L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Annonce de la Primatie de Bretagne
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Iliz Breizh - L'Église Bretonne - Church of Brittany
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2018 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Communiqué de la Primatie de Bretagne

Les jours passés se suivent mais ne se ressemblent, devant les réactions des fidèles il apparait important pour le Clergé Breton de faire le point sur les événements récents.

    Sur l'Edit Grand Ducal définissant la liberté de culte et de sa reconnaissance par le Collège d'Armes Bretons.

    Le Grand Duc dans son édit cite la Constitution Bretonne et parle de la religion Aristotélicienne. Ce qui est dommage c'est qu'il ne prend pas la peine de définir ce qu'est la religion Aristotélicienne et donc contredit la Constitution qu'il veut pourtant protéger. Je vais au travers de ces lignes expliquer ce qu'est la religion Aristotélicienne et son Eglise.

    Tout d'abord il est important de bien comprendre que le Dogme est ce qui définit l'Aristotélicisme. On ne peut tergiverser dessus ni le modifier. Si on le respecte on se définit comme Aristotélicien, si on ne le respecte pas on ne peut pas se définir comme tel. Aussi j'invite l'ensemble des lecteurs à lire le Dogme afin de ne pas se faire influencer.

    L'Eglise Aristotélicienne a deux prophètes, Aristote et Christos. C'est ce dernier qui a fondé l'Eglise, je vous invite à lire le Chapitre XI de sa Vita.
    Citation:

    " Les fidèles de Dieu, ceux qui ont appris l’enseignement d’Aristote et qui veulent suivre le chemin que je vous trace, doivent former une communauté de vie. Cette communauté trouvera son sens, et permettra à chacun de vivre dans la vertu, si elle est unie dans l’amitié réciproque que chacun de ses membres se doit d’éprouver envers ses semblables. Pour vous guider, je serai le père de cette communauté, j'en érigerai les principes, et mes successeurs feront de même après moi."

    Christos se tourna alors vers Titus, qui se tenait là…
    " Titus, approche, mon ami. Titus, tu es fort et vigoureux. Tu peux m'aider à porter cette communauté; tu seras mon second. Va Titus, tu es un titan, et c’est avec l'aide de ta force que je bâtirai une Eglise titanesque ! "

    Et il se tourna vers les autres apôtres, qui faisaient la moue :

    " Et vous, regardez-vous, voilà que vous oubliez la vertu et devenez jaloux! Pour faire partie de ma communauté fidèle à Dieu, il faudra tendre à être pur de tout péché. Or je vois bien qu’aucun d’entre vous ne peut prétendre à un tel niveau de vertu. Tournez vous alors vers Dieu, mes frères, car lui est miséricordieux et vous donne l’occasion de vous laver de vos fautes et de suivre le chemin que je trace pour vous.
    N’ayez donc pas de peine, car vous serez mes successeurs, vous diffuserez la bonne nouvelle à toutes les nations en aidant Titus à créer mon Eglise. Ainsi, Je fais de vous les guides des fidèles de Dieu. Soyez des modèles pour ceux qui vous écoutent, car un mauvais guide trace une mauvaise route à ceux qui le suivent. Je vous nomme episkopoi (évêques). Vous aurez à charge le Salut de vos ouailles. "


    Par ces mots Christos fonde l'Eglise Aristotélicienne. Christos dit "Pour vous guider, je serai le père de cette communauté, j'en érigerai les principes, et mes successeurs feront de même après moi". Il a donc nommé Titus chef de cette Église après lui, ce dernier est allé ensuite s'installé à Rome, dans le centre de l'Empire Romain, d’où le nom d'Eglise Aristotélicienne Romaine. Il était d'ailleurs nommé en son temps comme le Papa de l'Eglise.

    Christos a ensuite fait des Apotres des évêques, qui selon ses mots doivent diffusez "la bonne nouvelle à toutes les nations en aidant Titus à créer mon Eglise". Il y a donc bien une infériorité des Apôtres face à Titus qui en est le chef et donc par la suite une infériorité des Evêques face au Pape.

    Maintenant, qui a fondé l’Église de France ? Un souverain égaré. Qui a fondé l'Eglise Aristo-Celtique ? Un homme égaré par son orgueil et ses abus de pouvoir. Qui a fondé l’Église Aristotélicienne ? Christos lui-même, mandaté par Dieu pour guider Son troupeau. Dès lors j'aimerai questionner ces différentes personnes en citant les propos de SE Arnarion " N’est-ce pas diminuer injustement les forces de Dieu et de Christos ? Ces schismatiques pensent-ils qu’une Église « titanesque » conçue par Christos cesserait d’exister après la mort de Titus, qu’il a prévu comme chef de cette assemblée après lui ? Où est donc l’œuvre titanesque si elle n’est pas capable de survivre à un homme, et retourne ensuite à la division en plusieurs sous-églises indépendantes, c’est-à-dire à l’état qualifié d’inférieur par Aristote lui-même ? "

    J'estime donc que cet édit, publié à ce moment, de fin de règne n'est qu'une malheureuse manœuvre électorale visant à contenir ces quelques électeurs revenus au mois de janvier.


    Concernant le fameux "mariage" de Clodeweck et Verty, j'estime important d'y revenir. J'aimerai que les personnes sensibles au discours des deux anciens Cardinaux s'informent par eux mêmes et lisent le Chapitre XII de la Vita de Christos. Ce dernier lorsqu'il parle du mariage dit à ses Apotres.

    Citation:
    Christos se tourna ensuite vers nous, ses apôtres, qu’il avait nommés ses évêques. A nous, il nous dit :

    " Et vous, mes amis, comme vous devrez vous consacrer totalement à Dieu, comme je le fais moi-même, l’amour humain dans ce qu’il a de personnel vous sera à jamais interdit. Vous vous devrez d’aimer l’Humain, et non un humain. En ceci, le mariage n’est pas pour vous, ni même l’acte de chair. "


    Les choses sont claires, simples même. Cette union ne peut recevoir le nom de mariage Aristotélicien puisqu'elle est en totale opposition avec les propos du prophète Christos ! Cette union ne peut donc être reconnue et valable en Bretagne, même avec le fameux édit. La religion n'est pas à la carte, il y a un dogme à respecter même si l'orgueil de certains tentent d'arranger cela pour asseoir un pouvoir personnel. Nul doute que lorsqu'ils quitteront cette terre, le Très Haut saura les juger en conséquence.


Rédigé à Saint Méloir des Ondes.
Le Vendredi 20 Juillet 1466



_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2018 10:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Nomination d'une Première Archidiaconesse

Je, Cathelineau, Cardinal Romain Électeur, Vice-Chancelier du Saint Office, Archevêque Métropolitain de Rennes, Primat de Bretagne, Duc de Spolète, Baron d'Elz, Chevalier Teutonique,

Je suis heureux de vous annoncer le retour en Bretagne et plus précisément à Fougères de Soeur Lannaelle du Chastel. Je vous annonce sa nomination à la charge de Première Archidiaconesse de Rennes qui est désormais chargée de m'aider dans la gestion de la province métropolitaine de Rennes.
Par ailleurs, Soeur Lanaelle du Chastel est nommée à la charge de Chancelier Diocésain.

