L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church
Forum RP de l'Eglise Aristotelicienne du jeu en ligne RR
Forum RP for the Aristotelic Church of the RK online game
 
Lien fonctionnel : Le DogmeLien fonctionnel : Le Droit Canon
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Villa Azayes
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Profeta_Dimirio



Inscrit le: 20 Déc 2013
Messages: 222
Localisation: Osmanli Imparatorlugu

MessagePosté le: Mer Nov 11, 2015 2:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dimitri had not idea that Onur was here, in these case he will translate that Onur had said, because he only talks in Turkish:

Onur's talking a écrit:
Merhaba arkadaşlar:
Ben Onur Atadan, sadığım ile Dimitri veya bizim sevgili "Tarkan" ve İskender, yaptı çok bizim tarafımızdan yaklaşık cami boyunca Osmanlı İmparatorluğu, çiftçiyim ve savaşçı, şimdi sadığım cami Tarkan'da....

Teşekkürler için tüm!.



Hi friends:
I'm Onur Atadan, I am faithfull with Dimitri or our lovely "Tarkan" (strengh in Turkish) and Aleksander, he had made a lot of for us about the Church (Mosque) for the Ottoman Empire, I am farmer and warrior, now I am faithfull and loyal for Tarkan or Dimitri.

Thanks you for all!.


- Translation by Dimitri Kusari - Tarkan.

_________________
Mesuës Dimitri Jamil Skënder Kusari - Tarkan I.
Ti Shqipëri më jep nderë, më jep emrin Shqiptar


- Dimitri J. S. Kusari - Preaching since 1442. -
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Egal
Cardinal
Cardinal


Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 5366

MessagePosté le: Mer Nov 11, 2015 1:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Greetings, my dear said His Eminence to the turkish man I am glad to meet You here and also my Brothers and Sister are, too.

Well, what are Your ideas about which You talked with His Excellency Dimirio?

_________________

old: http://img543.imageshack.us/img543/5503/egal2.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Profeta_Dimirio



Inscrit le: 20 Déc 2013
Messages: 222
Localisation: Osmanli Imparatorlugu

MessagePosté le: Jeu Nov 12, 2015 1:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Greetings, my dear said His Eminence to the turkish man I am glad to meet You here and also my Brothers and Sister are, too.
Well, what are Your ideas about which You talked with His Excellency Dimirio?


Merhabalar, tahminim dedi onun İtibar Bir Türk erkeği Ben mutluyum icinde sana öğrenmek burada ve ayrıca benimler kardeşler, ayrıca.
İyi, Ne Fikirler seni yaklaşık ki konuştu ile Onun Üstünlük Dimirio (Dimitri)?


Dimitri had translated these for Onur and when Onur talks Dimitri translate again.
_________________
Mesuës Dimitri Jamil Skënder Kusari - Tarkan I.
Ti Shqipëri më jep nderë, më jep emrin Shqiptar


- Dimitri J. S. Kusari - Preaching since 1442. -
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Onur Atadan



Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 2

MessagePosté le: Jeu Nov 12, 2015 2:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fikirler yaklaşık Üstünlük Dimitri iyidirler:
1. O Olacak ile tüm Osmanlılar tarafından vaaz vermek Allah Sözü.
2. Seviyor bizi ile tüm kalp ve Dimitri yaşadı ağrı tarafından tümler biz, kendi aramızda.
3. O kurallar bizim inanç ile bir baba sevgisi var.
4. Biz takdir iş içinde Dimitri, çünkü; henüz ve sonsuza dek olacak ile bizi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Profeta_Dimirio



Inscrit le: 20 Déc 2013
Messages: 222
Localisation: Osmanli Imparatorlugu

MessagePosté le: Jeu Nov 12, 2015 2:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Fikirler yaklaşık Üstünlük Dimitri iyidirler:
1. O Olacak ile tüm Osmanlılar tarafından vaaz vermek Allah Sözü.
2. Seviyor bizi ile tüm kalp ve Dimitri yaşadı ağrı tarafından tümler biz, kendi aramızda.
3. O kurallar bizim inanç ile bir baba sevgisi var.
4. Biz takdir iş içinde Dimitri, çünkü; henüz ve sonsuza dek olacak ile bizi.


