L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP]Basilique de Saint Martin du Janicule

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tymothé de Nivellus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2017
Messages: 3616
Localisation: Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Vice-primat de France

MessagePosté le: Jeu Sep 24, 2020 3:31 pm    Sujet du message: [RP]Basilique de Saint Martin du Janicule Répondre en citant

Citation:
«La raison pour laquelle tant de gens trouvent qu'il est si difficile d'être heureux c'est qu'ils imaginent toujours le passé meilleur qu'il ne l'était, le présent pire qu'il n'est vraiment et le futur plus compliqué qu'il ne le sera.»
Marcel PAGNOL


------------------------- > > >Basilique de Saint Martin du Janicule / Basilica of Saint Martin of the Janicule < < <

--------------------------------------------------------------------------------------------------Paroisse titulaire du Cardinal-Diacre de Saint Martin de Janicule

-----------------------------------------------------------------------------------------------------Titular Parish of Cardinal-Deacon of Saint Martin of Janicule

        -------------------------------------------------------♪🎼🎼🎼🎼♪ (clic on! C'est pas sorcier - Les bâtisseurs de Cathédrale )


        --------------------------------------------------------------------

        -----------------------------------------------------------------




    Le Janicule est situé sur la rive droite du Tibre, au sud de la cité du Vatican. Elle est considérée comme la huitième colline de Rome, en référence aux sept collines de Rome. Situé en bordure de l'ager Vaticanus, la colline est parfois confondue avec le Mons Vaticanus.





    The Janiculum is located on the right bank of the Tiber, south of Vatican City. It is considered to be the eighth hill of Rome, with reference to the seven hills of Rome. Located on the edge of the agger Vaticanus, the hill is sometimes confused with the Mons Vaticanus..






Citation:


              REGISTER OF MASSES AND SACRAMENTS



Mass Registration a écrit:

    1.

    2.

    3.



Baptism Registers a écrit:

    1.

    2.

    3.



Marriage Registers a écrit:

    1.

    2.

    3.



Ordination Registers a écrit:

    1.

    2.

    3.








Code:
ORL: This is a presentation copy that was made by Adonnis

_________________

Père Tymothé de Nivellus | Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Archevêque métropolitain d'Embrun | Vice préfet francophone de la Chambre Apostolique | Baron de Montfort en Lyonnais-Dauphiné | Recteur de l'Ordre Cistercien
"La puissance de Dieu donne toute sa mesure dans la faiblesse"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tymothé de Nivellus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2017
Messages: 3616
Localisation: Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Vice-primat de France

MessagePosté le: Ven Oct 23, 2020 9:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tymothé de Nivellus a écrit:
[Baptême de Méloir D'Haraucourt - Le 15 octobre 1468]


« A ne pas prendre à là légère, le baptême est l'un des plus important engagement, en quelques minutes, on intègre une des plus grande communauté des royaumes.»
Tymothé de Nivellus, Cardinal Vice-primat



    La veille, le Cardinal avait fait préparer la basilique pour le baptême de Méloir. C'était un endroit magnifique pour organiser un baptême et Tymothé voulait marquer le coup pour le jeune Méloir qui souhaite s'investir dans la voie de l'église. Il souhait lui offrir un évènement qu'il n'oubliera jamais.[/size]

_________________

Père Tymothé de Nivellus | Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Archevêque métropolitain d'Embrun | Vice préfet francophone de la Chambre Apostolique | Baron de Montfort en Lyonnais-Dauphiné | Recteur de l'Ordre Cistercien
"La puissance de Dieu donne toute sa mesure dans la faiblesse"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Meloir-d-Haraucourt



Inscrit le: 25 Oct 2020
Messages: 3

MessagePosté le: Dim Oct 25, 2020 10:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Méloir avait fait le chemin depuis la Lorraine en compagnie de sa petite sœur, qui serait aussi sa marraine, son meilleur ami et de son futur parrain, Gertruden, qu'il n'avait pas choisi pour rien. Amaline devait arriver de la Provence et surtout, la personne la plus importante aux yeux de Meloir avec sa petite sœur, sa fille Adalina qui avait promis d'essayer de venir depuis Rennes pour son baptême.

