L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP-Instruction en cours] Demande en l'absence d'évêque
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Tribunaux Ecclésiastiques Francophones -> Officialité Nationale Francophone
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sebelia



Inscrit le: 26 Jan 2021
Messages: 8

MessagePosté le: Mar Mar 16, 2021 9:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis aucunement blessée Ghell j'énonce des faits et pour quelqu'un qui a violé son serment de fidélité je trouve tes propos bien impudents. Lorsque j'ai été missionnée tu occupais les fonctions de maire. Ce que je regrette c'est que tu n'aies point entrepris des démarches pour dissoudre nos épousailles avant que je n'en prenne l'initiative. Que tu aies mis au montoire et engrossée cette fumelle alors que nous sommes totjorn considérés mari et femme aux yeux de notre mère l'Eglise. Ce que je pointe c'est le peu de temps qu'il t'a fallu pour déclarer ta flamme et ce mariage in gratibus.

Un sourire se dessina au coin de ses lèvres fines. Elle fixait un point invisible droit devant elle. Sur toute scène n'y avait-il point une boîte du souffleur.
_________________

Si tu veux jusqu'au bout râler ton agonie je t'engage à ménager ta voix ! (M. Rollinat - Succube)


Dernière édition par Sebelia le Mar Mar 16, 2021 10:25 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ghell



Inscrit le: 17 Sep 2013
Messages: 6

MessagePosté le: Mar Mar 16, 2021 10:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

*Sourire a Sebelia ...

Je me souviens quand tu me disais avant de partir que jamais tu ne demanderais la Dissolution ... Ce jour, Je n'ai fais encore une fois, que respecter ton désir ...

J'espère que tu te souviens de ce que tu as dit...
Oui je sais tu changes souvent d'avis...

Comme tu peux le voir je n'ai aucunes amertumes envers toi ...
Je n'ai fais que suivre tes souhaits ...

Comme un époux digne de ce nom ...

Ah au fait, tu as brulé la taverne que tu as faites a Eauze avec ta Tavernière ton Frère d'Armes?


* Sourit coquin ...
_________________

... Seigneur de Durfort Vassal de sa Suzeraine Sa Grandeur Asphodelle ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sebelia



Inscrit le: 26 Jan 2021
Messages: 8

MessagePosté le: Mar Mar 16, 2021 10:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le bureaucrate garant de la fidélité du texte s'en était allé.

Voilà de fallacieuses paroles qui ma foi donneront du blé à moudre pour que le moulin puisse remplir sa fonction. Laissons Son Eminence juger ou non si tu es un époux digne de ce nom et confions ton âme imbibée du venin de la jalousie envers mon frère d'armes au Très Haut. Syrihus est la bonté même et l'aide et le soutien qu'il a apportés dernièrement au Prieuré Sainte-Illinda ne me feront point mentir.

Comment avait-elle pu avoir des sentiments pour Ghell devant cette absence d'authenticité. Comment avait-elle pu s'illusionner à ce point ?
_________________

Si tu veux jusqu'au bout râler ton agonie je t'engage à ménager ta voix ! (M. Rollinat - Succube)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ghell



Inscrit le: 17 Sep 2013
Messages: 6

MessagePosté le: Mer Mar 17, 2021 9:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

* La haine est un mauvais défaut ...

* Il n'a rien a répondre a Sebelia qui est l'oie blanche avec une enfant sans mariage ... Et bien sur quitter son foyer pour festoyer dans des Feux de camp comme une Epouse Fidèle ....

* Il s'assoit en souriant sur un fauteuil, et Prie le très Haut comme il le fait chaque jour ...

* Bon il doit éliminer le venin du Serpent ... Mais il sait qu'il ne craint rien les hautes Instances sont la pour éliminer le rampant ...
_________________

... Seigneur de Durfort Vassal de sa Suzeraine Sa Grandeur Asphodelle ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tymothé de Nivellus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2017
Messages: 4289
Localisation: Cardinal Camerlingue

MessagePosté le: Mar Mar 23, 2021 2:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mes enfants, la première mission que j'ai ici, est principalement de voir si des réconciliations sont possible. Il s'avère que non étant donné qu'il y a déjà une autre histoire de part et d'autre? ou d'une part? les sous entendus ne me permettent pas de l'affirmer.
Qu'il en soit ainsi, nous ne pouvons pas refaire ce qui est défait, il ne s'agit pas d'une feuille chiffonnée, mais bien déchirée.

