L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Annonces] Eglise Aristotélicienne / Aristotelic Church
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17 ... 63, 64, 65  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Clodeweck



Inscrit le: 10 Juil 2006
Messages: 6286

MessagePosté le: Mer Mar 09, 2011 6:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Nomination de son Eminence Vincent Diftain d'Embussy à la charge d'Archidiacre de Rome


    Nous, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlingue, Primat de Bretagne, Cardinal chancelier de la congrégation de la Saincte Inquisition, Archevêque de Tours, Duc de Montfort, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de son éminence Vincent Diftain d'Embussy, Cardinal chancelier de la Congrégation du Saint Office, aux fonctions d'Archidiacre de Rome de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le IX Mars de l’an de grâce MCDLVIX de la Saincte Eglise Aristotélicienne







Code:


[quote]

[list]
[img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]

[size=18][color=#FFCC00][b]Nomination de son Eminence Vincent Diftain d'Embussy à la charge  d'Archidiacre de Rome[/b][/color][/size]


[b]Nous, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlingue,  Primat de Bretagne, Cardinal chancelier de la congrégation de la Saincte Inquisition, Archevêque de Tours, Duc de Montfort, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, [/b]

[b]Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de son éminence [color=#FFCC00]Vincent Diftain d'Embussy[/color], Cardinal chancelier de la Congrégation du Saint Office, aux fonctions d'[color=#FFCC00]Archidiacre de Rome[/color] de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine. [/b]


[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Fait à Rome le IX Mars de l’an de grâce MCDLVIX de la Saincte Eglise Aristotélicienne[/b]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img167.imageshack.us/img167/3212/clodeweckjaunewo6.gif[/img]

[/list]

[/quote]


_________________
Clodeweck de Montfort, pèlerin, prêcheur, homme de foy contre l'adversité.


Dernière édition par Clodeweck le Mar Juil 19, 2011 6:12 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Quarion
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Déc 2008
Messages: 2498
Localisation: Modena

MessagePosté le: Mar Mar 15, 2011 4:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



Pugna Haeresis


Nous, cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom du Souverain Pontife de notre Sainte Mère l’Eglise,

La communauté de fidèles de le Marianesimo, menée par Soemia_, pretesse autoproclamé, ayant, malgré les différents avertissements formels et les interventions répétées leur demandant de renoncer à leurs intentions, accompli un acte de nature hérétique
en reniant l’autorité de la Sainte Curie, ainsi que celle de l’Assemblée des Evêques de Italie, et par là-même, l’autorité du Souverain Pontife déléguée au Sacré Collège, frappons d’excommunication quiconque restes qui prétend être fidèle à ce culte, pas seulement ceux qui développent le culte précités, mais aussi ceux qui prennent part à des cérémonies et en tant que croyant et en tant que simple spectateur, qui exprime sa satisfaction et la proximité de quelque façon que ce soit par la parole et des œuvres .

La bulle pontificale In medio stat Virtus, fulminée en date du XVIII du mois de fevrier de l'an de grâce MCDLVIII et régissant l’organisation du clergé régulier, ayant été ostensiblement et publiquement rejetée, dénigrée et décriée comme fausse et illégitime par les membres de La communauté Marianesimo, condamnait ipso facto la communauté schismatique à l’excommunication épiscopale. Celle-ci, décidée et annoncée par ce présent édit prend effet immédiat.

Quiconque est accusé de tolérer ou de quelque façon contribué à l'expansion, les racines et la propagande, ou de développement de l'hérésie culte soi-disant Mariano, seront touchés par excommunication.
Si ces hérétiques continuait à faire acte de prosélytisme, à se revendiquer comme de l’autorité du Souverain Pontife, nous serions dans l’obligation de frapper d’anathème toute personne contrevenante. Elle serait non seulement bannie de l’Eglise militante, d’ici-bas, mais également bannie du corps mystique de l’Eglise, à savoir de l’Eglise Triomphante, de la communauté des Saints.
Pour tout cela, suivez le droit et les peines inflexible et même la mort.


Ad Majorem Dei Gloriam

Fait à Rome le VIII fevrier de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur

Pour le collège des Cardinaux, Son Eminence Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlingue,
Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition



    Son Eminence Cardinal Raniero Borgia dict "Quarion"
    Cardinal Romain Electeur
    Vice Chancelier de la Congrégation de l'Inquisition



    Pugna Haeresis, battre l'hérésie





Citation:

Pugna Haeresis


Noi, Cardinali della Santa Chiesa Aristotelica e Romana, riuniti nel Sacro Collegio per la grazia di Dio, davanti all’Altissimo, e sotto gli occhi di Aristotele, a nome del Sommo Pontefice dalla nostra Santa Madre Chiesa,

La comunità dei fedeli del cosiddetto Marianesimo, guidata da Soemia_, autoproclamata sacerdotessa, nonostante i diversi avvertimenti formali e i ripetuti solleciti a rinunciare alle proprie intenzioni, compiuto un atto di natura eretica e negando l'autorità della Sacra Curia, così come quella dell'Assemblea dei Vescovi Italici, e in egual modo l'autorità del Papa delegato al Sacro Collegio, colpiamo con scomunica chiunque avanzi la pretesa di essere fedele a questo sedicente culto, non solo chi sviluppa il succitato culto, ma anche chi partecipa alle cerimonie sia come credente che come semplice spettatore, chi vi esprime apprezzamento o vicinanza in qualsiasi modo, sia con parole che con opere.

Secondo la bolla papale In medio stat Virtus, stipulata il decimo ottavo di febbraio nell'anno di grazia MCDLVIII che disciplina l’amministrazione della Giustizia della Chiesa condanna ipso facto la comunità eretica per la scomunica episcopale.
Il presente decreto ha effetto immediato.

Chiunque venga accusato di apologia o abbia contribuito in qualsiasi modo all'espansione, al radicamento, alla propaganda, all’appoggio o allo sviluppo dell’eresia del sedicente culto Mariano, verrà colpito da scomunica.
Se tali eretici continueranno con il proselitismo, affermando se stessi come l'autorità del Papa, noi saremmo obbligati a imporre un anatema contro qualsiasi trasgressore.
Non sarà solamente bandita dalla Chiesa militante qui sulla terra, ma anche bandita dal corpo mistico della Chiesa, cioè della Chiesa trionfante, della comunità dei Santi. A questo seguiranno le giuste e inflessibili condanne e anche la morte.


Ad Majorem Dei Gloriam

Redatto a Roma nel VIII giorno del II mese dell’anno di grazia MCDLIX di Nostro Signore

Per il Collegio dei Cardinali, Sua Eminenza Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlengo,
Cardinale Cancelliere della Congregazione della Santa Inquisizione



    Sua Eminenza Cardinal Raniero Borgia detto "Quarion"
    Cardinale Romano Elettore
    Vice Cancelliere della Congregazione Dell'Inquisizione





    Pugna Haeresis : Battere l'Eresia





Code:
[quote]
[size=18][color=#FFCC00][b] Pugna Haeresis [/b][/color][/size]


[b]Noi, Cardinali della Santa Chiesa Aristotelica e Romana, riuniti nel Sacro Collegio per la grazia di Dio, davanti all’Altissimo, e sotto gli occhi di Aristotele, a nome del Sommo Pontefice dalla nostra Santa Madre Chiesa, [/b]

La comunità dei fedeli del cosiddetto [color=#FFCC00][b]Marianesimo[/b][/color], guidata da Soemia_, autoproclamata sacerdotessa, nonostante i diversi avvertimenti formali e i ripetuti solleciti a rinunciare alle proprie intenzioni, compiuto un atto di natura [color=#FFCC00][b]eretica[/b][/color] e negando l'autorità della Sacra Curia, così come quella dell'Assemblea dei Vescovi Italici, e in egual modo l'autorità del Papa delegato al Sacro Collegio, colpiamo con [color=#FFCC00][b]scomunica[/b][/color] chiunque avanzi la pretesa di essere fedele a questo sedicente culto, non solo chi sviluppa il succitato culto, ma anche chi partecipa alle cerimonie sia come credente che come semplice spettatore, chi vi esprime apprezzamento o vicinanza in qualsiasi modo, sia con parole che con opere.

Secondo la bolla papale  [color=#FFCC00][b]In medio stat Virtus[/b][/color], stipulata il decimo ottavo di febbraio nell'anno di grazia MCDLVIII che disciplina l’amministrazione della Giustizia della Chiesa condanna [color=#FFCC00][b]ipso facto[/b][/color] la comunità eretica per la scomunica episcopale.
Il presente decreto ha [color=#FFCC00][b]effetto immediato[/b][/color].

Chiunque venga accusato di apologia o abbia contribuito in qualsiasi modo all'espansione, al radicamento, alla propaganda, all’appoggio o allo sviluppo dell’eresia del sedicente culto Mariano, verrà colpito da [color=#FFCC00][b]scomunica[/b][/color].
Se tali eretici continueranno con il proselitismo, affermando se stessi come l'autorità del Papa, noi saremmo obbligati a imporre un [color=#FFCC00][b]anatema[/b][/color] contro qualsiasi trasgressore.
Non sarà solamente bandita dalla Chiesa militante qui sulla terra, ma anche bandita dal corpo mistico della Chiesa, cioè della Chiesa trionfante, della comunità dei Santi. A questo seguiranno le giuste e inflessibili condanne e anche la morte.