Fait à Saint Méloir des Ondes le 2 aout 1466



_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2018 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Conformité au Dogme et au Droit Canon des amendements aux Statuts de la Primatie de Bretagne



    Nous, Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, à titre de Cardinal-Archidiacre de Rome,
    Au nom des Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne rassemblés dans le Sacré-Collège, devant le Tout Puissant et sous le regard d'Aristote, par le grâce de Dieu et du Pape Innocent VIII,



      Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la publication des Statuts de la Primatie de Bretagne, suivant les amendements approuvés par les évêques bretons et entérinés par le Sacré-Collège.

      Les Statuts précités, y compris les amendements récemment approuvés, sont donc pleinement conformes au Dogme et au Droit Canon et ont pleine valeur à partir du moment de cette publication.
      La nouvelle publication sera disponible dans les salles de l'Assemblée Épiscopale de Bretagne ainsi qu'en annexe à la suite de cette annonce.



    Ad Maiorem Dei Gloriam



    Pour le Sacré-Collège des Cardinaux,
    Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, Cardinal-Archidiacre de Rome.




    Donné à Rome le XVI jour du VIII mois de l'An de Grâce MCDLXVI.




Citation:


    Statuts de l'Iliz Breizh

    Règles régissant l'organisation de la Primatie Bretonne et de ses assemblées

      Conformément au Livre 2 Partie I du Codex Iuris Canonici de la Sainte Église Aristotélicienne, Universelle et Romaine, nommé « Regimini secularis ecclesiae », est établie la Primatie de Bretagne , ayant autorité sur tous les archidiocèses, diocèses et paroisses présents en tout ou en partie sur les terres du Grand Duché de Bretagne.
      Afin d'accorder le fonctionnement et la direction de la Primatie de Betagne à la Réforme de Sa Sainteté le Pape Innocent VIII tout en restant dans le cadre du Droit Canon et du Dogme ainsi qu'à la coutume et aux spécificités de l’Église de Bretagne, nous, évêques et archevêques bretons, avons débattu et établi le règlement suivant.
      Depuis sa création, et si elle a toujours été dirigée par l'assemblée des évêques de Bretagne, appelée « Kambre an Eskebed » ou Chambre des Évêques, l'Iliz Breizh s'est vue dotée d'une assemblée regroupant l'ensemble du clergé breton, appelée « Emovd ar c'hloareged » ou Chambre des Clercs, qui a pour but d'être une force de conseil et de proposition.
      Les deux assemblées se réunissent Res Parendo au siège de la primatie de Bretagne, à Saint Méloir des Ondes (Sant Meleg).



    Partie I. L'Assemblée Épiscopale de Bretagne - Kambre an Eskebed

    De sa composition

    Article 1. L'Assemblée des Evêques de Bretagne, ou Kambre an Eskebed (Chambre des Évêques), ou « AEB », est composée de membres de droit de membres consultants et de membres invités.

    Article 2. Les membres de droit ayant la parole et le droit de vote sont :
    - l'archevêque de Rennes et l'évêque de Nantes ;
    - les (arch)évêques In Partibus ayant leur résidence principale (I.G. In Gratebus) sur le territoire de la Primatie de Bretagne;
    - les archevêques émérites de Rennes et évêques émérites de Nantes;
    - les cardinaux romains ou nationaux ayant leur résidence principale (I.G. In Gratebus) sur le territoire de la Primatie de Bretagne;
    - les recteurs d'ordres religieux romains ayant une attache territoriale dans le Grand Duché de Bretagne;
    - les grands maîtres d'ordres militaires religieux résidant dans le Grand Duché de Bretagne.

    Article 3. Les membres consultants ayant la parole mais pas le droit de vote sont :
    - les anciens archevêques émérites de Rennes et évêques émérites de Nantes;
    - les cardinaux romains ou nationaux ayant leur résidence principale (i.G. In Gratebus) hors du territoire de la Primatie de Bretagne;
    - les membres de la Nonciature Apostolique assignés au territoire de la Primatie de Bretagne;
    - le Grand-Duc de Bretagne, s'il est un fidèle aristotélicien à part entière et sacrée selon le Dogme et la Doctrine de l'Eglise.

    Article 4. Les membres invités sont choisis par l'AEB sur proposition d'un membre de droit.

    Article 5. En cas de décès d'un évêque ou d'un archevêque breton, le siège qu'il occupait est déclaré vacant sitôt l'inhumation ordonnée par le Primat, ou par la Curie si le défunt est également cardinal.


    De son fonctionnement

    Article 6. Les décisions sont prises par vote à la majorité simple des votants.

    Article 7. Tous les membres de l'AEB peuvent participer aux débats, mais seuls les membres de droit peuvent lancer une consultation et voter.

    Article 8. Le vote doit toujours être précédé d'une période de débat d'un minimum de cinq jours. Il doit en outre être ouvert pendant une période de trois jours.

      Article 8.1 Le vote peut être lancé immédiatement en accord avec le primat, sur sa décision ou dans les cas prévus dans les procédures d'urgence.

      Article 8.2. Le vote devra toujours comporter une possibilité de voter blanc ainsi qu'une possibilité de voter contre.

      Article 8.3. Les cas suivants autorisent la procédure d'urgence :
      • Absence* non déclarée du Primat et du Vice-Primat pendant deux semaines ;
      • Conflit armé impliquant des paroisses bretonnes ;
      • Révocation d'un membre de l'AEB sur demande de l'Inquisition.

        *par absence est entendue la non-participation aux débats de l'AEB pendant un mois ou la retraite spirituelle non déclarée.


    De la Primatie

    Article 9. Le Primat est élu par les membres de l’AEB selon le scrutin normal. Il a un mandat de quatre mois.

    Article 10. Tout candidat à la primatie devra fournir un curriculum vitæ complet et un programme. Il devra également être membre de droit depuis plus de trois mois.

    Article 11. Le Primat doit nommer de un à deux vices-primats en mentionnant leur ordre de priorité. Il peut les choisir et les révoquer comme bon lui semble. Ils forment l’équipe primatiale, au sein de laquelle il peut inclure discrétionnairement d’autres membres de l’AEB.

    Article 12. En cas d’absence, le Primat est suppléé par un vice-primat selon l’ordre de priorité. Le vice-primat obtient alors tous les pouvoirs dévolus au Primat jusqu’au retour de celui-ci.

    Article 13. Les membres de l’équipe primatiale veilleront à annoncer leurs absences afin de permettre le bon fonctionnement de l’AEB.