Alors, là où j'ai du mal à comprendre c'est quand on peut m'affirmer que son cœur et son âme sont en paix avec le Très-Haut. Comment puisse-t-il en être ainsi puisque l'on parle de mariage civil. Mariage totalement contre nature et caduc puisqu'un engagement a déjà été pris! Vous étiez êtes marié et il est impossible d'être marié deux fois!
Je vous invite donc à vous mettre en ordre dès que la pénitence sera terminée et à vous marier avec cette dame dont vous avez un enfant.

Quand au comportement d'autorité dont vous avez fait face, si vous travaillez ensemble et qu'il y a un lien de subordination, il est important de pouvoir dissocier les deux, vous êtes l'époux et l'employé, l'époux partage la vie, l'employé est exploité et exploitable contre rémunération. Il y a alors un accord entre vous puisque vous acceptez de vous soumettre à un chef.

Bref.

Ici il n'y a pas lieu de juger l'un ou l'autre sur son comportement. Ce n'est pas à moi de juger mais à vous.

C'est pourquoi le premier travail avant même de préparer ce document qui vous libérera tous les deux de vos obligations sera de me faire un texte sur les réflexions que vous pouvez avoir. Oui, je sais, c'est peu commun comme demande, mais je travaille ainsi et je suis hélas, le seul habilité à pouvoir vous défaire de ce lien qu'est le mariage.

Je souhaite que chacun d'entre vous me fasse un texte de quelques lignes sur l'idée qu'il se fait du mariage et de l'engagement que cela comporte. Qu'est-ce qui a "merdé" ici? et comment vous voyez les choses si vous étiez amené à vous remarier.

Je vous prie de m'envoyer ça par message privé afin de ne pas mettre de l'huile sur le feu. Il s'agit ici de s'ouvrir à la réflexion.

Vous avez quelques jours mais plus vite c'est fait et plus vite nous préparerons le document de libération.


En attendant, le verdict est celui-ci:

Bien sûr, vous comprendrez que l'infidélité ici ne peut-être tolérée. C'est pourquoi l'époux se frappé d'interdiction de remariage et l'épouse non.

Les époux sont défaits de ce mariage.
L'époux est frappé d'interdiction de remariage pendant 4 mois.
L'épouse n'est pas frappée d'interdiction de remariage.
Les époux devront se confesser (RP et IG) auprès du prêtre de leur choix.
Les époux devront m'apporter des friandises après avoir terminé leur travaux.
Les époux et je pense que ça suffira non? allez! au boulot.

_________________

Père Tymothé de Nivellus | Cardinal Camerlingue de Rome et Chancelier de la Chambre Apostolique | Archevêque métropolitain d'Embrun | Préfet des presses | Vice préfet de l'Inquisition FR |
"La puissance de Dieu donne toute sa mesure dans la faiblesse"

Cabinet du Cardinal


Dernière édition par Tymothé de Nivellus le Mar Mar 23, 2021 8:45 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Sebelia



Inscrit le: 26 Jan 2021
Messages: 8

MessagePosté le: Mar Mar 23, 2021 8:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas d'histoire pour moy. L'infidélité vient de Ghell. Le caractère de ce dernier et de la femelle qu'il a engrossée s'épousaillent. Leur union sera à terme entachée d'officialité.

Sur ces dernières paroles, elle ébaucha un sourire moqueur avant de s'abîmer dans une élégante révérence à l'adresse de son Eminence. Sitôt relevée, elle tourna vivement les talons faisant claquer sa cape avec brutalité derrière elle.

Vous recevrez ces quelques lignes Infra horam vespertinam.
_________________

Si tu veux jusqu'au bout râler ton agonie je t'engage à ménager ta voix ! (M. Rollinat - Succube)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ghell



Inscrit le: 17 Sep 2013
Messages: 6

MessagePosté le: Mer Mar 24, 2021 4:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il était un peu étonné que Sebelia connaisse le caractère de son Mini Volcan, il n'allait pas parler de Sorcellerie dans un lieu si saint ...