[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Redatto a Roma nel VIII giorno del II mese dell’anno di grazia MCDLIX di Nostro Signore[/b]

[b]Per il Collegio dei Cardinali, Sua Eminenza Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlengo,
Cardinale Cancelliere della Congregazione della Santa Inquisizione[/b]
[list][img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img167.imageshack.us/img167/3212/clodeweckjaunewo6.gif[/img]

[b]Sua Eminenza Cardinal Raniero Borgia detto "Quarion"
Cardinale Romano Elettore
Vice Cancelliere della Congregazione Dell'Inquisizione[/b]
[img]http://i761.photobucket.com/albums/xx251/Sybillee_RK/Herauderie/Sceaux/SceauQuarionJaune.png[/img]



[i] Pugna Haeresis : Battere l'Eresia [/i]

[/list]
[/quote]


Code:
[quote]


[size=18][color=#FFCC00][b] Pugna Haeresis [/b][/color][/size]


[b]Nous, cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom du Souverain Pontife de notre Sainte Mère l’Eglise, [/b]

La communauté de fidèles de le [color=#FFCC00][b]Marianesimo[/b][/color], menée par Soemia_, pretesse autoproclamé, ayant, malgré les différents avertissements formels et les interventions répétées leur demandant de renoncer à leurs intentions, accompli un acte de nature [color=#FFCC00][b]hérétique[/b][/color]
en reniant l’autorité de la Sainte Curie, ainsi que celle de l’Assemblée des Evêques de Italie, et par là-même, l’autorité du Souverain Pontife déléguée au Sacré Collège, frappons d’[color=#FFCC00][b]excommunication[/b][/color] quiconque restes qui prétend être fidèle à ce culte, pas seulement ceux qui développent le culte précités, mais aussi ceux qui prennent part à des cérémonies et en tant que croyant et en tant que simple spectateur, qui exprime sa satisfaction et la proximité de quelque façon que ce soit par la parole et des œuvres .

La bulle pontificale [color=#FFCC00][b]In medio stat Virtus[/b][/color], fulminée en date du  XVIII  du mois de fevrier de l'an de grâce MCDLVIII et régissant l’organisation du clergé régulier, ayant été ostensiblement et publiquement rejetée, dénigrée et décriée comme fausse et illégitime par les membres de La communauté [color=#FFCC00][b]Marianesimo[/b][/color], condamnait [color=#FFCC00][b]ipso facto[/b][/color] la communauté schismatique à l’excommunication épiscopale. Celle-ci, décidée et annoncée par ce présent édit prend [color=#FFCC00][b]effet immédiat[/b][/color].

Quiconque est accusé de tolérer ou de quelque façon contribué à l'expansion, les racines et la propagande, ou de développement de l'hérésie culte soi-disant Mariano, seront touchés par [color=#FFCC00][b]excommunication[/b][/color].
Si ces hérétiques continuait à faire acte de prosélytisme, à se revendiquer comme de l’autorité du Souverain Pontife, nous serions dans l’obligation de frapper d’[color=#FFCC00][b]anathème[/b][/color] toute personne contrevenante. Elle serait non seulement bannie de l’Eglise militante, d’ici-bas, mais également bannie du corps mystique de l’Eglise, à savoir de l’Eglise Triomphante, de la communauté des Saints.
Pour tout cela, suivez le droit et les peines inflexible et même la mort.


[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam [/b][/i]

[b]Fait à Rome le VIII fevrier de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur[/b]

[b]Pour le collège des Cardinaux, Son Eminence Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlingue,
Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition[/b]
[list][img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img167.imageshack.us/img167/3212/clodeweckjaunewo6.gif[/img]

[b]Son Eminence Cardinal Raniero Borgia dict "Quarion"
Cardinal Romain Electeur
Vice Chancelier de la Congrégation de l'Inquisition[/b]
[img]http://i761.photobucket.com/albums/xx251/Sybillee_RK/Herauderie/Sceaux/SceauQuarionJaune.png[/img]
 
[i] Pugna Haeresis, battre l'hérésie [/i]

[/list]
[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Clodeweck



Inscrit le: 10 Juil 2006
Messages: 6286

MessagePosté le: Jeu Mar 24, 2011 10:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:






    Nomination de Son Eminence Alessandro III de Montemayor dict Giarru comme Vice Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foi


    Moi, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Cardinal Chancelier de la Congrégation de la Saincte Inquisition, duc de Montforzh, par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,


    Nomme Son Eminence Alessandro III de Montemayor dict Giarru, actuel Cardinal National Suffragant du Consistoire Italophone et Archevêque de Florence, Vice Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foi de la Sainte Eglise Aristotélicienne, lui conférant par là, mission de, rejoindre leurs Eminences Kad et Ivrel qui oeuvrent déjà au sein de celle-ci.


    Ad Majorem Dei Gloriam


    Fait à Rome le XXIV mars de l’an MCDLIX. de la Saincte Eglise Aristotélicienne.





_________________
Clodeweck de Montfort, pèlerin, prêcheur, homme de foy contre l'adversité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aaron
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 07 Mar 2006
Messages: 13195
Localisation: Castelli Romani

MessagePosté le: Sam Avr 02, 2011 9:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    ........
    Ad mundi salutem per sanctificationem
    Bulle pontificale « Vers le Salut du monde par la Sanctification ».






    Livre 1 : Les sacrements de la Sainte Eglise.



    Partie I : Le sacrement du baptême


    Article 1 : Le quadriptyque causal :
    La cause matérielle = Un croyant remplissant les conditions prérequises par le Droit Canon et les règles en vigueur, conforme au premier, dans son diocèse.
    La cause efficiente = Tout clerc habilités par sa charge.
    La cause formelle = La célébration, le serment de fidélité, la symbolique de l’eau.
    La cause finale = Entrée dans la communauté et la communions des fidèles.

    Section A : Le Baptême

    Article 2 : La nature dogmatique du baptême est définie par les préceptes sur le sacrements contenus dans le Livre des Doctrines.

    Article 3 : Seul un croyant ayant compris et assimilé les base du credo peut recevoir le sacrement du baptême. (non-applicable au Can. 1-I-A-5)

    Article 4 : L'Eglise recommande au croyant de suivre, et au prêtre de faire suivre, une pastorale conforme aux doctrines de l’Eglise et validée par la préfecture pour l’Enseignement Aristotélicien avant la réception du sacrement. (non-applicable au Can. 1-I-A-5)

      - Article 4 bis : Il est laissé aux Assemblées Épiscopales le droit de statuer sur le caractère obligatoire, facultatif ou partiel de l'enseignement des pastorales.

    Article 5 : Les enfants et autre êtres humains étant dans l’impossibilité intellectuelle de suivre une pastorale peuvent recevoir le baptême si les parents, les tuteurs ou les parrains s’engagent à leur fournir une éducation aristotélicienne et un accompagnement spirituel conforme aux doctrines de l’Eglise.

      - Article 5 bis : Ayant atteint sa majorité l’enfant, confirmera son baptême par une nouvelle célébration.

      - Article 5 ter : Ces personnes ne sont pas soumise aux articles 3, 4 et 9 (Can. 1-I-A-3,4,9.) de ce présent droit. Les devoirs énoncés par ceux-ci sont alors rempli par les parrains dont la présence est rendu obligatoire contrairement à l'énoncé de l'article 9 (Can. 1-I-A-9.).

    Article 6 : Les croyants ayant appartenu auparavant à un culte hérétique et maintenant convertit à la religion aristotélicienne rejettent officiellement et publiquement leur ancienne croyance avant de recevoir le sacrement du baptême.

      - Article 6 bis : La présence d'au moins un parrain ou une marraine est rendu obligatoire contrairement à l'énoncé de l'article 9 (Can. 1-I-A-9.).

    Article 7 : L’officiant est un prêtre ayant une charge de clerc, un diacre ou assimilé.

    Article 8 : Le baptême a lieu dans la paroisse de résidence du futur fidèle, ou à défaut dans tout autre lieu consacré.

      - Article 8 bis : Si le baptême n'a pas lieu dans la paroisse de résidence du demandeur, l'officiant est prié de demander l'autorisation à l'évêque référent du croyant demandeur.

      - Article 8 ter : En cas d'absence de l'évêque référent, la demande est adressée à la personne suppléante responsable, ou, le cas échéant, au supérieur hiérarchique direct le plus proche.

    Article 9 : L'Eglise recommande au croyant demandeur du baptême d'être accompagné d’au moins un parrain ou une marraine qui l'assistera dans ses premiers pas dans la communauté.

    Article 10 : Lors de la cérémonie baptismale, le croyant doit au minimum faire officiellement siens les dogmes et doctrines de l’Eglise en récitant le Credo.

