L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Parce qu'il n'est pas trop tard pour parler de Dieu
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Villa Catena
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Adelene
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 08 Juil 2020
Messages: 2113
Localisation: Villa Catena

MessagePosté le: Ven Fév 02, 2024 5:17 pm    Sujet du message: [RP] Parce qu'il n'est pas trop tard pour parler de Dieu Répondre en citant

    Le Cardinal Primat, bien que jeune, ressentait le poids des années s'accumuler chaque jour davantage. Les multiples responsabilités qui reposaient sur ses épaules semblaient éroder sa vitalité. Conscient que prendre du temps pour lui-même était considéré comme inconvenant dans de telles circonstances, il prit l'initiative de s'accorder quelques jours de répit dans sa Villa Catena, un havre de paix qu'il avait négligé depuis longtemps.

    L'atmosphère sereine de la villa, loin des regards scrutateurs, lui permettait de retrouver un semblant de normalité. Son personnel, réduit au strict minimum, contribuait à cette illusion de simplicité. Dans cet environnement préservé, il se sentait presque comme le citoyen ordinaire qu'il avait peut-être été avant d'embrasser sa carrière ecclésiastique.

    La Villa, située dans la campagne romaine, offrait un refuge contre le tumulte de la vie quotidienne. Les journées s'étiraient paisiblement, avec un temps qui s'adoucissait, annonçant la fin des rigueurs de l'hiver. Les terrasses de la villa devenaient le lieu idéal pour le Cardinal Primat, offrant une vue imprenable sur les environs pittoresques. L'occasion était parfaite pour s'immerger dans quelques ouvrages choisis, laissant le spectacle apaisant de la nature en mutation accompagner ses moments de lecture.

    Les oiseaux chantaient mélodieusement, les fleurs éclataient de couleurs vives, et les arbres se préparaient à bourgeonner. C'était un tableau harmonieux qui contrastait avec la gravité de ses responsabilités. Les longues journées offraient l'opportunité de se ressourcer, de méditer et de retrouver l'équilibre intérieur nécessaire pour affronter les défis qui l'attendaient à son retour.

    Dans ce sanctuaire rural, il trouvait non seulement la quiétude nécessaire, mais aussi l'inspiration. La nature, dans sa splendeur renouvelée, lui rappelait la cyclicité de la vie et l'espoir constant de renouveau. Ces jours au vert étaient bien plus qu'une simple échappatoire, ils étaient une source de revitalisation, lui permettant de puiser dans la force tranquille de la campagne pour nourrir son esprit et son âme.

_________________
Cardinal Prêtre de Saint Louis des Français
Archevêque de Malines
Premier vice-Primat de France
Premier Auditeur de la Rote
Préfet Général de la Chambre Apostolique

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cetelle



Inscrit le: 28 Jan 2024
Messages: 55

MessagePosté le: Lun Fév 05, 2024 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La quiétude du Cardinal fut interrompue par la venue d'un serviteur. Ce dernier s'inclina respectueusement.

Monseigneur, un message est arrivé pour vous au pigeonnier.

Sur une petite table ouvragée se trouvait un plat en verre de Murano dans lequel le serviteur déposa le parchemin roulé et scellé.
Le Primat donna congé par un geste de la main et observa le sceau, assez simple, qu'il avait déjà vu sur une précédente correspondance. Il déroula le message.


Citation:
A l’attention du Cardinal Primat Adelene de Kermabon,
De Cételle Montgargan, Curé de Mâcon

Monseigneur,

C’est avec émotion que j’ai parcouru les quelques lignes que vous avez eu la gentillesse de m’envoyer. Je suis honorée par votre invitation dans votre villégiature romaine.

En effet, le voyage est bien long, mais je ne m’y déroberai pas. Le temps de m’organiser et je pars sur le champ. Je pourrai me procurer une monture pour assurer le trajet. J’arriverai donc d’ici quelques jours après la réception de ce message

Egalement, j’ai envoyé mon bedeau à Autun rencontrer le diacre sacristain Dioclétien pour lui porter ma requête de baptême. J’attends la réponse que j’aurai peut-être quand j’arriverai à la villa Catena.