Apres avoir fait claquer sa cape en se retournant ... Il peut quand même entendre Sebelia ... qui s'adresse a son Eminence sans courtoisie, c'est dire sans le regarder dans les yeux ...

Vous recevrez ces quelques lignes Infra horam vespertinam.

Il est un peu étonné, qu'un membre d'un ordre royal agisse comme cela, mais il n'était pas la pour juger bien sur ...

Il s'incline devant son Eminence, puis se relève doucement ...
Il le regarde dans les yeux ...

Votre Eminence surveillez votre messagerie, votre demande sera très prochainement la ...

Je vous remercie du temps que vous nous avez accordé...
Mais je vous demande la permission de me retirer, j'ai pas mal de chemin a faire ...


Une inclinaison du Buste pour saluer son Eminence et va rejoindre son petit Village ...
_________________

... Seigneur de Durfort Vassal de sa Suzeraine Sa Grandeur Asphodelle ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tymothé de Nivellus
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 22 Nov 2017
Messages: 4289
Localisation: Cardinal Camerlingue

MessagePosté le: Mer Mar 24, 2021 4:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous en prie, allez-y.
Le nécessaire sera fait et la validation de votre divorce sera certainement valide dans les prochains jours.

On peut donc faire le réquisitoire.


_________________

Père Tymothé de Nivellus | Cardinal Camerlingue de Rome et Chancelier de la Chambre Apostolique | Archevêque métropolitain d'Embrun | Préfet des presses | Vice préfet de l'Inquisition FR |
"La puissance de Dieu donne toute sa mesure dans la faiblesse"

Cabinet du Cardinal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mielle-64c



Inscrit le: 03 Aoû 2013
Messages: 65
Localisation: Arles

MessagePosté le: Mer Avr 07, 2021 6:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle avait salué le Cardinal, le secrétaire et les époux. La procédure fut lancée. Elle écouta les époux. Elle griffonna sur son parchemin des mots, des phrases. puis regarda à nouveau la demande de dissolution.
elle écouta aussi le cardinal. puis elle s'adressa a lui


Je constate qu'il n'y a plus de solution de réconciliation entre vous, le Cardinal vous a demandé de rédiger une réflexion. Je vous invite à me faire parvenir également une copie. Je vous informe également que ledit mariage qui a eu lieu n'est pas valide.

Elle regarda le Cardinal, je vous rédige le document.
_________________
Archêques de la province d'Arles, Procureur National de la Sainte Inquisition Francophone.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mielle-64c



Inscrit le: 03 Aoû 2013
Messages: 65
Localisation: Arles

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 3:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

Arrêté de dissolution simplifiée de Mariage

Présidence Officialité Nationale Francophone: Père Tymothé de Nivellus | Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Archevêque métropolitain d'Embrun | Préfet des presses | Vice préfet francophone de la Chambre Apostolique | Vice préfet de l'Inquisition FR | [IG Tymothé]
Procureur Officialité Nationale Francophone : Monseigneur Mielle de Lauvain, Archevêque d’Arles, procureur nationale de l'Inquisition Francophone [IG : Mielle64c]

Parties :

Époux : Ghell d'Hell [IG : Ghell] Baptisé le 29 juin 1468 Eglise Saint-Abysmo de Luxeuil en Franche-Comté

Épouse : Querini [IG : Sebelia] Baptisée le 9 juillet 1457 Eglise Saint-Louis de Mâcon Duché de Bourgogne
Date et lieu du mariage : Le 5 septembre 1468 Eglise Saint-Abysmo de Luxeuil en Franche-Comté

[spoiler]Certificat de Mariage

Certificat de Mariage ]


[b]Demande de dissolution de mariage a été émise par Querini [IG : Sebelia] le deuxième jour du troisième mois de l'An Mil quatre et cent soixante-neuf


Motifs :

    Disparition des sentiments
    Infidélité de l'époux


Déclaration de l'époux et de l’épouse reconnaissentt

L’épouse :

    • Reconnait ses absences du a sa mobilité. Membre de l’ordre de l’ OERSS..
    • Reconnait avoir pris des dispositions nécessaires pour mettre fin à son mariage et a quitté son domicile conjugal.
    • Elle l’accuse d’infidélité.
    • Affirme que son époux s’est remarié durant son absence malgré leur union.
    • Affirme également avoir reçu une missive signalant l’infidélité de son époux.
    • Affirme que son époux va avoir un enfant illégitime
    • Affirme ne plus avoir de sentiment à son égard.


