L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit CanonLien fonctionnel : Le Réseau
Lien fonctionnel : Le ParcheminLien fonctionnel : Les Registres
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ecrits de Girtan 5 : Adresse aux fidèles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Salle Trufaldinienne - Secondary room
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bender.B.Rodriguez
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 16 Sep 2008
Messages: 2763
Localisation: Bourges

MessagePosté le: Sam Sep 08, 2012 2:21 pm    Sujet du message: Ecrits de Girtan 5 : Adresse aux fidèles Répondre en citant

Citation:


Citation:
Adresse aux fidèles




Citation:


Mes chers enfants,

Chaque fois que nous apprenons que l'un de nous est frappé par la maladie, l'affliction ou la mort brutale, inattendue, de quelqu'un que nous avons connu, fréquenté, aimé, et respecté, naît en chacun de nous comme une protestation muette. Nous sommes amenés à marquer un temps d'arrêt dans nos vies. Et nous réfléchissons, à partir de ce drame qu'est la mort.

La question la plus normale c'est : "la vie, qu'est-ce que c'est ? Quel est son but ?" Nous nous sommes tous posés souvent cette question, n'est-ce pas ? La réponse est diverse selon les personnes et leur sensibilité propre. Dans un monde où chacun se trouve défini par ses avoirs et ses pouvoirs, la mort est surtout une source d'angoisse. Elle sonne la déroute de toute possession. C'est une épreuve terrible de dépouillement total pour celui qui a tout misé sur des assurances temporelles et humaines. Dans tous les cas, nous réalisons que la vie, est quelque chose d'essentiellement fragile. En quelque sorte, notre entrée dans cette vie cléricale ou monacale, doit se comprendre comme un renoncement à ces sentiments matérialistes, pour se mettre totalement au service de l’autre…

Je crois qu'il nous faut reprendre contact avec les sources de notre être. Dépasser le culte de notre égo, refuser ce monde d'âpre compétition et de conflit, pour retrouver les moyens d'une véritable communication avec autrui et en faire la valeur première, qui donne sens à notre existence. Vous avez émergé de l'existence avec quelque chose d'infini au fond du coeur : désir de vie, désir d'amour, désir d'éternité. N'éteignons pas en nous un tel sentiment. Il faut au contraire s'efforcer de le dégager.

Aimer la vie, c'est lui donner sens et valeur. C'est faire l'apprentissage de cette valeur essentielle qu'est l'amour. Mais aimer, ce n'est pas n'importe quoi ! Le prophète a écrit : "Nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons nos frères"….Aristote s'empresse d'ajouter qu'il faut apprendre à aimer comme Dieu aime. À la lecture des écrits dans le livre des Vertus, je vois, presque à chaque page, des hommes tels Aristote, pleins de délicatesse, faisant attention aux autres, ayant le souci des autres, fraternels, paternels. Autant de signes concrets et quotidiens du grand amour et de la vraie amitié qu'ils manifestent envers tous, sans exclusive….

Nous vivons dans un monde divisé, profondément déchiré. Divisions, déchirures entre peuples, entre religions, croyances ou philosophies entre individus et souvent, même, au sein de nos familles. Guerres, violences, pulsions de mort qui vient d'un appétit effréné de domination, d'une soif de pouvoir. Pour cela, on écrase, on tue, on détruit. C'est à celui qui sera le plus malin, le plus riche, le plus fort, le plus intelligent. Et chaque fois, il y a des victimes. Saint François de Gênes, se présentant comme le bon berger, se place résolument du côté des faibles victimes. Par le signe du berger - serviteur, il inaugure ce monde nouveau où la première valeur sera l'amour. "Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent", dit-il. Or il n'y a pas de connaissance des personnes sans amour. On ne connaît que celui ou celle qui nous intéresse, celui auquel, celle à laquelle on s'intéresse….. Amour, connaissance réciproque sont les fruits du désir. D'un désir désintéressé. Le désir de se connaître et de s’apprécier !

A nous de choisir d'accepter ou non. Si nous disons "oui", nous devenons enfants de ce peuple d’Aristote, et ce n'est pas une image… c'est une réalité ! Voulez-vous devenir "divins" ? C'est possible. Vous apprendrez à vivre d'une vie fraternelle, attentifs aux autres, ne passant jamais sans vous arrêter devant une souffrance, une misère, un cas d'exclusion. C'est ce que le Livre des Vertus appelle la "vie éternelle". Elle est déjà commencée, démarrée, ici-bas,…. aujourd'hui ! Elle ne fera que s'épanouir pleinement lors du grand passage, si nous en avons fait, dès maintenant l'apprentissage.

Tous ces grands hommes qui nous ont quitté, victimes de leurs immenses Amitiés, resteront « éternellement » dans nos cœurs…. Louons l’œuvre de Dieu, qui par la main de l’impie frappa le berger, pour nous montrer le sens du sacrifice. Louons la mémoire de ceux qui ont voulu, par leur paroles, leurs actes et leur exemple, rendre à l’homme sa dignité et sa foi !


Père Girtan.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Salle Trufaldinienne - Secondary room Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com