Monseigneur, je suis votre obligée et vous porte dans mes prières,
Que le Très-Haut vous bénisse.

Cételle Montgargan


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adelene
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 08 Juil 2020
Messages: 2113
Localisation: Villa Catena

MessagePosté le: Jeu Fév 08, 2024 4:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant



    Interrompu par un serviteur, qui déposait un courrier, le cardinal fit une mine crispée, avant de lui répondre.

    Faut-il revoir votre éducation du début sur les règles qui déterminent la façon de s'adresser à un cardinal ? En d'autres lieux et d'autres temps, on aurait pu vous faire trancher la langue pour une telle erreur de service. Je n'en ferai rien, mais de grâce, que je ne vous reprenne pas à me servir du "Monseigneur" comme il convient de le faire avec un évêque.

    S'il n'était pas à cheval sur l'étiquette, au moins souhaitait-il faire passer quelques notions bien utiles à tout serviteur. Il congédia ensuite le serviteur, penaud, afin de lire le courrier. À la fin de sa lecture, sonnant sa clochette, il fit revenir le même serviteur, qui, confus, s'approcha à pas de loup.

    Vous m'avez fait demander, Votre Éminence ?

    Bien, pensait le Cardinal. La leçon est passée. Puis il lui tendit le courrier.

    Faites le nécessaire pour que cette personne puisse voyager sans encombre jusqu'ici. Sûrement est-elle déjà bien avancée en chemin. Prenez les dispositions pour qu'elle soit bien accueillie. Et prévenez-moi lorsqu'elle sera installée et apprêtée afin que je puisse la recevoir.

    La requête n'attendait rien d'autre qu'une inclinaison du chef en guise d'obéissance, après quoi le serviteur disparu pour faire ce qui lui avait été demandé. Le Primat pu alors reprendre le déroulé de son activité, en toute détente.

_________________
Cardinal Prêtre de Saint Louis des Français
Archevêque de Malines
Premier vice-Primat de France
Premier Auditeur de la Rote
Préfet Général de la Chambre Apostolique

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cetelle



Inscrit le: 28 Jan 2024
Messages: 55

MessagePosté le: Ven Fév 09, 2024 7:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cételle avait voyagé à cheval depuis Mâcon jusqu'à Lyon, puis elle avait pris la route fluviale jusqu'à Arles, sur un bateau marchand. Son statut de curé ainsi que le courrier du Cardinal facilitait grandement la logistique de son voyage.
Parvenue sur le littoral, elle embarqua sur une gros navire et vogua sur les eaux méditerranéennes en direction des côtes italiennes. C'était la première fois de sa vie qu'elle voyait la mer. Elle fut époustouflée par cette immensité bleue où se jetaient les vertigineuses falaises qui découpaient le littoral. Elle fut également surprise par le climat plutôt doux de ces contrées et le ciel limpide tout juste entaché de quelques légers nuages qui s'étiraient comme de fins voiles blancs sous la brise.

Après plusieurs jours éprouvants de houle et d'embruns, Cételle débarqua dans le Latium. Et de nouveau, se mit en quête d’un transport fluvial pour la mener à Rome. Alors qu’elle se trouvait sur l’embarcadère, elle fut abordée par une petite troupe d’hommes en arme. A sa grande surprise ils l’informèrent qu’ils étaient envoyés par le Cardinal Primat afin de l’escorter jusqu’à la villa Catena.

C'est encadrée par cette escorte qu'elle poursuivit son voyage. En route, Cételle eut l'occasion de converser avec les hommes qui l'accompagnaient. Telle une novice sans grande éducation, elle s'enquit, notamment, de la manière dont elle devait se présenter au Primat.

Quand ils parvinrent enfin aux portes de la villa, La jeune femme resta muette d'admiration devant la majesté du bâtiment et la beauté des jardins l'environnant.