Nous constatons qu’elle avait une copie de cette missive.

Citation:
Sebelia,

J'imagine votre étonnement à me lire, peut-être même votre hésitation.
Aussi, je ne vous ferai pas de grand discours que vous ne liriez sûrement pas...
Si vous voulez voir vraiment quel homme il est, je vous ferai parvenir des lettres pour vous éclairer. Je gage que vous préfèrerez rester aveugle. Alors elles brûleront.
Il n'empêche, je sais qui a corrompu l'autre.
Je ne m'excuserai pas, ce serait trop hypocrite.

Vestale


L’époux :


    - Reconnaît qu’il y a des tensions entre eux, qu’il avait l’impression d’être un recru l’ordre et non un époux. Lui interdisant de rejoindre l’ordre et de servir comme avant. Leur union.
    - Remet en cause la missive de vestale.
    - Reconnaît être un brin hâbleur, mais pas un coureur de jupons.
    - Reconnaît qu’il partage une vie amoureuse.
    - Que par sa charge de maire, il s’est rapproché de la veuve Mélyna. Son feu époux était l’ancien maire. Il souhaitait apprendre auprès d’elle les rouages - - Reconnaît pas l’union devant le Très-haut avec un prêtre mais reconnait avoir demander au Très Haut de veiller sur les sentiments dans l'église d'Eauze. En présence de sa fille Tifenn,
    -Reconnait qu’ils se sont mariés civiquement.


Citation:
A cet instant j'ai demandé à Melyna d'être mon épouse, civilement, nous nous sommes promis dialogue et écoute, aide et soutien, confiance et respect. Mutuellement nous avons fait le choix d'avancer ensemble.
En tant qu'enfants du Très Haut, ils nous semblaient important qu'Il soit témoin de cet engagement. Car si nous somme au mensonge Il est à la Divine Vérité.


    - Reconnait que Melyna porte son enfant.
    - Qu’il n’y a plus de sentiments amoureux
    - Qu’il n’y a pas eu d’enfant durant cette union
    - Qu’il n’y a plus de possibilité de reprendre une vie commune.



Arrêt de Présidence Officialité Nationale:

Nous Présidente Officialité Nationale Francophone : Père Tymothé de Nivellus | Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Archevêque métropolitain d'Embrun | Préfet des presses | Vice préfet francophone de la Chambre Apostolique | Vice préfet de l'Inquisition FR | [IG Tymothé]


    - Nous constatons l’abandon du domicile conjugal de l’épouse, du a sa mobilité dans l’ordre.
    - Nous constatons la disparition des sentiments amoureux et qu’il ne peut plus avoir de réconciliation possible entre ce couple suite à l’infidélité de l’époux.
    - Nous constatons que l’époux est passé à autre chose. Nous constatons qu’il y va y avoir un enfant illégitime suite a la relation que l’époux entretien.
    - Nous constatons qu’il n’y a pas eu d’enfant durant ce mariage.
    - Nous constatons, qu’il y a eu un manquement de communication entre les époux.


Comme l’indique l’article ci-dessous :

Citation:
Citation :
Article 3 – Dissolution simplifiée de mariage.
II. Abandon du domicile (Ad mundi salutem per sanctificationem, II-B-6.4).
A. Dans le cas où il est de « notoriété publique » que l’un des conjoints a quitté le domicile depuis trois mois ou plus, la requête de dissolution de mariage introduite par le conjoint délaissé peut aboutir à une procédure simplifiée.

Citation

NB. L’abandon de domicile est dit de notoriété publique lorsqu’il n’y a pas eu de connexion du joueur depuis trois mois au moins. Dans le cas contraire, la procédure normale est utilisée.