Ideas about Excelence Dimitri are well:
1. He will be with all ottoman for preach the God's Word.
2. He loves us with all hearth and Dimitri had experimented the pain for us, here among us.
3. He governs our faith with as a beloved father.
4. We apreciate the work of Dimitri, because; he will be and he is with us still.

Dimitri smiles and he allow scape a tear of tenderness...
_________________
Mesuës Dimitri Jamil Skënder Kusari - Tarkan I.
Ti Shqipëri më jep nderë, më jep emrin Shqiptar


- Dimitri J. S. Kusari - Preaching since 1442. -
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ArianaAnthea Del Casalièr
Mme pipi de Rome - Rome's Restroom Miss


Inscrit le: 06 Juil 2011
Messages: 3858

MessagePosté le: Lun Fév 08, 2016 1:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[Février 1464]

Elle avait enfin pris le temps de mener ses pas jusqu'ici, non pas qu'elle redoutait l'instant ou qu'elle ait craint cette visite, si elle avait pris autant de temps c'est surtout parce qu'elle avait été fort occupée. Entre Bourges, Arles, le Languedoc et Rome, elle ne s'arrêtait plus et elle aurait pu en oublier l'essentiel si tout cela lui était arrivé quelques années auparavant. Fort heureusement, les épreuves de l'existence l'avaient changée et elle n'oubliait plus, désormais, les priorités de sa vie de femme.

Ainsi, c'est par un beau matin de février qu'elle se prépara avec soin et fit préparer de même celle qui l'accompagnerait dans sa visite. Des ordres avaient été donnés, des conseils aussi, et c'est en se tenant la main que la femme et son accompagnatrice franchirent les murailles de la cité afin de gagner les faubourgs de Rome. Même avec sa canne, elle aimait toujours autant marcher et puis, ce jour, il faisait beau et doux, alors autant en profiter pour s'aérer un peu loin des miasmes de la grande cité. De longues minutes plus tard, Aubernard leur indiquait qu'elles étaient arrivées et allait prévenir que la toute nouvelle Baronne Palatine demandait à être reçue par le très digne et très puissant Marquis d'Ancône.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2016 1:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le très calme Trastevere était à la fois en Rome et en-dehors. Quant il était las du palais apostoliques mais qu'il ne pouvait s'échapper à Ancône ou en France, le camerlingue se réfugiait dans sa villa où seuls des intimes ou des interlocuteurs indispensables étaient amis. Ce jour-là, il recevait quelqu'un qui cumulait ces deux casquettes : depuis un certain temps, Ariana secondait le camerlingue en tout, et l'aveugle ne dissimulait nullement qu'il considérait cette femme mariée comme plus compétente que la moitié de la curie au moins.

C'est dans un salon feutré, en fort contraste avec le marbre omniprésent dans les espaces de réception, que l'Azayes attendait ses invitées. Deux grosses bûches crépitaient dans l'âtre et conféraient une douce chaleur à la pièce. Le Turc était bien sûr présent en retrait de son maître à qui il lisait quelques brefs.

_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
ArianaAnthea Del Casalièr
Mme pipi de Rome - Rome's Restroom Miss


Inscrit le: 06 Juil 2011
Messages: 3858

MessagePosté le: Mar Fév 16, 2016 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elles traversèrent de grands salons, sans doute réservés à la réception, qui lui coupèrent le souffle. Tout paraissait si grand, si beau, mais si froid, aussi, qu'elle se demanda un bref instant si elles étaient bien chez le Camerlingue. En effet, l'homme, de ce qu'elle en avait vu jusque là, était plutôt adepte de la chaleur, du confort, en fait de tout le contraire de ce qu'elle pouvait avoir sous les yeux. Certes, elle savait qu'il vivait dans une certaine grandeur et une opulence somme toute assez glaciale, les différents bâtiments abritant les congrégations n'ayant rien de chaleureux, mais retrouver le même décor dans ses possessions propres...non, elle ne l'aurait jamais cru.