Elle fut accueillie par un serviteur qui la mena à sa chambre. Il lui indiqua qu’elle pourrait se laver, se changer et se sustenter pendant que lui-même irait prévenir son maître de sa présence en les murs.
Laissant Cételle s'installer, le serviteur se dirigea sur la terrasse où le cardinal se trouvait.


Votre Eminence, permettez que je vous informe de l'arrivée de votre invitée, Cételle Montgargan, curé de Mâcon. Conformément à votre demande, elle est installée dans une des chambres d'hôtes et nous lui avons procuré de quoi se changer avant de paraître devant vous.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adelene
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 08 Juil 2020
Messages: 2113
Localisation: Villa Catena

MessagePosté le: Ven Fév 09, 2024 8:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    On vint le prévenir qu'enfin était arrivée l'invitée qu'il brûlait d'impatience de rencontrer. Pourquoi ? Nul ne le sait, pas même lui. Le cadre champêtre rendait peut-être, avec une forme d'automatisme, toute conversation plus agréable qu'en d'autre lieu. Le Cardinal indiqua donc au serviteur qu'il fasse venir la dame dans les jardins. Inutile de préciser à quel endroit précisément, le Cardinal recevait toujours, ou presque, au même endroit, sur une terrasse de gravillons blancs, bordées de citronniers, lesquels donnait particulièrement bien en cette saison. Au centre se trouvaient des bancs de pierre qui faisaient face à une fontaine. C'est ici, assis sur un banc, qu'il s'installa, observant distraitement un ballet de lapins sauvages qui traversaient le parc avec une aisance telle que le Cardinal se disait qu'il allait devoir faire quelque chose pour éviter une invasion.

    C'est pris dans ces considérations éradicatrices que le Primat vit arrivée son invitée, escortée du même serviteur qui poursuivit sa route lorsque le cardinal prit la parole.


    Soyez la bienvenue ici. Et soyez remerciée d'avoir ainsi fait un tel voyage.

    Il tendit sa main, exceptionnellement non gantée, pour présenter son anneau. Le geste était mécanique, et à cet instant le Cardinal réalisa que la jeune femme ne connaissait peut-être pas encore l'usage. Pour répondre au doute, et éviter une gêne, il se résolu à n'attendre que très peu de temps une réaction adéquate, sans quoi il rangerait vite fait sa main.

_________________
Cardinal Prêtre de Saint Louis des Français
Archevêque de Malines
Premier vice-Primat de France
Premier Auditeur de la Rote
Préfet Général de la Chambre Apostolique

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cetelle



Inscrit le: 28 Jan 2024
Messages: 55

MessagePosté le: Sam Fév 10, 2024 11:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cételle avait été laissée seule dans la chambre au décor soigné. Dans un angle, derrière un paravent, elle trouva un nécessaire de toilette comme elle n'en avait encore jamais vu. Des peignes en écaille, de nombreuses fioles qui dégageaient, dès qu'on ôtait le bouchon ouvragé, des effluves douces et florales.

Dans un bassin en argent, une eau chaude et parfumée l'invitait à quelques ablutions qui la débarrassèrent de la poussière des chemins. Elle termina sa toilette avec un onguent parfumé au jasmin. Jamais elle n'avait ressenti un tel bien-être et se reprocha de céder si facilement aux attraits du luxe.

Dans une armoire, elle trouva des toilettes toutes plus raffinées les unes que les autres.
Cependant, elle ouvrit son sac de voyage et en sortit une tenue qu'elle avait achetée lors de son escale à Arles : Une jupe et une camisole blanches ; un bustier et une ceinture bleus pour parachever l'ensemble. Cet habit de laine neuf et propre lui semblait tout à fait convenir et elle ne souhaitait pas paraître ce qu'elle n'était pas en s'affublant d'un habit ostentatoire. Elle espérait que sa mise n'incommoderait pas le Cardinal sans doute habitué à plus de raffinement de la part de ses invités.