B. Une interdiction forfaitaire de remariage de 3 mois est infligée à l’époux disparu, à partir de la date où il se sera confessé auprès d’un clerc au sujet de son abandon de domicile. Par défaut, les enfants sont confiés à la garde exclusive du conjoint demandeur.

III Disparition des sentiments amoureux (Ad mundi salutem per sanction ;cationem, II-B-6.1).

A. Une procédure simplifiée de dissolution pour disparition des sentiments amoureux peut être lancée si les conditions cumulatives suivantes sont respectées :
1. la disparition des sentiments concerne les deux époux ;
2. qu’aucun grief n’est soulevé ;
3. les époux ont fait les efforts nécessaires pour empêcher cette situation ;
4. il y a un accord sur la garde des enfants.

B. Le président de l'officialité inflige une interdiction de remariage d'un minimum de 4 mois à chacun des époux pour leur donner le temps de méditer sur les causes de l’échec de leur mariage. Outre au minimum une confession donnée à chaque époux, ceux-ci peuvent se voir infliger d'autres types de pénitences]


En conséquence, après entretien durant plusieurs heures, nous constatons qu’il n’y a plus de sentiment amoureux. L’absence de l’épouse et le manque de communication. A provoqué l’échec de ce mariage.
En conclusion, Eglise de cautionne pas l’infidélité et ne peut être tolérée quel que soit la situation.

Nous ne pouvons aussi accepter des enfants en dehors du mariage.
Nous statuons et ordonnons, et par notre présent édit perpétuel et définitif :


La dissolution du mariage en date du neuvième jour du quatrième mois de l'An Mil quatre et cent soixante-neuf de [b] Ghell d'Hell [IG : Ghell] et Querini [IG : Sebelia]

Les sanctions sont les suivantes :

Pour l’époux.

    Une interdiction de remariage de 2 mois maximums, pour que l’enfant qui va arriver ne soit pas un enfant illégitime.
    Une confession chaque semaine durant trois mois (à faire parvenir la preuve)
    Et de rédiger une réflexion sur l'idée qu'il se fait du mariage et de l'engagement que cela comporte
    Ainsi qu’un don à la paroisse de son choix
    Un entretien obligatoire avant un remariage.


Pour l’épouse :


    Une confession chaque semaine durant quatre mois (à faire parvenir la preuve)
    Et de rédiger une réflexion sur l'idée qu'il se fait du mariage et de l'engagement que cela comporte
    Ainsi qu’un don à la paroisse de son choix
    Un entretien obligatoire avant un remariage.

Signatures de l'arrêté :

Fait à Rome, le neuvième jour du quatrième mois de l'An Mil quatre et cent soixante-huit

L'époux :

L'épouse : .

_________________
Archêques de la province d'Arles, Procureur National de la Sainte Inquisition Francophone.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mielle-64c



Inscrit le: 03 Aoû 2013
Messages: 65
Localisation: Arles

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 3:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

- Avant de vous en aller, je vous invite a signer l'arrêté de dissolutionde mariage GHell.

j'aurai également une dernière question qui s'adresse a vous deux. je souhaite savoir si c'est votre premier mariage ?
_________________
Archêques de la province d'Arles, Procureur National de la Sainte Inquisition Francophone.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sebelia



Inscrit le: 26 Jan 2021
Messages: 8

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 9:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Réquisitoire... Donc procureure était-ce sans doute la fonction de la personne qui venait de se présenter devant eux. Sebelia répondit au salut de cette dernière par un signe de tête. Quelques tours de sablier plus tard le procureur présentait aux deux parties un document proprement rédigé. Tout en apposant sa signature en bas de page, la brune opina du chef.

Si fait ! Une seule union.

Elle ajouta avant de tourner les talons.

Je suis fort étonnée que vous assimiliez une mobilisation comme un abandon de domicile qui est de plus réservé comme l'indique l'article sus-cité à une absence d'une durée supérieure à trois mois. J'étais à Lectoure le 21 novembre 1468 et de retour à Eauze le 3 janvier 1469. Mais puisqu'il s'agit là de participer à une procédure simplifiée il ne sera point à propos de ratiociner.