    Article 14. Le Primat dispose d’un mandat tacite et permanent lui conférant tous les pouvoirs dont dispose l’AEB. Il peut donc prendre des décrets de manière unilatérale. Ces décrets peuvent à leur tour être annulés par l’AEB, la procédure d’annulation ayant un effet suspensif.

    Article 15. Le Primat peut être destitué par une motion de censure. Cette motion s’applique obligatoirement à l’ensemble de l’équipe primatiale. Elle se déroule selon le scrutin normal.

    De la nomination et de la révocation des évêques bretons

    Article 16. L'Assemblée Épiscopale de Bretagne nomme et révoque l'Archevêque de Rennes et l'évêque de Nantes.

    Article 17. Le Primat annonce la vacance ou la fin de mandat de la charge d'archevêque suffragant de Rennes, ou de celle d'évêque suffragant de Nantes, au sein de l'AEB en place d'Aristote et en gargote bretonne, et lance un appel à candidature de sept jours afin de pourvoir à ces charges.

    Article 17.1. Seul un prêtre théologien étant pasteur de la foi et ayant exercé pendant au moins trois mois en Bretagne une charge lui conférant le pouvoir de célébrer et d’octroyer divers sacrements aristotéliciens peut postuler à la charge d'Archevêque de Rennes ou d’Évêques de Nantes. En outre, tout candidat doit être titulaire d’une licence ès théologie obtenue dans un séminaire primaire reconnu par la Préfecture à l'Enseignement Aristotélicien ou apporter la preuve qu'il est en passe de l'obtenir dans un délai de 3 mois.

    Article 18. Les candidats doivent se faire connaître auprès du Primat avec un CV et une lettre de motivation. Le Primat peut écarter des candidatures farfelues ou inadaptées mais il doit le signaler à l'AEB.

    Article 19. Le primat collecte les candidatures et lance le vote aussi vite que possible pour que l'élection se déroule dans de bonnes conditions au sein de l'AEB.

    Article 20. Un évêque ou archevêque n’est libéré de ses fonctions que suite à une démission ou à la fin de son mandat.

    De la propositions à la Curie des évêques In Partibus résidant dans la Primatie de Bretagne.

    Article 21. Le choix de suggérer un évêque In Partibus ou un autre se fait sur proposition d'un membre de droit de l'AEB.

    Article 22. L'élection se fait par consultation de l'AEB selon le scrutin normal.

    Partie II. L'Assemblée du Clergé de Bretagne - Emovd ar c'hloareged

    De sa composition

    Article 1. L'Assemblée du Clergé de Bretagne, ou Emovd ar c'hloareged (Chambre des Clercs), est composée de membres de droit et de membres invités.

    Article 2. Les membres de droit sont :
    - les clercs dépendant de l'Iliz Breizh, quels que soient leur statut ou leur charge, sans distinction ;

    Article 3. Les membres invités, qui ont seulement un avis consultatif, sont :
    - les clercs et laïcs choisis par la Chambre des Clercs sur proposition d'un membre de droit ;
    - les membres des conseils diocésains de Rennes et Nantes.
    - les cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne, Universelle et Romaine ;
    - les recteurs et les membres d'ordres religieux romains ayant leur résidence principale (i.e. In Gratebus) en Bretagne ;
    - les grands maîtres et les membres d'ordres militaires religieux ayant leur résidence principale (i.e. In Gratebus) en Bretagne.

    De son fonctionnement

    Article 4. La Chambre des Clercs débat des relations entre l’Église de Bretagne et les autorités temporelles bretonnes, en particulier :
    - elle veille aux relations avec les autres assemblées géo-dogmatiques ecclésiastiques, en restant pieuse fille de l'église romaine ;
    - elle veille à transmettre et proposer aux congrégations romaines toute initiative, action ou personne pouvant concourir à la réalisation de leur mission ;
    - elle jouit également des compétences établies par le Droit Canon de manière générale qui ne seraient prévues par ce texte.

    Article 5. Les décisions sont prises par vote à la majorité simple des votants.

    Article 6. Tous les membres de la Chambre des Clercs peuvent participer aux débats, mais seuls les membres de droit peuvent lancer une consultation et voter.

    Article 7. Le vote doit toujours être précédé d'une période de débat d'un minimum de cinq jours. Il doit en outre être ouvert pendant une période de huit jours.

      Article 7.1 Le vote peut être lancé immédiatement et le délai de vote raccourci à trois jours en cas d'urgence et en accord avec le primat.

      Article 7.2. Le vote devra toujours comporter une possibilité de voter blanc ainsi qu'une possibilité de voter contre.


    Rédigé et proposé par Son Éminence Cathelineau Botherel de Canihuel, Primat de Bretagne, Evêque In Partibus d'Acropolis.
    Débattu et voté par l'Assemblée Épiscopale de Bretagne sous le pontificat du Très Saint Père Innoncent VIII, le douzième jour du mois de mai, le samedi, de l'An de Grâce MCDLXVI.
    Sanctionné et entériné par le Sacré-Collège des Cardinaux, sous le pontificat du Très Saint Père Innoncent VIII, le dix-huitième jour du mois de mai, le vendredi, de l'An de Grâce MCDLXVI.
    Publié par Son Éminence Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, Cardinal-Archidiacre de Rome, le dix-huitième jour du mois de mai, le vendredi, de l'An de Grâce MCDLXVI.
    Amendé par l'Assemblée Épiscopale de Bretagne sous le pontificat du Très Saint Père Innoncent VIII, le vingt-troisième jour du mois de juin, le samedi, de l'An de Grâce MCDLXVI.
    Sanctionné et entériné par le Sacré-Collège des Cardinaux, sous le pontificat du Très Saint Père Innoncent VIII, l'onzième jour du mois d'août, le samedi, de l'An de Grâce MCDLXVI.
    Revu, corrigé et publié par Son Éminence Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, Cardinal-Archidiacre de Rome, le seizième jour du mois de d'août, le jeudi, de l'an de grâce MCDLXVI.

---------------------------------------------
_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2018 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



Annonce de la Primatie de Bretagne

Je, Cathelineau, Cardinal Romain Électeur, Vice-Chancelier du Saint Office, Archevêque Métropolitain de Rennes, Primat de Bretagne, Duc de Spolète, Baron d'Elz, Chevalier Teutonique,

Faisant suite aux récentes difficultés financières que traverse notre Duché, l'Eglise a souhaité apporter son aide. Tout d'abord j'avais proposé au Duché une aide financière pour éviter les impôts. Celle ci n'a malheureusement pas pu se concrétiser et a conduit à l'issue que nous connaissons tous. Ayant entendu les maires exprimer les contraintes financières qu'ils rencontraient, j'ai décidé que l'Eglise allait aider les mairies par un don de 2000 écus, ce qui représente un total de 18000 écus. Avec l'ensemble du clergé Breton nous espérons que cette aide va permettre aux maires de travailler plus sereinement.

