L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Inscription des étudiants francophones
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Pontifica Universitas Studiorum Aristoteliorum
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tobias_maxence.



Inscrit le: 24 Jan 2018
Messages: 6

MessagePosté le: Lun Nov 22, 2021 11:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un homme s’approche de moi et je pose mon regard sur lui en penchant légèrement la tête sur le côté, mon regard azuré posé sur son visage, je ne saurais lui donner un âge précis, mais il ne me semble si vieux que l’on été certain cardinaux. Je lui offre un sourire amusé de la fin de l’intrigue débuté par courrier donc, pour ceux qui ne suivent pas le déroulé du tout.

Eminence Kalixtus, le Bon jour à vous. Je pose un genou à terre tout naturellement et tend la main pour recevoir la sienne déposant mes lèvres sur la bague du Cardinal. Puis me relève sagement docile, et incline la tête respectueux.

Je me demandais justement si j’aurais la chance de vous avoir en professeur. J’ai apprécié notre bref échange et étant de nature très curieux, j’apprécierais si possible de vous avoir car vos réponses me pousse à la réflexion.

C’est important l’air de rien d’être passionné et intrigué lors d’un cours.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 7171
Localisation: Roma, Palazzo Doria-Pamphilj

MessagePosté le: Mar Nov 23, 2021 2:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

    Kalixtus - Tobias

    Kalixtus se leva de son trône et tourna autour de l'imposant bureau lorsqu'il vit Tobias agenouillé. Le cardinal portait des robes blanches descendant jusqu'au sol, un pectoral en or et un anneau en rubis. Le zingulum était rouge cramoisi. C'était le signe de sa dignité de cardinal. Comme on pouvait le deviner à ses vêtements, mais aussi à son parfum de bois de santal, d'oud et d'ambre, Kali était un homme de mode, d'art et de goût. Il veillait à ce que son apparence et son intérieur soient toujours irréprochables. En souriant, le cardinal prit la main du jeune homme et ses yeux bleus glacés se plongèrent dans son intimité. Il chercha à connaître la nature de Tobias et son âme, son essence. Kali voulait savoir s'il pouvait lui faire confiance. S'il était de la même nature que Kali elle-même.

    Le contact des mains offrait un contact direct et sans équivoque. Un contact que le cardinal n'accordait que rarement. La proximité était quelque chose de précieux.

    Tobias . Je te reconnais par les mots que tu as choisis. Les mots révèlent ce que nous sommes, nos passions et nos désirs. Notre expression est comme notre écriture. Unique en son genre. Je reconnais les gens aux mots qu'ils choisissent.

    Il a conduit le Parisien à un petit balcon avec vue sur Rome. Je veux fumer une cigarette avant de t'emmener dans des endroits plus privés.

    Kalixtus eut un sourire charmant. Tiens-moi donc compagnie. Kalixtus alluma une cigarette et inspira la fumée savoureuse et épicée avant de la souffler par les narines, ce qui lui donnait une apparence de taureau ibérique. Mais cela signifiait que Tobias serait alors le matador. Kalixtus balaya cette idée et sourit joyeusement.

    Tu aimes Rome ? Ou n'as-tu pas encore eu l'occasion de flâner un peu et de voir les vestiges du passé ?

_________________

Kalixtus: "There is no place for homophobia in a world of love. Hate and discrimination are the tools of damnation! Love wins - against Evil"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tobias_maxence.



Inscrit le: 24 Jan 2018
Messages: 6

MessagePosté le: Mar Nov 23, 2021 3:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Kalixtus - Tobias

Je n’hésite pas dans mon geste, je doute énormément de moi en chaque instant de ma vie, calcule chaque déplacement et prie le Tout-puissant de ne commettre aucune maladresse tant je ne suis pas très adroit dans mes mouvements. Mais pas en cet instant, ma fidélité à la Sainte Eglise et la hiérarchie de celle-ci n’a pas de failles et n’en aura sans doute jamais. Je suis né dans cette croyance là, accompagné dans mes choix vers la lumière et la confiance, la foi donc fatalement.

