L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[annulation de Mariage ] Renoan/lafred [CLOS]
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> ARCHIVES : Palais des Papes -> CP archives
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Sam Jan 24, 2009 12:35 am    Sujet du message: [annulation de Mariage ] Renoan/lafred [CLOS] Répondre en citant

Citation:
Demande d'annulation de mariage de Frère Renoan et de Dame Lafred

Officialité épiscopale de REIMS


Nom IG des conjoints : Renoan et Lafred

Date du mariage : 16 décembre 1454 par Père Brunor à Dunkerque

Demande : Dissolution du mariage de Renoan et Lafred

Demandeur : son époux, Renoan
Motifs : L'adultère avéré de Lafred avec le Comte Doudou. Adultère reconnu par l'épouse dans le courrier joint, et corroboré par un témoin.
L'époux Renoan ne voie pas d'inconvénients à se que son épouse puisse se remarier plus tard. Lui-même étant déjà diacre,il souhaiterait être ordonné curé.

Enfants : oui (pnj)
P'tit Louis, 15 ans adopté
Mélisende, née le 1er aout 1455
Bathélémy et Batholomé, nés le 22 mars 1456

Pièces annexes :

Certificats de baptême :
Renoan http://registresea.lightbb.com/malines-f57/registre-de-dunkerque-t94.htm
Citation:
+ Renoan par Brunor le 13 septembre 1454 à Dunkerque


Lafred par Brunor mais le certificat fut perdu dans l'eau

Certificat de mariage
http://registresea.lightbb.com/malines-f57/registre-de-dunkerque-t94.htm
Citation:
Renoan et Lafred le 16 décembre 1454 par Brunor


Témoignages

Citation:
Expéditeur : Lafred
Date d'envoi : 2008-10-30 21:13:15

Je t'écris cette lettre sachant que tu ne la recevras que dans quelques jours.
J'aurais préféré te recevoir a ton retour d'une autre façon mais je ne peux garder plus longtemps en moi ce que je ressent.
Cette lettre me permettra d'exprimer tous mes sentiments clairement plutot que par une discussion qui pourrait sembler décousu.
Tout ceci est tres dur pour moi car je ne veux pas te faire souffrir mais c'est à l'évidence ce que je m'apprete à faire.

Depuis quelques temps mon regard c'est détourner de toi. Un autre homme m'attire. J'ai lutté contre ces sentiments. Je me suis battue pour essayer de te rendre ta place dans mes pensées mais rien y a fait.
Hier soir la tentation fut plus forte que la raison et je me retrouve devant mon dilemne.
Mon coeur balance entre toi, ma vie, la simplicité et ne surtout pas te faire souffrir et lui, bouleverser ma vie irremediablement.

Je me sens coupable de ces sentiments qui sont arrivés bien malgrès moi.
Ce que je souhaiterai par dessus tout c'est que nous soyons amis, que nous puissions toujours nous voir en taverne et rire comme avant, discuter de tout et de rien et continuer de partager des choses memes si ce ne sont plus les memes qu'avant.
Si tu ne souhaites plus me revoir, ce que je comprendrais, je quitterai dunkerque sur le champs.

Ces deux années passés avec toi furent merveilleuses et je ne veux pas gacher ces souvenirs et me forçant à jouer une mascarade avec toi.
Tu vaut mieux que cela et je ne n'ai pas envie d'en arriver à te détester parce que tu me retiens ou à des extrémités comme isisz

c'est vraiment le coeur lourd que j'ai couché ces mots pour toi mais je te dois la vérité, je t'attendrai à la maison (sur les mésanges) pour en discuter avec toi




Citation:
Expéditeur : Louis_mandrin de rien
Date d'envoi : 2008-11-06 12:49:09

Salut Sieur Renoan,
Nous ne nous connaissons pas, mais sachez que nous avons des preuves de liaisons interdites entre vot � Comte et la Commissaire au commerce des Flandres, dite, Dame Lafred.
Ces coupables relations nous ont été révélée dans la taverne de la Joie à Bruges. Les 2 amants se cachaient mais nous les avons démasqués facilement. Pour preuve, vous trouverez dans les affaires de Lafred un dessin dont voici la reproduction.
On reconnaît très bien les traits, nous vous laissons juger.







