L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Annulation de mariage] Fihafihafiha et McChipie [CLOS]

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> ARCHIVES : Palais des Papes -> CP archives
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
uriel



Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 3721

MessagePosté le: Dim Mar 01, 2009 1:16 pm    Sujet du message: [Annulation de mariage] Fihafihafiha et McChipie [CLOS] Répondre en citant

Demande d'annulation de mariage du Baron Fihafihafiha de Sevillano et de Dame McChipie Von Frayner

Bonjour Eminences, je tiens à porter à votre connaissance ce dossier.
Je ne suis que l'humble diacre de la paroisse de Verdun, mais étant donné que je suis le seul homme servant Dieu dans le diocèse de Metz, je me permet - bien que je suis conscient que ce soit déplacé - d'introduire ce dossier.
Monseigneur Saratoga, notre Evêque, est très malade et en retraite.
Et je ne tiens pas à déranger Monseigneur Alveran pour cela, il a déjà bien assez à faire et me laisse la gestion de ma paroisse.
C'est la première fois que je compose un tel dossier, je me suis basé sur les dossiers existants et j'espère qu'il ne manque rien et je me suis permis de déjà prendre les devants pour certaines choses et faits, comme vous pourrez le lire plus bas.

Citation:
Diocèse de Metz, Province Episcopale de Trèves

Nom des conjoints : Fihafihafiha et McChipie

Date du Mariage : le 15 décembre 1456 par le Diacre Uriel en la Cathédrale de Nancy

Demande : Annulation de Mariage

Demandeur : les deux époux

Motifs :
- Dame McChipie (domiciliée à Verdun) demande l'annulation pour cause d'adultère de son mari et de ce fait, impossibilité de vivre ensemble.
- Le Baron Fihafihafiha (domicilié à Verdun) demande l'annulation car Dame McChipie n'est pas la femme de sa vie et ne souhaite plus vivre avec elle.

Enfants : Oui
- des jumelles, Léa et Camille, conçues hors mariage, nées en décembre 1456
- un garçon : Fredrick, conçu quelques jours après le mariage

Pièces annexes :
Certificat de baptême de Fihafihafiha
Certificat de baptême de McChipie
Certificat de mariage

Témoignages :

Témoignage de Dame McChipie

Mcchipie de verdun a écrit:
Par la présente, je sollicite la demande d'une annulation de mariage. Messire Fihafihafiha demande cette annulation et je témoigne que je la souhaite aussi. Pour les raisons suivantes : J'ai été trompée par celui ci 12 jours après le mariage, écart que j'ai pardonné. Et depuis début janvier nous ne vivons plus ensemble.


Moi, McChipie Von Frayner, souhaite me séparer de mon mari Fihafihafiha de Sevillano.
Et ce pour les raisons suivantes :
- avoir été trompée par celui ci avec une certaine Kynthiia.

Mon époux est un gentleman, cependant il ne laisse aucune femme insensible. Il m'a donc trompée très peu de temps après mon mariage avec une femme que je croyais mon amie. J'avais demandé a celui ci de parler avec elle, car elle voulait quitter la région. Ils ont couché ensemble.

J'ai pardonné cet écart depuis mais nous nous sommes séparés peu de temps après alors que celui ci venait de m'avouer qu'il n'était plus heureux avec moi. J'ai donc quitté la maison et trouver refuge dans mon ancienne demeure avec nos filles Léa et Camille. Depuis, il a semble t il retrouvé l'amour. Voila pourquoi il vaut mieux annuler ce mariage. Je ne souhaite pas qu'il soit malheureux par ma faute.

Voici la preuve ou il avoue l'adultère et son amour pour une autre femme.

Je souhaite conserver la garde des enfants Lea et Camille, ainsi que celle du bébé à naitre.
Je dois avouer que je ne souhaite pas qu'il puisse se remarier. Je le confesse que cette attitude est mal, mais sachant comment il s'est comporté, je ne souhaite à aucune femme le sort qu'il m'a reservée. Cependant, je vous laisse seuls juges.