    Article 11 : Lors de la cérémonie baptismale, le baptisé est symboliquement reçu dans la communauté des fidèles, soit par l’onction, soit par la symbolique de l’eau, soit par les deux.

    Article 12 : Le nom de chaque baptisé est inscrit dans les registres paroissiaux ou épiscopaux, et dans les registres généraux de l’Eglise.


    Section B : L’Affirmation (confirmation du baptême)

    Article 13 : Toute personne ayant été baptisée dans son jeune âges ayant atteint sa majorité est amenée à confirmer son baptême.

    Article 14 : L'affirmation est constituer d’une part recommandée, qui est le suivit d’une pastorale, et d’autre part d’une célébration où le fidèle réaffirme sa croyance précédemment assurée par son parrain lors de son baptême.

    Article 15 : Lors de la cérémonie d'affirmation, le croyant affirme officiellement faire siens les dogmes et doctrines de l’Eglise en récitant le Credo.

    Article 16 : Lors de la cérémonie, le fidèle est symboliquement confirmé par l’onction et l'eau.

    Article 17 : L'Eglise recommande au fidèle confirmant d'être accompagné d’au moins un parrain ou une marraine qui lui assurerons un accompagnement spirituel et un soutient dans la communauté des fidèles.

    Article 18 : Les registres paroissiaux ou épiscopaux, et les registres généraux de l’Eglise sont mis à jour et édité au besoin.



    Texte canonique sur les sacrements de l’Église Aristotélicienne et Romaine.
    Donné à Rome sous le pontificat du Très Saint Père Eugène V le deuxième jour du mois d'avril de l'an de grâce MCDLIX.

    Publié par feu Son Éminence Jeandalf le treizième du mois de février de l'an MCDLV ; amendé, revu et corrigé, et publié à nouveau par Son Éminence Aaron de Nagan, Cardinal et Doyen du Sacré-Collège, le II du mois d'avril de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur, jour de la Saint Abysmo.





Code:
[quote]
[list]
[color=#FFFFFF]........[/color][img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]
[color=#FFCC33][size=24][i][b]Ad mundi salutem per sanctificationem[/b][/i][/size]
[i]Bulle pontificale « Vers le Salut du monde par la Sanctification ».[/i][/color]





[size=18]Livre 1 : Les sacrements de la Sainte Eglise.[/size]



[size=14][b]Partie I : Le sacrement du baptême[/b][/size]


[b]Article 1 :[/b] Le quadriptyque causal :
La cause matérielle = Un croyant remplissant les conditions prérequises par le Droit Canon et les règles en vigueur, conforme au premier, dans son diocèse.
La cause efficiente = Tout clerc habilités par sa charge.
La cause formelle = La célébration, le serment de fidélité, la symbolique de l’eau.
La cause finale = Entrée dans la communauté et la communions des fidèles.

[size=13][b][u]Section A[/u] : Le Baptême[/b][/size]

[b]Article 2 :[/b] La nature dogmatique du baptême est définie par les préceptes sur le sacrements contenus dans le Livre des Doctrines.

[b]Article 3 :[/b] Seul un croyant ayant compris et assimilé les base du credo peut recevoir le sacrement du baptême. (non-applicable au Can. 1-I-A-5)

[b]Article 4 :[/b] L'Eglise recommande au croyant de suivre, et au prêtre de faire suivre, une pastorale conforme aux doctrines de l’Eglise et validée par la préfecture pour l’Enseignement Aristotélicien avant la réception du sacrement. (non-applicable au Can. 1-I-A-5)

[list][i] - Article 4 bis :[/i] Il est laissé aux Assemblées Épiscopales le droit de statuer sur le caractère obligatoire, facultatif ou partiel de l'enseignement des pastorales.[/list]
[b]Article 5 :[/b] Les enfants et autre êtres humains étant dans l’impossibilité intellectuelle de suivre une pastorale peuvent recevoir le baptême si les parents, les tuteurs ou les parrains s’engagent à leur fournir une éducation aristotélicienne et un accompagnement spirituel conforme aux doctrines de l’Eglise.

[list][i] - Article 5 bis :[/i] Ayant atteint sa majorité l’enfant, confirmera son baptême par une nouvelle célébration.

[i] - Article 5 ter :[/i] Ces personnes ne sont pas soumise aux articles 3, 4 et 9 (Can. 1-I-A-3,4,9.) de ce présent droit. Les devoirs énoncés par ceux-ci sont alors rempli par les parrains dont la présence est rendu obligatoire contrairement à l'énoncé de l'article 9 (Can. 1-I-A-9.). [/list]
[b]Article 6 :[/b] Les croyants ayant appartenu auparavant à un culte hérétique et maintenant convertit à la religion aristotélicienne rejettent officiellement et publiquement leur ancienne croyance avant de recevoir le sacrement du baptême.

[list][i] - Article 6 bis :[/i] La présence d'au moins un parrain ou une marraine est rendu obligatoire contrairement à l'énoncé de l'article 9 (Can. 1-I-A-9.). [/list]
[b]Article 7 :[/b] L’officiant est un prêtre ayant une charge de clerc, un diacre ou assimilé.

[b]Article 8 :[/b] Le baptême a lieu dans la paroisse de résidence du futur fidèle, ou à défaut dans tout autre lieu consacré.

[list][i] - Article 8 bis :[/i] Si le baptême n'a pas lieu dans la paroisse de résidence du demandeur, l'officiant est prié de demander l'autorisation à l'évêque référent du croyant demandeur.

[i] - Article 8 ter :[/i] En cas d'absence de l'évêque référent, la demande est adressée à la personne suppléante responsable, ou, le cas échéant, au supérieur hiérarchique direct le plus proche.[/list]
[b]Article 9 :[/b] L'Eglise recommande au croyant demandeur du baptême d'être accompagné d’au moins un parrain ou une marraine qui l'assistera dans ses premiers pas dans la communauté.

[b]Article 10 :[/b] Lors de la cérémonie baptismale, le croyant doit au minimum faire officiellement siens les dogmes et doctrines de l’Eglise en récitant le Credo.

[b]Article 11 :[/b] Lors de la cérémonie baptismale, le baptisé est symboliquement reçu dans la communauté des fidèles, soit par l’onction, soit par la symbolique de l’eau, soit par les deux.

[b]Article 12 :[/b] Le nom de chaque baptisé est inscrit dans les registres paroissiaux ou épiscopaux, et dans les registres généraux de l’Eglise.


[size=13][b][u]Section B[/b] : L’Affirmation (confirmation du baptême) [/u][/size]

[b]Article 13 :[/b] Toute personne ayant été baptisée dans son jeune âges ayant atteint sa majorité est amenée à confirmer son baptême.

[b]Article 14 :[/b] L'affirmation est constituer d’une part recommandée, qui est le suivit d’une pastorale, et d’autre part d’une célébration où le fidèle réaffirme sa croyance précédemment assurée par son parrain lors de son baptême.

[b]Article 15 :[/b] Lors de la cérémonie d'affirmation, le croyant affirme officiellement faire siens les dogmes et doctrines de l’Eglise en récitant le Credo.

[b]Article 16 :[/b] Lors de la cérémonie, le fidèle est symboliquement confirmé par l’onction et l'eau.

[b]Article 17 :[/b] L'Eglise recommande au fidèle confirmant d'être accompagné d’au moins un parrain ou une marraine qui lui assurerons un accompagnement spirituel et un soutient dans la communauté des fidèles.

[b]Article 18 :[/b] Les registres paroissiaux ou épiscopaux, et les registres généraux de l’Eglise sont mis à jour et édité au besoin.



[i]Texte canonique sur les sacrements de l’Église Aristotélicienne et Romaine.
Donné à Rome sous le pontificat du Très Saint Père Eugène V le deuxième jour du mois d'avril de l'an de grâce MCDLIX.

Publié par feu Son Éminence Jeandalf le treizième du mois de février de l'an MCDLV ; amendé, revu et corrigé, et publié à nouveau par Son Éminence Aaron de Nagan, Cardinal et Doyen du Sacré-Collège, le II du mois d'avril de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur, jour de la Saint Abysmo. [/i]

[/list]
[/quote][img]http://img364.imageshack.us/img364/3705/bulleorhq5.png[/img]

_________________

Patriarche in Partibus d'Alexandrie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aaron
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 07 Mar 2006
Messages: 13195
Localisation: Castelli Romani

MessagePosté le: Mar Avr 05, 2011 7:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



    A l’Université des Fidèles,
    Au peuple du Comté de Toulouse,
    Aux Toulousains et Toulousaines,



    C’est avec émoi, tristesse mais aussi colère que nous avons appris l’inique rupture du concordat
    d’Amistat, rédigé et signé jadis entre le comté de Toulouse et la Sainte Église Aristotélicienne et
    Romaine. Émoi et tristesse de voir l’opprobre jetée ainsi sur le comté de Toulouse par le fait d’un
    seul homme, et de constater qu’une fois de plus, la province toulousaine sombre dans des heures
    noires en renouant avec les démons de son passé…

    Nous tenons à apporter, au nom de l’ensemble de la Nonciature Apostolique et de la Congrégation
    des Affaires du Siècle, notre plus vif soutien aux fidèles toulousains qui vivent aujourd’hui sous
    l’autorité d’un homme qui bafoue notre serment commun du baptême, et insulte le Ciel par ses
    actions irréfléchies et illégales. Toutes nos prières leur sont dédiées et pas un jour depuis cette
    rupture, nous n'avons de cesse de supplier le Très-Haut d’apporter aide et conseil aux autorités
    comtales de la province de Toulouse. Les nombreux rapports qui nous sont faits par nos agents
    diplomatiques, et les nombreuses lettres que nous recevons des fidèles toulousains, inquiets de
    cette situation, malgré l'alarme que ladite situation entraîne, nous rassurent, prouvant que le mal
    de la bête-sans-nom n’a pas pris racine dans le cœur de tous les hommes de Toulouse.