Une fois prête, elle fit appeler le serviteur qui la conduisit dans un lieu dont la vue l'émerveilla. Les gravillons blancs de la terrasse crissant sous ses pieds, elle s'avançait entre des citronniers luxuriants dont les branches ployaient sous le poids de leurs fruits.

Elle fut tirée de sa béate admiration lorsqu’elle arriva devant le Cardinal Primat. Soudain laissée seule face à cet homme à la stature majestueuse dans sa robe pourpre qui lui tendait la main, elle resta un instant figée puis se rappela ce qu’un des hommes d’escorte lui avait dit sur l’étiquette à respecter.
Un peu malhabile et très intimidée, elle s’inclina avec respect et baisa l’anneau cardinalice.


Votre Eminence, votre sollicitude et votre invitation m’honorent. J’espère que vous pardonnerez mes manières grossières. Je suis d’extraction modeste et bien peu familière des us en haut lieu. Cependant, je vous remercie de m’accueillir dans cet environnement bucolique, loin des ors et du bruit de Rome.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adelene
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 08 Juil 2020
Messages: 2113
Localisation: Villa Catena

MessagePosté le: Sam Fév 10, 2024 5:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Il aurait été indécent que le Cardinal fasse quelque remarques sur la toilette et l'allure de son invitée, mais il appréciait sa simplicité, et en même temps un soin particulier à paraître soignée. Si sa fonction exigeait de lui un certain protocole vestimentaire, tout autant qu'un haut niveau d'exigence en termes domestiques, le Cardinal n'avait jamais renié ses origines très modestes, et pouvait s'en ouvrir sans gêne ni honte à qui l'interrogeait.

    L'heure était percer l'intrigue de cette nouvelle venue, de comprendre qui elle était et ce qu'elle désirait. Car à la vérité, le Cardinal n'avait que très peu d'informations, et, pour une fois, n'avait pas jugé utile d'envoyer quelques fouineurs sur place pour mener enquête. En outre, il ne lui était même pas venu à l'esprit qu'il pût s'agir d'une personne mal intentionnée, qui serait venue jusqu'ici dans quelque funeste projet. Il lui souriait donc, avec candeur et douceur, avant d'entamer la conversation.


    Dans votre courrier vous indiquiez avoir pris la charge de la paroisse de Macon. dans l'archidiocèse de Lyon. C'est une zone très spéciale, avec notamment un diocèse qui s'installe partiellement sur la Bourgogne, le Lyonnais Dauphiné, le Bourbonnais Auvergne, la Savoie et la Franche Comté... Il est si regrettable que nous n'ayons plus d'archevêque en poste. Car cette province est véritablement un pont entre la France et l'Empire.

    Un regard dans le flou, tout en pensant à la situation plus que délétère entre les monarques de ces deux puissances. Avant de reprendre.

    Vous m'écriviez aussi à propos de votre désir de servir la communauté aristotélicienne. Mais vous n'en disiez pas davantage sur la profondeur de votre engagement et sur votre disposition à la tâche. Car administrer une paroisse est une affaire purement technique, qui n'a rien de spirituel. Je présuppose donc que vous imagineriez un investissement sacerdotal ? Dîtes-m'en davantage je vous prie.

_________________
Cardinal Prêtre de Saint Louis des Français
Archevêque de Malines
Premier vice-Primat de France
Premier Auditeur de la Rote
Préfet Général de la Chambre Apostolique

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cetelle



Inscrit le: 28 Jan 2024
Messages: 55

MessagePosté le: Sam Fév 10, 2024 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Votre Eminence, mon désir en effet n'est pas de me cantonner à la paperasserie et la logistique de ma paroisse, mais bien de m'engager pleinement dans la vie sacerdotale.

Cételle essayait de conserver une diction claire et ferme malgré l'émotion qui l'étreignait à l'idée de s'adresser à un prince de l'Eglise. Elle poursuivit cependant.