Témoignage du Baron Fihafihafiha (ce courrier tient lieu de témoignage et m'était adressé directement)

fihafihafiha a écrit:
Salutations,

Tout d'abord, ma demande de divorce ne vient pas du néant, ce qui sera connu via mes mots de suite.

Au début, c'était "l'amour fou" entre moi et mon actuelle épouse, alors Mcchipie von Frayner, avant que je ne m'aperçoive que ce n'était qu'une simple attirance. En effet, mon coeur n'était point elle, et ma chair en aurait suivi si je n'avais pas demandé à rompre, mais ceci est, hélas, fait, et tu as en a été mon confident, pendant la confession.

Encore, lorsque j'ai demandé mon divorce, j'avais réussi à garder un respect profond envers la mère de mes deux filles Camille et Léa, mais ce respect s'est vite métamorphoser en un certain "dégoût" que j'ai chassé avec tant bien de mal de mon esprit, après que j'ait reçu qu'elle s'est permit de m'insulter, et ceci derrière mon dos, pendant mon absence.

Les mots que j'ai reçu, affirmés par plusieurs personnes, dont elle même, ne seront cités que sur demande, comme c'est un témoignage de divorce.

Quant à mes péchés, tu les connais, mais je vais les réciter :
Mes aventures avec Mcchipie von Frayner en dehors des termes du mariage, et le fruit est bien visible aussi, avec la dénommée Kynthiia dont je ne connais le sort jusqu'à maintenant, et avec une grande honte je me suis permit de lui voler son pucellage, j'en suis jusqu'à maintenant honteux.
D'autres péchés que j'ai commise, dont je suis toujours honteux, me dépassent en ce moment à un point que je les oublie, ici avec ma plume qui n'ose décrire cette, et encore, honte qui me passe en me remémorant que j'avais commit tant de fautes, et que j'avais oublié qu'une religion aristotélicienne existe pour rectifier ceci avant qu'il ne soit trop tard, heureusement que le temps y étais qu'un jour, ma belle aimée Grenat, par un simple regard, puisse me redonner une force, et conquérir mon coeur comme l'avait fait une femme auparavant, désormais seulement chère pour moi, et a pu me mettre une certaine "ceinture de chasteté" invisible, imaginaire, qui m'avait permit de garder, et jusqu'à maintenant, mes distances des plaisirs charnelles.

Quant à Grenat, et ne parlant d'elle, j'ai eu une première aventure avec elle qui a scellé un amour, jusqu'à maintenant, infini, et avec aussi de bonheur que de honte, elle en garde le fruit dans son ventre arrondi, à presque cinq mois (3 semaines RP vous affolez pas : P).
Le bonheur me vient qu'elle soit la première fois dont je suis sûr de l'amour à un point que j'ai pu accepter sa fille illégitime avec son ex-fiancé comme étant mienne, celle-ci me considère son père, étant donné que je suis le seul homme qu'elle voit dans sa vie comme conjoint à sa mère. La honte me vient que j'ai pu franchir les lois religieuses et pu imprimer l'acte charnel en dehors du mariage.

Revenons à notre sujet, qui est le divorce, j'admet que c'était une faute à moitié comme il n'était point basé sur l'amour, mais j'étais à peu près attiré par elle comme elle portait mes enfants, cette attirance s'est vite dissipée, une semaine avant que Grenat ne pénètre ma vie, deux semaines avant qu'on ne se touche ... L'autre moitié était bonne pour que les filles ne se voient pas attribuer le mot « bâtard » dans leurs statuts, et ainsi être honteuses de leurs parents, mais ceci est un autre sujet long à déborder.

Ce que j'ai apprit, ici, c'est que les femmes ne sont pas seulement des conjointes qui viennent avec toi où tu es, avec qui tu as des relations, que tu aimes comme ça, voire même que l'amour n'existe pas, avec qui tu as des enfants après, mais c'est une responsabilité que peu d'hommes assument, et je compte être parmi ces hommes désormais, mais j'y ai bien réfléchi, en ce moment que j'écris, je ne puis l'être avec mon actuelle épouse, vu que je chasse, et jusqu'à maintenant, la haine qu'elle a pu créer en moi envers elle, et ceci en lisant le livre de vertus que j'ai pu avoir à Rome, et en s'appuyant sur l'amour que me donne l'élue éternelle de mon coeur, Grenat.