Je suis assuré d’une chose précise en cet instant, la leçon va me donner à réfléchir et cela commence maintenant par le choix des mots du cardinal. ‘’Les mots révèlent ce que nous sommes…’’ Qui je suis donc, mes passions et mes désirs. Je ne peux m’empêcher de rougir, non de gêne. Mais il est rarement très –trop- rare de rencontrer un homme tel que lui de ceux qui comprennent les subtilités des mots. L’amour et la passion du choix dans ceux-ci, la tendresse quasiment qu’un mot apporte plutôt qu’un autre.

Oui, Eminence bien sûr. Chaton Parisien j’accepte de tenir compagnie et accompagne Kalixtus sur le petit balcon donnant vue sur… Rome. Mes mains se positionnent sur le garde-corps et je me penche légèrement pour admirer celle-ci. Rome est magique, il faut y être allé pour en savoir pleine connaissance, il faut avoir parcourut les rues de la ville pour comprendre le spectacle éblouissant de la ville de journée ou de nuit. Entendre les musiciens joués, chantés, apprécier les monuments, les places et l’ambiance chaude qu’offre l’Italie. Vous pensez sortir pour visiter une ville que vous savez belle et découvrez soudainement quelque chose d’inexplicable qui vous prends à la gorge et vous emporte dans l’histoire d’une ville sans pareille.

C’est mensonge de dire que Paris égal Rome, rien au monde ne peut être l’égal de Rome, rien… Cet endroit et le lieu des rêves, des songes, de la sérénité. Je souris et glisse mon regard sur Kalixtus en approuvant du bout du museau.

Amo Roma, Vostra Eminenza. Sono per metà italiano. J’hausse les épaules, ne parlant que très peu la langue cependant, il faut dire qu’à Dijon les Italiens sont plutôt rares et généralement parle bien français. J’ai visité oui, les ruelles, les grandes rues et les vestiges du passé ou l’architecture plus moderne de l’avenir. Vous vivez ici ? J’ai prévenu être curieux et j’apprécie la vue de ce balcon pas pressé de m’enfermer dans une salle de classe qui me privera de celle-ci. Nous avons un ami en commun, Cyprien… Il m’a invité à votre fête en début d’année, mais je suis trop timide pour vous saluer convenablement en public, mes excuses sincères. J’incline de la tête, préférant la franchisse aux mensonges et reconnaître mes défauts que les dissimulés.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 7171
Localisation: Roma, Palazzo Doria-Pamphilj

MessagePosté le: Mar Nov 23, 2021 5:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Kalixtus - Tobias

    Kali trouvait Tobias magique. Les expressions sur son visage étaient merveilleuses. La magie de la curiosité, de la connaissance et de la sincérité. Kali était un observateur attentif, cela faisait partie de son travail. Il contemplait le sourire et le regard qu'il avait lorsqu'il apercevait Rome depuis son balcon. Il verrait les dômes des nombreuses cathédrales. En particulier St. Titus. La grande et puissante cathédrale du pape. Oui, il y avait de la musique dans les ruelles, des odeurs de cuisines et bien sûr, il y avait toutes ces personnes, ces chevaux et ces calèches qui circulaient sur les anciennes voies romaines. Rome est peut-être le centre du monde. Un souffle de cette ville, c'était l'histoire vivante.

    Oui, je me souviens avoir écrit ton nom sur un laissez-passer. Ma fête d'anniversaire "Sous le signe du zodiaque". J'ai un certain penchant pour la dramaturgie. Toutefois, cela fait partie de mes caractéristiques les plus flatteuses. Kalixtus sourit et essuie sa cigarette.

    C'est dommage que Cyprien n'ait pas pu me présenter à toi là-bas. J'aurais certainement été distrait toute la soirée par ta beauté enchanteresse. Mais cette beauté aurait été la bienvenue si la soirée avait été consacrée aux étoiles et aux héros grecs. Je peux voir les deux en toi.

    Kalixtus sourit coquettement et éloigne ses yeux de Tobias pour les lever vers le ciel sans nuages.