    Rompu dans l’illégalité, nous enjoignons chaque Aristotélicien du comté de Toulouse à considérer
    comme valable et en application le concordat d’Amistat.

    Profitant de cette lettre publique, nous tenons à apporter quelques réponses aux diverses questions
    et interrogations qui sont faites en place publique et qui sèment le trouble au sein des esprits
    aristotéliciens, soucieux du respect des préceptes. Aussi, nous affirmons que le baptême du comte
    Amael, et bien qu’il fut célébré dans l’illégalité et contrairement aux règles édictées dans le Droit
    Canon, n’en reste pas moins valide, car tout sacrement, même donné hors des lois, ne peut être
    repris. Gageons que le comte et l’archevêque de Toulouse dont les rapports se sont tendus ces
    derniers temps, ne se soient pas compris et aient entendu les mots dans des sens différents.

    Par ailleurs, les raisons invoquées par le Comte Amael pour justifier la rupture du concordat sont
    nulles et non-avenues, et ne peuvent être reçues, que ce soit auprès du Siège Apostolique ou auprès
    de juristes confirmés, car un traité, par nature, ne peut être abrogé unilatéralement sans que les
    autres parties ne soient lésées. Le concordat, comme tout traité ou contrat bilatéral d’ailleurs, est
    tel un mariage : en cas de dissolution, il faut l’accord des deux parties, sinon, l’on considère qu’il y
    a adultère.

    Enfin, et bien que les accusations du comte Amael restent trompeuses, l’une d’elles nous invite à
    rappeler aux fidèles que l’Église de France, sans érudits universitaires en théologie In Gratebus, est
    comme un troupeau sans bergers. Sans ces derniers l’archevêque de Toulouse est dans l’incapacité
    physique de pourvoir à la vacance des cures de son diocèse, et c’est une erreur grave que de
    l’accuser d’incompétence pour ces faits. Aussi appelons nous les fidèles à envisager le sacerdoce
    comme une vie possible, que se soit en tant que clerc laïc ou prêtre, et à entendre l’appel de Dieu.

    Pour finir, nous appelons, enjoignons et exhortons le peuple des fidèles de Toulouse à soutenir les
    mains tendues et les appels à la raison que l’Église ne cesse de réitérer auprès du Comte, et qu’il
    joue de tout son poids et de toute son influence afin de prouver aux autorités publiques que le peuple
    reste fidèle aux principes de l’aristotélisme. Seule l’Église Aristotélicienne conduit les âmes des
    défunts au Paradis Solaire. En priver ne fut-ce qu’une infime partie du peuple est un crime grave, car
    il condamne les âmes à un enfer éternel.

    Malgré les apparences qui pousseraient à croire que l’Église menace et condamne sans entendre la
    plainte de ses fidèles, Elle fait preuve pourtant d’une grande mansuétude et d’une tempérance
    rarement atteintes. Le comte, mis au fait de l’erreur de ses actions et de son infraction envers le
    Droit Canon, était invité à revenir sur ses déclarations – inéluctablement schismatiques – endéans
    les cinq jours à compté de dimanche dernier sous peine de constatation de son excommunication.
    Aujourd’hui, voilà plus de dix jours que nous n’avons pas eu de réponse. Le Comte et son conseil,
    dans une optique comminatoire, viennent donc d’être frappés d’Interdit. L’Église fait une fois encore
    preuve de modération et cherche par tous les moyens à retarder la sentence pourtant inévitable qui
    devrait frapper le comte, en lui laissant le temps de la réflexion. Les autorités du Comté de Toulouse
    ont jusqu’à demain soir pour revenir sur les égarements du comte, sans quoi, l’Église se verra dans
    l’obligation de poursuivre les contrevenants.


    Dans l’espoir que raison regagne les autorités toulousaines,


    Bénédiction apostolique.




    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Césarée,
    Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.



    Donné à Rome, le V du mois d'avril de l’an de grâce MCDLIX de
    Notre Seigneur.




Code:
[quote]
[list]
[i]
A l’Université des Fidèles,
Au peuple du Comté de Toulouse,
Aux Toulousains et Toulousaines,



C’est avec émoi, tristesse mais aussi colère que nous avons appris l’inique rupture du concordat
d’Amistat, rédigé et signé jadis entre le comté de Toulouse et la Sainte Église Aristotélicienne et
Romaine. Émoi et tristesse de voir l’opprobre jetée ainsi sur le comté de Toulouse par le fait d’un
seul homme, et de constater qu’une fois de plus, la province toulousaine sombre dans des heures
noires en renouant avec les démons de son passé…

Nous tenons à apporter, au nom de l’ensemble de la Nonciature Apostolique et de la Congrégation
des Affaires du Siècle, notre plus vif soutien aux fidèles toulousains qui vivent aujourd’hui sous
l’autorité d’un homme qui bafoue notre serment commun du baptême, et insulte le Ciel par ses
actions irréfléchies et illégales. Toutes nos prières leur sont dédiées et pas un jour depuis cette
rupture, nous n'avons de cesse de supplier le Très-Haut d’apporter aide et conseil aux autorités
comtales de la province de Toulouse. Les nombreux rapports qui nous sont faits par nos agents
diplomatiques, et les nombreuses lettres que nous recevons des fidèles toulousains, inquiets de
cette situation, malgré l'alarme que ladite situation entraîne, nous rassurent, prouvant que le mal
de la bête-sans-nom n’a pas pris racine dans le cœur de tous les hommes de Toulouse.

Rompu dans l’illégalité, nous enjoignons chaque Aristotélicien du comté de Toulouse à considérer
comme valable et en application le concordat d’Amistat.

Profitant de cette lettre publique, nous tenons à apporter quelques réponses aux diverses questions
et interrogations qui sont faites en place publique et qui sèment le trouble au sein des esprits
aristotéliciens, soucieux du respect des préceptes. Aussi, nous affirmons que le baptême du comte
Amael, et bien qu’il fut célébré dans l’illégalité et contrairement aux règles édictées dans le Droit
Canon, n’en reste pas moins valide, car tout sacrement, même donné hors des lois, ne peut être
repris. Gageons que le comte et l’archevêque de Toulouse dont les rapports se sont tendus ces
derniers temps, ne se soient pas compris et aient entendu les mots dans des sens différents.

Par ailleurs, les raisons invoquées par le Comte Amael pour justifier la rupture du concordat sont
nulles et non-avenues, et ne peuvent être reçues, que ce soit auprès du Siège Apostolique ou auprès
de juristes confirmés, car un traité, par nature, ne peut être abrogé unilatéralement sans que les
autres parties ne soient lésées. Le concordat, comme tout traité ou contrat bilatéral d’ailleurs, est
tel un mariage : en cas de dissolution, il faut l’accord des deux parties, sinon, l’on considère qu’il y
a adultère.

Enfin, et bien que les accusations du comte Amael restent trompeuses, l’une d’elles nous invite à
rappeler aux fidèles que l’Église de France, sans érudits universitaires en théologie In Gratebus, est
comme un troupeau sans bergers. Sans ces derniers l’archevêque de Toulouse est dans l’incapacité
physique de pourvoir à la vacance des cures de son diocèse, et c’est une erreur grave que de
l’accuser d’incompétence pour ces faits. Aussi appelons nous les fidèles à envisager le sacerdoce
comme une vie possible, que se soit en tant que clerc laïc ou prêtre, et à entendre l’appel de Dieu.

Pour finir, nous appelons, enjoignons et exhortons le peuple des fidèles de Toulouse à soutenir les
mains tendues et les appels à la raison que l’Église ne cesse de réitérer auprès du Comte, et qu’il
joue de tout son poids et de toute son influence afin de prouver aux autorités publiques que le peuple
reste fidèle aux principes de l’aristotélisme. Seule l’Église Aristotélicienne conduit les âmes des
défunts au Paradis Solaire. En priver ne fut-ce qu’une infime partie du peuple est un crime grave, car
il condamne les âmes à un enfer éternel.