Il avait voulut arriver seul dans la cathédrale, afin de profiter seul d'un moment de recueillement pour ce jour important qui était aussi celui de son anniversaire. C'est très sobrement vêtu, fidèle à lui-même de bottes noires, d'une paire de braies brunes et d'une chemise blanche. Il avait laissé sa cape dans sa chambre de la taverne dans laquelle tout le petit groupe s'était installé. Le temps était doux dans cette région, ce qui n'était pas le cas à Vaudemont en cette saison.

Il n'en revenait pas d'être baptisé à Rome. Lui qui en s'engageant au séminaire s'attendait à le vivre à Toul ou dans sa petite église de Vaudemont dont il gérait la cure avec l'aide d'un délégué de l'évèque. Il espérait bientôt pouvoir le faire seul, c'était cet objectif qu'il s'était promis après ses années passée en retraite après son veuvage, l'adoption de ses jumeaux et le rejet de ses parents.

Adalina avait bien accepté la voie choisie de son père, son seul désir était de savoir son père heureux, surtout depuis qu'ils s'étaient retrouvés. Son fils était toujours porté disparu. Qu'était-il devenu ? Meloir l'ignorait.

Il s'arrêta devant la porte et resta debout en silence un moment pour se recueillir en silence.

Quelques minutes plus tard, un rire se fit entendre. Deaglan arrivait tenant Densetsu par le bras. Meloir se retourna. C'était sa soeur qui riait aux éclats et il émit un sourire.Une pensée germa qu'un jour, son meilleur ami deviendrait peut-être son beau-frère vu la complicité qu'avaient ces deux là.

Meloir resta silencieux attendant l'arrivée de son parrain, de sa fille, de sa cousine et de l'officiant qui était cardinal, archevêque de Reims et celui qui l'avait accompagner au séminaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Densetsu



Inscrit le: 25 Oct 2020
Messages: 3

MessagePosté le: Lun Oct 26, 2020 5:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Densetsu était vêtue de sa robe de cérémonie bleu foncée, elle avait tressé ses longs cheveux noirs, même coiffure qu'elle avait pour son propre baptême deux ans auparavant et elle avait tressé des couronnes de fleurs et de feuilles aux tons d'automne pour les filles de la famille. Elle portait fièrement la sienne.

L'automne était la saison préférée de Méloir. Elle était vraiment surprise quand elle a apprit que son frère serait baptisé à Rome. C'est la première fois que Densetsu voyait la capitale italienne et aristotélicienne. Elle avait confié sa mairie et la prévôté à des adjoints pour le temps du voyage qui avait été plutôt long depuis Epinal. Deaglan lui tenait le bras et elle rigolait. Quand ils furent arrivés vers Meloir, Densetsu embrassa son frère.


Voilà le grand jour mon grand frère. Tu dois être fier.

Elle avait dit celà avec un sourire mais elle avait une pensée en particulier pour un ami qui était parti rejoindre le Très-Haut un mois et demi avant.

J'ai une grande pensée pour Amenediel, je suis sûr qu'il aurait été fier de toi à ce moment là. C'est lui qui t'a donné confirmation que tu voulais devenir prêtre à ce que tu me disais, non ?

Elle regarda son frère, très sobrement vêtu et fidèle à lui-même.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adalina



Inscrit le: 26 Oct 2020
Messages: 1

MessagePosté le: Mer Oct 28, 2020 3:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

La route avait été longue depuis Brest où j'étais restée plusieurs jours pour tenir compagnie à mon amie d'enfance Arzhurenn De Danann. J'étais partie au début octobre afin de traverser la France pour rejoindre Rome.

Ce matin, ma tante m'avait envoyé un pigeon m'annonçant le baptême de mon père. J'étais stressée car en dehors des courriers que l'on échangeait régulièrement, c'était la première fois que j'allais revoir mon père. Papa ne savait pas si je serais là, la route était longue et les séquelles de la guerre avec la France encore présente faisaient que j'avais peur de sortir du grand duché de Bretagne mais j'avais pris le risque et finalement j'avais atteint Rome sans difficultés.