    Du sang italien et du sang français. On pourrait dire que c'est extraordinairement énergique. En tout cas, il est aussi bienvenu comme toi même. Le cardinal regarda alors le chaton parisien droit dans les yeux et un tendre sourire étira les coins de la bouche du lion blanc. Je suis curieux de connaître les secrets et les talents que tu révéleras au cours de notre voyage commun.

_________________

Kalixtus: "There is no place for homophobia in a world of love. Hate and discrimination are the tools of damnation! Love wins - against Evil"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tobias_maxence.



Inscrit le: 24 Jan 2018
Messages: 6

MessagePosté le: Mar Nov 23, 2021 7:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Kalixtus - Tobias

Mon regard glisse aux calèches en contrebas du balcon et je m’amuse à observer les personnes qui déambulent dans la foule de cette journée. Le bruit des sabots des chevaux, l’odeur d’une boulangerie non loin de là et ceux qui inconscient d’être observé vivent leur vie nonchalant de mon regard observateur. J’apprécie regardé la foule, c’est passionnant de chercher à découvrir les autres à travers mon regard, comprendre leurs craintes, explorer leurs faiblesses et le comportement général aussi. Cet homme pressé doit avoir une bonne raison d’être désormais obligé de courir, mais laquelle ? Une conquête gourmande, une flemme passagère, un besoin urgent d’oublie ou l’envie simple et enfantine de courir dans les rues ? J’ignore, mais cela m’amuse.

Sous le signe du Zodiaque, c’est cela je n’ai pas oublié, ni l’occasion, ni le pourquoi. Au mot dramaturgie, je me marre et secoue la tête, je ne suis pas convaincu que cela soit flatteur, mais j’accorde le bénéfice du doute ou plus exactement le droit à me faire mon propre avis sur la question.

La dramaturgie, une caractéristique flatteuse ? Je demande à voir, je veux dire. J’ai connu des dramaturges franchement exagérés voir plutôt Troia. Je souris, l’insulte Italienne par excellence que seul un autre comprendra, parce que sinon Troyes en soit n’a rien d’une insulte quoi. La suite me force à relever le museau dans sa direction d’un souffle étouffé qui se coince dans ma gorge.

Quoi ? C’est un compliment sans doute, dire que je suis beau doit être un compliment assurément, mais je n’y suis pas habitué enfin si mais pas d’un homme rencontré tantôt, et puis surtout je ne suis pas d’accord. Je ne me trouve pas beau fondamentalement je dirais même banal ou encore anodin ou classique, commun… Bon je commence à concevoir qu’il me trouve beau, lui ma moitié, lui qui me dévore des yeux. Lui d’accord, mais Kalixtus à dû fumer de travers c’est certain.

Beauté enchanteresse, héros Grecs… Euh… N’importe quoi ! Je suis que moi. C'est-à-dire un homme sensible dans un royaume de chiens, un Chaton frêle au milieu des tigres ou des lions, je suis celui qui me cache derrière mon Chat et prie qu’il me protège encore et encore. Sauf que le Chat n’est pas là et je suis devant un lion. Vous pensez quoi de la fidélité Kalixtus, je veux dire… J’aurais dû parler de navires là ? J’en sais rien possiblement, je ne sais pas… Je tente un truc sans trop savoir si c’est une bonne idée ou pas du tout. Je veux dire, je suis fidèle voyez-vous. Mais je sais aussi que ceux comme … Nous ? Moi… Je sais plus que dire. que ce n’est pas toujours le cas, mes ex ne l’étaient pas du tout. Sous divers prétexte hein, discutable j’entends. Mais vous comprenez l'idée j'imagine.

Je glisse ma main dans ma nuque et lui offre un sourire penchant vers la grimace. Talents… Ah oui vous me mettez pas du tout la pression. Je me marre franchement et secoue la tête. J’ai peur maintenant, c’est assuré.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 7171
Localisation: Roma, Palazzo Doria-Pamphilj

MessagePosté le: Mer Nov 24, 2021 4:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

    Kalixtus - Tobias

    Kali s'est demandé quelles étaient les pensées qui flottaient dans la tête du Français. A un endroit ou à un autre, il découvrait de la honte et de l'insécurité. Ailleurs, du courage et de l'audace. En Tobias reposaient deux pôles puissants qui se disputaient la suprématie. Ce sont des attributs importants. Des qualités importantes qui déterminent le potentiel d'une personne.