Malgré les apparences qui pousseraient à croire que l’Église menace et condamne sans entendre la
plainte de ses fidèles, Elle fait preuve pourtant d’une grande mansuétude et d’une tempérance
rarement atteintes. Le comte, mis au fait de l’erreur de ses actions et de son infraction envers le
Droit Canon, était invité à revenir sur ses déclarations – inéluctablement schismatiques – endéans
les cinq jours à compté de dimanche dernier sous peine de constatation de son excommunication.
Aujourd’hui, voilà plus de dix jours que nous n’avons pas eu de réponse. Le Comte et son conseil,
dans une optique comminatoire, viennent donc d’être frappés d’Interdit. L’Église fait une fois encore
preuve de modération et cherche par tous les moyens à retarder la sentence pourtant inévitable qui
devrait frapper le comte, en lui laissant le temps de la réflexion. Les autorités du Comté de Toulouse
ont jusqu’à demain soir pour revenir sur les égarements du comte, sans quoi, l’Église se verra dans
l’obligation de poursuivre les contrevenants.


Dans l’espoir que raison regagne les autorités toulousaines,


Bénédiction apostolique.


[img]http://img204.imageshack.us/img204/9382/signaturepngcopiejt9.png[/img]

Vicomte Aaron de Nagan,
Cardinal-Archevêque de Césarée,
Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.

[img]http://img206.imageshack.us/img206/1333/sceaupetitdbordqs8.gif[/img]

Donné à Rome, le V du mois d'avril de l’an de grâce MCDLIX de
Notre Seigneur.
[/i]
[/list]
[/quote]

_________________

Patriarche in Partibus d'Alexandrie


Dernière édition par Aaron le Mer Avr 06, 2011 2:16 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
vincent.diftain



Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 7213
Localisation: Champagne

MessagePosté le: Mar Avr 05, 2011 8:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Elévation de Carolum Borja au rang de Cardinal National Suffragant


    Nous, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlingue, Primat de Bretagne, Cardinal chancelier de la congrégation de la Saincte Inquisition, Archevêque de Tours, Duc de Montfort, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,
    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,

    Créons Carolum Borja, Archévêque de Tarragona, Cardinal National Suffragant de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique hisponophone auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XXVIII de Mars de l’an de grâce MCDLIX de la Saincte Eglise Aristotélicienne







Citation:




    Elevación de Carolum Borja al rango de Cardenal Nacional Sufragáneo


    Nos, Clodeweck Montfort-Toxandrie, Cardenal Camerlengo, Primado de Bretaña, Cardenal canciller de las congregaciones de la Santa Inquisición, Arzobispo de Tours, Duque de Montfort, delante del Altísimo, y bajo la mirada de Aristoteles,
    Nosotros, Cardenales de la Santa Iglesia Aristotélica y Romana, reunidos en Consagrado Órgano colegiado, delante del Altísimo y bajo la mirada de Aristoteles,

    Creamos a Carolum Borja, Arzoobispo de Tarragona, Cardenal Nacional Sufragáneo de la Santa Iglesia Aristotélica y Romana como representante de la zona géodogmatica hispanohablante ante el Consistorio Pontifical de la misma entidad lingüística.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Hecho en Roma el XXVIII de Marzo del año de gracia MCDLIX de la Santa Iglesia Aristotélica.







Code:

[quote]

[list]
[img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]

[size=18][color=#FFCC00][b]Elévation de Carolum Borja au rang de Cardinal National Suffragant[/b][/color][/size]


[b]Nous, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Cardinal Camerlingue,  Primat de Bretagne, Cardinal chancelier de la congrégation de la Saincte Inquisition, Archevêque de Tours, Duc de Montfort, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, [/b]
[b]Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote, [/b]

Créons [color=#FFCC00][b]Carolum Borja[/b][/color], Archévêque de Tarragona, [color=#FFCC00][b]Cardinal National Suffragant[/b][/color] de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la [i]zone géodogmatique hisponophone[/i] auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.

[i][b]Ad Majorem Dei Gloriam[/b][/i]

[b]Fait à Rome le XXVIII de Mars de l’an de grâce MCDLIX de la Saincte Eglise Aristotélicienne[/b]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img167.imageshack.us/img167/3212/clodeweckjaunewo6.gif[/img]

[/list]

[/quote]

[quote]
[list]
[img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]

[size=18][color=#FFCC00][b]Elevación de Carolum Borja al rango de Cardenal Nacional Sufragáneo[/b][/color][/size]


[b]Nos, Clodeweck Montfort-Toxandrie, Cardenal Camerlengo, Primado de Bretaña, Cardenal canciller de las congregaciones de la Santa Inquisición, Arzobispo de Tours, Duque de Montfort, delante del Altísimo, y bajo la mirada de Aristoteles,[/b]
[b]Nosotros, Cardenales de la Santa Iglesia Aristotélica y Romana, reunidos en Consagrado Órgano colegiado, delante del Altísimo y bajo la mirada de Aristoteles,[/b]

Creamos a [color=#FFCC00][b]Carolum Borja[/b][/color], Arzoobispo de Tarragona, [color=#FFCC00] [b] Cardenal Nacional Sufragáneo [/b][/color] de la Santa Iglesia Aristotélica y Romana como representante[i] de la zona géodogmatica hispanohablante [/i] ante el Consistorio Pontifical de la misma entidad lingüística.

[i] [b] Ad Majorem Dei Gloriam [/b] [/i]

[b]Hecho en Roma el XXVIII de Marzo del año de gracia MCDLIX de la Santa Iglesia Aristotélica.[/b]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img] [img]http://img167.imageshack.us/img167/3212/clodeweckjaunewo6.gif[/img]

[/list]

[/quote]

_________________
Vincent Diftain d'Embussy
Cardinal Romain
Chancelier de la Sainte Inquisition
Grand Inquisiteur
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aaron
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 07 Mar 2006
Messages: 13195
Localisation: Castelli Romani

MessagePosté le: Lun Avr 11, 2011 6:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



    A l’Universalité des Fidèles,
    Au peuple du Comté de Toulouse,
    Aux autorités toulousaines et au comte,



    Il semble que ces derniers jours et ces dernières heures n’aient pas suffi à convaincre le Comte
    Amael de Toulouse de l’égarement dans lequel il semble s’entêter depuis plusieurs semaines ; il
    apparaît que les conseils, les mises en garde et les rappels à l’ordre que l’Église lui fit savamment
    et avec bienveillance n’aient pas suffi à faire revenir le comte à la raison.

    La Congrégation des Affaires du Siècle et la Nonciature Apostolique déplorent ensemble la situation
    ayant conduit le comte de Toulouse à l'acte insensé de négation du Concordat d’Amistat et regrette
    amèrement que les querelles privées aient pénalisé l’ensemble du peuple des fidèles, pourtant
    innocent dans ce conflit sans consistance.

    L’apostasie dont s’est rendu coupable le comte Amael est un crime spirituel grave, quel que soit le
    statut de la personne qui le commet. En tant que fidèle, le comte est tenu de respecter et de faire
    sien le Droit Canon. Le Concordat, en tant qu’extension de celui-ci doit être tenu en égale estime à
    la loi canonique établie par nos pères.

    Face à ce non-respect, la sentence est non seulement sans appel, mais aussi automatique. La Sainte
    Église, préférant fermer les yeux temporairement sur ces actes infâmes et ouvrir les bras aux égarés
    dans une optique de réconciliation, a repoussé au-delà des limites de l'acceptable, l'échéance
    inévitable d'excommunication latae sentencia du Comte de Toulouse. Cette dernière n’est ni une
    punition, ni une vengeance. Elle est le résultat d’une justice immanente ; d’un acte qui produit un fait
    inéluctable. Comme un cœur cessant de battre induit une mort inévitable, la négation ostensible et
    répétée du Droit Canon induit l’excommunication latae sentencia.

    C’est donc avec amertume, et habité par le regret de n’être parvenu à raisonner le Comte de
    Toulouse, que nous joignons à cette présente lettre publique, l’avis d’excommunication latae
    sentencia d’Amael de Sanche. En conséquence, l’Église délie de son serment de fidélité et
    d’obéissance, le peuple et les vassaux d’Amael de Sanche et admonestons le peuple à ne plus le
    reconnaître comme souverain de la province dont il incarnait jusque là l’autorité temporelle.

    Mis au ban de la société civile et jeté hors de la communauté des fidèles, la Sainte Église
    Aristotélicienne et Romaine prescrit aux autorités du Royaume de France de prendre les mesures
    nécessaires et indiquées lorsqu’un comte, du fait de ses actions patentes, reconnues et affirmées,
    sombre dans l’hérésie.

    Un cap ayant été franchi, mais les actes n’étant pas irréversibles, l’excommunication ne pourra être
    levée qu’après la tenue d’un procès devant le tribunal de la Sainte Inquisition.



    Bénédiction apostolique.




    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Césarée,
    Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.



    Donné à Rome, le IX d'avril de l’an de grâce MCDLIX de
    Notre Seigneur.



Code:

[quote]
[list]
[i]
A l’Universalité des Fidèles,
Au peuple du Comté de Toulouse,
Aux autorités toulousaines et au comte,



Il semble que ces derniers jours et ces dernières heures n’aient pas suffi à convaincre le Comte
Amael de Toulouse de l’égarement dans lequel il semble s’entêter depuis plusieurs semaines ; il
apparaît que les conseils, les mises en garde et les rappels à l’ordre que l’Église lui fit savamment
et avec bienveillance n’aient pas suffi à faire revenir le comte à la raison.