Ma tante, Densetsu m'avait fait parvenir une couronne de fleurs que je portais par dessus ma chemise, ma jupe, mes bottes et ma ceinture noirs et blancs et sur mes longs cheveux chatains foncés que j'avais laissé détaché.

Quand j'arrivais, je reconnu de suite ma tante, dans une robe bleue et ses longs cheveux noirs nattés avec une couronne de fleurs sur la tête, elle souriait. A côté un homme que je ne connaissais pas et enfin un autre homme vêtu d'une chemise blanche, des cheveux châtains foncés, des yeux qui ressemblaient aux miens. Mon père se tenait là devant moi.

Nous avions été séparés il y a quinze ans après la mort de ma mère en couche et mon adoption forcée par mes grands-parents paternels. Papa avait beaucoup souffert de la mort de maman et devant le refus de reprendre femme, il avait été chassé du château seigneurial alors qu'un couple de marchands bretons m'adoptaient en me donnant le prénom d'Alina alors que mon prénom de naissance était Adeline. Quand j'ai retrouvé mes racines, j'ai fusionné mes deux prénoms pour me faire appeler Adalina. Cet homme me ressemblait tant à la couleur des cheveux qu'aux yeux.

En m'approchant, je fûs émue et des larmes de joie collèrent sur mon visage. Je n'adressais pas un mot à ma tante, ni à l'homme avec eux et courant vers Meloir, je ne pus que dire


Papa ? C'est bien toi ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Meloir-d-Haraucourt



Inscrit le: 25 Oct 2020
Messages: 3

MessagePosté le: Mer Oct 28, 2020 8:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Meloir sourit à sa soeur et à Deaglan et embrasse sa petite soeur.

Dens, oui voilà le jour important dans mon choix de vie. Je suis heureux que tu sois ma marraine pour ce jour. Ca te change de te voir avec une natte et une couronne de fleurs dans les cheveux. Ca te donne un air bien moins sévère.

Puis elle mentionna Amenediel. Mon visage perdit son sourire à l'évocation de son nom.

Oui, c'était lui initialement qui aurait dût être mon parrain, mais la pastorale et la mise en place a été plutôt longue et il m'avait conseillé de choisir quelqu'un qui pourrait assumer plus sérieusement quand il est devenu empereur. Je lui dois en effet beaucoup mais ce n'est pas pour rien aussi que j'ai choisi Gertruden en parrain.

Il fût interrompu par une voix féminine

Papa ? C'est bien toi ?

Une jeune fille d'environ 16 ans, courait vers Meloir. Quand il la vit, il crut revoir sa pauvre femme mais avec ses yeux et des cheveux raides et longs de la même couleur que les siens. Méloir eut des larmes dans les yeux et sa fille tomba dans les bras de son père.

Adeline, ma fille. Enfin Adalina comme tu te fais appeler. Que je suis heureux de te revoir ma fille. Quinze ans loin de toi, cinq mois à n'échanger que des messages. Que je suis heureux de te savoir en vie et que tu ais put venir.

Meloir avait dit ces mots ému et en larmes; puis il s'éloigna de sa fille pour l'observer et en lui caressant les cheveux, il dit toujours aussi ému.

Tu ressembles à ta mère mais en version châtains et tu as pris les yeux des Haraucourt. Je suis heureux que tu sois venu de Bretagne. Je ne pouvais pas avoir de plus beau cadeau que de te retrouver et t'avoir avec moi pour mon baptême et ce le jour de mon anniversaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Densetsu



Inscrit le: 25 Oct 2020
Messages: 3

MessagePosté le: Jeu Oct 29, 2020 1:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Densetsu sourit à son frère quand il évoqua ses réponses.

Moins sévère ? Je ne suis pas une tigresse non plus !

Puis une jeune fille se jeta sur Méloir et quand elle comprit que c'était sa nièce elle regarda les retrouvailles émue. Puis elle toucha l'épaule d'Adalina.

