à l’époque Caméliane Salmo Salar.

Non, aucun accord, pas même oral, n’a été conclu avec quiconque à propos du partage du diocèse de Genève. J’avais uniquement proposé de servir de médiateur entre Genève, Strasbourg et Rome, pour essayer de trouver une solution, proposition accompagnée d’un plan de partage de l’évêché. Mais j’avais précisé d’emblée que la Savoie n’avait aucun pouvoir là-dessus. A vrai dire, c’était davantage une proposition illusoire, faite pour appâter quelque peu les genevois et les calmer, en leur faisant croire que je leur offrais un os pour qu’ils cessent leurs attaques sur la Savoie. Je me doutais bien que cela n’aboutirait à rien, et qu’aucun partage ne serait effectué, mais cela protégeait quelques temps le Duché des incessantes attaques genevoises.

De ce fait, vous avez entendu tant la duchesse que moi-même : nous sommes pleinement innocents, sinon d’avoir voulu protéger les savoisiens face à la menace hérétique réformée. Mais rien ne contraire au Dogme ou au Droit canon n’a été fait, nous sommes scrupuleusement restés dans la plus stricte légalité et dans un respect des prescriptions aristotéliciennes. J’ajouterai aussi que l’Inquisition n’a avancé aucune preuve tangible, seulement des témoignages invalides comme je l’ai souligné. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 2612

MessagePosté le: Dim Juil 12, 2020 5:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Attentif aux dires de chacun, le Cardinal ne perdait pas une miette des réponses apportées. Toutefois, l'interrogatoire n'allait pas tout de suite arriver à sa fin. Le regard dirigé d'abord vers Maia, le prélat questionna après quoi.

D'accord, très bien.

Vous dites que vous avez décidé " d'opter pour la diplomatie " et votre chancelier se trouvait être le Père Amedée ici présent. Le Tribunal doit-il comprendre par là qu'il a tenu le rôle principal dans ce dialogue avec Genève ?


Il se tourna par la suite en direction de Amedée.

Récapitulons.

Vous avez donc eu un échange avec ladite hérétique.
Et vous venez de dire que vous, vous êtes uniquement proposé de "servir de médiateur entre Genève, Strasbourg et Rome " me confirmez-vous avoir proposé cette solution indécente et contraire à la Foi aux hérétiques Genevois ?

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mini.



Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 17

MessagePosté le: Dim Juil 12, 2020 7:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Duchesse écouta attentivement l'évêque. Alors qu'elle pensât qu'il allait rendre son verdict, il voulut en savoir davantage. C'était d'ailleurs tout à son honneur. Aussi, après un regard, au Père Amédée, à présent, elle reporta ses émeraudes sur Iaudas et hochant la tête en guise d'assentiment, répondit :

En effet, je ne voyais personne de mieux placé que le Chancelier de Savoie, lui-même pour mener le dialogue avec les hérétiques, par la diplomatie.

Peut-être avait-elle eu tord mais en attendant, il avait obtenu un sursis au peuple de Savoie. Sursis dont Bénédycte ne se sera pas servie pour sécuriser ses villes qui tombèrent une à une par la suite ...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Amédée de Habsbourg



Inscrit le: 28 Mar 2020
Messages: 8

MessagePosté le: Dim Juil 12, 2020 8:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le prêtre écouta le cardinal avec la même attention que Mini le fit. Une fois qu'elle eût fini de parler, le Habsbourg enchaîna sa réponse.

« – En effet, je me suis proposé de servir de médiateur. Uniquement dans l'optique de leur faire miroiter des négociations, et de gagner un répit vital pour la Savoie. J'ai proposé cette solution, tout en sachant sciemment qu'elle serait rejetée par Rome, pour gagner du temps. Elle n'avait rien de sérieuse, comme je l'ai dit, ce n'était qu'un simple os jeté aux genevois pour les calmer quelques semaines, ce qui a fonctionné et permis à la Savoie de se relever des récents combats. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 2612

MessagePosté le: Mer Juil 15, 2020 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il hocha de la tête.

Bien. Je n'ai plus de question.

Le visage tourné vers Mgr Zwentibold, le prélat demanda :

Auriez-vous des questions, Mon Frère ?

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zwentibold



Inscrit le: 26 Aoû 2014
Messages: 1454
Localisation: Blaye, Guyenne

MessagePosté le: Dim Juil 19, 2020 3:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le président donne la parole au procureur.


Merci Votre Eminence, j'ai une question très importante à poser à Sa Grâce en ce qui concerne sa relation exacte avec la Capitaine de Savoie pendant le mandat.

Votre Grâce je dois savoir exactement comment se sont déroulées les choses entre vous et la Capitaine. Qu'est ce qui s'est exactement passé, ce qui a été dit, ce qui s'est fait et pas fait ?

Si de votre point de vue vous aviez des reproches à lui faire sur sa conduite en tant que capitaine pourquoi n'avez vous pas pris des mesures pour l'obliger à faire son travail ou même la relever de son commandement ?

Parce que de ce que je comprends de tout ceci c'est que son inaction vous a forcé à signer ce document indigne aux yeux de l'Eglise. Les forces militaires de Savoy étaient elles suffisantes pour faire front face aux réformés genevois ?

N'avez pas agi par facilité en écoutant les conseils inappropriés de messire le Chancelier ?

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Amédée de Habsbourg



Inscrit le: 28 Mar 2020
Messages: 8

MessagePosté le: Dim Juil 19, 2020 4:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Habsbourg tiqua à plusieurs reprises en écoutant le procureur poser ses questions à la duchesse. Aussi, sans lui laisser le temps de répondre, il réagit calmement, se levant de sa chaise pour prendre la parole.