Je tiens aussi à rappeler que toute personne victime d'un brigandage peut s'il le demande recevoir une aide financière de l'Eglise afin de pouvoir se restaurer après son attaque.

Par ailleurs, il ne vous a pas échappé qu'une récente modification des statuts de la Primatie de Bretagne a été effectué. Celle ci concerne un point particulier, la présence du Grand Duc de Bretagne au sein de l'Assemblée Episcopale de Bretagne une fois qu'il est sacré. Cela représente pour nous un signe d'ouverture évident et une main tendue envers le pouvoir temporel afin de collaborer ensemble. Ce geste n'est pas anodin, il prend racine dans le sacrement de Nathan par le Cardinal Lorgol qui avait crée la Primatie de Bretagne et fait de Nathan une membre à part entière de par son sacre. Aussi après en avoir débattu nous avons décidé de faire appliquer cette tradition oubliée. Il faut savoir que c'est un privilège unique dans l'ensemble des Royaumes, dont bien des souverains aimeraient disposer.

Fait à Saint Méloir des Ondes le 17 aout 1466



_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2018 10:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



Annonce de la Primatie de Bretagne

Je, Cathelineau, Cardinal Romain Électeur, Vice-Chancelier du Saint Office, Archevêque Métropolitain de Rennes, Primat de Bretagne, Duc de Spolète, Baron d'Elz, Chevalier Teutonique,

Suite à la fin des mandats épiscopaux, l'Assemblée Episcopale de Bretagne s'est rassemblée et annonce :

La nomination de Son Éminence Angus de Portzmoguer à la charge d'Archevêque Métropolitain de Rennes.

La reconduction de Monseigneur Cadetroussel dans sa charge d'Evêque de Nantes.

Conformément aux Statuts de l'Iliz Breizh, l'équipe Primatiale reste la même jusqu'à la fin de son mandat en octobre.

Fait à Saint Méloir des Ondes le 4 septembre 1466



_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2018 10:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Monseigneur Veneny de Canihuel, élu Primat de Bretagne

Je, Cathelineau Botherel de Canihuel, Cardinal Romain Electeur, Vice Chancelier du Saint-Office, Evêque In Partibus d'Acropolis, Duc de Spolète, Baron d'Elz, Seigneur de Gambettola, Chevalier Teutonique,

Fais annonce au nom de l'Assemblée Episcopale de Bretagne de l'élection de Monseigneur Veneny de Canihuel à la charge de Primat de Bretagne, pour la durée de 4 mois.

Je le félicite pour son élection et lui souhaite bon courage.

Fait à Saint Méloir des Ondes
Le VI Octobre de l'an MCDLXV.


_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Jeu Oct 18, 2018 9:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:





    Réintegration de Verhena de Montfort


    Nous, Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne rassemblés dans le Sacré-Collège, au nom du Pape Innocent VIII et sous le regard d'Aristote,


    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la réintégration de Verhena de Montfort à la communauté des fidèles. Après avoir étudié sa repentance, débattu et voté, nous avons décidé que le moment était venu pour l'Église d'ouvrir à nouveau ses bras à la pénitente qui, en dernière pénitence, se confessera au Cardinal Inquisiteur Francophone et priera une heure dans chaque église de son diocèse.
    Après cette dernière pénitence, son excommunication sera levée et elle redeviendra membre à part entière de la communauté aristotélicienne.


    Ad Maiorem Dei Gloriam



    Pour le Sacré-Collège des Cardinaux,
    Alfonso Augusto di Foscari Widmann d'Ibelin, Cardinal-Archidiacre de Rome.




    Donné à Rome le XV jour du X mois de l'An de Grâce MCDLXVI.




Citation:

    DÉCLARATION D'ABJURATION ET DE PROFESSION DE FOI DE VERHENA DE MONTFORT.



    A Sa Sainteté le Très Sainct Père, souverain pontife, suprême autorité terrestre,
    A la Congrégation de la Très Saincte Inquisition,
    A Quiconque lira ou se fera lire,
    Salut.


    Moi, Verhena de Montfort ,

    Parait en ce jour à la face du monde et à l'universalité des fidèles réunis en la Très Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en très contrit, trop obéissant, vachement pénitent et vraiment vraiment repentant pécheur.

    Ne pouvant supporter davantage les ténèbres dans lesquelles me maintient mon éloignement de la Vrai Foi dû a mon excommunication
    Conscient de mes actes passés
    Désireux de racheter mon faux pas et d'entrer dans l'éclatante pureté de la Grâce Divine

    Affirme publiquement en ce jour avoir abjuré mes inconséquences à l'origine de ma très condamnable conduite, qui ne sont qu'erreurs m'ayant mené à la faute suprême vouant mon âme dans l'Enfer lunaire. Ainsi je souhaite me repentir de mes torts, transgressions devant le Très-Haut au travers de Sa Très Sainte Eglise Aristotélicienne et romaine.


    Je déclare et reconnais devant tous :


    Que l'Eglise a été instituée par le messie Christos, prophète du Créateur, et que Sa Sainteté le Pape est son successeur à la tête de l'Eglise et dans la charge de représenter Dieu sur Terre.
    Que l'Eglise fut bâtie avec les apôtres dont les successeurs sont les évêques et les cardinaux de la Très Saincte Eglise aristotélicienne, ainsi que Christos avait prévu et voulu qu'il soit.
    Qu'il n'existe, en vertu de cette succession apostolique, qu'une et universelle Eglise aristotélicienne seule détentrice du ministère divin, pour la promotion, la diffusion et l'application de la volonté divine. Qu'elle est indivisible, et qu'aucune autre église ne peut prétendre être aristotélicienne.
    Que le Livre des Vertus est la base du dogme aristotélicien et de la saincte doctrine de l'Eglise; que le dogme est incontestable, inaliénable, indivisible et impérissable.

    Que le Salut des âmes s'assure par une vie vertueuse ainsi qu'enseignée par le clergé, et par l'entremise de ses sacrements.


    Attendu la reconnaissance publique de mes fautes et péchés.
    Attendu que j'affirme avoir pleinement conscience de leurs conséquences,
    Attendu que je crois et professe ma conviction en la Vérité de la Révélation divine et en l'Eglise chargée de la garder :
    Je déclare implorer Dieu de bien vouloir pardonner mes transgressions, et le tribunal de la Très Sainte Inquisition d'examiner mon abjuration et mon souhait sincère de faire partie de la Communauté des Fidèles aristotéliciens et de me trouver, dès à présent et à jamais en état de grâce, si Dieu le veut.
    Puisse le Très-Haut guider désormais mes pas, et faire descendre Sa miséricorde sur ma personne.



    Rédigé à Rome le 2 Octobre 1466.