Contente de te voir ma nièce, ce fût long et surtout que je n'ai appris ton existence qu'en juin dernier. La correspondance ne remplace pas le fait de voir un visage. Bienvenue dans la famille car il est de soit que tu l'es évidemment.

Elle prit sa nièce contre elle avant de la laisser reprendre son souffle et que tout le monde se remette de ses émotions
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gertruden Trichelieu



Inscrit le: 25 Jan 2015
Messages: 2

MessagePosté le: Jeu Oct 29, 2020 5:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le chemin était long depuis la Lorraine. Il venait déjà d'effectuer un long pèlerinage afin de visiter les différentes abbayes du Royaume de France, mais cette excursion vers Rome avait une saveur particulière. Tout d'abord, le but d'un tel voyage : le baptême de Meloir. Le jeune Vaudemontois qui souhaitait s'investir pour sa ville, qui envisageait d'embrasser la prêtrise, qui mettait la sécurité des autres avant la sienne. Deuxièmement par le choix du parrain : le Trichelieu avait été désigné par l'impétrant pour l'accompagner sur le chemin de la Foi. C'est un honneur comme une responsabilité. Et finalement par le cadre : Rome, la ville éternelle, la ville aux mille merveilles, le lieu saint parmi les saints.

Il avait pris la route avec ses compagnons, les membres d'un clan dont il ne faisait pas parti mais dont il avait appréciait les qualités au fil des mois à travailler avec eux. Après des semaines de voyage, il arriva enfin à destination et fut ébloui par la splendeur et le faste de Rome. Cela dépassait toutes ses espérances : les innombrables clochers qui perçaient l'horizon, le doux carillon qui sonnait les heures, l'odeur du pain qui cuit aromatisé d'herbes qu'il ne connaissait point, ajoutant une saveur inconnu pour le Lorrain.

Il souhaita d'abord se rendre dans une auberge afin de pouvoir s'apprêter au plus vite pour la cérémonie. Une petite lueur maligne s'illumina : allait-il pouvoir profiter de ce temps pour explorer les rues de la ville avant la cérémonie ? Non, le devoir d'abord. Il doutait de toute façon pouvoir rester bien longtemps dans la ville éternelle, le devoir l'appeler encore en Lorraine. Il partit se laver dans les étuves puis s'habilla de sa tenue de moine, robe de bure brune et corde de chanvre autour de la taille, libre de toute poussière de la route, avant de rejoindre le lieu de la cérémonie : la basilique de Saint Martin de Janicule. Après avoir demandé son chemin au passant il arriva sur place et assista à une réunion familiale des plus plaisantes.


Et bien, c'est une bien belle journée ! Nous devrions entrer dans la basilique et ne pas faire trop attendre Son Eminence.

Sur ces mots, il pénétra dans le bel édifice. Les vitraux laissaient pénétrer la lumière à l'intérieur, tout en la teignant, imprégnant les lieux d'une douce clarté. Il se signa, par habitude comme par conviction. Les lieux inspiraient une sérénité, un calme qu'il appréciait tant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Meloir-d-Haraucourt



Inscrit le: 25 Oct 2020
Messages: 3

MessagePosté le: Jeu Oct 29, 2020 11:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Meloir regarda sa petite soeur après s'être éloigné de sa fille et avec un sourire forcé il dit un peu froid et dans la colère

Oh que si tu peux être une tigresse Densetsu. Est ce que tu veux que je remette sur la table comment tu as traité Amaline avec le médecin en aout et septembre dernier ? Elle m'a raconté ce qu'elle a traversé et tu devrais avoir honte ! Elle a des cicatrices qu'elle gardera à vie ! Soit elle méritait une punition mais pas en étant aussi sévère ! Mais là n'est pas le sujet, je ne veux pas qu'on reparle de ça le jour de mon baptême ni que l'on se dispute !

Il souffla pour retrouver son calme et ne laissa pas le temps à sa sœur de répondre. Il vit son parrain arrivé, vêtu de sa tenue de moine que Meloir ne connaissait que trop bien puisqu'il avait la même mais qu'il ne porterait de manière constante qu'une fois devenu prêtre et en dehors des gardes qu'il faisait. Il s'approcha de son parrain avec un sourire.