Elle serra un peu plus la main de celle qui l'accompagnait, lui sourit, juste avant qu'on ne les guide dans un couloir plus petit, presque trop exigu après toute cette majesté ainsi exposée sous leurs yeux. Elles se laissent entraîner puis entrent dans une pièce qui lui sembla minuscule et qui lui arracha un sourire. Voilà, plus de doute, elles étaient là où elles le devaient !

Elle chercha leur hôte du regard puis salua son Turc d'un signe de tête poli, et finalement entraîna celle qu'elle tenait par la main vers le Camerlingue. Arrivées devant lui, elle lâcha la main qu'elle tenait, exécuta une génuflexion qu'elle espéra parfaite malgré son infirmité et le fait que l'homme face à elle soit aveugle puis, toujours semi agenouillée...


Votre Magnificence, soyez remerciée de nous recevoir. Puis-je présenter à Votre Magnificence, Valentina, votre filleule...


Et de faire signe à la sus nommée de s'approcher.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valentina DC



Inscrit le: 22 Fév 2016
Messages: 8

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2016 10:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je sais qu'elle veut que je vienne, je le vois dans ses yeux à maman, mais je peux pas, le monsieur est trop moche, il me fait peur. Comme je peux pas me cacher dans ses jupes, c'est mon frère Tristan qui me protège comme les chevaliers protègent des dragons. J'ai un œil qui dépasse pour le voir mieux et je fais une grande liste. S'il n'avait pas des grandes coupures aux joues et des grandes tâches, alors peut-être que j’avancerais. Si sa figure était pas si bizarre, je crois que je pourrais. Et pourquoi le monsieur aussi se cache les yeux avec un ruban comme elle en a ma grande sœur ? Le monsieur aussi il a peur de quelqu'un ? Je crois pas que ça peut être de maman, elle est tout jolie et on dirait un ange, je connais personne qui a peur des anges. C'est peut-être de moi qu'il a peur le monsieur, il croit sûrement que je crie et que je fais des comédies et il veut pas me voir. Je trouverai ça triste si c'était vrai, maman et moi on n'a pas marché autant pour repartir tout de suite. En plus de ça, Tristan et moi on a soif et je suis sûre que le monsieur il a de l'eau quelque part pour nous deux. J'avais pas vu mais Tristan me montre un autre monsieur dans un coin. Ce monsieur là aussi il a une drôle de tête mais lui au moins il n'a pas peur des enfants, ses yeux sont pas cachés.

Ma petite bouche s'approche de l'oreille de mon frère pour lui confier mon secret, j'ai très peur. Tristan me serre dans ses bras pour me rassurer et on regarde ma maman tous les deux. Tristan m'a dit qu'il m’abandonnera pas et comme ça me rassure je peux m'approcher du monsieur. Ma bouche tremble et mes petites jambes aussi et quand j'essaie de faire aussi beau que maman, il en faut de peu que je tombe sur mon derrière mais j'y arrive quand même. Je regarde maman et je décide d'approcher encore. Je sais qu'il faut que je parle au monsieur, c'est Tristan qui me l'a dit.


'Dissiatz. Soi Tina e es Tan.

Je ne sais pas si le monsieur il comprendra parce que je parle pas bien. Tristan dit que c'est normal parce que j'ai que 2 ans pas tout à fait. Dis monsieur, tu as compris ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Jeu Mar 10, 2016 8:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais que diable allait-il faire dans cette galère ? Molière aurait pu écrire cette fameuse réplique en voyant la cocasse scène qui se profilait. L'Azayes, homme paranoïaque, vieillard avant l'heure, était aussi, et c'était là un de ses secrets les mieux gardés, un inverti refoulé qui n'avait dû qu'à son extrême laideur d'échapper au mariage auquel ses oncles le destinaient. Juriste raté, rejeté par sa famille déçue, il n'avait alors eu plus que deux espoirs afin d'éviter de mourir de faim : devenir brigand ou prêtre. Par respect pour sa famille, il choisit la seconde option et prit la bure. Par la suite, il connut une certaine réussite…