    Verhena_de_Montfort


    Sous la direction de Son Eminence Estevan de Mortelane, Vice Chancelier de la Sainte Inquisition
    Bienveillant garant de la conformité de la présente déclaration au dogme, à la doctrine, et au droit canon





_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Jeu Oct 18, 2018 9:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Annonce de la Primatie de Bretagne

Nous, Monseigneur Veneny de Canihuel, Primat de Bretagne et membre de l'Ordre de Nicolas V, déclarons

Convier la Grande-Duchesse de Bretagne, Sa Majesté Lallie ap Maëlweg de Kermorial, à une audience à Sant-Meleg, siège de l'Église Bretonne, afin de traiter sur la question de la Foy en Bretagne.

Rédigé, signé et scellé à Sant-Meleg,
Le XVI jour du X mois de l'An de Grâce MCDLXVI.


_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Jeu Oct 25, 2018 12:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Lettre aux Bretons de la Primatie de Bretagne.

Les jours passent et il nous a semblé important de tenir informé les Bretons de la situation. Alors la Grande Duchesse a menacé directement le Primat de Bretagne en lui posant un ultimatum, nous avons souhaité la rencontrer dans le but d'aplanir la situation et d'avancer ensemble. Nous déplorons le comportement de la Grande Duchesse qui si elle est venue n'a absolument pas souhaité discuter.

Alors partant de cet état nous souhaitons rappeler plusieurs choses.

La Constitution Bretonne dans son article 1 stipule "La Bretagne place sa foi dans la religion aristotélicienne ainsi que dans les croyances traditionnelles celtes." Si nous n'avons pas la prétention de définir ce que sont ou non les croyances traditionnelles celtes, nous souhaitons rappeler à tous ce qu'est la religion Aristotélicienne.


Citation:
" Les fidèles de Dieu, ceux qui ont appris l’enseignement d’Aristote et qui veulent suivre le chemin que je vous trace, doivent former une communauté de vie. Cette communauté trouvera son sens, et permettra à chacun de vivre dans la vertu, si elle est unie dans l’amitié réciproque que chacun de ses membres se doit d’éprouver envers ses semblables. Pour vous guider, je serai le père de cette communauté, j'en érigerai les principes, et mes successeurs feront de même après moi."

Christos se tourna alors vers Titus, qui se tenait là…
" Titus, approche, mon ami. Titus, tu es fort et vigoureux. Tu peux m'aider à porter cette communauté; tu seras mon second. Va Titus, tu es un titan, et c’est avec l'aide de ta force que je bâtirai une Eglise titanesque ! "

Et il se tourna vers les autres apôtres, qui faisaient la moue :

" Et vous, regardez-vous, voilà que vous oubliez la vertu et devenez jaloux! Pour faire partie de ma communauté fidèle à Dieu, il faudra tendre à être pur de tout péché. Or je vois bien qu’aucun d’entre vous ne peut prétendre à un tel niveau de vertu. Tournez vous alors vers Dieu, mes frères, car lui est miséricordieux et vous donne l’occasion de vous laver de vos fautes et de suivre le chemin que je trace pour vous.
N’ayez donc pas de peine, car vous serez mes successeurs, vous diffuserez la bonne nouvelle à toutes les nations en aidant Titus à créer mon Eglise. Ainsi, Je fais de vous les guides des fidèles de Dieu. Soyez des modèles pour ceux qui vous écoutent, car un mauvais guide trace une mauvaise route à ceux qui le suivent. Je vous nomme episkopoi (évêques). Vous aurez à charge le Salut de vos ouailles. "


Les propos du prophète Christos sont donc ici très clairs et explique que ceux qui veulent suivre les enseignements d'Aristote doivent former une communauté de vie. Cette communauté que Christos fonde, trouve en l'apotre Titus un digne successeur qui est le premier Pape de l'histoire. De la même façon Christos institue les évêques, que nous retrouvons à la tête des diocèses Bretons. Voici ce qu'est la religion aristotélicienne. Il ne peut y avoir l'église de ceci ou de cela, car c'est tout simplement renier le message d'Aristote qui disait "Je crois qu’en toutes choses, l’unité est préférable à la division." On ne peut donc pas se revendiquer comme Aristotélicien si l'on est pas en accord avec ceci.

Nous souhaitons également rappeler l'origine du Sacre en Bretagne. Pour détaillez nos propos, vous trouverez en plus de cette lettre, les minutes du premier Sacre, celui de la Sainte Reyne Nathan.
Alors qu'à cette heure certaines mauvaises langues se plaisent à considérer Rome comme une nation étrangère qui n'aime pas la Bretagne, ils nous semblent important de rappeler que le Sacre, que feu le Cardinal Camerlingue Lorgol avait officié a marqué aux yeux de l'ensemble des Royaumes la reconnaissance de la Bretagne par l'Eglise. Faisant de la Bretagne ce qu'elle est aujourd'hui et ce qui la différencie de l'Anjou, l'Artois ou encore le Berry. En plus du Sacre de la Grande Duchesse, c'est à ce même moment que la Primatie de Bretagne fut fondée, marquant la reconnaissance et l'indépendance de l'Eglise Bretonne.
Dernièrement, la Curie qui est familièrement surnommé "Rome" a détaché les diocèses de Rennes et Nantes de la province de Tours afin de former la province de Rennes. Les mauvaises langues peuvent donc continuer à critiquer "Rome" mais les faits sont là et parlent pour eux. Il nous apparait aussi évident de rappeler que la Bretagne est "Romaine" non pas spécialement par l'Eglise mais depuis la conquête de celle ci par Jules Cesar il y a quinze siècles. Si l'origine Celte ne peut être remise en question, il est cependant stupide de mettre de coté notre mode de vie à la Romaine. Le titre de Duc, l'organisation militaire, judiciaire... pour ne citer que ces éléments viennent de notre héritage Romain.

A cette heure nous nous opposons au sacre de la Grande Duchesse Lallie qui souhaite une cérémonie sous le grand chêne de Nantes. Cela n'est pas possible pour nous puisque cela est en opposition avec le caractère spirituel du Sacre. L’église en tant que bâtiment représente la maison du Seigneur ou les fidèles se rassemblent pour le prier et l'honorer. Nous souhaitons que la tradition soit respectée, comme il l'a toujours été en Bretagne pour les Grands Ducs qui furent sacrés.

Citation:

Sainte-Reyne Nathan : Primatiale de Rennes
Gomoz : Non connu à cette heure
Evenice : Primatiale de Rennes
Amalric : Non connu à cette heure
Myrlin : Eglise du Chateau de Nantes
Elfyn : Cathédrale de Nantes
Patate : Cathédrale de Nantes
Equemont : Cathédrale de Nantes
Cassius : Cathédrale de Nantes
Anastriana : Cathédrale de Nantes
Lemerco : Cathédrale de Nantes


Nous laissons donc les Bretons juger de ce qu'est le Sacre en Bretagne.