Mon cher parrain, je vous remercie de m'accompagner pour ce jour et pour aussi ma voie de futur prêtre. Je ne vous présente pas Densetsu, ni Deaglan vous vous connaissez je crois. En revanche, voici ma fille, Adalina d'Haraucourt, ma petite bretonne d'adoption et fruit de mon court mariage. Je suis devenu veuf à sa naissance et celle de son jumeau, mon fils que je recherche toujours.

Il prit Adalina par l'épaule pour la présenter à Gertruden. Puis il suivit en silence son parrain pour entrer dans la cathédrale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tymothé de Nivellus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2017
Messages: 3616
Localisation: Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Vice-primat de France

MessagePosté le: Lun Nov 02, 2020 7:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tymothé avait laisser le temps à chacun de pouvoir arriver avant de commencer. Félicien son petit acolyte avait terminer les derniers préparatifs, il coupait le pain, préparait le vin, sortait la médaille d'aristote à remettre au baptisé...

Bonjour à tous et bienvenu dans la Basilique de Saint Martin de Janicule mes frères et sœurs, chers amis, prenez place!

Le Cardinal remonta l'allée centrale accompagner de Méloir, et il s'arrêta devant l'autel, il attendit quelques secondes que tout le monde et pris sa place, et que le silence retentisse pour prendre la parole.



Mes chers amis, nous voici réuni en ce jour pour assister au baptême du Sieur Méloir d'Haraucourt.

Par cette office, il pourra affirmer sa foi en la religion aristotélicienne et devenir un fidèle. Son âme prendra ainsi la bonne route pour rejoindre le paradis, si du moins, il reste vertueux tout au long de sa vie terrestre. C'est aussi une étape visant à délivrer l'âme d'une vision purement matérielle du monde pour se rapprocher de Dieu et avoir une vision plus spirituelle.

Maintenant, confessons ensemble nos péchés, sans oublier bien sûr que vous pouvez aussi le faire au confessionnal, et vous racheter de vos péchés en faisant pénitence!


Tymothé baissa la tête et attendis quelques minutes avant de reprendre, d'une voix forte il dit.

J'invite le parrain et la marraine de messire Méloir à venir auprès de moi pour réciter le credo
_________________

Père Tymothé de Nivellus | Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Archevêque métropolitain d'Embrun | Vice préfet francophone de la Chambre Apostolique | Baron de Montfort en Lyonnais-Dauphiné | Recteur de l'Ordre Cistercien
"La puissance de Dieu donne toute sa mesure dans la faiblesse"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Amaline



Inscrit le: 26 Oct 2020
Messages: 1

MessagePosté le: Lun Nov 02, 2020 9:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme d'habitude depuis quelques jours, j'étais en retard pour tout et n'importe quoi. Vêtue de bleu et de gris, la couronne de fleurs envoyée par Densetsu sur ses cheveux détachés, la jeune lorraine en exil forcé que j'étais, était contente de retrouver sa famille. Tout le monde était déjà rentré dans la basilique. J'y pénétrais en silence et m'asseyais à côté de Deaglan.
Le cardinal appela à la confession. J'avais le coeur lourd du mal et des mauvaises paroles que j'avais put faire en Lorraine et dont je ne m'étais pas encore confesser auprès d'un clerc de ma terre d'exil qu'était la Provence. Je baissais les yeux au sol, croisais mes mains et récitais .


Je confesse à Dieu Tout-puissant,
à tous les Saints,
et à vous aussi, mes Amis,
parce que j'ai beaucoup péché,
en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
et tous, mes Amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos péchés.


Puis silencieuse, pour assister à la suite de la cérémonie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gertruden Trichelieu



Inscrit le: 25 Jan 2015
Messages: 2

MessagePosté le: Mar Nov 03, 2020 9:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Visiblement, beaucoup de monde venant d'horizons bien différents était venu pour célébrer le baptême de Meloir. Gertruden salua la demoiselle d'un signe de tête.