Toujours est-il que tout ce qui touchait au sexe ou à la famille le répugnait ou, au mieux, le mettait indiciblement mal à l'aise. Téméraire, il ne l'était pas : s'il avait accepté cette entrevue et cet engagement, c'était par pure amitié pour Ariana, cette femme à qui il devait tant et à qui il espérait rendre un peu de ce qu'elle lui avait donné. Or il devait pour ce faire souffrir que cette intime le nomme « Votre Magnificence » devant deux marmots qu'il devinait tétaniser devant son faciès d'ogre — mais un type d'ogre unique : un ogre maigre, maigre à faire peur. Et pour couronner le tout, ce prodige élu au cardinalat sur base peut-être de ses talents pour les langues nobles et vulgaires, ne comprenait rien à ce qu'on venait de lui dire. Il se tourna vers Ariana :


« - Je rêve ou elle vient de m'insulter en serbo-croate ? »

Rien de mieux qu'une petite blague pour détendre l'atmosphère, pensait-il — le succès de cette tentative restait à déterminer.

« - Bien. Prenez place. Ariana, vous serez l'interprète. Exposez vos griefs. »

C'était bien parti. Paniqué, ne sachant comment se comporter, l'Azayes faisait ce qu'il faisait le mieux : il donnait des ordres et dirigeait une audience en bonne et due forme. Il eut toutefois la présence d'esprit de se demander si ce genre de langage était vraiment le plus heureux dans la situation présente.
_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
ArianaAnthea Del Casalièr
Mme pipi de Rome - Rome's Restroom Miss


Inscrit le: 06 Juil 2011
Messages: 3858

MessagePosté le: Sam Mar 12, 2016 5:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle avait souri en voyant sa fille faire, heureuse que la petite ait compris que ce n'était ni le moment ni le lieu de faire ce qu'elle faisait le mieux, c'est à dire rire et taquiner sa mère. Certes, elle ne doutait pas que cette attitude résultait de l'apparence tant physique que spirituelle du Marquis. En effet, et il fallait bien se l'avouer, l'homme n'avait rien d'attirant, quant à sa tenue propre, elle ne pouvait qu'imposer le respect pour ne pas dire faire chercher la sortie à son interlocuteur avant même de s'être exprimé. C'est d'ailleurs, et sans doute, un mélange des deux qui avait tenu Valentina éloignée de lui, elle, qui était toujours la première à aller vers les gens comme d'autres vont vers des chatons.

Malgré le semblant de malaise entre la filleule et son parrain, sa douce enfant s'était avancée, avait salué et s'était exprimée même s'il avait fallu pour cela qu'elle se cache derrière la poupée de chiffons qui ne la quittait jamais et que le Très-Haut seul savait pourquoi, elle avait nommée Tan. Si la mère avait su qu'en lieu et place de Tan, il aurait fallu comprendre Tristan, elle en aurait pleuré avant de s'effondrer complètement en réalisant que sa fille avait appelé son ami de tout les instants, du nom de son frère mort. La petite ne l'avait jamais connu, ce pauvre enfant passé avant même d'être né et enseveli par son père dans un geste d'amour que la pauvre mère n'avait jamais eu le courage d'avoir, mais sa mère lui avait parlé de lui, il y a plusieurs mois de cela, une nuit où ni l'une ni l'autre n'arrivaient à trouver le sommeil et où le ciel était constellé d'étoiles. Cette nuit là, la mère éplorée avait ouvert son cœur à sa dernière née, et c'est cette même nuit qu'elle l'avait enfin acceptée.