La tradition a donné un sacre en deux parties, l'un dans un édifice religieux, à Rennes ou à Nantes puis une partie druidique sous un grand chêne. Nous demandons simplement à ce que cette tradition soit respectée. Si cela n'était pas le souhait du Grand Duché alors nous ne pourrions participer à cette cérémonie. A cette heure nous ne sommes pas dupes et voyons en cette demande une volonté indécente d'offenser l'Eglise. Nous pensons qu'il n'est pas normal de demander un sacre dehors, comme il ne serait pas normal de demande de réaliser la partie druidique dans un édifice religieux.

Si nous avons toujours été, sommes et serons toujours ouvert au dialogue, jamais nous ne céderons aux chantages, menaces et ultimatums.

Mgr Veneny de Canihuel,
Primat de Bretagne


SE Anguillerusée,
Archevêque de Rennes


Mgr Cadetroussel,
Evêque de Nantes


SE Cathelineau Botherel de Canihuel
Chancelier du Saint-Office
Evêque In Partibus d'Acropolis


Mgr Lanaelle.du.Chastel,
Première Archidiaconesse de Rennes



Mgr Saphyra Strandhogg,
Vidame de Bretagne


Mgr Angus de Canihuel,
Vicaire Diocésain de Rennes


Citation:
Anguillerusée a écrit:

Peuple de Bretagne , réjouis toi.

Ce jour va voir se renouveler l'Alliance entre notre Terre et la Foi Aristotélicienne.

Pendant plus d'un mois, les pélerins ont parcouru les antiques routes de bretagne, reprennant le chemin parcouru par les msaints fondateurs de la Bretagne, quand ils sont venus énoncer la Parole D'Aristote et de Christos, ouvrant des écoles, des dispensaires et convertissant les rois barbares à la vraie Foi.

Sous la bannière de l'hermine, la Bretagne s'est regroupée dans un Grand Duché Indépendant, Autonome et Libre.

Cette Alliance se traduit par la présence de notre phare à tous, nostre très saincte Reyne Nathan, qui est l'expression vivante de cette Alliance entre la Foi et la Terre Bretonne.

Bretons !

Nous avons dans ce Tro Breizh célébré nos traditions et notre attachement à la Bretagne, en chantant des cantiques et en priant, en transmettant le message d'Aristote et de Christos.

Aujourd'hui, en présence de Son Eminence le Camerlingue Lorgol, Voix de Sa Sainteté le Pape Eugène V, Bras Droit de l'Eglise, nous allons rappeler cette antique Alliance entre la Bretagne et la Foi Aristotélicienne.

Ce jour, par la voix de nostre saincte reyne, la Bretagne va rappeller sa Foi et son Alliance avec l'Eglise dont elle est la fille aînée.
Amalric36 a écrit:
Hardi peuple de Bretagne, Messeigneurs de la très Sainte Eglise aristotélicienne, Devant Dieu et devant les hommes,

Demat.

Quel grand jour que celui ci, quelle magnifique conclusion après cette somptueuse procession dans la Bretagne entière, quelle magnifique consécration pour la piété légendaire bretonne, que cette cérémonie majestueuse. Nous n'avons point vu si belle messe et entendus si beaux quantiques depuis la grande cérémonie d'intronisation de notre très pure Nathan par feu Jarkov il y a de cela si longtemps maintenant.

Le temps à passé, le cardinal breton n'est plus, l'héritage spirituel qu'il légua à notre pays demeure, Nathan est devenue notre Reine et le demeurera jusqu'à son dernier souffle. La Bretagne avance, elle change, mais toujours persiste la parfaite symbiose, la profonde liaison, entre notre patrie indépendante et notre mère l'Eglise aristotélicienne. De tous temps l'exaltation de la foi fut incomparable sur nos terres, c'est donc bien naturel que sous les auspices bienveillants de son Emminence le cardinal Lorgol et de notre très aimé Primat Anguille rusée que la passion aristotélicienne bretonne se trouve gravée en ce jour.
SE Lorgol a écrit:
Par le Très-Haut, Christos, et Aristote,

PAX VOBIS


Souveraine Nathan, messeigneurs, chers frères, et chers fidèles,

C’est une grande joie pour moi que d’être parmi vous en ce jour béni par le Tout-Puissant. Aujourd’hui est un jour de félicité pour la Bretagne, et pour la Sancte Eglise Aristotélicienne. Mais c’est surtout un jour de communion, un jour où l’on célèbre l’accomplissement, l’aboutissement de l’amitié aristotélicienne. Aujourd’hui, mes frères, mes sœurs, nous fêtons l’union parfaite entre une autorité temporelle, la reyne Nathan, et l’autorité spirituelle qu’est l’église, cette céleste institution qui a la lourde mais superbe charge de transmettre le message divin à travers le monde connu.

Mais quel est le sens de cette cérémonie ? En quoi son importance est-elle capitale ? C’est bien simple. En acceptant de prêter serment sur le Livre des Vertus, et en recevant l’onction, la reyne Nathan ne fait en réalité qu’affirmer aux yeux de tous, avec grande conviction, que la nature de son pouvoir est divine, comme tout pouvoir de l’ordre temporel. En effet, Saint Thomas ne nous enseigne t-il pas que « tout pouvoir vient de Dieu par le peuple »?

Ainsi, qu’y a t-il de plus majestueux qu’une souveraine qui, consciente des intérêts de ses sujets, établit cette vérité intangible qu’elle reçoit son autorité du Tout-Puissant ? Quelle meilleure garantie contre la tyrannie pourraient obtenir ses peuples, que celle du serment que la reyne s’apprête à prononcer par devant l’église, de se conformer aux principes aristotéliciens ?

En vérité, je vous le dis, voilà une reyne qui ne dépend de nuluy, excepté de Dieu. Voilà une reyne qui ne sera soumise qu’à la sancte et immuable règle d’assurer le salut des âmes, en gouvernant selon l’impérieuse norme du bien commun. Voilà une reyne qui méconnaîtra le despotisme, et les errements des intérêts bassement terrestres.

Voilà une reyne qui ne rampera devant nul prince lui promettant une vaine gloire, car de gloire elle bénéficie déjà, et la plus magnifique, celle de ne dépendre que du Très-Haut dans l’administration de son Etat.

AMEN
Sniper a écrit:
Messeigneurs de la très Sainte Eglise aristotélicienne, Dame Nathan, notre Grande Duchesse, Amis Bretons,

Demat,

En ce jour glorieux pour la Sancte Eglise Aristotélicienne et notre Bretagne, la Cour des Hermines a voulu aujourd’hui d’une voix rendre hommage à notre très Saincte Reyne et gardienne de notre Pays.