La Congrégation des Affaires du Siècle et la Nonciature Apostolique déplorent ensemble la situation
ayant conduit le comte de Toulouse à l'acte insensé de négation du Concordat d’Amistat et regrette
amèrement que les querelles privées aient pénalisé l’ensemble du peuple des fidèles, pourtant
innocent dans ce conflit sans consistance.

L’apostasie dont s’est rendu coupable le comte Amael est un crime spirituel grave, quel que soit le
statut de la personne qui le commet. En tant que fidèle, le comte est tenu de respecter et de faire
sien le Droit Canon. Le Concordat, en tant qu’extension de celui-ci doit être tenu en égale estime à
 la loi canonique établie par nos pères.

Face à ce non-respect, la sentence est non seulement sans appel, mais aussi automatique. La Sainte
Église, préférant fermer les yeux temporairement sur ces actes infâmes et ouvrir les bras aux égarés
dans une optique de réconciliation, a repoussé au-delà des limites de l'acceptable, l'échéance
inévitable d'excommunication latae sentencia du Comte de Toulouse. Cette dernière n’est ni une
punition, ni une vengeance. Elle est le résultat d’une justice immanente ; d’un acte qui produit un fait
inéluctable. Comme un cœur cessant de battre induit une mort inévitable, la négation ostensible et
répétée du Droit Canon induit l’excommunication latae sentencia.

C’est donc avec amertume, et habité par le regret de n’être parvenu à raisonner le Comte de
Toulouse, que nous joignons à cette présente lettre publique, l’avis d’excommunication latae
sentencia d’Amael de Sanche. En conséquence, l’Église délie de son serment de fidélité et
d’obéissance, le peuple et les vassaux d’Amael de Sanche et admonestons le peuple à ne plus le
reconnaître comme souverain de la province dont il incarnait jusque là l’autorité temporelle.

Mis au ban de la société civile et jeté hors de la communauté des fidèles, la Sainte Église
Aristotélicienne et Romaine prescrit aux autorités du Royaume de France de prendre les mesures
nécessaires et indiquées lorsqu’un comte, du fait de ses actions patentes, reconnues et affirmées,
sombre dans l’hérésie.

Un cap ayant été franchi, mais les actes n’étant pas irréversibles, l’excommunication ne pourra être
levée qu’après la tenue d’un procès devant le tribunal de la Sainte Inquisition.



Bénédiction apostolique.


[img]http://img204.imageshack.us/img204/9382/signaturepngcopiejt9.png[/img]

Vicomte Aaron de Nagan,
Cardinal-Archevêque de Césarée,
Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.

[img]http://img206.imageshack.us/img206/1333/sceaupetitdbordqs8.gif[/img]

Donné à Rome, le IX d'avril de l’an de grâce MCDLIX de
Notre Seigneur.
[/i][/list]
[/quote]


http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=8039&start=180
_________________

Patriarche in Partibus d'Alexandrie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aaron
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 07 Mar 2006
Messages: 13195
Localisation: Castelli Romani

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 4:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:




    Nomination de Tully de Nivellus-Sparte au poste d’évêque in Partibus d'Égée



    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine et Archevêque de Césarée, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,



    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de son éminence Tully de Nivellus-Sparte, ancien archevêque de Reims, au trône épiscopal in Partibus d'Égée pour services rendu à la grandeur de l'Eglise.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XVII avril, le lundi, de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur




    Pour le collège des Cardinaux, Aaron de Nagan,
    Cardinal.





_________________

Patriarche in Partibus d'Alexandrie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6482
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Jeu Avr 21, 2011 4:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    De la reprise du Parchemin Aristotélicien

    La Curie Romaine et l'Office des Presses, Journaux et Parchemins ont le plaisir de vous annoncer que le Parchemin Aristotélicien reprend son activité.

    Après presque trois années d'inactivité, le Parchemin Aristotélicien va renouer avec une publication régulière. Il change de forme mais il ne change pas d'objectif.

    Relayer les annonces publiées par chaque institution en Place d'Aristote, informer les fidèles sur les grands et petits évènements concernant la vie aristotélicienne, diffuser des reportages, entrevues et autres productions littéraires: voilà ce que vous pourrez trouver sur le nouveau Parchemin Aristotélicien.

    Un annuaire est également disponible, vous pourrez y trouver la quasi totalité des institutions de Rome, des officialités épiscopales aux congrégations, en passant par les églises nationales et la Place d'Aristote. Vous n'aurez donc plus aucune excuse de ne pas trouver votre chemin.

    Une tribune est par ailleurs à la disposition des lecteurs qui souhaitent proposer des articles, critiquer nos publications, demander un droit de réponse ou encore se porter candidat afin de rejoindre les rangs des rédacteurs.

    Enfin, une permanence est ouverte dans le but d'avoir un contact direct avec nos lecteurs. Elle ne sera certainement pas ouverte 24 heures sur 24 mais nous espérons la rendre la plus accessible possible. Et si vous souhaitez nous aider à diffuser le Parchemin Aristotélicien, un petit guide vous montrera comment faire cela simplement.

    Bonne lecture à vous tous!!!


    Fait à Rome le Jeudi 21 Avril 1459,
    Pour le sacré collège des Cardinaux,
    Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable.




Code:
[quote][list][img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]

[color=orange][size=18][b]De la reprise du Parchemin Aristotélicien[/b][/size][/color]

[i]La Curie Romaine et l'Office des Presses, Journaux et Parchemins ont le plaisir de vous annoncer que le Parchemin Aristotélicien reprend son activité.[/i]

[b]Après presque trois années d'inactivité, le [url=http://www.le317.fr/parcheminaristotelicien/]Parchemin Aristotélicien[/url] va renouer avec une publication régulière. Il change de forme mais il ne change pas d'objectif.

Relayer les annonces publiées par chaque institution en Place d'Aristote, informer les fidèles sur les grands et petits évènements concernant la vie aristotélicienne, diffuser des reportages, entrevues et autres productions littéraires: voilà ce que vous pourrez trouver sur le nouveau Parchemin Aristotélicien.

Un annuaire est également disponible, vous pourrez y trouver la quasi totalité des institutions de Rome, des officialités épiscopales aux congrégations, en passant par les églises nationales et la Place d'Aristote. Vous n'aurez donc plus aucune excuse de ne pas trouver votre chemin.

Une [url=http://www.le317.fr/parcheminaristotelicien/?page_id=16]tribune[/url] est par ailleurs à la disposition des lecteurs qui souhaitent proposer des articles, critiquer nos publications, demander un droit de réponse ou encore se porter candidat afin de rejoindre les rangs des rédacteurs.

Enfin, une [url=http://www.le317.fr/parcheminaristotelicien/?page_id=107]permanence[/url] est ouverte dans le but d'avoir un contact direct avec nos lecteurs. Elle ne sera certainement pas ouverte 24 heures sur 24 mais nous espérons la rendre la plus accessible possible. Et si vous souhaitez nous aider à diffuser le Parchemin Aristotélicien, un petit [url=http://www.le317.fr/parcheminaristotelicien/?page_id=79]guide[/url] vous montrera comment faire cela simplement.

Bonne lecture à vous tous!!![/b]

[i]Fait à Rome le Jeudi 21 Avril 1459,
Pour le sacré collège des Cardinaux,
Par MrGroar Von Valendras, Cardinal Connétable.[/i]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img][/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Sava



Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 1340
Localisation: Hungarian Kingdom

MessagePosté le: Sam Avr 23, 2011 9:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    A Magyar Püspöki Konferencia szabályzatának dogmatikai és kánonjogi megfelelése



    Mi, SE Aranykorona d’Ozora, a Közép És Kelet Európai Konzisztórium nemzeti választó bíborosa, a Magyar Királyság vice-prímása, Esztergom érseke, a Nagykancellári Hivatal vice-prefektus- konzulja a Mindenható színe és Arisztotelész tekintete előtt, valamennyiük nevében a Szent Bíborosi Kollégium ülésén


    szavazatunkkal jóváhagytuk, örökös és végleges pátensben elismerjük, hogy a Magyar Püspöki Konferencia szabályzata a kánonjognak és a dogmáknak megfelel. Ezért az teljes mértékben érvényes.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Kelt, Rómában, Urunk 1459. évében, április havának 23. napján

    A Bíborosi Kollégium nevében,

    A Közép És Kelet Európai Konzisztórium nemzeti választó bíborosa,
    A Nagykancellári Hivatal vice-prefektus- konzulja
    A Magyar Királyság vice-prímása
    Esztergom érseke,
    Ozora bárója





Citation:
A Magyar Püspöki Konferencia szabályzata

A továbbiakban a Magyar Püspöki Konferenciára az MPK mozaikszóval hivatkozunk.