« – Pardonnez-moi mon frère, mais il me semble assez insultant de votre part de juger mes conseils comme inappropriés, vous qui n'êtes très certainement jamais allés en Savoie, ni ne connaissez la réalité de la situation politique de la province. Il est aisé de façonner son opinion quant à cette affaire en ne se basant que sur des témoignages de prétendus serviteurs de l'Eglise dont l'oeuvre a toujours consisté en la défense de leurs intérêts personnels plutôt que ceux du Très-Haut et de son clergé. Peut-être tenez-vous pour acquis tout ce qu'ils disent : en réalité, et comme la duchesse et moi-même l'avons longuement expliqué ici, vos témoins se sont toujours efforcés de nuire à la duchesse, ce procès en est le plus flagrant des exemples.

Comment voulez-vous que la duchesse sanctionne la chef de file de ses opposants, dont les soutiens forment l'essentiel des forces armées savoisiennes, et qui dispose d'une large minorité au sein du conseil ducal, suffisante pour bloquer toute action de la duchesse ? Il y a des équilibres politiques précaires qui ne peuvent être rompus, sous peine de faire éclater la province. C'était le cas ici.

Je vous mets personnellement au défi de prendre une charge de duc ou de chancelier dans une province attaquée depuis plus d'une décennie par les réformés, et qui lancent des offensives répétées depuis plusieurs mois. Alors, nous verrons si tous vos bons principes et votre bonne morale tiendront longtemps face à la nécessité de compenser l'infériorité numérique et militaire de votre province face à votre agresseur par quelques mensonges et collusions de façade, uniquement mues par la volonté de temporiser et permettre un renforcement de ladite province en trompant l'ennemi.

De même, vous persistez à nous accuser d'avoir signé un "document indigne". Là encore, depuis le début, la duchesse et moi avons prouvé que rien n'avait été signé entre les réformés et la Savoie.

Le seul document signé par la duchesse, c'est l'annonce de réouverture des frontières, dont la formulation est assez malheureuse, comme cela a été reconnu, parce que la subtilité du droit et de la diplomatie échappe souvent aux scribes. Et s'il est indigne aux yeux de l'Eglise de vouloir préserver le peuple de sa province d'agressions régulières de la part d'hérétiques, alors je crois comprendre pourquoi les bancs de nos églises se vident et qu'il y a de moins en moins de vocation. »


Puis le Habsbourg se rassit, soupirant quelque peu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zwentibold



Inscrit le: 26 Aoû 2014
Messages: 1454
Localisation: Blaye, Guyenne

MessagePosté le: Dim Juil 19, 2020 9:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense messire Chancelier que dans un tribunal on parle lorsqu'on est invité à le faire par le Président ou qu'on reçoit la parole après l'avoir demandé. Vous êtes donc prié de vous taire tant que vous n'avez pas été autorisé à parler.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Amédée de Habsbourg



Inscrit le: 28 Mar 2020
Messages: 8

MessagePosté le: Dim Juil 19, 2020 9:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ses yeux fixèrent le cardinal, un sourire sarcastique aux lèvres.

« – Votre Éminence, puis-je ? »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 2612

MessagePosté le: Mar Juil 21, 2020 6:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il hocha de la tête.

Vous êtes autorisé à répondre uniquement aux questions de la Procure.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zwentibold



Inscrit le: 26 Aoû 2014
Messages: 1454
Localisation: Blaye, Guyenne

MessagePosté le: Mer Juil 22, 2020 12:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'attends la réponse de sa Grâce Voter Eminence.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 2612

MessagePosté le: Dim Aoû 02, 2020 10:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il semble que l'accusé ait répondu aux questions, est-ce que vous auriez d'autres questions Monseigneur ? interrogea t-il le Procureur.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zwentibold



Inscrit le: 26 Aoû 2014
Messages: 1454
Localisation: Blaye, Guyenne

MessagePosté le: Dim Aoû 02, 2020 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense quand même que oui Votre Eminence. Celà pourrait faire la différence entre une excommunication et une mise sous interdit temporaire.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mini.



Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 17

MessagePosté le: Mer Aoû 05, 2020 2:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Monseigneur, Eminence, le Père Amédée a déjà tout dit, bien que vous ne l'y ayez point autorisé.

Maia jeta un regard à Zwentibold qui lui faisait vaguement penser à un célèbre burgien qui brillait par ses excès de zèle et de méchanceté. Aristote règlerait ses comptes avec lui lorsque le moment de monter le rejoindre viendrait. La Duchesse était lasse de tout cela et aspirait à une certaine tranquillité.

Je n'ai rien à ajouter. Si pour une malheureuse tournure de phrase et un titre d'annonce qui offre un peu d'espoir à tout un peuple, je dois être condamnée. Alors faites, mon sort est entre vos mains.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zwentibold



Inscrit le: 26 Aoû 2014
Messages: 1454
Localisation: Blaye, Guyenne

MessagePosté le: Sam Aoû 08, 2020 3:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comprendrez vous votre Grâce que si je pose la question c'est pour obtenir une réponse ? Je vis depuis plusieurs années en Guyenne à plusieurs centaines de lieues de la Savoy. Je ne connais rien aux us et coutumes de cette province.

Vous pouvez tout à fait décider de ne pas répondre mais il faudra alors en assumer les conséquences.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Tribunaux Ecclésiastiques Francophones -> Tribunal de l'Inquisition - Francophone Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com