L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit CanonLien fonctionnel : Le Réseau
Lien fonctionnel : Le ParcheminLien fonctionnel : Les Registres
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hagiographie de Sainte Edwige - Sainte locale

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Le Dogme - The Dogma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
hull
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 6565
Localisation: Dans les Cantons

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 5:08 am    Sujet du message: Hagiographie de Sainte Edwige - Sainte locale Répondre en citant

Citation:


Hagiographie de Sainte Edwige - Sainte locale

Sainte patronne de Silésie, Sainte Edwige est souvent reconnue avec une petit église dans la main afin de symboliser son rôle dans l'édification d'Eglises et de monastères en Silésie de son vivant.



I. Une naissance royale

Edwige, née vers 1179, est la fille de Berthold IV von Diessen, comte d’Andechs et duc de Méranie, comte de Tyrol et prince de Carinthie et d’Istrie, et de son épouse Agnès de Wettin Misnie.
Comme fille aînée, selon la coutume d'alors, elle reçut le nom de sa grand-mère. Son éducation, commencée à Andechs sur le lac Ammer où se trouvait le château familial, se poursuivit au monastère de Kitzingen sur le Main où elle reçut une bonne formation intellectuelle pour l'époque, ainsi qu'une éducation religieuse soignée.
Vers 1190, Edwige, alors âgée de 12 ans, fut envoyée en Pologne, à la cour de prince Boleslas le Haut dont elle devait épouser le fils, Henri le Barbu.
Son séjour en Pologne s'écoula sous le signe de la vie de famille et de cour. Elle mit au monde sept enfants, dont quatre moururent en bas âge. Elle était entourée par de nombreux prêtres, dont plusieurs moines. Elle ne manquait pas d'écouter la messe plusieurs fois par jour.



II. Duchesse de Silésie

Après la mort du père de Henri le Barbu en 1202, elle accéda au pouvoir avec son époux comme Duchesse de Silésie.

Par son intelligence et sa dévotion, elle conseillait souvent son époux qui l'écoutait bien plus que ces conseillers.Elle prêta son appui à des projets politiques de celui-ci et, par l’intermédiaire de ses frères et sœurs, elle lui facilita des contacts internationaux.
Des effets durables de son action avec son mari se manifestent à travers de nombreuses fondations d'églises, faites dans le cadre du processus d’aménagement de nouvelles bourgades en Silesie.

La plus célèbre fondation ducale en Silésie fut le monastère Cistercien de Trzebnica , fondé en 1204 à l'initiative d'Edwige.
Richement dotée par Henri le Barbu, le monastère commença vite à rayonner une intense vie spirituelle.Les démarches d'Edwige amenèrent en 1210 à faire admettre l'abbaye de Trzebnica comme le premier monastère dans l`Ordre de Cistercien dans les Royaumes de l'Est.Vers 1212, la fille d'Edwige, Gertrude, devint Cistercienne à Trzebnica et vers 1232, elle en fut nommée Abbesse.

Une autre fondation fut l'Eglise à Thorens qui lui est aujourd'hui dédiée afin de lui rendre hommage. Vers 1215, les habitants de Thorens connaissant sa piété et sa générosité lui écrivirent une lettre afin de lui demander de les aider à construire une nouvelle église afin de remplacer l'ancienne qui avait malheureusement succombé aux flammes d'une attaque commise par des hérétiques. La elle fit envoyer ses meilleurs architectes et maçons, elle pu être présenter le jour ou l'église fut consacrée. Elle marqua les habitants par son extrême gentillesse. A sa mort, ils décidèrent d'appeler l'église Sainte Edwige de Silésie afin de ne jamais l'oublier. Cette église est depuis utilisée par l'Ordre Teutonique, qui en a fait l'église de sa commanderie générale et garde en souvenir ses actes si généreux.

La dote importante dont Edwige disposait librement, constituée par les domaines de Zawon et de Jawon et par la châtellenie de Wlen, lui permirent d'organiser un hôpital ambulant auprès de la cour, destiné aux pauvres, d'entretenir un hôpital pour les lépreux à Sróda, ainsi que d'organiser un hospice.
Elle influença les décisions de son mari en adoucissant souvent ses jugements, ce qu’elle concevait aussi comme son devoir envers le pays.
Avec le temps, Edwige avait le désir de consacrer sa vie à des actes de Charité et après vingt années d'union, Edwige obtint de son mari le consentement à la séparation, confirmée par un vœu solennel.


III. Le bon pain et la fin de vie au Monastère de Trzebnica

Dès ce moment, elle résida au Monastère de Trzebnica dont sa fille était Abbesse, partageant avec les religieuses les devoirs résultant de la règle.
Elle prit l'habit Cistercien, mais elle ne fit pas de vœux Monastiques, même après la mort d'Henri le Barbu, inspirée sûrement par la volonté de disposer librement de ses biens.

Lors d'un hiver froid vers 1240, le blé venait à manquer, les paysans étaient inquiets car il n'allait pouvoir en fournir assez pour faire assez de pains pour les villageois. Il restait un stock que l'on disait infâme. La quantité était nécessaire pour subvenir aux besoins de tous pendant l'hiver et même plus. Un soir alors qu'elle priait dans la chapelle du monastère, elle perdit connaissance. Pendant cette perte de connaissance elle fit un songe ou l'Archange Galadrielle lui annonçait comment utiliser le blé pour en faire du pain. Revenant à elle, elle fit utiliser le blé d'une façon particulière qui étonna ses sœurs, le résultat fut cependant stupéfiant, le pain était là et en plus il avait un gout fameux. La population allait pouvoir avoir du pain à manger pendant longtemps et cela Grace à l'action d'Edwige.

Epuisée par son activité caritative et par une rigoureuse ascèse qui de son vivant déjà lui assurèrent un grand prestige, Edwige mourut à Trzebnica le 16 octobre 1243.
Après la mort d'Hedwige, son culte se propagea vite et des foules toujours plus grandes affluèrent auprès de sa tombe à Trzebnica, venant de Silésie, de Grande-Pologne, de Poméranie, de Lusace, de Misnie et de Thorens.


IV. Témoignages sur Sainte-Edwige

Citation:
Henri de la Vigie, serviteur lorsqu'elle était Duchesse.

C'était la Dame la plus bonne qu'il m'est été donné de servir ! Alors que j'étais occupé à ma Vigie, elle me laissait me faire remplacer pour que je puisse descendre et suivre la messe. Lorsque j'ai perdu mon pied à cause du froid, elle m'a invité à la rejoindre comme valet de chambre et ainsi je pouvais rester au chaud, elle donnait même de la nourriture ! Grace à elle je n'ai plus connu le froid ni la faim.


Guethoc, Seigneur à Thorens lorsqu'elle vint à Thorenc.

Cette Sainte Femme nous a donné une église, elle a envoyé ses meilleurs ouvriers qui ont fait une œuvre extraordinaire, elle a même fait doter l'église d'un mobilier d'une grande qualité. Suite à l'attaque des brigands hérétiques nous n'avions plus d'église, nous lui devons beaucoup.


Sainte Edwige est fêtée le 16 octobre, elle est la sainte patronne de la Silésie.

_________________
[Under Construction]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La Bibliothèque Romaine - The Roman Library - Die Römische Bibliothek - La Biblioteca Romana -> Le Dogme - The Dogma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com