Or donc, elle pensait, fort sottement, que tout se passerait au mieux mais c'était sans compter sur le Marquis, qui visiblement n'avait jamais dû côtoyer d'enfants ou alors de très loin. Elle l'avisa, incertaine d'avoir compris ce qu'il disait, puis baissa la tête sur sa fille qui, ayant elle aussi entendu, s'était rapprochée d'elle et avait glissé sa petite main dans la sienne. Dans les yeux de l'enfant, on pouvait lire le désarroi et les larmes qui commençaient à affluer. Elle serra la main de sa douce, et lui sourit gentiment tentant de l'encourager. Elle releva la tête afin d'aviser le Marquis et rétorqua gentiment, espérant détendre l'atmosphère.


Je saisis mieux pourquoi Votre Magnificence a quitté le Languedoc...Un problème de communication avec les Occitans, sans doute...


Elle avise sa fille et amusée, s'adresse à elle.

Deves Oïl parlar. Lo Marqués non parla Occitan.

Enfin, et puisqu'on les y avait invitées, elle prit place sur un fauteuil, sa fille debout près d'elle et un bras sur l'épaule de la dite enfant afin de la rassurer.

Je ne sais si nous pouvons parler de griefs, Votre Magnificence. Il était surtout question que vous connaissiez celle dont vous avez accepté d'être le parrain. Mais peut-être avez-vous des questions ?

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Jeu Mar 17, 2016 11:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ariana avait beau s'exprimer avec la douceur et la retenue qui la caractérisaient tant, elle n'en était pas néanmoins parvenue à faire comprendre à l'Azayes qu'il avait commis un impair. Le camerlingue était toujours aussi mal à l'aise mais la nécessité de changer d'approche en faisait aucun doute pour lui. Il se gratta la barbiche afin de gagner du temps, puis dit :

« - Assurément… J'ai effectivement des questions, et la première est simple : que puis-je vous offrir ? Nous n'allons pas converser la bouche sèche. »

Il se tourna vers Valentina et dit, sur un ton très doux et à faible débit :

« - Qu'est-ce qui te ferait plaisir ? Qu'aimes tu boire et manger ? Tu peux tout avoir ici. »

Se retournant vers la mère :

« - Dites-moi, que sait-elle de la foi ? Où en est son éducation ? A-t-elle déjà été baptisée ? »
_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Valentina DC



Inscrit le: 22 Fév 2016
Messages: 8

MessagePosté le: Mar Mar 22, 2016 10:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le monsieur il parle pas gentiment et je crois qu'il a dit que j'avais pas été gentille avec lui. Je trottine vers ma maman et je prends sa main. Entre Tristan et maman je crains rien, le monsieur il me fera pas de mal. J'ai mes yeux qui mouillent parce que je voudrais que mon papa il soit là aussi. Si papa avait été là, j'aurais tendu mes petits bras vers lui et mon papa il m'aurait soulevée et serrée contre lui ! Mon papa c'est le meilleur des chevaliers, il me protège de tous les vilains dragons comme Amparaire, qu'est des fois pas gentil du tout. Peut-être qu'Amparaire est comme le monsieur, il aime pas les enfants. Je crois qu'Eléos pleure beaucoup à cause de ça, son papa l'aime pas. J'ai déjà demandé à Tristan comment ça se faisait qu'un papa n'aime pas son enfant mais mon frère savait pas.

Je suis maman parce qu'elle va s'asseoir et j'écoute ce que disent les grands. Maintenant je sais que le monsieur parle pas ma langue, maman me l'a dit. Elle a dit aussi qu'il faut que je parle la langue de mon grand-frère, la langue bizarre que Cristòl il a apprise mais où il se trompe encore souvent. Puis là j'entends un mot que je reconnais et je regarde ma maman. Je tire sur sa manche et je lui demande de ma petite voix, tout bas.


Marqués es pairin, Tina ?

Ma maman me fait oui de sa tête alors je regarde le monsieur encore. Il est vraiment pas beau mon parrain à moi ! Pourquoi papa et maman ont choisi le vilain monsieur moche pour moi ? J'ai pas été sage, c'est pour ça ?