Enchanté de faire votre connaissance. J'espère que vous allez pouvoir être enfin réuni, la Bretagne, c'est quand même trop éloignée de la Lorraine !

Le Cardinal arriva pour les accueillir et les inviter à s'installer dans la basilique. En face de l'autel, il lest convia au recueillement et à la confession. Le Trichelieu joignit ses mains, baissa la tête, et se mit à prier.

-Je confesse à Dieu tout puissant,
A tous les saints,
Et à vous aussi mes amis,
Parce que j'ai beaucoup péché,
En pensée, en parole, en action

Je supplie tous les Saints,
Et, vous, mes amis
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très-Haut nous accorde le pardon
L'absolution et la rémission de tous nos péchés.


A l'appel du maitre de cérémonie, le vieux moine s'avança d'un pas sûr. Un hochement de tête approbateur pour rassurer le futur baptisé, puis un se mit à réciter d'une voix claire :


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'univers aux Hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'action divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la vie éternelle.

AMEN

_________________
Gertruden Trichelieu, un moine qu'on a déterré
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Densetsu



Inscrit le: 25 Oct 2020
Messages: 3

MessagePosté le: Mar Nov 03, 2020 12:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Densetsu pénétra dans la basilique pour la cérémonie du baptême de son frère, elle ne montra pas la vexation de la remarque reçue et elle lui adressa un sourire et elle suivit le mouvement.

Le Cardinal appela à réciter la prière de confession. Tête basse, les mains jointes, Densetsu prie.


Je confesse à Dieu Tout-puissant,
à tous les Saints,
et à vous aussi, mes Amis,
parce que j'ai beaucoup péché,
en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
et tous, mes Amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos péchés.


Puis appelée par le Cardinal, Densetsu s'approcha de son frère se mit à son côté de façon à l'entourer avec Gertruden et lui prit l'épaule etn lui adressant un sourire avant de reporter le regard devant elle pour réciter le crédo.

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'univers aux Hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'action divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la vie éternelle.

AMEN
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tymothé de Nivellus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2017
Messages: 3616
Localisation: Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Vice-primat de France

MessagePosté le: Sam Nov 14, 2020 12:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Maintenant, tous ensemble, entonnons le Credo!



Bien, avant de passer au baptême proprement dit, je vais maintenant vous réciter un passage de la vie de Christos.

Citation:
Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Jeshua, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pécheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis-moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir est sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

" Seigneur, daigne laver cet homme de ses péchés, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit: " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence. "

Ce fut une journée intense que je n’ai jamais oubliée tant elle est gravée dans ma mémoire. Notre émotion était à son comble quand nous nous aperçûmes en plus que les soldats avaient déserté la place.


Maintenant que tu as entendu la parole de Christos, Meloir viens près de moi, ensemble allons prêt du baptistère.

Citation:
Meloir s'approcha du baptistère comme l'avait demander l'évêque et attendis la suite.*


Souvenons nous de la réponse que Dieu fit à Ysupso :

Citation:
“Le baptême permet à la vertu de racheter le péché, permet à l’amour de vaincre l’acédie. Un vertueux qui n’est pas baptisé ne se verra pas effacer ses fautes, car Je n’ai pas béni son entrée dans la communauté de Mes fidèles. Mais ne crois pas que le fait d’être baptisé t’autorise à pécher sans vergogne. Ce sacrement n’est que le moyen de vivre dans la vertu. Mais tous ceux qui n’ont pas été baptisés, qu’ils soient enfants ou adultes, si ils n’ont absolument jamais péché, pourront de même accéder au Paradis.”


Meloir, tu as entendu les paroles du Très Haut, es-tu prêt à suivre ce chemin? désires-tu recevoir le sacrement du baptême et entrer ainsi dans la communauté aristotélicienne ?
_________________

Père Tymothé de Nivellus | Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Archevêque métropolitain d'Embrun | Vice préfet francophone de la Chambre Apostolique | Baron de Montfort en Lyonnais-Dauphiné | Recteur de l'Ordre Cistercien
"La puissance de Dieu donne toute sa mesure dans la faiblesse"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com