L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit CanonLien fonctionnel : Le Réseau
Lien fonctionnel : Le ParcheminLien fonctionnel : Les Registres
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De la soumission et du commerce de l'Homme par l'Homme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Salle Trufaldinienne - Secondary room
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bender.B.Rodriguez
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2008
Messages: 2763
Localisation: Bourges

MessagePosté le: Lun Avr 23, 2012 11:58 pm    Sujet du message: De la soumission et du commerce de l'Homme par l'Homme Répondre en citant

Citation:


De la soumission et du commerce de l'Homme par l'Homme

Petit traité pratique et dogmatique, tiré de réflexions puisées dans le Livre des Vertus et de la vie du Bienheureux Théodore sur le commerce et la soumission d'humains par d'autres humains.

L'exploitation de l'Homme par l'Homme, nous dit le Livre des Vertus, fut une des conséquences de la paresse que la Créature Sans Nom inspira à l'esprit des Hommes. Par fainéantise et par paresse, et parce qu'ils en avaient les moyens pécuniaires, certains Hommes se mirent à soumettre leurs frères à leur domination et à les réduire en esclavage ou achetèrent des humains réduits en esclavage aux païens et aux hétérodoxes. Ils pensaient ainsi, par arrogance, pouvoir s'offrir du bétail humain pour travailler à leur place et user de contrainte et de violence pour les faire obéir, comme pour les animaux, sans avoir à les payer et en les privant de toute liberté. Ils livrèrent ainsi leur âme à la Créature

Citation:
La Créature Sans Nom vint à nouveau près de ceux qui l’écoutaient et leur dit que la violence et la haine leur permettraient dorénavant de dominer leur prochain. Le fort abusa du faible et le faible subit le fort (Livre de la Pré-Histoire, Chapitre IV - « Les péchés »)


Il en résulta les graves désordres qui conduisirent le Très-Haut à détruire Oanylone, la ville où certains Hommes avaient essayé de soumettre d'autres Hommes à leur volonté en les privant de liberté !

Aussi, nos prophètes condamnèrent avec fermeté cet honteux avilissement d'humains par d'autres humains et le commerce que l'on pouvait en faire. C'est ainsi que Christos parlant des peuples de la Terre rappela leurs droits essentiels

Citation:
« Que votre solidarité ne connaisse pas de frontières ! Souvenez vous, mes amis, qu'Aristote vivait dans un pays d'une culture peu tolérante pour les autres peuples. Aujourd'hui, vous devez savoir que toutes les nations ont droit au respect et leur peuple à la liberté et à notre amitié » (Vita de Christos, Chapitre 9)


Que disent donc ces paroles, sinon que toutes les nations et que l'ensemble de leur peuple ont droit au respect et à la liberté? Nulles d'entre elles, nuls d'entre eux ne peuvent être privés de liberté, donc soumis à d'autres humains sous peine de grave péché contre l'esprit et contre les commandements du Très-Haut !

C'est d'ailleurs bien ainsi que le comprirent les disciples aristotéliciens comme en témoigne l'hagiographie du Bienheureux Théodore de Ligurie.
Elle nous enseigne que tout Aristotélicien doit se tenir éloigné de ces pratiques et libérer immédiatement les esclaves qu'il possède comme l'enseigna le pauvre mendiant qui convertit la famille du bienheureux à notre sainte religion

Citation:
"Il enseigna alors dans cette maison les principes de l'Aristotélisme : l'unicité et l'amour de Dieu pour les créatures et pour l'homme, l'égalité de tous les hommes en face du Créateur et l'importance de la collaboration dans le travail et dans la vie sociale. Il parla tant et bien qu'à la fin la famille se convertit à cette nouvelle religion. Venantios affranchit donc ses propres esclaves et commença à discuter de sa nouvelle foi avec ses concitoyens" (Hagiographie du Bienheureux Théodore)


Et que firent les païens pro-esclavagistes ?

Citation:
"Une nuit, un groupe d'hommes armés assaillit la famille pendant qu'ils dormaient : ils tuèrent les esclaves affranchis qui par respect et affection étaient restés pour travailler dans le moulin en tant qu'hommes libres"


Les païens, ces amis du Sans Nom, pro-esclavagistes, massacrèrent ceux dont ils ne supportaient pas la liberté nouvelle prouvant par là que pratiquer l'esclavage en privant des Hommes de toute liberté et faire le commerce d'humains, c'est livrer son âme au péché et à l'Enfer lunaire ! C'est servir la Créature Sans Nom et pas du tout le Très-Haut.

Entendons donc ces paroles, nous qui avons des oreilles pour entendre et des yeux pour lire, car le Très-Haut n'a pas permis l'esclavage et la traite des humains par d'autres humains; quiconque s'y livre donc contrevient aux commandements du Très-Haut et du Dogme de la Ste Eglise Romaine Aristotélicienne.

Tout Aristotélicien doit donc se tenir éloigné de tout commerce ou de toute proximité avec ceux qui ont livré leur âme au Sans Nom. Pratiquer l'esclavage, cet honteux asservissement de l'Homme par l'Homme, au point de le réduire à l'état de bête, constitue un crime contre l'Humanité et aussi un crime contre le Très-Haut.

Puisse ce petit traité pratique et dogmatique être utile à l'ensemble de nos frères qui pourront être un jour confrontés dans leur paroisse ou leur diocèse à ces spectacles odieux d'humains privés de liberté et vendus en place publique par d'autres humains,

Monseigneur Jerem, Recteur du Chapitre Régulier romain,
fait à Rome, le 01 novembre de l'an 1459, première année du pontificat d'Innocent VIII.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Salle Trufaldinienne - Secondary room Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com