Je vois plusieurs raisons à ma détermination, permettez que je vous les expose. La première est la foi. J’ai été élevée par mon père en suivant les règles et principes de notre Sainte Eglise Aristotélicienne. Chaque jour, nos lectures du Livre des Vertus ont nourri ma foi et mon amour pour le Très Haut. Mais comme je vous l’ai indiqué dans ma lettre, nous vivions très isolés et mon éducation spirituelle s’est arrêtée aux frontières de la ferme. Heureusement pour moi, mon père était un homme instruit et j’ai pu compter sur son savoir. Mais, il n’est pas temps ni lieu pour vous abreuver du récit familial.

Cételle se sentit rougir, gênée d’être aussi bavarde, mais il fallait bien qu’elle éclaire le plus exactement le Cardinal sur ses intentions.

J’ai donc une foi profonde et par là, le désir de servir le Très Haut au mieux. La seconde raison est liée en quelque sorte à la première… N’ayant plus de parents, je me retrouve seule et je vois dans l’Eglise Aristotélicienne un véritable refuge, une famille à laquelle je veux appartenir. Enfin, lorsque je suis arrivée à Mâcon, j’ai découvert un joli village, un marché bien achalandé, des champs de culture et d’élevage bien entretenus, des ateliers prospères. L’église Saint Louis fut le premier lieu que j’ai voulu visiter. Malheureusement, j’ai trouvé les portes closes. Sur le panneau d’affichage du parvis pendait un vieux parchemin qui n’avait rien d’aristotélicien. En mairie, sur le marché, la place publique, les tavernes même, je n’ai trouvé personne pour m’expliquer ce qu’il en était du curé de la paroisse. Puis, un matin, alors que je passais devant l’église, j’ai vu l’information que l’on cherchait un nouveau curé. Il n’y eut pas un seul candidat, ce qui me navra. Ne pouvant me résoudre à laisser le village sans lieu de prière, sans messe, je me suis proposée.

Cételle s’interrompit consciente d’avoir été bien longue. Elle regarda le Cardinal, il avait un air doux et bienveillant ce qui la soulagea tant elle craignait d’être importune.

Voilà, Votre Eminence, les raisons qui me poussent à m’engager sur le chemin sacerdotal. Je suis consciente d’être encore jeune et peu instruite, mais le travail et l’étude ne me font pas peur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adelene
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 08 Juil 2020
Messages: 2113
Localisation: Villa Catena

MessagePosté le: Sam Fév 10, 2024 7:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Il l'avait écoutée avec grande attention, mesurant ses réactions afin de conserver une certaine réserve d'usage. Lorsqu'elle eut fini d'exposer ses motivations, il reprit.

    J'entends que vous avez pu bénéficier d'un cadre familial protecteur, bienveillant et vertueux. Et c'est une bonne chose. Car la quête de la Vertu doit être l'essence même de toute vocation spirituelle.

    Quant à votre implication à Mâcon, elle dénote d'un sens aigu de l'engagement spirituel, car, comme le disait Aristote, "Le bien de l’homme, c’est à dire ce qui tend à réaliser la perfection de sa propre nature, est donc une vie vouée à assurer les conditions de l’harmonie au sein de la cité. Or, le bien de la cité, est tout ce qui participe à son équilibre, puisque la nature de la collectivité est de se perpétuer." En servant ainsi que vous le faites Mâcon, même si cela peut paraître invisible aux yeux du monde, vous oeuvrer déjà selon les préceptes aristotéliciens.

    Il arrive parfois que nous soyons amener à baptiser des gens bien peu dévoués à la Communauté. Et en les accueillant dans la famille aristotélicienne, nous prions pour qu'ils se montrent dignes de la responsabilité qu'implique un tel serment. Mais dans votre cas, il semblerait que votre place au sein de cette famille soit une évidence.

    Un temps réflexif avant une dernière question.

    Corrigez-moi si je me trompe mais il m'a semblé que vous parliez d'un baptême à venir. Avez-vous déjà prévu un officiant, une date, un lieu ?