    La beauté, ce n'est pas seulement l'apparence visuelle. Un visage sans défaut perd sa beauté objective. Bien que cela aussi puisse être mis en doute. Une statue érodée par les intempéries reste belle parce qu'elle a vieilli dans la dignité. Ainsi, la dignité, l'intégrité et la véracité sont des expressions de la beauté. L'esthétique ne s'occupe donc pas uniquement de l'apparence, mais de l'essence même de la beauté.

    Quand je dis que tu es beau, je ne parle pas seulement de ton apparence, mais de ton âme, de tes mots, de ta philosophie, de ton talent, de ton potentiel. Je vois un diamant brut et je sais quel joyau j'ai devant moi. Cela peut t'effrayer ou te faire honte.

    Pardonne-moi Tobias, mais je suis un homme sincère qui ne cache jamais ce qu'il voit. La sincérité est un attribut puissant.


    En entendant les mots mentionnés par Tobias, il semblait avoir vécu des expériences tristes et tragiques. Une relation doit toujours être basée sur l'exigence de fidélité, sinon elle n'a aucune valeur. Je suis sûr que ton partenaire actuel partage ce point de vue ?

_________________

Kalixtus: "There is no place for homophobia in a world of love. Hate and discrimination are the tools of damnation! Love wins - against Evil"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tobias_maxence.



Inscrit le: 24 Jan 2018
Messages: 6

MessagePosté le: Mer Nov 24, 2021 1:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Kalixtus - Tobias

Mes doigts retrouvent la barrière du balcon pendant que je prends le temps de réfléchir aux paroles du cardinal. La beauté ce n’est pas seulement l’apparence visuelle ? Ce n’est pas ce que la vie m’a transmis de ma naissance à aujourd’hui et il est compliqué de chambouler complètement une leçon par une autre toute vraie soit-elle. Suis-je donc effrayé ou ais-je honte en cet instant ? Je remue du museau et pose mon regard sur quelque chose de banal et sans doute habituel qui ne me demande pas une forme supplémentaire de réflexion : tiens la robe de femme inconnue qui balaye les pavés et semble danser autour de son corps. C’est parfait, ni attirant, ni inconnu, banal donc. Je ne réponds pas me concentrant sur les mouvements incalculable du tissu et fini par sourire mieux dans ma tête, plus accablé désormais de pensée demandant trop de réflexion.

Je… n’ai jamais vu la beauté de cette façon. Si ! Enfin si bien sûr ! Je voulais dire… ma beauté… Je ne pensais pas que cela soit perçue de cette façon, je veux dire. Je bafouille, je n’aime pas bafouiller j’ai toujours l’air d’un parfait crétin qui soudainement perds toute notions de langues et de connaissance, mais je secoue la tête et lève un doigt vers le cardinal dans un sourire amusé. Il est doué, je me retrouve soudainement non devant mon égal comme l’est Félix, mais devant un homme supérieur en pensée et j’apprécie cela. D’abord parce que cela me force à la réflexion et ensuite car je sais que je ne serais pas jugé. Ni honte, ni effroi. Une peur de décevoir ensuite, lorsqu’on s’imagine avoir trouvé un diamant et que l’on se rend compte que ce n’est qu’un morceau de verre poli par le temps, la déception est grande Eminence.

Je chasse l’air de ma main lorsqu’on parle de franchisse et sincérité et approuve du museau en souriant. J’aime la sincérité, nullement besoin d’excuses je vous assure. Je préfère cela à des mensonges flatteurs ou des secrets pas agréable du tout à découvrir.