Dame Nathan, Vous êtes pour nous tous une réelle inspiration. Votre présence à notre Cour et dans nos vies nous motive à oeuvrer pour la Grandeur de la Bretagne. Cette Bretagne et les personnes qui vous honorent aujourd’hui sont tous dans votre dette. Pour la plupart, nous étions à vos côtés lors des premiers jours de la Bretagne et nous savions déjà que nous avions devant nous l’avenir de la Bretagne en votre personne. De mon premier mandat à la Mairie de Rohan j’ai le souvenir que vous étiez à mes côtés pour me guider et m’inspirer. De mon premier mandat au Conseil j’ai le souvenir que là encore vous étiez la voix de la raison, du dialogue et de la sagesse. Chacun d’entre nous à la Cour aura une histoire ou anecdote ou un souvenir d’une aide apportée ou d’un conseil offert.

Cette avec une fierté sans précédent que je suis ici en ce jour. Je vous ai plus d’une fois juré allégeance, et en ce jour je voudrais vous confirmer cette allégeance.

Sur mon honneur et sur ma vie, je jure fidélité à la Bretagne, et à vous notre Sainte Reine Nathan ; Je jure de vous protéger, de vous servir et de me sacrifier pour préserver la souveraineté de la Bretagne et l'intégrité de son territoire.
SE Lorgol a écrit:
Par le Très-Haut, Christos et Aristote,

Je fais de cette terre de Bretagne une terre consacrée.

Par cette onction, Nathan, tu vas recevoir la bénédiction de ton règne.

Qu’il soit long et prospère.

Que ton pouvoir souverain, qui te vient de Dieu, et usé dans le but d’assurer la félicité de tes sujets, ne connaisse nulle limite que celles fixées par les lois fondamentales de ton royaume, et par les nécessités du bien commun.

Que toi même ne doive souffrir, jusqu’à ton trépas, nulle autorité supérieure en l’ordre temporel, selon la volonté divine dont je me fais, en cet instant, l’humble ministre.

Pour la plus grande gloire de Dieu.

Souveraine Nathan, es-tu prête à prêter serment sur le Livre des vertus?
Sainte Reyne Nathan a écrit:
Nous, Nathan, souveraine du royaume de Bretagne par mandat divin, et par assentiment des peuples qui sont à notre charge, jurons sur le Livre des Vertus, de conformer notre règne aux principes de la vraie foi, dont nous reconnaissons pour unique dépositaire la Sainte et Vénérable Eglise Aristotélicienne et Romaine, de protéger le clergé et les fidèles aristotéliciens, de pourchasser et d’éradiquer l’hérésie sous toutes ses formes, ce par tous les moyens que le Tout-Puissant a bien voulu mettre en nos mains. Pour la plus grande gloire de Dieu
Evenice a écrit:
Très Sainte Reyne, je m'incline humblement devant toi et que ma présence te rappelle que l'armée bretonne dans son entier est à ton service et le sera toujours pour protéger l'indépendance de notre pays..Que nos serments à tous soient renouvelés devant toi en ce jour, de fidélité et d'offrande de notre vie pour cela...
Frère Nico a écrit:
Que de temps passé et parcouru dans ces royaumes !

Les temps passent, linéaires vers le jugement dernier, vers la fin de cette formalité qu'est la vie. Les ères passent.Et pourtant, certaines institutions ne s'érodent point par les brises du temps, la Bretagne en est l'exemple le plus pure. Son indépendance résiste aux tempêtes, l'Aristotélisme reste de marbre et garde sa splendeur originale, sa culture, et son peuple restent enracinés et inébranlables dans leurs richesses et leur originalités.

Bref, telle l'âme de l'être de l'être humain, celle de la bretagne demeure éternelle.

Mais la connaissance d'êtres comme le pieux Jarkov, ami franciscain qui m'attend auprès de Dieu pour continuer cette si forte relation qui nous liait jusqu'à ce jour funèbre. Ou le brillant Mat ami de toujours, d'une verve inspirée des neuf muses qui vous conduit, tel un encens, vers les profondeurs transcendentales, vers l'unitivité divine.

La connaissance de ces êtres vous donnent toute la dimension de l'essence bretonne, impalpable et si divin.

C'est donc sans surprise, et avec grande joie que le peuple breton et Dieu vous ont élu Ô Dame Nathan, vous qui représentez au plus haut cette âme bretonne.

Jusque là, je parlais en mon nom, et par mon coeur.

A présent, le personnage qui vous sacrera par cette saincte onction dame Nathan sera le gardien de l'intemporel Ordre Franciscain et le cardinal de notre mère la sainte Eglise Romaine et Universelle.

Cette onction sacrée emprunt de la puissance divine fera de vous une intercesseur direct auprès de Dieu.Vous avez juré de respecter et défendre l'Eglise Romaine et universelle, d'assurer la paix et de rendre justice ainsi que la miséricorde.Vous avez juré de conformer votre règne aux principes de la vraie foi.Vous avez juré de pourchasser et d’éradiquer l’hérésie sous toutes ses formes.

Alors,

Par ce geste et cette crème, Dieu vous sacre pour l'éternité à travers mon geste.

Par Aristote et Christos vous voilà Reyne de droit divin !

Vous possédez désormais le miracle, tel Christos, de guérir les faibles et les lépreux des écrouelles.

Vous foule vous attend Reyne Nathan.
SE Lorgol a écrit:
Je salue son éminence Frère Nico de nous avoir fait l'honneur de sa vénérable présence.

Je voudrais faire une déclaration solennelle avant que nous nous quittions, en guise de présent fait à la souveraine Nathan.

Hum...

Souveraine reyne Nathan, je t’octroie, pour sceller et parfaire la symbiose qui dorénavant, et pour les siècles des siècles, unira ton royaume à la Sainte Eglise Aristotélicienne, le préambule de la charte qui portera statuts de l’assemblée épiscopale de Bretagne, dont je fais lecture céans. Il reviendra à cette même assemblée d'en définir les dispositions.<

Conformément à la volonté divine, et dans l’objet d’assurer le respect du particularisme breton en matière de spiritualité, identité pleinement intégrée à l’universalité aristotélicienne dont elle constitue un des éléments, est instituée une assemblée épiscopale de Bretagne, aux statuts qui seront exposés ci-après.

Du fait de l’intangible lien qui unit à jamais la Bretagne à l’Eglise Aristotélicienne, né de cette heureuse confusion qui fait à la fois de la reyne Nathan un souverain de l’ordre temporel, mais aussi un ministre du Tout-Puissant en ce qu’ointe qu’elle a été, ses décrets se doivent être en conformité avec la suprême loi divine, il lui est reconnu un statut de gardienne de l’Eglise Aristotélicienne de Bretagne à la reyne Nathan.

Ainsi, elle doit être associée si étroitement aux affaires intéressant la céleste institution sur le territoire du royaume dont elle a la charge, qu’il est naturel de lui réserver un siège à l’assemblée épiscopale de Bretagne, et de lui conférer tous les privilèges associés à cette charge.[/i]Par là même, je déclare fondée l'église de Bretagne, et invite son clergé à se réunir sans plus attendre en assemblée épiscopale, pour se saisir du gouvernement de ses destinées en ce qui concerne ses relations avec les autorités temporelles de ce royaume consacré.