1. Általános szerep

1.1. Az MPK felel a Magyar Királyságban minden lelki és az Egyházat érintő világi ügyekért; a többi egyházi szervezettel és az Apostoli Nunciatúrával karöltve.
1.2. Az MPK határozza meg az Egyház iránymutatásait a Magyar Királyságban a dogmákkal, a kánonjoggal és a Római Kúria döntéseivel összhangban.
1.3. Az MPK vezetője a vice-prímás.

2. Az MPK felépítése

2.1. Az MPK rendes tagjai
2.1.1. Azon érsekek és püspökök, akiknek legalább egy a Magyar Királyság területén lévő plébánia áll az irányításuk alatt.
2.1.2. A Magyar Királyság területén lévő kiérdemesült és nyugalmazott bíborosok, címzetes és kiérdemesült püspökök.

2.2 Az MPK tanácsadó tagjai
2.2.1. Az Magyar Királyságban alapított egyházi rendek vezetői.
2.2.1. A Magyar Királyságban akkreditált egyházi diplomata.

2.3. A rendes tagok szavazati joggal rendelkeznek, míg a tanácsadó tagok nem.

2.4. Különleges tagsági rendelkezések
2.4.1. Azok az érsekek és püspökök, akik legalább három hónapot töltöttek püspöki hivatalban, lemondásuk vagy nyugalmazásuk esetén három hónapig kiérdemesült püspököknek számítanak. A játékból való törlés nem nyugalmazás, így nem biztosít kiérdemesült státuszt.
2.4.2. Amennyiben az MPK bármely tagja négy héten át inaktív, automatikusan felfüggesztődik hivatalából és elveszti a szavazati jogát. Ezek a tagok jelölhetők nyugalmazott státuszra, és az MPK új püspököt választ helyettük.

3. A vice-prímás

3.1. A vice-prímás az MPK vezetője mind vallási, mind világi kérdésekben. Ő vezeti a Magyar Arisztotelészi Egyházat.
3.2. A Közép És Kelet Európai Konzisztórium választó bíborosának tartozik felelősséggel.
3.3 A vice-prímás jelöltnek be kell nyújtania az életrajzát és a választási programját az MPK felé. Csak olyan valaki pályázhat a vice-prímási hivatalra, aki legalább három hónapja az MPK tagja.
3.4. A vice-prímást az MPK tagjai választják. Mandátuma három hónapra szól.
3.5. A vice-prímásnak joga van az MPK nevében eljárni. Egyedül hozhat rendeleteket, de az MPK szavazása által ezek a rendeletek hatályon kívül helyezhetők. A hatályon kívül helyezési folyamatnak felfüggesztő hatása van a vonatkozó rendeletre.
3.6. A vice-prímás elmozdítható a pozíciójából bizalmatlansági indítvánnyal. A bizalmatlansági indítványt szavazásnak kell követnie. A Közép És Kelet Európai Konzisztórium választó bíborosa ugyancsak elmozdíthatja a vice-prímást a pozíciójából.

4. Az MPK általános helynöke

4.1. Ő helyettesíti a vice-prímást, annak távollétében.
4.2. A személyét a vice-prímás választja az MPK a rendes tagok közül. A vice-prímás döntését a helyettesének személyét illetően a rendes tagok megvétózhatják. Ezzel kötelezik a vice-prímást arra, hogy új helyettest válasszon. Ha azonban a vice-prímás újra ugyanazt a személyt választja, az MPK köteles elfogadni a vice-prímás döntését.

5. Az MPK különleges feladatai

5.1. Az MPK szavazás útján választja meg, illetve váltja le a Magyar Királyság püspökeit és érsekeit.
5.1.1. Kizárólag a pappá szentelt, legalább három hónapos tapasztalattal rendelkező teológus választható püspökké; és csakis az MPK három hónapja hivatalban lévő püspökei választhatók érsekké.

5.1.2. Egy püspök pozíciójából elmozdítható a következő esetekben:
- több mint egy hónapos távollét esetén;
- amennyiben doktrinális vétséggel elmarasztalja az egyházi igazságszolgáltatás vagy a Közép és Kelet Európai Konzisztórium választó bíborosa;
- amennyiben a vice-prímás tilalma ellenére beleavatkozik valamely másik püspökség ügyeibe;
- gondatlansága, hanyagsága miatt (miután a vice-prímás nyomozati eredménye az MPK elé került).

5.2. A szavazások menete
Bármely egyházi pozícióba történő választáskor a következő eljárást kell lefolytatni:
- Ötnapos szavazás, vagy amíg minden választásra jogosult le nem adja a szavazatát.
- Abszolút többség szükséges (a szavazásra jogosult tagok közül 50%+1 főnek a támogatása szükséges)
1) Elindul a szavazás.
a) Abszolút többség esetében. -> (2a)
b) Abszolút többség hiányában. -> (2b)

2a) Érvényes a szavazás.
2b) Újabb szavazás indul - ezúttal csak a két első, lehetséges jelöltre lehet szavazni. Ebben a fordulóban az egyszerű többség dönt, nincs szükség abszolút többségre.
x) X játékos szerez többséget. -> (3x)
y) Y játékos szerez többséget. - > (3y)

3x) X játékosé a pozíció.
3y) Y játékosé a pozíció.


6. A Magyar Püspöki Konferencia szabályzatának módosítása

6.1. A Magyar Püspöki Konferencia szabályzata bármikor megváltoztatható. Minden változtatáshoz kiírandó egy, az 5.2. alatt tárgyalt szavazás. Érvényes szavazás esetén a Magyar Püspöki Konferencia szabályzatában javasolt változtatásokat a Közép És Kelet Európai Konzisztórium választó bíborosa fogadhatja el, és érvényesítheti.


Érvényesítve Őszentsége V. Jenő pápa pontifikálása alatt az Úr 1459. április havának 11. napján.
Publikálva Őeminenciája, Aranykorona d'Ozora nemzeti választó bíboros, vice-prímás, esztergomi érsek által az Úr 1459. napján április havának 23. napján.


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sava



Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 1340
Localisation: Hungarian Kingdom

MessagePosté le: Lun Mai 02, 2011 7:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:




    Révocation de son Eminence Maglina




    Nous, SE Aranykorona d'Ozora, Cardinal- Électeur de la zone géodogmatique d'Europe Centrale et Orientale, Vice-Primat de Royaume de Hongrie, Archevêque de Esztergom, Baron de Ozora, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,
    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,


    En application de l'article 2.9 (Livre 5) du droit canon, révoquons pour la Curie son Eminence Maglina de sa charge de Cardinal Suffragant de la zone géodogmatique d'Europe Centrale et Orientale (ZECO) de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine.

    Pace e bene

    Faict à Rome le II Mai de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneu


    Au nom du Collège des Cardinaux:






_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aaron
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 07 Mar 2006
Messages: 13195
Localisation: Castelli Romani

MessagePosté le: Lun Mai 23, 2011 5:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:






    Nomination de Alessandro III de Montemayor dict "Giarru" à la charge de Vice-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foi, et élévation du même au rang de Cardinal Romain Électeur.



    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal, Archevêque de Césarée, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Doyen du Sacré-Collège, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom du collège des cardinaux, réunis en Sacré Collège,


    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de Son Éminence Alessandro III de Montemayor dict Giarru senza Terra, Cardinal-Archevêque de Florence et Préfet des Vidames Italophones à la charge de Vice-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foi pour l'ensemble du travail qu'il a effectué au sein de ce dicastère. Cet investissement à la gloire de la Sainte Église, et de facto à la Gloire du Très-Haut, montre combien il est important de se dépasser chaque jours pour voir le soleil éblouir le cœur des fidèles et de porter notre attention sur ceux qui restent encore et toujours hermétiques à la Seule Vraie Voi.

    Conformément au Droit Canon sur le gouvernement suprême de l'Église, nous élevons le dit Alessendro au rang de Cardinal Romain Électeur. Il rejoint donc aujourd'hui, les XI autres Cardinaux Romains Électeurs, conseillers de notre Saint-Père, le Pape Eugène V.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XX mai, le vendredi, de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur[/b]



    Pour le collège des Cardinaux, Aaron de Nagan,
    Cardinal et Doyen du Sacré Collège




Code:
[quote]
[list]

[img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]


[b][color=#FFCC00][size=18]Nomination de Alessandro III de Montemayor dict "Giarru" à la charge de Vice-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foi, et élévation du même au rang de Cardinal Romain Électeur.[/size][/color]



Nous, Aaron de Nagan, Cardinal, Archevêque de Césarée, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Doyen du Sacré-Collège, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom du collège des cardinaux, réunis en Sacré Collège,[/b]

Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de Son Éminence [color=#FFCC00][b]Alessandro III de Montemayor[/b][/color] dict Giarru senza Terra, Cardinal-Archevêque de Florence et Préfet des Vidames Italophones à la charge de [color=#FFCC00][b]Vice-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foi[/b][/color] pour l'ensemble du travail qu'il a effectué au sein de ce dicastère. Cet investissement à la gloire de la Sainte Église, et de facto à la Gloire du Très-Haut, montre combien il est important de se dépasser chaque jours pour voir le soleil éblouir le cœur des fidèles et de porter notre attention sur ceux qui restent encore et toujours hermétiques à la Seule Vraie Voi.