_________________
Cardinal Prêtre de Saint Louis des Français
Archevêque de Malines
Premier vice-Primat de France
Premier Auditeur de la Rote
Préfet Général de la Chambre Apostolique

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cetelle



Inscrit le: 28 Jan 2024
Messages: 55

MessagePosté le: Sam Fév 10, 2024 9:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La jeune femme se réjouissait intérieurement en entendant les paroles bienveillantes du Cardinal. L'anxiété qui l'avait étreinte au début de leur entretien s'estompait et elle parvint à afficher un timide sourire. C'est plus détendue qu'elle répondit au questionnement du Primat.

En effet, Votre Eminence. Lorsque j'ai pris mes fonctions à la cure de Mâcon, j'ai pu trouver moult documents dans la sacristie dont certain me permit de contacter l'archidiacre d'Autun qui dépend également de la province ecclésiastique de Lyon. J'ai mandé Landri, mon bedeau, à Autun pour porter un message à Dioclétien d'Angely. Je lui demande s'il accepterait d'assurer ma formation pastorale et de m'offrir le sacrement du baptême. J'attends sa réponse qui ne m'est pas encore parvenue.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adelene
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 08 Juil 2020
Messages: 2113
Localisation: Villa Catena

MessagePosté le: Dim Fév 11, 2024 8:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Le Cardinal marqua une pause. Il semblait chercher quelque chose au fond d'une mémoire qui, grâce à son jeune âge encore, ne lui faisait pourtant que très rarement défaut. Mais il butait sur quelque chose.

    Diocletien d'Angely vous dîtes ? Archidiacre d'Autun ? Voila un nom qui m'est étranger. À ma connaissance, le diocèse d'Autun n'est occupé à ce jour par aucun archidiacre. Peut-être avez-vous voulu dire diacre ?

    Une certaine confusion peut s'installer et il est parfois difficile de s'y retrouver, je dois vous l'accorder, lorsqu'on ne maîtrise pas le vocabulaire. C'est d'ailleurs l'un des points qu'aborde la pastorale.

    Il est toujours utile de faire preuve d'une extrême vigilance lorsque l'on frappe à la porte d'une église ou d'une cathédrale. Si d'aventure cette personne dont vous me parlez n'était finalement qu'un simple administrateur paroissial de la ville d'Autun, alors il serait compliqué qu'il vous dispense le cathéchisme.



_________________
Cardinal Prêtre de Saint Louis des Français
Archevêque de Malines
Premier vice-Primat de France
Premier Auditeur de la Rote
Préfet Général de la Chambre Apostolique

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cetelle



Inscrit le: 28 Jan 2024
Messages: 55

MessagePosté le: Dim Fév 11, 2024 8:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le sourire s'évanouit soudain, Cételle sentit la confusion la gagner. Aurait-elle mal lu ? Se serait-elle fourvoyée en récoltant de mauvaises informations ?
Elle s'était pourtant soigneusement renseignée, avait même eu vent d'un récent baptême effectué en la cathédrale d'Autun par Dioclétien d'Angély... Mais en entendant le Cardinal, elle craignait le pire. Pourvu qu'elle n'aie pas jeté Landri dans une situation fâcheuse ...


Je suis confuse, Votre Eminence. Je pensais pourtant avoir bien lu le document ... et puis ... j'ai également demandé autour de moi... Je ne sais que dire ...

Elle tortillait nerveusement le lien de sa ceinture entre ses doigts pour se donner bonne consistance. Elle espérait sincèrement que cette affaire serait vite éclaircie

Pour autant, Votre Eminence, me permettez-vous de vous demander un renseignement ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adelene
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 08 Juil 2020
Messages: 2113
Localisation: Villa Catena

MessagePosté le: Dim Fév 11, 2024 9:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Viendra le moment d'éclaircir cette question d'Autun. Surtout si des sacrements avaient été donnés déjà. Mais le moment n'était pas le plus favorable. Aussi le Cardinal hocha simplement le menton.