Parlons des enfants, je souhaiterai que leur mère les garde et qu'ils soient sous ta garde (Uriel, étant donné que c'est toi qui reçoit mon témoignage), et que je me préserve le droit, avec l'accord de l'église, de les reprendre au cas où leur mère commencerait à dériver vers la voie du pouvoir et des vices sans fins, que je sens plus proche que jamais ces jours.

Ceci dit, si d'autres besoins je serais là à répondre, avec ma fatigue ces jours, et les quelques jours passés sur ma maladie, je suis sûr que j'ai du dépasser quelques évènements non cités, je me suis tout confessé à toi, tu pourras me les remémorer pour que j'en reparle.

Religieusement ton frère,
Fiha de Sevillano,
Baron de Sancy.



Citation:
Avis du Tribunal Episcopal de Trèves

Les membres de l'Officialité ont constitué Tribunal :
- Pour Président : Uriel, Official de l'Officialité Episcopale de Trèves, Diacre Itinérant de Lorraine, Major à la Garde Episcopale.
- Pour Procureur : Son Eminence Ecaterina de Sevillanno, Cardinal National Suffragant, Evêque de Toul, Vicaire Général de Trèves, Procureur Général.
- Un Aide moral : pour ordonnance du Vidame de Trêves, Domi2309, Sergent à la Garde Episcopale.

La séance a eu lieu 11 Avril 1457

Réquisitoire

Compte tenu du fait que les époux ne vivent plus dans le même domicile.
Compte tenu du fait que le Baron Fihafihafiha s'est confessé et a reçu l'absolution.
Compte tenu du fait que les époux semblent d'accord quant à la garde des enfants.

Suite aux témoignages des deux époux la procure maintient donc son accusation d'adultère. Suite à l'étude de ses témoignage, la procure demande à ce que l'annulation de mariage soit prononcée.

L'époux est considéré comme le seul coupable de cette situation.

Nous demandons à ce qu'il ne puisse pas se remarier.

Concernant l'épouse, nous pensons que son manque d'entrain et le fait qu'elle ait laissé trainer les choses montrent qu'elle n'est pas prête pour être une épouse.
Pour nous un adultère se commet seul mais les raisons sont souvent doubles.
Ainsi nous l'autoriserons à se remarier après deux mois de réflexion sur le mariage et après validation de son évêque.

Concernant les enfants, leur garde sera assurée par leur mère puisque c'est le choix des parents.

En outre, les enfants devront être baptisés et devront avoir - comme dans tous les cas similaires - un guide spirituel qui veillera à leur épanouissement.

A noter également, bien que cela ne constitue en aucun cas une circonstance atténuante, le témoignage du Baron de Sancy est d'une honnêteté exemplaire.
Certains points abordés, bien que ne servant pas dans cette affaire, lui desservent davantage qu'ils ne jouent en sa faveur.


Avis: Favorable

Texte de DC: - Si un des conjoints commet un adultère, le mariage peut-être annulé. Mais le remariage est impossible pour celui qui a été reconnu coupable d’adultère.
- En cas de disparition, éloignement, retraite spirituelle du conjoint pendant un temps supérieur à deux mois, et qu’il refuse tout contact, le mariage peut-être annulé, mais le remariage interdit pour celui qui a été reconnu coupable d’abandon conjugal.

Type d'annulation: simple

Conséquences (remariage ou non) : accordé pour l'épouse après réflexion de deux mois ; refusé pour l'époux.

Recommandations (pénitence) : cf. ci-dessus.


Dernière édition par uriel le Mer Avr 22, 2009 12:52 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ingeburge



Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 9793
Localisation: L'alta città delle città reina

MessagePosté le: Dim Mar 01, 2009 1:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le CPF n'examinera pas votre requête, c'est à l'OE de Trèves de rendre un avis :
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=10414

Ingeburge a écrit:
Procédure d’annulation et de dissolution

Toute demande de dissolution ou d'annulation (simple ou procédurière) de mariage devra être déposée devant l'Officialité Episcopale dont le conjoint demandeur dépend.