Le seul oui… ENFIN je dirais, même. J’ai rencontré pas mal de brigands avant de … le frapper en pleine rue. Petit rire et je récupère mon doigt en désignant Rome. Vous me faites visiter ? Avant le début des cours, si vous acceptez je serais heureux de marcher sur la place d’Aristote en votre compagnie Eminence et voir de plus prêt Saint-Titus la Cathédrale du Pape.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kalixtus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 7171
Localisation: Roma, Palazzo Doria-Pamphilj

MessagePosté le: Jeu Nov 25, 2021 6:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

    Kalixtus - Tobias

    Il suivait attentivement les gestes et les mimiques du jeune Français. Il sourit et suit le regard de Tobi vers le bas, vers les gens. Le monde est un lieu dans lequel nous sommes acteurs ou observateurs. Si nous observons, alors nous sommes des gardiens ou des auteurs. D'une certaine manière, nous sommes dans la même position que Dieu. Lui aussi est parfois observateur, il observe sa création comme un père fier et pendant qu'il le fait, il peut décider d'intervenir ou non, d'être actif ou non, et si oui, comment va-t-il agir ?

    Nous pouvons par exemple remarquer d'ici qu'un pickpocket sévit. Mais nous ne pouvons pas l'arrêter ou le poursuivre. Nous ne pouvons même pas l'avertir ou le dénoncer. Nous ne pouvons qu'observer. Notre appel se perdrait dans les cris des enfants, des marchands et des cloches.

    Témoins muets de l'histoire. Dieu est souvent condamné à n'être qu'un témoin, parce que le destin de l'homme le prévoit ainsi. Le chemin que nous empruntons mène inévitablement à certains événements. Ainsi, tout est prédestiné d'une manière ou d'une autre. Les rencontres, les affections, les aversions, l'enseignement, le savoir, la sagesse, la vie et la mort. Le quand, le comment, le où - tout.

    Mais alors que tout cela est prévu, nous décidons néanmoins du chemin que nous empruntons et faisons un choix parmi les possibilités d'un avenir déjà accompli mais inconnu de nous.

    Être témoin est le fardeau le plus lourd, car il exige discipline et patience. Il exige de la véracité, de la fermeté et du sacrifice. Elle exige que nous témoignions de l'acte, que nous puissions le refléter, que nous regardions et non que nous détournions le regard.

    L'Église est souvent le témoin de la brutalité banale de la vie. Mais au fil des millénaires, elle a désappris à regarder et se contente donc de détourner le regard. J'ai attiré l'attention de nombreux clercs sur la nécessité de regarder et d'ouvrir les yeux sur les moments de l'histoire dont nous devons témoigner.

    Car ce n'est qu'en regardant que nous pouvons décider si nous pouvons agir, si nous devons être des gardiens ou des coupables. En tant qu'auteurs, nous pouvons intervenir dans le cours des événements et changer ainsi le destin.

    Ce pouvoir revient à l'Église et à chaque individu. C'est à des moments aussi banals que celui-ci que l'ampleur de cette prise de conscience nous est révélée.

    Le cardinal réfléchit aux paroles de Tobias.

    La valeur d'un diamant réside dans sa rareté. La beauté ne réside pas dans l'apparence. Du moins pas dans sa totalité. La vraie beauté est de nature idéale. La rareté d'un objet lui confère une valeur incommensurable. Toi Tobias, dans ton unicité, dans ton imperfection, dans ta forme particulière, tu n'existes qu'une seule fois. Cette seule circonstance suffit à révéler toute la sagesse de Dieu. Sa création, ton amour, ses pensées, son absence de limites. Le miracle de notre existence dans notre diversité, dans notre importance, est une preuve de Dieu. L'âme, en tant que partie de Lui, est la raison de notre grâce. En tant que clerc, je peux très bien sentir l'éther qui s'accumule autour d'une personne. Une énergie spirituelle qui s'accumule autour du divin.

    Kalixtus écrasa sa cigarette et sourit au jeune chaton parisien.

    Faisons un tour de Rome en commençant par notre campus universitaire. Elle nous mène directement partout où il est intéressant d'aller.

_________________

Kalixtus: "There is no place for homophobia in a world of love. Hate and discrimination are the tools of damnation! Love wins - against Evil"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Pontifica Universitas Studiorum Aristoteliorum Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Page 8 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com