Mes yeux y commencent à couler un peu mais y s'arrêtent tout seul quand le monsieur me regarde et me parle. Je fais pas exprès mais je me dandine de ma jambe sur l'autre jambe, parce que le monsieur il me fait penser à un monstre dans une histoire que Solé il m'a racontée. C'est un vilain monstre qui parle aux petits enfants comme moi avec une gentille voix comme maintenant mais c'est pour qu'on se méfie pas. A la fin de l'histoire, le vilain monstre moche il mange tous les enfants.

Je renifle, je me dandine, je veux mon papa !! Mais y a encore une chose pire et c'est la faute du monsieur parce qu'il m'a fait peur.

Tina veut pipi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnault d'Azayes



Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 16138

MessagePosté le: Dim Mar 27, 2016 1:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tels furent les premiers mot que la filleule du camerlingue prononça devant son parrain dans un langage compréhensible. Ledit parrain en resta un instant pantois, ouvrant la bouche pour dire quelque chose, hésitant, puis se ravisant et la fermant — spectacle sans doute assez pitoyable. Quand il parvint à articuler quelque chose, ce fut pour répondre, enfin :

« - Mais bien sûr. Un gentil monsieur va te montrer mes latrines en marbre. Il paraît qu’elles sont superbes. »

L’Azayes était finalement bien heureux que la petite ait ce besoin : un laquais allait venir, l’emmener loin de lui, et il allait se retrouver seul avec Ariana. Enfin, il allait pouvoir interroger la maman : comment devait-il se comporter ? Pourquoi elle et Skip l’avaient-ils choisi ? Avait-il une chance d’être à la hauteur ? Toutes ces questions s’agitaient dans l’esprit de l’aveugle. Le départ inopiné de Valentina était un cadeau divin : il allait pouvoir interroger sa préfète sans détour.
_________________

Mort des cardinaux von Frayner et d'Azayes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
ArianaAnthea Del Casalièr
Mme pipi de Rome - Rome's Restroom Miss


Inscrit le: 06 Juil 2011
Messages: 3858

MessagePosté le: Mer Mar 30, 2016 11:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et voilà ce qui arrivait quand on avait la mauvaise idée de dire à une enfant d'à peine deux ans "surtout ma Douce, tache de ne pas souiller tes langes, je doute de pouvoir te les changer avant notre retour à la maison."...Cette rencontre tournait à la mauvaise farce et elle se demanda un bref instant si elle n'aurait pas dû attendre que sa fille soit un peu plus âgée avant de faire la connaissance de son parrain.
Elle se leva, vint prendre sa fille dans ses bras, embrassa son front avec tendresse et répondit tant à elle qu'au Marquis.


Je vais l'accompagner si Votre Magnificence n'y voit aucune offense. Nous n'en avons pas pour longtemps.

Elle suivit donc le laquais jusqu'aux latrines à l'image du Palais, c'est à dire démesurées et incroyablement riches, parlant à sa Douce afin de détourner son attention de son idée première, puis une fois arrivées elle demanda au laquais de les laisser seules un instant. Ce qu'il y avait de bien avec les enfants Casalièr, c'est qu'ils étaient bien souvent en avance en tout. Ainsi, aucune catastrophe notoire n'arriva et la petite et sa mère, toutes deux soulagées, même si ce fut de façon bien différente, purent revenir main dans la main vers le salon où leur hôte les attendait.

Nous vous demandons humblement excuse, Votre Magnificence.

Elle reprit place sur son fauteuil et accepta la demande silencieuse de sa fille. C'est donc sur les genoux de sa mère que la petite put suivre les échanges suivants.

Elle ne sait, pour l'heure, que ce que je lui ai dit concernant notre Foi. Elle n'a pas la curiosité précoce de Constance dans ce domaine mais je suis certaine que cela viendra. Son père n'a pas débuté son éducation, elle est bien trop jeune pour cela quant à son baptême...comment cela serait-il possible Votre Magnificence ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Eglise Aristotelicienne Romaine The Roman and Aristotelic Church Index du Forum -> La place d'Aristote - Aristote's Square - Platz des Aristoteles - La Piazza di Aristotele -> Les faubourgs de Rome - The suburbs of Rome - Die Vororte von Rom - I Sobborghi di Roma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 7 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com