    Faites donc, je vous prie.

_________________
Cardinal Prêtre de Saint Louis des Français
Archevêque de Malines
Premier vice-Primat de France
Premier Auditeur de la Rote
Préfet Général de la Chambre Apostolique

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cetelle



Inscrit le: 28 Jan 2024
Messages: 55

MessagePosté le: Lun Fév 12, 2024 10:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Encouragée à s'exprimer, Cételle se lance :

Comme je vous l'ai indiqué tout à l'heure, ma Foi me guide et je brûle de servir la Sainte Eglise et ma paroisse. Toutefois, si mon étude du Livre des Vertus est appliquée et quotidienne, il n'en est pas de même concernant mes connaissances sur les us et règles des fonctionnements de l'institution. En effet, une fois baptisée, mon vœu le plus cher est de m'engager dans la prêtrise, mais j'ignore comment procéder, où m'adresser pour m'inscrire au séminaire et entamer les études qui me mèneront à l'ordination. Pouvez-vous m'éclairer sur ce sujet ?

Un homme boitant légèrement mais qui ne portait pas la livrée des domestiques de la maison apparut sur la terrasse, il portait un plateau d’argent sur lequel était déposé un petit rouleau de parchemin. Il s’inclina devant le Cardinal mais à la surprise de Cételle, c’est vers elle qu’il se dirigea pour lui présenter le plateau et lui indiquer qu’un message venait d’arriver au pigeonnier.
Cételle le remercia puis déroulant le parchemin, elle s’appliqua à le lire puis le tendit, troublée, au Cardinal.


Voyez, je viens de recevoir la réponse que j’attendais.



Je dois vous avouer ne plus savoir quoi penser … je m’en remets ici à votre sagesse et votre autorité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adelene
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 08 Juil 2020
Messages: 2113
Localisation: Villa Catena

MessagePosté le: Lun Fév 12, 2024 3:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Voila que le calme bucolique de Catena venait d'être particulièrement interrompu par la visite d'un coursier. Perchée sur les hauteurs du Latium, rarement la villa n'avait reçu autant de visite. Le courrier était adressé à la visiteuse, qui en fit par au Cardinal. Ce dernier parcouru les lignes manuscrites, avant de rendre la lettre à sa destinataire.

    Nous verrons bien ce qu'il en est. Sans doute me faudra t'il prendre contact avec les registres pour m'assurer que tout est en ordre. Mais chaque chose en son temps.

    Votre souhait de sacerdoce doit être mûrement réfléchi. Certains pensent, en s'engageant dans cette voie, qu'il est envisageable d'exercer la mission confiée avec parcimonie. Il n'en est rien. Les voeux que vous seriez amenés à prononcer vous engageraient à vie. Il y a bien quelques cas de défrocages, mais ceux-là résonnent bien souvent comme un échec cuisant.

    Ce point précisé, il poursuivit.

    Il existe en France un séminaire actif, et de qualité. Il s'agit de Saint Benoît, situé en Guyenne. Plusieurs professeurs, dont quelques grands noms de l'Assemblée Épiscopale de France y enseignent. Il existe également l'Université Pontificale, où vous pourrez suivre les enseignements. Ce qu'il vous faut obtenir en premier lieu, c'est votre Pastorale Maxima. Il s'agit d'un diplôme qui sanctionne un cursus d'études théologiques, qui abordent à la fois des notions dogmatiques, de manière approfondies, mais également quelques principes du Droit Canon, et une découverte des institutions de notre Église.

    Je pourrais vous présenter ces rouages et la grande architecture de notre Église, mais nous risquerions d'y passer la nuit, et de nombreuses journées supplémentaires, et je crains que la paroisse de Mâcon ne souffre d'une si longue absence. Les cours de Maxima vous apporteront tout le savoir nécessaire.