Conformément au Droit Canon sur le gouvernement suprême de l'Église, nous élevons le dit Alessendro au rang de [color=#FFCC00][b]Cardinal Romain Électeur[/b][/color]. Il rejoint donc aujourd'hui, les XI autres Cardinaux Romains Électeurs, conseillers de notre Saint-Père, le Pape Eugène V.


Ad Majorem Dei Gloriam

Fait à Rome le XX mai, le vendredi, de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur[/b]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://img70.imageshack.us/img70/1921/sceauaaron25uq.gif[/img]

[b]Pour le collège des Cardinaux, Aaron de Nagan,
Cardinal et Doyen du Sacré Collège[/b]
[/list]
[/quote]

_________________

Patriarche in Partibus d'Alexandrie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
MrGroar
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 6482
Localisation: Bourges (Berry), Chambéry (Savoie)

MessagePosté le: Mer Mai 25, 2011 3:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


    Nomination d'un nouvel administrateur des Registres Aristotéliciens

    Moi MrGroar Von Valendras, en ma qualité de Grand Administrateur des Registres Aristotéliciens, sous le regard d’Aristote, au nom du collège des cardinaux, réunis en Sacré Collège, faisons annonce de:

    La nomination de monseigneur Fitz, Curé d'Argentan et Vicaire de l'Archidiocèse de Rouen en tant qu'Administrateur des Registres Aristotéliciens.

    A ce titre, il aura dorénavant pour responsabilités de:
    - Nommer et révoquer les différents archivistes responsables de la tenue des Registres Aristotéliciens pour chaque diocèse,
    - S'assurer de la bonne tenue des Registres Aristotéliciens,
    - Réorganiser les Registres Aristotéliciens en fonction des desiderata des archivistes et des possibilités matérielles offertes.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le mercredi 25 mai 1459,
    Pour la Curie Romaine,
    Par MrGroar Von Valendras, Grand Administrateur des Registres Aristotéliciens.





Code:
[quote][list][img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]

[b][color=#FFCC00][size=18]Nomination d'un nouvel administrateur des Registres Aristotéliciens[/size][/color][/b]

[i]Moi MrGroar Von Valendras, en ma qualité de Grand Administrateur des Registres Aristotéliciens, sous le regard d’Aristote, au nom du collège des cardinaux, réunis en Sacré Collège, faisons annonce de:[/i]

[b]La nomination de monseigneur [color=red]Fitz[/color], Curé d'Argentan et Vicaire de l'Archidiocèse de Rouen en tant qu'[color=red]Administrateur des [url=http://registresea.lightbb.com/]Registres Aristotéliciens[/color][/url].

A ce titre, il aura dorénavant pour responsabilités de:
- Nommer et révoquer les différents archivistes responsables de la tenue des Registres Aristotéliciens pour chaque diocèse,
- S'assurer de la bonne tenue des Registres Aristotéliciens,
- Réorganiser les Registres Aristotéliciens en fonction des desiderata des archivistes et des possibilités matérielles offertes.[/b]

[i]Ad Majorem Dei Gloriam

Fait à Rome le mercredi 25 mai 1459,
Pour la Curie Romaine,
Par MrGroar Von Valendras, Grand Administrateur des Registres Aristotéliciens.[/i]

[img]http://img42.imageshack.us/img42/4817/sceaucuriejaune2.png[/img][img]http://www.le317.fr/images/sceauj.gif[/img]
[/list][/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Aaron
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 07 Mar 2006
Messages: 13195
Localisation: Castelli Romani

MessagePosté le: Sam Mai 28, 2011 9:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:




    Nomination de Alessandro de Montemayor au poste d’évêque in Partibus de Tripoli



    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, Archevêque de Césarée, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle et Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,



    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de son éminence Alessandro de Montemayor, dit Giarru, ancien archevêque de Florence, au trône épiscopal in Partibus de Tripoli pour services rendu à la grandeur de l'Église.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XXVIII mai, le samedi, de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur




    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Cardinal.







Citation:




    Nomina di Alessandro de Montemayor al posto di vescovo in Partibus di Tripoli



    Noi, Aaron de Nagan, Cardinale della Santa Chiesa Aristotelica e Romana, Arcivescovo in Partibus di Cesarea, Cancelliere della Congregazione per gli affari del secolo, davanti all'Altissimo, e sotto lo sguardo di Aristotele, a nome dell'assemblea dei cardinali riuniti in Sacro Collegio,



    Abbiamo deliberato e ordinato, e per il nostro presente editto perpetuo e definitivo, deliberiamo ed ordiniamo la nomina di Monsignore Alessandro de Montemayor, detto Giarru, ex Arcivescovo di Florencia, al trono episcopale in Partibus di Tripoli per i servizi resi alla grandezza della Chiesa.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fatto a Roma il XXVIII maggio, sabato, dell'anno di grazia MCDLIX




    Per il collegio dei Cardinali,
    Aaron de Nagan, Cardinale Romano.






Code:
[quote]

[list]
[color=#009900]
[b][size=18]Nomination de Alessandro de Montemayor au poste d’évêque in Partibus de Tripoli[/size][/b][/color]

[b]
Nous, Aaron de Nagan, Cardinal de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, Archevêque de Césarée, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle et Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège, [/b]


Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de son éminence [color=#009900][b]Alessandro de Montemayor[/b][/color], dit Giarru, ancien archevêque de Florence, au trône épiscopal in Partibus de [color=#009900][b]Tripoli[/b][/color] pour services rendu à la grandeur de l'Église.

[b]
[i]Ad Majorem Dei Gloriam [/i]

Fait à Rome le XXVIII mai, le samedi, de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur[/b]

[img]http://img144.imageshack.us/img144/7816/sceauaarondbordvertcopiwt5.png[/img]

[b][i]Pour le collège des Cardinaux,
Aaron de Nagan, Cardinal.[/i]
[/b]
[/list]

[/quote]


[quote]

[list]
[color=#009900]
[b][size=18]Nomina di Alessandro de Montemayor al posto di vescovo in Partibus di Tripoli[/size][/b][/color]

[b]
Noi, Aaron de Nagan, Cardinale della Santa Chiesa Aristotelica e Romana, Arcivescovo in Partibus di Cesarea, Cancelliere della Congregazione per gli affari del secolo, davanti all'Altissimo, e sotto lo sguardo di Aristotele, a nome dell'assemblea dei cardinali riuniti in Sacro Collegio,[/b]


Abbiamo deliberato e ordinato, e per il nostro presente editto perpetuo e definitivo, deliberiamo ed ordiniamo la nomina di Monsignore [color=#009900][b]Alessandro de Montemayor[/b][/color], detto Giarru, ex Arcivescovo di Florencia, al trono episcopale in Partibus di [color=#009900][b]Tripoli[/b][/color] per i servizi resi alla grandezza della Chiesa.

[b]
[i]Ad Majorem Dei Gloriam [/i]

Fatto a Roma il XXVIII maggio, sabato, dell'anno di grazia MCDLIX[/b]

[img]http://img144.imageshack.us/img144/7816/sceauaarondbordvertcopiwt5.png[/img]

[b][i]Per il collegio dei Cardinali,
Aaron de Nagan, Cardinale Romano.[/i]
[/b]
[/list]

[/quote]

_________________

Patriarche in Partibus d'Alexandrie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Kad
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 20 Sep 2006
Messages: 6416
Localisation: Evêque In Partibus de Tibériade

MessagePosté le: Mar Mai 31, 2011 11:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Elévation de Josephus au rang de Cardinal National Suffragant



    Nous, Cyril Kad d'Azayes, cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, évêque in Partibus de Tibériade, chevalier d'Isenduil, préfet des Vidames, comte du Forez et vicomte de Brantôme, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,



    Créons Josephus, Archévêque de York, Cardinal National Suffragant de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique anglophone auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XXXI mai de l’an de grâce MCDLVIII




    Pour le collège des Cardinaux,
    Cyril Kad d'Azayes, cardinal Romain.






Code:
[quote]

[list]
[img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]
[color=#FFCC00]
[b][size=18]Elévation de Josephus au rang de Cardinal National Suffragant [/size][/b][/color]

[b]
Nous, Cyril Kad d'Azayes, cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, évêque in Partibus de Tibériade, chevalier d'Isenduil, préfet des Vidames, comte du Forez et vicomte de Brantôme, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège, [/b]


Créons [color=#FFCC00][b]Josephus[/b][/color], Archévêque de York, [color=#FFCC00][b]Cardinal National Suffragant[/b][/color] de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la [i]zone géodogmatique anglophone [/i] auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.

[b]
[i]Ad Majorem Dei Gloriam [/i]

Fait à Rome le XXXI mai de l’an de grâce MCDLVIII[/b]

[img]http://img117.imageshack.us/img117/2776/kadjqu8.png[/img]

[b][i]Pour le collège des Cardinaux,
Cyril Kad d'Azayes, cardinal Romain.[/i]
[/b]
[/list]

[/quote]

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17 ... 63, 64, 65  Suivante
Page 16 sur 65

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com