Il revient à l'Officialité Episcopale de statuer et de publier un avis sur ladite demande. Cet avis devra ensuite être déposé auprès du Consistoire pontifical correspondant afin d'être validé.

L'avis produit par l'Officialité Episcopale devra respecter la forme suivante :

Citation:
AVIS DE RECOMMANDATION SUR UNE DEMANDE D'ANNULATION (DISSOLUTION) DE MARIAGE


Officialité épiscopale de :


Nom IG des conjoints :


Date du mariage :


Demande :

    Demandeur

    Motifs

Enfants : oui - non


Pièces annexes :

    Certificats de baptême

    Certificat de mariage

    Témoignages

Réponse de l'officialité épiscopale :

[list]Avis

Texte de DC

Type d'annulation

Conséquences (remariage ou non)

Recommandations (pénitence)


Toute demande incomplète se verra donc rejetée.

L'annulation (ou la dissolution) deviendra effective à la promulgation d'un décret scellé par le Consistoire Pontifical auprès duquel aura été déposé l'avis.

_________________
Morte deux fois en trois jours, vise le triplé
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
uriel



Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 3721

MessagePosté le: Dim Mar 01, 2009 2:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Grand merci Eminence Ingeburge pour votre réponse.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Clodeweck



Inscrit le: 10 Juil 2006
Messages: 6416

MessagePosté le: Lun Mar 09, 2009 4:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Patience, le CPF va reprendre ses activité, un temps suspendues !
_________________
Clodeweck de Montfort, pèlerin, prêcheur, homme de foy contre l'adversité.
Quand on a plus rien à prouver, rien à perdre, rien à gagner on peut parler vrai. (Cloclo 1°)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
uriel



Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 3721

MessagePosté le: Mar Mar 10, 2009 7:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Eminence pour cette précision.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Feue Ecaterina
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Mai 2007
Messages: 3970
Localisation: Rome

MessagePosté le: Ven Mar 13, 2009 10:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

l'officialité de Trêves va prendre très rapidement ce dossier, le temps de mettre en place la Cour de Justice.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
uriel



Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 3721

MessagePosté le: Mer Avr 22, 2009 12:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mise à jour du dossier, avec réponse de l'Officialité Episcopale de Trèves.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
uriel



Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 3721

MessagePosté le: Lun Mai 18, 2009 8:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Y a-t-il des nouvelles ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Feue Ecaterina
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Mai 2007
Messages: 3970
Localisation: Rome

MessagePosté le: Mar Mai 19, 2009 11:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

nous allons publier l'avis très rapidement.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
uriel



Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 3721

MessagePosté le: Mar Mai 19, 2009 12:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Grand merci, Eminence.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Feue Ecaterina
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Mai 2007
Messages: 3970
Localisation: Rome

MessagePosté le: Ven Mai 22, 2009 7:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
A l'attention de Son Eminence Ecaterina de Sevillano, Cardinal-Evêque de Toul,

Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, annonçons l'acceptation du verdict proposé quant à la demande d'annulation de mariage de Fihafihafiha et McChipie .

La Dissolution du mariage est prononcée pour adultère du mari.

Interdiction totale pour le mari de se remarier, mais possibilité après pénitence d'entrer dans les ordres.

Concernant l'épouse, nous pensons que son manque d'entrain et le fait qu'elle ait laissé trainer les choses montrent qu'elle n'est pas prête pour être une épouse.
Pour nous un adultère se commet seul mais les raisons sont souvent doubles.
Ainsi nous l'autoriserons à se remarier après deux mois de réflexion sur le mariage et après validation de son évêque.

Concernant les enfants, leur garde sera assurée par leur mère puisque c'est le choix des parents.

En outre, les enfants devront être baptisés et devront avoir - comme dans tous les cas similaires - un guide spirituel qui veillera à leur épanouissement.

Qu'Aristote les aide à obtenir l'absolution!


Fait à Rome le 17 Mai 1457,
Au nom du Consistoire Pontifical francophone,
Pour S.E.Clodeweck de Monfort-Toxandrie, Cardinal National Electeur.
S.E Ecaterina de Sevillano Cardinal National Suffragant




_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> ARCHIVES : Palais des Papes -> CP archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com