    Une fois ce diplôme obtenu, vous pourrez alors prononcer vos voeux, et être ordonnée prêtre de l'Église Aristotélicienne. Une alternative est possible, en prononçant des voeux mineurs, lesquels vous permettraient d'être diacre, et de pouvoir célébrer les mêmes sacrements que les prêtres, à savoir le baptême, la confession, le mariage et les funérailles. Un prêtre, lorsqu'il obtient la gestion d'une paroisse, est appelé presbytre, alors qu'un diacre, qui obtient la gestion d'une paroisse, est appelé diacre permanent. Il y a bien d'autres fonctions paroissiales, mais je préfère ne pas trop vous embrouiller l'esprit, l'essentiel étant ce que je viens de vous énoncer.

    Plus tard il vous sera également possible d'évoluer vers des fonctions au niveau de votre diocèse. Il s'agira, un peu comme pour les paroisses, de fonctions administratives, d'une part, et de fonctions spirituelles par ailleurs. Parfois il revient à un évêque, préalablement ordonné prêtre, ou à défaut à un archidiacre, qui n'aurait prononcé que des voeux mineurs, d'occuper à la fois la charge spirituelle d'un diocèse mais également la charge administrative. Parfois aussi, les évêques et archidiacres n'occupent que la charge spirituelle et confient la gestion administrative d'un diocèse à un fidèle qui devient alors administrateur diocésain. Dans certains cas, extrême, faute de responsable spirituel, un diocèse peut être confié uniquement à un administrateur diocésain, le temps qu'un nouvel évêque soit nommé.

    Il fit une pause, sachant bien que ces notions pouvaient être d'une complexité sans nom.

    Pour faire simple, les charges spirituelles occupées par les évêques et les archidiacres sont dîtes Res Parendo, alors que les charges purement administratives sont dites In Gratibus. À titre d'exemple, je suis archevêque de Malines, Res Parendo, et mon diocèse est administré In Gratibus par le Père Constantin. Mais fut un temps j'occupais la charge In Gratibus en même temps que la charge Res Parendo du diocèse de Malines. Il faut voir l'administrateur diocésain comme un adjoint technique de l'évêque.

    Sans doute devrais-je m'arrêter ici. Un dernier détail peut-être, pour éviter une confusion. Il existe des diocèses, dit suffragants, qui appartiennent à des provinces ecclésiastiques. Ces provinces ont en leur capitale un siège que l'on appelle l'archevêché métropolitain. Le découpage géographique de la Primatie de France comprend donc des paroisses, regroupées dans des diocèses, qui eux-même sont regroupés dans des provinces ecclésiastiques qui sont rassemblées dans des zones géodogmatiques que l'on appelle des Primaties. Par exemple, votre paroisse de Mâcon dépend de l'archidiocèse de Lyon, Lyon étant la capitale d'une province ecclésiastique. Et dans cette province de Lyon, l'archevêque métropolitain à la charge de veiller à la fois sur son archiodiocèse mais également sur les diocèses suffragants de sa province, que sont Autun et Langres.

    Et pour finir la mise en garde, sachez qu'il existe dans notre Primatie trois archevêchés qui ne sont pas métropolitains, mais suffragants, à Toulouse (qui dépend de l'archevêché métropolitain de Narbonne) et à Cambrai et Malines (qui dépendent tous deux de l'archevêché métropolitain de Reims). Ce sont trois exceptions seulement.

    De la même façon qu'un évêque est appelé archevêque lorsqu'il est à la tête d'un archevêché métropolitain, un archidiacre dans un archevêché métropolitain est appelé premier archidiacre.

    Il commençait à avoir la gorge sèche. Mais il pensait à son interlocutrice, espérant ne pas l'avoir définitivement perdue.

    Que diriez-vous de m'accompagner jusqu'à ma bibliothèque ? J'ai quelques précis et ouvrages qui pourraient sans doute vous intéresser.

_________________
Cardinal Prêtre de Saint Louis des Français
Archevêque de Malines
Premier vice-Primat de France
Premier Auditeur de la Rote
Préfet Général de la Chambre Apostolique

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Villa Catena Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com