Si vous recevez ce courrier, c'est que le conseil et Lafred ont préféré ne pas payer la rançon.
Bon courage pour les frasques dont vous etes la victime.
Certains rackettent et font un peu de mal, d'autres font encore plus de mal mais jamais ne seront punis par la justice...





Signé : Ambly et l�Artiste
[/color]



Témoignage de Dame Lafred:

Citation:
Lafred avait trouvé la salle. Il est vrai que ce n'est pas le genre de lieu qu'elle fréquentait habituellement.

Elle salua Monseigneur Bigornea, Madame le procureur et Renoan qu'elle gratifia d'un timide sourire, ne sachant pas comment se comporter.
Elle était soulagée de constater que tout cela se déroulait en petit comité car elle allait exprimer des choses intimes, ce qui était contraire à ses habitudes.

Merci de m'inviter à m'exprimer icelieu.
Tout d'abord je confirme bien l'adultère et le fait que j'ai quitté le domicile conjugale. Je ne peux ni ne veux le nier.
Mais je ne pense pas que ce fait soit la raison de l'effritement de notre mariage, mais bien la conclusion d'une situation qui ne pouvait perdurer.

Je tiens à dire que notre mariage ne fut pas un mariage de pacotille. Ce fut un mariage d'amour sincère et fort, dès l'instant de notre rencontre d'ailleurs. Presque deux années de vie commune et de bonheur qui ont vu naître 3 enfants et grandir un 4e.

Cependant nos routes se sont séparés. Nous nous sommes mariés très jeunes, un peu fougueux.
Depuis mon époux a choisi la voie de l'église. Il a épousé Aristote. Cela l'obligea dès lors à rentrer en retraite régulièrement et à travailler de plus en plus tard le soir.
Afin d'occuper mes longues soirées j'ai décidé, cet été, d'entrer en politique. Cela m'a permis de m'ouvrir sur le reste des Flandres et à faire de nombreuses rencontres.
C'est à ce moment que je me suis aperçue que nos chemins s'étaient séparés. En effet, bien que fervente Aristoclicienne, les sujets portant sur l'église ne sont pas de ceux qui me passionnent le plus. De son côté mon époux est parfaitement hermétique à la politique. Dès lors les conversations devinrent plus limitées.
Nous avons les enfants en communs bien sur, mais un douloureux événements en Juillet nous a terriblement touché. J'ai perdu notre 5e enfant dans un accident de mule avec la crainte de ne plus jamais en avoir.

Comprenez, je me sentais déjà coupable car le fait d'être marié empêche mon époux d'évoluer dans cette voie qui lui permets de s'épanouir. Je pense que Renoan a les capacités à réaliser de grandes choses pour l'église.
Le fait de ne pas pouvoir être sûre de lui donner d'autres enfants, chose qui lui tient vraiment à coeur, m'a vraiment placée devant le fait que je ne pouvais plus être une épouse qui compenserait honorablement le fait qu'il ne puisse être curé.

Nous avons discuté avec Renoan de nos difficultés. Nous avons bien tenté de les résoudre. Malgrès l'amour qui nous a unie et le profonds respect que nous éprouvons l'un pour l'autre nous n'avons pu y parvenir. Entendons nous bien, Renoan fut un époux merveilleux, attentionné et respectant tous ces devoirs mais il est plus absent qu'à nos débuts et se concentre sur l'intériorité et la spiritualité due à sa charge.

Lafred s'arrêta et but une gorgée d'eau. L'émotion lui serrait la gorge en repensant à ses moments heureux. Elle vida son verre d'un trait avant de parler du pire.

Ce n'est pas une excuse à ma faute mais une explication.
Je devais m'absenter pour ma charge de conseillère et j'ai rencontré de nouvelles personnes.
Un autre a rempli la place laissée vacante. J'ai résisté à la tentation quelques temps mais lors d'une nouvelle retraite de Renoan l'impardonnable c'est produit. Je puis vous affirmer que cela n'est arrivé qu'une fois, sans préméditation aucune, un soir de solitude en taverne.
J'avais décidé de tout révéler à Renoan dès son retour de retraite et j'ai fait partir un pigeon immédiatement. Effectivement des maîtres chanteurs ont révélé cette affaire mais cela aurait été fait dans tous les cas.