Ad majorem Dei gloriam
Sainte Reyne Nathane a écrit:
Je vous remercie au nom de mon peuple et de tous les membres du Clergé.

_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Jeu Jan 17, 2019 3:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:



Décisions Consistoriales concernant la Bretagne



Nous, Consistoire Pontifical Francophone, suppléant à l'absence de Monseigneur Veneny, Primat de Bretagne, annonçons officiellement que, suite aux décisions prises par le clergé breton

- Monseigneur Angus de Canihuel-Vojislavljević [ig: Angus_] est nommé Archevêque métropolitain de Rennes

- le Père Nicolasba [ig: Nicolasba] est nommé Administrateur diocésain du diocèse de Nantes en compagnie de Monseigneur Iaudas, nommé évêque de Nantes Res Parendo, qu'il devra assister dans sa tâche.


D'autre part,

par dérogation aux Statuts ordinaires de la Primatie de Bretagne et à titre tout à fait exceptionnel,


Nous déclarons que Monseigneur Veneny est révoqué de sa charge pour absentéisme et autorisons la Bretagne à procéder à l'élection d'un nouveau Primat.





Rédigé et scellé au nom du Consistoire Pontifical Francophone par nous, Pie II de Valence, cardinal national électeur, le 16 janvier 1467.



SE Pie II de Valence,
Cardinal et Archevêque-honoraire de Lyon



_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Dim Jan 27, 2019 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Monseigneur Angus de Canihuel, Primat de Bretagne

Je, Cathelineau Botherel de Canihuel, Cardinal Romain Electeur, Chancelier du Saint-Office, Evêque In Partibus d'Acropolis, Duc de Spolète, Baron d'Elz, Seigneur de Gambettola, Chevalier Teutonique,

Fais annonce au nom de l'Assemblée Episcopale de Bretagne de la nomination par consensus de Monseigneur Angus de Canihuel à la charge de Primat de Bretagne, pour la durée de 4 mois.


Fait à Saint Méloir des Ondes
Le 26 janvier 1466.


_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 244

MessagePosté le: Dim Fév 03, 2019 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Annonce de la Primatie de Bretagne

Nous, Angus de Canihuel, Primat de Bretagne, Archevêque Métropolitain de Rennes, Archevêque sine cura de Dol,

Suite à notre élection à la tête de la Primatie de Bretagne par l'Assemblée Episcopale de Bretagne, et conformément aux Statuts de l'Iliz Breizh, annonçons:

La nomination de Monseigneur Iaudas Ercole Rimaldi [IG: Iaudas] au poste de Premier Vice-primat.

La nomination de Son Éminence Cathelineau Botherel de Canihuel [IG: Cathelineau.] au poste de Deuxième Vice-primat.

Leur tâche sera de nous aider dans notre gestion de la Primatie de Bretagne et nous suppléer au cas d'absence.

Fait à Saint-Meleg le 3 février 1467



_________________

✳️ Primat de Bretagne ✳️ Archevêque métropolitain de Rennes ✳️ Archevêque sine cura de Dol ✳️
⚠️IG name/Pseudo IG: Angus_
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Iaudas
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 09 Juin 2018
Messages: 283

MessagePosté le: Sam Fév 23, 2019 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:


Édit de la Primatie de Bretagne
De la discipline dans les paroisses au sujet des bénéfices ecclésiastiques


Chapitre XI, Vita de Christos a écrit:
Voyez-vous, cette ville de Jérusalem étouffe par son manque d’humanité.
Vous avez perdu les valeurs de partage et d'amitié. Mais vous avez surtout perdu la plus importante d'entre toutes: la fraternité!
Cette ville étouffe par manque d’amour et de charité ! Voyez la soupe populaire ; Qui parmi vous la fait vivre et donne son pain aux vagabonds ?


Au nom de l'Assemblée Épiscopale de Bretagne,
Nous, Monseigneur Angus de Canihuel, Primat de Bretagne, Archevêque sine cura de Dol & Archevêque Métropolitain de Rennes,


& Nous, évêques de la Primatie de Bretagne réunis en assemblée,

Ayant fait le constat de la hausse du prix des donations imposées, de façon injustifiée, sur l'ensemble des fidèles Bretons et fidèles de passage dans le Duché de Bretagne par certains curés In Gratibus,
Constatant aussi l'enrichissement abusif de plusieurs responsables de cures au profit de leur trésorerie curiale ou à des fins d'enrichissement personnel, et par cela même, manquent au principe de la charité aristotélicienne,
Dans l'objectif d'empêcher toute personne tenant une cure In Gratibus de succomber à la tentation de tomber dans ce genre de pratique malhonnête vis-à-vis d'âmes parfois en situation de grande précarité, qui recherchent simplement le Salut par l'absolution du confesseur,

Considérant la nécessité de fixer un prix honnête et décent accessible à tout fidèle quelque soit le nombre d'écus en sa possession, nous faisons savoir à tous les curés des paroisses de l'Archidiocèse de Rennes et du Diocèse de Nantes, l'obligation de proposer aux fidèles d'effectuer un don :

• entre 2 écus et 5 écus par créneau au confessionnal

Nous avons pris la décision d'appliquer des sanctions drastiques pour punir l'infamie de curés avares. Quiconque constatera dans sa paroisse, que le confesseur demande pour la confession au-delà des 2 écus minimum, devra porter plainte auprès du Procureur du Tribunal Ducal de Bretagne contre le curé In Gratibus. La présente grille des sanctions conforme aux lois et à la coutume du Grand-Duché de Bretagne sera appliquée de la façon suivante :

• 100 écus d'amende pour une première condamnation
• 150 écus d'amende et 3 jours de prison ferme pour un cas de récidive


Le Tribunal Ducal de Bretagne pourra si il le souhaite, substituer l'amende par un don fait au Duché.


Donné à St-Meleg, le XXIII du mois de février de l'An de Grâce MCDLXVII, la première année du pontificat de Sa Sainteté le Pape Sixte IV.


Mgr Angus de Canihuel
Primat de Bretagne
Archevêque Métropolitain de Rennes
Archevêque sine cura de Dol



Mgr Iaudas Ercole Rimaldi
Évêque de Nantes
Premier Vice-Primat de Bretagne



S. Ém. Cathelineau Botherel de Canihuel
Cardinal-évêque de San Nicolaïde all Aventino
Évêque In Partibus d'Acropolis
Deuxième Vice-Primat de Bretagne



_________________

Cardinal-diacre de Saint-Yves des Bretons Cardinal-Inquisiteur Francophone Préfet du Saint-Office
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Iliz Breizh - L'Église Bretonne - Church of Brittany Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com