Citation:

Arrêté de dissolution simplifiée de Mariage

Présidence Officialité Nationale Francophone: Père Tymothé de Nivellus | Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Archevêque métropolitain d'Embrun | Préfet des presses | Vice préfet francophone de la Chambre Apostolique | Vice préfet de l'Inquisition FR | [IG Tymothé]
Procureur Officialité Nationale Francophone : Monseigneur Mielle de Lauvain, Archevêque d’Arles, procureur nationale de l'Inquisition Francophone [IG : Mielle64c]

Parties :

Époux : Ghell d'Hell [IG : Ghell] Baptisé le 29 juin 1468 Eglise Saint-Abysmo de Luxeuil en Franche-Comté

Épouse : Querini [IG : Sebelia] Baptisée le 9 juillet 1457 Eglise Saint-Louis de Mâcon Duché de Bourgogne
Date et lieu du mariage : Le 5 septembre 1468 Eglise Saint-Abysmo de Luxeuil en Franche-Comté

[spoiler]Certificat de Mariage

Certificat de Mariage ]


[b]Demande de dissolution de mariage a été émise par Querini [IG : Sebelia] le deuxième jour du troisième mois de l'An Mil quatre et cent soixante-neuf


Motifs :

    Disparition des sentiments
    Infidélité de l'époux


Déclaration de l'époux et de l’épouse reconnaissentt

L’épouse :

    • Reconnait ses absences du a sa mobilité. Membre de l’ordre de l’ OERSS..
    • Reconnait avoir pris des dispositions nécessaires pour mettre fin à son mariage et a quitté son domicile conjugal.
    • Elle l’accuse d’infidélité.
    • Affirme que son époux s’est remarié durant son absence malgré leur union.
    • Affirme également avoir reçu une missive signalant l’infidélité de son époux.
    • Affirme que son époux va avoir un enfant illégitime
    • Affirme ne plus avoir de sentiment à son égard.


Nous constatons qu’elle avait une copie de cette missive.

Citation:
Sebelia,

J'imagine votre étonnement à me lire, peut-être même votre hésitation.
Aussi, je ne vous ferai pas de grand discours que vous ne liriez sûrement pas...
Si vous voulez voir vraiment quel homme il est, je vous ferai parvenir des lettres pour vous éclairer. Je gage que vous préfèrerez rester aveugle. Alors elles brûleront.
Il n'empêche, je sais qui a corrompu l'autre.
Je ne m'excuserai pas, ce serait trop hypocrite.

Vestale


L’époux :


    - Reconnaît qu’il y a des tensions entre eux, qu’il avait l’impression d’être un recru l’ordre et non un époux. Lui interdisant de rejoindre l’ordre et de servir comme avant. Leur union.
    - Remet en cause la missive de vestale.
    - Reconnaît être un brin hâbleur, mais pas un coureur de jupons.
    - Reconnaît qu’il partage une vie amoureuse.
    - Que par sa charge de maire, il s’est rapproché de la veuve Mélyna. Son feu époux était l’ancien maire. Il souhaitait apprendre auprès d’elle les rouages - - Reconnaît pas l’union devant le Très-haut avec un prêtre mais reconnait avoir demander au Très Haut de veiller sur les sentiments dans l'église d'Eauze. En présence de sa fille Tifenn,
    -Reconnait qu’ils se sont mariés civiquement.


Citation:
A cet instant j'ai demandé à Melyna d'être mon épouse, civilement, nous nous sommes promis dialogue et écoute, aide et soutien, confiance et respect. Mutuellement nous avons fait le choix d'avancer ensemble.
En tant qu'enfants du Très Haut, ils nous semblaient important qu'Il soit témoin de cet engagement. Car si nous somme au mensonge Il est à la Divine Vérité.


    - Reconnait que Melyna porte son enfant.
    - Qu’il n’y a plus de sentiments amoureux
    - Qu’il n’y a pas eu d’enfant durant cette union
    - Qu’il n’y a plus de possibilité de reprendre une vie commune.