En effet, il aurait été facile pour moi de nier, de mentir et de revenir auprès de mon époux. Je me serais éclipser à la première excuse et la prochaine retraite de mon époux, entretenir une relation cachée. Croyez bien que ma réputation s'en serait trouvée moins entachée qu'elle ne l'aie actuellement. Je suis suffisamment punie par la vindicte populaire et la perte d'amitiés qui m'étaient chères.
Mais voilà, je respecte trop Renoan pour lui mentir. Je lui devais cette vérité, certes douloureuse. Je ne pouvais le laisser dans l'illusion du bonheur. Si cela ne s'était pas produit, je pense que je me serais laissée dépérir comme d'autres femmes de ma connaissance.
Il y avait un choix à faire. J'ai pris le chemin du courage et de l'honnêté plutôt que celui du mensonge et de la couardise, ce qui corresponds à mes convictions aristocliciennes.

Concernant les enfants, je souhaite que ceux-ci restent auprès de Renoan et de notre nourrice Marie Popince. Ils grandiront dans le lieu qui les a vu naître. Je pense que Renoan est plus à même de leur apporter la stabilité et l'éducation qui conviennent. Il saura les guider spirituellement également.
Bien sur je resterai présente pour eux. Je reviendrai les voir régulièrement et je participerai à leur bien être matériel. Renoan pourra bien sur me les confier lors de ses retraites et de son séminaire que j'espère il va enfin se décider à terminer.

Je précise que j'ai quitté Dunkerque afin que retombe la pression, les rumeurs, les insultes. Je l'assume pour moi mais je ne peux l'imposer à Renoan, ce qui fut malheureusement le cas.

Je demanderai finalement la possibilité de me remarier. Cela va vous paraître choquant mais j'aimerai officialiser cette relation. Je ne puis vivre dans le pêché et cachée. Cela va à l'encontre de mes convictions.

Se tournant vers Renoan

Mes derniers mots seront pour toi.
Je te demande de me pardonner pour le mal que j'ai pu te faire. Cela n'était pas dans mes intentions.
Tu auras toujours une place privilégiée dans mon coeur et mon profonds respect éternel.
J'espère que tu comprends que tu n'as pas de tords dans tout cela. Ceux sont les circonstances et la vie qui ont amené tout cela.
Je te souhaite tout le bonheur du monde.

Lafred essuya les larmes qui coulaient le long de ses joues.

Merci de m'avoir écoutée.

Réponse de l'officialité épiscopale :


Texte de DC:
Citation:
- Si un des conjoints commet un adultère, le mariage peut-être annulé. Mais le remariage est impossible pour celui qui a été reconnu coupable d’adultère.
- En cas de disparition, éloignement, retraite spirituelle du conjoint pendant un temps supérieur à deux mois, et qu’il refuse tout contact, le mariage peut-être annulé, mais le remariage interdit pour celui qui a été reconnu coupable d’abandon conjugal.


Compte tenu du fait que Dame lafred reconnait les faits ,que celle -ci à quittée le domicile conjugale
Compte tenu, que Renaon reconnait avoir passé plus de temps en son église à vouer sa vie à Aristote, délaissant quelque peu son épouse.

Compte tenu du fait que le couple est d'accord pour la garde des enfants qui seront elevés par Renoan dans la pure foi Aristotélicienne

Compte tenu du fait que suite à cette annulation de Mariage Renoan pourra devenir Curé et se consacrer pleinement à sa paroisse.

L'annulation du mariage de Renoan et Lafred est déclarée avec les conditions suivantes :

Frère Renoan se fera ordonner Prêtre


Dame Lafred pourra prétendre à se remarier en respectant un délai de deux mois , observé à compter de la validation de cette annulation par un Cardinal. Et après avoir effectuée les pénitences suivantes:

-Nettoyer l'Eglise de Bruges toutes les semaines et cela pendants 1 mois
- Faire un don de 10 pains à 2 écus à l'auberge du Camérier de Bruges Via le Père Gordibach
-Porter cette bannière de pénitence pendant une semaine



Fait le 23 Janvier 1457 à Bruges

Bigornéa
Archevêque de Malines


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Sam Fév 14, 2009 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bigornéa repassa au bureau , mais rien n'avait changé elle ne savait même pas si on avait lu son dossier , remarque c'était habituel à Rome attendre toujours attendre ..... 22 jours déjà ! sans doute faut 'il attendre un mois aussi Confused
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Dim Fév 22, 2009 11:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il y à quelqu'un ?????
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Mar Fév 24, 2009 4:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hé voila 1 mois de passé !!!!