Arrêt de Présidence Officialité Nationale:

Nous Présidente Officialité Nationale Francophone : Père Tymothé de Nivellus | Cardinal-diacre de Saint Martin du Janicule | Archevêque métropolitain d'Embrun | Préfet des presses | Vice préfet francophone de la Chambre Apostolique | Vice préfet de l'Inquisition FR | [IG Tymothé]


    - Nous constatons l’abandon du domicile conjugal de l’épouse, du a sa mobilité dans l’ordre.
    - Nous constatons la disparition des sentiments amoureux et qu’il ne peut plus avoir de réconciliation possible entre ce couple suite à l’infidélité de l’époux.
    - Nous constatons que l’époux est passé à autre chose. Nous constatons qu’il y va y avoir un enfant illégitime suite a la relation que l’époux entretien.
    - Nous constatons qu’il n’y a pas eu d’enfant durant ce mariage.
    - Nous constatons, qu’il y a eu un manquement de communication entre les époux.


Comme l’indique l’article ci-dessous :

Citation:
Citation :
Article 3 – Dissolution simplifiée de mariage.
II. Abandon du domicile (Ad mundi salutem per sanctificationem, II-B-6.4).
A. Dans le cas où il est de « notoriété publique » que l’un des conjoints a quitté le domicile depuis trois mois ou plus, la requête de dissolution de mariage introduite par le conjoint délaissé peut aboutir à une procédure simplifiée.

Citation

NB. L’abandon de domicile est dit de notoriété publique lorsqu’il n’y a pas eu de connexion du joueur depuis trois mois au moins. Dans le cas contraire, la procédure normale est utilisée.

B. Une interdiction forfaitaire de remariage de 3 mois est infligée à l’époux disparu, à partir de la date où il se sera confessé auprès d’un clerc au sujet de son abandon de domicile. Par défaut, les enfants sont confiés à la garde exclusive du conjoint demandeur.

III Disparition des sentiments amoureux (Ad mundi salutem per sanction ;cationem, II-B-6.1).

A. Une procédure simplifiée de dissolution pour disparition des sentiments amoureux peut être lancée si les conditions cumulatives suivantes sont respectées :
1. la disparition des sentiments concerne les deux époux ;
2. qu’aucun grief n’est soulevé ;
3. les époux ont fait les efforts nécessaires pour empêcher cette situation ;
4. il y a un accord sur la garde des enfants.

B. Le président de l'officialité inflige une interdiction de remariage d'un minimum de 4 mois à chacun des époux pour leur donner le temps de méditer sur les causes de l’échec de leur mariage. Outre au minimum une confession donnée à chaque époux, ceux-ci peuvent se voir infliger d'autres types de pénitences]


En conséquence, après entretien durant plusieurs heures, nous constatons qu’il n’y a plus de sentiment amoureux. L’absence de l’épouse et le manque de communication. A provoqué l’échec de ce mariage.
En conclusion, Eglise de cautionne pas l’infidélité et ne peut être tolérée quel que soit la situation.

Nous ne pouvons aussi accepter des enfants en dehors du mariage.
Nous statuons et ordonnons, et par notre présent édit perpétuel et définitif :


La dissolution du mariage en date du neuvième jour du quatrième mois de l'An Mil quatre et cent soixante-neuf de [b] Ghell d'Hell [IG : Ghell] et Querini [IG : Sebelia]

Les sanctions sont les suivantes :

Pour l’époux.

    Une interdiction de remariage de 2 mois maximums, pour que l’enfant qui va arriver ne soit pas un enfant illégitime.
    Une confession chaque semaine durant trois mois (à faire parvenir la preuve)
    Et de rédiger une réflexion sur l'idée qu'il se fait du mariage et de l'engagement que cela comporte
    Ainsi qu’un don à la paroisse de son choix
    Un entretien obligatoire avant un remariage.


Pour l’épouse :


    Une confession chaque semaine durant quatre mois (à faire parvenir la preuve)
    Et de rédiger une réflexion sur l'idée qu'il se fait du mariage et de l'engagement que cela comporte
    Ainsi qu’un don à la paroisse de son choix
    Un entretien obligatoire avant un remariage.

Signatures de l'arrêté :

Fait à Rome, le neuvième jour du quatrième mois de l'An Mil quatre et cent soixante-huit

L'époux :

L'épouse :


_________________

Si tu veux jusqu'au bout râler ton agonie je t'engage à ménager ta voix ! (M. Rollinat - Succube)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> Tribunaux Ecclésiastiques Francophones -> Officialité Nationale Francophone Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com