Poltau Mon Frère tu peux me le faire ???

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Mar Fév 24, 2009 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour info si jamais ça intéresse quelqu'un

le 12 novembre 1456.
Je reçois la demande d'annulation
Je prend contact avec les personnes intéressés , je dégrossi le dossier.

le 17 décembre 1456

J'envoie le tout à L'officialité épiscopale de Reims et continuons nos discutions la bas.

le 24 janvier 1457

posté ici à Rome

Alors que l'on ne me dise pas, il faut attendre!!
Ça fait 3 mois et demi !
Je ne peux de ce fait pas nommer Frère Renoan Curé , et l'ordonner!

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bigornéa qui allait s'endormir et devenir folle dans cette salle sans nouvelle si mit alors à chanter

Mais si un jour tu te retrouve tout seul,
Que tu t'imagines que les gens t'en veulent,
Que le bonheur soudain t' abandonne,
Que pour te consoler tu ne trouves personne,
Viens vite, viens vite, je t'attendrai, viens vite, je t'attendrai.

J'attendrai que tu me reviennes à nouveau
J'attendrai, j'attendrais longtemps s'il le faut.
J'attendrai que tu me reviennes à nouveau
J'attendrai, j'attendrais longtemps s'il le faut.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2009 2:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bigornéa en avait marre de fredonner le même air , elle se fit une nouvelle version de "un jour mon prince viendra"

Il est je ne sais où,
Un Cardinal charmant que j'ignore.
Je crois l'entendre sur un ton très doux
Me dire : "Je suis là ! "

Un jour mon Cardinal viendra,
Un jour il me dira
Je suis là , prêt a vous entendre
désolée de vous avoir fait attendre !
Qu'il vienne, je l'attends,
Craintive et cœur battant,
De ses paroles, alors,
Mon beau rêve enchanté
Deviendra réalité !

Je sais qu'un beau matin
Dans l'éclat d'un splendide cortège
Mon Cardinal me fera un signe de la main
Un jour mon Cardinal viendra,
Un jour il me dira
Je suis là , pret a vous entendres
désolée de vous avoir fait attendre !
Qu'il vienne, je l'attends,
Craintive et cœur battant,
De ses paroles, alors,
Mon beau rêve enchanté
Deviendra réalité !

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2009 2:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout doucement
Envie de changer l'atmosphère, l'attitude
Tout doucement
Besoin d'un Cardinal pour effacer solitude
Tout simplement
Arrêter les minutes supplémentaires
Qui font de ma vie un enfer
Je l'attend encore mais plus vraiment.
Tout doucement
Sortir de cette pièce que je connais par cœur
Tout doucement
Sans faire de bruit pour pas qu'il pleure.
Tout simplement
Changer de peau oublier tous les avants
Fermer les yeux se sentir de nouveau autrement

Tout simplement
Fermé pour cause de cardinaux absents
Resterai peut-être encore là un jour, un mois, un an
Dans son cœur dans sa tête
Si encore ils sont vivants ….
Tout simplement
Fermé pour cause de cardinaux absents
Tout simplement fermé pour cause d'inventaire
Dans mon cœur dans ma tête
Changer tout vraiment.

Curieusement les aiguilles tournent
Mais ce ne sont pas celles du temps qui passe
Presque en silence quand on attends
C'est pas vraiment la solitude mais c'est la certitude
D'un sentiment indépendant de son attitude

Oh ! Tout simplement
Fermé pour cause de cardinaux absents
Resterai peut-être encore là un jour, un mois, un an
Dans son cœur dans sa tête
Changer tout vraiment.
Si encore ils sont vivants ….

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
alhysis



Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 456

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2009 3:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alhysis passant par la entendit son ami Bigornea chanter.

Très belle chanson Smile

Puis pensa que Bigornea pouvait valider l'annulation seule .... après tout son eminence ingeCourge l'avais bient fait seule.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2009 3:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ho Bonjour ma Soeur, contente d'avoir un peu de visite, je me sens si seule ici depuis plus d'un mois... Crying or Very sad
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
alhysis



Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 456

MessagePosté le: Mer Mar 04, 2009 7:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alhysis sourit.

Oui, je comprend tout a fait, heureseusement que tu as un cas simple, t'imagine si il te manquerait des papiers ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Mer Mar 04, 2009 1:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hi Hi j'ose même pas imaginer! enfin
Bon tu veux chanter avec moi ?


Noir c'est noir
Il n'y a plus d'espoir
Oui gris c'est gris
Et c'est fini, oh, oh, oh, oh
Ça me rend folle j'ai cru à la Curie
Et je perds tout
Je suis dans le noir
J'ai du mal à croire
Au gris de l'ennui
Et je te crie, oh, oh, oh, oh
Je ferai tout pour sauver notre Curie
Tout jusqu'au bout

Si un mot peut tout changer je le trouverai
Il ne faut plus en douter, il faut essayer
Noir c'est noir
Il n'est jamais trop tard
Pour moi du gris j'n'en veux plus dans ma vie, oh, oh
Ça me rend folle de perdre mon temps
Je te l'avoue

Maintenant pour cette dissolution, à tout je suis prête
A l'instant de la vérité pourquoi en douter ?
Noir c'est noir
Il me reste l'espoir
Oui gris c'est gris je n'veux plus d'ennuis, oh, oh
Ça vaut le coup de sauver notre Curie
Rien que pour nous
De sauver notre Curie
Rien que pour nous.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
frère roger



Inscrit le: 14 Juin 2006
Messages: 7486
Localisation: Recteur Cistercien, abbé de Noirlac en Berry, Préfet Romain du Saint Office & de la Nonciature

MessagePosté le: Mer Mar 04, 2009 2:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je conseille toujours de doubler la demande publique par un courrier direct aux prélats responsables afin de forcer le mouvement et contrecarrer l'inertie naturelle romaine. Ici, le mieux est d'envoyer directement un courrier de relance aux 3 cardinaux du consistoire francophone.

Citation:
Le Consistoire Pontifical francophone est composé de:

* Un Cardinal National Electeur: Son Éminence MrGroar
* Deux Cardinaux Nationaux Suffragants: Leurs Éminences Clodeweck et Rehael

_________________


EVEQUE IN PARTIBUS D'HELIOPOLIS
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
bigornéa



Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 976
Localisation: Flandres

MessagePosté le: Mer Mar 04, 2009 2:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

HO Frère Roger que je suis heureuse de voir enfin quelqu'un d'autre en ces lieux que soeur Alhysis, non pas que suis je suis mal en sa présence mais plus on est de fou plus on rit !! non pardon j'ai vraiment pas le cœur à rire ...

Je vais donc suivre vos conseils,mais il est vraiment très malheureux de faire attendre les fidèles ainsi, sans un moindre petit mot.

Savez vous à quoi servent ces bureaux si jamais personnes ne vient ?
Enfin comme vous le dites "l'inertie naturelle romaine" fait qu'ils ne savent sans doute plus se déplacer.Ou alors une demande de simples fidèles n'est rien à leurs yeux comparés à toutes "les Grandes Histoires" du Royaume!

Mais sans les fidèles nous ne serions pas là!

Je commence à avoir l'habitude à chaque fois que je viens demander quelque chose à Rome , on me trimballe de salle en salle ...

Je vais donc de suite interpeler les 3 cardinaux du consistoire francophone , ensuite je reviendrai ici même et je continuerai de chanter, c'est bête mais je vous assure que de chanter ça remonte la moral!

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rehael
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 13676
Localisation: Roma

MessagePosté le: Mer Mar 04, 2009 3:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les affaires actuelles sont un peu chamboulées. Je ne fais plus parti du CPF et SE MrGroar est devenu émérite. SE Clodeweck est donc seul provisoirement, mais les choses devraient évoluer sous peu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> ARCHIVES : Palais des Papes -> CP archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com